• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de Petit Lait



  • Petit Lait 28 août 2018 13:43

    N’importe quoi... et « Cher Voisins », c’est de la propagande idéologique d’extrême droite ? Notez, si cela était le cas, cela vous plairait. N’est-ce pas le propre d’une oeuvre de transporter (ou non) une part des idées de son créateur ? Qu’il s’agisse de musique, filme, jeu vidéo, sculpture, peinture... je ne vois vraiment où est le problème... le monde et la société changent, les raisons en sont les progrès techniques, scientifiques, l’accès à l’information, et depuis quelques temps à la désinformation. Est-ce que c’était mieux avant ? Laissez moi rire ! 



  • Petit Lait 19 mars 2018 18:01

    @Pierre Sarramagnan-Souchier

    Je suis tout-à-fait d’accord avec ce que vous dites sur l’Allemagne. US et UK présentent aussi le même problème de travailleurs pauvres. Mais pas les pays du nord, la Suisse, le Luxembourg et de nombreux autres pays occidentaux ou asiatiques, développés. 

    N’empêche : le taux de pauvreté en Allemagne est certes plus important qu’en France, mais pas non-plus dans des proportions démentielles. 

    Par ailleurs, on peut espérer, mais cela reste du domaine de l’espoir je vous le concède, que le chômage baissant, la main-d’oeuvre se faisant plus rare, les très petits salaires augmentent. Ce qui est possible avec un chômage à 3% ou 4% mais pas à 10%.

    Finalement, mon commentaire était surtout une réponse à l’article qui dit que c’est le monde de l’économie qui veut un taux de chômage à 7%, alors qu’on voit qu’il est bien plus bas dans des pays plus libéraux qu’en France. Cette théorie est donc fumeuse. Car le fait qu’il ait trop de main-d’oeuvre est une partie du problème, l’autre étant qu’il n’y a pas assez de demande. Et pour qu’il ait demande, il faut une économie prospère. 


  • Petit Lait 19 mars 2018 17:07

    Et ce fameux NAIRU, selon vous, il se place donc à 7% ? Et pourquoi serait-il différent en Allemagne, en UK, au USA ou en Suisse ? Dans tous ces pays, le taux de chômage étant largement au dessous de vos 7% ? 


    Vous pouvez chercher des responsables partout ailleurs que là où ils sont, pourtant, le taux de chômage actuelle en France est avant tout dû à une totale incapacité du pays à s’adapter aux changements du monde. La responsabilité en incombe autant aux gouvernements successifs qui n’ont jamais su/pu/voulu faire le nécessaire, qu’aux syndicats qui, à chaque velléité de changement, se sont arque-bouté sur leur vision du passé. 

    Il est évident que la France ne peut pas produire des voitures concourantes des coréennes par exemple. Voyez en Allemagne, la seule marque « généraliste », Opel, est en difficulté. La France ne peut pas faire de la production de masse, mais doit produire de la valeur ajoutée. Le problème c’est que pour cela il faut former, investir, innover. Et depuis des décennies, les entreprises ne le font pas car ne disposent pas du cadre nécessaire. 




  • Petit Lait 19 mars 2018 16:35

    @BA

    Le problème n’est pas tant que des entreprises à faible valeur ajoutée partent, mais plutôt que de nouvelles entreprises à haute valeur ajoutée ne viennent pas les remplacer. 


  • Petit Lait 16 février 2018 14:20

    Certains états américains sont bien plus opaques que le Panama..... Donc les USA paradis fiscale : oui. Même qu’ils se profilent sur ce marché avec l’aide de leur gouvernement qui a bien fait le ménage auprès de la concurrence suisse.



