• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Fourmi Agile

Fourmi Agile

Bonjour.
Né à Dakar, Sénégal, j'ai beaucoup voyagé et pas dans les hotels 4 étoiles. J'ai passé du temps avec les aborigènes en Australie, avec les Touaregs dans le Sahara, avec les pêcheurs du village de Yara à Dakar et maintenant avec les internautes d'AgoraVox !
 

Tableau de bord

  • Premier article le 13/11/2009
  • Modérateur depuis le 01/02/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 17 679 1939
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 114 88 26
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de visites













Derniers commentaires



  • Fourmi Agile Evrard 19 novembre 2009 22:58

    Une info toute fraiche sur le site de la Pensée Unique :

    « La proportion du CO2 relâché par les activités humaines et qui se retrouve dans l’atmosphère n’a pas varié depuis 1850 jusqu’à nos jours.
    C’est à dire que la Nature s’arrange toujours (sans que nous sachions comment elle procède) pour envoyer et garder dans l’atmosphère toujours la même fraction (43%) du CO2 que nous émettons par nos diverses activités, et ceci qu’elle que soit la quantité que nous envoyons ! »

    L’info de Jacquotraphy montre bien que les 19 ans de taxe carbone en Suède n’ont pas fait baisser le taux de CO2 atmosphérique. Maintenant ce sera notre tour dès le 1er janvier 2010 pour une taxe carbone qui augmentera régulièrement. .



  • Fourmi Agile Evrard 19 novembre 2009 10:54

    Selon le Giec l’augmention de la température devrait être de 2° pour le siècle à venir. Quelle importance aura une aussi faible augmentation de température ? On sait que dans le passé la température a varié beaucoup plus en froid ou en chaud et ça n’a pas créé de catastrophes. C’est impossible d’agir sur le climat mondial puisque c’est le soleil qui est l’unique cause des variations climatiques de la Terre, comment est ce que l’humain pourrait agir sur les variations du soleil ? Les courants océaniques charient des milliards de tonnes d’eau à la seconde, ce qui régulent le climat mondial. Les calottes glaciaires des poles font plusieurs millions de kilomètres cubes de glace à des températures moyennes de -20° : quelle influence aura un réchauffement mondial de 2° ?

    Tenter de diminuer le CO2 atmosphérique coûtera très cher pour un résultat insignifiant devant l’énormité des processus naturels. De plus d’immenses pays en pleine expansion comme la Chine n’accepteront jamais de diminuer ses émissions de carbonne.

    Un accord lors du Sommet de Copenhague poussera les dirigeants à faire des dépenses gigantesques sans que ça n’amène aucun changement climatique. Cet accord est dangereux car il faudra engager des processus très lourds et une fois lancés, ces processus auront leur propre dynamique que rien ne pourra arrêter et ça pourrait être la cause de graves problèmes pour l’humanité.

    Selon les alarmistes, il faut agir même si la probabilité que ça arrive est très faible, à cause du principe de précaution. Mais en science il ne doit pas y avoir de principe de précaution, puisque la science ne doit pas fonctionner avec des probabilités mais avec des certitudes. Normalement les scientifiques devraient débattre d’un problème entre eux jusqu’à se mettre d’accord, puis soumettre leurs conclusions aux économistes et aux dirigeants qui décideront. Or ça ne se passe pas du tout comme ça, puisque les rapports du Giec sont soumis aux dirigeants politiques et médiatisés, alors que les scientifiques ne sont pas d’accord entre eux.

    Selon Vaclav Klaus, président de la Tchéquie, ils sont en train de créer petit à petit un gouvernement mondial où ils vont tenter de tout planifier, tout gérer. Ce sera la perte de nos libertés, la régression, la fin du progrès. Tout ceci est inquiétant.



  • Fourmi Agile Evrard 18 novembre 2009 00:43

    Débat houleux et passionnant sur le Sommet de Copenhague au Senat, avec Jean Jouzel, Claude Allègre, Vincent Courtillot et 3 autres invités.





  • Fourmi Agile Evrard 16 novembre 2009 14:48

    Oui vous avez raison Joletaxi, merci de le signaler. J’arrête ici cette polémique avec Epapel.



  • Fourmi Agile Evrard 16 novembre 2009 10:22

    Epapel, vous dites : « mon truc c’est de traquer le n’importe quoi ». Vous êtes donc un climatologue reconnu pour pouvoir juger ce qui est n’importe quoi ? Il y a des équipes de scientifiques compétents qui ont étudié le sujet depuis des années et vous savez mieux qu’eux ?

    Mes arguments ne sont pas troués et ce ne sont pas mes arguments.. Ce sont ceux des scientifiques sceptiques.
    J’ai beaucoup étudie les deux thèses : celle du Giec ainsi que celle des scientifiques sceptiques. Or je trouve que la version du Giec manque de sérieux, il y a trop d’alarmisme. Je vais vous parler simplement car je suis quelqu’un de simple : « ça sent l’arnaque à plein nez ».

    Je vous redemande à nouveau : pourquoi il y a de plus en plus de scientifiques sceptiques qui s’opposent au Giec ? Pourquoi ils s’opposent aux thèses du Giec ?

    Pourquoi la presse française ne parle que des idées du Giec ? Pourquoi les scientifiques sceptiques ne sont jamais invités sur les plateaux de télévision, pourquoi on ne trouve jamais leurs explications dans la presse écrite ? 
    Pourquoi les dirigeants de ce mouvement réchauffistes sont ceux qui polluent le plus ?
    Pourquoi ils ont presque tous de très confortables revenus ?

    Tout ça n’est pas très net et ça se sait.



Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité