• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jjwaDal

jjwaDal

Un petit bonhomme d'une curiosité exceptionnelle qui considère la recherche de la réalité comme une des plus belles expériences de la vie.

Tableau de bord

  • Premier article le 23/06/2008
  • Modérateur depuis le 02/08/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 27 3216 1449
1 mois 2 93 215
5 jours 0 9 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 319 248 71
1 mois 15 12 3
5 jours 1 1 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires



  • jjwaDal jjwaDal 20 avril 13:05

    @Clocel
    Excellent. S’il nous fallait un mètre étalon pour mesurer la connerie ce serait lui.



  • jjwaDal jjwaDal 20 avril 12:01

    Ce n’est pas la Cinquième République qui est morte, c’est la France. On pourrait situer la date de décès à la signature du Traité de Maastricht mais pour le symbole (de haute trahison de la volonté populaire exprimée) c’est la signature du Traité de Lisbonne qui entérine notre nouveau statut de région européenne.

    Chirac restera (pour moi) le dernier président français, les successeurs n’étant que des gestionnaires des affaires locales, des préfets de région, des gouverneurs de province.

    Quand Charbonnier n’est plus maître chez lui il n’est clairement plus chez lui.



  • jjwaDal jjwaDal 20 avril 06:34

    Si vous vous documentiez un peu, vous sauriez (Interventions de Jacques Baud par ex) que les USA avaient fait miroiter une entrée dans l’OTAN à l’Ukraine en cas d’intervention russe sur leur territoire, ce qui était un « pousse au crime », que les accords de Minsk (acceptés par les russes et signés par l’Ukraine, France et Allemagne se portant garants de leur application) n’ont jamais été observés sur le terrain (aucune pression de l’U.E. pour qu’ils le soient) et que M. Poutine a laissé des populations russophones se faire canarder pendant 8 ans avant de se résoudre à intervenir suite à la préparation d’une grande offensive de l’Ukraine contre le Donbass (si autant de soldats sont encerclés dans cette région c’est qu’ils y étaient et pas pour cueillir des champignons, pas la saison...).
    La réalité est que pour les USA comme l’U.E. (ursula von machin et consorts), la population ukrainienne était considérée comme un consommable dans un grand jeu à dégueuler dont nous allons aussi être victimes, puisque la réponse de l’U.E. c’est de couper le robinet du gaz et du pétrole venant de Russie (on va donc se servir ailleurs ce qui va faire flamber les prix) et armer en vain les ukrainiens qui ne sont pas de taille face à l’armée russe.
    On ne va pas sauver l’Ukraine en prolongeant le conflit armé et nous serons à genoux financièrement bien avant la Russie.
    Poutine est très populaire dans l’essentiel de la population vous savez. Après en temps de guerre, l’omerta et la propagande sont toujours de mise et ce n’est pas spécifique à la Russie. Le pouvoir aux USA voulait cette guerre, l’U.E. a largement laissé faire. On voulait la guerre et on l’a.



  • jjwaDal jjwaDal 19 avril 21:47

    @sylvain
    Oui sauf qu’il y a une énorme différence a priori entre une mondialisation conçue par un acteur qui fait et défait les règles du jeu à sa convenance pour servir ses intérêts et une qui viserait à favoriser un monde multipolaire.
    Se souvenir (si les USA rembourse leur dette un jour, ce qui probablement n’est déjà plus possible), que s’ils ont pu financer leurs guerres à hauteur de 8000 milliards de $ sur 20 ans en laissant en même temps glisser et le pouvoir d’achat des américains et leurs infrastructures c’est d’abord grâce aux planches à billets d’une monnaie acceptée mondialement (la seule en fait) et l’achat des bons du trésor US, car le dollar semblait un bon placement.
    Ce conte de fée vient d’éclater au grand jour pour la quasi totalité de la planète qui n’est pas le monde occidental.
    La mondialisation est comme le capitalisme. Très grosse différence entre le capitalisme du 19ième siècle, celui des années 1950 et celui des années 2000. La mondialisation va aussi connaître sa grande mutation, quoi que pas celle prévue par les zélites de Davos sans doute.



  • jjwaDal jjwaDal 19 avril 16:26

    @nono le simplet
    Il y a des tas de formes de violence et la guerre est la plus visible de loin. Il est pénible de devoir répéter qu’en l’absence du coup d’Etat en 2014 (il n’y en a pas eu, je sais...) et suite à la disparition du russe comme langue officielle sur tout le territoire du l’Ukraine (dont le Donbass), il n’y aurait pas eu de début de guerre civile. On peut croire que la Russie était derrière ce soulèvement mais c’est tenir une hypothèse non prouvée pour fait.
    Le fait avéré est que la Russie s’est bien gardée de reconnaître pendant 8 ans les deux républiques autoproclamées du Donbass et a même répété durant tout ce temps que les accords de Minsk étaient la solution. De même M. Poutine a constamment refusé l’intégration du Donbass au sein de la Russie. Il pourrait changer d’avis mais le passé est le passé.
    Si l’essentiel de l’armée ukrainienne (pas mal de mercenaires quand même vu les difficultés à incorporer des ukrainiens dans une guerre fratricide) est coincée autour du Donbass et près de la Crimée ce n’est pas un hasard. Et fin février l’intensification constatée des bombardements sur le Donbass n’était pas le fait de l’armée russe non plus.
    L’entrée dans l’U.E. comme dans l’OTAN n’étant pas un droit existentiel pour l’Ukraine on pouvait user de leur souhait comme instrument de négociation pour leur montrer la justesse de reconnaître l’autonomie du Donbass dans les frontières de l’Ukraine actuelle et le choix de la Crimée qui n’a jamais demandé à être incorporée à l’Ukraine mais a demandé à l’être à la Russie.
    Cela dérange M. Zelensky (bon, ses mentors...) mais c’est son problème à lui et ça n’avait pas à devenir le nôtre et celui du reste de la planète.
    On croyait que la Russie allait plier une fois de plus après avoir accepté que des frères se fassent canarder pendant 8 ans à leur frontière et on s’est trompé.
    On devrait le reconnaître et intimer le retour sur Terre à M. Zelensky car si on croît à notre propre propagande on a mis un fou furieux le dos au mur, un psychopathe, un Hitler dit-on quand on est en forme, avec 5000 têtes nucléaires qu’il n’hésiterait pas à utiliser (puisqu’il est fou), tout cela pour que l’Ukraine puisse entrer dans l’OTAN ?
    Comme disait Tulsi Gabbard, « on est prêt à vitrifier la planète entière pour sauver la »démocratie« en Ukraine et lui permettre son entrée dans l’OTAN ? Really ?... »
    Où sont les fous ?
    Un aveugle verrait la différence entre la Russie ou l’Irak ou même l’Iran.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité