• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jjwaDal

jjwaDal

Un petit bonhomme d'une curiosité exceptionnelle qui considère la recherche de la réalité comme une des plus belles expériences de la vie.

Tableau de bord

  • Premier article le 23/06/2008
  • Modérateur depuis le 02/08/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 23 2810 1080
1 mois 0 33 0
5 jours 0 2 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 292 226 66
1 mois 2 2 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires



  • jjwaDal jjwaDal 15 septembre 05:09

    @alinea
    Bien sûr je suis conscient que le système économique et l’organisation sociale dans laquelle nous sommes plongés sont des fabrications humaines.
    Mais, produits d’une idéologie, ce sont de puissants pétrisseurs de comportements sociaux pour tout ceux qui arrivent, sans parler de ceux y ayant vécu durant des décennies, sans trop réfléchir aux autres trajectoires possibles.
    J’ai juste mentionné le « néolibéralisme » comme dernier (en date) faux nez de cette volonté de puissance et maîtrise, que nous avons tant de difficultés à museler en nous. Je connais bien ce problème pour avoir un surmoi d’une violence très rare qui m’a fait vivre comme une machine coincé dans le corps d’un animal avec toutes les frictions majeures que cela peut entrainer. Il faut sans doute faire toutes les conneries possibles pour percevoir les limites de cette attitude de vouloir conquérir et maîtriser tout ce qui passe à notre portée.
    Difficile d’abandonner des comportements qui furent la cause de notre puissance et survie quand ils se retournent contre nous par cécité de voir les effets collatéraux dommageables s’accumuler.
    Je pourrais écrire un livre sur l’hubris humain...



  • jjwaDal jjwaDal 14 septembre 21:53

    Nous sommes condamnés à être intelligents et lucides, car le combat général pour faire exploser les murs de l’asile prendra du temps encore.
    Nous sommes dans un système qui repose sur l’assentiment ou la passivité du plus grand nombre et qui est à la dérive et objectivement impuissant face à beaucoup de problèmes qu’il a lui-même engendrés.
    Ce système utilisera tous les moyens de propagande et de coercition pour perdurer au milieu d’un champ de ruines, il ne sait faire que ça.
    Mais la croyance et le fanatisme sont clairement du côté des zélotes de ce système. Il faut être fou à lier pour penser qu’en faisant la même chose, voire en l’édulcorant à la marge (« croissance verte », « pass sanitaire », etc...), tout va changer.
    Pensent-ils vraiment qu’en laissant le virus prendre l’avion à échelle planétaire, avec une ligne Maginot rebaptisée « passe sanitaire » , le plus grand de nos soucis réside chez ceux qui refusent de servir de cobayes ? Le variant « Indien » est venu à la nage peut-être ?
    Il devrait crever les yeux de tout le monde que tout est à revoir, tout est à examiner dans notre fonctionnement collectif et rien ne sera fait, ce qui ne peut aboutir qu’à une dérive autoritaire et de surveillance généralisée, pour écoper le plus gros de nos désastres.
    Le pire est clairement à venir, car nous sommes devenus notre problème numéro un. Nous avons fabriqué cette épidémie de toutes pièces, en commençant par fabriquer ce virus et en le laissant circuler à échelle planétaire tout en limitant les circulations locales au maximum.
    Le néolibéralisme est responsable de ce merdier comme de la plupart des autres, pas moi ni tout ceux qui défilent pour la défense de nos libertés.



  • jjwaDal jjwaDal 14 septembre 20:08

    @Fergus
    Vous savez fort bien que la science n’est pas démocratique. Il y a des paradigmes scientifiques qui font relativement consensus à une époque avant d’être balayés par le temps et de nouvelles découvertes. Toute l’histoire de la science est ainsi.
    Qui croyait au début de la transgenèse qu’un gène pouvait coder pour plus d’une protéine ? Qui croyait avant Einstein que la matière courbait l’espace temps ? Il y eu une époque ou personne ne croyait qu’un plus lourd que l’air pourrait voler, encore moins transporter des centaines de personne, encore moins s’évader de l’attraction terrestre. C’est une chose d’être « pro vaccins » (je le suis pour certains d’entre eux), une autre de penser que pour cette épidémie c’est l’arme qui nous en débarrassera, une autre encore de penser (sans preuve aucune) qu’une fois de plus la chance va nous sourire.
    La science ne sait rien sur les effets à moyen et long termes de ce type de produits sur l’être humain et passer directement à l’expérimentation à très grande échelle est objectivement un pari. C’est de l’arrogance scientifique de penser savoir quand on ne sait manifestement pas ce qui nous attend.
    99% pourraient être intimement convaincus que ça va bien se passer, que cela n’y changerait rien. Leur conviction relève de la croyance, pas de la science.



  • jjwaDal jjwaDal 13 septembre 17:34

    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
    « Impossibilité à accepter les limites » ?... Je crois plutôt ou à défaut surtout impossibilité de les percevoir. Lordon dit fort justement que « la force principale du capitalisme réside dans l’abstraction et l’éloignement ». Je dirais la complexité et l’éloignement géographique et temporel. Un exemple banal, le changement de régime alimentaire à échelle planétaire. Entre « tous mangeurs de viande à l’occidental » et tous végétariens il y a une différence d’utilisation des surfaces terrestres « habitables » de l’ordre de 40 fois la surface de la France. D’un côté ça en forêt de l’autre ça en champs de maïs et soja pour l’essentiel. Qui fait ce genre de calcul ? Personne. Qui va vérifier qu’une fois prélevé ces 40 France sur la nature il en reste des centaines pour un accroissement démographique ou la survie des autres habitants de la Terre ? Personne.
    Qui se soucie du climat pour ses arrière-petits enfants quand la météo semble infichu de donner le temps qu’il fera dans 3 jours ? Personne.
    Bien sûr il y a les égoïsmes individuels, bien sûr le système économique est un « pousse au crime » par essence.
    Mais dans les faits nous ne voyons pas l’ampleur des désastres accomplis en cours et à venir. Littéralement ils sont dans un angle mort.



  • jjwaDal jjwaDal 11 septembre 12:19

    Parfois l’explication est donnée. Est-ce un réconfort de savoir ? Mon voisin, à peine arrivé en retraite s’est fait pulvériser son véhicule par un jeune circulant à contre sens sur l’autoroute, très tôt dans la journée. Il y a perdu la vie ainsi que le jeune conducteur, sa femme blessée grièvement.
    L’enquête a montré qu’il était sous influence du haschich et qu’il avait envie de pizza après une soirée prolongée. Sa copine voulait en sortir une du congélateur mais il préférait sortir pour avoir plus de choix, semble-t’il. Il a pris une bretelle à contre sens et voilà, la messe était dite.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité

365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. « Ne pas entrer : Raptors en liberté... »
  2. Le jour où la Terre s’arrêta...

Publicité



Palmarès

Publicité