• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung

un jeune bipède qui étudie ,entre autres la démocratie, en partant de mes interprétations métaphysiques vocationnelles, opposées pour beaucoup à celles des universités du monde entier !
 

Tableau de bord

  • Premier article le 09/06/2018
  • Modérateur depuis le 09/10/2019
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 4 442 121
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions







Derniers commentaires



  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 29 novembre 2016 05:06

    @nemuyoake

    Merci beaucoup pour votre réponse,
    je suppose que vous regardez assidûment la télé japonaise, et qu’elle parle souvent de l’économie & de la finance ; j’ai écrit plusieurs articles et de nombreux commentaires sur le Japon*, première capitalisation boursière mondiale en 1989, précédent une catastrophique dégringolade, jamais inversée depuis !

    Si le sujet vous intéresse, pouvez-vous nous en dire un mot ?

    *sur agoravox.tv

    CQFD



  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 29 novembre 2016 04:45

    @Mao-Tsé-Toung
    Au Japon, domine un, ou plutôt plusieurs syncrétismes : donc ça doit-être très difficile de s’y retrouver pour celui qui veut aller au fond des choses



  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 29 novembre 2016 04:42

    cevennevive 28 novembre 11:43

    Merci Madame de ce témoignage apaisant et serein.


    Peut-être devrait-on copier quelques-uns de ces principes en France (juste quelques-uns hein !).

    J’ai quitté l’Education Nationale dans les années 1970, dans laquelle, toute jeune enseignante, j’ai trouvé une hiérarchie bornée, une bureaucratie crasse, et des principes d’outre temps. Alors, nous n’étions pas si éloignés des conditions que vous décrivez.

    Mais mes élèves m’aimaient, et j’aimais mes élèves car nous échangions bien plus que des cours de Français. Nous parlions de la vie et de tout ce qui fait d’un individu adolescent un adulte averti. Je ne rechignais pas à aller voir les parents dans leur ferme (c’était en Normandie) s’ils ne pouvaient pas venir aux réunions. Et je ne déjeunais pas à la table des profs, mais avec mes élèves. J’étais très mal vue...

    Merci encore de me replonger dans cet univers à part. Aujourd’hui, chez nous, il reste encore « un univers à part ». Et, s’il est des enseignants méritants et intelligents, il en est de détestables, un épisode de ma vie privée m’en a persuadée.

    Bien à vous, là-bas, au pays du soleil levant...
    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° °°°
    @cevennevive


    Merci pour votre excellent commentaire qui témoigne d’un vécu catastrophique -surtout pour le bien commun-, alors que vous étiez dans le vrai, car sublimement authentique... !
    Il exprime, bien mieux que n’importe quel cours de philosophie, de théologie, de sciences sociales, ou autre titre prétentieux, le degré de dégénérescence que nous avons atteint en oubliant que particulièrement l’enseignant exerce -non pas un métier- mais une fonction sacrée, très bien décrite par vos propos, et dont le fondement se trouve dans l’immarcescible de chaque être !

    Si on se réfère aux textes indiens antiques* , ceux-ci distinguent très clairement -pour celui qui sait les lire- deux comportements principaux pour l’être humain :

    __ soit il suit le dharma : la loi générale pour aller vite,
    __soit il suit le svadharma : sa loi personnelle, c’est à dire son  authenticité !

    Vous témoignez de votre svadharma !

    CQFD



  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 29 novembre 2016 03:29

    nemuyoake 28 novembre 23:53

    @HELIOS
    Merci. ^^ J’en fais de plus en plus depuis que je vis au Japon, notamment pour la syntaxe que j’ai de plus en plus tendance à calquer sur la syntaxe japonaise... Je prends conscience que mon français s’est dégradé avec les années, en particulier car je n’utilise plus que le japonais et l’anglais.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    @nemuyoake

    Bonjour,

    1 )

    … pourriez-vous nous indiquer quelle est votre langue mère ?

    2 )
    … en France particulièrement, si ce n’est partout en occident, quand vous causez avec quelqu’un, vous devez le regardez dans les yeux, sous peine d’être catalogué de faux, ou pour le moins d’impoli, de non respectueux de l’autre... ; je me suis laissé dire que la coutume japonaise considère, au contraire, ce comportement « occidental « comme très impudique !

    Qu’en est-il généralement ?

    3 )

    Les hindous -c’est à dire les indiens « religieux »- pères du ZEN japonais notamment, ont une vision du monde involutionniste... et donc a priori non conciliable avec notre sacro-sainte religion du progrès continu ! Donc pour expliquer les différences, il faut aller au fond des choses, si on ne veut pas se contenter de propos que je qualifierai de « diplomatiques » pour ne pas faire long !

    Au Japon, domine un, ou plutôt plusieurs syncrétismes : donc ça doit-âtre très difficile de s’y retrouver pour celui qui veut aller au fond des choses, et ne pas rester superficiel ou ânonneur en récitant des dogmes plus ou moins bien compris... l

    Qu’en est-il généralement ?

    En tout cas grand merci pour vos témoignages

    CQFD



  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 17 juin 2016 15:33

    Emile Mourey 17 juin 09:52

    @Mao-Tsé-Toung
    Oui, vous avez raison, j’ai été trop péremptoire. L’affaire est complexe.
    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
    @Emile Mourey

    « L’affaire est complexe. » !

    c’est le moins qu’on puisse dire en effet !

    Je crois qu’il faut étudier, comme je le suggérais, les cas du Christ et de Mohammed en parallèle pour ce qu’ils ont de commun !

    Bien distinguer le mythe de l’historique est la clef pour chacun d’eux !

    MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE RÉPONSE

    cqfd

Voir tous ses commentaires (20 par page)



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Attaque à la Préfecture de police de Paris : mensonge d’État ?




Palmarès