• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de Tessaone



  • Tessaone Tessaone 20 février 2018 22:03

    @Marc Filterman
    Bonjour,
    Désolé du retard mais trop de travail ces derniers jours. Voici votre réponse : http://gouvernement.wallonie.be/home/presse—actualites/publications/les-compteurs-intelligents-outils-essentiels-a-la-transition-energetique.publicationfull.html
    - info toute fraîche du gouvernement Wallon (11/01/2018). La totalité des compteurs doit être posée pour 2034. Et un des distributeurs important : ORES (1.250.000 compteurs) a choisi la technologie Linky.
    Pour la Flandre sachez que le déploiement est maintenant acté pour 2019 ; si vous êtes en capacité de lire le flamant, prenez connaissance du document suivant émanant d’un communiqué de presse du 03/02/2016 de la FEBEG (Fédération Belge des Entreprises Electriques et Gazières asbl) : https://www.febeg.be/sites/default/files/20170203_-_persbericht_febeg_-_samen_bouwen_aan_onze_energietoekomst_door_de_invoering_van_digitale_ meters.pdf

    Mais vérifiez-le par vous-même (pour une fois – « une fois » comme on dit chez moi !) ; des collectifs avec des gens comme vous sont d’ailleurs en train de se mettre en place pour s’organiser. Si avec cela vous êtes toujours dans le doute, je ne peux plus rien pour vous.

    Enfin, je vous confirme que je suis bien belge, vivant en France et que je suis, comme vous, très critique par rapport à ENEDIS et EDF (critique sans être agressif car cela ne sert à rien). Belle soirée



  • Tessaone Tessaone 16 février 2018 14:26

    @Marc Filterman

    Allez bon, je vais vous laisser car tout les bons moments ont une fin. J’ai beaucoup apprécié ces quelques heures en votre compagnie.

    J’ai participé à vos petits échanges car je voulais voir un peu quel était le répondant et les arguments des anti.

    Je ne suis pas déçu du voyage et cela fut très instructif. Je me doutais que cela serait intéressant sociologiquement mais pas à ce point.

    Je me suis permis de copier pas mal de vos messages pour en faire une compilation. En effet, les comportements de certaines et certains sont tellement décalés et déplacés que cela en constitue un cas d’école de ce qu’il faut absolument éviter de faire lorsque l’on défend une cause militante car c’est totalement improductif auprès d’une très grande partie de la population et auprès de élus. Même notre très cher « Linky Lhomme » a très bien intégré cela … toujours courtois et bienveillant en communication publique (TV, conférence) ou sur les réseaux … et particulièrement agressif en échange privé (j’ai testé !) ou en échange direct en off.

    Votre façon d’être, d’écrire et d’agir rend grandement service à la cause de cette nécessaire transition énergétique car vous décrédibilisez complètement le militantisme de celles et ceux qui sont contre mais reste dans un militantisme de débat, d’échange et de consensus ; les voies détournées du succès sont quelques fois étrange !

    Voilà, je vous souhaite encore beaucoup d’échanges aussi improductifs et ne prenez pas la peine de me répondre car je me déconnecte et ne prendrai même pas le peine de lire vos prochains post. Mais si cela vous soulage, ne vous privez pas, car j’ai cru comprendre qu ’Agoravox est pour vous un exutoire et il vaut bien décharger son agressivité sur un clavier d’ordinateur que directement sur son prochain.

    Belle après-midi



  • Tessaone Tessaone 16 février 2018 08:44

    @Nicole Cheverney
    Votre argumentation sur le déclassement des compteurs est entre autre empruntée à Christophe Lèguevaques. Cependant malgré cette argumentation, il n’a pas encore réussi à avoir le moindre succès devant un tribunal ... par contre il a déjà encaissé les chèques des collectivités et des particuliers qui s’étaient adjoint ces services. Cet argument ne tient pas et il est dénoncé par la FNCCR. Les changements de compteurs sont prévus dans les contrats de concession et lors des changements des compteurs électromécaniques aux compteurs électroniques il n’y a pas eu de soi-disant problème de déclassement. Certains avocats disent aussi que le maires pourraient éventuellement s’opposer au déclassement mais pas au changement ; c’est à dire que la Linky peux être installé et les anciens compteurs devrait être déposés en mairie (ou au Syndicat d’Energie pour ceux qui en ont transféré la compétence) pour archivage !!
    Quand à la fameuse « sommation à ne pas faire » elle n’a effectivement aucune valeur juridique .... actuellement elle ne sert qu’à engraisser les huissiers ou avocat qui les rédigent ... il parait que c’est bon pour le business !
    Enfin, vous citez 400 communes qui se sont opposées ... pas vraiment, car le plupart ont émis un vœux (en sachant que les délibérations n’avaient aucune valeur juridique comme nous le montre actuellement toute les jurisprudences). De plus, et malgré ces vœux, la majorité de ces communes les ont émis au moment ou les compteurs étaient déjà déployés (ou en cours) sur la commune ; et ce car les collectifs se sont créer au moment du début du déploiement.
    Tout cela explique en partie pourquoi le véritable taux de refus est actuellement très faible et ne retarde pas les objectifs souhaités.
    De plus, et pour votre gouverne, je connais plusieurs maires qui ont émis un vœux juste pour calmer l’agressivité du petit collectif local en sachant pertinemment bien que cela n’aurait aucune incidence sur le déploiement : résultat 100 % de la commune équipée et collectif à recycler. Je reconnais que le procédé n’est pas très honnête mais il a le mérite d’être très efficace et puis il est garant de la tranquillité publique qui est aussi un devoir du maire.
    Cordialement



  • Tessaone Tessaone 16 février 2018 07:06

    @Marc Filterman
    Marc Filtermann est en train de perdre aussi sa symbiose avec lui-même ... je n’impose rien, je propose (il suffit juste de lire et de comprendre). Cependant, je comprends votre réaction car vu la quantité d’agressivité et de malveillance qui vous submerge, il est en effet normal que l’impolitesse ne vous choque plus.
    Si je ne rend pas service à Enedis/EDF j’en suis très heureux car je ne les apprécie pas spécialement (je suis favorable au compteurs communicants mais pas à Enedis/EDF - l’apprentissage est une longue répétition !).
    Par contre, il me plairait de lire encore vos pseudo-arguments dans un autre article la semaine prochaine ; et si votre message est encore plus virulent, il sera encore moins audible ... continuez dans ce sens car c’est la meilleur façon de saborder votre cause smiley



  • Tessaone Tessaone 16 février 2018 06:42

    @Marc Filterman
    Ne vous inquiétez pas, mes connaissances sont à jour et je n’ai jamais dit que les compteurs n’appartenaient pas aux collectivités (travaillant moi-même comme conseiller énergie climat dans une collectivité !). Pour la suite prenez le temps de lire ce qui suit :

    Question écrite n° 20416 de M. Jean Louis Masson (Moselle - NI) publiée dans le JO Sénat du 03/03/2016
    - page 829

    M. Jean Louis Masson demande à M. le ministre de l’intérieur de lui indiquer si les compteurs électriques sont la propriété de l’autorité concédante, ou celle du concessionnaire du service public, ou celle du propriétaire de l’immeuble desservi.



    Réponse du Ministère de l’intérieur publiée dans le JO Sénat du 15/09/2016
    - page 3950

    Aux termes de l’article L. 2224-31 du code général des collectivités territoriales, les communes, les établissements publics de coopération intercommunale ou les départements constituent les autorités organisatrices de la distribution d’électricité et de gaz (AOD). À ce titre, les AOD négocient et concluent des contrats de concession avec les gestionnaires de réseaux, dans leur zone de desserte exclusive, définis aux articles L. 111-52 et L. 111-53 du code de l’énergie, c’est-à-dire ERDF, GRDF et les entreprises locales de distribution (ELD). L’article L. 322-4 du code de l’énergie dispose que « Sous réserve des dispositions de l’article L. 324-1, les ouvrages des réseaux publics de distribution, y compris ceux qui, ayant appartenu à Electricité de France, ont fait l’objet d’un transfert au 1er janvier 2005, appartiennent aux collectivités territoriales ou à leurs groupements désignés au IV de l’article L. 2224-31 du code général des collectivités territoriales ». Ainsi les collectivités territoriales ou leurs groupements sont propriétaires des réseaux de distribution qu’elles exploitent soit via une régie créée antérieurement à la loi de nationalisation de 1946, soit dans le cadre d’un contrat de concession conclu avec un gestionnaire de réseau. Afin de faciliter la négociation et la conclusion de contrats de concession entre les collectivités et les gestionnaires du réseau d’électricité, la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) a proposé un modèle de cahier des charges de concession pour le service public du développement et de l’exploitation du réseau de distribution d’électricité et de la fourniture d’énergie électrique aux tarifs réglementés. Très souvent, les collectivités ont emprunté ce modèle pour conclure leur contrat de concession. Dans sa version datant de juillet 2007, l’article 1 du modèle de cahier des charges indique que « l’autorité concédante garantit au concessionnaire le droit exclusif de développer et d’exploiter le réseau de distribution d’énergie électrique sur le territoire ci-après défini et à cette fin d’établir, sous réserve des droits de l’autorité concédante, les ouvrages nécessaires ». L’article 3 indique que « le concessionnaire a seul le droit de faire usage des ouvrages de la concession ». Aux termes de l’article 19, « Les appareils de mesure et de contrôle mis en œuvre pour la tarification et la facturation de l’énergie électrique comprennent notamment : - un compteur d’énergie active ; - des horloges ou des relais pour certaines tarifications. Ces appareils ou tous autres appareils, y compris les dispositifs additionnels de communication ou de transmission d’information, répondant directement au même objet, ainsi que leurs accessoires seront fournis et posés par le concessionnaire. Ces instruments seront entretenus et renouvelés par ses soins et feront partie du domaine concédé. » Si les compteurs relèvent de la propriété des AOD, seul le concessionnaire a le droit de les développer et de les exploiter. Un cahier des charges d’une convention de concession a été jugé illégal par le juge administratif dès lors qu’il prévoyait que la propriété des compteurs revenait au concessionnaire et que ceux-ci ne constituaient pas des biens de retour. Ainsi, dans un arrêt du 12 mai 2014, n° 13NC01303, la Cour administrative d’appel de Nancy a indiqué dans un considérant relatif à la propriété des compteurs et aux stipulations des articles 2 et 19 du cahier des charges que puisque les compteurs « sont parties intégrantes des « branchements » au sens des dispositions de l’article 1 du décret n° 2007-1280 du 28 août 2007, ils font partie des ouvrages basse tension des réseaux publics de distribution (…) et appartiennent donc aux collectivités territoriales ou à leurs groupements désignés au IV de l’article L. 2224-31 du code général des collectivités territoriales ».

    Tout est dit !!!



  • Tessaone Tessaone 15 février 2018 21:30

    @Nicole Cheverney
    Si des députés prennent la peine de rédiger et présenter un amendement c’est que la contrainte actuelle existe, ne soyez pas de mauvaise foi ... et elle peux ne pas être reprise dans une loi mais dans des contrats (contrats de concession et contrats de distribution - cela fait partie des obligations contractuelles). Vous avez une vision bien lacunaire de l’organisation juridique et administrative de notre société. Connaissez-vous les différences entre lois impératives et lois supplétives ? En effet, tout n’est pas régi par des lois impératives (car vous semblez ne connaître que ces dernières !) ; certaines choses sont régie par des contrats (dit de droits privés ou de droits publiques) et ces différentes choses s’imposent aux parties comme une loi s’impose au citoyens. Afin de parfaire vos connaissances, je vous invite à vous procurez et à lire un contrat de concession de collectivité, dans lequel cette dernière va déléguer l’exploitation, l’entretien ET le développement du réseau présent sur son territoire. Belle soirée



  • Tessaone Tessaone 15 février 2018 19:40

    @Nicole Cheverney
    Il faut mettre à jour vos connaissances ... info du jour "Un député de La France insoumise a déposé un amendement offrant la possibilité de refuser la pose d’un compteur Linky. Il vient d’être rejeté à une large majorité.". ce qui veux dire ..... qu’aujourd’hui vous n’avez pas la possibilité de refuser (la jurisprudence va d’ailleurs dans ce sens). Belle soirée malgré tout,



  • Tessaone Tessaone 15 février 2018 19:01

    @symbiosis
    STOP, je propose que l’on ignore Symbiosis dorénavant car il n’est plus en « symbiose » avec lui même ; l’impolitesse n’est que l’arme des faibles qui n’ont rien à dire. Laissons le répandre son venin et souhaitons lui un prompt rétablissement.



  • Tessaone Tessaone 15 février 2018 18:41

    @Marc Filterman
    Vous avez malheureusement oublié de lire les articles scientifiques des recherches effectuées par M. Greveler (elles sont accessibles sur le net en anglais et en allemand). Vous y auriez appris que les conditions d’étude (entre autre le pas temporelle de mesure) utilisés lors de cette recherche ne sont pas du tout compatible avec les possibilités technique du Linky ; et donc que les conclusions qu’il en tire ne sont en rien applicable au cas que vous évoquez.



  • Tessaone Tessaone 15 février 2018 18:35

    @Dzan
    Jamais cette idée ne m’a effleurée l’esprit .... c’est dans le consensus et le dialogue que se dégage les vrais solutions et jamais dans l’exclusion .... je vous laisse méditer la-dessus ! L’agressivité que vous répandez nuit à vos pensées... Belle soirée



  • Tessaone Tessaone 15 février 2018 15:34

    @symbiosis
    ... se faire traiter de collabos par quelqu’un qui vit dans un monde parallèle, sur une autre planète, et qui répugne autant sa propre existence : c’est plutôt flatteur !



  • Tessaone Tessaone 15 février 2018 14:20

    @symbiosis
    Il est bien triste le monde dans lequel vous vivez ...



  • Tessaone Tessaone 15 février 2018 12:01

    @symbiosis
    « L’ignorance est un choix, mais quand elle est doublée de bêtise, ça donne un fake »



  • Tessaone Tessaone 15 février 2018 10:02

    @Marc Filterman
    ... c’est un beau scénario pour une fiction grand public smiley



  • Tessaone Tessaone 15 février 2018 06:39

    @Marc Filterman
    Et voila un bel exemple de comment on doit faire pour répandre des mensonges sur la toile ; ou comment passer du soupçon à l’affirmation fermée .... beau cas d’école ...



  • Tessaone Tessaone 15 février 2018 06:29

    @Marc Filterman
    Un seul depuis des mois et c’est Tessaone ... Cordialement



  • Tessaone Tessaone 14 février 2018 21:56

    @Marc Filterman
    ... tout est quoi ? Vous ne croyez pas ce que vous dites, rassurez-moi ?



  • Tessaone Tessaone 14 février 2018 21:49

    @sagesse
    Houlala mais vous n’avez pas compris le fonctionnement du Linky (faut avouer qu’Enedis n’est pas le roi de l’information !). Le compteur n’agit absolument pas sur les prises de courant et le compteur n’est d’ailleurs pas en capacité de relever les consommations des appareils (dommage car cela pourrait s’avérer pratique dans certains cas :) :) . Le CPL ne permet donc pas de relever les consos. Il faudrait que chacun de vos appareils soient munis de mini compteurs qui enverrais les infos au Linky via CPL (le CPL n’étant qu’un moyen de transport de l’information et pas un moyen de comptabiliser le courant !). Je sais que tout cela est très technique mais pas impossible à comprendre pour un néophyte. Cordialement



  • Tessaone Tessaone 14 février 2018 21:40

    @amiaplacidus
    Pour ma part, j’ai un compteur Linky depuis près de 1 an et aucun problème ...
    Belle soirée



  • Tessaone Tessaone 14 février 2018 17:24


    Vous êtes vraiment bien mal informé ; cela fait des mois que j’ai un compte AgoraVox …. pas de chance. Par ailleurs je suis belge et je connais particulièrement bien la situation en Belgique. Arrêtez de vous fiers sans une vision critique à des articles « trouvés » sur internet. Vous faites référence au rapport de la CDC qui s’est elle-même trompée (elle a d’ailleurs souvent un train de retard ; c’est pourquoi ses rapports sont très rarement suivit d’effets) … vous participer ainsi à la diffusion de fausse nouvelles. Pour compléter vos informations : http://www.ecoconso.be/fr/content/bientot-des-compteurs-intelligents-en-wallonie « 12 janvier 2018 : Le Gouvernement Wallon a donné son feu vert pour l’installation des compteurs intelligents ». Le projet a été entériné le 11 janvier 2018, la CDC n’a pas eu le temps d’intégrer cette info dans son rapport ! Pour ce qui est de mon soi-disant rapprochement avec Enedis … encore à côté de la vérité … je suis un citoyen travaillant en collectivité comme conseiller énergie-climat et qui ai pris le temps d’analyser et de comprendre les nouveaux enjeux de la transition énergétique.  Pour ce qui est d’EDF et d’Enedis (que vous confondez bien ; c’est bien Enedis qui installe les Linky et pas EDF comme vous persistez à le croire – connaissez-vous la notion d’entité juridique ou personne morale ?), je ne suis pas fan du tout car je suis un anti-nucléaire farouche et cela fait des années que je n’achète plus mon électricité à EDF ; j’ai opté pour Enercoop même si cela me coute plus chère. Je suis un partisan d’une énergie locale et citoyenne pour sortie du schéma hyper-centralisé qui nous a d’ailleurs montré ses limites. Pour cette nouvelle organisation du réseau, le compteur communiquant est une brique indispensable …. nécessaire mais pas suffisant. C’est d’ailleurs la vision que la CDC développe dans son rapport en demandant à l’Etat de : 3- mettre en place un véritable pilotage du programme portant sur toutes ses composantes, et notamment la maîtrise de la demande d’énergie. Et au groupe Enedis de : 4- définir un plan d’actions pour valoriser toutes les potentialités du programme Linky (c’est d’ailleurs la seule demande faites à Enedis – et pas EDF – de la part de la CDC dans ses recommandations !). Prenez simplement la peine de lire et de comprendre les différents documents, cela vous évitera des erreurs grossières. Cordialement