  • Petit Lait 16 février 2018 13:52

    L’auteur est gaulliste, non ? En tant que gaulliste (ce qui ne veut pas dire qu’il a la gaule...), accepterait-il que soit dicté à son pays les règles fiscales qu’il doit appliquer ? Car outre l’opacité, certes condamnable, ce dont on parle réellement, ce n’est pas d’évasion fiscale, ce qui implique de cacher les flux financiers, mais bien d’optimisation fiscale, ce qui implique de mettre son argent/ses bénéfices, là où la fiscalité est la plus basse. Et même dans un monde de flux financiers totalement transparents, pourquoi pas, ces différences de fiscalité existeront et donc les entreprises et personnes pourront continuer à placer leurs avoir là où c’est le plus bas. Sauf à imposer une fiscalité « universelle », mais les états sont-ils prêts à perdre leur souveraineté en la matière ? Dans une telle optique, il serait certainement demandé à la France de baisser drastiquement sa fiscalité. Le gaulliste qu’est l’auteur l’accepterait-il ?



  • Petit Lait 16 février 2018 13:39

    80% de la population qui obtient à bac, et des formations universitaires tout sauf « professionnelles » (inadaptée aux besoin de l’économie), voilà qui mène à des jeunes sur-diplômés gagnant le SMIC en CDD... Lorsqu’ils ne sont pas au chômage. C’est ça l’égalitarisme de l’extrême gauche. Au moins, dans leur modèle, tout le monde gagne pareil : le SMIC. Mais ça génère peu de rentrées fiscales pour payer les infrastructures, les écoles et les prestations sociales... 

    Non, c’est vrai, le bac c’est tellement la panacée, actuellement, surtout n’y changeons rien ! Encore un système que le monde entier ne nous envie pas.... 


  • Petit Lait 16 février 2018 13:17

    La seule raison pour laquelle la Suisse se trouve encore en tête de gondole, c’est que ce classement prend en compte la taille du secteur financier off-shore par rapport à la taille du pays. Forcement que pour un petit pays comme la Suisse, qui gère (du fait de son historique et disparu secret bancaire, en effet) des sommes considérables, elle part perdante dès le départ, échange automatique d’information ou non (ce qui est le cas en Suisse avec de nombreux pays, notamment USA, UE etc etc). Voilà qui devrait relativiser. Par contre, les pays du golf sont clairement les futurs grands paradis fiscaux, avec les USA. Mais notre ami Moscovicci n’en a pas pipé mot... Étonnamment, la Grande-Bretagne n’apparaît pas dans votre classement, pourtant Londres est le deuxième plus grand centre financier au monde et gère passablement de fonds off-shore, sans même parler des petites iles du royaume... 



  • Petit Lait 15 février 2018 11:21

    Pour ma part, j’ai toujours considérer qu’il fallait lutter contre la pauvreté, pas contre la richesse... ça m’a toujours paru suspect, cette volonté d’appauvrir les « riches », sans aucune garantie que cela « enrichisse » les pauvres. C’est même d’ailleurs plutôt garanti que cela appauvri aussi les pauvres... mais bon.... 



  • Petit Lait 15 février 2018 09:38

    Cette fortune est constituée majoritairement des actions qu’il détient dans son entreprise. Partant de là, ok, chiche, distribuons ses actions à tout le monde. Lui ne sera plus milliardaire, c’est certain, et tout le monde sera un tout petit peu actionnaire de LVMH mais pas riche pour autant. Ensuite ? Au mieux tout continue comme maintenant au sein d’une entreprise prospère, le bénéfice est réinvesti et distribué, dont chacun reçoit pas grand chose. Personne n’est vraiment moins pauvre au bout du compte, ni plus riche d’ailleurs... Au pire ? Après une année l’entreprise met la clé sous la porte. 

    Bref, capital et travail ne sont certainement pas antinomique. Par contre, dans certains domaines, le capital peut largement se passer du travail. Le PRCF et autre cocos et syndicats feraient mieux de se demander comment faire pour que les ouvriers/employés soient formés en fonction de la demande des entreprises et aider les dites entreprises à innover et trouver des marchés de niches et porteurs (le luxe dans le cas présent), plutôt que de conforter des ouvriers dans leur inaptitude en prétendant qu’ils ont droit à vie à un job qui ne leur rapporte rien et qui surtout, est obsolète...
    Mais bon, je comprends que quelqu’un de « riche », qui a fait « fortune » dans le « luxe », ça doit énerver les cocos....


  • Petit Lait 13 février 2018 10:03

    @Ecométa

    « les pays affichant un taux de chômage faible ont tous un taux de pauvreté bien plus elevés » : alors là, il faut que vous m’en donniez des chiffres, parce que je ne vous crois pas. Je veux bien pour l’Allemagne, UK ou les USA. Mais les pays nordiques, la Suisse, la Hollande, l’Autriche, le Luxembourg etc etc ? 



  • Petit Lait 13 février 2018 09:56

    @Ecométa
    L’Allemagne n’est pas le seul pays du monde auquel comparer la France. Par ailleurs, avec un taux de chômage très largement plus bas, il y a au moins un espoir de voire la pauvreté s’amenuiser (ce qui n’est pas une certitude, nous sommes certainement d’accords sur ce point) alors qu’en France, le seul chemin possible actuellement, c’est l’appauvrissement. Et ça, c’est une certitude. Et cet appauvrissement ne vient pas des « réformes » actuelles, mais de la situation économique du pays qui engendre un taux de chômage extravagant. Ceci pourquoi ? Notamment parce que, au lieu de laisser des entreprises d’une autre époques disparaître et aider à la création de nouvelles entreprises du présent et du futur, les états, depuis des lustres et sous la pression des syndicats (et finalement de l’opinion), ont obligé des entreprises obsolètes à continuer des activités obsolètes, jusqu’à ce qu’il ne soit plus possible de continuer. Mais ceci est un autre problème, quoi qu’il démontre qu’un trop fort interventionnisme de l’état a clairement été négatif à long terme. 



  • Petit Lait 13 février 2018 09:49

    @Michel DROUET

    Désolé que vous ne rebondissiez que sur deux lignes anecdotiques de mon commentaires, sans prendre la peine de répondre au fond. ça ne m’étonne pas, il n’y a guère d’arguments à y opposer, alors comme les syndicalistes de base qui hurlent à la mort sans jamais amener d’autres solutions réalistes, vous vous attacher à dénigrer les détails. 


  • Petit Lait 12 février 2018 18:05

    @Michel DROUET

    La Suisse, les pays scandinaves, la Hollande... les dépenses publiques, dans certains pays précités sont aussi importantes qu’en France, avec un résultat bien différent. Franchement, malgré les 57% du PIB dépensé par l’état, le niveau de vie des Français ne cesse de chuter, la précarité ne cesse d’augmenter... peu importe qui profite de ces dépenses actuellement, une chose est sûr, cela ne fonctionne pas. La France ne peut plus dépenser autant, sauf à dépenser mieux, pour accroître ses recettes. Je ne dis pas que tout est parfait dans les pays que je cite. Mais allez faire un tour à l’hôpital en France et en Suisse, et on en reparle. Le système de santé suisse est en partie financer par les assurances privées, ce qui n’est pas la panacée, et les primes prennent l’ascenseur avec les coût de la santé. Mais au moins tout y est au top et les Suisses sembles d’accords de payer pour cela... même si ils râlent à chaque fois. 
    Une fois encore, tout n’est pas parfait ailleurs et catastrophique en France, mais il faut juste accepter qu’il est impossible de continuer ainsi. Le fameux système sociale à la Français que personne ne nous envie crée de la précarité et de la pauvreté. 
    La suppression de l’ISF est une très bonne mesure économique : cet impôt coûte plus à prélever que ce qu’il ne rapporte !  


  • Petit Lait 12 février 2018 13:26

    @Ecométa

    Vous démontrez à merveille qu’il y a un sérieux bug dans la fiscalité des entreprises : il faudrait infiniment mieux réduire de 100Milliards la fiscalité des entreprises et ainsi donner de l’aire au artisans, PME et grandes entreprises en redevenant dans le même temps un peu plus compétitif sur ce plan, et ne plus rien « transférer » dans l’autre sens, ce qui est un non-sens total. Mais c’est là que le surplus de fonctionnaire dans les administrations se ressent : ces gens là semblent s’évertuer à complexifier tous les rapports des citoyens et entreprises avec l’administration (fiscale ou non) afin de s’assurer du travail !


  • Petit Lait 12 février 2018 13:17

    Le problème n’est pas tant la part élevée de dépenses publiques, mais plutôt sa totale inefficience ! Franchement, vu le niveau de dépenses sociales, vous avez vraiment l’impression qu’il y a moins de pauvreté en France qu’ailleurs ? Ce serait plutôt l’inverse, tant le saupoudrage réalisé est contre productif (sauf si on veut produire des pauvres, là ça marche....). Et vu le nombre phénoménal de fonctionnaires (je ne parle ni du médical, ni de la police ou l’armée, mais plutôt des administrations diverses), vous trouvez vraiment que tout fonctionne à merveille ? Comparé aux pays environnants ? Nul doute que si un tel niveau de dépense était effectué de manière intelligente et efficaces, la France se porterait bien. Mais malheureusement, depuis longtemps, les dépenses de l’état ne sont plus que des appâts électoraux superficiels. Et remettre un peu d’ordre là dedans est impossible puisqu’une certaine gauche (bien aidée par le FN d’ailleurs), crie au vol à la moindre tentative. Avant de baisser les dépenses de l’état (ce qui reste une nécessité...) il faudrait déjà commencer par mieux les allouer !



  • Petit Lait 8 février 2018 11:03

    Les cryptomonnaies ne sont qu’une application des blockchains. Cette technologie va, a court terme, complètement changer notre manière d’appréhender les transactions dans leur ensemble, permettant notamment l’exécution automatique de clauses de contrats, ceci de manière totalement sécurisée et sans aucun doute possible quant au respect des différentes clauses, ni sur les différentes parties prenantes au dit contrat. Ce qui ne changera pas, bien entendu, la manière de faire ses courses à Carrouf, mais changera par contre drastiquement la manière de Carrouf de s’approvisionner chez ses fournisseurs.... ainsi que le travail des avocats de tout ce petit monde. C’est sans doute la prochaine révolution économique. Ce qui pose d’autant plus les questions énergétiques soulevées dans l’article. 



  • Petit Lait 6 février 2018 15:34

    Décidément, les cocos, ils savent tout sur tout ! Même la Corse, ils savent comment faire ! Trop fort ! A moins... que... non ? Ce serait possible ? de la simple démagogie à la Le Pen ? yaka/faucon, genre café du commerce à l’heure de l’apéro ? Vous savez quand tout le monde à un avis sur tout au coin du bar, même sur ce qui les dépasse largement ? ça y ressemble un peu en tous cas. Et sinon, c’est pas un peu fatigant à la longue de toujours dénigrer Macron quoi qu’il fasse ? C’est simple, il fait blanc vous dites qu’il devrait faire noir et inversement. Ceci au delà de toute argumentation. Vos idoles communistes feraient exactement la même chose que Macron, que vous les encenseriez sans retenue. Il serait temps de grandir, les cocos !



  • Petit Lait 2 février 2018 12:32

    Tiens, je croyais qu’il n’y avait que des ados boutonneux pour avoir la bêtise d’imputer à Trump la relative embellie économique US, alors même que celle-ci a démarré bien avant son investiture... Par contre, oui, sa reforme fiscale pourrait être positive. Mais elle semble assez mal équilibrée et risque de faire des dégâts par ailleurs... dommage. Sinon, il ne vous aura pas échappé que Trump est très à droite, là où la France est profondément gauchiste, même en votant à droite, d’ailleurs... Bref... tiens, d’ailleurs, la France c’est l’élégance, la finesse, le luxe, les bonnes manières et le savoir vivre... aux antipodes d’un Trump... c’est certain qu’il serait bien incapable de restaurer ces valeurs... 



  • Petit Lait 26 janvier 2018 17:13

    Petit rappelle pour certains : avec un revenu de EUR 25’000 par an, vous faites déjà partie des 1% les plus riches de la planète... juste pour mettre un peu les choses en perspective...