• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de Bertrand Loubard



  • Bertrand Loubard 14 octobre 16:10

    @olivier cabanel
    Sur
    https://crowdbunker.com/v/jg69V6CO6D
    Il s’agit sans doute d’un piège ... mais j’avais cependant déjà entendu d’autres sons de cloches (glas) .... concordants (primes, urgence, obligations, etc.) mais jamais de critiques objectives, chiffres à l’appui remettant en cause cette « approche » . Les entreprises de pompes funèbres doivent cependant faire l’objet d’autorisations, de certifications et autres contraintes et contrôles précis, complets, sévères et exacts (comme les distilleries et les meuneries, règles d’hygiènes, comptabilité « entrée-sortie », horaire de travail, employés, cotisations sociales, etc....)...... Alors ? IL n’y aurait pas d’autres recoupements ? C’est le seul passage obligé : enterrés ou incinérés ou dons du corps. La comptabilité est macabre mais sans faille. Evidemment on peut douter mais avec les méthodes actuelles d’analyse, les données manquantes, les lacunes, les doublons et autres imprécisions pourraient être significativement minimisées statistiquement et stochastiquement.... Les Gérard Bronner, Jean Garrigues, Guy Vallancien, (affaire des « charniers ») auront certainement leur avis sur cet aspect des choses .... Bien à vous.



  • Bertrand Loubard 13 octobre 20:12

    Merci pour cet article.
    Les seuls chiffres concrets, réels et indiscutables ne seraient-ils pas ceux des pompes funèbres ? (Là il n’y en pas de promotion type : deux pour le prix de trois !!!!).
    Bien à vous.



  • Bertrand Loubard 10 octobre 17:30

    Merci pour le commentaire. Pendant tout un temps, j’ai eu des « réactions-commentaires » à mes papiers (négatifs) sur le Rwanda de Paul Kagamé. Puis soudain plus rien .... Je ne comprends pas ... à moins qu’il y ait des robots qui « signaleraient un abus » (Suivez mon regard). Ce qui m’a étonné c’est que certains de mes papiers se sont retrouvés repris sur d’autres forums ... ce qui me flatte évidemment, mais j’ignore qui fait cela ..... et c’est tant mieux.
    Pour ce qui est des « initiatives européennes » en faveur de Rusésabagina, il faut relativiser la sincérité des intervenants compte tenu de leurs agendas électoraux .... Remarquons, au passage, que pour se montrer à la hauteur de ce qui s’est passé au Rwanda, il y a 31 ans ce 01/10/2021, alors qu’ils n’avaient, eux, que 10 ou 15 ans d’âge ... ils commencent déjà à parler de « dérive autoritaire » à propos de ce que leur grand frère aurait dû détecter, depuis 1979 et l’entrée en « rébellion » de Musévéni en Ouganda avec une armée composée de jeunes Tutsis d’origine rwandaise .... etc. Il ne s’agit pas d’une dérive ...mais d’une confirmation d’une problème de débilité mentale à la Pol Pot, Ceausescu, Pinochet, McCarthy, Bokassa et consorts.
    Parmi les « européens » à Strasbourg il y aurait même une dame qui fit partie de la commission du parlement européen pour mettre au point le Protocole de Kimberley (ou « Le Processus » ou encore, et cela ne s’invente pas, PK sic !) sur les diamants du sang ..... depuis 2018 ..... Et le reste n’est que silence.... ! Bien à vous.



  • Bertrand Loubard 9 octobre 20:39

    @Xenozoid
    Intéressant votre point de vue !!! ... Mais pour moi la notion de « traîneur » de casseroles est trop légèrement « contemporaine occidentale » ou d’« actualité franco-française ». Pour la « cas Kagamé », je pense qu’il faut en revenir aux notions traditionnelles de la féodomonarchie de droit divin de la cour des Mwamis (avant le coup de Rucunchu)... mais polluées ou mâtinées par une pensée psycho pathologique démoniaque de consumérisme complètement exogène et donc très acculturée et bâtardisée ... C’est ce qui provoque la schizophrénie typique du personnage ..... Je pense que c’est beaucoup plus compliqué que ce que nous « occidentaux » (si du moins vous en êtes) tentons de saisir en simplifiant et structurant, suivant nos schémas de compréhension culturels, les comportements « étonnants » de Kagamé. Un tout petit détail matériel : Kagamé ne saurait ni lire ni écrire couramment ce qui le placerait parfois dans des situations dont il se sortirait avec assez peu de panache (compte tenu qu’il « aurait », éventuellement, put être « piégé » par des « interprètes » pas toujours .... fidèles !).
    Bien à vous.
    PS. J’espère que mes « commentaires » vont susciter des réactions du côté des « survivants » et des « non-survivants » du Génocide. Je crois savoir à quoi je dois m’attendre....



  • Bertrand Loubard 9 octobre 13:47

    @Xenozoid
    Je ne pense pas avoir sous-entendu que Kagamé avait ou n’avait pas de choix et de quel choix pourrait-il, d’ailleurs, s’agir ?. Non, je ne crois pas que, dans le cas « Kagamé », il y ait une question de choix. Son attitude, sa stratégie et ses tactiques sont congénitales. On ne choisit pas ses gènes. Il s’agit selon moi de la manifestation d’une tare dont sont affligés tous les tyrans, « ceux qui prennent le pouvoir d’une manière usurpatrice », ceux que les philosophes estiment « qu’ils ne peuvent maîtriser leur passion ». Et c’est ce que tous les tyrans invoquent : celui du bien du peuple pour justifier tous leurs crimes. « There is no alternative » (TINA), donc pas de choix possibles mais bien une nécessité inéluctable. Qui serait-il, lui Kagamé, s’il n’avait pas arrêté le Génocide ?
    Bien à vous.



  • Bertrand Loubard 8 octobre 17:44

    Rwanda : The case of Paul Rusesabagina in Rwanda : MEPs debate and closing statement
    Les interventions
    https://www.youtube.com/watch?v=KGmBekIzIj4

    Résolution du Parlement européen du 7 octobre 2021 sur le cas de Paul Rusesabagina au Rwanda (2021/2906(RSP) Texte adopté : P9_TA(2021)0418
    https://www.europarl.europa.eu/doceo/document/TA-9-2021-0418_FR.html

    Et la « présence » US au Nord Kivu (RDC) , bientôt « Ouest Rwanda ? »



  • Bertrand Loubard 8 octobre 14:08

    « Man of the Year » de Benedict Moran
    https://glpost.com/lantos-foundation-supports-man-of-the-year-documentary-exposing-dark-truth-behind-rwandan-president-paul-kagames-propaganda/
    est un deuxième document de cet investigateur sur le Rwanda de Paul Kagamé. Précédemment il avait produit
    “Rwanda’s economy is booming, but at what cost ?”
    https://www.youtube.com/watch?v=KITshBplTFo



  • Bertrand Loubard 8 octobre 10:32

    Publié le 7/10/2021 - BELGA
    « Le Parlement européen a réclamé jeudi le rapatriement humanitaire,...., du Belgo-Rwandais Paul Rusesabagina » ..... sans .... « perdre de vue les éléments de preuve de l’accusation, dont bon nombre ont été fournis par les autorités judiciaires d’un État membre (la Belgique en l’occurrence) ».
    « M. Rusesabagina est l’exemple même des violations des droits de l’homme au Rwanda  », affirme la résolution parlementaire.
    Eléments de preuve de l’accusation fournis par la Belgique ? .... APD (Autorité de protection des données) – Little Big Brother Pegasus 2.021 ?



  • Bertrand Loubard 7 octobre 20:20

    @Xenozoid
    Merci de votre commentaire.
    Avant l’invasion d’octobre 1990 du Rwanda par le FPR-Ouganda les forces armées rwandaises comptaient 25.000 hommes dont 5.000 gendarmes. Actuellement ces forces sont estimées à 100.000 hommes. Des militaires rwandais seraient en Somalie, Mozambique, Centre Afrique, Haïti .... Sous bannière ONU ou sous fausses bannières ????? Bien à vous.



  • Bertrand Loubard 7 octobre 20:01

    En prime... :
    https://www.youtube.com/watch?v=xJUx0m3sfEo
    https://www.france-rwanda.info/2021/10/belgique-rwanda-kagame-doit-etre-rappele-a-l-ordre-et-rendre-des-comptes.amb-johan-swinnen.html
    « Peu à peu certaines choses deviennent plus claires. L’indulgence, voire la flatterie, avec lesquelles les réalisations du régime Kagame ont été applaudies, font désormais place à de sérieux doutes, voire à un jugement critique. Des aspects plus sombres du même »modèle« deviennent plus difficiles à étouffer ou à maquiller. Bien que les masques de Kagame soient tombés et que les oeillères des admirateurs aient disparu depuis un certain temps déjà, beaucoup disent aujourd’hui : ça suffit. Kagame doit être rappelé à l’ordre et rendre des comptes, tant pour son passé que pour ses pratiques actuelles, qui bafouent les droits de l’homme. Le complexe de culpabilité de la communauté internationale pour son comportement négligent pendant le génocide, que Kagame a habilement exploité, approche de sa date d’expiration ».
    Johan A. Swinnen - Ancien ambassadeur au Rwanda (1990-94)
    Auteur de « Rwanda, mijn verhaal » (Polis, 2016)



  • Bertrand Loubard 7 octobre 18:22

    Deux références intéressantes pour ceux qui suivent mes « productions »
    https://glpost.com/panel-discussion-hotel-rwanda-paul-rusesabagina/
    et
    https://www.lantosfoundation.org/news
    Lantos Foundation Supports Man of the Year Documentary, Exposing Dark Truth Behind Rwandan President Paul Kagame’s Propaganda



  • Bertrand Loubard 29 septembre 20:45

    Un auto - commentaire de plus qui fait suite aux autres (en fait des addenda à mon texte original). L’Ambassadeur de Belgique ne parle pas dans ses interventions dont question ci-dessus, des « rôles » des ambassadeurs de France et des USA au Rwanda. L’Ambassadeur de France (Martres) , reste lui aussi quasi-muet, depuis ces événements. Quant à celui des USA, Rawson il s’est fendu d’un livre insipide qui lui a suffi comme psychothérapie SPT et droit d’accès à une chaire universitaire. Rawson et Swinnen devaient se connaitre. Rawson a passé une partie de sa jeunesse à Bujumbura, avant d’y revenir, après études aux USA, comme attaché à l’Ambassade des USA au Burundi. Swinnen au même moment remplissait quasiment les mêmes fonctions à l’Ambassade belge. Ils ont dû se « retrouver » lors des négociations en vue de l’accord de paix de et à Arusha, en 1993. Rawson devait être « aware » de l’opération « Distant Runner, depuis Mogadiscio » et aussi de la présence, avant l’attentat, des troupes américaines de Stuttgart (Germany) à Bujumbura. Pourquoi l’Ambassadeur Ndagijimana ne profite pas de ces entrevues pour poser des questions à ces sujets ? Bien à moi !.



  • Bertrand Loubard 29 septembre 17:04

    J’en profite d’en être arrivé à 1.123 visites (et toujours une seule réaction) pour encore en remettre une couche « narcissique » dans l’auto herméneutique de mes propres commentaires. L’Ambassadeur belge dont il est question dans mon texte, tout en précisant que les ouvrages des Judi Rever, de Charles Onana et de Michela Wrong méritent d’être considérés comme sérieux, ne parle pas de Lara Santoro. Or Michela Wrong écrit à son sujet (p 370 in ”Do not disturb”) : « Alison Des Forges ... interviewed by Lara Santoro in Arusha in 2001, told the journalist - out of record – that she had always suspected the RFP might be responsible for the plane’s downing, but had recently become convinced of it. She died without making her suspicion public, killed when her own domestic flight crashed, on approach to Buffalo, New York, in February 2009”. Silence curieusement diplomatique ?!

    Bien à moi.



  • Bertrand Loubard 28 septembre 16:44

    @eau-pression
    Merci pour le commentaire et le lien . Effectivement la vaccination contre le cancer du col de l’utérus devait être une des premières urgences des fondations Gates et Clinton, à leur arrivée au secours du Rwanda, dès mai 1994. Comme 80 % des petites rwandaises vaccinées contre le papillomavirus humain mourront de malaria, d’Ebola, de choléra de faim, de viol, de génocide avant d’avoir pu développer la maladie ... et d’avoir eu leurs 6 enfants de moyenne .... les résultats de la campagne de vaccination seront effectivement très convaincants. Mais pourquoi ne pas vacciner les petits gerçons car ils sont porteurs sains ... asymptomatiques forcément ?
    Il faut dire que les petits creuseurs et les kadogos sont très rentables pour la croissance du PIB ..... Bien à vous.



  • Bertrand Loubard 28 septembre 16:10

    Comment tenter d’avoir des « réactions », « commentaires » et/ou « corrections » dont je pourrais être persuadé qu’ils/elles seraient tout à fait pertinent(e)s, justifié(e)s ???? 1075 visites et 0 réaction (hors les miennes) ! 1 fois 5/5 étoiles : heureuse consolation pour mon égo....
    Alors, je me lance dans un nouveau « self ».

    L’Ambassadeur de Belgique, dans ses interventions note que pour beaucoup de Rwandais de l’« intérieur », les Français étaient pro-Hutus et les Belges pro-Tutsi. Il tente de convaincre du contraire et donc de la « neutralité » de la Belgique. Il signale qu’il avait, lui-même, dénoncé les abus tant de Radio Milles Collines (Pro MRND) que des radios Muhabura (Pro FPR). Mais il ne précise pas que la propagande des Radios Muhabura, « active » depuis le début de l’invasion du FPR en octobre 1990 était très bien organisée en psy-op professionnelle. Par exemple les radios Muhabura remerciaient les familles rwandaises de l’« intérieur » qui avaient « envoyés leurs enfants rejoindre le FPR » ..... De plus ces stations émettaient depuis le Muhabura et Bujumbura et couvraient ainsi tout le pays .... Radio Miles Collines émettait depuis avril 1993 à partir de Kigali. Qui pourra me faire la comparaison entre les puissances rayonnées et les zones de couverture de ces trois stations ? Bien à moi.



  • Bertrand Loubard 24 septembre 12:32

    Depuis 10 jours maintenant que j’ai posté mon texte, j’en suis à environ un score de 1030 visites (sans doute bien moins de lectures complètes). Je n’ai qu’une seule cotation, mais de 5/5 (merci), et aucune réaction. C’est un peu décevant dans le sens où mon texte doit certainement comprendre quelques erreurs (tests voulus ?) ou imprécisions (à l’insu de mon plein gré ?). La seule « réaction » que j’ai eue est la mienne. Mais pour susciter peut-être des commentaires (qui ne soient plus « narcissiques »), je voudrais rajouter encore quelques mots. En fait deux questions :
    Pourquoi personne ne parle de l’ordre du Général Shalikasvili à Mogadiscio de retarder le départ de l’USS Péléliu (navire de débarquement amphibie en mission UNISOM à laquelle Clinton avait mis fin après le Black Haw Down 4/10/93) qui a transporté des troupes de Mogadiscio jusqu’à Mombassa, troupes héliportées ensuite jusqu’à Bujumbura dans les premières heures qui ont suivi l’attentat du 6 avril 1994. (Même pas Onana !)
    http://www.leatherneck.com/forums/showthread.php?64087-Operation-Distant-Runner-Rwanda-Burundi
    Peut-on comprendre que personne ne parle de la présence américaine dans les premiers jours du génocide à Kigali suivant Samantha Power (Même pas l’Ambassadeur Swinnen !)
    (« A problem from Hell » P. 354, sous le titre « What did the US know ?”). Bien à moi.



  • Bertrand Loubard 22 septembre 21:13

    Devant le manque étonnant de réactions, je vais m’en fendre de quelques-unes, de ma part, de quoi rester dans les statistiques de l’audimat ..... (Merci à mon correcteur orthographique ...j’avais écrit l’ « idiomat »... lapsus freudien ?)
    Je sous-entendais, plus haut, à propos de « Macron à Kigali » : « .... il y a des éléments nouveaux qui vont de la présence de l’US Army au Kivu à celle de la « Marine » Rwandaise en mission de sécurisation des stations offshore de Total dans le canal du Mozambique... » J’aurais pu ajouter : « ... et pourquoi Emmanuel ne se risquerait-il pas à fourger des sous-marins à la marine Rwandaise maintenant que même les USA se comportent comme une « v....e » .... effarouchée devant le verdict de leur chouchou ... Rusesabagina et la demande d’asile politique de Johnston Busingye ..... (là, Bertrand tu rêves .....)
    Mais cela est une autre histoire commencée bien avant l’arrivée à Kigali, le 07/08/1984, du Général Shalikashvili. La suite, ce sont les « fondations » Bill Clinton et Bill Gates et la vaccination des « petites » rwandaises contre le cancer du col de l’utérus .... et le « gap » constaté dans les statistiques de fréquentation scolaire des garçons en âge mais pas encore assez « formés » pour devenir de bon « kadogos ».
    Bien à moi.



  • Bertrand Loubard 22 septembre 18:17

    @Lynwec
    Merci pour le lien. Je suis très étonné d’avoir pu voir cette vidéo. Je m’étais toujours demandé pourquoi les statistiques des sociétés de pompes funèbres n’étaient pas exploitées pour faire des « courbes » ..... C’est le seul domaine macabre où les protocoles, les modèles mathématiques et autres algorithmes avaient peu de chance de pouvoir être trafiqués .... car pour les autres calculs : « Garbage in, garbage out ». Et de plus dans le secteur professionnel des croque-morts, on ne peut prétexter du « biais » dû au « travail au noir » ... . Mais il y a tant d’autres faits troublants dans le domaine de la santé et de la médecine .... sans doute déjà bien avant Mengele .... Mais surtout après. Je pense au vaccin antipolio, à la question des singes du laboratoire de la rivière Lindi (RDC ex Congo belge) à la fin des années 50 et à la pandémie de Sida. Je pense à la vaccination, contre le cancer du col de l’utérus en 1995, des petites rwandaises, il y a 26 ans, juste après les visites de Bill Clinton et Bill Gates et de leur « Fondations » alors qu’un déficit inexpliqué dans les cohortes d’enfants en âges d’écoles semble avoir été détecté en 2020, au Rwanda .... Bien à vous.



  • Bertrand Loubard 19 septembre 11:10

    Je n’avais pas encore lu le texte de Bernard Dugué du 13 septembre
    «  Les épidémiologistes parlent d’une épidémie de non-vaccinés ; non sans quelque intention moralisatrice. Ils ont sous-estimé l’épidémie des vaccinés qui elle aussi se manifeste  ». Radio Canda aussi dès le mois d’août parlait de « pandémie des non-vaccinés »....Ne pourrait-on se demander comment a-t-il été possible à l’homme d’avoir traversé plus d’un million d’années sans vaccins et d’être encore sur cette planète et en plus, trop nombreux....7.500.000.000. Trop c’est trop ! On est trop nombreux ! ... Surtout les autres .... et pour paraphraser J-P Sartre : « L’enfer c’est ....les non-vaccinés » !



  • Bertrand Loubard 19 septembre 10:05

    Merci pour votre texte. Mon correspondant de Bruxelles me fait connaître la dernière histoire belge. Le Premier Ministre local a déclaré : en Belgique, « Cette épidémie devient une épidémie des non vaccinés » (de bien portants, quoi !). Qui a dit que la Belgique est le pays des frites, de la bière, du chocolat et du surréalisme ? Bien à vous.