• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jjwaDal

jjwaDal

Un petit bonhomme d'une curiosité exceptionnelle qui considère la recherche de la réalité comme une des plus belles expériences de la vie.

Tableau de bord

  • Premier article le 23/06/2008
  • Modérateur depuis le 02/08/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 23 2810 1080
1 mois 0 33 0
5 jours 0 2 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 292 226 66
1 mois 2 2 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires



  • jjwaDal jjwaDal 21 août 16:20

    @Fergus
    Vous oubliez déjà que la science n’est pas démocratique et la vérité scientifique ne se décide pas à la majorité des opinions exprimées. Vous oubliez ensuite que vos experts ont accès aux données fournies par le fabricant du produit (aucun conflit d’intérêt bien sûr) et que le passé témoigne que de nombreux médicaments ou produits chimiques ont été retirés du marché après des années d’utilisations quand le recul a montré leur dangerosité, parfois connue mais dissimulée par le fabricant qui avait toutes les données primaires des tests et avait donné des informations tronquées.
    Vous oubliez qu’en matière d’expertise concernant les vaccins ARNm, leur « créateur » , Robert Malone, exprime des réserves considérant que le vaccin migre du lieu d’injection pour s’accumuler dans certains organes, ce qui était imprévu, alors que la protéine « Spike » fabriquée est un toxique.
    Il le dit explicitement. Vous oubliez également que les fabricants de ces produits ont exigé l’impunité pénale pour éviter d’avoir à dédommager d’éventuelles victimes, pas un signe de leur assurance quant à la sécurité de leurs produits.
    Vous oubliez qu’il y a un gouffre entre vacciner des personnes clairement à risque de formes graves voire mortelles et la vaccination potentielle de toute la population, y compris la frange jeune pour qui le rapport bénéfices/risques est défavorable. Je côtoie des centaines de jeunes et en un an je n’ai vu aucun décès de la Covid-19 chez cette population, contre un suicide et un décès suite à une chute mortelle de scooter.
    On aurait fait à leur commercialisation un sondage chez les experts du domaine sur la sûreté du DDT, du Thalidomide, du Vioxx ou du Distilbène on aurait eu une majorité favorable à ces produits.
    Si les gens sont reconnus « incompétents » pour gérer leur propre santé, comment le tabac et l’alcool peuvent-ils encore être vendus ? A eux deux ils ont fait bien plus de morts sur plusieurs décennies que n’en fera jamais ce virus et je ne parle pas des cancérigènes notoires qui nous sont imposés par les industriels et la réglementation.
    L’argument d’autorité ne vaut pas quand il s’agit pour nous de gérer notre peau.



  • jjwaDal jjwaDal 21 août 13:09

    Rendre la vaccination obligatoire dites-vous ? On y arrive probablement d’ici quelques semaines, une fois le produit de Pfizer adoubé « vaccin ».

    Dans un contexte ou le fabricant n’est pas tenu responsable des effets toxiques voire mortels de son produit et les décideurs publics sont intouchables (responsables mais pas coupables), c’est bien nous qui allons dédommager les victimes ou les familles de victimes.

    Face à une nouvelle technologie sur laquelle on n’a aucun recul à moyen et long terme on n’a plus qu’à espérer que ce n’est pas la plus grosse connerie qu’on ait jamais commise. Mais à force de jouer à la roulette russe à grande échelle tôt ou tard la chance risque de nous faire défaut. Le temps dira.



  • jjwaDal jjwaDal 21 août 12:39

    @Jonas
    Il est plus que probable que la FDA reconnaitra le « candidat vaccin » de Pfizer en tant que vaccin ordinaire dès lundi prochain. Dès lors il ne sera plus considéré comme en phase d’expérimentation et l’obligation vaccinale légale s’en suivra chez eux et par contagion partout ailleurs.
    Jamais on n’aura brûlé autant d’étapes, on ne se sera autorisé aussi peu de recul pour un produit qui ne protège pas de la contamination, ni d’être contagieux, ni de l’hospitalisation ni même de la mort (il réduit notablement ce risque chez les personnes à risque).
    On va donc vacciner avec un vaccin risqué des centaines de millions de personnes courant un risque marginal face à ce virus en laissant un réservoir de futur variants mijoter sur l’essentiel de la planète.
    On n’a plus qu’à compter sur la chance car on peut douter qu’on nous laisse même la possibilité d’opter pour des vaccins bien plus sûrs a priori que les versions high tech qui ne prouveront leur innocuité que sur le long terme qui nous est inconnu.



  • jjwaDal jjwaDal 20 août 16:04

    Tous nos modèles économiques sont faux et sont du niveau de la théorie des épicycles en astronomie. Ce n’est pas nouveau.
    Les pénuries alimentaires contemporaines ne sont pas nouvelles. Sur les 7 premières années de ce siècle, six furent déficitaires au niveau mondial et comme on avait eu l’idée absurde de passer au « zéro stock flux tendus » (pour économiser le coût du stockage) en 2007, ces stocks connurent un plus bas niveau historique depuis des décennies.
    Avec les cultures de céréales/soja destinées à finir à 90% en chaleur dans l’atmosphère (via le bétail) on nourrirait plus d’un milliard d’humains. Un tiers de l’énorme récolte de maïs aux USA fini dans les réservoirs des automobiles, 4x4 y compris.
    Une poignée de gros exportateurs pour une humanité croissante qui aspire à imiter notre modèle viandard complètement imbécile (il faut 7 fois plus de terres, eau, énergie pour nourrir un non végétarien).
    Les cours des céréales objet de spéculation boursière et peu importe si le coût de l’alimentation, dérisoire dans le budget occidental comparé au passé récent (années 1960), fait passer la part dans un budget haïtien de 50% à 80%.
    On est aussi crétin pour gérer la sécurité alimentaire de l’humanité que pour gérer une épidémie mineure.
    On a mis en place tous les ingrédients pour un scénario catastrophe dans un futur que personne n’aura prévu (la faute à « pas d’bol » comme toujours), même si (pour les riches) on a encore des cartes majeures à jouer pour gérer ce problème.



  • jjwaDal jjwaDal 19 août 17:43

    « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits« ... En fait ils sont surtout libres et égaux en théorie, parce qu’en pratique...
    La possession d’un laisser passer administratif vaudra présomption d’innocence pour les uns (sérologie négative supposée pour les cobayes) pendant que la présomption de culpabilité (sérologie positive) sera imputée à toute personne ne participant pas à cette expérience médicale et sociologique inédite. En matière d’arbitraire on est déjà à un bon niveau.
    Evidemment vu qu’il n’en est rien on va brimer ceux qui revendiquent le droit de se poser des questions pendant qu’on va laisser le virus circuler, car les doublement »vaccinés" sont aussi facilement contaminables et contagieux (aux détails près) que les non vaccinés.
    On est bien sur la trajectoire d’être marqués comme du bétail, d’une façon ou d’une autre, pour pouvoir préserver en l’état l’ensemble des causes qui ont occasionnées cette épidémie.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité

365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. « Ne pas entrer : Raptors en liberté... »
  2. Le jour où la Terre s’arrêta...

Publicité



Palmarès

Publicité