• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

ZEN

ZEN

Un citoyen, tout simplement....
" Un homme ne se mêlant pas de politique mérite de passer, non pour un citoyen paisible, mais pour un citoyen inutile." [Thucydide]

Tableau de bord

  • Premier article le 14/08/2006
  • Modérateur depuis le 29/09/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 316 15222 11122
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 249 174 75
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires



  • ZEN ZEN 12 juillet 2018 10:33

    @velosolex
    Parfois je me suis pris à rêver :

    M’installer sur la pelouse au milieu du rond-point, sortir le saucisson, la baguette et la Kro...et regarder tourner le manège...
    Rien ne l’interdit. Seule la pollution peut en dissuader.


  • ZEN ZEN 11 juillet 2018 12:24

    @Gilbert Spagnolo dit P@py

    J’ai souvent constaté que plus le rond-point est visible, dégagé, plus les voitures s’ y engagent trop rapidement, avec les risques prévisibles.
    Mon papier est surtout humoristique. Enfin, pas tout à fait.


  • ZEN ZEN 11 juillet 2018 12:20

    @arnulf

    Je vous l’accorde. La France n’est en rien concernée... smiley


  • ZEN ZEN 11 juillet 2018 11:59

    L’hôpital est vraiment malade

    Parfois très malade, comme à Cayenne aujourd’hui
    Cahuzac n’y changera rien...


  • ZEN ZEN 11 juillet 2018 11:51

    Récemment, j’ai eu le plaisir de faire un petit séjour en clinique publique-privée.

    Admis aux urgences pour une arythmie cardiaque sérieuse, j’ai passé huit heures allongé. Normal, il y avait plus grave que moi. Au bout d’une heure, un médecin urgentiste m’ausculte en silence. J’ai dûl’interroger pour avoir une réponse des plus vagues. Après, j’essaie de contacter une infirmière de passage, mais elle était absorbée pas son ordinateur.
    Admis en médecine sans avoir revu l’urgentiste, sans que l’on m’explique pourquoi, j’apprends par hasard par une aide-soignante que je frise l’embolie.. 
    En trois jours, je n’ai jamais vu la même infirmière, pas contre j’ai vu défiler rapidement trois cardiologues différents pas très bavards. Le dernier m’a libéré avec la feuille de soins d’usage.
        J’ai surtout vu de près le nouveau fonctionnement très public management adopté depuis des années, dont le personnel hospitalier est aussi victime. Les écrans finissent par faire écran aux patients en chair et en os...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité