• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

ZEN

ZEN

Un citoyen, tout simplement....
" Un homme ne se mêlant pas de politique mérite de passer, non pour un citoyen paisible, mais pour un citoyen inutile." [Thucydide]

Tableau de bord

  • Premier article le 14/08/2006
  • Modérateur depuis le 29/09/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 316 15236 11268
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 249 174 75
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires



  • ZEN ZEN 13 septembre 2018 12:21

    @Krokodilo

    Bonjour,
    J’en remets une couche...Bis repetita.

    Ce n’est pas l’anglais qui est à remettre en question, ni même le globish en usage dans les aéroports ou dans certaines transactions internationales (sous -langue que parlent plus ou moins bien nos élites), mais l’anglomanie en vogue, jusque chez mon coiffeur..

     Comme disait Churchill : l« anglais est facile à parler...mal.

    (Ce que l’on peut entendre ou presque)- »C’est aussi indispensable dans un brainstorming que pour un one to one au desk du boss. En effet, si vous ne comprenez pas les résultats du benchmarking sur le B to C offshore, gare au downsizing. Une place dans l’open space, ça se mérite. Vous devez être simply the best. Mais no stress : avec un bon coach, sky is the limit quel que soit votre background. Travaillez straight to the point pendant les jours en day off et vous serez on top.« 

    -«  L’anglais est la langue du vainqueur. »(général Jean Béca)

    - »L’anglais est l’avenir de la francophonie
    " (B.Kouchner)

    -Dans son rapport de 1987/88, le directeur du British Council écrit «  Le véritable or noir de la Grande-Bretagne n’est pas le pétrole de la Mer du Nord mais la langue anglaise . Le défi que nous affrontons est de l’exploiter à fond »




  • ZEN ZEN 11 septembre 2018 11:07

    @velosolex

    Beau texte, très évocateur
    Merci d’avoir creusé le sujet !
    Surtout pour un ignorant comme moi.


  • ZEN ZEN 8 septembre 2018 10:09

    @L’enfoiré

    Il y eu bien une francomanie, surtout dans certaines cours européennes au 18° siècle notamment
    Mais c’est révolu.
    Il existe encore une petite franco-folie très marginale dans certains milieux snobs de l’Est américain . One touch...


  • ZEN ZEN 7 septembre 2018 17:11

    @JPB73

    On y va, on y va...
    Essayez l’application Google traduction, vous verrez
    Vous pouvez vous faire servir chez un pharmacien japonais sans difficulté.


  • ZEN ZEN 7 septembre 2018 11:56

    Ce n’est pas l’anglais qui est à critiquer, ni même le globish en usage dans les aéroports ou dans certaines transactions internationales (sous -langue que parlent plus ou moins bien nos élites), mais l’anglomanie en vogue, jusque chez mon coiffeur..

    Kroko avait raison : Comme disait Churchill : l« anglais est facile à parler...mal.

    (Ce que l’on peut entendre ou presque)- »C’est aussi indispensable dans un brainstorming que pour un one to one au desk du boss. En effet, si vous ne comprenez pas les résultats du benchmarking sur le B to C offshore, gare au downsizing. Une place dans l’open space, ça se mérite. Vous devez être simply the best. Mais no stress : avec un bon coach, sky is the limit quel que soit votre background. Travaillez straight to the point pendant les jours en day off et vous serez on top.« 

    -«  L’anglais est la langue du vainqueur. »(général Jean Béca)

    - »L’anglais est l’avenir de la francophonie
    " (B.Kouchner)

    -Dans son rapport de 1987/88, le directeur du British Council écrit «  Le véritable or noir de la Grande-Bretagne n’est pas le pétrole de la Mer du Nord mais la langue anglaise . Le défi que nous affrontons est de l’exploiter à fond »

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité