• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de sirocco



  • sirocco sirocco 30 octobre 13:20

    Un autre argument pour la gratuité :

    le niveau d’insécurité et le nombre des « incivilités » (pour ne pas dire agressions) a drastiquement chuté dans les transports en commun des agglomérations où la gratuité a été instaurée.

    C’est ce qui a été constaté à Dunkerque, par exemple.

    Pour cette raison, les conducteurs/trices, souvent victimes de ces incivilités, devraient être massivement en faveur de la gratuité.



  • sirocco sirocco 27 octobre 17:30

    @Raymond75

    Oui, comme tout le monde.



  • sirocco sirocco 27 octobre 14:28

    @Raymond75

    Faites-nous grâce des arguments serinés par les merdias pour nous enfumer : la France n’est ni surendettée ni surtaxée. Mais elle n’est pas gérée comme il faudrait.

     
    Tout le fric qui entre dans les caisse de l’Etat (ou qui devrait normalement y entrer) est distribué aux banques (remboursement de la dette), aux très grandes fortunes (quasi suppression de l’ISF), aux entreprises du CAC 40 (il se retrouve alors dans la poche des actionnaires, la France étant championne de l’augmentation des dividendes), aux innombrables « haut-fonctionnaires » et autres « conseillers » qui gravitent dans les administrations et autour des politiques en étant grassement payés à ne strictement rien foutre, aux dépenses militaires et à l’accueil des migrants dans l’intérêt des USA et d’Israël... 

     
    Les quartiers populaires, l’école, les établissements de santé, les infrastructures et transports, la justice... ne seraient pas dans l’état lamentable où ils sont si, au lieu de finir dans les poches déjà trop pleines de parasites et prédateurs en tous genres qui n’en ont pas besoin, les fonds publics (qui seraient alors suffisants) étaient investis pour servir le plus grand nombre.

     



  • sirocco sirocco 26 octobre 21:16

    @Gabriel

    « ...Sarkozy est un voyou de première mais, il est riche et ça, c’est la véritable immunité et impunité face à la justice. »

     
    De plus, il est loin d’être impossible que les magistrats du siège qui vont (peut-être) juger Sarkozy lui doivent leur poste ou une de leurs promotions !

    Rappelez-vous qu’il avait réussi à faire juger l’affaire Bettencourt (dans laquelle il était mouillé jusqu’au cou) à Bordeaux où les juges étaient à sa botte, alors qu’aucun des protagonistes de l’affaire ne dépendait de cette juridiction !



  • sirocco sirocco 20 octobre 21:57

    @sls0

    « D’une année à l’autre ça [les chiffres de l’immigration en France] se ballade en 100 et 140.000, environ 0,2% de la population. »

     
    Ces chiffres officiels ne comptabilisent que les migrants légaux, c’est à dire ceux qui usent des lois de regroupement familial + ceux qui sont accueillis au titre de la participation française (en provenance des bateaux, d’Allemagne, de certains camps...).

    Ils ne prennent pas en compte les immigrés illégaux (ceux qui arrivent en voiture par le Maroc et l’Espagne, par exemple) ni ceux - probablement très nombreux - qui entrent avec un visa touristique et restent en France.

    Et vous oubliez toutes les naissances par des femmes immigrées, lesquelles sont beaucoup plus fécondes que les Françaises. Ah mais c’est vrai : ces bébés nés sur notre sol sont de bons Français qui régularisent la situation de leurs parents et vont bientôt faire venir le reste de la famille grâce aux lois de regroupement...



  • sirocco sirocco 18 octobre 22:03

    @sirocco

    Pour comprendre pourquoi la justice n’est pas indépendante en France, voir ce lien fourni par Nicole Cheverney dans son commentaire de l’article « La politique sans aucun fond » d’Amaury Grandgil.

    https://www.youtube.com/watch?v=t-t69mmVuXM&t=456s



  • sirocco sirocco 18 octobre 21:22

    Commentant l’affaire Mélenchon, Macron a affirmé aujourd’hui : « L’autorité judiciaire est indépendante et j’en suis le garant. »

    Un tel mensonge et un tel cynisme laissent sans voix.



  • sirocco sirocco 17 octobre 14:09

    @vesjem

    Pour vous, les seules victimes qui importent sont les humains. Les animaux, vous vous en fichez ?



  • sirocco sirocco 16 octobre 17:46

    @pacem

    Comment peut-on comparer un compteur électro-mécanique et une centrale (nucléaire) ? ça dépasse l’entendement...



  • sirocco sirocco 16 octobre 10:47

    @sweach

    "...par rapport à de nombreux autres activités comme l’alpinisme, le ski et même la randonné, la chasse a des chiffres de mortalité et d’accident relativement faible."

     
    Comparaison imbécile. La plongée, l’alpinisme... ne fait courir de risque qu’à celui qui le pratique sans y être obligé. La chasse fait courir un risque mortel à autrui, comme ce cycliste qui n’avait rien demandé.

     
    Si le plaisir du chasseur était juste de marcher dans la nature au petit matin, il partirait avec un appareil photo. Assumé ou non, l’unique plaisir du chasseur est bien de tuer. Et contrairement au soldat qui risque sa peau, le chasseur n’a pas de véritable adversaire en face de lui et ne laisse aucune chance à sa victime.

     
    Comme les amateurs de corrida, les amateurs de chasse peinent inutilement à trouver des arguments pour justifier leur activité qui n’est autre que la destruction du vivant.

     
    Autant il est nécessaire aux Bushmen de chasser pour se nourrir, autant ça ne l’est pas pour l’Européen qui est à quelques minutes d’une boucherie ou d’un supermarché pour s’approvisionner en viande.



  • sirocco sirocco 7 septembre 20:16

    @eau-du-robinet

    Il serait opportun et urgent que F. Asselineau prenne clairement position CONTRE l’immigration s’il veut enfin devenir un leader de l’opposition.

     
    Cela ne l’amènera nullement à se renier : l"immigration massive en Europe est une prérogative de la Commission européenne (agissant pour des intérêts étrangers). Asselineau s’opposant à la Commission européenne, il devrait tout naturellement s’opposer à l’immigration ET LE FAIRE SAVOIR.



  • sirocco sirocco 7 septembre 13:55

    @l’auteur

    « Saurons-nous en France résister à cette vague de calomnies envers les mouvements populistes... ? »

     
    Vous en connaissez beaucoup des « mouvements populistes » crédibles et déterminés, en France ?

     
    Des citoyens comme vous et moi qui râlent individuellement derrière leur écran d’ordinateur, oui, il y en a pas mal. Mais dès qu’il s’agit de passer à la vitesse supérieure, on ne trouve plus personne.

     
    A la fin du XVIIIème siècle, pour se débarrasser de l’oppression, les Français ont montré la voie aux autres peuples. Mais aujourd’hui c’est fini : ce ne sont plus que des zombies qui regardent passivement les révoltes germer dans d’autres pays.



  • sirocco sirocco 7 septembre 13:26

    @Jeff Parrot

    « ...ils ont bien pris soin de fragmenter la societe... »

     
    Oui, c’est en cours. C’est précisément le but de l’immigration massive.



  • sirocco sirocco 4 septembre 21:01

    @Orélien Péréol

    « Il n’y a pas à être d’accord ou pas. »

    C’est à dire : mettez-vous les hordes de migrants dans le fion sans vaseline, personne ne veut savoir si vous êtes d’accord ou pas. Macron connaît d’ailleurs très bien la réponse des Français s’il leur demandait leur avis sur les afflux d’envahisseurs. Quel mépris pour les veaux qui l’ont élu !

     
    « Les Vénézuéliens fuient le Venezuela en masse. Comment voulez-vous être d’accord ou pas ? »

    Cet exemple n’est pas transposable aux pays européens. 99,9 % des exilés qui nous arrivent ne manquaient pas de denrées de subsistance dans leurs pays d’origine. Ils étaient des glandeurs sans travail ? Certes mais ils n’en obtiendront pas davantage en Europe. Au mieux ils trouveront un job au rabais, le plus souvent ils se livreront à toutes sortes de trafics illégaux. Dans tous les cas, ils vivront des aides sociales du pays d’accueil.

    Le plus important, c’est que les migrants sont quasiment tous musulmans et qu’ils finiront par créer le chaos dans leurs pays d’accueil où ils ne sont évidemment pas assimilables. De quoi se frotter les mains pour ce fouteur de merde planétaire qu’est Israël qui planifie ces exodes et à qui obéissent la plupart des gouvernements européens (mais plus les Italiens, ni les Hongrois...)

     
    « Les humains n’ont pas le choix d’être d’accord ou non. »

    Vous avez une drôle de conception de la démocratie et de la capacité - théorique - de chaque peuple à prendre en mains sa destinée... Qui placez-vous au-dessus des « humains » pour leur imposer un tel calvaire ?



  • sirocco sirocco 4 septembre 14:00

    @l’auteur

    « La migration, c’est le partage des richesses en actes, par les faits, sans intervention étatique ou autre... »

     
    « La migration » en tant qu’action spontanée entreprise individuellement par un humain d’un pays pauvre vers un pays riche pour mieux « partager les richesses » (disons pour mieux gagner sa vie) a commencé depuis très longtemps et s’est déroulée dans des proportions acceptables (souvent, d’ailleurs, pour combler des besoins en main d’oeuvre).

     
    Les flux migratoires massifs (je préfère cette expression) sont des opérations assez récentes ne répondant à aucun besoin des pays destinataires, parfaitement organisées (on incite les candidats à l’exil), financées (ONG, bateaux, accueil...) et promues par une intense propagande médiatique (ARTE par exemple), dans le but de complètement déstructurer les pays européens en y imposant les haines communautaristes afin de leur faire perdre toute identité propre, pour mieux les contrôler politiquement et économiquement. Ces flux migratoires sont orchestrés par des courants impérialistes tels que le sionisme.



  • sirocco sirocco 3 septembre 22:48

    @l’auteur

    Vos analyses historique et économique de l’Italie ne sont pas les facteurs les plus déterminants dans l’attitude que ce pays prendra face à l’UE.

    Ce qui importe, c’est la probité, l’incorruptibilité de ses dirigeants. Et là, c’est pas encore gagné... Rappelez-vous la Grèce...



  • sirocco sirocco 31 août 14:09

    Concernant l’Italie, il est urgent d’attendre avant de tirer des plans sur la comète ou des conclusions. Voyons d’abord comment la situation évoluera avec Salvini.

     
    Souvenons-nous du calvaire des Grecs avec Tsipras qui incarnait pourtant leur enthousiasme et leurs espoirs. Et ne sous-estimons pas le pouvoir de nuisance de la Commission européenne.



  • sirocco sirocco 27 août 00:00

    @Arogavox

    « la corruption et la manipulation des leaders de ces organisations [syndicales] »

    Cette formule de Dr Faustroll me semble tout à fait pertinente pour expliquer le fiasco du syndicalisme en France. L’attitude de la CFDT est caractéristique sur ce plan : ses représentants commencent par hurler avec les loups mais très vite ils adoptent les propositions du patronat dans lesquelles ils découvrent une prétendue »avancée". Le gouvernement n’a plus qu’à pavoiser en invoquant une profonde division du front syndical. Rappelez-vous : ce cirque a commencé avec Nicole Notat...



  • sirocco sirocco 26 août 12:35

    @Le421

    Les Ripoux en Marche disent : « Chez nous, un ministre démissionne seulement s’il est mis en examen. »

     
    Mais cela ne risque pas d’arriver, pour une bonne raison qui est spécifique au système judiciaire français et unique chez les « démocraties » : le parquet qui pourrait engager les poursuites est aux ordres de l’exécutif !



  • sirocco sirocco 25 août 22:37

    @Minute Papillon

    Oui mais pour les ultra-riches que ce gouvernement s’emploie à servir, 1 500 000 micro euros, c’est pas grand chose...