• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de passtavie



  • passtavie passtavie 11 janvier 2014 14:39

    Non Nabum :
    « Ça a toujours existé mais ça se passait dans la cour ou dans la rue mais pas dans la classe. Le progrés c’est uniquement ça ! »
    Le progrès ce n’est pas uniquement ça, c’est aussi facebook, ça va plus loin que la rue, la cour et la classe et ça reste. ça va plus loin que le petit microcosme du harcelé.



  • passtavie passtavie 10 janvier 2014 12:25

    Nous créons ces déchets, ça devrait être notre responsabilité de les gérer, c’est trop facile d’aller les mettre chez le voisin.
    Mais c’est pas le tout de râler, il faut aussi trouver des solutions.



  • passtavie passtavie 10 janvier 2014 12:20

    Ne plus voter tout court ? UMP=PS ça on l’a testé. Mais mon petit doigt me dit que le reste aussi.
    Si une oligarchie décide pour le pays, quelque soit le politique, il sera obligé de s’aplatir comme une carpette.

    Maintenant, on peut sortir de la polémique, faire un pas en arrière et regarder. Certes la liberté d’expression il faut la défendre. Mais cette histoire prend beaucoup trop le devant de la scène. Je vous rappelle qu’il y a un accord transatlantique qui est en train de se faire. Accord qui, en dehors de l’encensement qui lui est fait dans les médias, inquiète pas mal de gens et de collectifs.
    A moins qu’il y ait encore une autre entourloupe à faire passer. Soyez vigilant mes amis.



  • passtavie passtavie 10 janvier 2014 10:08

    Mais vous y croyez encore à la liberté dans ce pays vous ?

    Les enfoirés néo-libéraux sont en train de nous préparer, au nom de la liberté chérie, une belle dictature marchande.

    Il y a quelques décennies on pointait du doigt les communistes, l’URSS à juste titre, ou on déplaçait des populations entières au nom de l’efficacité, ou on détruisait allègrement l’écosystème (assèchement de la mer d’Aral), etc... Et on va faire la même chose ?
    On se moquait de leur propagande (tout en nous en faisant bouffer), on pointait du doigt la censure qu’il y avait dans ces pays là, et on fait la même chose.

    Est-ce que le choix entre le système communiste et le système capitaliste c’est juste un choix entre esclavage public et esclavage privé ? Est-ce que les trente glorieuses ce n’était pas juste une façon de faire en sorte que les populations ne regardent jamais vers le grand méchant rouge, voir que ceux qui y soient cherchent à en sortir ? Est-ce que maintenant que la menace communiste semble lointaine, on peut pousser plus loin la logique d’exploitation de l’homme par l’homme. Est-ce qu’on peut mettre en place une « police de la pensée » ?

    Valls=tyran ?

    Je n’ai jamais regardé Dieudonné, mais je ne vois pas pourquoi on l’interdirait. Je suis pour la liberté d’expression, quel quel soit. Qui sont t-ils pour imposer aux autres leur mode de pensée ? Je ne suis pas raciste et il est clair que je combat idéologiquement toute forme d’eugénisme. Mais si le discours de Dieudonné est scandaleux, s’il a vraiment un discours antisémite, les gens peuvent se détourner, et s’ils ne le font pas ce n’est alors pas Dieudonné le problème mais un malaise dans cette société. Interdire à se malaise de se manifester, il ressortira par un autre moyen. Un moyen peut-être plus scandaleux encore.



  • passtavie passtavie 9 janvier 2014 22:52

    Toujours du dénigrement. Des grands mots, des auteurs... Mais le néant des arguments.
    Peut être la dernière phrase. Auquel je répondrais ceci : chez les chimpanzés le mâle alpha domine, mais quand celui-ci se montre trop despotique alors les dominés se révoltent et le tuent. Nous sommes proche génétiquement des chimpanzés, non ?



  • passtavie passtavie 9 janvier 2014 22:35

    zygzornifle : pourriez vous nous en dire plus ?



  • passtavie passtavie 9 janvier 2014 22:28

    Goulard comme manipulatrice...
    Cette femme m’a sidéré, elle a un tel mépris. Elle dirait « ils n’ont pas de pains qu’ils mangent de la brioche », que ça ne m’étonnerait pas.
    Ces gens ont à mes yeux aucune légitimité.



  • passtavie passtavie 9 janvier 2014 14:07

    Je suis tout à fait d’accord, mais pas sûr que ça soit possible si le traité transatlantique se fait.
    Nous n’aurions plus prise sur la politique environnementale car une entreprise s’estimant lésée en terme de profit pourra faire détricoter toute mesure.



  • passtavie passtavie 9 janvier 2014 06:59

    Je crains que si l’on coupais la langue aux menteurs, rare les politiciens à qui il en resterais une !



  • passtavie passtavie 9 janvier 2014 06:56

    Il faut sortir de l’Europe et le plus tôt sera le mieux.



  • passtavie passtavie 9 janvier 2014 06:26

    Toujours sur la forme, jamais sur le fond ...



  • passtavie passtavie 8 janvier 2014 21:29

    C’est vrai qu’en dehors du nucléaire point de salut. Donc si vous critiquez, éteignez vos ordis et allumez vos bougies. Et forcément si plus aucun anti-nucléaire ne navigue sur internet, les pro se retrouverons entre eux et pourrons se bourrer le mou tranquillement. Toujours d’un extrême à l’autre, jamais de juste milieu.



  • passtavie passtavie 8 janvier 2014 21:19

    Non Asterix, il doit être réduit au minimum (état policier). C’est l’idéologie liquide et puante qui a gangréné nos politiques qui veut ça. Sociaux-libéraux : ah la bonne blague !



  • passtavie passtavie 8 janvier 2014 21:15

    Fichtre quel argumentation : analphabète, excréments... sûr on peut dialoguer avec ça...
    Moi je parlerais d’un système pervers ou on impose aux gens d’aller quémander du travail pour vivre, et si par malheur les seigneurs décident que vous n’êtes pas « employable » (ceci malgré tout les efforts possible), vous allez croupir au chômage. Bien entendu vous êtes le maillon faible que nul ne veut nourrir. En gros on traite de feignant celui qu’on interdit de travailler. Elle est bonne non ?
    Usines qui ferment, ouvriers au chômage= feignants supplémentaires.

    Moi je dis qu’on devrait les mettre dans des camps de travail forcé, comme ça on serait compétitifs. Et il n’y aurait plus de chômage. smiley



  • passtavie passtavie 8 janvier 2014 20:59

    J’aime bien les Québecois. J’sais pô pourquoâ.
    Avec leur accent là, tabernacle ! Y son ben sympas.



  • passtavie passtavie 8 janvier 2014 20:48

    J’avais lu l’histoire d’Iqbal qui m’avait ému. Je l’ai toujours gardé en mémoire. Il mérite d’être connu et donc qu’on le fasse connaître. 
    Je me dis parfois que sans protection de l’enfance, nous aurions nous aussi notre lot de bourreaux d’enfants. Je me dis que au vu de ce qu’un humain peut faire subir à un autre être humain, tout en étant sûr de son bon droit, il faut rester vigilant et ne pas laisser glisser les lois vers le « laisser faire ».
    Comment encenser ceux qui vont chercher à réduire les coût en utilisant, indirectement, ces enfants comme main d’oeuvre. Comment ne pas oublier qu’au 19 ème siècle, ce sont nos aïeux, enfants, qui étaient traités de la sorte. Honte à ceux qui bousillent des vies, des destins par cupidité.



  • passtavie passtavie 8 janvier 2014 20:22

    L’anarchie a ses bons côtés...



  • passtavie passtavie 8 janvier 2014 20:07

    Moi j’ai été un temps partiel forcé. Ce qui est terrible c’est quand l’employeur n’emploie qu’a temps partiel et qu’il fait la moue quand vous voulez travailler ailleurs en même temps. ça vous rend indisponible pour faire plus d’heures au cas où, ou changer vos heures en fonction de ses besoins.
    Ce qui me fait peur c’est le retour au 40 heures... Comment ça se passerait, on aurait un même salaire pour faire plus d’heures ? Ou la paye augmenterait ? Car dans le premier cas ça signifierait probablement la diminution des salaires des temps partiels (je doute que si on passe un type de 35 à 40 heures, on ne passe également un temps partiel de 20 à 23 heures).



  • passtavie passtavie 8 janvier 2014 19:55

    Drôle de traité : liberté de mouvement des gens et des capitaux ? Liberté de mouvement des riches et de leur capitaux ! Les pauvres, eux, ont juste le droit d’être des bouche trous. On se mouche et hop le klinex poubelle (retour à la case départ).
    Quel drôle d’Europe !!!



  • passtavie passtavie 8 janvier 2014 19:45

    C’est comme 1984 : il faut montrer qu’on va à fond dans le système. Devant les télécrans il faut acclamer plus fort que son voisin Big Brother, crier cracher toute sa haine à ceux qu’on accuse de complot. Si on se montre trop mou à cet exercice on peut être dans le collimateur de la police de la pensée.
    Serions nous en train d’aller tout droit à 1984. Sauf que ce ne serait pas une dictature du type communiste mais néo-libérale.