• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Roland Gérard

Roland Gérard

Expert en éducation à l'environnement, auteur et conférencier, cofondateur du Réseau Ecole et Nature, cofondateur du Collectif Français pour l'Education à l'Environnement vers un Développement Durable (CFEEDD) et de l'Espace National de Concertation (ENC) pour l'éducation à l'environnement et au développement durable. Toujours passionné de nature et de vie citoyenne.

Tableau de bord

  • Premier article le 09/01/2007
  • Modérateur depuis le 31/07/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 107 61 1470
1 mois 1 0 30
5 jours 1 0 30
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de visites













Derniers commentaires



  • Roland Gérard Roland Gérard 30 avril 2011 09:15

    C’est l’écoute et le dialogue la voie pour l’éducation, Alice Miller à fait un travail totalement convainquant sur le sujet. http://alice-miller.com/index_fr.php . Les coups ne peuvent pas être considérés comme des points de repère positifs.



  • Roland Gérard Roland Gérard 24 mai 2010 18:49

    merci, je ne le connaissais pas, très poignant, très utile, je l’ai mis sur ma page facebook.



  • Roland Gérard Roland Gérard 24 mai 2010 17:53

    je comprends le doute. Combien de conférences et de colloques qui ont couté des fortunes et n’ont débouché sur rien ? On serait septique à moins. Mais aujourd’hui nous sommes un certain nombre dans la société civile, les ministères, les collectivités, les entreprises à dialoguer et a envisager d’avancer ensemble malgré nos différences. Les assises de l’EEDD se vivent dans cette dynamique. http://assises-eedd-2009.fr/. Nous investissons sur ce pan de la démocratie qui est la constitution d’une intelligence commune. Utopie peut-être mais miser sur quoi d’autre ? RG



  • Roland Gérard Roland Gérard 26 février 2010 13:35

    Pourquoi s’en prendre aux vautours ? Qui sera leur avocat pour les défendre de cette atteinte supplémentaire à leur image de marque ? Il y en a qui disent qu’on se conduit comme des sagouins ? d’autres qui parle de comportement de requin ? encore d’autre qui dise la « jungle » comme si c’était la pire abomination....
    Les vautours font leur boulot de vautours, ils nettoient les paysages des cadavres qui pourraient causer des désastres sanitaires. Les sagouins font leur vie de singe et n’ont rien à faire dans la société des hommes, les requins se nourrissent comme tous les prédateurs de préférence d’animaux en fin de vie, malades ou blessés ou encore jeunes en surnombre. La jungle est tout simplement une explosion de vie, de diversité animale et végétale, un des écosystème le plus productif et le plus stable de la planète...un grand absorbeur de CO2 s’il fallait en rajouter.
    Et si nous faisions la paix avec la nature, si nous commencions à la respecter...d’abord dans notre langage...n’oublions pas : « notre langage modèle notre esprit ! » Alors vive les vautours et a bas les spéculateurs ! Avec tout mon respect. RG éducateur à l’environnement



  • Roland Gérard Roland Gérard 8 décembre 2009 15:32

    Bonjour,

    Éducateur nature environnement de terrain depuis 30 ans et toujours en veille sur le sujet, je ne peux (je suis tenté de dire hélas) que souscrire aux propos d’André Giordan que je salue au passage. L’éducation à l’environnement n’a pas la place qui lui revient dans notre pays, nous sommes à la moitié de la décennie des Nation Unies pour l’éducation en vue du développement durable... Qui est au courant qu’elle existe cette décennie ? Les classes de découverte que j’encadrais il y a 30 ans duraient 3 semaines, elles ont du mal à faire 5 jours aujourd’hui. Des enfants des quartiers nord de Marseille qui à 10 ans n’ont toujours pas vu la mer, de moins en moins tous les ans qui connaissent le plaisir de courir dans une prairie, de moins en moins qui ont passé une nuit à la belle étoile, monté dans un arbre... Je suis tenté de parler d’occultation criminelle de la réalité. Oui on tue le plaisir d’être vivant dans un monde vivant.
    Le 29 octobre nous avons mis un terme au processus des deuxièmes assises nationales de l’EEDD. 6000 personnes mobilisées lors de 65 assises territoriales et à Caen Basse-Normandie http://assises-eedd-2009.fr/. Nous avons dégagé des dizaines de recommandations, créé un espace national de concertation... Le peuple se mobilise, il est urgent que les moyens arrivent pour développer l’éducation à l’environnement et au développement durable, nous avons un urgent besoin d’une volonté politique.
    Je confirme que le Réseau Ecole et Nature http://reseauecoleetnature.org/ et les GRAINE et tous les réseaux territoriaux sont engagés pour le développement de l’EEDD et qu’ils peuvent être contactés. RG

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès