• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de impertinent3



  • impertinent3 impertinent3 21 novembre 2011 18:22

    « La constitution prévoit que le président puisse bloquer des textes de loi qui en ce cas, restent inopérants. »

    J’ignorais cette disposition totalement anti-démocratique.

    Dans n’importe quelle démocratie soucieuse de la séparation des pouvoirs on a :

    1) Une assemblée législative qui fait les lois, mais qui n’a pas le pouvoir de les appliquer.

    2) Un exécutif, qui applique les lois mais qui n’a pas le pouvoir de les modifier ou de les bloquer (contrairement à la France).

    3) Un pouvoir judiciaire qui contrôle l’application des lois et est indépendant des deux autres
    pouvoirs. Bon, on sait qu’en France, autre entorse grave à la démocratie, le Parquet dépend de l’exécutif.

    Il est vraiment urgent de changer de constitution et d’en venir à une constitution un peu plus démocratique.



  • impertinent3 impertinent3 21 novembre 2011 13:51

    Je complète.

    En revanche, ce qui pourrait être du pain bénit pour Sarko, c’est une flambée de violence dans les banlieues.

    C’est facile, en février-mars, une voiture brûle (allumée par qui, va savoir), les forces de l’ordre répriment sans nuance, manifestations dans les banlieues fortement réprimées (mais pas trop, il faut d’abord laisser pourrir les choses) et de fil en aiguille ont est rapidement en situation d’émeute. Sarko promet de rétablir le calme, cette fois la répression est féroce, sous la peur, la rue se calme et dans la foulée, Sarko est réélu sans problème.

    J’ai bien peur que mon scénario ne soit pas que pure oeuvre d’imagination.



  • impertinent3 impertinent3 21 novembre 2011 13:43

    Je ne partage pas vraiment votre opinion.

    j’ai le sentiment que les Espagnols se sont pris un magnifique autogoal. Parce que la rigueur actuelle, en comparaison de ce qui les attends, c’est du pipi de minet.

    Mais le PP n’a pas caché la merde sous le tapis, ils a clairement dit qu’il fera payer l’ensemble du peuple pour réparer les conneries de la petite minorité de profiteurs et de banksters.
    Alors, si les gens ne savent pas lire ou ne comprenne pas ou pensent que ces mesures ne seront pas vraiment appliquées, tant pis pour eux

    Je pense que cela va se terminer par des émeutes dans les rues espagnoles dans très peu de mois.
    Cela aura au moins l’avantage de favoriser, par effet repoussoir, la gauche française juste au moment des élections présidentielles et législatives.
    Par contre pour le peuple espagnol ...



  • impertinent3 impertinent3 19 novembre 2011 14:28

    C’est vrai que l’équipe Hollande fait petit jeu face à l’équipe Sarko.

    Sarko, en voila une équipe de pros.
    Des préfets pour l’accueillir.
    Pour ses déplacements, avions, hélicos, même pour une centaine de km.
    Des gendarmes, des flics, des robocops tout autour de sa personne, mais hors champ des caméras bien sûr.
    Des foules enthousiastes, choisies parmi les indéfectibles UMP et ramenées par cars vers le lieu de l’exhibition. Foules cadrées en plan étroit pour transformer quelques dizaines de personnes en milliers de fans. En faisant bien attention que ceux/celles qui seront près de Sarko ne soient pas trop grands.
    Le vulgum pecus étant lui confiné le plus loin possible, derrière un cordon de gendarmes, flics, robocops (voir plus haut), ainsi les augustes oreilles de Sarko ne seront pas dérangées par des cris de désapprobation et le préfet prend moins de risque d’être destitué.
    Etc, etc.

    Une chose aussi est différente : les moyens financiers à disposition.
    La campagne de Hollande est supportée par les membres du PS.
    La campagne de Sarko, c’est l’ensemble des contribuables français qui la paye, qu’ils soient d’accord ou non avec Sarko.

    Personnellement, je ne contribue pas à la campagne de Hollande, mais, contre mon gré, je finance, comme tout contribuable en France, celle de Sarko.



  • impertinent3 impertinent3 19 novembre 2011 13:58

    C’est un fait que l’auteur ne me semble pas avoir des idées politiques spécialement cohérentes.

    Il pourfend la sociale-démocratie, soit, mais, il n’y a pas si longtemps, il soutenait S. Royal. Aurais-je la cruauté de lui rappeler que S. Royal est une fan de Blair ? C’est-à-dire, ce qui se fait de pire en matière de sociale-démocratie !

    http://www.liberation.fr/politiques/010137674-segolene-royal-rend-hommage-a-tony-blair



  • impertinent3 impertinent3 18 novembre 2011 11:30

    L’Allemagne, la Belgique, la Suisse, l’Italie, ... abandonnent le nucléaire.

    Gageons que dans moins de 10 ans, on fera des plans sociaux en France pour les travailleurs du nucléaire, les centrales nucléaires devenues invendables.

    Et pendant ce temps, l’Allemagne, qui a créé plus de 300.000 emplois en 10 ans dans les énergies alternatives et les économies d’énergie, aura de la peine à satisfaire les commandes en technologies dites « douces ».

    Pourquoi faut-il qu’en France on s’accroche toujours à des technologies dépassées ?

    Et que l’on ne vienne pas dire que l’Allemagne va compenser l’abandon du nucléaire par des achats à la France. L’Allemagne vend beaucoup plus d’électricité à la France (19,1 TWh en 2009) qu’elle n’en achète (7,2 TWh en 2009).

    En fait la France a une balance import/export d’électricité positive uniquement avec la GB, l’Espagne et l’Italie.
    La France achète plus d’électricité à trois pays : Allemagne, Suisse, Belgique. Ces trois pays abandonnent le nucléaire pour passer aux économies d’énergie et à la production « douce », hydraulique, éolien, solaire.

    L’Allemagne va sans doute diminuer ses exportations vers la France et que celle-ci va se retrouver dans la mouise. Mais cela est la conséquence de mauvais choix qui ont été fait, par exemple de continuer dans une technologie dépassée.

    De nouveau, la France, arcboutée sur des technologies dépassées, va se retrouver dans la merde dans moins de 10 ans.
    Errare humanum est, perseverare diabolicum
     
    Le gisement le plus prometteur est dans les économies, déductions faites de l’énergie grise, on diminue facilement du tiers la consommation énergétique, sans perte de confort et en créant de nombreux emplois.

    À titre d’exemple, j’ai fait remplacer toutes mes fenêtre par des triples vitrages isolants ; fermer, toujours par des vitrages isolants, une terrasse orientée au sud (sans la chauffer) et pour un investissement d’environ 20.000 € j’ai divisé ma consommation d’énergie par deux (expérience faite sur deux ans) dans un climat assez rude. C’est à dire un gain financier personnel de 50 %, si on incorpore l’énergie grise utilisée pour la fabrication des isolants, je pense que l’on arrive à un gain global de 30 %.
    Je calcule mon retour sur investissement en une dizaine d’années, sans doute moins avec l’augmentation du cout de l’énergie.

    Voila une solution simple et rapide à mettre en œuvre, qui pourrait, si appliquée à grande échelle, permettre de fermer passablement de réacteurs sans diminuer le niveau de confort. En plus, cette solution procure de nombreux emplois allant du très qualifié au moins qualifié.
    Le seul problème, c’est que tout le monde ne peut faire les investissements que j’ai consenti. Alors, pourquoi ne pas prévoir des prêts à taux zéro, le remboursement se faisant par le biais des économies faites sur la consommation énergétique. L’État serait remboursé en une dizaine d’années et les particuliers ne verraient pas de changement dans leur situation financière, par contre, après 10 ans, ils verraient leur facture d’énergie chuter considérablement.

    Bon, je ne me fais pas trop d’illusions, les Français sont terriblement conservateurs et toute idée novatrice n’a pratiquement aucune chance. 



  • impertinent3 impertinent3 16 novembre 2011 12:17

    Le triple A, Ah, Ah, Ah, Ah, la belle rigolade !

    Dans les faits, il suffit d’examiner le différentiel de taux d’intérêt entre les emprunts français et allemands pour s’apercevoir qu’en réalité les marchés (plutôt que le terme marchés on devrait utiliser le terme spéculateurs) s’en foutent totalement.

    C’est Sarko qui fait mousser la chose en se disant ça va bien tenir jusqu’en mai prochain, et je passerais pour le sauveur.. Mais j’ai l’impression que ça ne va pas tenir et que le mec Sarko va prendre un boomerang en pleine poire.



  • impertinent3 impertinent3 15 novembre 2011 17:35

    « ...puisque les religions descendent toutes du patriarche de la bible abrhaam,... »

    Là. je dois dire que vous m’apprenez quelque chose. Ainsi le shintoïsme, le bouddhisme (si tant est qu’il s’agisse d’une religion), l’indouisme, les divers animisme, etc, descendraient du patriarche de la bible ?

    Vous me faites l’effet d’être un intégriste de la plus belle eau. Les religions dites « du livre » sont largement minoritaires à l’échelle du monde, pensez simplement aux milliards de chinois et d’indous qui n’ont strictement rien à faire de la bible, du coran ou de la thora !



  • impertinent3 impertinent3 15 novembre 2011 17:20

    Je ne vois pas en quoi le néant peut faire peur.

    En tout cas, cela ne m’effraie pas. Après ma pirouette vivante sur terre, je vais m’anéantir dans le néant, un peu comme dans un profond sommeil sans rêve. Et à mon âge, ce sera à une date beaucoup plus rapprochée que la date de ma naissance, et je n’ai absolument aucune peur ni angoisse, tout au plus du regret pour ceux que je vais laisser continuer sans moi.



  • impertinent3 impertinent3 28 octobre 2011 14:57

    Je crois que si Sylvain Rakotoarison n’existait pas, il ne faudrait pas l’inventer.



  • impertinent3 impertinent3 26 octobre 2011 13:02

    Une remarque rienafoutiste, la Norvège, comme la Suisse d’ailleurs, ne fait absolument pas partie de la communauté européenne !

    Cela dit, sur le fond, vous avez raison.
    Merkel et les Allemands dansent sur le ventre de Sarko, vous verrez qu’il va rejoindre absolument toutes les positions allemandes. Mais cela ne l’empechera pas de se proclamer vainqueur.



  • impertinent3 impertinent3 26 octobre 2011 12:58

    Parler de diplomatie de la testostérone à propos de Sarko est une insulte à la virilité.

    Un homme véritablement viril ne porte pas de talonnettes, quelle que soit sa taille, il n’a pas besoin de subterfuges pour soigner des complexes qu’il n’a pas.

    Un homme véritablement viril n’est pas arrogant, il sait qu’il a des arguments pertinents à faire valoir en exposant son point de vue. Il est aussi capable de changer d’avis lorsqu’il est convaincu que ses interlocuteurs ont raison.

    Un homme véritablement viril n’a pas besoin de mépriser les autres pour se valoriser, il est conscient de sa valeur et de ses faiblesses, il ne lui est donc pas nécessaire de rabaisser les autres.

    Etc, etc.

    Bref, Sarko est l’anti-thèse absolue d’un homme véritablement viril.



  • impertinent3 impertinent3 21 octobre 2011 14:26

    Imhotep ne pourrait-il pas un peu changer d’antienne, nous parler, par exemple de Tron ou de Balkany (le quasi frère de Sarko, celui qui se fait faire des fellations sous la menace d’un P38).

    Il semble que, comme les dames patronnesses ont leurs pauvres, Imhotep a ses détraqués sexuels.

    DSK est fini, bien fini. Il n’a plus aucune chance de diriger un jour la France (heureusement), alors pourquoi vous acharner et taper sur une ambulance, voire un corbillard ?



  • impertinent3 impertinent3 21 octobre 2011 14:18

    Tu résumes, je demande un complément.

    Ariane Walter ne pourrait-elle pas un peu changer d’antienne, nous parler, par exemple de Tron ou de Balkany (le quasi frère de Sarko, celui qui se fait faire des fellations sous la menace d’un P38).

    Il semble que, comme les dames patronnesses ont leurs pauvres, Ariane Walter a ses détraqués sexuels.



  • impertinent3 impertinent3 20 octobre 2011 15:16

    Calmos devrait aapprendre le français. Vêler se dit uniquement pour les vaches (faire un veau). Pour les ânesses ont dit « mettre bas ». Comme peut le lui confirmer un bon vétérinaire.



  • impertinent3 impertinent3 20 octobre 2011 15:15

    Calmos devrait aapprendre le français. Vêler se dit uniquement pour les vaches (faire un veau). Pour les ânesses ont dit « mettre bas ».



  • impertinent3 impertinent3 15 octobre 2011 14:09

    Royal plus à gauche que Hollande ?

    Ah la bonne blague !

    Souvenez-vous, en 2006 Royal était fière de se dire Blairiste :
    http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/quand-segolene-royal-admire-tony-6734
    http://ecolesdifferentes.free.fr/BEUARK.htm
    Etc
    Alors son appel à voter Hollande est parfaitement cohérent avec sa ligne politique traditionnelle.

    De fait, il n’y a strictement aucune différence entre les positions politiques de Hollande et d’Aubry.

    Pour simplifier, on va dire que les deux préconisent une politique de centre-gauche et que les différences ne sont que sur la forme. On ne remet pas en question le système capitaliste, mais on le corrige pour tenter d’améliorer un peu la vie d’une grande partie de la population. Et cela convient sans doute à la majorité des Français qui ne sont absolument pas prêts et pas partisans d’une politique résolument à gauche (que cela me navre est une chose, mais la réalité est là) et comme on ne peut pas faire le bonheur des gens malgré eux ...

    Alors, Hollande - Aubry - Sarko ? Ne parlons pas de Le Pen, c’est de la même veine que Sarko, peut-être en en peu moins vulgaire que Sarko (c’est dire ce qu’il en est de Sarko), mais sans doute bien plus anti-travailleurs encore.

    - On peut être partisan de la politique du pire, s’ingénier à ce que Sarko rempile dans l’espoir qu’acculé et désespéré le peuple se révolte et que le Grand-Soir arrive, Grand-Soir suivi de lendemains qui chantent. C’est une position qui peut se comprendre si l’on n’est pas chômeur, que l’on ne crains pas de le devenir et que l’on n’a aucun souci pour nourrir sa famille. Dans le cas contraire, une politique de centre-gauche est sans doute le moins pire.

    - Il reste à arbitrer entre Hollande et Aubry. Lorsque l’on est face à plusieurs contradictions, il faut éliminer la contradiction principale.
    Dans notre cas, c’est de garantir l’éjection de Sarko. À cet égard, Hollande me parait mieux positionné, chaleureux, rond (même s’il a maigri), sympathique, maître de lui-même, il est l’antithèse de Sarko. N’oublions pas qu’il a aussi un grand sens de la répartie et de l’humour ce qui peut être ravageur dans un débat contre un Sarko nerveux et pisse-froid.

    Bref, mon choix c’est Hollande, non pas à cause de sa ligne politique, mais parce que je le crois vraiment de taille à démolir Sarko.



  • impertinent3 impertinent3 13 octobre 2011 11:44

    Imhotep, mais pourquoi donc le Modem n’organise-t-il pas de primaires ?

    Ah oui, j’oubliais, il a un chef naturel et on ne s’oppose pas à un chef naturel. Et de toute façon, organiser des primaires pour 4 pelés et 5 tondus fait-il vraiment sens ?

    Je n’ai rien contre Bayrou, que je prends pour quelqu’un de cultivé et pour un honnête homme, et à droite* ce n’est pas si courant que ça. Mais je préfère un peu plus de changement.

    * Ne me faites pas rire en disant que Bayrou est au centre, allez plutôt voir son CV politique.



  • impertinent3 impertinent3 12 octobre 2011 11:16

    Effectivement, c’est à se demander si l’auteur à été un jour en Chine.
    Il suffit de passer à proximité d’une école chinoise et d’entendre les élèves répéter en coeur : "gnagnagna , gna ; gnagnagna , gna ...) pour s’apercevoir qu’il s’agit essentielement de rabâchage et d’appris par cœur, c’est à dire à l’opposé du développement d’un esprit critique et inventif.
    Les chinois sont, sans aucun doute, bûcheurs, mais manquent totalement d’initiatives. Leur économie fonctionne bien par imitation, mais pratiquement jamais rien de nouveau et de créatif. Sans doute le corollaire de leur système éducatif.

    La Chine, je pense la connaitre relativement bien pour y passer plusieurs mois par année, immergé dans la population et pas dans un hôtel 4* pour étrangers.



  • impertinent3 impertinent3 12 octobre 2011 11:07

    Le plus gros de ces mensonges, par omission, c’est de négliger l’aspect démographique.

    Dans, au plus, une trentaine d’années, la Chine va s’effondrer économiquement. La politique de l’enfant unique et la naissance sélective d’un très grand nombre de mâles, va faire que, à moyen terme, il y aura en Chine moins d’un actif pour soutenir un inactif, ce sera le début de la fin de la grandeur chinoise.
    Il faut dire aussi que les chinois n’avaient pas trop le choix, sans la politique de l’enfant unique, les choses seraient encore pires, la population augmentant plus vite que la croissance économique, elle ne ferait que de s’appauvrir.