• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de lephénix



  • lephénix lephénix 14 juillet 2016 17:13

    @ruur

    c’est donc que vous l’avez, votre « remplacement gratuit » ?

    vous serait-il possible d’en faire un suivi sur un semestre et d’en pointer les dysfonctionnements ?

    le 3 semble bien confirmer la surfacturation qui est l’un des objectifs non dits de notre si « cher » distribueur...



  • lephénix lephénix 14 juillet 2016 14:10

    @hijack

    l’expression « responsables mais pas coupables » a fait fortune en son temps

    depuis un degré supplémentaire a été franchi - pas dans le sens d’une élévation de la conscience humaine : ni responsable ni coupable de rien ! comme dit l’autre : « on ne va pas se gêner ! »...



  • lephénix lephénix 14 juillet 2016 09:16

    @LaVoixDeTonMaître

    c’est la prétention à la « Science » qui est nocive, cette perpétuelle invocation à la S. prétend évacuer tout débat alors qu’il ne s’agit que d’un corpus de croyances constitué selon un art très aléatoire fait de tâtonnements, de hasards, d’empirisme et d’affirmations péremptoires, sans oublier des « preuves » fabriquées pour justifier une théorie édictée à priori..

    La science comme les institutions se cherche rien n’est figé et du débat sur cette nuisance « communicante » qui nous est imposée peut et devrait surgir autre chose qu’un risque attentatoire à la santé publique imposé par « voie légale »... après l’amiante, l’aluminium, les ondes electro magnétiques...au nom de la « Science » de ceux qui prétendent savoir pour les autres ?



  • lephénix lephénix 13 juillet 2016 22:33

    @exocet

    c’est le enième « fleuron français » qui a été vampirisé, vidé de sa substance pour « servir les copains » sur la bête et voilà comment se crée et se creuse la « Dette » perpétuelle...



  • lephénix lephénix 13 juillet 2016 21:28

    @Helios

    ...et l’obsolescence programmée du gadget « communicant » génère et accélère l’obsolescence de l’humain qui a laissé entrer ces mauvaises ondes dans son intérieur - dans tous les sens du terme... et double mise au rebut à la clé...



  • lephénix lephénix 13 juillet 2016 12:29

    @Alren

    merci d’éclairer ce débat obscursi par lobbyistes & communicants d’une prétendue « science » qui n’est que croyance en la croissance par injection massive d’énergie dans un corps social survolté - la meilleure c’est celle que ’l’on économise..

    on a vu déjà la « science économique » dans ses œuvres funèbres...



  • lephénix lephénix 20 juin 2016 22:14

    bonne synthèse, salutaire piqure de rappel pour d’éventuelles vocations de spéculatueurs...

    on ne se spécule pas sur un besoin fondamental, or à un tel niveau de prix et à un tel degré de perversion (pervertir ce qui devrait être un « logement » en « ’actif immobilier »), ce n’est effectivement pas un « investissement » mais une mine à retardement...fiscale notamment

    puisque la purge est retardée, la correction empêchée, l’atterissage des prix toujours différée, autant ne pas se faire rincer dans cette folie et s’en tenir à son « habitation principale » pour sa valeur d’usage...quelque soit l’ampleur de la correction à venir

    ce n’est pas un « marché » comme les autres... au pied du mur, les priorités peut-être se remettront en place...dans un tel système de fraude généralisée, un investissement sûr ça n’existe pas.. ;



  • lephénix lephénix 16 juin 2016 21:23

    @jodi

    la référence à Gunther Anders manquait

    comme le lien historique entre « capitalisme » et «  production »

    aujourd’hui le K s’est affranchi de la contrainte de produire qqch « pour la société » et des parts croissantes des « invesstissements » sont détournés vers des sphères non « productives » comme la spéculation immobilière et phynancière etc

    si on n’en est plus là, où est-on ?



  • lephénix lephénix 16 juin 2016 21:17

    @paul leleu

    à quand vos surgelés à la poudre de nano particules livrés par drone ou au paiement par puce sous la peau dans un monde sans cash ?



  • lephénix lephénix 16 juin 2016 21:14

    @hervepasgrave

    l’idée c’était d’interroger précisément la notion de « progrès » dans une perspective historique à travers le travail de François Jarrige qui gagne à être connu et à travers les lieux communs comme « aller contre son temps » etc.

    l’écologie humaine commence par prendre soin de soi, de ses vrais besoins pas des faux induits par les dealers de came electronique qui eux-mêmes s’en préservent pour faire le plein de tangible...



  • lephénix lephénix 16 juin 2016 11:33

    @fcpgismo

    merci pour votre apport, effectivement nous n’avons pas pris en compte l’inconstructible, l’inaliénable, l’inapropriable.. à en juger la révolte des luddites en 1811-12, le « progrès » s’est toujours fait à marche forcée et à tombeau ouvert sans les peuples et contre eux... et chaque avancée technologique n’était pas suivie par un« progrès social » mais au contraire par une régression.. et nous revoilà encore au seuil d’une autre mutation d’ampleur comme il en arrive tous les 5 siècles mais là tout s’accélère...



