• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de Philippe VERGNES



  • Philippe VERGNES 31 mars 2018 10:03

    @ jalin,

    "Sanguet ne dit pas autre chose, peu de pervers réels, mais beaucoup de geignards permanents."

    Oui... j’avais très bien noté. Tout comme j’ai très bien noté également que Marcel Sanguet utilise un terme emprunté au vocable de Paul-Claude Racamier, celui de perversif, en tant que nom commun pour désigner le pervers narcissique… tout en niant qu’il existe. Il serait judicieux que vous partiez de ma critique communiquée dans mon message 29 mars 19:37. J’ai tout de même noté trois étoiles un ouvrage qui est hors sujet par rapport à ce qu’il se propose de démontrer. C’est plutôt pas mal comme critique. Vous ne trouvez pas ?

    Au cas où vous auriez raté cette lecture, je rappelle simplement que Marcel Sanguet conteste l’existence des pervers narcissiques… tout en concédant qu’il existe des perversifs qui sont dans les conceptions de Racamier… les pervers narcissiques. Vous pourriez m’expliquer cela ce serait très intéressant pour un débat critique de cette notion (qui ne sont pour moi que des mots pour décrire des processus bien spécifiques).




  • Philippe VERGNES 31 mars 2018 02:17

    @ Self con troll,

    Je réponds ici à votre message de 13:27.

    Sur la question des multi-pseudos, j’y ai fait allusion précédemment, mais personnellement, je n’y attache aucune importance pour la simple et bonne raison que ne pouvant rien prouver, dans le doute je préfère m’abstenir.

    « Dans le contexte où j’ai écrit cela, je comprends que je la mise en cause vous fasse mal… »

    Là n’est pas la question : c’est du pur délire, voilà le problème. Personnellement, jamais je ne me permettrais d’accuser quiconque sans preuve, mais il semble que ce soit une spécialité de ce forum.

    « … et vous demande de prendre en compte, avec le recul, ce que je viens de vous dire et l’ensemble de ma phrase pour conclure que mon attaque, pour agressive qu’elle fut, était loyale. »

    Écouté… je connais mieux que quiconque les enchainements qui ont conduit à ce questionnement et à vos doutes. Dans ce type d’ambiance, ils sont même quasi obligés, mais j’ai exprimé ma colère pour faire sentir à ceux qui le peuvent encore que je ne plaisanterais pas avec cette histoire. Elle se règlera quoiqu’il arrive maintenant. Le Sieur JL qui après avoir foutu sa merde depuis six ans a fui les explications que nous devions avoir et pour lesquelles je l’ai débloqué tout en allant commenter un de mes derniers articles. À par ça, tout va bien, il ne prend personne pour des cons, là ? Pour l’heure, on ne peut pas dire que ma tentative de conciliation fonctionne. Advienne que pourra…

    Sur les préjugés : je n’ai jamais demandé ni favoritisme, ni clémence ou quoi que ce soit d’autre. Je tiens à ce que les choses soient justes.

    Sur les questions juridiques, c’est mon affaire. Vu la tournure des évènements et certains qui voient la paille dans l’œil du voisin tout en oubliant la poutre qu’ils ont dans le leur, je dirais que c’est plutôt très mal barré. Mais je l’ai dit, c’est la troisième fois en 6 ans que JL me pousse à de tels extrêmes. Ce sera quoi qu’il arrive et d’une manière ou d’une autre la dernière.

    « Il faudra que je relise ce qui s’est passé chez @Io. À ce que je me souvienne, celui dont j’ai félicité l’à propos, c’est Ouam. Si vous avez suivi ce fil pourquoi n’êtes-vous pas intervenu, d’autant plus que, si je comprends, j’ai parlé de vous ? »

    Je n’y suis pas intervenu parce que Io camille Kaze est une « vraie » victime de pervers. Ça se voit instantanément avec ses réactions vis-à-vis de certains comportements ou agirs de parole. Elle a été « programmée ». Avec JL qui lui faisait ses flagorneries habituelles, les choses auraient été pires encore. D’ordinaire, je préfère m’abstenir, mais nous ne sommes plus dans l’ordinaire et à situation exceptionnelle, réponse exceptionnelle.

    Pour alinea, tant qu’elle ne sortira pas de ses dénis, c’est foutu. Dans ce genre de traumatisme, il n’y a guère que l’EMDR ou l’EFT qui puisse fonctionner… en tant qu’étape préalable. Ça aurait pu marcher si JL n’était pas venu mettre son grain de sel, mais comme elle ne « pipe » pas les jeux pervers et qu’elle l’a à la bonne, elle a fait un choix. Personnellement, je ne m’en offusque pas. J’ai l’habitude de prendre sur moi et j’ai les épaules très, très larges. (Mais là, je vais me délester que quelques fardeaux encombrants où tout du moins les rendre à leur propriétaire.)



  • Philippe VERGNES 31 mars 2018 00:45

    @ kalachnikov ex-lermontov (c’est pour m’en souvenir),

    Loin de moi l’idée de me montrer le gourou que certains s’échine à voir en moi, en « bien » comme en « mal », je n’ai jamais demandé à être suivi ni « bien » ni en « mal », sachant pertinemment qu’il peut m’arriver aussi d’être très con à mes heures... et même très pervers si cela peut vous faire plaisir. J’assume mes conneries… toujours.

    Je vous ferais simplement remarquer que si les choses en sont arrivées-là, c’est en raison d’un fouille merde de première qui a été invité à venir s’expliquer ici, alors qu’il a pris la poudre au premier message posté sur ce fil, mais a profité que de son déblocage pour poster plusieurs petits pâtés sous l’un de mes derniers articles. Je lui laisse le temps de se raviser, car le déblocage était bien entendu, conditionnel à une franche explication. Qui pour l’heure ne peut avoir lieu. Vous apprécierez la manœuvre. Il doit même bien rire sous cape après son dernier coup. Ce genre d’attitude s’appelle de l’induction : faire agir sa perversion par autrui.

    Ceci dit, si je vous relate ceci, c’est simplement parce que c’est dans ce contexte auquel me soumet JL depuis 6 ans que j’ai eu les attitudes que j’ai eu envers vous sous l’article où vous êtes apparu pour la première fois sous votre nouveau pseudo. Je vous passe les détails, je n’ai pas à me justifier et je n’ai pas d’excuses. Dans ces conditions, PIPO n’est qu’une « victime » collatérale et ne saurait en aucun cas être tenu pour responsable des évènements qui vous ont mis la « colère ». Tout ça pour dire que si vous devez vous en prendre à quelqu’un, c’est à moi et à nul autre. Pour vous spécialement, c’est open bar. Vous pouvez vous en donner à cœur joie si cela vous en dit, mais ne faites pas comme JL en ciblant les mauvaises personnes pour des conflits qu’il est incapable de gérer lui-même. Je me chargerais de son cas moi-même. C’est la troisième fois en six ans qu’il me pousse à de tels extrêmes et d’une manière ou d’une autre, quitte en dernier lieu à supprimer mon compte de ce site, ce sera la dernière. Ce ne sera toutefois pas sans avoir tenté ce qui doit être fait pour régler cette affaire une bonne fois pour toutes, car à mes yeux cette affaire dépasse largement le cadre de nos petites personnes et il ne peut impunément en appeler à la liberté d’expression pour assurer ses tentatives de domination. C’est un pervertissement de la raison pour avoir raison et alors qu’il a fui les explications, il poste maintenant sous mes autres articles. Qui fait cela dans la vraie vie ?

    Tout ça pour dire que si je vous ai débloqué, c’était parce que j’avais fortement apprécié nos échanges lorsque vous étiez intervenu sous lermontov. Nous n’étions pas d’accord sur tout il me semble. J’apprécie les idées et les gens qui ont la liberté de les exposer en sachant les défendre sans avoir à me les imposer par des jeux de pouvoir. C’est ma limite : je l’ai toujours dit. Plus franco tu meurs puisque, en avouant cela j’expose ici ma plus grosse faille à n’importe quel pervers qui passe par là, autrement dit je m’expose. Mais pour vous, je vous le répète : c’est open bar, faites-vous plaisir si vous le souhaitez, il se pourrait bien que vous ne puissiez pas en profiter longtemps vu l’absence de réponse de ce site, mais faites-le en vous en prenant aux responsables, à savoir moi en l’occurrence, et non pas à ceux qui ne sont que des dommages collatéraux des espiègleries de JL sur ce forum.



  • Philippe VERGNES 30 mars 2018 23:16

    @ jalin,


    « Mécanisme d’auto-défense souvent maladroit comme tous les menteurs... »

    En même temps, je vous ferais souligné que c’est aussi ce que dit Racamier : la perversion narcissique est une défense de survivance.

    La perversion est assez répandue... pas les pervers narcissiques : il y en a très peu, mais il est vrai qu’aujourd’hui au moindre conflit, on pousse des cris d’orfraie en traitant son contradicteur de pervers narcissique. Le terme est devenue une mode et sa surexposition médiatique en tant que concept catégoriel, ce qui n’était pas l’aspect le plus important de la théorie de Racamier, en a perverti totalement la notion.


  • Philippe VERGNES 30 mars 2018 15:41

    @ kalachnikov,


    Chez moi, c’est le « bouic-bouic », mais n’en rajouter pas s’il vous plait, ce n’est guère le moment.

    Tout comme je suis qui je veux pour le temps que je veux (ou pas), je n’ai jamais demandé à qui que ce soit de me suivre. Tout comme j’ai horreur que l’on tente sur moi d’exercer un quelconque pouvoir ou contrôle, je me défends d’en exercer un quelconque sur autrui. Excepté la situation présente de mon différend avec JL à laquelle je compte bien mettre un terme une bonne fois pour toutes (c’est tout de même la troisième fois qu’il me pousse à ce genre d’extrême, mais jusqu’à présent, il n’avait jamais pris personne à témoin de la façon dont il l’a fait depuis l’épisode du ciseau). Et dans ce cadre, il est certain lorsque l’on pousse mémé dans les orties, il faut s’attendre à des coups de bâton en retour. Forcément !



  • Philippe VERGNES 30 mars 2018 15:34

    @ Self con troll,

    Je voulais répondre à votre message de 13:27, mais je dois m’absenter jusqu’à ce soir.

    Sachez simplement une chose, vous connaissez ma « formation », je suis entier. Lorsque j’attaque, c’est toujours frontalement, sans fioriture ni contournement à la All-black, pays où j’y ai conservé quelques amis. Vous avez su remarquer ma « rugby attitude » et pourtant vous vous prenez à douter de ma probité ?

    Ceci dit, qu’en mon absence vous lirez ce fil de discussion calmement et que l’on pourra en discuter entre adultes responsables. Cette histoire de double pseudo est du plus pur délire à mes yeux, mais peut-être que cet éclaircissement est un mal pour un bien.

    Sachez cependant qu’en aucun moment je ne plaisante sur ce genre d’affaire qui sont à mes yeux les plus graves qui soient et malgré toute la sympathie que Shawford et vous-même m’inspirer, si je « lâche les chiens », je ne maîtriserais plus rien et à l’heure actuelle et en dépit des apparences, je suis peut-être votre meilleur allier du moment tant que j’en resterais sur le plan des intentions et non pas du passage à l’action, passer à la contre-offensive envers les affabulations de JL n’est que la toute première étape du processus… qui peut s’arrêter là ou passer à la suivante.

    Il n’y a strictement ni haine, ni rancune, ni un quelconque sentiment de vengeance de ma part, si je ne vous respectais pas, tant l’un que l’autre, j’aurais déjà agis. Soyez-en assuré. Il y a une situation factuelle et je vais, d’une manière ou d’une autre, y mettre un terme.



  • Philippe VERGNES 30 mars 2018 15:12

    @ tous,

    Je viens de transmettre le message suivant à la modération de ce forum :

    « Bonjour,

    quelque temps après mon apparition sur ce site (une paire d’années), j’ai eu à de nombreuses reprises, l’occasion de vous faire part d’attitudes « inconvenantes » à mon égard qui selon la charte de votre forum, auraient dû conduire, à tout le moins, à une intervention de votre part. Excepter à l’occasion des signalements pour messages « douteux », il n’en a rien été.

    Dans le climat de doutes, de suspicions, de calomnies, de diffamations, de fausses rumeurs, etc. qui s’est installé depuis lors, je tente autant que faire se peut à lever toutes équivoques sur cette affaire dans le but d’éviter un éventuel recours en justice, ne possédant aucune compétence en informatique, je souhaiterais que vous puissiez confirmer que les intervenants PIPO et moi-même = Philippe Vergnes sont bel et bien deux personnes distinctes. Ces éléments seraient à communiquer aux personnes qui interagissent avec nous sous les pseudonymes de Shawford et de Self con troll. A défaut, je vous autorise à communiquer toutes informations à votre disposition concernant mon adresse IP, etc. et les différents pseudos sous lesquels je suis déjà intervenu par le passé sur votre site. Je les leur ai donnés par message directement sur le forum, je ne vous les communiquerais donc pas ici. Ils pourront de telle sorte vérifier eux-mêmes par leurs propres moyens.

    J’aimerais que vous compreniez bien la situation : il s’agit pour moi et en tout dernier ressort de ma dernière tentative, il y en a eu deux précédemment, afin d’éviter un recours par voie judiciaire.

    Espérant que vous saurez saisir la gravité de la situation. Cordialement, Philippe Vergnes »

    @ Shawford & Self con troll,

    Je ne discuterais nullement et en aucune façon du type de procédure qui sera lancée à l’encontre de JL dans l’éventualité où je devrais me résigner à la lancer. Sachez simplement que je ne fais que tenter de vous sortir du merdier dans lequel vous vous êtes fourré à votre corps défendant. Et pour l’heure, je ne peux pas dire que j’ai eu toute l’aide attendue de votre part. Je vous sais des personnes réfléchies et dotées de raison, j’en appelle à votre bon sens pour mieux apprécier la situation. Pour l’heure, jusqu’à présent et selon le point de vue que je serais à même de défendre, depuis l’histoire du ciseau, vous êtes complice de harcèlements sur Internet. Ce qui constitue un facteur aggravant dans de telles situations. Voilà dans quelle histoire JL vous a embarqué. Alors que de mon côté, j’ai toujours essayé de régler mes comptes mano a mano et en tête à tête avec lui. Il ne l’a pas entendu de cette oreille et a éructé son fiel jusqu’à ce qu’il tombe sur les deux bonnes poires que vous avez été en répondant à ses cris d’orfraie.

    @ pemile,

    Vous êtes nouvel arrivant dans cette « aventure » et sur le coup, complètement largué. Compte tenu de vos velléités nettement affichées, j’arrête à la suite de ce message de répondre à vos interventions. Vous n’avez strictement aucune idée de ce à quoi vous vous embarquez. Toutes futures interventions de votre part seront de votre seule responsabilité.

    Ps :

    Je rédige un autre message pour répondre à celui de Self con troll de 13:27.



  • Philippe VERGNES 30 mars 2018 12:44

    @ pemile,


    Indexer moi les liens SPIP svp et ce de façon chronologique. Il ne s’agit nullement d’embrouille, mais bien plutôt de logique... chronologique.

    Ps :
    Et non, ce n’est pas moi qui tire le premier sur JL, puisqu’il me traite de manipulateur (tout autant que l’Obs) avant que je ne le traite de pervers dans un article ou pervers = manipulateur. C’est plus clair ?


  • Philippe VERGNES 30 mars 2018 12:38

    @ Shawford,


    Je ne parlerais jamais à la place de quiconque. PIPO fera et vous dira ce que bon lui semble en son âme et conscience. De mon côté, je ferais ce que j’ai dis que je ferais dès que j’aurais un moment. Pour l’heure, je dois m’absenter.

    Je ne vois aucune malveillance de votre part, simplement un imbroglio qui a une origine et une cause bien précise, facilement identifiable pour ma part. Mais dans le doute, en ce qui me concerne je préfère plutôt m’abstenir et la chasse aux sorcières où aux multi-pseudos, je m’en fous comme de ma dernière communion (dont je n’ai même pas le souvenir... je crois que j’ai du la « sécher »). Par contre, l’attaque à la dignité d’autrui et à sa probité, je ne fais qu’en cas de preuves absolues et envers ceux qui s’y livrent. Ce dont vous avez manqué dans vos préjugés. (Lisez attentivement ma réponse à Self con troll ci-dessus, elle vous concerne aussi.)


  • Philippe VERGNES 30 mars 2018 12:12

    @ Shawford,


    Cf. com’ à Self con troll ci-dessus.

    Je réponds avant d’avoir lu tous les messages, je viens de voir que PIPO avait posté pendant que je rédigeais mon long message à Self con troll. Amende honorable vous ferez, j’en suis certain.


  • Philippe VERGNES 30 mars 2018 12:07

    @ Self con troll,

    Sur PIPO je vais régler l’histoire et passé à autre chose vite fait pour passer aux choses sérieuses, car de telles insinuations ou de telles accusations sont pour moi pires encore que des injures, car vous touchez là au fondement même de ma personnalité et de mon honneur : mon honnêteté et ma loyauté. Je l’ai dit à Shawford, je vous le redis à vous, je suis nul et archi-nul en informatique, j’ignore comment vous pouvez vérifier informatiquement parlant que je ne suis pas PIPO, je compte simplement écrire un mail à la modération pour quelle communique publiquement ici mes identifiants. J’en ai eu deux autres, l’un parce que j’ai écrit pour le compte d’une association LCCGB (2 commentaires), mais qui était utilisé par tous les membres de l’association, l’autre Nemosphie (25 commentaires) qui est encore ouvert, mais que je n’utilise plus depuis mon ouverture de compte à mon nom personnel (à l’exception des deux derniers messages). Vous reconnaîtrez facilement le style et le sujet, je vous fais parfaitement confiance pour ça.

    Alors NON, je ne suis pas PIPO !

    Il suit ma page FB et celle d’une amie avec qui je travaille ces problématiques du pouvoir depuis des années. Je vous communique les pages Facebook en question et j’espère que vous irez vérifier de vous-même avant de continuer à me gonfler, parce que là, ce genre d’accusation calomnieuse commence sérieusement à me pomper l’air.

    La page Facebook de mon amie : https://www.facebook.com/arianebilheran/

    La mienne : https://www.facebook.com/Perversions-narcissiques-et-psychopathies-780840365300546/

    Il s’expliquera lui-même s’il le souhaite, je ne l’oblige en rien du tout.

    Quant à cet « incident », j’enverrais un message à la modération dans la journée (je ne l’ai pas encore rédigé et j’ai tout de même un peu de boulot) pour qu’elle vous envoie une confirmation de ces comptes dans votre boite mail. Et j’espère ne plus jamais avoir à revenir sur ces histoires de multi-pseudo à la con qui ne sont à mes yeux qu’un petit jeu « pervers », vous pourrez ainsi vous rendre compte à quel point j’aime ce genre de jeu.

    Sur le point le plus important à mon sens que vous soulevez dans votre commentaire, concernant alinea.

    La psychologie de bazar, je n’en fais pas… contrairement aux élucubrations que j’ai pu lire de sa part. Il y a plusieurs hypothèses plausibles. Les qualificatifs que j’ai employés à l’encontre de PIPO n’en envisagent que quelques-unes d’entre elles.

    Maintenant, une chose est certaine, alinea est une hypersensible. Pas besoin d’être un(e) pervers narcissique pour « froisser » et stresser un(e) des hypersensibles. J’aide beaucoup de personnes dans son cas. C’est un sujet que je connais mieux encore que la p.n. (mais les deux sont liés). On me demande d’écrire depuis des années à ce sujet, je ne l’ai pas encore fait. Les hypersensibles comme alinea en sont l’une des raisons. Ces personnes-là, comme leur « bourreau » p.n. (la plupart du temps, mais pas toujours) vivent dans le déni et pour avoir suivi très attentivement le long fil de discussion qui a fait suite à son article, je sais parfaitement à quel moment et pourquoi elle s’est braquée contre moi et m’a traitée de pervers narcissique dans son fil de discussion.

    « D’abord, alinea n’aurait pas subi une agression nihiliste de cet homme, sinon elle aurait reconnu celles qu’elle a subies sous son article. Ça me donne une idée : est-ce qu’elle ne fuirait pas la discussion avec moi sur les chevaux parce qu’elle craindrait chez moi le comportement de l’ex-patron ? »

    Si vous m’avez bien suivi jusqu’ici, il n’est pas utile d’être un pervers narcissique pour blesser un(e) hypersensible. Un simple gros connard suffit, surtout dans le monde dans lequel on vit aujourd’hui.

    Attention, toutefois, alinea n’a reçue aucune attaque nihiliste sous son article. Tout au contraire, mais il n’empêche qu’elle les aurait reconnues immédiatement, fussent-elles portées par n’importe qui envers n’importe qui. Je me permets de vous remémorer l’épisode de Io camille Kaze sous lequel je ne suis nullement intervenir. Io camille Kaze est l’exemple d’une personne qui a subi une telle « programmation », les attaques nihilistes ont été portées sous le fil de discussion de son article à mon encontre. Io camille Kaze les a pris pour elle et vous tous, (permettez-moi de vous brancher sur le coup) gros bourrin que vous êtes qui n’y comprenez strictement rien, vous avez insisté pendant je ne sais combien de temps pour lever une ambiguïté qu’aux yeux de Io camille Kaze vous aviez crée. Normal puisqu’à ses yeux, vous pratiquiez l’attaque nihiliste à mon encontre. Alors que j’étais absent du fil de discussion.

    Avec cette comparaison, vous pouvez rapidement faire la différence entre ce que j’appelle une « vraie » victime de ce type de personnalité et quelqu’un qui s’en dit victime, mais qui du fait de sa sensibilité n’a rencontré qu’un gros connard. Le problème, c’est que ces victimes font de l’ombre aux « vraies » victimes de pervers narcissique et qu’en raison de cela, ben… on continue de prendre ce problème à la légère.

    « Je vous le demande sans malice ni vanité. Mon hypothèse principale étant qu’alinea arrête les échanges avec moi parce que mon discours ne l’intéresse pas. »

    Lorsque quelqu’un vit dans le déni, à ce stade, on projette très facilement son vécu passé sur les personnes présentes. Ce comportement que vous décrivez et que je découvre en vous lisant va totalement dans le sens de mon analyse.

    Ps 1 :

    Je ne vois aucune malice dans votre commentaire, s’il y a un point que vous souhaitez clarifier parce que je ne me suis pas exprimé de façon suffisamment explicite, je vous demande simplement de me le signifier, car pour moi les choses sont si évidentes que je ne comprends pas pourquoi elles ne le sont pas pour autrui. Et comme vous devez le savoir, les choses que l’on connait « d’instinct » et ben… paradoxalement on a parfois du mal à les expliquer parce que la personne que l’on a en face de nous n’a pas le courage de dire simplement : « je ne sais pas ou je ne comprends pas… blablabla ». Ça aussi, c’est un truc naturel chez moi… quand je ne sais pas, ben… je ne sais pas et je demande. Et lorsque j’ai un doute, je demande aussi pour ne pas tomber dans les interprétations sauvages. Je ne vais pas l’inventer pour amuser la galerie.

    Ps 2 :

    Je ne suis pas du tout rancunier, mais je vais préparer ce message à envoyer à la modération. Je n’ai pas trop le temps pour l’heure, mais ce sera fait d’ici ce soir. J’en ferais une capture d’écran que je collerais sur mon blog et j’espère que la modération pourra y répondre en vous envoyant TOUS mes identifiants sous lesquels je suis apparu sur ce site, car je n’ai strictement rien à cacher au contraire de certains. Je ne vous demanderais pas d’excuse, mais sachez que l’atteinte à la dignité d’une personne est pour moi la plus grave « saloperie » que quelqu’un puisse commettre, ce qu’ont très bien compris certains et c’est pour cela même qu’il(s) en (a)sont abusé pendant aussi longtemps malgré de constants rappels à l’ordre. J’attendrais tout de même que vous ayez la même honnêteté envers moi en reconnaissant avoir médis à mon encontre ne serait-ce qu’en doutant de ma probité.



  • Philippe VERGNES 30 mars 2018 08:06

    @ pemile,

    Reprenons la chronologie de la discussion voulez-vous ?

    Vous dite pemile 22 mars 22:27 : « Mais si, vous avez révélé plusieurs fois votre euphorie et plaisir en pensant avoir « coincée JL… »

    Cette affirmation première est une grave accusation, ayant parfaitement le souvenir de ce à quoi vous faites référence (puisque c’est un travail que je n’ai pas encore fait), « mon plaisir » n’est pas dans le fait de « coincer JL » comme vous le dites, mais dans le fait que la citation de JL sur la formule qu’il a échangée avec easy en 2010 a évolué au gré des vents et des marées. Et c’est ce que je me proposais de démontrer. Et pensant à cette évolution, ben… ça me fait marrer, car il ânonne régulièrement sa formule magique (vous comprendrez l’expression si je parviens à retrouver toutes ses citations) comme argument d’autorité à n’importe quel benêt qui boit les paroles d’un gourou et étant totalement décervelé.

    Donc, en foi de quoi, votre « Mais si… » est un jugement sans cause, une inférence que vous subodorez en toute méconnaissance de cause, par pure ignorance. C’est aussi une accusation mensongère, d’où mon « vous jugez… » de mon message de 23:38 répondant au votre de 22:27.

    Chronologiquement donc, votre accusation précède ma dénonciation de votre jugement sans cause. Considérant le fait qu’en droit français il appartient toujours à l’accusateur, sauf à inverser la charge de la preuve (ce qui est une perversion au sens étymologique du terme), de prouver son accusation, il vous appartient de me démontrer que votre accusation est fondée et non pas qu’elle puisse émerger d’une interprétation (inférence) décontextualisé de votre part.

    Voyez, je procède par ordre. Lorsque nous aurons traité ça, on passera ensuite à ce problème de multi-ordinalité pour lequel, sous le fil d’alinea, vous ne m’avez toujours pas répondu lorsque je vous ai interrogé sur ce terme.

    Ça vous va comme ça ? Ai-je suffisamment procédé par ordre à vos yeux ? Sinon, il faut le dire avec force détails, comme je l’indiquais à Shawford, je suis un peu dur de la comprenette. C’est la raison pour laquelle j’indexe la plupart de mes messages lors d’une discussion de façon à ce que, même si l’on ne me lit pas, je puisse, en cas de besoin remonter le fil de la discussion facilement. C’est que j’ai une mémoire de poisson rouge, voyez-vous et comme je prends pas toujours mes cachets, je crée des repère, d’où mon indexation, ça m’aide en cas de relecture.



  • Philippe VERGNES 30 mars 2018 07:19

    @ Shawford, 

    « Je vous pose la question, et je ne vous la poserai pas mille fois : êtes-vous vous PIPO, oui ou non ? »

    NON !

    « On connaît tous les deux la réponse, n’est-ce pas. »

    J’ai la berlue... smiley

    Est-ce ce site qui rend fou ou bien est-ce qu’il attire les fous « naturellement ». Parce que dans le dernier cas, je n’avais jamais remarqué et il est sûr que dans ces conditions JL a entièrement raison, c’est surement moi qui doit être frappa dingue.

    La valse des multi-pseudos et autre usage de multi-identités  : JE N’AI JAMAIS PRATIQUÉ, ni sur ce site, ni ailleurs. Mais que ceux qui la pratique puissent imaginer comme tout le monde se la joue à l’identique n’a strictement rien d’étonnant, car se sont toujours les plus tordus qui reprochent à autrui d’être plus tordue qu’eux.

    « Gare à vos miches ! »

    LOL !

    Je suis nul et archinul en informatique et j’ignore comment vous pourriez vérifier une telle info, mais faites-le et faites-le vite parce que les accusations mensongères, les calomnies, la diffamation, etc. des uns et des autres, ça commence à très sérieusement bien faire. Et très sérieusement… l’expression est encore faible !

    Et quand toute honte bue, vous aurez pu vérifier l’étendue de votre connerie devant une telle accusation, j’espère qu’à minima, vous aurez les « couilles » de le reconnaître.



  • Philippe VERGNES 30 mars 2018 02:11

    @ Shawford,


    Ne se gène pas de quoi faire ?

    Expliquer donc, ce sera plus simple pour moi... j’suis lent de la comprenette.


  • Philippe VERGNES 30 mars 2018 02:02

    @ Shawford,


    Oui... sauf pour la dernière phrase cité dans mon précédent message. Après ses sorties récentes, c’est un peu l’hôpital qui se fout de la charité. C’est aussi chercher la paille dans l’œil du voisin, là où on ne voit pas la poutre que l’on a dans le sien. Pour le reste, ne me faite pas dire ce que je n’ai pas dit.


  • Philippe VERGNES 30 mars 2018 01:50

    @ Shawford

    Merci de me faire connaître ce post d’alinea smiley

    J’en reste bouche bée. Je me garderais bien de lui répondre, je ne voudrais pas jouer mon pervers en allant lui mettre quelque point sur les i et lui dire mon fond de vérité. Elle en serait très certainement très choquée, et ce n’est nullement mon intention, mais j’ai lu son histoire depuis son tout premier article sur le harcèlement sur ce forum, et... j’ai toujours préférais me taire à ce sujet pour éviter de la froisser, mais faut pas pousser mémé dans les orties. Y’a des limites tout de même. Si "prendre les gens pour des cons... c’est participer de la laideur du monde actuel", je trouve qu’elle y joue bien son rôle après les sorties qu’elle a pu me faire en restant totalement aveugle au scénario mis en place sous son propre fil de discussion. Or, j’ai parfaitement suivi le déroulé de ce long débat et les différents tours de parole pris par chacun des intervenants, de façon tout à faire inconsciente, c’est elle qui a relancé le truc dont elle se plaint maintenant alors qu’elle aurait pu l’arrêter quasi immédiatement, et à deux reprises en plus.

    Ben vous savez quoi... après dix ans passés dans des associations d’aide aux victimes, je n’ai jamais rencontré de véritable victime qui ne sache pas reconnaître instinctivement ce que l’on nomme une agression nihiliste, une disqualification perverse ou une attaque inversive. Jamais ! La raison est purement physiologique. C’est dû à un réflexe pavlovien : une fois que vous programmez quelqu’un avec ce genre d’attaques, il y reste sensible à vie et sait instinctivement les reconnaître. Pas le moindre signe de reconnaissance chez elle sur l’ensemble de son fil de discussion malgré toutes les attaques qui y ont été perpétrées. Or, s’il n’y a pas ce genre d’agression proactive, il n’y a pas de perversion narcissique. Un point c’est tout et c’est aussi simple que ça !

    Et ça... sans remettre en cause son vécu de victime, de harcèlement et de stress, ce qui est toute autre chose, ben... c’est à se poser beaucoup de questions tout de même.

    Là, elle m’a mis la colère... si elle tombe sur ce commentaire, ce que je ne lui souhaite pas, car je connais les hypersensibles... tant pis. Mais je n’irais pas le poster chez elle. Si elle répond, je pourrais me montrer bien plus méchant encore. Parce que y’en a marre de ces personnes qui se sentent victime d’un pervers narcissique alors qu’elle n’en ont manifestement jamais croisée un véritable.



  • Philippe VERGNES 30 mars 2018 01:15

    @ pemile,


    Définition dictionnaire du mot analyse : « Décomposition d’une chose en ses éléments, d’un tout en ses parties. [En parlant de choses concrètes ou abstraite] Examen permettant d’isoler ou de discerner les différentes parties d’un tout. »

    Ha... donc, lorsque on donne son sentiment sur un livre, on procède à un « examen permettant d’isoler ou de discerner les différentes parties d’un tout » selon vous ?

    « Peut être, mais vous n’avez toujours pas cité cet énoncé multiordinal ! »

    Heu... dites, c’est à vous à me dire d’après laquelle de mes déclarations vous pouvez juger que , je cite : « Mais si, vous avez révélé plusieurs fois votre euphorie et plaisir en pensant avoir “coincéˮ JL »

    N’inverser donc pas la charge de la preuve. Je ne suis pas dans votre tête et n’est aucune prétention à y être. Donc... comment pouvez-vous en venir à un tel jugement ?

    Si vous aimez la vérité, pensez-vous que c’est en la fuyant que vous pourrez la trouver ? Parce que pour l’heure, on ne peut pas dire que vous la jouez loyale.

    « Donc vous ne le reprochez plus à JL ? »

    Ce que je reproche à JL, ce n’est pas le fait de couper les cheveux en quatre, mais de le faire à très mauvais escient. C’est-à-dire, les couper en quatre lorsqu’il n’y a pas à le faire et ne pas le faire lorsque cela est nécessaire. Ce qui est foncièrement différent de ce que vous sous-entendez.

    J’avais oublié cette phrase dans votre précédent commentaire : « C’est bien vous qui m’avez renvoyez que si je ne me posais pas de questions à propos de ce livre c’est que j’avais un sérieux problème ! »

    NON... pure affabulation. Réitérée qui plus est. Nous avons déjà eu cette discussion. Jamais je ne vous ai visé vous personnellement dans cet énoncé qui concernait une remarque de portée générale. Si vous prenez pour vous, des propos qui ne vous concerna pas personnellement, il me semble inutile de poursuivre cette discussion qui ne mène à rien.

    Mais comme à votre habitude, je vous laisse le mot de la fin.

    Bonne nuit smiley




  • Philippe VERGNES 30 mars 2018 00:32

    @ pemile,


    Faire part de son sentiment pour un livre, c’est en faire une analyse selon vous ? Si tel est le cas, indiquez donc moi ce que c’est que faire une analyse, parce que je crois bien que nous ne parlons pas de la même chose.

    « Quelle multiordinalité voyez vous ? »

    Relativement au fait que vous déclariez : « vous avez déclarez plusieurs fois votre euphorie et plaisir pensant avoir coincé JL »... ça c’est que vous en comprenez, en aucun cas ce n’est la réalité des faits.
    « Vous réclamez donc face à moi d’user de ce qui vous importunait chez JL ???  »

    ABSOLUMENT PAS puisque j’y trouve une nécessité. D’autant, que d’ordinaire, dès qu’on cherche à creuser le fond d’un sujet, chez certaines personnes, on ne le trouve jamais... il reste insondable. C’est comme s’il y avait un vide abyssal à la place. Rassurez-moi, ce n’est pas votre cas tout de même ? ;

    « Toujours un p’tit coup de couteau dans le dos comme dernière phrase ! smiley »

    Vous êtes si susceptible ? N’avez-vous pas déclarer posséder le b-a-ba de la Sémantique générale ? Ce ne serait un coup de couteau dans le dos que si vous aviez menti à ce sujet. Dans le cas contraire, il n’y a aucune raison de se montrer aussi susceptible, ne dit-on pas qu’il n’y a que la vérité qui fâche ?

    Personnellement, la vérité, j’aime l’entendre. Pas vous ?


  • Philippe VERGNES 29 mars 2018 23:59

    @ Shawford,


    Je ne connais pas pemile avec qui j’échange pour la première fois (sur deux fils de discussion). Mais le premier essai sous l’article d’alinea m’a laissé quelque peu sur ma fin. J’aurais au moins aimé que l’on se mette d’accord sur quelques points de Sémantique générale qu’il prétend connaître.


  • Philippe VERGNES 29 mars 2018 23:43

    @ PIPO,


    ... « identification à l’agresseur »... « deuil de la toute-puissance thérapeutique »... « enfant médicament ». Je ne veux pas en dire plus pour le moment (travail en cours). Mais vous aurez vite compris en effectuant vos propres recherches si vous ne l’avez pas déjà compris.