• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de plexus



  • plexus plexus 29 mai 2014 18:39

    @un lecteur :
    « si j-ai bien compris », dites vous.
    Ben, tout est là...vous n’y connaissez rien...comme les élus qui ont signé les clauses toxiques de leurs emprunts.
    En face de l’emprunteur, il y a un financier qui connaît parfaitement la formule, toute simple, des intérêts composés, la base de tout calcul.
    La connaissez-vous ? mais « l’école » a autre chose à faire que de vous l’apprendre !!
    Là dedans, on inclut une variable, qui va garantir le capital du prêteur et / ou lui permettre de gagner du fric, indexation sur le franc suisse, par exemple.
    ça inspire confiance.
    Là dessus, il y a l’attitude des banques :
    - dure et pure comme les banques US, on applique le contrat, vente forcée, gens à la rue, effondrement de l’immobilier, et l’état renfloue les banques.
    -intelligente, comme chez nous : le crédit foncier et d’autres, après un an de reflexion et vu la catastrophe en route, (en 1980) ont raisonné différemment, qqchose comme :
    nous avons en face de nous des gens de bonne volonté, et solvables, jusqu’à présent, et la solution apportée a été d’étaler le surcoût en allongeant la durée des remboursements.
    Pour nos emprunts territoriaux, il y a certes, l’ignorance des contractants, mais il y a aussi la volonté du pouvoir de soutenir la position des financiers....tiens...on nous avait affirmé le contraire, avec des airs de matamore...
    Finalement, ce mec, c’est une carpette ?
    Plexus



  • plexus plexus 3 octobre 2013 15:51

    Comme mâme duflot a dit que m’sieur valls ne respectait pas le pacte républicain, j’ai voulu avoir plus de précisions, et vous en proposez une définition.....en 2009

    Serait-elle la même en 2013 ?

    que les hommes naissent égaux, OK, mais la suite, vous le dites, concerne les CITOYENS.

    Et seulement les citoyens. Lesquels ont, en contrepartie de leurs contributions à la vie de la nation, ont droit aux contreparties de tranquillité, protection de leurs biens etc

    En passant « la cohabitation marque l’inefficience des appareils »

    Ha !!!

    Surtout que vous dites plus loin qu’hors de ce cas, les gouvernements n’ont pas gouverné.

     



  • plexus plexus 16 septembre 2013 22:09

    La question à se poser, Laotse, c’est pourquoi le coût du logement privé vous semble de plus en plus abusif par rapport aux possibilités des locataires éventuels.
    Je veux bien décortiquer avec vous le coût d’un logement, son prix de revient, y compris un bénéfice excessif si c’est le cas !!
    il y a de fortes chances que vous arriviez à cette sorte de conclusion : tout le monde veut « bouffer » sur le dos de la bête, et y va de ses surcoûts, par le biais législatif, notamment, en multipliant contraintes, règlements, labels et consultations obligatoires.
    Quant à verser de l’argent à ceux qui en ont beaucoup, et qui n’en ont pas besoin, c’est mal connaître le souci de nombreux petits propriétaires, qui veulent protéger leur épargne de l’érosion monétaire, et se garantir une « poire pour la soif » en cas de vieux jours difficiles (ça vient, ça vient !!), de problèmes de santé, ou pour améliorer le sort de leur descendance.
    Il n’y a pas tant que ça de gros investisseurs dans l’immobilier, ça ne vaut pas le coup (le coût !) et ils mettent leur pognon dans autre chose, pas fous, les types !!
    Relire la nouvelle version de « La Cigale et la Fourmi », nous sommes en plein dedans.



  • plexus plexus 16 septembre 2013 21:46

    Les commentaires me semblent tourner en rond :
    Ce qui est rare...est cher...et pourtant, dit Laotse, il y a 2 400 000 logements vacants,( c’est plus près d’1 million, ce qui n’est déjà pas mal du tout !!)
    Et les loyers sont très élevés, et n’apportent qu’un faible revenu net, de l’ordre de 2 à 3 % de l’investissement, avant impôt, ce qui n’ est pas très avantageux, et uniquement si l’on a réussi à trouver des locataires sérieux.
    Il faut chercher d’autres explications !
    Certaines sont « défrisantes », n’en déplaise aux théoriciens du peuple le plus intelligent de la terre.
    Et chercher des solutions autres que la contrainte, l’attitude favorite des jacobins qui sont plus nombreux qu’on ne le croit dans notre beau pays.
    En faisant une belle vinaigrette, avec la doctrine de l’autre crétin : « la propriété, c’est le vol » !!
    Enfin, la propriété...pas la sienne,..... pas la leur !!



  • plexus plexus 10 septembre 2013 23:24

    Notre quotidien a reproduit la réaction d’un de ces sdf :
    « Pourquoi nous avez vous laissé entrer, si c’était pour ne pas s’occuper de nous ,, »« 
    Tout est dit, dans un sens, comme dans l’autre.
    Et sans invoquer la législation »espace schengen« .
    C’est très beau, l’Europe, comme conception, mais fallait-il vraiment ouvrir les frontières ?
    De toutes façons, ceux qui ont pris ces décisions s’en tamponnent le coquillard, ils habitent loin des »zones de stockage« où s’entassent ces pauvres gens...qui ont payé, cher, les »passeurs pour l’eldorado« .
    Question »tibbets", si ce n’est pas lui, c’est l’autre, et ce n’est pas ça qui est l’essentiel, il me semble.
    Ce que je veux dire, c’est qu’un combattant peut se ramasser un syndrome post traumatique même s’il n’est pas physiquement au contact, aviateur qui napalme, artilleur qui balance ses charges meurtrières, ou dirigeant qui décide d’employer des gaz toxiques.
    S’il a une conscience, bien sûr...et aucun nuremberg en vue pour le lui marteler !!



  • plexus plexus 10 septembre 2013 22:47

    C’est suspecter le président hollande de machiavélisme, de manigances, de prosélytisme U.S.
    C’est lui faire grand crédit : ce qu’il cherche, c’est de faire de l’audimat, comme les autres, fabius compris.
    Tout ça aux dépens des syriens.
    Parce que « les frappes chirurgicales » mr bachar de l’hôtel de ville s’en fout, c’est pas lui qui les prendra sur la cafetière, mais les « collatéraux », qui seront sacrés « héros de la nation »
    D’abord, des fusées, nous n’en avons pas, faudrait que les ricains nous en refilent.
    En résumé, une course en sac, où il y en a un qui ne fait pas vraiment bonne mine !
    Certes, avec un très bel élan (! !!! si, si, un bel élan !!), les « européens » ont soutenu l’initiative du président va-t-enguerre.
    Nous le payerons cher : croit-on que ces philanthropes ont soutenu notre président in extremis, et « gratos » ?
    Ils ont accordé un an de plus pour résorber nos déficits, après un « coup » pareil, il ne sera plus question d’une quelconque indulgence.
    C’est malin !!



  • plexus plexus 10 septembre 2013 22:28

    Encore des emplâtres sur une jambe de bois.......
    Tout ce qu’on sait faire, c’est réclamer plus de pognon, plus de moyens....
    Des textes, des injonctions...tout y est, mais ça ne marche pas.
    Les verrous sont à la base, cherté des terrains, superposition d’une multitude de mesures, toutes plus stupides les unes que les autres, clients qui se font rouler, bien que les lois les protègent..
    Si vous avez le tract d’un promoteur, chaussez de fortes lunettes, et lisez ce qui est inscrit en toutes petites lettres, des dispositions, des dérogations, des obligations....
    Mais une vache n’y retrouverait pas son veau !!
    Et je ne parle pas de l’incompétence et de la désinvolture de certains entrepreneurs.



  • plexus plexus 8 septembre 2013 16:29

    @smilodon
    Tout à fait d’accord, et on peut faire des communiqués triomphants à moindre coût !!
    Faudrait peut être faire, d’ailleurs’ un parallèle entre les coûts et les rentrées, ce ne serait pas la première fois qu’un impôt coûterait plus cher à récupérer que ce qu’il rappporte.
    Plus difficile est d’évaluer l’incidece des accidents de la route sur la sécu, les allocs, les retraites, faut 1 gros ordi, et des bases sérieuses de données !!
    Pour en revenir au traitement de la délinquance, si les belles théories et manoeuvres auxquelles nous assistons c’est juste pour vider les prisons, c’est faire peu de cas de l’insécurité, des budgets modestes touchés par leur bagnole qui flambe etc.
    J’espère au moins vous faire sourire avec ce qui suit :
    Pas loin de chez nous, il y a un « psychothérapeute pour chiens »...vrai de vrai.
    Il soigne les clebs atteints de comportement « déviants », et des propriétaires maladroits, le cas échéant.
    Classique, le berger allemand qui se croit le maître de la « cambuse », qui occupe d’autorité les meilleures places, et qui gronde furieusement de jalousie quand le « patron » s’approche trop tendrement de la « patronne ».
    Paraît que ça se guérit, sinon il faut se séparer de l’indomptable et redoutable clebs !!
    Dans le cas qui nous occupe, j’aimerais bien que quelques unes de ces « bonnes âmes » prennent en pension, par exemple, deux ou trois rottweiler, avec mission d’en faire des chiens d’aveugle à coups de bons sentiments.
    Car le rottweiler est gentil, de nature, c’est la faute de la société s’il mord et bouffe des marmots
    En cas de réussite, nous aurions autant de saints françois d’assise..... chapeau les artistes !!
    Autre chose, la cause de tous les maux, c’est LA DROGUE, le grand et nouveau refrain : il faut couper la route de la drogue, (comme celle du fer dans le temps).
    Il y a de la drogue partout dans le monde, souvent pour que le « bas peuple » oublie sa misère, mâchant de la coca, du cat, faisant une « troïka » (achat à trois d’une bouteille de vodka).
    Poléon (qu’était pas tout à fait un con) aurait dit : « la religion est l’opium de peuple » !!
    Et c’est l’amorce d’une suggestion, faut faire UN PACTE NATIONAL de retour au religieux !!
    Génial, et beaucoup moins onéreux !!
    Bon, faut être sérieux, et si vous avez l’occasion de lire « France, orange mécanique », les cheveux se dresseront sur votre tête !!
    Smilons donc, y a que ça qui nous reste !!
    Cordialement !



  • plexus plexus 8 septembre 2013 12:34

    @rensk
    Il y a malentendu, j’ai parlé des ricains.
    En tout cas, si les francaouis sont venus voir comment procédaient les « schwyz », comme vous le dites, c’est sûr qu’ils n’en ont tiré aucune leçon !!!!.
    Maintenant, plus loin, « mollo » avec les français qui ont soutenu les boches.
    Je crois qu’hitler n’a pas attaqué votre pays , d’une part parce qu’il y aurait pris une bonne raclée, et que d’autre part, il y avait des accords juteux, notamment l’envoi de prisonniers de guerre dans vos usines, et je ne parle pas des finances, ni des réseaux d’espions.
    On peut se jeter plein d’exemples à la figure, comme par exemple les suisses du duc de lorraine collant une branlée à l’armée de charles le téméraire, duc de bourgogne, ou le sauvetage sans histoire de l’armée épuisée de bourbaki, sans oublier dunan....et le chocolat !!!
    Bon dimanche !!



  • plexus plexus 8 septembre 2013 01:28

    @azaccreel
    Je crois qu’il y a une petite erreur de destinataire, car je ne me serais jamais permis de critiquer qui que ce soit sur des questions de compréhension de grammaire et d’orthographe d’une langue.
    Être en « immersion profonde » dans un pays étranger est très éprouvant, et passer d’un clavier azerty à qwerty n’est pas simple, dans la durée, non plus !!.
    Il y a beaucoup de choses à apprendre en allant dans les pays étrangers, quand vous aurez le temps, dites nous comment se passe votre expérience !!
    Bon, il y en a un que ça tracasse, après les sandwichs moisis, faut le renseigner sur les « flingues »
    Là-bas, c’est comme ici : pas de problème pour les gangsters et les mauvais garçons (ou garçonnes, paraît qu’elles sont pires), ils s’équipent sans difficulté.
    Attention, il y a ici des endroits où vous pouvez vous procurer « un feu » et 50 cartouches, méfiez-vous, ça a peut-être déjà servi, un meurtre pourrait vous être collé sur le dos !.
    Ensuite, 50 cartouches, ce n’est pas assez, faut s’entraîner, ne colle pas qui veut 3 balles dans le crâne d’un quidam, même si c’est un ilîen génial !!.
    Pour les honnêtes gens, c’est beaucoup plus difficile, c’est peut-être mieux, d’ailleurs.
    Dans les états où la détention (voire le port) d’armes est autorisé, et sur les bases militaires en europe, il faut décliner ses coordonnées, et pas question de donner le n° d’un hôtel.
    Mais votre problème n’est pas réglé pour autant, car les contrôles de bagages sont stricts, chez les US et à l’arrivée en europe « schengen », je n’ai pas de recette pour ça.
    Reste qu’une armurerie, ça vaut le détour : imaginez 500 m2 de surface de vente, des vitrines au milieu, et deux allées latérales avec des rayonnages, et encore des rayonnages à l’étage, qui courent le long d’une mezzanine.
    Une vraie caserne d’Ali Baba, un entassement d’armes blanches et d’armes à feu, de tous calibres, de toutes origines, et des conseillers feutrés prêts à vous aider.
    Il y a vraiment de tout, jusqu’à la mitrailleuse lourde de 12.7.
    Je ne connais pas leurs statistiques, s’il y a plus de crimes de sang, je n’en sais rien.
    Eux considèrent que le citoyen, le ’pionnier« le cow boy doivent être armés, c’est un droit.
    Conception un peu différente en suisse, où le citoyen est aussi un soldat prêt à défendre son pays, et qui s’entraîne à le faire, avec, dans certains cas, le fusil d’assaut et ses cartouches dans son placard, chez lui.
    ça me plaît beaucoup : » tu piétines mon carré de choux, je te flingue", NORMAL, NON ?
    Nous, nous allons guerroyer au loin, nous couvrir de gloire, alors que les armes individuelles, et bazookas, et explosifs sont déjà ici, dans les caves, sous notre pif !!
    Ne rêvez pas, même armé, vous ne feriez pas le poids, faut être réaliste.



  • plexus plexus 8 septembre 2013 00:10

    Il y a eu des choses effroyables,on peut aussi parler des orphelinats anglo-saxons, etc
    Certes, de progrès sont réalisés, mais, ne vous leurrez pas, le problème est loin d’être éradiqué.
    Pour l’indochine, je ne sais pas, mais, à l’issue de la guerre d’algérie, il y eut 70 000 jeunes types qui se sont retrouvés dans des asiles !!
    Je ne sais pas ce qu’ils sont devenus, certains se sont suicidés.
    Mais, je vous rassure, le syndrome post-traumatique des combats a généré des textes pour le prendre en charge ...il y a 4 ans, 50 ans de gagnés pour d’éventuelles demandes de pension.
    Plus récemment, les soldats rentrant d’afghanistan passaient par chypre pour trois jours de « décompression », censés les « remettre dans leurs baskets », ce qui ne marche pas pour tout le monde.
    On va voir pour le Mali, ....et pour la syrie ?
    Car l’aviateur n’échappe pas non plus au problème éventuel.
    Tibbets est mort fou, je crois.
    Mais tout ça ne tracasse pas trop les dirigeants qui envoient les autres au « casse-pipe » !!
    Enfin, si ça s’améliore, y a de l’espoir !!



  • plexus plexus 7 septembre 2013 23:48

    Bien vrai, ce qu’a dit un des intervenants, ces bêtes brutes de ricains auraient même demandé à notre ineffable garde des sceaux de venir leur faire une conférence sur la rédemption, la nécessité, pour les victimes d’« aller au devant » de ceux qui les ont esquinté, céteri, cétera.
    Pour les petites peines, je ne sais pas, par contre, pour les récidivistes, les ricains ont une autre approche : ils seront remis derrière les barreaux, pour la durée la plus longue possible, toujours ça de gagné pour la tranquillité de la société.
    Mais, évidemment, faut construire plus de prisons, on n’a pas de pognon, alors on invente autre chose, c’est ce qu’il se passe.
    C’est quand même beaucoup plus « soft » et beaucoup plus intéressant que la doctrine « tolérance zéro » qui a remis de l’ordre à néve york en 5 ou 6 ans, une méthode brutale, vile et mesquine.
    Pensez-y, aux states « on n’a pas le droit de jeter des cailloux aux policiers » !!
    Quelle honte, alors que, comme dit m’sieur debouse, jeter des boules de pétanque est leur seul mode possible d’expression à marseille.
    Voici donc la résurgence de vieilles théories, sur le bon sauvage, le christ rédempteur.
    Je croyais qu’on avait compris avec l’affaire knobelspiess, dont on nous avait rebattu les oreilles,
    Coqueluche des « caviars », cité en exemple, monté en épingle, il fut de retour à la « case » départ un an après, pour braquage de bijouterie.
    Bon, on fait un PACTE grandiose et .....NATIONAL, tous sur marseille....on parie sur la suite ?



  • plexus plexus 6 septembre 2013 01:16

    023101925
    Pas du tout d’accord avec vous sur le cas « La Fontaine » que je prends pour un affreux réac :
    Le financier se fait du mouron pour son coffre-fort, alors que le savetier crève la dalle ......en chantant !!
    Bon, on peut rigoler !!
    En tout cas pas sur « L’hirondelle et ses petits » car nous accumulons les erreurs qui vont retomber sur les jeunes générations.
    Il n’est pas possible d’avoir un point de vue clair et synthétique sur l’immobilier en france.
    Tant de choses entrent en jeu, qu’il faudrait hercule soi-même pour nettoyer l’écurie.
    Exemple : On manque de logements.
     il y en aurait, pourtant, 1 million vacants.
    Ha ! Ha !! dit la maligne spécialiste étatique, on va taxer les propriétaires, d’ailleurs, la PROPRIETE c’est le VOL selon le malfaisant théoricien bien connu.
    Manque de pot, ça renchérit d’autant le coût de l’immobilier. !!!!!
    Alors qu’il faudrait peut-être revoir la législation, qui couvre exagérément le locataire.
    Qui voudrait louer sachant qu’il ne pourra pas toujours récupérer facilement ses loyers impayés ou les dégradations ?
    Trop de facteurs entrent en jeu, on surcharge « la bourrique » en inventant de nouvelles contraintes, de nouveaux « labels », plus tout ce qu’on ne sait pas, y compris le « monopole » d’édition des DTU......
    Vous parlez de l’Allemagne, qui, bien que davantage détruite, et disposant d’un espace constructible moindre, a employé d’autres solutions que nous.
    Par exemple, chez eux, la garantie des vices cachés n’est que quinquennale, alors qu’elle est décennale de ce côté-ci de la frontière.
    Pourquoi ?
    Démarche française typique, on a instauré une assurance « dommage à l’ouvrage » pour couvrir la décennale, parce qu’il y avait beaucoup de mal et de non -façons.
    Quel a été le résultat ?
    Du travail moins bien fait « puisque l’assurance payera », hausse de ces coûts d’assurance en contrecoup de ce laisser aller, cette hausse étant répercutée...sur les acquéreurs, Evidemment !
    Plein d’exemples de ce style, vous connaissez la question, au moins aussi bien que moi !!



  • plexus plexus 6 septembre 2013 00:33

    Il me semble que c’est une analyse rigoureuse de la situation, encore que le paragraphe sur les armes chimiques ne me semble pas très clair, ou alors je n’ai pas pigé.
    Presque tout le monde a rejeté l’emploi des armes chimiques, en 1925, je crois.
    La Syrie n’a pas signé, mais c’est un crime contre l’humanité, et la communauté internationale ne réagit pas...parce qu’il y a plein de tendances et d’intérêts en jeu.
    Qui dépassent le cas du « bachar de l’hôtel de ville », en notant, d’ailleurs, qu’il faudrait un jour que les occidentaux admettent que la « démocratie » n’est pas la panacée correspondant à une certaine forme de mentalité.
    L’auteur le dit bien, l’origine du pb est économique, mais c’est vrai que l’on ne peut pas faire de stocks d’armes et nourrir ses pauvres à la fois.
    Il y aura un bras de fer, c’est sûr, mais rappelons nous l’affaire des missiles à Cuba.
    Et nous n’en sommes plus là, heureusement !!
    Les « chinetoques » ont suffisamment de réserves financières pour acheter l’économie de tous nos pays : mais ils ne veulent pas casser les échanges internationaux, dont ils ont besoin pour faire « tourner » leur économie, les « pékinois » souhaitant aussi éviter les râlantes chez eux !!
    Kesse kon fait dans ce foutoir ?
    - on essaye de gagner un ou deux points de popularité présidentielle, mauvais calcul
    -on protège « l’Humanité » contre les crimes qui ont fait tant de mal.....on peut y croire !!!!
     Mais j’entends d’ici le hennissement joyeux d’un cheval de bois du manège.
    -Si c’est pour lutter contre le djihad, c’est trop tard, c’est ICI que ça se passe.
    Chose très curieuse : le CAC 40 continue d’augmenter !!!
    Insouciance, ou certitude que ça finira « en eau de boudin » ???



  • plexus plexus 5 septembre 2013 23:50

    @ azacreel
    Je ne crois pas qu’il s’agisse d’une haine des américains.
    C’est plus que ça, c’est un incroyable sentiment de suffisance...
    Normal, d’ailleurs...puisque nous sommes le peuple le plus intelligent DU MONDE !!
    Non ?
    J’ai vu jouer ce scénario dans plusieurs voyages professionnels, dont un sur la côte ouest des USA.
    Au bout de 20 minutes, les francaouis expliquaient aux US comment ils devraient faire..... !!
    Authentique, et toc, alors qu’il y avait plein de renseignements et de savoir-faire à glaner !!
    Et « lycée de versailles »...encore que....
    Pas uniquement sur le plan professionnel, mais aussi, par exemple, sur les retraites....
    Régulièrement (pourquoi ? pourquoi ? suivez mon regard !!) on agite ici l’idée de la retraite par capitalisation (lez assureurs ? comme c’est bizarre !!!).
    C’est une connerie, m’avaient dit les « ricains », car plein de gens n’économisent pas (encore faudrait-il, d’ailleurs, qu’ils le « pussent »)
    Résultat : le reste de la collectivité, les économes, doit, par conséquent, d’une façon ou d’une autre, prendre en charge les , à l’époque, 10 millions de pauvres en retraite.
    Ce n’est pas la panacée financière que certains nous vantent de ce côté-ci de l’atlantique ,pour essayer de couler la retraite par répartition !!
    Il y a toujours des leçons à prendre chez les autres, pas de quoi être fiers, d’ailleurs, quand on voit nos conneries cocorico !!
    Par contre, je trouve beaucoup trop sec le compte rendu de M Pelletier.
    « Frisco » est une ville fabuleuse...qui vit sur une faille volcanique...c’est un état d’esprit !!
    Fisherman’s Wharf mérite plus qu’une simple mention, à quand Sausalito, Berkeley, le cable car, toute cette ambiance chaleureuse d’une ville finalement très européenne.....il faut le partager !
    De la poésie ne messied pas, que diable !! .



  • plexus plexus 4 septembre 2013 23:38

    @agafia
    « Respect »
    Merci !
    Il fallait le faire....l’oubli vient très vite !! Et la République n’est pas toujours « bonne fille » !!
    A preuve, le sort des blessés, qui peuvent, certes, accéder à des soins et prothèses de qualité, mais qui, généralement de milieu modeste, n’ont pas les moyens de se déplacer, trouver une chambre d’hôtel, etc.
    Pour ça sont organisées des « quêtes » caritatives, à votre bon coeur, m’sieurs dames !!
    Quand on voit la gabegie, et certaines dépenses, on se dit que, se faire envoyer au « casse-pipe », n’est peut-être pas le bon choix !!
    Stop à toute intervention qui dirait « oui, ils voulaient »y aller« , »barouder" cette réaction prouverait la méconnaissance totale des auteurs éventuels sur la situation réelle.



  • plexus plexus 3 septembre 2013 23:36

    J’assimile ce non-cumul des mandats à une création d’autant de prébendes.
    C’est une source supplémentaire de dépenses.
    Déjà, ça a été dit, l’écrêtement des rémunérations d’un seul individu (e) ne correspond pas à grand chose, et ne concerne pas « les frais annexes », très importants !!!
    Quant à dire que « l’élu supplémentaire » pourra mieux s’occuper de ses administrés, il me faudrait quinze sketches de chansonniers pour étouffer mon énorme fou-rire.
    Mais ça fera la fortune des marchands de jeux vidéos, qui meublent les temps creux de nos représentants(e)s à l"assemblée des députés ou des zénators !!



  • plexus plexus 3 septembre 2013 22:35

    C’est pas possible, il (ou elle) est à serbe, .....à ce point....., t’en peux plus !!
    Une manieuse de sabre ou de tronçonneuse, et que je t’édicte des vérités, et que je t’assène des faussetés par wagons complets...sans vergogne, avec un phénoménal culot !!!!.
    A vouloir trop prouver, on ne prouve rien du tout...
    Le « piou-piou » allemand, plutôt protestant que catholique, d’ailleurs, passons, n’était pas « nazi » dans son immense majorité, mais il fallait qu’il aille au casse-pipe, avec plein de contraintes et de menaces, de punitions, voire d’exécutions, et la loi du « Sippengesetz » au dessus de sa tête.
    Mais jelena l’omnisciente, la catégorique, archange de la VERITE VRAIE trouvera vite à quoi ça correspond.
    Certainement qu’en situation, elle n’aurait pas cédé, et vigoureusement résisté à ses chefs, en bonne martyre !!!
    J’en ai connu plein, comme ça, des grandes gueules, qui rentraient dans leur coquille, dès que le vent soufflait un peu fort !!
    Pour Gabriel, votre intervention m’a ému, car elle décrit sobrement la situation de l’homme au combat, cette terrible pierre d’achoppement des personnalités, qu’on se soit engagé « pour la France » ou « pour la gamelle », ou, tout simplement parce que l’on ne trouvait pas de boulot, en espérant recevoir une formation débouchant sur un métier dans le civil....ainsi qu’il l’était vanté !
    Le « baptême » du feu ne débouche sur aucun paradis, mais sur des terres arides, balayées par des vents violents et brûlants....
    Une seule consolation, dans tout ça, l’intense camaraderie des hommes au combat, une fleur fragile, qui réussit à pousser dans un univers dingue, quelque soit le côté où l’on soit.
    Il y a des progrès : le stress post traumatique est maintenant reconnu, les dossiers ne sont pas faciles, mais ça existe, c’est déjà ça !!
    Car il ne faut pas croire que 3 jours de « java » à chypre remettent les neurones en place.
    Par contre, le militaire n’a toujours pas droit à la même justice que les autres français, pour lesquels s’applique le principe de « la faute inexcusable de l’employeur ».
    On dit : il a signé, il sait qu’il peut aller au casse-pipe, y laisser « la peau » ou avoir des séquelles !
    Pas d’accord !!
    Un couvreur zingueur sait qu’il peut chuter, un chaufeur PL se faire rentrer dedans par un abruti
    Les « chefs » ne veulent pas devoir être jugés....normal, c’est des chefs !!
    Vous dites « VRAI »,, je me permets d’apprécier, avec mes cordiales salutations.



  • plexus plexus 3 septembre 2013 21:30

    à wava
    oui, car il faut en revenir aux « fondamentaux », vous avez raison, c’est bien de cela dont il s’agit, par delà l’hypocrisie, ou l’hypocratie, terme que je trouve génial, et qui rejoint « le serment d’hippocrite » qui a du être prononcé par quelques toubibs, dévoués à la santé de leur prochain.
    Avec des comptes à singapour.



  • plexus plexus 24 août 2013 00:47

    J’aime bien les théories géopolitiques, géostratégiques, avec de grandes cartes et des grosses flèches rouges ou bleues, et des décomptes d’ogives, et la puissance délivrée...qui nous retomberait dessus, à cause du vent.
    L’ONU est impuissante devant l’emploi (« éventuel », la bonne excuse !!) de gaz neurotoxiques en syrie, alors que c’est dans la charte des nations « zunies » et défini comme crime contre l’humanité.
    Avec tout l’arsenal nucléaire qu’on veut, si les rousskis et les chinetoques s’y opposent, personne ne viendra au secours des syriens et de leurs copains.
    Gazés comme des abeilles...malgré l’interdiction des produits chimiques.
    Parce que, je te tiens, tu me tiens par la barbichette, et que la supériorité ne se mesure plus en kilotonnes, mais en fusées porteuses, électronique de détection et d’interception, sans compter l’intelligence et la compétence plus ou moins grandes des états-majors.
    Il faut se protéger d’une toujours possible connerie, type coréens du nord, et on ne peut « évacuer » cette question du nucléaire, il vaut mieux avoir un 44 magnum dans la poche plutôt qu’un pistolet à grenaille.
    Et, si une nation était acculée le dos au mur, éviter qu’elle ne déclenche le feu nucléaire en un geste suicidaire.
    Si vis pacem, para bel homme, comme aurait dit fucius, cité par un intervenant, mis il ne faut pas seulement se préparer à une guerre intercontinentale, mais aussi à une guerre sur le territoire national.
    Cela défrayait la chronique il y a qqs années, et s’appelait « la riposte du faible au fort »
    Autrement dit infiltration, noyautage, sabotage, le terrorisme, en un mot, et son implication immédiate : le combat de rue...comme en syrie.
    Et si on continue d’affaiblir l’armée, l’ennemi intérieur prendra facilement le dessus.....
    Beaucoup de politiques n’ont rien compris au film, ils ne sont pas les seuls !!
    Dernière question : qui y croit, et / ou a assez de fric pour se construire un abri anti atomique ?