  • lephénix lephénix 16 juin 2016 11:28

    @Daniel Roux

    merci pour la note finale d’optimisme...très zen

    vous faites référence à Gilles Châtelet ? « vivre et penser comme des... »...

    jadis les charcutiers enveloppaient leur « marchandise » dans du papier où était imprimée ce slogan : « dans le cochon tout est bon »... question de point de vue, comme celui de la dinde avant noël... si le cochon pensait, ce ne serait peut-être pas comme un prédateur qui ne « produit » de la viande que pour l’écouler en « marchandise »...

    « l’info »’ est récurrente, pas un trimestre sans ’découverte« d’une autre exoplanète... hors de portée et sans doute inhabitable - 10 000 recensées à ce jour mais puisqu’on nous dit qu’elle sont »potentiellement habitables« ...au moins les créateurs peuvent-ils s’y transporter par l’imaginaire... si nous sommes revenus des »martiens" de Bradbury, nous en redemandons, de sa poésie..



  • lephénix lephénix 15 juin 2016 20:33

    @alren

    nous sommes d’accord pour les « véritables élites »... mais après l’avoir « domptée » (homo faber) l’actuel « homo demens » veut « extraire » les ultimes « ressources » de la « nature » - et « reconstruire » la « nature humaine » en prime... au pied du mur, les maçons ne désespèrent plus, ils ouvrent une brèche et construisent des ponts - sans connotation aucune... le moment est venu d’interpeler ’ l’essence du travail« - celui qui a sa dignité puisqu’il est bien compris par presque tous qu’il y a des limites à »l’idée« de »travailler plus", toujours plus, pour être de plus en plus pauvre..



  • lephénix lephénix 21 avril 2016 22:04

    @taverne

    effectivement, c’est d’une évidence hurlante : ils ont tué la confiance, tout le monde ressent l’oppression de ce système de fraude généralisée, la vapeur soulève le couvercle de la marmite...

    la perte de foi générale sera aussi celle de toutes ces « richesses » imaginaires representant la pire allocation de ressources de l’histoire...



  • lephénix lephénix 21 avril 2016 22:00

    @loatse

    bien vu, il faudrait demander à l’éditeur de préciser son concept...



  • lephénix lephénix 21 avril 2016 21:59

    @astus

    merci pour votre apport, effectivement un des prochains « papiers » possibles serait les technocritiques recensées par l’historien jarrige...

    certes il y a encore des histoires à dormir debout pour faire tenir tout ça ensemble mais la « confiance » n’est plus au rdv, il n’y a plus de « crédit » à tout ça - d’ailleurs toutes ces histoires convergent à ce qu’on appelle « la perte des repères »...

    la machine comme avenir de l’homme ça prend pas, ça n’a jamais pris dès les débuts (voir le ludisme etc) sauf qu’après la dernière guerre la technocritique n’était plus de mise comme avant mais elle reprend devant les dévastations, les pathologies induites par les ondes électromagnétiques (voir la fronde contre le linky qui prendra de l’ampleur plus « on » insiste...)

    la « croissance » n’étant plus au rdv, les incantations à l’innovation comme jadis à la pluie prennent de moins en moins, tout le monde devenant conscient que l’on va bien vers une sobriété plus ou moins consentie voire vers un stade franchement pré-industriel si on se refuse à prendre la mesure de l’épuisement terrestre..

    comme vous l’avez bien dit, l’illusion de toute puissance narcissique aux commandes d’une machine (wouah-turrr ou autre...) se change vite en agacement voire pire à la moindre contrariété...

    quant à l’homme ’augmenté« etc qui prend le relais d’autres histoires à coucher dehors, elle se fracassera contre l’iceberg du bon sens indéracinable - par définition une intelligence ne peut être ’artificielle » etc



  • lephénix lephénix 21 avril 2016 21:48

    @alpoa

    depuis le dernier quinquennat et l’interminable campagne électorale qui a précédé, on a surtout conceptualisé le clivisme et on a inventé des histoires pour nous diviser - des histoires à coucher dehors et à nous faire exproprier de nos vies de nos liens etc...



  • lephénix lephénix 9 avril 2016 00:08

    @emin bernard pasa

    elle a apporté sa pierre à la construction d’une maison commune - pour peu que l’on tombe d’accord sur un « commun politique de base »... cela reste possible à l’échelon de la commune, comme le révèle ce qui se passe en ce moment avec le compteur électrique « intelligent » linky imposé à marche forcée sans concertation dans une espace public déjà saturé d’ondes mauvaises ; à ce jour, 85 communes ont montré leur souci de la santé publique... un grand merci en passant à ceux sur agora vox qui ont traité la question...



  • lephénix lephénix 7 avril 2016 21:42

    @Zip

    pourquoi cette sempiternelle référence au « régime nazi » etc comme un écran de fumée pour dérober des questions vitales au « sens commun » ?

    cet article n’est pas une « plainte » mais un écho au questionnement de deux auteurs sur ce que pourrait être une citoyenneté éclairée et responsable à partir d’une « nouvelle raison politique » constitutive d’un commun dénominateur...



  • lephénix lephénix 7 avril 2016 21:34

    @Rincevent

    Merci pour ces lumières-là... Mais Dardot & Laval ne se référent pas à Orwell - du moins dans ce livre-là... Peut-on faire du « commonisme » sans Orwell ?