• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de Alain Alain



  • Alain Alain Alain Alain 21 janvier 15:36

    @Eric F
    « ce sont les corporations ayant un régime plus avantageux que le régime standard qui ont fait l’essentiel du mouvement ».

    Vous n’êtes pas allé dans les cortèges. J’ai fait toutes les manifs à Marseille et je vous garantis que tous les secteurs étaient représentés, même des entreprises et des secteurs publics jamais vues avant. Beaucoup témoignaient des risques à se mettre en grève dans le privé.
    « niveau moyen de pension maintenu » ; « minimum est sensiblement réévalué ».
    Dans la réaction, j’explique rapidement pourquoi c’est faux : 1- toute la carrière ; 2- pas de notion de carrière complète.

    Même beaucoup des économistes plutôt favorables à ce régime avant, reviennent sur leur soutien.
    Tous les ajustements concédés démontrent que rien n’a été préparé et anticipé par ignorance du sujet. En effet, c’est une recommandation et une exigence de l’économie ultralibérale mondiale (fonds de pension, banques, compagnies d’assurance, FMI, etc.) mises en œuvre par le conseil européen sur son secteur géographique.
    Moi je suis retraité et donc pas concerné. Mais comme citoyen je ne peux pas accepter cette destruction de notre protection sociale, reconnue comme une des meilleures ce que confirment les diverse études : 9% de retraités pauvres en France, 17 en Suède, 19 en Allemagne, et sauf erreur au Royaume Uni ou en Italie, je ne sais plus.



  • Alain Alain Alain Alain 21 janvier 11:25

    Quand on sait à qui appartient les médias et la presse, à part radio-france-télévision et quelques rares titres papier, on sait que les journalistes sont soit soumis, soit partisans et parfois aussi incompétents. Sauf pour jouer les pucelles effarouchées sous prétexte qu’on attente à leur honneur. Attention ceux du service public ne dérogent pas à la règle même si en principe ils pourraient être plus libres.

    Exemple : lors d’un débat télévisé en décembre 2018, Christophe Couderc un gilet jaune dénonce la politique d’Emmanuel Macron en faveur de « ses amis, les banquiers internationaux ». Bruno Jeudy, BFM, JDD, l’apostropha violemment ainsi : « vous avez des obsessions qui sont des obsessions politiques et qui ne sont pas démocratiques (...) Vous êtes un faux gilet jaune. » Réponse de Christophe Couderc : « vous n’êtes pas un vrai journaliste. » Et c’est tellement vrai ! Surtout concernant Bruno Jeudy.

    Qui veut donner son exemple ; allez-y, ça soulage.



  • Alain Alain Alain Alain 21 janvier 00:51

    La seule question qui vaille est : le régime par points est-il moins favorable que le système actuel ?
    Rapidement et de tête.
     Le régime par points ne fera pas mieux en matière d’équilibre cotisations - pensions : 1,7 cotisants pour 1 retraité, situation identique dans les 2 systèmes.
     Le régime par points conduira à une baisse des pensions : calcul sur toute la carrière y compris les mauvaises années, (il y en a toujours des moins bonnes), au lieu des 25 meilleures ; ça c’est mathématiques.
     Le régime par points conduira à un allongement des carrières nécessaires pour obtenir une pension suffisante : 17% de retraités pauvres en Suède avec ce régime contre 9% en France actuellement.
     Le régime par points ne finance pas la solidarité, pénibilité, spécificité, compensation femme/homme, sauf en prenant sur l’ensemble des cotisations donc en diminuant la valeur du point rendue aux cotisants. Actuellement, le plafonnement des pensions permet de dégager ce financement sur les cotisants des plus riches. La pension maximale versée est de 3 880 euros brut ; au-dessus c’est récupéré pour financer la solidarité.
    Au passage, notons que ce sont les cotisations des plus riches qui vont être désormais plafonnées (2,8% au lieu de 28% à partir de 10 000 euros par mois, soit une perte de ressources annuelle colossale) et donc leur pensions supérieures seront en partie payées par tous les autres.
     Le régime par points n’assurera pas une pension à 85% du SMIC pour une carrière complète parce que la notion de carrière complète n’existe pas dans ce régime : soit on a assez de points pour une pension suffisante, après 40 ou 42 ou 43 années de carrière et on peut partir ; soit on est trop vieux, sans emploi, ou autre et même avec un total insuffisant de points pour obtenir une pension suffisante, on est obligé de partir. Donc il n’existe pas de notion de carrière complète : chacun fait comme il peut.
     Dernier point évoqué sinon ce serait trop long. Dans le régime par points il n’y a que deux paramètres ajustables en cas de déséquilibre financier : le montant de la cotisation ou la valeur du point. Et qu’est-ce qui s’est passé en Suède quand les comptes étaient déficitaires pendant 3 ans, baisse du point c’est à dire de toutes les pensions.
    Et oui, le régime par points est le marche pied d’un système par capitalisation : fonctionnement identique, sauf que les fonds de pensions doivent faire leur beurre avec l’argent des souscripteurs avec le risque de tout perdre comme aux états unis et actuellement en Hollande avec un trou de 1,6 milliards.
    Ceux qui ne reconnaissent pas cet état de fait sont de mauvaise foi ou mal informés.



  • Alain Alain Alain Alain 1er janvier 21:41

    @Un des P’tite Goutte

    En 2017.
    Voilà ceux qui ont le pouvoir : Walamart, USA, chiffre d’affaires 500 miliards de dollars ; State Grid, USA, chiffre d’affaires 349 miliards de dollars ; SINOPEC Group, Chine, chiffre d’affaires 327 miliards de dollars ; China National Petroleum, Chine, chiffre d’affaires 326 miliards de dollars ; Royal Dutch Shell, anglo- néerlandaise, chiffre d’affaires 312 miliards de dollars ; Toyota Motor, Japon, chiffre d’affaires 265 miliards de dollars ; etc.
    Les 500 plus riches entreprises du monde ; chiffre d’affaires cumulé 30 000 miliards de dollars.
    Les 500 plus riches entreprises du monde ont réalisé autant de bénéfice cumulé que le PIB de l’Italie.

    Voilà ceux qui ont le pouvoir : Jeff Bezos, amércain, fortune 131 milliards de dollars ; Bill Gates, amércain, fortune 96,5 milliards de dollars ; Warren Buffet, amércain, fortune 82,5 milliards de dollars ; Bernard Arnaud, français, fortune 76 milliards de dollars ; 15°, Françoise Bettencourt Meyers et sa famille, française, fortune 49,3 milliards de dollars, etc.

    La différence gauche/droite est là : entre ceux de gauche véritable qui affirment que l’humanité et la planète ne peuvent être sauvées sans remettre en question cette ploutocratie et les immenses inégalités sociales intra et inter nations, inhérentes à ce systéme, et les autres qui pensent pouvoir faire avec.
    Ce n’est pas être extrémiste ou fanatique. Ça n’implique pas la violence. C’est juste être réaliste.
    Ce n’est pas qu’ils soient immensément riches qui posent problème. C’est qu’ils accaparent inutilement les moyens nécessaires à l’élimination des inégalités, la sauvegarde de la planète, à la survie de notre espèce, tant, qu’ils n’en restent pas assez pour mener les batailles écologiques urgentes et indispensables.

    Merci pour votre intérêt.



  • Alain Alain Alain Alain 1er janvier 21:06

    @Cadoudal

    En 2017.
    Voilà ceux qui ont le pouvoir : Walamart, USA, chiffre d’affaires 500 miliards de dollars ; State Grid, USA, chiffre d’affaires 349 miliards de dollars ; SINOPEC Group, Chine, chiffre d’affaires 327 miliards de dollars ; China National Petroleum, Chine, chiffre d’affaires 326 miliards de dollars ; Royal Dutch Shell, anglo- néerlandaise, chiffre d’affaires 312 miliards de dollars ; Toyota Motor, Japon, chiffre d’affaires 265 miliards de dollars ; etc.
    Les 500 plus riches entreprises du monde ; chiffre d’affaires cumulé 30 000 miliards de dollars.
    Les 500 plus riches entreprises du monde ont réalisé autant de bénéfice cumulé que le PIB de l’Italie.

    Voilà ceux qui ont le pouvoir : Jeff Bezos, amércain, fortune 131 milliards de dollars ; Bill Gates, amércain, fortune 96,5 milliards de dollars ; Warren Buffet, amércain, fortune 82,5 milliards de dollars ; Bernard Arnaud, français, fortune 76 milliards de dollars ; 15°, Françoise Bettencourt Meyers et sa famille, française, fortune 49,3 milliards de dollars, etc.

    Alors avant que les immigrés arabes leur prennent le pouvoir n’importe où dans le monde, on pourra compter sur les marsiens pour nous défendre.
    En revanche votre capital de haine ne sera pas prêt d’être épuisé.
    Elle doit être lourde et brûlante cette haine à porter.
    Je vous plains.



  • Alain Alain Alain Alain 31 décembre 2019 21:57

    à : Daniel Pignard ; Cadoudal ; Jonas ; Quijote ; et aux prochains du même genre, humain ?

    Dire que j’ai vécu 14 ans en HLM entouré de ces dangereux énergumènes.

    Dire que même j’ai reçu ces gens et leurs enfants chez moi pour l’anniversaire des miens.

    Dire que j’ai été 41 ans enseignant dans ces quartiers ZEP, REP, Ambition Réussite, zone violence.

    Ouf, ma femme, mes deux enfants et moi en sommes sortis indemnes.

    On l’a échappé belle alors.

    Pour un pied-noir d’Arzew, c’est la deuxième fois, alors !

    Mais, on savait pas tout ça nous.

    Sinon, vous pensez bien, on n’est pas fous quand même. On nous avait pas dit.

    Oh, la, la ! Ben alors ça.



  • Alain Alain Alain Alain 31 décembre 2019 21:10

    A l’auteur.

    En Provence, j’ai longtemps vécu en HLM avec des voisins maghrébins ordinaires musulmans ou pas. Je les ai toujours connus paisibles et ne demandant pas grand chose : juste ne pas être source de malaise. Juste qu’on ne se focalise pas sur des apparences. Ne pas être considérés comme différents des autres.
    On a milité ensemble dans nos associations de locataires. On a mangé beaucoup de leurs pâtisseries au moment de l’Aïd.
    Jusqu’en 1990 date à laquelle j’ai quitté le quartier, les seules femmes portant le voile étaient quelques grands mères venues du pays rendre visite à leur famille.
    On ne savait pas s’ils étaient musulmans ou pas et ça ne nous intéressait pas.
    L’Islam politique, ils n’en avaient jamais entendu parler. Aussi, aujourd’hui, il y a beaucoup de choses qu’ils ne comprennent pas et ils ont peur de cette haine qu’on leur porte.
    Aujourd’hui beaucoup portent un voile, des mamans de mon quartier, des anciennes élèves, pour se rassurer l’une l’autre peut-être.
    Je les rencontre encore souvent dans les rues. Elles n’ont pas pour autant changé.
    Elles sont paisibles et ne demandent pas grand chose : juste ne pas être source de malaise. Juste qu’on ne se focalise pas sur ce voile.
    Elles ne souhaitent pas être considérées comme différentes des autres mamans, des autres jeunes filles.
    Pourtant cela m’attriste : ce voile qu’elles portent fièrement et courageusement mais sans provocation, est perçu comme un signe de soumission de la femme

    et de reconnaissance de l’impureté de celle-ci. Il n’y a pas d’autre explication possible pour un nom musulman.
    Je sais que vous avez écrit ce long, trop long article pour nous convaincre qu’il y a méprise. Mais comment interpréter autrement cette nécessité de dissimuler le corps des femmes surtout que je sui père de deux filles.
    Je ne leur en parle pas de crainte de les blesser. Je préfère d’un sourire, de quelques paroles anodines, leur signifier qu’elles sont bien comme les autres. Mais je voudrais qu’elles comprennent que c’est ce voile qui les désigne comme différentes.
    Je suis « pied-noir », né à Arzew, prés d’Oran comme mon ancien voisin du 2°, monsieur Ahmed. Et comme on dit en France, on est pays.



  • Alain Alain Alain Alain 31 décembre 2019 19:13

    @Decouz
    Je confirme, Macron a fait la démonstration qu’il n’y connait rien malgré les infos fournis par ses conseillers : « ce n’est pas une retraite, c’est une pension ». En effet tous les fonctionnaires perçoivent une pension et cela n’a aucune influence sur la spécificité de leur emploi.



  • Alain Alain Alain Alain 31 décembre 2019 18:56

    @Eric F
    Sur le taux de remplacement des cadres je n’ai pas vérifié les dernières données parce que ce n’est pas le sujet de l’article ; j’ai cité de mémoire.
    Pour la suppression des postes de fonctionnaires il faut prendre en compte ce qui s’est passé depuis 2007 et qui n’a pas été rattrapé ni sous Hollande malgré des recrutements et pas du tout avec Macron.
    Merci de votre réaction attentive.



  • Alain Alain Alain Alain 31 décembre 2019 10:40

    @chapoutier
    Evidemment oui, aussi et surtout.



  • Alain Alain Alain Alain 28 décembre 2019 17:13

    @Fifi Brind_acier
    Coucou.

    Zou maï, peuchère, le revoilà Fifi Brind_acier avec son « tout ça c’est la faute à l’Europe », le leitmotiv économique du Rassemblement National complété par le « localisme ».

    L’Europe, Bruxelles, le conseil européen, la commission européenne : il n’est pas là le problème !

    Est-ce que Bruxelles et l’union européenne ont une influence sur ce qui se passe au Brésil, en Inde, en Chine, en Corée du sud, aux Emirats arabes, en Russie, aux Etats Unis et partout dans le monde non européen ? Non ! Et pourtant il se passe partout la même chose.

    Parce que c’est l’ultralibéralisme, l’ultra capitalisme, l’hyper financiarisation de l’économie qui, donnant des moyens énormes et confiscatoires aux ultrariches sans patrie, leur donnent le pouvoir sur le monde entier, ignorant les nations, obligeant les gouvernements soumis à ces idéologies.

    Les Amazon, Mc Donald’s, Mital, Google, Facebook, Microsoft, Apple, Alibaba, UPS, Nike, LVMH, Dassault et compagnie n’en ont rien à faire de l’Europe. Ils n’ont besoin ni peur de personnes pour diriger le monde à leur guise.

    Ils s’accaparent la plus grande partie des richesses pour leur seul profit inutile et du coup privent les autres êtres humains des moyens nécessaires d’abord pour subvenir à leurs besoins vitaux et ensuite pour lutter pour la sauvegarde de la planète et par conséquent la préservation de l’espèce humaine.

    Partout l’indigence, la misère, les pauvres, les classes moyennes en déclin avant la déroute et en face les ultra riches qui accroissent leurs revenus et leurs propriétés. Toujours plus pour les uns, infime minorité, toujours moins pour tous les autres.

    Avec cette obsession de l’Europe cause de tous les malheurs Fifi Brind_acier et le Rassemblement National détournent l’attention des vrais problèmes au profit des vrais responsables. Le pire c’est qu’ils ne s’en rendent pas compte obnubilés par leur propagande qu’ils croient rentable en nouveaux électeurs.

    Les vraies batailles nécessaires ne sont pas engagées.

    Nicolas Hulot n’avait rien d’écologiste au départ. C’est lors de sa participation au gouvernement qu’il a pris conscience que l’écologie et le marché ultralibéral sont incompatibles. Ce qu’il a déclaré très ému en démissionnant.

    A bientôt, Fi Fi Brind_acier.



  • Alain Alain Alain Alain 28 décembre 2019 17:10

    @Fifi Brind_acier
    Coucou !

    Zou maï, peuchère, le revoilà Fifi Brind_acier avec son « tout ça c’est la faute à l’Europe », le leitmotiv économique du Rassemblement National complété par le « localisme ».

    L’Europe, Bruxelles, le conseil européen, la commission européenne : il n’est pas là le problème !

    Est-ce que Bruxelles et l’union européenne ont une influence sur ce qui se passe au Brésil, en Inde, en Chine, en Corée du sud, aux Emirats arabes, en Russie, aux Etats Unis et partout dans le monde non européen ? Non ! Et pourtant il se passe partout la même chose.

    Parce que c’est l’ultralibéralisme, l’ultra capitalisme, l’hyper financiarisation de l’économie qui, donnant des moyens énormes et confiscatoires aux ultrariches sans patrie, leur donnent le pouvoir sur le monde entier, ignorant les nations, obligeant les gouvernements soumis à ces idéologies.

    Les Amazon, Mc Donald’s, Mital, Google, Facebook, Microsoft, Apple, Alibaba, UPS, Nike, LVMH, Dassault et compagnie n’en ont rien à faire de l’Europe. Ils n’ont besoin ni peur de personnes pour diriger le monde à leur guise.

    Ils s’accaparent la plus grande partie des richesses pour leur seul profit inutile et du coup privent les autres êtres humains des moyens nécessaires d’abord pour subvenir à leurs besoins vitaux et ensuite pour lutter pour la sauvegarde de la planète et par conséquent la préservation de l’espèce humaine.

    Partout l’indigence, la misère, les pauvres, les classes moyennes en déclin avant la déroute et en face les ultra riches qui accroissent leurs revenus et leurs propriétés. Toujours plus pour les uns, infime minorité, toujours moins pour tous les autres.

    Avec cette obsession de l’Europe cause de tous les malheurs Fifi Brind_acier et le Rassemblement National détournent l’attention des vrais problèmes au profit des vrais responsables. Le pire c’est qu’ils ne s’en rendent pas compte obnubilés par leur propagande qu’ils croient rentable en nouveaux électeurs.

    Les vraies batailles nécessaires ne sont pas engagées.

    Nicolas Hulot n’avait rien d’écologiste au départ. C’est lors de sa participation au gouvernement qu’il a pris conscience que l’écologie et le marché ultralibéral sont incompatibles. Ce qu’il a déclaré très ému en démissionnant.

    A bientôt, Fi Fi Brind_acier.



  • Alain Alain Alain Alain 23 décembre 2019 17:39

    Excellent article. Thomas Legrand suivra-t-il les pas de Bernard Guetta en rejoignant quelque part LREM si on lui propose une place ? Vive la neutralité et l’objectivité de la radio-télévision publique.

    Quid de madame Léa Salamé ? Même objectivité ? En tout cas connaissance limitée des affaires sociales et politiques. Elle répète à l’envi malgré les explications maintes fois reçues, « la CFDT est pour une réforme par points, pourquoi pas vous ? »



  • Alain Alain Alain Alain 19 décembre 2019 21:36

    Je défile à Marseille comme en 1995 sur les mêmes parcours. Les défilés sont à l’évidence plus denses et plus longs avec des participants jamais vus avant, avocats, infirmières, etc. La durée de la manifestation a notoirement augmenté : mardi elle a duré de 10 heures 30 à 14 heures pour moi alors qu’il restait encore entre un tiers et un peu moins d’une moitié de défilé derrière. En effet quand on quitte la manif on redescend par une rue parallèle à celle de la marche. Par les rues transversales on peut évaluer où se trouvent les derniers manifestants. Les chiffres de la police donnés aujourd’hui sont au moins 2 fois plus bas que ceux qu’elle communiquait en 1995. C’est impossible ! Ces gouvernants et leurs sbires sont sans vergogne et n’hésitent pas à mentir effrontément. De leur haute opinion qu’ils ont d’eux même, ils croient trouver assez de crétins pour avaler leurs affabulations. Nous verrons bientôt s’ils ont raison.



  • Alain Alain Alain Alain 15 décembre 2019 10:30

    @Raymond75

    Vous reprenez les éléments de langage de la CFDT et des Ministres et parlementaires LREM sans trop savoir de quoi vous parlez.
    Par exemple, pour les carrières dans plusieurs secteurs, il existe plusieurs sites qui font la récapitulation en particulier celui de la CNAV.
    Soyez honnête, êtes-vous un édile ou un affidé de LREM chargé de la propagande qui, si on lui demandait, excuserait les 13 oublis de monsieur Delevoye, sa rémunération de ministre, de président de think tank cumulées avec ses pensions de retraite et les mensonges de madame Ndiaye sur france inter, pension proportionnelle aux cotisations et annulation de la décote après l’âge pivot ?



  • Alain Alain Alain Alain 12 décembre 2019 19:21

    @Daniel PIGNARD
     ???
    Rien compris.



  • Alain Alain Alain Alain 4 décembre 2019 10:41

    @kirios
    Ne lisez pas les choses à moitié, j’ai écrit :
    Antisioniste : ceux qui ont été hostiles à la création d’un État juif, ceux qui sont aujourd’hui hostiles à son existence et, plus nuancé, ceux qui critiquent la politique actuelle des gouvernants israéliens dans ses aspects expansionnistes et guerriers lesquels, en toute neutralité, sont indéniables.
    Merci.



  • Alain Alain Alain Alain 4 décembre 2019 00:05

    @titi
    ils font quoi les syndicats depuis 40 ans ?
    Quand quelqu’un pose cette question c’est qu’il n’a jamais été syndiqué et qu’il n’y connait rien car il prend les syndicats pour des officines d’assistance ou de défense comme les assureurs ou les avocats.
    Ce ne sont pas les syndicats qui font, ce sont leurs adhérents et tous ceux qui veulent bien suivre les actions engagées qui font.
    C’est stupide de dire : ils font quoi les syndicats depuis 40 ans ?



  • Alain Alain Alain Alain 3 décembre 2019 15:48

    @Lugsama

    Mon épouse a travaillé plus de 41 ans, a accumulé plus de trimestres que nécessaire, bénéficie du maximum possible pour elle de pension de base et pourtant ne reçoit que 1 100 euros en tout. Si je disparais elle ne pourra pas garder notre petite maison charges et taxes foncières trop élevées sans parler des réparations toujours nécessaires. Elle n’a pas une grande valeur et sa revente sera difficile. Une fois en location que lui restera-t-il pour vivre ?
    C’est la vie de 15 millions de français, pauvres retraités ou sans emploi, travailleurs pauvres et des couches moyennes basses comme l’a montré le mouvement des gilets jaunes.
    Voilà les « privilèges des petits marquis ». Quel mépris, vous battez Macron vous.
    Je souhaite qu’un jour vous vous retrouviez dans leur situation ou mieux un de vos enfants. Au moins vous pourrez parler en connaissance de cause.

    Pourquoi que 1 100 seulement ? Parce que les complémentaires fonctionnent comme le régime par points et que dans les petites entreprises le patron choisit la complémentaire retraite la plus économique pour son entreprise comme ça se passe pour les complémentaires santé obligatoires aujourd’hui. De ce fait le nombre de points acquis est faible et donc la pension obtenue aussi.
    Manifestement vous ne connaissez rien à tout ça mais vous donnez quand même des leçons.



  • Alain Alain Alain Alain 3 décembre 2019 11:19

    @sweach

    C’est pour cela que j’ai précisé dans l’article, « les solutions ne sont pas là » et la bonne piste c’est celle que vous évoquez et que Thomas Piketty a parfaitement documentée dans son dernier livre, Capital et idéologie..