• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jjwaDal

jjwaDal

Un petit bonhomme d'une curiosité exceptionnelle qui considère la recherche de la réalité comme une des plus belles expériences de la vie.

Tableau de bord

  • Premier article le 23/06/2008
  • Modérateur depuis le 02/08/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 28 3224 1623
1 mois 3 98 389
5 jours 0 12 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 325 253 72
1 mois 10 8 2
5 jours 3 3 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires



  • jjwaDal jjwaDal 8 mai 09:36

    @roman_garev
    A moins de faire basculer la société russe en totalité dans un état de guerre, vous n’arriverez pas avec 100 000 soldats à envahir un pays comme l’Ukraine qui est de facto un membre de l’OTAN, à travers les fournitures d’armements, le renseignement satellite, les formateurs sur place (qu’on appellera pudiquement des mercenaires). Il y a autant de vas-t’en guerre aux USA qu’en Russie et à moins de songer au suicide (nucléaire) collectif, il faut toujours songer à l’après guerre. La Russie le sait : on ne peut pas être victime d’un carnage et ensuite faire table rase du passé d’un revers de main.
    La destruction du « Moskva » aurait dû en réveiller plus d’un. La guerre ne sers les intérêts que de la sphère dirigeante US, aucun autre.
    Je peux comprendre, sans approuver, l’intervention russe en Ukraine, mais plus elle sera courte et plus la guerre d’affaiblissement de la Russie sera courte (sur le plan militaire vu que les sanctions économiques sont destinées à durer).



  • jjwaDal jjwaDal 8 mai 08:49

    @JPCiron
    Ma crainte est qu’on soit dans la situation de la mythique grenouille dans sa casserole chauffée progressivement jusqu’à ce que...
    Je me souviens pour l’obligation du port du masque en plein air avoir dit à l’époque autour de moi (pour voir la réaction) que l’Etat pourrait tout aussi bien nous demander de porter un nez rouge de clown et une plume d’autruche dans le cul (avec le même impact sur la courbe épidémique) 80% (je suis optimiste) des gens s’y soumettrait si les sanctions en cas de refus étaient dissuasives.
    La réaction était en général d’admettre que c’était probable.
    On a vu lors de la crise sanitaire, que des contraintes majeures nous furent imposés sans aucune preuve de leur efficacité (confinements, couvre-feux, sorties limitées et en pointillé, masques (en plein air notamment) ou de l’absence de leur dangerosité (vaccins ARNm imposés sans que leurs bénéfices (pour freiner la transmission par ex ) soit démontré.
    Qui a bronché ?
    Quand je fut verbalisé pour non port de masque dans une rue déserte par la police, je ne me suis pas gêné pour leur rappeler la brillante prestation de leurs collègues sous Vichy pour contribuer (avec félicitations chaleureuses de l’armée d’occupation) à envoyer nos compatriotes juifs en Allemagne et leur ai explicitement demandé s’ils avaient l’impression de lutter contre une quelconque délinquance en me collant une amende. Echange très tendu, avec quelqu’un qui exécutait les ordres sans broncher, mais qui avait le pouvoir de regarder ailleurs et ne pas me voir.
    Quand j’ai relaté cet épisode on m’a clairement pris pour un « Spartacus » qui avait manqué sa vocation, ce qui en dit très long sur la capacité de la majorité à poser des limites à ne pas franchir par ceux en position de pouvoir, c’est à dire souvent de nous nuire.



  • jjwaDal jjwaDal 7 mai 18:59

    @Jean Dugenêt
    C’est un qualificatif que je lui donne par analogie avec des médias US qui deviennent non par vocation mais par défaut le refuge sinon le sanctuaire d’opinions qui ne pourraient jamais s’exprimer sur des grands médias et seraient probablement censurés sur les grands médias dits « sociaux ».
    Il se trouve qu’une partie des auteurs d’articles sur ce site sont des citoyens lambda et que même s’il faut séparer le « bon grain de l’ivraie » il est plaisant de lire des opinions contraires à celles qui nous sont assénées via les grands médias et d’entendre des voix dissidentes. Daniel Mermet (à l’époque de « Là bas si j’y suis ») s’était beaucoup amusé qu’on lui reproche de ne donner le micro qu’à des voix dissidentes, alors qu’elles ne peuvent être entendues nulle part ailleurs sur les médias de masse. Accueillir tout le monde à parité aurait donc diminué les opportunités d’entendre des gens dont la voix est inaudible partout ailleurs.
    Que la critique de la doxa officielle sur ce média soit critiquée est un signe de bonne santé de ce média je pense. Sauf, qu’à terme il y aura prise de contrôle de tous médias significatifs (le jury ne se prononce pas encore pour « Twitter ») par des gens dont c’est le métier et l’objectif de tuer le débat et toute forme d’interrogation légitime. Greenwald qui avait cofondé l’Intercept (que je lisais beaucoup à l’époque) s’est fait viré par ex pour avoir simplement mis en doute le narratif officiel sur le portable du fils Biden durant la campagne électorale aux USA, informations admises comme authentique aujourd’hui. Parfois on voit rapportée ici des perles qu’on n’aurait jamais dans les médias classiques.



  • jjwaDal jjwaDal 7 mai 16:45

    Il est toujours intéressant de lire un « contre-feu » sur un média « alternatif » qui est justement un espace de « contre-feu » à un narratif partagé par l’immense majorité des grands médias et des gouvernements. Sauf bien sûr qu’un contre-feu d’un contre-feu ressemble beaucoup à ce qu’on pourrait entendre sur ces grands médias.
    Est-il permis de mettre les chiffres (estimés et préliminaires) des victimes civiles en Ukraine en regard du chiffre des multiples « opérations spéciales » (que nous appellerons des guerres pour éviter la « novlangue ») des USA sur les 20 ans passés ? Alain Juillet dans un récent épisode de « Thinkerview » parlait de 1 million de victimes sur 20 ans de présence en Afghanistan, d’autres sources parlent du même chiffre pour la totalité des agressions US dans de multiples pays sur 20 ans.
    Par définition une guerre n’est pas propre, surtout quand la tactique Ukrainienne est de disperser les forces militaires au milieu des populations civiles. Mais le fait est indéniable que tous les ponts sur le Dniepr par ex sont encore debout et peuvent alimenter le front Est en matériels divers. Les Ukrainiens ont du gaz et de l’électricité, de l’eau aussi.
    Baud comme Moreau ont leurs propres biais, mais à côté de la propagande Russe comme occidentale, c’est probablement ce qu’on peut espérer de mieux pour nous aider à nous faire une opinion, à défaut de comprendre l’anglais parlé et écrit qui offre bien plus de sources appréciables.
    J’attends toujours une explication claire nous disant pourquoi on va avoir un tel chaos sur les marchés mondiaux, voire dans de nombreuses sociétés, parce qu’on (suivez mon regard...) a accordé à l’Ukraine le droit de refuser une autonomie dans les frontières de ce pays à une population russophone à l’Est et qu’on considère que le droit d’adhérer à l’OTAN mérite un affrontement direct entre la Russie et les USA et leurs caniches (le nom que je donne à des pseudo Etats qui chient sur leurs propres intérêts pour faire plaisir au grand « frère »).



  • jjwaDal jjwaDal 5 mai 16:57

    @velosolex
    Ne vous laissez pas aveugler par la propagande de guerre, y compris celle destinée aux russes. Mearsheimer qui étudie Poutine depuis son accession au pouvoir et les relations internationales depuis 50 ans, qui connaît aussi parfaitement la seconde guerre mondiale dit explicitement que « comparer Poutine à Hitler est risible au dernier degré ».
    Il n’est pas un capitaine isolé dans sa tour d’ivoire et a refusé pendant 8 ans par ex la reconnaissance du Donbass (indépendance comme intégration). En Russie, le PC (qui fait un bon tiers des voix aux élections) poussait à la reconnaissance de l’indépendance et est pro guerre. Même des opposants d’opérette comme Navalny disent que la Crimée est Russe, point barre, ce que la Douma avait dit en 1991, avec un doigt d’honneur de l’Ukraine pour réponse. V. Pozner qui est autant français, qu’américain ou russe dit lui-même que Poutine a beaucoup évolué sur son point de vue en voyant la Serbie bombardée, l’Irak agressée, la Libye décapité, le tout sur des prétextes spécieux. Ce serait une énorme erreur de songer qu’en éliminant Poutine de l’équation, nos relations avec la Russie serait meilleure.
    Je ne ferais pas comme vous de la psychiatrie de bistro, mais l’hégémon sur plusieurs continents, partout, ce sont les USA et personne d’autre.
    Quant à la violation de l’intégrité d’un Etat souverain, les USA sont passés maître, sans jamais avoir apporté autre chose là où ils interviennent qu’un monceau de cadavre dont ils se lavent les mains et nous leur passons la savonnette sans états d’âme.
    Poutine n’est pas un démocrate je le concède volontiers, mais l’Ukraine et sa direction sont une incarnation de la démocratie à vomir.
    Il va falloir que tout le monde se calme où nous allons tous, tous, souffrir énormément de cette incapacité à faire des concessions mutuelles.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité