• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > L’oligarchie capitaliste est aux abois, elle utilise le 49.3 : (...)

L’oligarchie capitaliste est aux abois, elle utilise le 49.3 : organisons la contre-offensive populaire !

Samedi 29 février 2020, Edouard Philippe a décidé d’utiliser l’article 49-3 de la Constitution pour faire imposer la contrer éforme des retraites, détruisant ainsi l’actuel système de retraites par répartition. Spécialistes du cynisme, Macron et ses laquais - dont les pseudo - « journalistes » servant d’officine de propagande à LREM - réalisent cette annonce alors que sévit l’épidémie du coronavirus… et après avoir annoncé l’interdiction possible de rassemblements publics…

JPEG

Une fuite en avant inévitable dans la fascisation

Une (énième) preuve supplémentaire que le pouvoir macronien, acculé et aux abois, accélère l’euro-fascisation du pays : après avoir matraqué et mutilé les retraité(e)s, les lycéen(nes) et enseignant(e)s opposés aux E3C, les chercheurs, professeurs et étudiant(e) combattant la loi LPPR, les pompiers, les avocats, les syndicalistes, les gilets jaunes, les militants associatifs et politiques (de gauche), etc., le pouvoir macronien amplifie la répression de tous les opposants travailleurs et citoyens. Les députés d’opposition PCF et Insoumis sont même intimidés, insultés et réduits au silence par une majorité fanatique désireuse d’assouvir les desiderata de leur maître.

Mais faut-il s’en étonner quand on sait que Macron, qui se plait à citer Maurras, affirmait en juillet 2015 que « le peuple français n’a pas voulu la mort » du roi ? Faut-il s’indigner de la destruction des conquêtes sociales et démocratiques de la part d’un homme qui protège Benalla, qui a détruit le Code du travail en 2016 – en tant que ministre de l’Economie – avec le 49-3, qui légitime toutes les violences policières ? Macron et sa clique ne sont objectivement que les dignes successeurs de tous ces industriels, banquiers et technocrates qui liquidèrent le Front populaire, assassinèrent la Troisième République, portèrent Pétain au pouvoir et collaborèrent massivement avec l’Allemagne nazie.

Macron/Philippe… et leurs complices Berger-MEDEF-UE

Cibler le seul pouvoir macronien dans la mise en pièce des retraites par répartition serait toutefois mentir par omission. Comment passer sous silence l’attitude du « jaune » (et même carrément bleu) Berger, le président en titre de la Confédération européenne des syndicats (CES, visant à domestiquer le syndicalisme de classe et de masse, et dont font hélas partie la CGT et FO) qui cautionne la « conférence du financement » bidon et valide le système par points réclamé par les fonds de pensions privés ?! Une politique qui désarçonne nombre de syndiqués CFDT désorientés.

Comment ne pas évoquer le MEDEF, dont la politique a été clairement énoncée en 2007 par son ancien vice-président, Denis Kessler, quand celui-ci se réjouissait de la politique menée par Sarkozy-Fillon :

« La liste des réformes ? C’est simple, prenez tout ce qui a été mis en place entre 1944 et 1952, sans exception. Elle est là. Il s’agit aujourd’hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance ! » ?

Enfin, comment ne pas voir le rôle central et funeste de l’Union européenne, qui « recommande » depuis le printemps 2019 que la France

« réforme le système de retraite pour uniformiser progressivement les règles des différents régimes de retraite, en vue de renforcer l’équité et la soutenabilité de ces régimes » ?!

Une UE qui impulse et orchestre l’eurodissolution de la République une et indivisible, laïque et fraternelle, sociale et démocratique, déroulant ainsi un tapis brun à toutes les forces réactionnaires et fascisantes du continent, de Paris à Varsovie, de Berlin à Kiev, de Rome à Riga.

En finir avec Macron-Philippe, le MEDEF et l’UE !

C’est pourquoi le PRCF et son mouvement de jeunesse JRCF appellent plus que jamais :

  • A participer à toutes les manifestations et actions pour obtenir le retrait de la, voire DES contre(s)-réforme(s) en cours, sans tomber dans le piège des provocations policières ;
  • A co-organiser une grande manifestation nationale unitaire de combat sur les Champs Elysées : syndicats de lutte, Gilets jaunes, militants politiques et citoyens progressistes, tous ensemble, en même temps ET dans le même sens !
  • A construire, à l’approche du 15e anniversaire du Non français à la constitution européenne (29 mai 2005), la seule alternative politique possible pour vaincre Macron/Philippe, le MEDEF et l’UE, mais aussi la droite réactionnaire et fascisante, à savoir une gauche patriotique et populaire unissant les drapeaux rouge et tricolore, antifasciste, anti-impérialiste et anti-Union européenne !

https://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/loligarchie-capitaliste-est-aux-abois-elle-utilise-le-49-3-organisons-la-contre-offensive-populaire/


Moyenne des avis sur cet article :  3.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 11 mars 15:01

    alors, l’oligarchie capitaliste est aux abois depuis 1958 !

    le 49.3 a été utilisé 90 fois sous la cinquième. 

    Une seule motion de censure a été votée, en 1962, contre le gouvernement Pompidou, et De Gaulle, alors président de la République, avait dissous l’Assemblée. Les législatives s’étaient soldées par une victoire de ses partisans.

    Même si l’article 49-3 constitue en fait pour un gouvernement l’aveu de son impuissance à faire voter des textes cruciaux, Rocard l’a engagé à 28 reprises, et il était originaire du PSU, pas de l’extrême droite.. Sous son gouvernement, les lois créant le Conseil supérieur de l’audiovisuel, la réforme du statut de la Régie Renault et la loi de programmation militaire 1990-1993 ont été adoptées par 49-3.

    Valls, PS, l’a utilisé trois fois en 2015 pour faire passer la loi « pour la croissance et l’activité » de son ministre de l’Economie, Emmanuel Macron...

    En 2016, il y a eu trois recours au 49.3 pour faire adopter la loi Travail de Myriam El Khomri.

    La constitution favorable à l’oligarchie capitaliste a bien arrangé la gauche, non ?.


    • Quand ferons nous (le Peuple) un 49-2 pour museler le pouvoir dans ses abus.... de situation dominante. Le seul qui ait abouti sur 55 ans et 55 motions de censure, c’est celui relatif à l’élection présidentielle en 1962, pour fêter les 4 ans de la Véme symphonie républicaine (et pourtant elle n’était pas encore devenue ripoublique) ...

       

      12/03/2020 - https://wp.me/p4Im0Q-3wf

      • Les 55 motions du Pékin de l’assemblée avec une seule réussite en 55 ans. A quoi sert de pouvoir déposer une censure qui n’empêche le pouvoir de continuer ses abus de pouvoir… Quelle comédie… et le Peuple dans tout cela ?

      • Ventre affamé n’a point d’oreille. Je me méfie autant des psychopathes qui nous dirigent que ceux qui les ont élu. Hermès Trismégiste : ce qui est en haut est comme ce qui est en bas.


        • révolQé révolQé 12 mars 11:29

          Quand a commencé la rébellion jaune l’an dernier, ceux qui se disent de gôôôche parlait d’un mouvement d’extrême droaaaate, puis de + en + de drapeaux rouges sont venus pourrir ce mouvement apolitique, et on a entendu de + en + de ’’ pas de violence, faisons nous des bisous,manifestons bien dans les clous " (comme depuis 40 ans), et maintenant seulement ça se réveille.

          Mais c’est trop tard, c’est dès le début qu’il fallait tout foutre en l’air, quand le gouvernement se chiait dessus, plutôt que de tenter de coller des étiquettes à ceux qui prenaient des coups dans la rue ou occupaient les places publiques.

          Comme les syndicats qui se la jouent rebelles mais restent subventionnés par l’état, or, on ne mords jamais vraiment la main qui vous nourri.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès