• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de tesla_droid84



  • tesla_droid84 7 février 2014 10:59

    J’ai écrit une bétise, se sont les métaphores de Lyman Frank Baum dans son oeuvre le magicien d’Oz... qui parle de création monétaire



  • tesla_droid84 7 février 2014 10:52

    Pour l’histoire de la monnaie et comment on en est arrivé la, il y a ce magnifique reportage « les secrets du magiciens d’oz », les métaphore qui existait dans l’oeuvre originale Alice au pays des merveilles démontre assez clairement que Lewis Caroll avait compris le fonctionnement du systeme monétaire et l’importance de sa création

     www.youtube.com/watch ?v=Jsk-FdJwL60


    Pour ceux qui veulent « rentrer » dans la bete (argent dette) de façon technique, la video 100% monnaie. Qui est ce que j’ai trouvé de plus clair et avec une solution proposé à la fin.
    Je crois que l’on doit cette vidéo à Jacque Andre Hollbecq.
    www.centpourcentmonnaie.fr


  • tesla_droid84 6 février 2014 15:01

    Je vous conseille le dernier ouvrage d’Olivier Berruyer « les faits sont têtus » qui trace clairement la différence entre le capitalisme et le financiarisme qui s’est imposé depuis les années 80. Dérégulation complète des règles qui avait fait les 30 glorieuses, séparation des banques, restriction des mouvements de capitaux, taille de la spéculation beaucoup plus réduite alors qu’aujourd’hui elle domine le réel. Tout l’arsenal de la comptabilité est à revoir, aujourd’hui c’est le court terme qui l’a emporté sur le court terme, l’actionnaire virevoltant au grès du vent et ponctionnant sa part non mérité.



  • tesla_droid84 6 février 2014 14:47

    C’est à dire que tous les pays qui se sont redressé apres le passage du roulot compresseur économique version Chicago boys libre échangiste ont adoptés des mesures protectionnistes. Si a minima il y avait un protectionnisme européen, mais même pas et il ne peut pas s’agir d’un oubli, à ce niveau c’est une trahison pure et simple.

    Et comme il faut l’unanimité des 28 pays pour changer une ligne, on est cuit. Et donc votre intelligence devrait vous dire qu’il est temps de se barrer. 
    D’ailleur je fais le pari que se sont les Allemand qui feront exploser l’empire. C’est juste qu’il ne faut pas que ça ait l’air de venir d’eux. Personne n’a envi d’etre le dirigeant qui va se faire plus que sermonner par les neo-cons ricains pour avoir détruit leur glacis géopolitique OTANesque. Oui reveillez vous l’europe n’est que la face civile de l’OTAN, voir Clinton qui insiste pour que la Turquie rentre en force. Ainsi que tous les état corrompu de l’est, voir l’ukraine en ce moment ou la manipulation est terrible.



  • tesla_droid84 6 février 2014 14:32

    Question pour Olivier.

    Pourquoi rester dans l’UE en faisant le ménage comme vous dite puisque une grande partie de ce qui fait de la France un pays antidémocratique viens de la ?
    - Ceux qui s’interessent à la monnaie n’ont plus aucun pouvoir et la c’est le plus gros levier économique agissant sur le chomage.
    - Ceux qui s’interessent à l’ecologie, OGM en Force, Bouffe dégueux des USA et viande aux hormones et antibio (via traité transatlantique), gaz de shiste etc etc
    - Ceux qui s’interessent à l’immigration (politique décidé à Brusselle)
    - Ceux qui sont pour le social, pas de droit de douane envers les pays ayant des salaires misérable, voir des enfant aux travails le tout dans des conditions écologiques déplorables.
    - Ceux qui s’interessent aux grand projet (grand plan energétique, nouvelles lignes de chemins de fer). L’etat n’a plus le droit de subventionner ses propres entreprise !
    - Ceux qui s’interessent au rayonnement de la diplomatie Francaise (genre non intervention en Irak qui ne serait plus possible avec l’art42 du traité de Lisbonne qui nous subordonne à l’OTAN comme une companie de CRS)

    Si c’est juste pour ne pas avoir à faire du change en partant à l’etranger, l’argument est mince, tres mince...

    Je voudrait revoir les Allemand venir dépenser leur mark chez nous et en Espagne, à l’epoque ils avaient un pouvoir d’achat à l’etranger qui etait contributeur à la régulation des balances commerciales. Et à la fin il n’y a que cela qui compte pour ne pas se faire la guerre. On paît se qu’on doit aux gens qui fabrique pour nous !


  • tesla_droid84 6 février 2014 14:13

    Il est tres drole cet article, 


    Déja un homme de gauche qui prend ses analyses chez Terra Nova, c’est un peu se moquer du monde.... Regardez qui sont les mecenes, bref européeiste convaincus il ne fallait pas s’attendre à quelque chose d’impartial.
    Ensuite vous embrouillez tout le monde avec le Brésil qui avait des dettes contracté en dollars, donc la conversion il la prennent dans la tronche ce qui ne sera pas notre cas.
    Il nous faut aussi une polique inflationiste (c’est ce qui marche en France, c’est en parti liée à notre natalité), mais arretez de faire peur avec votre hyperinflation genre 3eme Riech ou Zimbabwe vous perdez toute crédibilité. Nous il nous faut du 5/6% pour retrouver le plein emploi, et avec une echelle mobile des salaires cela se fait sans douleur (c’est un socialo qui l’a brisé en 83 !).
    Ensuite vous ne dite pas combien cela coute de rester dans l’euro, cela coute plus de 100Mds par ans dont 80Mds€ de balance commerciale. Convertissez ça en nombre d’emploi vous allez tout de suite voir comment l’impact d’un euro à 1.35$ nous coute (1 million d’emploi à 40000€/an et 40Mds€ de manque a gagné pour l’etat).
    Pour finir, il y a eu une centaine d’une union monétaire qui se sont terminés au 20eme siècle et aucune ne s’est mal passé. Voir l’exemple de la Tchécoslovaquie qui a voulu garder la meme monnaie en se séparant de la Slovénie, 6 semaines apres il ont du séparer les monnaies car l’ensemble n’était pas assez homogène (alors imaginez le gap entre la Grece et l’Allemagne). 
    Les sources que cite Mr Cabanel sont toutes partiales quand à la question européenne. Il n’y a pas un seul expert sérieux et indépendant qui soutienne cette monnaie et ceux qui l’avait fait se rétractent en ce moment ? 

    Christopher Pissarides, professeur à la prestigieuse London School of Economics. De manière intéressante, contrairement à Paul Krugman et Joseph Stiglitz, sceptiques de la première heure, l’économiste a affirmé que « à l’époque, l’euro semblait être une bonne idée. Mais cela s’est retourné (contre ses créateurs). Cela pénalise la croissance et la création d’emplois et divise l’Europe. La situation actuelle est intenable  ». Il a appelé à un démontage ordonné de la monnaie unique ou à des mesures destinées à promouvoir la croissance et l’emploi.

    L’économiste a dénoncé « une génération perdue de jeunes gens éduqués  » du fait de la monnaie unique. Il avait déjà soutenu en juin dernier que « si l’Espagne veut se sauver, elle doit revenir à la peseta  ». Dans Atlantico, Nicolas Goetzmann revient sur la prise de parole de Christopher Pissarides et souligne également que les années de crise éloignent de plus en plus les peuples de cette mauvaise européenne. Aujourd’hui, il n’y a plus que 45% des peuples européens qui sont favorables à l’Union Européenne (contre 60% en 2012), ce qui promet de très bons résultats pour les partis qui lui sont opposés.

    Le démontage de l’euro : la seule politique raisonnable

    Mais ce qui est encore plus intéressant ici, c’est de rappeler à quel point le débat est biaisé dans la plupart des médias. S’opposer à la monnaie unique est souvent caricaturé comme un réflexe nationaliste, d’arrière-garde, du passé, qui serait totalement déraisonnable. Les bataillons de moins en moins fournis de ses défenseurs promettent toutes sortes de malheurs qui ressemblent aux sept plaies d’Egypte, comme ils le faisaient en 2010 quand nous évoquions cette issue pour la Grèce. Mais le temps a parlé : c’est le fait de maintenir la monnaie unique qui provoque une catastrophe.



     


  • tesla_droid84 4 février 2014 18:08

    En fait je suis d’accord avec vous Robert sur le constat, mais vous etes en parfaite opposition de votre pensée quand aux choix qu’il faudrait faire pour sortir de l’ornière : cad rester dans l’UE, ou « la changer » (vous auriez plus de chance de gagner à l’euro million que d’y arriver). Imaginons que l’équipe socialiste soit les bon candidats (postulat faux par l’expérience présente en France et dans les autres pays bipartisant), imaginons qu’il ait 50% de chance de passer. Sachant qu’il faut l’unanimité pour changer une ligne d’un traité ça vous fait 1 chance sur 2 dans tout les pays. Soit : 0.5x0.5x.05 .... x0.5 = 3 chances sur 1 milliard en prenant une hypothèse tres optimiste. Conclusion, on se barre et on rétablit le CNR qui est déja un pas énorme sur ce qui se fait aujourd’hui, de plus il est le consensus d’époque entre les Gaullistes et les communistes donc il peut suciter l’adhesion des patriotes de gauche comme de droite.



  • tesla_droid84 4 février 2014 16:17

    Pourquoi, je ne sais pas si vous avez déja écoutéla conférence d’Asselineau « qui gouverne la France et l’europe » mais souvent dans l’histoire nous avons eue des « élites » qui vendaient le pays par opportunisme, carriérisme, pour faire parti des grand de ce monde, dans des cercle de plus en plus rapproché du sommet (au dessus c’est le soleil il parait).

    Mais la spécificité Francaise, c’est qu’a chaque fois ou la nation à failli disparaitre, nous nous somme réveillés au dernier moment. Et comme le dit FA, ce qui s’est passé de nombreuse fois dans l’histoire a de grande chance de ce reproduite, ce qui ne s’est jamais passé à peu de chance d’arrivé.
    Mais bon, à chaque époque sa spécificité, et internet est LA spécificité de notre époque, elle est à double tranchant (surveillance) mais elle pourrait permettre de libérer une grosse partie du monde... Il est difficile de faire le Buzz en parlant de monnaie et d’article de l’UE alors qu’une vidéo de chaton fait 10 million de vues...





  • tesla_droid84 4 février 2014 15:54

    Comme dit Chouard, nous devrions TOUS etre amateur en création monétaire et en comprendre les principes de base. Imaginez si nous pouvions avoir des débat sur la monnaie dans les bars plutot que des matchs de foot... Nous serions sauvés. Le système mise sur notre incompréhension des phénomènes économiques et monétaires. D’ailleurs les plus obtu et buté que je rencontre sont les cadre dynamique ou moins qui bosse dans les gorsse boite. Ils sont tellement persuadé de ce qu’il entendent sur BFM business que c’est un travail de longue haleine de leur renvoyer dans la gueule toutes les contradictions chaque jour qui passe. Vous en avez forcement autour de vous, des « faignant de fonctionnaire, faignant de chomeur qui s’achetent des écran plat etc etc ». En général l’ouvrier lucide, qui prend le malheur en pleine face tous les jours comprend beaucoup plus vite... L’espoir est la et on ne va pas les laisser défoncer notre pays encore longtemps.



  • tesla_droid84 4 février 2014 15:31

    Pour qu’une monnaie commune fonctionne dans un ensemble plurinational il faut que tout soit pareil.

    - meme systeme de retraite
    - meme fiscalité
    - meme norme et protection sociale
    - meme droit du travail
    Bref un meme peuple... ce qui n’est vraiment pas le cas en Europe. Sans meme parler de la barriere de la langue qui entrave « un peu » la mobilité
    Les autres ne veulent pas de notre systeme de retraite par répartition par exemple... donc on ne va pas imposer notre modèle aux autre -> on se barre.

    De plus il faut une solidarité entre région (comme en France) ce qui pèse 20% du PIB. L’ile de France verse à beaucoup de région moins riche, à nos DOM-TOM etc.
    Qui est près à faire de nouveau une telle redistribution avec les estoniens, les pollonais etc ?





  • tesla_droid84 4 février 2014 14:57

    Vous le dite vous, meme, par le jeux : du monétaire, des frontières grande ouvertes sans droit de douane, de la mobilité des capitaux à tout va, etc ) on a pas tout perdu mais quand meme pas mal... 

    Alors oui la reprise va etre dur mais pour qu’elle soit possible elle nécessite une sortie coordonée de l’UE et de l’euro car sinon, cela ne sert a rien meme d’essayer. 
    Quand vous parlez des paradis fiscaux, vous oubliez de dire qu’il est impossible de se battre contre aujourd’hui à cause de l’Art63 du traité de Lisbonne (qui interdit toute restriction au mouvement de capitaux). Vous avez de bonne idées mais c’est la réalisation concrète et technique qui vous échappe un peu et vous empêche de voir ce qu’il faut vraiment faire. En disant « 1000 milliard dans les paradis fiscaux » vous pestez contre une conséquences, je vous propose d’en découvrir les causes, écrite noir sur blanc dans les bons article de cette chère union européenne.



  • tesla_droid84 4 février 2014 14:35

    dsl j’avait pas vu que Dany avait bien expliqué. j’ai pas eu le temps de decendre en bas que les commentaire Aineux de certain gochos de service qui ne savent pas apprécier une analyse (ni meme la comprendre...) , car elle sort de la bouche de quelqu’un qu’il ne peuvent pas voir m’ont fait voir rouge.


    Pour ceux qui ont envie approfondir un peu le sujet allez sur le blog d’Olivier Berruyer (les-crises.fr) qui est vraiment très technique.
    Son livre « les faits sont têtus » est une excellente synthèse sur le constat général, il y apporte une distinction salutaire entre « capitalisme » et « financiarisme » qui a bouffé le premier... Le dernier chapitre fournis beaucoup de solutions simples et efficaces à implémenter pour vivre sereinement et terrasser le chomage dans un pays à croissance qui restera atone. 



  • tesla_droid84 4 février 2014 14:24

    Je vais tenter d’expliquer simplement, mais arreter de raconter n’importe quoi si vous ne maitrisez pas vous meme le sujet.

    Pour sortir de l’euro on fixe le Franc à 1€. Ce qui est vraiment important c’est la parité par rapport au dollars, l’euro ont s’en fout il disparait.
    Le scénario :
    T0 : 1Fr = 1€ = 1.35$
    T0+1jour : le Franc perd entre 0 et 5% par rapport à son cour de réference (voir l’étude de P.Arthus de chez Natixis, les grecs eux perdent 50%, les Allemand prennent entre 20 et 20%, les espagnol perde 20-30% etc )

    A ce niveau cela n’apporte pas grand chose en terme de compétitivité (0-5%), donc la il faut dévaluer puisqu’on pourra de nouveau le faire.

    On actionne la banque centrale pour amener le Franc progressivement au niveau du dollars (qui est notre cours d’equilibre au niveau de la balance commerciale, donc des emplois pour vendre des chose à l’etranger et importer moins car nous redevriendrons compétitif)

    Donc à T0+1an : 1Fr = 1$ = 0.70€(qui n’existe plus) = 0.5 Mark

    Il serait completement idiot d’aller s’embêter à reconvertir avec un ratio de 6.5 ...

    Cette dévaluation va par contre entrainer une hausse des produits importés d’environ 30% (pour l’essence une augmantation d’a peine 10% (70% de taxe oblige). Si on veut que cela soit indolore pour la population, on rétablit l’echelle mobile des salaires (augmentation automatique en fonction de l’inflation) et la on a gagné.

    Donc Marine le Pen à clairement gagné le combat économique contre un MoscoVichy qui faisait semblant de ne pas comprendre, comme certain sur ce blog apparemment. 



  • tesla_droid84 21 janvier 2014 10:29

    @Wesson

    Bien sur que le sionisme n’a rien à foutre dans une election municipale quoi que si il permet au maire d’une ville de trainer un individu dans la boue et l’interdire de spectacle... Ou d’organiser dans sa ville l’anniversaire de la tuerie de Toulouse qui se transforme en meeting politique Israelien, la on est au niveau municipal.
    Je suis conscient que le poisson est pourri par la tête mais on peut aussi nettoyer la base.



  • tesla_droid84 21 janvier 2014 10:15

    @julius1ER

    Je ne comprend pas votre raisonnement, vous validez le fait que la France et sous la coupe des banques et des multinationales mais vous voulez rester dans ce qui nous lie à elles, cad l’europe et les traités qu’elle nous impose et qui leur sont favorable. Etape 1, on sort et ensuite on fait le ménage. L’inverse ne marche pas.
    De plus vous semblez ne pas connaitre le lien existant entre la politique monétaire et le chomage (NAIRU). Pour faire simple, l’inflation des prix (avec ceux des salaires grace à l’echelle mobile des salaire) fait refluer le chomage de facon massive et la politique monétaire restrictive de 0% d’inflation mené par la BCE conduit au chomage de masse (voir courbe de Phillips). Encore une fois sans sortir de l’UE, vous faite quoi ?





  • tesla_droid84 20 janvier 2014 17:27

    Il m’a fait bcp rire cet article. Arianne qui commence à retourner sa veste, il faut dire que vous etiez tellement partisane que la gymnastique intellectuelle n’a pas due être facile.


    @eau-du-robinet.
    Je suis un fervant soutien de l’UPR. La censure qu’il subit et l’irréfutabilité des analyses font que je pense qu’il est vraiment le poil a gratter du système. Cependant si tu suis la progression avec autant d’ardeur que moi, ça grimpe exponentiellement mais quand même assez doucement (3900 aujourd’hui).
    Je suis adhérant mais pas partisant, et quand je vois que le FN progresse aujourd’hui en piquant intégralement le programme économique de l’UPR, je suis partagé. D’un coté j’aime que l’idée économique passe, (j’ai entendu Marine parler de l’article 50 !!!), en plus Phillipo est vraiment tres bon pour défendre les idée de l’UPR (sans aller aussi loin sur la domination ricaine, ils s’arretent à l’europe). De l’autre j’ai tres tres peur que n’importe quel gugus FN (aux municipales par exemple) dérape (sur le plan sociétal) et colle une étiquette tres sale sur le « sortir de l’UE, de l’OTAN, de l’euro ».

    En fait, en terme de stratégie purement politicienne, je me demande si il ne faudrait pas mieux « pénétrer » le FN par le bas avec l’équipe black, blanc, beur que Soral et Dieudo arrivent à mobiliser (dans ce cas, le fond raciste du FN se désintégrera de lui meme). Ou continuer tranquillement à expliquer à la France entière (ou plutot ceux qui ont la force d’ecouter la conférence de 3H...) qu’il faut sortir de l’UE car elle a été conçue par et pour les financiers ricains. 

    PS : courage Arianne, vous avez l’air d’avoir un bon fond, dans 1 an ou 2 vous serez probablement au MPEP qui est le seul mouvement de gauche à vouloir SORTIR de l’UE et non continuer à la changer (en pire chaque année qui passe)






  • tesla_droid84 29 novembre 2013 14:12

    Ici est le pourquoi mon cher Alberto.


    • Article 123 : « Il est interdit à la Banque centrale européenne et aux banques centrales des États membres, ci-après dénommées « banques centrales nationales », d’accorder des découverts ou tout autre type de crédits aux institutions, organes ou organismes de l’Union, aux administrations centrales, aux autorités régionales ou locales, aux autres autorités publiques, aux autres organismes ou entreprises publics des États membres. L’acquisition directe, auprès d’eux, par la Banque centrale européenne ou les banques centrales nationales, des instruments de leur dette est également interdite. »L’article 123 reprend l’article 104 du traité de Maastricht, également identique à l’article 181 du traité constitutionnel européen.

    Sortir de l’union européenne est donc un préalable à toute action visant à aborder voir résoudre le problème de la dette. Celui qui me dit qu’on peut « changer » l’europe alors qu’il faut l’unanimité des 28 état, je le lui fait manger après lui avoir fait lire !!


  • tesla_droid84 19 novembre 2013 14:11

    Pour une fois, je suis d’accord avec Robert. J’ai lu « l’enjeu du salaire » et « l’enjeu de la retraite » de Mr Friot qui sont rafraichissant pour l’esprit, j’ai meme tendance à dire que je suis plutot pour la solution prôné par ce dernier. On peut donc etre à l’UPR est ne pas etre extreme droitiste ascendant bourgeois... smiley

    Cependant, j’en revient toujours à la même marotte qui est en sachant que l’union européenne est le cheval de Troie du néo-libéralisme OTANesque, il n’y a aucune chance pour que soit modifié les traités. Une telle mesure nous rendrait moins compétitif (à la limite on s’en fou, on est pas des chevaux de trait) ce qui imposerait de se protéger contre les pays n’ayant pas cet acquis social.
    Je pense qu’il y a beaucoup plus de chance que cette initiative émerge dans un pays libre et souverain comme la suisse qui prendrait les mesures économique pour que ce soit viable, que dans un empire néo-libéral en construction.


     





  • tesla_droid84 13 novembre 2013 15:58

    Et donc que son les dirigeants des pays Equateur, Chili, Venezuela sont en ce moment... des nationaux socialiste, comme aime bien injurier les presstitués tout homme de gauche qui aurait compris les mefaits d’une mondialisation s’apparentant plus a une américanisation...

    Qui plus est en prônant le « sans frontière » cad la libre circulation des biens, des capitaux, des services et des hommes, c’est le jeu des néo libéralistes que vous faite. Le vrai libéral lui, sait que le marché ne s’auto-arrange pas sur des points optimums servant l’intérêt général et donc consent à une réglementation assez stricte permettant la liberté d’entreprendre mais avec un cadre (normes sociales, environnentales, frontière, douane)

    Sortons de l’union européenne avec le PRCF, l’UPR et toutes les bonnes volontés qui sont au FN et chez DLR (puis les autres aussi mais la ré-formation est un peu plus longue...). Ce sera déja un pas de géant vers des nations Européennes (géographiquement parlant) plus apaisées.