• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jjwaDal

jjwaDal

Un petit bonhomme d'une curiosité exceptionnelle qui considère la recherche de la réalité comme une des plus belles expériences de la vie.

Tableau de bord

  • Premier article le 23/06/2008
  • Modérateur depuis le 02/08/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 23 2811 1080
1 mois 0 34 0
5 jours 0 3 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 292 226 66
1 mois 2 2 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires



  • jjwaDal jjwaDal 25 août 16:19

    @Francis, agnotologue
    C’est une condition sine qua non mais nullement suffisante. Il faudrait aussi quitter l’OMC qui fait du droit mondial dans le dos de tout le monde (peuples comme « représentants du peuple »). A partir du moment où on maitrise sa monnaie et où on contrôle les mouvements de capitaux on a des marges de manoeuvre, raison majeure pour laquelle on en a privé les Etats.
    A noter que la charge des intérêts, de l’U.E. et de la sphère financière en général nous donne de quoi respirer si on s’en dispense.
    On ne va pas cesser de nous vendre des marchandises ni cesser de nous acheter nos productions si elles en valent la peine.
    Mais ce ne serait pas une gauche rasant gratis bien sûr. Il faudrait repenser l’économie avec un pôle protégé générant les emplois (tout ce qui peut être fait localement déjà) et un pôle ultra compétitif pour avoir une monnaie d’échange et acheter ce qu’on ne peut produire.
    Mais sans rentrer dans le débat, refuser a priori toute possibilité d’un virage à gauche équivaut à renoncer à tout futur qui ne soit pas dystopique.



  • jjwaDal jjwaDal 24 août 19:23

    @capobianco
    Mélenchon n’est pas un imbécile et il sait très bien qu’il n’y a aucune possibilité de faire une politique de gauche dans un pays de l’U.E. Les traités européens et l’euro l’interdisent tout simplement. Mais de la même façon qu’il tourne le dos à toute une partie de son électorat, car il est pour des frontières ouvertes aux grands vents, il tourne le dos au fait que vouloir faire une politique de gauche en France ET rester au sein de l’U.E. et de l’euro, c’est clairement vouloir à la fois le beurre et l’argent du beurre.
    De mon point de vue tout ceux voulant quitter l’U.E. (condition nécessaire mais pas suffisante pour faire une politique de gauche) sont potentiellement plus à gauche que Mélenchon ne le sera jamais.
    Mélenchon n’est pas pour le souverainiste, pas plus qu’il n’est proche de sa base populaire pour ne pas partager ni son quotidien ni ses aspirations.
    C’est un conteur qui croit en ses proches contradictions. Il a quitté le PS en 2008 quand le virage « à droite toute » sous contrainte européenne se voyait dès le milieu des années 1980. Tout sauf un visionnaire donc.



  • jjwaDal jjwaDal 23 août 19:35

    @ZXSpect
    Le mot n’a jamais fait la chose. Jamais aucun vaccin traditionnel n’a été massivement déployé en quelques mois et considéré sans danger au bout d’un an d’utilisation. Là on a affaire au premier vaccin déployé contre un coronavirus nouveau, avec des technologies nouvelles et en lieu et place de 5 à 10 ans de recul avant de les utiliser on se contente de quelques mois.
    On ne voit vraiment pas ce qui pourrait mal tourner avec « toutes les précautions prises »...
    On parle bien d’entreprises qui ont exigé d’être dispensées de tout versement de dommages et intérêts aux éventuelles victimes ? J’ai autant confiance qu’elles dans leurs produits, ni plus ni moins.
    Qu’elles acceptent de dédommager les « éventuelles » victimes. Elles convaincront bien plus d’hésitants que ces pitreries.
    Les agences de régulation avaient autorisé le DDT, le Vioxx, le Distilbène, le Thalidomide, j’en passe.



  • jjwaDal jjwaDal 23 août 19:07

    @Amanite phalloïde
    Un aide-soignant de 30 ans peut parfaitement estimer qu’il n’est pas particulièrement à risque de forme grave et que considérant que le vaccin n’empêche nullement la contamination et la contagion et qu’il connaît les procédures de protection contre le virus et les symptômes de la maladie il peut gérer ce risque sans avoir à accepter les risques de ces produits expérimentaux.
    Par contre face à quelqu’un à risque de faire une forme grave ou qui est angoissé par le virus ou par les candidats vaccins disponibles il peut parfaitement indiquer à la personne que l’injection lui est conseillée et que la balance bénéfices/risques lui est favorable (dans l’état actuel de ce que nous savons bien sûr). J’ai déconseillé les « vaccins » actuellement disponibles à une amie tout en lui recommandant de faire vacciner sa mère proche de 80 ans. Le monde n’est pas plus binaire que schizophrène, vous savez. Finalement comme ces « vaccins » s’avèrent ne pas protéger de la contamination, elle va se faire vacciner bientôt. Les gens ne sont pas aussi psychorigides que vous semblez le penser...



  • jjwaDal jjwaDal 23 août 18:54

    @Aristide
    La gravité des conséquences est un jugement de valeur, ce que la mort n’est pas.
    Il se trouve que dans le dernier rapport technique des anglais (n°21) vous pouvez vérifier aisément que le taux de létalité est de l’ordre de 3 fois supérieur chez les non vaccinés comparés aux totalement « vaccinés » chez les plus de 50 ans qui font l’essentiel des décès. Pas négligeable du tout bien sûr mais quand même prévisible quand on compare une population naïve face à une autre qui via la piqûre est entré en contact avec un « semblant » de virus.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité

365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. « Ne pas entrer : Raptors en liberté... »
  2. Le jour où la Terre s’arrêta...

Publicité



Palmarès

Publicité