• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

oncle archibald

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 15/09/2016
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 13450 118
1 mois 0 75 0
5 jours 0 11 0

Ses articles classés par : nombre de visites






Derniers commentaires



  • oncle archibald 8 avril 23:01

    @rosemar

    À de rares exceptions près souffrances et douleurs ont des traitements efficace, y compris dans les derniers moments de la Vie, et les tenants du ´progres societal’ l’occultent, en revanche ils montent en épingle et médiatisent à outrance les quelques cas qui passent à travers maille, pour des raisons n’ayant parfois rien à voir avec la médecine, voir le cas de Mr Lambert. Votre post est assez minable en regard des efforts du corps médical pour traiter la douleur, mission que les médecins hospitaliers assument avec beaucoup d’humanité.



  • oncle archibald 8 avril 19:31

    @rosemar

    Ah bon ? Le fond du problème n’est-il pas la loi en discussion devant l’assemblée aujourd’hui ? Et ce que j’ai cité et commenté n’en est-il pas l’article 3 ? Et sur les ¨injustices’ n’y en a tel pas de plus criantes, plus urgentes à traiter, que ce caprice de bobos ? Désolant. Vive la Vie !



  • oncle archibald 8 avril 18:13

    Et si l’on parlait concret, parler du contenu du texte qui est examiné à l’assemblée nationale.

    "L’article 3 dispose que les personnes qui ne sont plus en capacité de s’exprimer peuvent avoir accès à l’euthanasie, à la condition que cette demande figure expressément dans leurs directives anticipées ou qu’elle soit relayée par leur personne de confiance".

    Le Dr Claire Fourcade, présidente de la Société française d’accompagnement et de soins palliatifs (Sfap), s’alarme en ces termes : « Le risque de dérives est immense et nous perdrions le droit à l’inconstance de nos désirs. Cela ouvrirait un champ considérable de patients potentiellement concernés, allant jusqu’aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ».

    Aucun risque de dérives disent les tenants de cette magnifique « avancée sociétale » consistant c’est clairement exprimé dans cet article 3, à accorder à un tiers un « permis de tuer » car il est si facile d’abuser la volonté d’une personne qui souffre, que ce soit physiquement ou moralement, si facile de lui montrer combien sa vie est moche et inutile, que finalement ... tiens signe là et je m’occupe de tout !

    Sur que c’est plus compliqué, plus couteux, plus chronophage, de faire le contraire, l’empêcher de souffrir, lui redonner gout à la vie ... mais bon, ça n’est plus le sujet !



  • oncle archibald 8 avril 15:10

    @infraçon

    Il ne s’agit pas d’une attaque mais d’une riposte. Trouvez vous Fergus respectueux envers ceux qui ne partagent pas son point de vue ? Relisez son post et vous conviendrez que ça n’est pas le cas.

    Le vide argumentaire est bien dans le fait de traiter de demeurés obscurantistes ceux qui ne partagent pas son opinion et je trouve désolant d’attaquer les adeptes d’une religion au motif qu’ils ne voient pas un grand progrès de civilisation dans la légalisation de l’euthanasie.



  • oncle archibald 8 avril 13:06

    @Fergus

    Pauvre homme obsédé par ses propres certitudes, contrairement aux obscurantistes, surtout les cathos bien sûr, il ne sait pas faire la différence entre un chien oú un chat et un homme .... acharné ? Oui , il l’est, et ne recule devant rien pour nous ¨prouver‘´ qu’il a raison Lui, qu’il est humain’ Lui ..... Désolant.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité

365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Aléas

Publicité



Palmarès

Publicité