• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de lephénix



  • lephénix lephénix 10 juin 2015 11:33

    @julius1er

    oui cet Etat garant de « l’intérêt général » a existé pendant la brève parenthèse de gaulle (1944-46 et 1958-69) mais a déjà été infiltré..

    jacques duboin proposait un cadre cohérent dans les années 30, il y a toujours des bonnes volontés pour penser l’économie distributive mais il faudra intégrer désormais la nouvelle donne énergétique pour faire redémarrer un noyau de civilisation car nul doute que le processus en cours ira à son terme

    mais rien de bien neuf : c’est au pied du mur qu’on reconnait les maçons et il reste un « certain temps » de réflexion pour bien penser l’effondrement de ce mur-là pour tracer un chemin

    à condition de ne plus succomber à cette tendance irrepressible à en ériger de nouveaux les uns contre les autres...



  • lephénix lephénix 8 juin 2015 21:40

    @pascalL

    oui il y a les profiteurs de la rareté - qu’ils ont organisée délibérément (cf le « marché de l’immobilier ») pour empêcher la majorité d’accéder à des conditions de vie digne et décente - ou leur faire payer cet accès au prix le plus élevé possible...tant que cette « majorité silencieuse » l’acceptera



  • lephénix lephénix 8 juin 2015 19:48

    @volpone et slso

    le pic pétrolier a été annoncé pour 2006, on est sur une pente énergétique descendante que d’ailleurs le club de rome avait anticipée voilà 43 ans : on se heurte bien à un mur - celui de l’impensable pour les uns, celui des épuisements terrestres déjà perceptibles pour les autres...

    une logique extractive mène l’occident vers la destruction de la planète et il s’avère que le coût de l’industrie extractive est de moins en moins soutenable...



  • lephénix lephénix 8 juin 2015 19:43

    @arthes

    merci pour votre contribution positive

    la réponse à votre question pourrait être hélas dans cette phrase lâchée par un grand « philanthrope » & humaniste qui vampirise la vie publique depuis trois décennies : « je vais les niquer tous ! : » - il a « bâti » une « carrière » politique sur cette maxime d’une si haute conscience humaine en ruinant ses concitoyens - et il s’apprête même à récidiver avec l’assentiment d’un noyau dur irréductible...

    tant que l’esprit (?) de prédation sera la chose au monde la plus partagée la ruine de tous est inéluctable - le serpent n’en finit pas de se mordre la queue dans des convulsions de plus en plus meurtrières

    heureusement que d’autres manifestent un esprit de service qui fait tourner la machine et retarde la faillite hélas prévisible de la civilisation...mais bien entendu ce n’est pas encore une fatalité tant qu’il y aura des « hommes de bonne foi » pour conjurer le pire qui certes n’est jamais décevant...



  • lephénix lephénix 8 juin 2015 12:02

    la collapsologie n’est pas une philosophie de renoncement mais un appel précisément à créer un système de resilience lequel suppose des convertisseurs d’énergie adéquats pour éviter la déperdition ou le gaspillage

    c’est le problème de l’accès à l’énergie pour tous qui est posé : il y a urgence à voir au-delà de l’épuisement des énergies fossiles sur lesquelles repose la « technologie » actuelle...



  • lephénix lephénix 26 mai 2015 19:48

    @ecometa

    ok pour « duperie » : et si on creusait le « concept » jusqu’à l’imposture d’un « capitalisme sans capital » sans autre assise que la dette perpétuelle imposée et la fabrique d’un nombre croissant de surendettés donc d’exclus de dépossédés ?



  • lephénix lephénix 26 mai 2015 19:44

    @écometa

    ok pour le concept de « duperie » : et si on le creusait jusqu’à l’imposture d’un « capitalisme sans capital » adossé à rien si ce n’est... sur la dette perpétuelle en multipliant le nombre de surendettés et donc d’« exclus » de dépossédés ?



  • lephénix lephénix 25 mai 2015 15:19

    on ne voit pas à quelle économie nationale profite cette « greffe monstrueuse » mais on voit quels intérêts elle sert... et quelles concessions l’allemagne a du faire...

    dans son article, Streeck précise : « au sein de l’union monétaire, les indispensables subventions d’intégration ont atteint un tel niveau qu’elles dépassent largement les possibilités de l’Allemagne. On peut considérer que le gouvernement Merkel serait volontiers disposé à faire payer un prix très élevé à ses contribuables pour imposer son »idée européenne« d’un marché intérieur supranational sans dévaluation pour les machines et les automobiles allemandes, et l’on peut en dire autant, même si c’est pour des raisons différentes, de l’opposition rassemblée au Bundestag. L’émergence en 2013 du parti anti-euro AfD dans la politque intérieure allemande ne l’a toutefois pas permis »



  • lephénix lephénix 25 mai 2015 08:59

    très juste comme aurait pu le dire pierre dac - notre seule richesse étant le bon usage que nous pourrions faire du temps de vie devant nous, la manière dont nous habitons la durée qui nous est allouée...



  • lephénix lephénix 24 mai 2015 14:33

    alors nous suivrons de peu le sort des abeilles...faute d’avoir pris notre sort en mains et place à une nouvelle espèce mutante que nous ne connaîtrons plus...sûrement pas hybride homme/machine...



  • lephénix lephénix 24 mai 2015 11:19

    @p’tit charles

    les abeilles non plus ne se font entendre... et meurent en silence : notre espèce leur survivra-t-elle ?



  • lephénix lephénix 24 mai 2015 11:11

    @fifi brin d’acier

    s’il y a toujours eu des éveilleurs de conscience, ils n’ont pu casser la glace qui saisit la « majorité silencieuse » : la « passion de l »ignorance« est bien plus forte (et virulente !!!) que le désir de comprendre...

    la première version institutionnelle de »l’europe« (la sdn) a été inspirée par les 14 points du président Wilson exposés au congrès us en 1918 - il s’agissait de »faire la guerre à la guerre« sur ’l’air de »plus jamais ça« ..

    les états-unis ont inspiré notamment le discours de hugo au congrès de la paix en 1849 sur son rêve des »états-unis d’Europe« ...un convent des FM en 1884 a précisé le programme »européen"...



  • lephénix lephénix 23 mai 2015 20:18

    hé oui, alors face à des lendemains sans avenir, autant accomplir encore tout l’accomplissable possible au présent...être plus présent au monde que jamais ?



  • lephénix lephénix 20 mai 2015 22:27

    @jesuisunhommelibre

    c’est le consentement à l’impôt qui fait société et qui garantit le pacte social ou du moins un minimum de solidarité

    or la fraude fiscale de l’hyperclasse creuse notre fosse commune...



  • lephénix lephénix 20 mai 2015 22:22

    @pascalL

    bien vu : le pb ce sont les profiteurs de la rareté qui organisent la pénurie ou font croire à son existence, les rentiers qui gonflent la bulle de l’immobilier pour empêcher les autres d’accéder à un logement à un prix abordable et décent et qui entravent le sacro saint « marché » quand celui-ci ferait mine d’atterrir ou de s’ajuster. à la réalité de l’offre et de la demande.. ;



  • lephénix lephénix 20 mai 2015 22:18

    @soi-même

    on peut le considérer ainsi dans l’absolu : la seule richesse c’est d’œuvrer à donner une forme à notre vie, c’est faire une œuvre de ce que l’on maîtrise, c’est le métier, le savoir faire et la joie de s’accomplir en l’exerçant.. mais d’une manière ou d’une autre, il faut s’assurer d’une vie digne et décente par un revenu approprié..



  • lephénix lephénix 20 mai 2015 17:29

    @jason

    oui il n’y aurait qu’à redistribuer les surplus : qu’Est-ce qu’« on » attend ?

    comme dit la chanson : « s’il suffisait d’aimer »...

    des pistes ont été esquissées : le salaire à vie pour tous (bernard Friot) ^décorrelé de toute possession d’emploi, le revenu social pour tous J. Duboin) devenu « revenu de base », etc



  • lephénix lephénix 20 mai 2015 17:25

    @PascalL

    merci pour votre contribution de haute volée

    on ne peut qu’aller dans votre sens sauf sur la « foi » (aveugle ?) dans la « technologie » : lewis mumford, jacques Ellul, georges Bernanos ou Bernard Charbonneau avaient multiplié les mises en garde contre un certain délire technolâtre qui fait que précisément le système techno-marchand n’est pas la solution mais bien le problème - commençons par envisager les déchets et le coût énergétique de cette prothèse qui se rajoute au coût climatique

    mais c’est un domaine assez mal connu, il semblerait depuis les inventions de Tesla qu’il y aurait eu là un immense potentiel pour le bien commun mais c’est toute la question de l’accaparement qui est posée...



  • lephénix lephénix 20 mai 2015 12:19

    effectivement, dès ses débuts, le chemin de fer s’est construit sur cette base - un acte de foi posé par des visionnaires qui n’escomptaient pas un « retour sur investissement » immédiat...

    excellente analyse mais il y a le pb du coût métabolique élevé d’un système sociotechnique verrouillé et impayable, sans oublier celui des épuisements terrestres rencontrés jour après jour par une « politique extractive » de ressources, minières comme humaines...

    ajouter de l’abstraction et de la complexité pour nous maintenir « hors sol » va gripper une machine thermo-industrielle en surchauffe - la complexité est énergivore, sans oublier que la pérennité du support technique n’est pas assurée, mieux vaudrait que la monnaie renvoie à un répondant physique et ne repose pas sur le virtuel c’est-à-dire sur une techno-béatitude qui va nous faire tomber de haut...



  • lephénix lephénix 20 mai 2015 10:53

    effectivement, cela fait quatre décennies que l’on se laisse conter cette fable... fort démotivante.. ;

    l’autre richesse, c’est le temps de vie encore devant nous...