• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Emirats Arabes Unis et Russie : Lecture sur le Parcours du Partenariat

Emirats Arabes Unis et Russie : Lecture sur le Parcours du Partenariat

JPEG

Les relations personnelles étroites entre Son Altesse le cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, prince héritier d'Abou Dhabi et commandant suprême adjoint des forces armées des Émirats arabes unis, et le président russe Vladimir Poutine, sont devenues de plus en plus fortes, et au fil des années et avec la fréquence des visites, elles ont acquis une confiance profonde qui se reflète dans la profondeur de la coopération et du partenariat stratégique entre les deux pays, où chacun réalise que les relations personnelles entre les dirigeants représentent un atout majeur pour toutes relations entre les pays, car la compréhension et la convergence des points de vue et des visions sont des axes indispensables autour desquels ces relations sont fondées. La deuxième de ces connotations est suggérée par l'atmosphère festive et l'accueil officiel de l'invité russe. Il était clair que la direction des EAU considérait ses relations avec la Fédération de Russie selon un point de vue exceptionnel, digne du grand pari stratégique des EAU sur le partenariat stratégique existant avec de grands pays de la taille de la Russie afin de réaliser leurs aspirations dans les domaines économique et des investissements, ainsi que pour parvenir à assurer la sécurité et à la stabilité régionales, sur la base d'une compréhension et d'une vision larges et claires. Les deux pays sont unanimes sur l’importance de la lutte contre l’extrémisme et le terrorisme et sur l’impact vital de cette lutte sur l’accélération du rétablissement de la sécurité dans certains pays arabes en proie au chaos et aux troubles depuis 2011.

Le président Poutine, quant à lui, est un dirigeant doté d'une vision stratégique consciente du rôle de son pays au XXIe siècle. Il peut établir des liens de confiance avec des dirigeants qu'il considère capables de diriger le changement et de maintenir la sécurité et la stabilité. Il est bien conscient de la position croissante et du rôle stratégique vital des EAU en tant qu'acteur régional influent vu qu’il est une force émergente au Moyen Orient. Il est clair donc que le Kremlin tient à approfondir le partenariat stratégique conclu lors de la visite historique de Son Altesse le cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan en Russie en juin 2018.

La Russie, que l'ancien président américain Barack Obama a qualifiée de « puissance régionale », avance avec une grande confiance sur la voie qui permettra de retrouver le contrôle et l'influence de l'ancienne Union soviétique en tant qu'héritier légitime, et même en intégrant des domaines qui relevaient traditionnellement des cercles d’influence des Etats Unis. Il n'est plus facile de gérer des crises complexes au Moyen-Orient, telles que la crise syrienne, indépendamment du rôle joué par la Russie, qui a pris l’initiative envers la crise depuis son éruption en 2011 et a obtenu des succès, que ce soit par son rôle militaire et planificateur ou par son exploitation des erreurs et lacunes de la politique américaine, particulièrement confuse envers la Syrie.

En outre, plusieurs facteurs sont derrière le renforcement du partenariat stratégique entre les Émirats arabes unis et la Russie, dont le premier est la convergence des visions et des perceptions des deux pays en matière de sécurité et de stabilité régionale et mondiale. En effet, les deux pays ont de grandes ambitions en matière de développement et des aspirations prometteuses pour le XXIe siècle. Ils ont des dirigeants soucieux de tirer avantage des opportunités et de transformer les défis en occasions pour les intérêts de leurs pays respectifs bien sûr, et donc le consensus formel semble être un terrain propice commun. Deuxièmement, la Russie représente une marge importante de manœuvre diplomatique et politique garantissant la liberté de mouvement de la politique étrangère des EAU, qui souligne toujours sa volonté de s’ouvrir à tous les pays du monde et d’échanger des avantages et des intérêts mutuels avec toutes les grandes puissances. Les EAU entretiennent de solides relations stratégiques avec le Japon, la Corée du Sud et la Chine., la Grande-Bretagne, la France, l'Allemagne et toutes les économies émergentes, n'épargnant aucune opportunité de poursuivre ses intérêts et ses projets de développement ambitieux. Troisièmement, les Émirats arabes unis et la Russie partagent de nombreux intérêts communs et des domaines de coopération prometteurs, notamment le lancement de satellites dédiés aux communications, la transmission d'informations, la télédétection, ainsi que le transfert d'expertise russe dans les domaines de l'exploration gazière, de la promotion des investissements, de l’échange commercial, etc.

Un autre point important du partenariat stratégique entre les Émirats arabes unis et la Russie est que la Russie ne se présente pas comme un substitut aux relations d'alliance traditionnelles entre les Émirats arabes unis et les Etats-Unis, mais on peut dire que Moscou évite de manière très intelligente de défier l'influence des États-Unis au Moyen-Orient en général et n’aborde de près ou de loin aucun plan visant à tirer profit des propos répétés du président Trump sur son désir de limiter le rôle des États-Unis dans cette région. Il convient également de noter que les relations stratégiques entre les Émirats arabes unis et les États-Unis sont tellement fortes et croissantes qu'il est difficile de parler d'hypothèse de substitution ou de toute autre équation zéro qui n’est plus valable dans les relations internationales au XXIe siècle, car le pluralisme, la diversité et la poursuite d'intérêts où qu'ils existent sont devenus caractéristiques aux relations entre pays, loin des idéologies, des stéréotypes et des modèles figés.


Moyenne des avis sur cet article :  1.19/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • sls0 sls0 22 octobre 20:26

    Putine lutte contre l’extrémisme, l’altesse sérénissime c’est déjà moins sûr. L’altesse sérénisisse n’est qu’un chef de clan familiale qui se prend une branlée au Yemen après celle de la Syrie.

    L’animal représentatif de la Russie c’est l’ours, ici c’est l’histoire de l’ours et du tique.


    • Zolko Zolko 23 octobre 11:24

      Les relations personnelles étroites entre Son Altesse le cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, prince héritier d’Abou Dhabi et commandant suprême adjoint des forces armées des Émirats arabes unis, et ...

       

      plus lèche-bottes que ça tu meurs. Et non, je n’ai pas lu le reste de l’article.


      • popov 23 octobre 16:03

        MBZ : Son Altesse le cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, prince héritier d’Abou Dhabi et commandant suprême adjoint des forces armées des Émirats arabes unis

        Putin : le président russe


        Que se passe-t-il aux Émirats si vous oubliez de dire « Son Altesse » ? On vous arrache la langue ? on vous fouette ? on vous crucifie ? on vous lapide ? on vous coupe le cou ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès