• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jpm

jpm

Consultant informatique spécialisé en fiscalité et gestion du patrimoine. 
Partisan du revenu de base inconditionnel, c´est à dire un véritable revenu garanti versé chaque mois sans conditions de ressources à tous les résidents fiscaux d´un pays, qui permette à chacun d'exister et de participer librement à la vie de la société.
 
http://fr.wikipedia.org/wiki/Revenu_de_base
http://revenudebase.info/
https://www.youtube.com/playlist?list=PLkzjbW_sNXE_fywK-iKQ0HJF_DcMRQTNG
 
Véritable revenu d´existence, le revenu de base inconditionnel pourrait se décomposer en un revenu universel et inaliénable de 500 euros par mois, financé par une contribution spécifique sur tous les revenus, et une allocation logement universelle de 250 euros financée par une taxe sur tous les patrimoines nets (actifs moins dettes).
 
Au total une allocation individuelle et inconditionnelle de 750 euros par mois remplacerait les minima sociaux et les aides au logement tout en maintenant un habitat social accessible de qualité et en conservant la sécurité sociale pour tous ainsi que les droits acquis que sont le chômage et la retraite. Elle serait versée aux personnes et non aux ménages et resterait cumulable avec les autres revenus, notamment les revenus d´activité. La moitié, soit 375 euros par mois, serait versée pour chaque enfant directement aux parents ou aux tuteurs légaux en lieu et place des actuelles allocations familiales.
 
Ainsi avec un revenu de base de 750 euros, un couple non propriétaire avec un enfant mineur dont les deux conjoints travaillent au SMIC (actuellement 1120 euros non imposables chacun), recevrait chaque mois deux fois 750 euros plus 375 euros pour l´enfant, soit 1875 euros sans conditions de ressources. Les parents pourraient ensuite cumuler ce montant garanti avec leurs deux salaires nets de 1120 euros moins la contribution spécifique de 30%, soit deux fois 784 euros. Au final le couple disposerait chaque mois de 3443 euros pour vivre dont 1875 euros garantis quoi qu’il arrive.
 
Un prélèvement à la source de 30% sur tous les revenus dès le premier euro, y compris sur les revenus du patrimoine, entrainant la suppression des niches fiscales, et une taxe annuelle de 1.5% sur les actifs nets des ménages suffisent à assurer le financement et la généralisation d´un revenu de base inconditionnel de 750 euros par mois à l´ensemble des citoyens français. L´augmentation de la fiscalité compense en partie le montant de l´allocation pour les revenus modestes et les patrimoines moyens tout en la dépassant amplement pour les gros revenus.
 
Loin d´être une utopie, ce mode universel de redistribution des richesses permettrait de lutter efficacement contre la pauvreté et l´exclusion. Il favoriserait la dignité et le retour à l´emploi de toute une génération d´exclus tout en permettant de choisir librement son engagement dans la société marchande. Au final toute la société serait gagnante.

Tableau de bord

  • Premier article le 06/01/2012
  • Modérateur depuis le 17/02/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 17 2229 1464
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1008 1008 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires



  • jpm jpm 11 février 2011 13:48

    A ce propos il est intéressant de noter qu´en Allemagne il existe des places réservés aux femmes. Personnellement je trouve cela plutôt discriminant vis à vis de la gente féminine et pas forcement flatteur car cela rappelle les fameuses places bleues... mais ce point de vue ne semble pas partagé par mes amies germaines smiley



  • jpm jpm 11 février 2011 12:53

    Article intéressant qui met en bien avant les problèmes quotidiens des handicapés, oups pardon, des personnes handicapées (le politiquement correct est passée par là), mais parfois un peu trop caricatural, voire agressif. C´est dommage, car cela ne sert pas forcement la cause du mieux vivre ensemble, valides et invalides smiley



  • jpm jpm 10 février 2011 19:13

    Merci Cevennevive, votre commentaire me ravit. Je reste persuadé qu´ il existe une foule de gens de bonne volonté et non dénués de bon sens qui sont prêts à étudier sérieusement cette idée d´allocation universelle inconditionnelle smiley Effectivement cela supprimerait les démarches interminables pour les bénéficiaires et surtout les contrôles tatillons de l´administration. Au lieu de payer des fonctionnaires à nous surveiller je préfère avoir plus d´infirmières et d´éducateurs pour la jeunesse.

    J´adore également votre conclusion et votre point de vue humaniste. Personnellement en dehors des aspects pratiques (simplification du système des aides sociales et véritable égalité à la base des citoyens, corrigée bien évidemment par l´imposition progressive) j´aime aussi la philosophie du concept.



  • jpm jpm 10 février 2011 18:01

    Et bien ça fait plaisir de voir que quelqu´un apprécie le concept d´allocation universelle smiley Je commençais à me sentir bien seul face à Calmos smiley Dans ce cas, je ne peux que vous conseiller de chercher un peu sur Internet... et vous verrez que beaucoup de gens s´intéressent à l´idée (autant à Droite qu´à Gauche), mais malheureusement encore assez peu en France smiley.



  • jpm jpm 10 février 2011 12:27

    Pour votre information Calmos, votre île aux enfants existe et s´appelle la Nanibie smiley Si vous aviez pris la peine de lire les liens associés vous auriez aussi pu voir que ce rêve n´est pas forcement si utopique que cela smiley.

    Ci-dessous un extrait de l´article de Wikipedia sur l´allocation universelle. La conclusion du FMI est d’ailleurs consternante smiley Auraient ils peur qu´un autre modèle puisse remettre en cause les privilèges de certains smiley.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Allocation_universelle

    Une expérimentation a été menée en Namibie, dans le secteur de Otjivero - Omitara (environ 1.000 personnes à 100 kilomètres de Windhoek) [39]. Elle consiste à distribuer chaque mois pendant deux ans (à partir du premier janvier 2008) à chaque habitant enregistré 100 dollars Namibiens.

    Au bout de quelques mois d’expérimentation, la criminalité à baissé, la sécurité alimentaire de la population a augmenté, plus d’enfants vont à l’école plus souvent, et des micro-entreprises se sont mises en place qui revitalisent le tissu économique et social du village.

    En conséquence du succès de cette expérience en Namibie[40] le FMI et le gouvernement ont abandonné le projet.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité