• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de Gérard Dahan



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 10 janvier 13:10

    @nono le simplet
    En théorie, si le gouvernement voulait donner un coup d’arrêt immédiat à l’explosion de la contamination qui s’annonce dans quasiment tous les pays, il devrait reconfiner d’ici 3 à 4 jours.
    Mais les impératifs économiques jouent en sens contraire...



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 10 janvier 09:33

    @nono le simplet
    Oui merci, mais c’est trop détaillé par rapport à ce que je souhaite faire.
    J’essaie de voir simplement les différences dans le temps par pays en fonction des comportements et des mesures appliquées.



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 10 janvier 08:51

    @nono le simplet
    Absolument, Israel est actuellement le pays qui a le pourcentage de vaccination réalisé de sa population le plus élevé au monde. Et il progresse rapidement.
    En théorie, il faudrait cependant attendre plus de 60% de vaccination pour voir l’épidémie reculer dans ce pays et ce sans tenir compte des « mouvements de population »...
    Mais tu as raison, c’est un pays à suivre pour étudier l’impact sur la contamination.
     smiley



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 10 janvier 08:19

    @nono le simplet
    Nous sommes d’accord... smiley



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 10 janvier 08:16

    @ nono le simplet
    Si tu observes aussi les chiffres, ont peut prédire que la semaine qui va se terminer va être terrible en augmentation de la contamination.
    Presque tous les pays vont doubler leur nombre de contaminés pays asiatiques inclus. En théorie, les chiffres de mortalité devraient augmenter significativement dans 2 semaines.



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 10 janvier 08:06

    @nono le simplet
    Les chiffres de mes graphiques ne sont pas des chiffres par million d’habitants mais des chiffres en absolu par semaine du lundi au dimanche.
    Donc pour retrouver les chiffres par million d’habitant il faut les diviser par la population en million d’habitant.
    Mais attention mes graphiques ne sont pas cumulés, ce sont juste les chiffres de contaminés et de décès par semaine communiqués quotidiennement en général par chaque pays.



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 10 janvier 07:48

    @nono le simplet
    Pour te répondre, jusqu’au 14 décembre, les chiffres étaient tirés de l’ECDC (L’organisation europeenne de contrôle et de prévention des maladies qui donnait les chiffres de l’ensemble des pays du monde), elle s’est arrêtée de les communiquer sans explication à cette date. Depuis les chiffres sont tirés du site DXY, la communauté en ligne de professionnels chinois de la santé. On retrouve globalement les mêmes chiffres que John Hopkins à la différence qu’ils ne sont pas relevés à la même heure. Donc il peut y avoir quelques différences.
    Sinon, un excellent site pour faire des comparaisons entre pays et donne les nombre de tests, de contaminés, de décès, la proportion de vaccination effectuée et ce par jour, par semaine, par million d’habitants... :
    https://ourworldindata.org/coronavirus



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 10 janvier 07:28

    @nono le simplet
    Vous avez raison, j’ai hésité sur l’appellation.



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 23 décembre 2020 19:33

    @C BARRATIER
    Merci à vous.. Vous la trouverez dans son intégralité dans mon dernier livre sur « La pression islamiste en France » ...



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 23 décembre 2020 19:28

    @ Esprit Critique

    Ils ne sont pas nombreux, mais ils existent, plusieurs philosophes et penseurs de l’islam comme Abdelwahab Medeb ou Abdennour Bidar appellent à une réforme de fond de l’islam qui doit abandonner les règles datant du 7ème siècle.
    Mais l’Arabie Saoudite et le wahhabisme prëche rigoureusement le contraire...



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 23 décembre 2020 16:56

    @ L’auteur :
    La question de l’identité comme vous le dites est effectivement importante, mais l’identité, comme toute chose vous le faites remarquer, change avec le temps et l’histoire.
    Vous faites cependant quelques confusions sur les changements récents de l’identité en France :
    "Je sais toutefois que la France d’aujourd’hui n’est pas celle d’hier et que l’immigration récente modifie ipso facto notre identité. Une immigration qui n’a d’ailleurs pas toujours été spontanée. Les employeurs français sont allés pendant des années recruter leur main d’œuvre en Afrique, après l’avoir recrutée en Italie, en Pologne, en Espagne...« 

    Votre confusion est la suivante : Ce n’est pas l’immigration qui a eu des conséquences sur notre identité. Comme vous le notez les employeurs faisaient venir une main d’oeuvre immigrée depuis de nombreuses années. Et celle-ci était constitués de »travailleurs immigrés« qui venaient travailler quelques années et ensuite avaient l’habitude de retourner dans leur pays.

    Ce qui a changé les choses, c’est la loi de 1976 sur le »regroupement familial« . Les travailleurs immigrés ont alors pu faire venir leur épouse. Avec leur épouse, ils ont fait des enfants et ces enfants nés sur le territoire sont nées Français. C’est la loi de 1976 sur le regroupement familial qui est donc l’acte de naissance de la communauté musulmane française.
    Une conséquence que Giscard (président au moment de la promulgation de la loi) n’avait pas anticipé. 20 ans plus tard, lorsque les pères (les chibanis ) ont voulu rentrer au bled, leurs enfants ont dit : »il n’en est pas question« (ils avaient l’habitude d’y retourner pour les vacances et se rendaient compte de ce qu’ils risquaient de perdre) ; les mères ont ensuite rajouté, »nous restons avec nos enfants« . Les pères sont donc restés à contre-coeur.

    Et c’est en partie le problème de la communauté musulmane française : le fait de »devenir français« n’a pas été un vrai choix ; ça a été un choix par défaut, il s’agissait plus de ne pas retourner en Algérie, au Maroc, ou en Tunisie que de choisir de devenir Français. Les politiques de l’époque pensaient également que comme pour les Italiens, les Espagnols, les Polonais ou les Portugais, en une génération et avec l’aide de l’école, les personnes s’intègreraient. Grosse erreur ! Ils avaient sous-estimé le poids de la religion musulmane dans les comportements et le refus de la laïcité, concept souvent mal compris.

    Une chose un peu identique s’est passée en 1870 lorsque le député Crémieux a proposé la nationalité française automatique à tous les »indigènes« d’Algérie (que la France avait envahie en 1830). Les indigènes juifs qui vivaient en Algérie (souvent depuis leur expulsion d’Espagne à la fin du 15eme siècle) ont accepté et sont devenus français automatiquement. Les notables musulmans ont refusé cette nationalité automatique (les historiens affirment que c’est en raison de leur refus d’abandonner »la charia", la loi islamique au profit de la loi de la république) et ont suggéré que cette nationalité ne soit donné qu’à ceux qui en faisaient la demande. Mais par la suite très peu de musulmans en firent la demande.
    C’est ce qui s’est passé avec le regroupement familial. Il n’y a jamais eu de volonté nette de devenir français mais plutôt une volonté de fuir une situation de misère.

    En revanche, vous avez raison sur une chose : notre pays depuis des siècles du fait de sa position géographique entre l’Europe du sud et du nord, entre l’Europe et l’Afrique est un pays de passages et d’immigrations. Il est donc normal que notre identité évolue avec les influences de ces migrations.
    Le problème de l’intégration de l’islam en France, qui est probablement le pays le plus laïque au monde, est qu’il a l’habitude d’exister dans des pays où il est en position de majorité et peu souvent dans des pays où il est en situation de minorité.
    Le problème se complique encore lorsque l’islam s’arroge un objectif de conquête politique et de prosélytisme religieux (Objectif quasi inhérent à l’islam). On parle alors souvent d’islamisme...



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 14 décembre 2020 19:15

    @izarn
    « Quand les courbes sont trop ridicules, on ne peut pas en tirer grand-chose. Autre qu’une grande arnaque de Big Pharma...
    En effet, on peut essayer de remarquer que certains pays on très peu de décès...
    Pratiquement tout l’extreme-Orient : Chine, Japon, Corée.
    En Europe : Pays nordiques et Allemagne. »

    Ce que je constate c’est que la plupart d’entre vous parlent des graphiques de la France mais pas ceux des autres pays.

    1. Par exemple l’argument "on ne peut pas comparer les chiffres de la 1ere vague (où nous étions en pénurie de test) avec ceux d’aujourd’hui où la pénurie n’existe plus. L’argument est vrai pour la France, mais il l’est beaucoup moins pour les autres pays : il l’est moins pour l’Allemagne ayant mis rapidement en route une production de tests et de respirateur. Et que constate ’on ? Que la seconde vague est en Allemagne est 3,4 fois plus importante que la 1ere.
    2. La critique du confinement est également facile. La Suede qui n’a jamais confiné a au 13 décembre une mortalité par million d’habitant de 735 contre 852 pour la France qui effectue son 2ème confinement. Mais la Suede est un pays ayant une densité au km2 de 25 habitants contre 105 pour la France. Compte tenu de ces caractéristiques (450.000 km2 pour 10 millions d’habitants), on peut dire que les résultats en mortalité de la Suède sont mauvais.`
    3. Les pays asiatiques, parlons-en : Toutes les statistiques le montrent. Les taux de contamination et de décès n’ont rien à voir avec ceux des pays occidentaux. Savez-vous quelle est la caractéristique sociale la plus importante des pays asiatiques ? L’absence totale de contacts physique en société si on exclue les phénomènes de foule. Contrairement à nous qui nous faisons des bisous (et particulièrement les Français qui ont cette réputation dans le monde entier), qui nous serrons la main, qui nous prenons par les épaules.... Dans la vie sociale des pays asiatiques, les contacts physiques n’existent pas : On ne se fait pas de bisous, on ne se serre pas la main, on ne se touche pas. De plus le port du masque est dans les moeurs depuis longtemps et enfin le sens de la communauté et le respect des consignes sociales fait partie de la culture du pays. Contrairement à la France dont la culture fait la part belle à la notion de rébellion et de contestation (Non seulement la France est la championne du monde du nbre de jours de grève annuel, mais les 3 premiers pays sont des pays francophones).


  • Gérard Dahan Gérard Dahan 14 décembre 2020 16:51

    @ l’auteur
    J’ai eu pendant longtemps une admiration infinie pour Noam Chomsky, linguiste internationalement reconnu, inventeur de « la grammaire générative » qui explique qu’on peut distinguer dans l’apprentissage d’une langue la compétence (c’est-à-dire la connaissance d’une langue) et sa performance (c’est à dire la pratique que chaque individu en a). Puis, j’ai découvert le militant Noam Chomsky, situé à l’extrême gauche, peu compétent en économie et dont les textes sont radicaux.
    Celui-là n’était pas aussi lumineux, beaucoup plus contesté et beaucoup moins compétent également quand il parle de désinformation élément déterminant dans la fabrique du consentement. Car Chomsky est un militant c’est-à-dire quelqu’un qui cherche par son argumentation à modifier l’opinion des autres et pour cela, il est prêt à utiliser tous les moyens.
    Tout cela pour dire que Noam Chomsky est un linguiste génial mais en tant que militant et critique du capitalisme libéral, ce n’est pas un témoin très fiable.



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 13 décembre 2020 20:51

    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
    Ravi de l’apprendre. Pourquoi ce pseudo du roman de Franz Hellens ?



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 13 décembre 2020 17:14

    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
    Vous avez raison, au-delà des conséquences sanitaires, il y a les conséquences économiques qui risquent d’être très importantes pour l’Europe et vous soulevez en plus les incidences « sociales » qui sont tout aussi réelles mais encore plus compliquées à évaluer. L’absence de travail est souvent décrite comme une forme de « mort sociale ». Dès lors qu’on quitte les actifs on perd en visibilité et en intérêt pour nombre de circuits économiques et d’institutions. Ce qui caractérise notre société, c’est l’intensification des échanges de toutes natures. Cette pandémie les réduit sous toutes leurs formes.



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 13 décembre 2020 14:23
    1. On peut toujours critiquer la méthode qui permet d’obtenir des chiffres de contamination ou de décès. Cependant même si les chiffres sont faux (et ils le sont tous plus ou moins partiellement), si on utilise la même méthode, elle décrira une évolution qui n’est pas inintéressante. Mon propos n’est pas de discuter la méthode de comptabilité de l’ECDC qui vaut ce qu’elle vaut et qui ne fait que collationner les chiffres émis par chaque Etat.
    2. Vous avez tous raison en disant qu’en France les chiffres de contamination de la 1ère vague (où nous étions en pénurie de tests) ne peuvent être comparés à ceux de la 2ème vague où on teste largement. Plus on teste, plus on a de contaminés.
    3. Toutes les critiques sur les chiffres de contamination sont un peu moins valables en ce qui concerne les décès. On peut cependant remettre en cause l’attribution et la comptabilité des décès, ce que certains d’entre vous ne se privent pas de faire.
    4. Mon propos n’est pas de me centrer sur la France, mais d’observer la diversité et le profil des courbes sur une pluralité de pays et de continents. Sur ce plan on peut aussi critiquer la comparaison de chiffres issus de méthodes de comptabilité qui peuvent être différentes d’un pays à l’autre. Cependant, la différence dans les profils de courbes, les périodes est déjà pleine d’enseignement.
    5. Enfin dès qu’on fait quelque chose, on s’expose à la critique. Seuls ceux qui ne font rien sont exempts de toute critique.


  • Gérard Dahan Gérard Dahan 12 décembre 2020 15:16

    @Jeekes
    « Quand le sage montre la lune, l’idiot regarde le doigt »



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 18 novembre 2020 21:14

    @ L’auteur
    1.Traiter le « Maleus Maléficarum » (le Marteau des Sorcières) de manuel scientifique et de traité de démonologie est du pur délire. Je ne pense pas que vous l’ayez lu. C’est en réalité un guide pratique à l’usage des inquisiteurs qui donnait des recettes pour interroger et démasquer les sorcières. Il n’explique rien, ne donne aucune explication de la relation des sorcières avec les démons, il ne fait que donner des recettes et des façon de les interroger pour les démasquer. Ainsi, il conseille de les raser intégralement parce-qu’elles cachent leurs sortilèges dans leurs cheveux et dans leurs poils. Ces recettes présentées comme un protocole d’interrogation paraissent aujourd’hui loufoques, mais elles permettaient de parvenir inmanquablement à la conclusion qu’on était face à une sorcière.
    2. "la chasse aux sorcières représente bien la une préfiguration de l’ingénierie sociale et le contrôle par le régime d’une catégorie de populations jugées comme posant un problème dans la société« . Vous semblez laisser penser que les sorcières ont existé ? Mais tout pouvoir idéologique a besoin d’inventer des opposants à l’harmonie promise ne serait-ce que pour expliquer pourquoi nous n’y parvenons pas. Ainsi la sorcière, le juif et l’ennemi intérieur sont des inventions nécessaires à la pérénité d’un pouvoir totalitaire.
    3. »la durée de la chasse aux sorcières, entre 1480 et 1680 en France". La sorcière est une hérétique et vous semblez passablement oublier les Cathares et les Vaudois au 13ème siècle qui précisément ont donné naissance à l’inquisition.

    Je ne vais pas continuer sur l’avènement du nazisme et de la solution finale qui ne témoigne que de votre méconnaissance de ces mouvements et qui entérine la mise place d’une argumentation bancanle qui fleure le complotisme.



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 9 novembre 2020 02:28

    @Philippe Huysmans
    Je ne sais pas si vous avez déjà travaillé avec l’Insée ? Moi ça m’est arrivé à plusieurs reprises. Ce sont des gens très rigoureux qui mettent leur fierté dans le fait de rendre des chiffres inattaquable. Je doute sincèrement qu’ils accepterait de bidonner quoi que ce soit...



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 9 novembre 2020 02:25

    @Philippe Huysmans
    Je ne sais pas si vous avez déjà travaillé avec l’Insée ? Moi ça m’est arrivé à plusieurs reprises. Ce sont extrêmement rigoureux et je ne suis sincèrement pas sur qu’ils accepteraient de bidonner quoi que soit. Ils mettent leur fierté dans le fait de rendre des résultats parfaitement justes.