• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de Philippe VERGNES



  • Philippe VERGNES 28 mars 2018 15:02

    @ alinea,


    « Je pense que ceux qui sont normalement constitués ont bien remarqué que Philippe Vergnes s’était construit un personnage derrière ce qu’il a appris ; il y a beaucoup de gens comme ça que la construction extérieure tient lieu de structure intérieure. »

    Bah... c’est toujours mieux que de se construire une image extérieure en n’ayant rien appris du tout, car sinon la structure intérieure... bhein, c’est le vide abyssal... que l’on cherche à combler par tous les moyens sans jamais s’y confronter, y compris même et surtout en se vantant d’avoir des compétences que l’on a jamais eues, sur des œuvres que l’on n’a jamais lues. Ce qui est en soit la définition de l’imposture.

    Pour le reste, vous disiez plus haut que vous ne me connaissez pas, voilà maintenant que j’ai droit à un portrait... très bien.J’accepte donc votre jugement : cela prouve au moins que j’ai un savoir quand bien même il ne me tiendrait que de structure intérieure. Au moins, mon vide est rempli et je n’ai pas besoin de le projeter sur autrui.


  • Philippe VERGNES 28 mars 2018 02:01

    @ Shawford,


    Et quand mes liens renvoient aux conneries que peut écrire JL à tout bout de champ en se vantant d’avoir des compétences qu’il n’a jamais eues, sur des œuvres qu’il n’a jamais lues, ils ne vous intéressent pas ceux-là ? Ou bien lorsqu’il prétend avoir appris la théorie de la perversion narcissique auprès de Freud qui est mort en 1939, alors qu’elle a été élaborée par Racamier dans les années 1980, ça ne vous intéresse pas non plus ? Ou alors encore, lorsqu’il peut affirmer une chose aussi stupide qu’en toute modestie il m’a appris à lire Racamier alors qu’il n’a quasiment jamais ouvert un de ses livres, ça ne vous intéresse pas non plus ? Et j’en passe des vertes et des pas mûres.

    Parce qu’en fait, là, avec ces liens et des dizaines d’autres, on est au cœur du problème de l’escroquerie intellectuelle de JL qu’a très bien su voir kalachnikov en peu de temps en plus. Et sans avoir besoin de liens... Je précise que c’est en raison de cette escroquerie intellectuelle de JL que j’ai utilisé le bouton blocage de ce site. Et je suppose qu’arthes ne tardera pas à trouver non plus, car plus on demande des précisions dans un domaine précis à JL qui prétend tout connaître, plus il nous enfume. Et la ses « tares » apparaissent au grand jour.

    Pour easy, c’est simple... c’était bien avant mon arrivée sur ce forum dans un article datant de 2010. Suivez ce lien. c’est ce commentaire (lien en bas de post) qui m’a fait connaître ses échanges avec JL. Celui qui voit des pervers narcissiques partout, c’est JL qui peut écrire, je cite de mémoire (mais je pourrais facilement retrouver les liens) : « la psychologie des profondeurs n’a pas sa place sur un forum citoyen » et quelques fils de discussion plus tard vous mettre une tartine incroyable sur Freud et sa « psychologie des profondeurs ».

    Bonne nuit également...


  • Philippe VERGNES 28 mars 2018 01:27

    @ Shawford,


    Oh de ce côté-là, je pense avoir amplement prouvé ma connerie, ne serait-ce qu’envers kalachnikov qui comprendra ce que je veux dire, mais avec JL, j’ai plus que trouvé mon maître.

    J’ai eu maille à partir avec un tas de contradicteurs... mais ça me semble être le lot de nombreux d’entre nous ici... non ? Pour autant, si ça c’est plus ou moins bien passé au début, par la suite, en général, ça c’est toujours arrangé. Sauf pour un seul !

    Pour easy, c’est un très bon exemple... il me contredit ok, je le chambre ok... mais l’ai-je une seule fois insulté ou traité de pervers narcissique ou de manipulateur dans nos échanges«  ? Parce que JL l’a fait aussi rapidement que ce qu’il a réagis sous mon article en me traitant de con et en insinuant que j’avais pu commettre une manipulation. Easy, lui, il a eu droit à son »imbécile inculte« , »pervers narcissique« , »ignorant« , »malhonnête« ... smiley

    JL prend de très bon exemple. Il a du oublier comment cela s’est terminé avec Loup Rebel également dès que celui-ci a compris le »petit" jeu auquel ce livre ici JL depuis fort, fort longtemps.


  • Philippe VERGNES 27 mars 2018 22:56

    @ kalachnikov,


    « ... c’est un truc que je vous file : si vous soupçonnez un trafiquant, vous utilisez le concept, que vous, vous maîtrisez (le contenu du concept) mais sans le nommer. »

    C’est un truc que j’ai fais souvent avec JL sur les concepts de la théorie de la perversion narcissique dont il prétend m’avoir appris à en lire l’auteur... sans l’avoir quasiment jamais lu. A chaque fois, ça a marché. Mais il y a pire. Dès que dans mes articles je balance un concept, il se l’approprie, en réassigne un sens complètement différent qui lui fait dite autre chose ou l’inverse de ce qu’il désigne à l’origine et ce faisant... vous explique que c’est vous qui n’y comprenez rien. Il m’a fait le coup récemment avec le concept de pensée perverse et de déliaison (amalgame) qu’il balance à toute les sauces et avec lequel il a réussi à mystifier Self con troll.

    Mais, je reconnais une chose : j’ai été trop naïf... encore. Ce type de pervertissement de la raison n’a aucune limite chez JL. AUCUNE !

    Ce qui est extraordinaire à mes yeux, c’est la facilité avec laquelle il gruge tout son petit monde... ça, si vous avez une hypothèse sur un tel phénomène où de quelconques références... je suis preneur. J’ai plein d’idées, mais rien de bien concret... et bien trop de doutes pour en valider une seule.

    Pour les sources... vous affolez pas... jamais il ne vous les donne. En 6 ans de « combat » contradictoire, je n’ai eu droit qu’à la toute puissance de sa pensée magique. JAMAIS UNE SEULE SOURCE ! (Et lorsqu’il en cite une, comme ici, ici et surtout LAelle est totalement tronquée. Cette citation qu’il reproduit à d’autres endroits encore pour justifier qu’il a appris la théorie de la perversion narcissique chez Freud n’est pas de Freud comme il le dit : « C’est ainsi que Freud a pu dire... blablabla » ; elle est de Racamier. Je l’explique ICI, sa réponse est éloquente dès que l’on parle sérieux. Mais j’ai trouvé après coup où il puise son inspiration de Racamier, c’est ICI. C’est toujours le même scénario, après cela vient le déni => la disqualification nihiliste. Et c’est toujours, toujours, toujours, le même scénario... depuis six ans... smiley

    Tout ça pour vous dire, vous pouvez faire l’expérience, mais le résultat est couru d’avance.

    Ps :
    JL se fout d’être pris à défaut. Demain, il se sera réinventé et vous ressortira les mêmes fadaises.


  • Philippe VERGNES 27 mars 2018 21:32

    @ pemile,


    Si vous le dites.


  • Philippe VERGNES 27 mars 2018 21:29

    @ kalachnikov,


    Je ne réponds pas à la place de Pemile à qui s’adressait votre message, mais puisque vous soulevez la question
    « Le dénommé J-L dit des grosses conneries, je lui remarquer de façon civile, il pleurniche et cherche à ameuter avec pour mot d’ordre : surtout couper court. »

    Je ne souhaite pas vous influencer d’une quelconque manière, mais concernant l’étude de Freud par JL, j’ai très exactement les mêmes doutes que vous.

    Comme le sujet vous intéresse, je vous invite à lire cet article « Le mystère Freud : Freud Vs Racamier ou l’énigme de la perversion narcissique ». Et si la curiosité vous prend, lisez donc aussi les commentaires de JL sur Freud et ce qu’il a compris de la psychanalyse freudienne. Dans ces échanges de « fous », je n’ai pas relevé toutes les conneries qu’il a pu sortir sur Freud en lui faisant dire l’inverse de ce qu’il a écrit comme affabulation (Freud). Vous comprendrez peut-être certaine chose en faisant le lien avec votre apparition sous un nouveau pseudo dans la suite que j’avais donné à cet article.

    « Je ne sais si votre martyr, le J-L a lu Racamier mais je pense qu’il n’a pas lu Freud »

    Je le pense aussi, mais je m’en fous. C’est son problème, pas le mien. Par contre IL EST CERTAIN QU’IL N’A QUASIMENT RIEN LU DE RACAMIER. Pour autant, cela ne l’empêche nullement de prétendre le contraire. Mais avec les liens SPIP, c’est mieux :

    JL le 23 mai 2013 20:56 : « Je rends ici hommage à votre honnêteté intellectuelle et j’y joins ma gratitude : je ne me voyais pas relire tout Racamier pour retrouver la citation originale (*). »

    Par la suite, il avouera que je lui ai fait découvrir Racamier et plus tard il écrira ceci à un autre intervenant, JL le 5 décembre 2017 9:42 : « ... je ne suis pas un novice dans le domaine de prédilection de PV que j’ai étudié bien des lustres avant Agoravox : je peux dire sans modestie, que je lui ai appris à lire Racamier et bien d’autres choses encore... »

    En outre, JL affirmera plus tard avoir appris la théorie de la perversion narcissique avec Freud, en citant Racamier et en niant l’avoir fait. (C’est écrit...) Freud est mort en 1939, Racamier a théorisé la perversion narcissique dans les années 1980, mais a part ça, y’a aucun ’blème.

    JL m’aura effectivement appris beaucoup de chose en six ans. Mais c’est très certainement pas ce qu’il imagine.

    Je ne terminerais que par une chose : le traitement auquel il vous soumet sur ce fil, c’est exactement le même, en bien pire, auquel il m’a soumis sous quasiment chacun de mes articles depuis ses six dernières années : à savoir que dès qu’on creuse un sujet et que l’on attaque le fond, il s’échappe non s’en vous avoir accusée des propres infamies auquel il se livre sur vous.

    Bienvenu au club, car si vous savez voir clair dans son jeu, c’est la vindicte assuré. Le harcèlement et tout ce qui s’ensuit. Il n’a que ça à faire. Les autres n’ont strictement rien à craindre... il les berne trop facilement. Mais ça commence à bien faire !


  • Philippe VERGNES 27 mars 2018 21:10

    @ Shawford,


    Mais enfin... je ne vous dénie rien du tout. Les faits sont tétus. Vous appelez scories ce que les faits démontrent et qu’est-ce que démontrent les faits dont vous avez la preuve avec les liens SPIP ?

    C’est que JL a bien « interprété » une manipulation de ma part dans l’illustration choisie pour mon article. IL LE DIT LUI-MÊME !

    « Et bien donc parce que vous lui avez effectivement donné -ensuite- les éléments qui démentaient votre manipulation assumée. »

    Mais il n’y avait rien à démentir du tout puisqu’il n’y avait pas de manipulation (assumée ou pas), mais simplement une erreur dans le choix de l’image... que j’ai reconnu. Par contre il y a eu fausse accusation de manipulation à mon égard. S’il avait lu la discussion que j’ai eu avec Wesson, qu’il cite dans son commentaire, JL aurait de suite vu qu’à ce moment-là il proférait une fausse accusation. Mais bordel... c’est à l’accusateur de prouver son accusation. PAS L’INVERSE !

    JL a donc proféré à mon encontre une FAUSSE accusation, ce qu’il reconnait très clairement dans sa déclaration dont j’ai communiqué le lien. FAUSSE accusation... ça a du mal à être intercepté par votre cerveau ??? smiley

    JL reconnait bien avoir PERÇU une manipulation de ma part, donc votre argumentation consistant à dire que c’est moi qui l’ai « insulté » le premier est INVALIDE. C’EST JL QUI LE DIT LUI-MÊME ! Il a « perçu une manipulation assumée de ma part ». Il attaque le premier !

    Ce faisant, à une agression pro-active injustifiée de JL, j’ai répondu par une agression réactive justifiée. La dynamique agressivité pro-active / agressivité réactive et la base même de la violence, quelle qu’elle soit. Ce problème d’agression pro-active, agression réactive est bien au cœur de notre système judiciaire. La première est condamnée par la justice, la seconde s’appelle légitime défense. Pour le coup, c’est vous qui me déniez le droit à la légitime défense. Voilà le fin mot de l’histoire !


  • Philippe VERGNES 27 mars 2018 19:19

    @ Shawford,


    Sur votre commentaire à Pemile... j’y avais pas pensé. smiley


  • Philippe VERGNES 27 mars 2018 19:17

    @ Shawford,


    L’accusation de manipulation à juste titre du nouvel Obs ?

    Non... les apparences sont d’autant plus trompeuses que ce n’est absolument pas le retour que j’ai eu de la journaliste lorsqu’elle m’a interviewé dans ses locaux et par la suite. J’ai été en contact avec elle pendant quelque temps après la publication de son dossier (le premier qui apparaissait dans la presse en première page de couverture), l’association en couverture Mélechon/Dossier p.n. a été un gros concourt de circonstance. Voilà ce qu’elle m’en a raconté. Or d’après elle c’était dû la façon dont travaillait cet hebdomadaire. Et il n’y avait alors, aucune raison de remettre sa parole en doute. Et bien que Mélenchon se plaigne aujourd’hui du Nouvel Obs, sur le coup, il n’avait même pas relevé cette couverte pour accuser l’Obs (par contre pour la suivante, OUI... il s’en est plein dans tous les médias, mais pas une référence à cette couverture de l’Obs en question).

    En outre, fait troublant, la première partie de ce dossier a été publié par le Nouvel Obs peu de temps avant. L’image est plus que saisissante. On y voit Hollande en première page de couverture avec pour titre : « Les secrets d’une étrange campagne » ET EN SOUS TITRE, sur le bandeau : « Les manipulateurs de l’amour ». Je laisse votre imagination travailler... mais je précise simplement que je n’ai entendu personne dénoncer le Nouvel Obs pour cette manipulation.

    « Et pourtant vous vous défaussez, car au lieu de renvoyer alors JL à ces références (celles de votre réponse à Wesson par exemple) vous l’avez d’emblée traité de pervers. »

    C’était non seulement mon second commentaire sous cet article, mais c’était également le second que je postais sur ce forum. Je n’en connaissais rien des « jeux de pouvoir » qui s’y jouait véritablement alors. J’avais bien remarqué quelques frictions, mais rien qui ne me paraissait louche. Sinon, j’aurais pris soin de ménager les susceptibilités de chacun en choisissant une autre image d’illustration. Wesson m’a informé. Il me semble qu’il vote aussi Mélenchon (pas sûr et je m’en moque) son attitude à été totalement différente = aucune anicroche. Aucune non plus avec Christian Labrune qui me fait remarquer mon attitude un « peu faux-cul », etc.

    JE VOUS RAPPELLE QU’EN DROIT FRANÇAIS, CE N’EST PAS A L’ACCUSE DE PROUVER SON INNOCENCE, MAIS BIEN A L’ACCUSATEUR DE PROUVER LES INTENTIONS COUPABLES DE LA PERSONNE QU’IL ACCUSE.

    C’est la Loi... elle est ce qu’elle est et je n’en suis pas responsable. Votre argumentation inverse la charge de la preuve. C’est un très grand classique dans ce genre de situation.

    Passons maintenant sur le point le plus important, le plus intéressant pour moi et de vous à moi. Sachez cependant que je ne porte aucun jugement sur votre argumentation jusqu’à présent, mais il y aurait beaucoup à en dire si je devais me prêter à des interprétations sauvages. Ce que je me refuse à faire...

    Vous me dites que j’avais tort de voir dans l’attaque de JL un message qui m’était AUSSI adressé, c’est-à-dire une accusation portée par JL à l’encontre du journal et de moi-même. Si tel avait été le cas et que je me sois trompé, pourquoi JL reconnaissait m’avoir dans l’article qui a suivi, sous lequel nous avons eu les seuls échanges apaisés ensembles ; JL 18 décembre 2012 16:09 : « soit, oublions ce que j’avais perçu comme une manipulation assumée venant de vous. »

    Bon... c’est clair ! J’avais parfaitement bien perçu le message que m’envoyait JL dans sa première charge contre le Nouvel Obs et moi-même. Aucun « bug » de ma part...

    Par contre, vous, et vous n’êtes pas le seul... et ce n’est pas un reproche, vous ne l’avez pas vu. La question est pourquoi ? Vous seul pouvez y répondre.

    A la suite de cet article, les choses sont de nouveau parties en « live » suite à l’intervention d’astus du 7 janvier 2013 17:02. Les échanges sont là aussi, fort intéressants. Y’a du chemin à faire encore...



  • Philippe VERGNES 27 mars 2018 18:16

    @ pemile,


    « Lors d’échanges, par écrit, sur un forum, avec des inconnus, privilégier un langage non-A ? »

    C’est peut-être là mon erreur. Je m’interroge justement. Cet aussi une question de remise en cause de la SG. Dès les premiers échanges à la suite de cet article et sur ce forum datant de 2012 dont il est question ici, je précisais à JL par un long développement que mon « fil rouge » était Korzybski => Laborit => Morin. Si vous me démontrez que cette méthode n’est pas recommandable sur Internet (pas seulement qu’ici... hein... nous ne sommes pas le nombril du monde). Fil rouge auquel vous pouvez rajouter Racamier, dont c’est l’auteur que j’ai le plus et le mieux étudié. Vient ensuite Korzybski (découvert à quinze ans en classe de seconde sans m’en préoccuper outre mesure, puis redécouvert 20 ans plus tard), viennent ensuite Laborit et Morin. Mais avec eux, il me reste du boulot même si je les ai bien « entamés ».

    Toutefois, vous répondez à ma question par une autre question sans m’apporter de réponse. Est-ce ainsi que vous concevez les échanges Internet ? Et si oui, qu’en attendez-vous en fait ?


  • Philippe VERGNES 27 mars 2018 15:42

    @ pemile,


    Sur la question de l’accusation de pervers oui, mais l’article s’intitule « Les pervers narcissiques manipulateurs ». La première accusation de manipulation a bel et bien été lancé par JL dont le but, ne vous en déplaise puisqu’il l’affirmera plus tard lui-même sous un autre de mes articles, était bel et bien de me faire un procès d’intention en manipulation à l’encontre de son champion JL Mélenchon. D’autant que CHRONOLOGIQUEMENT sa charge n’avait pas lieu d’être à mes yeux puisque j’avais PRÉALABLEMENT reconnu mon erreur du choix de l’image d’illustration de cet article (cf. post à alinea de 14:38).

    Donc, dans les circonstances de la cause, la première charge vient bien de JL et ce, malgré le fait que je reconnaisse ce mauvais choix. Mais cela, ce n’est que le début. Après, il faut dérouler la pelote de nœuds des six ans qui ont suivi. Vous vous en sentez le courage... on est parti pour un record de commentaires.

    Ps :
    Sur vos connaissance en SG, je vous ai fourni une explication qui fait appel au concept de multiordinalité que vous avez totalement rejeté. Comme vous étiez parti dans un tout autre trip... j’ai « nié » vos connaissances en SG parce que vous avez niez mon explication en me faisant un procès d’intention.

    J’accepte tous les gouffres que vous m’attribuez, si vous répondez une simple question sans avoir à chercher sur Internet. Juste en faisant appel à votre mémoire parce que cela, c’est vraiment le b-a-ba de la SG. Quelle est le premier principe de la SG, que l’on peut considérer comme étant le plus important ? (Je dis « principe » et non pas « prémisse ». C’est différent !)



  • Philippe VERGNES 27 mars 2018 14:38

    @ aliena,


    « ... Vous avez été pris en défaut de perspicacité dans votre choix ? »

    Alors rien... et je n’ai eu aucun de mal à le reconnaitre à Wesson le 10 décembre à 19:04 puis par un nouveau message à Christian Labrune le 10 décembre 2012 21:19, soit bien avant que JL ne lance la première charge contre moi le 11 décembre 2012 ) 12:01. Je me suis même fait traité « d’un peu faux-cul » pour avoir, dis-je, retourné ma veste, dans la discussion qui a suivi avec les autres commentateurs. AVANT que JL qui cite Wesson, n’intervienne donc.

    C’est le contexte exact dans lequel se sont déroulés les tous premiers faits.

    A ce moment-là, ce qui est clair dans mes explications, c’est que je ne pensais absolument pas que le fait de reconnaître mon erreur puisse me valoir une telle attaque de JL, d’où également ma réaction qui a suivi.

    « Ou découvert dans votre intention ? »

    De quelle intention parlez-vous donc puisque les faits, CHRONOLOGIQUEMENT PARLANT, établissent que d’une, j’ai reconnu mon erreur, de deux que mes intentions étaient bien tout autre, et qu’elles n’étaient nullement de manipuler une quelconque image. Donc, est-ce vous aussi un procès d’intention que vous me faites ?

    Ps :
    Considérant que plusieurs intervenants ici me posent des questions, considérant également que selon vous, l’affaire était close et que je réagis sous votre article, considérez-vous que je dois quitter ce fil de discussion ou bien puis-je répondre aux autres intervenants. Je n’en serais nullement peiné. Je n’aurais tout simplement pas le loisir de répondre aux questions que me sont posées ici même si telles sont les limites que vous m’imposez. Je n’aurais strictement aucune « susceptibilité » à devoir les respecter.


  • Philippe VERGNES 27 mars 2018 13:58

    @ gaijin,


    « ... et quel attitude doit on avoir face à un pervers ? »

    Le fuir, car "Il n’y a rien à attendre de la fréquentation des pervers narcissiques, on peut seulement espérer s’en sortir indemne.« 

    D’où mon post à Gollum, car la fuite et la coupure des liens ont été opérées, mais le harcèlement se poursuit partout où j’interviens sur ce site en dehors de mes propres articles. Ce qui soit dit en passant, est une forme de censure »psychique« . C’est pas génant pour moi, sauf que je ne m’épuise pas pour »discuter« ou tenir la grappe à un pervers, mais simplement pour mieux connaître ce qui se joue au niveau des »témoins« . C’est eux qui m’épuisent concernant leur aveuglement. Ce qui remet en question l’idée qui, à mon sens, est pertinente sur le fait qu’il »faille que tout le monde apprenne à détecter une inversion accusatoire..."

    C’est non seulement pas gagné, mais la question se pose de savoir si cette solution est seulement envisageable au stade où l’on en est. smiley (Gros doutes... mais nous verrons bien, j’irais au bout de mon expérience... si on me le permet.)


  • Philippe VERGNES 27 mars 2018 12:43

    @ Shawford,


    Je n’ai plus de temps, mais qu’entendez-vous par là ? Quelles références ? Les liens SPIP ? Si cela, relatif à quelle question, je reviendrais y répondre...


  • Philippe VERGNES 27 mars 2018 12:41

    @ alinea,


    « Ce n’est pas à bon droit du tout ! je suppose qu’en arrière pensée JL se disait que ce n’était pas hasard d’avoir pris cette image, avec Mélenchon dessous, mais rien ne le trahit dans sa réponse, et en tout cas, cela ne méritait six ans d’embrouilles publiques entre vous. »

    Dire que vous n’y avez rien vu, serait plus juste puisque JL a avoué lui-même que mon interprétation était correcte dans ses commentaires sous d’autres de mes articles. Que vous n’ayez rien vu, ne signifie pas qu’il n’y ait rien eu. Et c’est vous qui posiez la question de savoir pourquoi personne, aucun témoin, ne vous à aidez dans votre histoire ? smiley

    Demander lui donc pourquoi, tout en prétendant ne jamais lire mes articles, il s’autorisait à porter des critiques hors sujet et ce continuellement depuis 6 ans, sans jamais se lasser.



  • Philippe VERGNES 27 mars 2018 12:34

    @ Shawford,


    Vous voyez de la manipulation partout ?

    Peut-on prouvé l’intention manipulatoire de l’OBS ?

    Puis-je prouver l’intention manipulatoire que m’en a prétée JL en refusant mes explications ?

    Voilà les vrais questions qu’il s’agirait de se poser pour coller à la réalité des faits. Votre question inverse les rôles, je ne prétends rien. C’est vous qui inférez je ne sais quoi que vous seul pouvez dire.


  • Philippe VERGNES 27 mars 2018 12:28

    @ Shawford,


    Tout a déjà été dit des dizaines de fois dans des centaines d’échanges sous mes articles. Mon interprétation selon laquelle la dénonciation de la manipulation s’adressait autant à moi qu’au journal l’OBS a été avouée par JL himself en commentaire sous mes articles et contrairement à ce qu’il a toujours prétendu, il ne s’en est jamais excusé. Pire encore, il a rajouté mensonge sur mensonge. D’où escalade puisque de manipulateur, il est vite passé à pervers narcissique.


  • Philippe VERGNES 27 mars 2018 12:09

    @ alinea,


    C’est très bien alinea... maintenant quel est le premier post de JL à mon encontre, ma réponse à ce premier post... sa réponse qui a suivi et avec ces certitudes affligeantes (et l’absence de réponse à mes questions, un grand classique), sa réponse à mon commentaire de Christian Labrune et ce n’est qu’ensuite que l’extrait que vous citez ici apparaît. Ce serait bien que vous les recopier tous, pour ne pas sortir les propos de leur contextes.

    Mon commentaire de 15:21 que vous citez est arrivé APRES le commentaire de JL de 12:01 qui dit en substance, je cite JL reprenant mes propos tout en niant l’explication que j’en donne : « Non ! L’hebdomadaire en question s’y connait autant que vous en en matière de manipulation. Il ose, oui, mais les cons ça ose tout, c’est bien connu. Vous parlez plus bas de la triade : perversion ; narcissisme ; manipulation. Concernant la manipulation, je n’ai donc rien de plus à ajouter, l’exemple que vous donnez est flagrant. »

    Ensuite on en reparle si vous le voulez bien d’accord ?

    Est-ce à bon droit que je lui ai adressé ma réponse tout aussi cinglante et partiale que celle qu’il a dégainée en niant mon explication préalable ?


  • Philippe VERGNES 27 mars 2018 10:17

    @ gaijin,


    Heu... j’ai un mal fou à m’adapter : c’est grave docteur ? smiley

    Plus sérieusement : « ... il faut que tout le monde apprenne a détecter une inversion accusatoire par exemple dans un discours politique et managérial ... »

    Au p’... ! A qui vous le dites, ça fait six ans qu’un imposteur patenté qui se vante d’avoir des compétences qu’il n’a jamais eues sur des œuvres qu’il n’a jamais lues tout en m’apportant la contradiction sur ce sujet m’inflige ce traitement sur Agoravox sans aucune réaction de quiconque (et surtout pas de la modération). Du coup, changement de stratégie, fini les cadeaux... je suis passé à l’offensive...

    Sinon... pour la SG (Sémantique générale), oui... aucun souci... je vous « chambrais » un « pneu ». smiley

    D’ailleurs, sur l’idiocratie, la SG et la perversion narcissique, ce n’est pas pour rien que j’en parle principalement en tant que « mouvement » dans mes articles, mais on me renvoie toujours à une étique (définition catégorielle). Je m’y épuise... sans doute une conséquence de l’idiocratie !


  • Philippe VERGNES 27 mars 2018 10:06

    @ Mal’,


    J’avais zappé cet échange. (Je colle le lien pour m’en souvenir et y revenir au besoin. Merci !)