• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jjwaDal

jjwaDal

Un petit bonhomme d'une curiosité exceptionnelle qui considère la recherche de la réalité comme une des plus belles expériences de la vie.

Tableau de bord

  • Premier article le 23/06/2008
  • Modérateur depuis le 02/08/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 24 2935 1102
1 mois 1 63 22
5 jours 0 3 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 296 229 67
1 mois 3 2 1
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires



  • jjwaDal jjwaDal 22 décembre 2021 15:44

    @agent ananas
    Une bonne occasion de se souvenir que sans la police française exécutant les ordres les plus imbéciles avec zèle et sans la myopie volontaire de l’essentiel de la population, jamais nos compatriotes juifs n’auraient fait un voyage non éclairé ni librement consentis en Allemagne nazie. Aujourd’hui on a la preuve que l’essentiel de la population européenne est prête à adouber un viol collectif envers des personnes refusant de servir de cobayes à titre bénévole pour une expérience à l’issue incertaine. A l’époque pour se donner bonne conscience on avait pondu le Code de Nuremberg (plus jamais ça...). Il sert de papier toilette en 2021, un peu partout. Un progrès sans doute pas, mais une évolution notable.
    On devrait rebaptiser l’Europe « Pfitzerland ».



  • jjwaDal jjwaDal 21 décembre 2021 16:33

    Et puisqu’on est entre nous et qu’on peut encore être francs sans risquer la prison. On devrait tous se souvenir des débuts de l’histoire du SIDA. Il existait dès 1958 (potentiellement avant) dans l’actuelle République du Congo. Il apparaît officiellement dans la communauté « gay » aux USA en 1981. Dès le départ les médecins de terrain ont compris que les patients décédaient de maladies opportunistes dont la PCP (Pneumocystis carinii pneumonia) et un médicament connu et bon marché, le « Bactrim » était efficace en prophylaxie. On le savait depuis 1977. En 1989, un groupe de travail expert s’est réuni pour examiner les connaissances concernant ce médicament dans la lutte contre cette maladie opportuniste du SIDA. 31 000 citoyens étaient morts (de PCP) sans avoir pu en bénéficier et l’accord pour son utilisation arrivait alors que les antiviraux (molécules récentes et très chères) avaient alors occupé le terrain, rendant la molécule largement inutile. Un sénateur US interpellait Fauci récemment sur ses déclarations de l’époque concernant ce produit. 40 ans plus tard on a droit au même scénario.
    Ok, si la vague « Omicron » devait être ce que les Cassandres prédisent, comme il est matériellement trop tard pour les protéger (y compris de force), les millions de non vaccinés, ou bien on les laisse crever (option n°1) ou on laisse les médecins leur proposer en prophylaxie comme en soins l’Ivermectine (au lieu du Doliprane) par ex selon le protocole éprouvé par la « FLCCC ». Le pire pouvant arriver (pour les laboratoires et les gouvernements) est que ça marche, comme cela a été démontré ailleurs. Je fais le pari que dans 12 ans (comme pour le « Bactrim ») la science mainstream admettra que des molécules sans danger , archi connue et bon marché, auraient pu faire l’affaire. Et bien sûr on aura trouvé mieux dans l’intervalle et beaucoup plus cher.

    Quand des dizaines de milliards d’euros/dollars sont en jeu, l’assistance à personne en danger est une notion pour les enfants de coeur. On en est là.
    The same old song...



  • jjwaDal jjwaDal 21 décembre 2021 13:59

    @pemile
    Vous savez, quand je vois la précipitation autour de moi de gens qui se bousculent pour prendre rendez-vous pour piquer leurs gamins avec un produit dont ils ne savent rien, je me dis qu’il n’y a pas urgence à manger dans la gamelle de pétochards.
    J’ai très probablement eu la Covid en mars 2020, suis pas sujet à risque et j’ai esquivé la grippe pendant plus de 30 ans, alors « Omicron »...
    Blague à part j’ai reçu une dose d’Influvac il y a un mois (j’ai demandé le vaccin contre la grippe de l’hiver 2019/2020, c’est très tendance, mais ils avaient plus...) et on ne propose que les vaccins « ARN » un peu partout. Il va falloir du temps pour que les doses arrivent et je doute que la bande de pieds nickelés aux commandes se précipitent pour les mettre à disposition.
    Vanoxax n’est pas mon premier choix, car je cherche en matière de protection un vaccin plus polyvalent face aux variants (donc ne ciblant pas spécifiquement la protéine « Spike »). Il peut être moins efficace contre le virus, du moment qu’il me protège à 100% contre les dérives autoritaires de ce gouvernement qui manifestement considère l’immunité naturelle comme nulle et non avenue (on se demande qui le conseille...). Sans obligation vaccinale je ne l’aurai pas fait probablement avant 2023 pour voir les choses commencer à décanter (je connais mon style de vie qui m’expose très peu). Je me donne dix ans pour reconsidérer mon opinion sur les vaccins à ARNm, à savoir le recul minimum qu’on devrait avoir pour cette technologie que j’espère efficace et sans danger.
    Si ce gouvernement met ses menaces à exécution, j’hésite entre quelques mois de chômage (à mes frais) en attendant un vaccin « traditionnel » et sinon ce sera le « Vanovax » pour lequel j’ai bien moins de craintes que pour ces produits géniques.
    Mais sinon on vaccinera mon cadavre avec ces vaccins « ARN ». Je n’ai jamais dit autre chose.



  • jjwaDal jjwaDal 21 décembre 2021 09:42

    @cevennevive
    Non, pas tous réfractaires à la vaccination per se. Réfractaires à servir de cobayes à Big pharma pour expérimenter une nouvelle technologie torchée en quelques mois, bien plus sûrement. Tout indique que le système immunitaire fait un bien meilleur job que ces produits mais pour certaines catégories de gens c’est un plus manifeste mais faute de mieux. Un vaccin traditionnel serait meilleur, même si vacciner en période épidémique contre un coronavirus endémique était probablement la piste à ne pas suivre dès le départ.



  • jjwaDal jjwaDal 21 décembre 2021 09:38

    @nono le simplet
    Il y a clairement une sur représentation en réanimation de personnes non vaccinées . Ai-je dis le contraire ? Donc ils sont responsables du fait que l’hôpital a subi de multiples cycles d’amaigrissement qui l’ont rendu vulnérable à l’extrême à une épidémie, du fait que les seuls vaccins disponibles relèvent d’une technologie pour lequel le manque de recul est patent et ont été torchés en quelques mois (en rupture avec tout ce qui s’est fait auparavant) et dans l’opacité la plus totale. Quand Mc Cullough utilise une FoIA pour avoir copie de l’étude clinique de Pfizer (réalisée par le fabricant sous son contrôle impartial...) , la FDA lui dit implicitement qu’il aura la totalité des documents anonymisés (donc en pratique invérifiables) en 2076 (voire 2096) si tout va bien. Quoi de plus normal ? Normal aussi que les fabricants ont exigés d’être exempts de versement de tout dommages et intérêts en cas de séquelles ou décès suite à l’usage de leurs produits. Normal qu’on oblige (sous peine de mort économique, voire de mort tout court si l’obligation devient une condition sine qua non pour travailler (peu importe le métier)) les gens à se faire vacciner avec des produits qu’ils craignent (non sans raison).
    Normal qu’aucun vaccin traditionnel n’ait été autorisé en Europe, normal qu’on refuse d’utiliser des cartouches potentiellement très utile (y compris sous prescriptions médicales) quand elles occasionnent moins de morts annuellement que le paracétamol.
    On n’a jamais (JAMAIS) accusé les fumeurs d’encombrer les hôpitaux et d’être à charge de la collectivité, jamais demandé aux gens de se tester régulièrement pour vérifier qu’elles n’ont pas le SIDA, jamais interdit le tabac dont l’Etat est le principal dealer. Si vous ne voyez pas que cette technique de bouc émissaire utilisé par l’Etat est une diversion pour écarter le regard de ses carences, de ses mensonges, de son refus pathologique de considérer ce que dit la science et surtout ce qu’elle ne dit pas, c’est que vous avez un biais d’observation (on en est tous là à des degrés divers,d’où l’utilité d’en discuter d’ailleurs).
    Ces produits totalement inédits par l’ampleur des effets secondaires, par leur multiples carences (incapacité à empêcher la contamination et la diffusion de l’épidémie) ne servent effectivement qu’à éviter d’encombrer des réas dimensionnées pour être à la limite de l’explosion chaque hiver où la grippe est un peu forte.
    Si vous estimez normal et naturel ce report de blâme, dont acte. Si vous trouvez normal et naturel de servir de cobaye gratuit aux laboratoires, que les victimes se dédommagent entre elles, que le consentement ne soit évidemment pas éclairé (par quoi ?...) et pas librement consentis pour de nombreuses personnes, je n’y trouve rien à redire. Mais arrêtez de prendre les gens qui ne pensent pas comme vous pour des imbéciles..

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité