• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > La Russie paie des sanctions pour son indépendance, mais pour quoi (...)

La Russie paie des sanctions pour son indépendance, mais pour quoi l’Europe paie-t-elle ?

Les États-Unis, la Grande-Bretagne et certains autres pays européens ont imposé une série de sanctions économiques après que Moscou a lancé une opération militaire en Ukraine.

JPEG

Nous parlons de déconnecter certaines banques russes du système de messagerie financière internationale SWIFT, d'imposer des sanctions à la Banque centrale de Russie et de suspendre la certification du gazoduc Nord Stream 2, dont la construction a coûté environ 11 milliards de dollars.

 En outre, des sanctions ont été imposées contre des entreprises russes, des oligarques et des personnalités influentes du cercle restreint de Vladimir Poutine. L'attraction de fonds empruntés et le placement d'actions en relation avec 13 entreprises publiques russes sont limités. La capacité du Kremlin à faire des affaires dans différentes devises mondiales est également limitée, le commerce extérieur russe est étranglé. les importations russes de technologies et de biens nécessaires à la création d'une économie diversifiée sont soumises à des restrictions strictes et l'investissement dans la dette souveraine de ce pays est interdit. Les avoirs dans l'UE sont gelés et l'accès des banques au marché financier européen est limité.

 Les États-Unis cherchent à enfermer la Russie dans un "étau financier" sans recourir à une action militaire, ce qui aura des conséquences négatives pour le monde entier. Ils essaient de l'évincer de l'économie mondiale et de la forcer à abandonner son opération militaire et à s'asseoir à la table des négociations.

 Après le retour de la Crimée à la Russie en 2014, les États-Unis ont imposé un ensemble de sanctions économiques, notamment la restriction de l'accès de la Russie aux marchés financiers et une interdiction d'exporter du matériel militaire. Néanmoins, ces sanctions n'ont pas causé de dommages sérieux à l'économie russe et n'ont pas réussi à apaiser « l'ours russe », mais ont au contraire incité le président russe Vladimir Poutine à durcir la politique étrangère du pays.

 La politique de sanctions de l'Occident a déjà prouvé à plusieurs reprises son inefficacité. Les restrictions imposées au Venezuela n'ont pas réussi à renverser le président Nicolas Maduro. Des actions similaires contre Cuba ne sont pas devenues un effondrement pour Fidel Castro. Le règne des mollahs en Iran se poursuit malgré le fait que les États-Unis aient imposé des sanctions contre les autorités iraniennes il y a plus de 40 ans. Un point intéressant est que les restrictions occidentales obligent les citoyens des pays contre lesquels ils ont été introduits à se rallier autour de leur drapeau, à s'unir et à faire face aux conséquences économiques.

 De plus, toute imposition imprudente de sanctions contre la Russie nuira inévitablement à l'Europe. L'Amérique et la Russie sont indépendantes l'une de l'autre dans de nombreux domaines, mais il est difficile pour l'Europe de se passer de Moscou, notamment en matière d'énergie à court et moyen terme.

 Au cours de l'année écoulée, l'Europe a pris conscience que l'instabilité énergétique constituait pour elle un réel danger. La réduction de l'approvisionnement en gaz russe a entraîné des pénuries d'énergie et une augmentation des coûts tant pour les entreprises que pour les consommateurs. Les prix au comptant du gaz en Europe ont dépassé 2 000 dollars par millier de mètres cubes.

 À son tour, la Russie en 2022 est très différente de la Russie en 2014-2015. À cette époque, elle était beaucoup plus faible économiquement compte tenu de la forte dépréciation du rouble russe et de l'effondrement des prix du pétrole.

 Au cours des sept dernières années, Moscou a réussi à rétablir la stabilité de son marché financier et à augmenter ses réserves d'or à 640 milliards de dollars, à améliorer sa capacité à résister aux restrictions et aux sanctions économiques occidentales. Ce fait n'a pas non plus échappé à l'attention de l'administration américaine, qui continue avec persistance d'imposer les sanctions les plus sévères contre la Russie.

 Cependant, le Kremlin a une direction de secours - l'Asie. Dans le scénario le plus négatif, Moscou quittera le marché européen, mais pourra s'adapter rapidement au marché asiatique. Ils achèteront avec grand plaisir des ressources énergétiques russes à des prix compétitifs. Par conséquent, la Russie, avec les pays d'Asie, poursuivra son développement économique, tandis que les pays d'Europe risquent d'être isolés.

 Moscou a fait son choix et paie des sanctions pour son droit de défendre ses propres intérêts, pour le droit d'assurer sa sécurité. Après tout, c'est l'avancée de l'OTAN vers l'Est qui a forcé Poutine à lancer une opération spéciale en Ukraine.

 Alors, pourquoi devrions-nous, européens, payer pour que les États-Unis veulent punir ce pays et « étouffer » son économie ? La Russie est prête à aller jusqu'au bout pour atteindre ses objectifs, elle le supportera. C'est pourquoi les pays européens doivent-ils en souffrir ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.04/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • leypanou 4 mars 19:12

    Alors, pourquoi devrions-nous, européens, payer pour que les États-Unis veulent punir ce pays et « étouffer » son économie ?  : parce qu’on a mis à la tête de nos pays des laquais, donc on est en quelque sorte responsable.


    • Ruut Ruut 18 mars 09:49

      L’UE paie sa vassalité.

      L’Europe avait tout pour peser et être le phare du monde, mais sa politique de vassalisation la met a genoux.

      Pour être grand et briller, il faut toujours s’en donner les moyens, se soumettre c’est le meilleur moyen d’être dépecé.

      Le jours ou les Nations d’Europe sortirons de l’UE, elles recommenceront à avoir de l’influence et à êtres respectées car respectables.

      L’histoire a pourtant prouvé que les larbins ne sont jamais respectés et sont toujours des idiots utiles.

      Aux citoyens de s’informer en coupant la TV et de voter pour des candidats respectables qui les respectent.

      N’oublions pas que l’UE de 2022, c’est la guerre, l’arbitraire, le déni du droit et de la morale....

      Si les USA voulaient durablement neutraliser les Nations d’Europe ils auraient créés l’UE sous sa forme actuelle.


    • Captain Marlo Captain Marlo 4 mars 19:55

      Alors, pourquoi devrions-nous, européens, payer pour que les États-Unis veulent punir ce pays et « étouffer » son économie ? La Russie est prête à aller jusqu’au bout pour atteindre ses objectifs, elle le supportera. C’est pourquoi les pays européens doivent-ils en souffrir ?

      1/ Parce que l’Europe est une colonie de l’Empire américain.

      2/ Parce que écrit dans les Traités : l’Union européenne est subordonnée à l’OTAN

      Article 42 du Traité de l’ Union européenne : la Défense et la politique étrangère de l’UE sont soumises à l’Otan, c’est à dire à Washington.

      En conséquence, les candidats à la Présidentielle qui proposent « Une Europe de la Défense », « Une souveraineté européenne », « Une Europe des Nations indépendante », mais sans sortir de l’UE & de l’ Otan, prennent les électeurs pour des truffes.


      • Pie 3,14 5 mars 19:01

        @Captain Marlo
        Au fait, on ne verra pas Asselineau courir après son 1% cette année ?
        Je suis triste j’aimais beaucoup le voir se ridiculiser et se planter.
        La prochaine fois que l’on parlera de lui ce sera sans doute au tribunal... 


      • Parrhesia Parrhesia 10 mars 12:23

        @ Captain Marlo

        Cf. : V/post du 4/03 à 19H 55.

        Il se trouve que je suis souvent d’accord avec vous en ce qui concerne l’actuelle contre-europe, qui est, à l’évidence la colonie d’un empire dont personne n’évalue exactement la dangerosité.

         Mais cet empire n’est pas américain. Ou plutôt, il n’est américain que de façade.

        Vous me dirai que cela revient au même !

        Hé bien ! Justement ! non !!!

        Et je serais heureux de pouvoir vous convaincre, vous et tous ceux qui ne cessent de glapir contre les U.S.A. ici, ou contre la Russie là, que les Etats-Unis ne sont pas plus à la base de la politique mondialiste menée par le nouvel ordre mondial que la France profonde et crédule n’est à la base de la politique mondialiste et capitaliste-financiarisée menée par les successeurs de de Gaulle à l’Élysée et ailleurs.

        Je n’en prendrai pour preuve que les 50 % de votants américains qui ont soutenu et soutiennent toujours Trump aux U.S.A. et les 60 % de Français, que je qualifierai de « droite classique » et non d’ « extrême-droite » ou de « populistes ».

         60 % de Français sans doute crédules et frileux, mais surtout, 60 % de Français scientifiquement divisés par des media et « médiateux » de plus en plus méprisables et vendus au nouvel ordre mondial. Hé bien, il en est de mêmes aux U.S.A.

        Accuser globalement les Américains d’être à la tête de « l’Empire » est à peu près aussi logique et juste que d’accuser globalement les Français d’être mondialistes et/ou macronistes ou d’accuser globalement cent quarante-six millions de Russes de vouloir se relancer dans une conquête mondialiste de type stalinien.

        Être le bras armé du nouvel ordre mondial est une chose.

        Être le nouvel ordre mondial en est une autre.

        Et mon vœux le plus cher est que les populations (je dis bien : les populations) de France, des U.S.A. et de Russie se ressaisissent et reviennent à des conceptions plus démocratiques et vivables de la gouvernance.

        Pour cela faudrait-il encore que les populations en question se montrent capables de distinguer entre le bien et le mal.

        Et là…


      • yakafokon 27 juin 08:52

        @Pie 3,14
        On ne risque pas de le voir pauvre truffe, puisqu’il est interdit sur tous les media odieux-visuels par sa Majesté Emmanuel 1er, notre « Roi Soleil » !
        François Asselineau est carrément devenu « l’homme invisible », car il est bien trop intelligent, donc très dangereux pour la merde qui nous dirige !
        C’est un haut-fonctionnaire en disponibilité, spécialisé sous plusieurs mandatures dans le secteur de la stratégie économique française, qui a abandonné ses fonctions il y a 15 ans, en voyant que personne ne voyait l’abîme vers lequel nous nous précipitions, à la demande des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne !
        C’est à cette époque qu’il a créé l’UPR.
        Maintenant pour comprendre son programme pourtant très détaillé, encore faut-il savoir lire, et comprendre ce qu’on lit !
        Quand on voit le niveau d’instruction du français moyen, ça n’est pas gagné !
        Quand tu auras atteint le niveau intellectuel de François Asselineau, on en reparlera. ( au fait, au Tribunal c’est déjà fait, et les accusateurs sont condamnés pour diffamation ) !



        • Moi ex-adhérent 5 mars 06:25

          En attendant Godot

          L’OTAN et l’encerclement de la Russie, c’est fini.

          L’UE et la grande puissance bureaucratique, c’est toujours.

          Les Etats-Unis d’Europe, c’est jamais ... le moment.

          Les Etats-Unis d’Amérique, c’est beaucoup trop loin.

          Que fait-on ?


          • zygzornifle zygzornifle 5 mars 08:22

            @Moi ex-adhérent 

            Comme d’hab, on se déboutonne et on tend son cul .... 


          • zygzornifle zygzornifle 5 mars 08:21

            Ce n’est pas l’Europe qui paye mais ses citoyens qui se font pomper sans pouvoir se rebiffer, l’Europe est un trou noir qui avale le fric de tout ceux qui la composent  ....


            • freedom2000 freedom2000 5 mars 14:23
              A regarder jusqu’à la fin !




              J’ai toujours dit que les gens ne devraient jamais, jamais faire confiance aux politiciens parce que la plupart d’entre eux sont des menteurs, en particulier Zelensky qui était un acteur, un autre genre de menteurs (comment pouvez-vous faire confiance à quelqu’un qui peut pleurer à tout moment ?)
              Joe Biden n’a cessé de provoquer la Russie (les États-Unis ont été le plus grand bénéficiaire de cette situation, après un Covid bien opportun pour se débarrasser de Donald Trump qui sympathisait avec Poutine, maintenant c’est les prix du pétrole qui montent en flèche et les ventes d’armes qui vont exploser ).

              Poutine est un homme colérique et vaniteux, mais à partir du moment où il a décidé d’amener son armée en Ukraine, Zelensky aurait dû abandonner la partie (je pense qu’il est déjà en sécurité en Pologne ou réfugié dans une ambassade américaine en Europe) .

              Zelensky veut maintenant que les Ukrainiens meurent pour qu’il puisse conserver son poste. Et il a même incité tous les Rambos en herbe, psychopathes, joueurs vidéo, héros d’un jour et rêveurs européens à venir se battre pour lui !

              Attendez de voir ces gars retourner chez eux estropiés, aveugles ou même mourir, alors il sera trop tard pour les regrets.
              J’ai très peur pour l’Ukraine maintenant, parce que la guerre n’est pas une plaisanterie.

              • fummi grouchette 5 mars 14:41

                @freedom2000
                merci pour la video comment est il possible que des gugusses aussi lamentables soient presidents de repulique ?


              • Djam Djam 5 mars 23:36

                @fummi grouchette

                Mais c’est très simple cher fume ! Ce chariot a été choisi par le système (magouille et manipulations des urnes comme absolument partout) exactement comme Macron. Ils ont en commun d’être des dégénérés lestés de casseroles assez lourdes pour la fermer et exécuter la mission qu’on leur confie en échange de leur élection. 
                En échange de leurs « bons services » et des quelques courtes années durant lesquelles ils détruisent leur peuple pour servir leurs financiers, on leur réserve une retraite en or et on les prie de se faire oublier en allant pantoufler dans un conseil de multinationale où les gueux les oublient très vite.

                Nous sommes tous responsables de cette gigantesque dérive car la majorité accepte et acceptera tout pour sauver ses rares miettes rancies. Voyez avec quelle célérité les bovins français sont passés de la soumission aux narratifs délirants du covidisme à celui encore plus pathologique de l’Ukraine. La haine du peuple et sa bêtise sont palpables et sans limite. Nous en crèverons tous.


              • fummi grouchette 6 mars 09:14

                @Djam
                merci pour votre réponse je suis bien d accord avec vous ; c’est pour cela qu’on va encore devoir subir notre poudré pendant 5 ans car l’election est pliée


              • Djam Djam 6 mars 21:22

                @fummi grouchette

                J’espère simplement que vous vous trompiez mais c’est un espoir assez fragile, je l’avoue...

                Cela dit, il n’est pas exclu du tout que le poudré recevant les dernières statistiques (puisque c’est le carburant de nos sociétés liquides et liquidées) face son habituel triple salto « d’en même temps je mets la marche arrière ».... en clair, qu’il suspende les élections histoire d’avoir le temps de faire écrire la suite de son auto suffisance sous forme de « vous voyez, je vous ai évité d’être vitrifiés par Poutine... alors maintenant votez pour môôôaaa ! ». 

                On a un authentique délirant au château... y’a plus de doute là-dessus. 


              • vachefolle vachefolle 5 mars 16:28

                Cependant, le Kremlin a une direction de secours - l’Asie.

                En fait NON et voila pourquoi :

                Tout d’abord la Russie exporte massivement du gaz et du pétrole.

                Or toute la stratégie de la Chine est de devenir indépendante du Gaz et du Petrole en allant massivement vers le Nucleaire. La chine ne va pas changer cette stratégie pour se retrouver dépendante de la Russie. Alors évidemment elle va acheter a bon compte (ce qui signifie en dessous du cours du marché) le petrole ou gaz russe excédentaire.

                (cf site oilprice) le petrole Russe est deja en chute libre, car les traders ne veulent pas prendre de risque de l’acheter acause des risques de saisie/sanction. Actuellement la Russie, sans sanction.. ; ne peut plus vendre son petrole.

                La Russie va donc exporte Moins de Petrole, qu’elle vendra Moins cher.

                Concernant le GAZ, faire de nouveaux gazoducs vers la Chine coutera une blinde et durera des mois. Sachant que ce n’est pas la stratégie générale Chinoise, on en arrivera a la meme conclusion. La Russie vendra Moins de Gaz a un pri plus bas.

                D’autre part, les sanctions vont peser trés rapidement sur la maintenance des équipements, ce qui va impacter d’ici qq mois sur la capacité de production.

                A titre d’exemple, les avions Russes Boeing/Aribus ne seront plus en état de voler d’ici quelques semaines, par manque de pieces détachées et de maintenance.

                LA conclusion est facile : La Russie sera obligé de vendre MOINS de ressources, a MOINS cher, a la Chine, que ce qu’elle vend actuellement a l’UE.

                On ne parle meme pas du cout de l’occupation d’un pays en guerre. Les US dépensaient 1 Milliard tous les jours pour le maintien de ses forces, hors periode de guerre. La Russie n’aura pas les moyens financiers.

                Bref, Poutine s’est lancé dans une guerre dot la Russie n’a pas les moyens.

                Pour finir, vous allez voir que les négociations nucléaires sur l’IRAN vont réussir.. ce qui permettra a l’IRAN de remettre sur le marché le pétrole Iranien.

                Le petrole Russe deviendra inutilement risqué.



                • fummi grouchette 6 mars 09:21

                  @vachefolle
                  ce matin sur lci l’ambassadeur d’allemagne avouait que l’allemagne et beaucoup d’autres pays européens continuent à acheter le gaz russe... qu ’il faudrait beaucoup de temps pour des terminaux pour gaz liquéfié et qu’il n’était pas question de remettre en service rapidement leurs centrales nucléaires..


                • yakafokon 27 juin 09:21

                  @vachefolle
                  Les exportations massives de gaz et de pétrole russe vers les Etats-Unis, par une noria de pétroliers et de méthaniers depuis la Mer Baltique devraient suffire pour que « l’économie russe » se redresse !
                  Et ce n’est un secret pour personne...sauf pour toi !
                  Le rouble est actuellement à son plus haut niveau, le système Swift est remplacé par le système Mir, et la Russie qui commerce en roubles, en yuans, en pesos, en rands, ou en roupies ( mais ni en dollars, ni en euros ) n’a pratiquement plus aucune dette extérieure !
                  Tout ce qui quitte la Russie ( Mac Donald’s, Renault, e.t.c. ) est remplacé presque immédiatement par une production locale ou par une importation chinoise.
                  Vladimir Poutine remercie vivement les Etats-Unis et leurs esclaves européens, car grâce à eux, la Russie a fait redémarrer son agriculture, son industrie, son commerce, et ses exportations atteignent des records, y compris dans le domaine de l’armement !
                  La ruine, quoi !


                • Pie 3,14 5 mars 18:57

                  Tiens, Pierre Blanc, un nouvel auteur quelle chance pour Agoravox !

                  Deux articles depuis le 2 mars, tous à la gloire de la Sainte Russie de Poutine en guerre contre les nazis d’Ukraine...

                  Aucun commentaire de la part de l’auteur et pour cause il n’existe pas ou alors il est le frère de P Bravo ou le cousin des Roman Garev.

                  Quand le journalisme citoyen se résume à réceptionner et diffuser la propagande officielle d’un état on comprend que l’objectif initial a disparu depuis longtemps.

                  Quand cette propagande concerne l’invasion d’un pays d’Europe de 41 millions d’habitants pour des motifs illégitimes on se dit qu’il y a un problème.

                  Ce qui est rassurant c’est de voir que cela ne marche pas. Certes il y a les quelques trolls poutinesques qui travaillent, il y a les nigauds du cru qui s’amusent à toujours à jouer l’opposition (certains ne sortent jamais de la phase du non qui se termine normalement vers deux ans) mais cela ne prend pas. A l’inverse de la crise du Covid qui était progressive, difficile à percevoir et a favorisé tous les fantasmes, l’invasion de l’Ukraine est une réalité brutale. Une guerre qui fait des dégâts, des motifs qui ne tiennent pas la route. Tout le monde peut le voir, dès lors la propagande patine.


                  • fummi grouchette 6 mars 09:27

                    @Pie 3,14
                    LA phase du non commence à 2 ans...ET pour sortir de la phase infantile voir un docu de Manon Loizon pour lequel elle a obtenu le prix albert londres :« les dessous des revolutions colorées-CIA » https://dai.ly/xocq6q


                  • velosolex velosolex 9 août 10:48

                    @Pie 3,14
                    Blanc ou noir, c’est toujours peint à la couleur du Kremlin, dont ils tentent de refaire la facade, avec leur travail de petite main. « A quoi ça sert que Poutine se décarcasse »
                    « Les sanctions touchent plus l’UE que la Russie, toujours aussi belle dans la tempète qu’une figure de samothace, insensible aux chiures des pigeons »
                    Voilà à peu près le ton. Avec le carré de trolls habituels autour à se plusser dans tous les sens, comme des singes se retirant les puces les uns des autres. 
                    Surtout, comme tu dis, éviter de parler la réalité première de l’invasion, toujours appelée « opération spéciale », qui a envoyé pour le moment 80000 Russes par terre. 
                    L’europe a été crédule pensant que Poutine était fréquentable. Signe positfi, elle a réagit, a coupé les liens incestueux nordstream. Ca, le Vlad ne s’y attendait pas. Pas plus à la résistance Ukrainienne. Il limoge les généraux qui ne sont pas descendus par les snipers. Il est blème. Sa marge va se rapetisser au fil des mois. Une guerre de cette ampleur n’est pas tenable dans le temps. Il a confondu la violence et la force depuis qu’il est au pouvoir. C’est un psychopathe, infatué de lui même, menant son pays au désastre et au déshonneur. L’Afghanistan n’avait pas suffi comme leçon. Il est aussi dangereux qu Toto Rina, car il et prêt à déclencher une catastrophe majeur en s’attaquant aux centrales. Problème, elle n’est pas loin non plus de la frontière Russe. S’il ouvait changer le sens du vent en lui envoyant des missiles sur la gueule il le ferait. 


                  • eau-du-robinet eau-du-robinet 6 mars 03:17

                    Avec la politique criminelle de l’OTAN c’est nous qui allons payer le prix fort !!!
                    Partout les prix explosent ... Le Gazole est à 1€80, les prix alimentaires explosent...
                    .

                    En fait ses sanctions contre la Russie ne ciblent pas seulement la Russie, mais la cible c’est nous et cette stratégie d’étranglement économique fait partie du plan diabolique de Klaus Schwab et Co. => Great Reset
                    .

                    La politique criminelle de l’OTAN est dirigé CONTRE NOUS TOUS, tout comme cette FAKE pandémie, qui c’est traduit par la mise en place du passe LIBERTICIDE, le passe vaccinal et le passe sanitaire. Ce n’est pas que la Russie qu’ils sont entrent d’étrangler économiquement mais nous !!!

                    .
                    Nous devons remplacer nos dirigeants dans toutes les instances du pouvoir, car toutes les instances ont été infiltré ... IL N’Y A PLUS DE CONTRE POUVOIR A PART NOUS LES RÉSISTANTS A L’OPPRESSION MENÉ PAR L’OLIGARCHIE !

                    .

                    Ce n’est pas contre la Russie qu’il faut se battre mais contre nos dirigeants !


                    • fummi grouchette 6 mars 09:28

                      @eau-du-robinet
                      exact


                    • yakafokon 30 mars 08:02

                      @eau-du-robinet
                      Les Etats-Unis n’ont jamais été ennemis de la Russie ( on ne peut pas faire du business avec l’ennemi, c’est contre-productif ), ils sont ennemis de l’Union Européenne depuis qu’elle existe, et qu’ils contrôlent totalement avec l’OTAN. !
                      Pour eux, il est hors de question qu’apparaisse sur le continent européen un bloc économique, voire de défense, allant de la Bretagne jusqu’à la frontière chinoise !
                      C’en serait fin de l’hégémonie de ce pays de fous de la gâchette !
                      Alors ils sont prêts à tout...y compris à ce que nous fassions la guerre à la Russie !
                      Ils ne vont tout-de-même pas risquer la vie de braves G.I., alors qu’ils ont tous leurs esclaves de l’Union Européenne sous la main !
                      Est-ce que vous pensez toujours que François Asselineau a eu tort de vouloir sortir de l’Union Européenne par le FREXIT ?
                      Les rares qui le pensent toujours ne devraient pas avoir le droit de vote.
                      Ils sont trop cons pour ça !


                    • velosolex velosolex 9 août 11:59

                      @eau-du-robinet
                      Votre commentaire coule de source Russe. Il est relié à la propagande du Kremlin. Je n’ai que mépris pour les gens de votre espèce, incapable de lever le nez de votre mangeoire. T
                      ous ceux qui défendent la propagande du Kremlin devront rendre un jour des comptes, ne serait ce qu’à leurs enfants, si ceux ci ont la chance de grandir, à la vue de la catastrophe en cours. Tout est dans le rouge. Climat, désastre environnemtale, et un peuple imbécile, anesthésié par la propagande suit comme un seul homme, ou presque un félé qui les mène en enfer. Les Ukrainiens partagent la même misère, mais au moins eux ont l’honneur, et la légitimité pour eux. A l’heure où le monde est en feu, Poutine allume d’autres incendies géants, ravage l’écosystème, pollue durablement un pays, s’attaque à des centrales nucléraires..
                      .« , Attaques sur des usines chimiques, menaces sur les centrales nucléaires, fuites d’hydrocarbures et sols agricoles pollués… La guerre lancée par la Russie en Ukraine ne fait pas que faucher des vies. Elle met aussi en péril à court et à long terme l’environnement et les moyens de subsistance des Ukrainiens. Pour documenter ces dégâts, l’ONG Zoï Environment Network a lancé une carte interactive* dès les premières semaines de l’invasion russe, en collaboration avec les Nations unies.  »C’est une catastrophe et on ne connaît même pas l’ampleur de ce qui se passe réellement« , déplore Nickolai Denisov, directeur de l’ONG suisse. » France info«  »En Ukraine, la guerre provoque des ravages environnementaux, une autre « catastrophe » pour la population et la vie sauvage"


                    • I.A. 6 mars 09:49

                      Votre article évoque un très gros problème sans le nommer expressément, ou bien vous n’osez pas vous poser la question.

                      Lorsque vous dites « les États-Unis cherchent à enfermer la Russie dans un »étau financier« sans recourir à une action militaire, ce qui aura des conséquences négatives pour le monde entier », vous oubliez les bases militaires installées tout autour de la Russie par l’OTAN, c’est-à-dire par les États-Unis, durant ces trente dernières années. Vous paraissez également ne pas savoir que les États-Unis ont créés des mini-bombes nucléaires (faites une recherche Internet) pour équiper la majeure partie de ces bases militaires...

                      Par conséquent, vous semblez ne pas remarquer que l’action militaire des États-Unis a déjà eu lieu insidieusement et progressivement — avec la complicité de l’Union Européenne — depuis longtemps.


                      En d’autres termes, cette guerre a été subrepticement initiée par les États-Unis il y a bien longtemps, à tel point que vous auriez également pu écrire : « les États-Unis SONT PARVENUS à enfermer la Russie dans un  »étau MILITAIRE«  sans recourir à une action OSTENSIBLE, ce qui aura des conséquences négatives pour le monde entier ».


                      Ce que je suis en train de vous dire, c’est que LES ÉTATS-UNIS CHERCHENT À ENFERMER NON PAS LA SEULE RUSSIE, MAIS SURTOUT TOUTE L’EUROPE DANS UN ÉTAU FINANCIER — avec la participation active de l’UE qui plus est !


                      ... Et ceci, tout en disposant de l’option « destruction nucléaire Europe-Eurasie », qui obligerait la Chine à s’accommoder d’un partenariat intégral avec les États-Unis (lesquels recommenceraient alors le même jeu de dupe initié avec les Russes et les Européens...)


                      • Le but de la hausse des prix des carburants est en fait une saloperie .

                        Faire que la prix du gazole soit plus haut que celui de l’essence ...

                        Je présume sans trop augmenter le prix du gazole des professionnels .

                        Gouvernement de pourris


                        • La hausse non maîtrisée du prix du carburant va dépasser la limite bancaire de 150 E par transaction


                          • Ruut Ruut 18 mars 10:39

                            @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
                            Hier mon plein a coûté 150 Eugro.


                          • Parrhesia Parrhesia 25 mars 09:17

                            >>> Les États-Unis cherchent à enfermer la Russie ...<<<



                            Cela, c’est évident !!!

                            C’est évident, mais il est maintenant grand temps de se rendre compte que ce constat est largement insuffisant.

                            Sur la base des oppositions qui se manifestent aux « States » mêmes et ailleurs dans le monde, il est clair qu’il est grand temps de se demander également qui pousse les Etats-Unis à enfermer la Russie ,,, 


                            Non ???


                            • yakafokon 17 juin 13:05

                              @Parrhesia
                              « Bill, combien sont les indiens ? »
                              « Je sais pas Johnny, peut-être 2.000 ! »
                              « Alors, encerclons-les ! Toi tu prends à gauche, et moi à droite ! »


                            • yakafokon 30 mars 07:32

                              Contrairement à ce que nous serinent les stratèges de salons parisiens, la Russie a joué le coup de « l’invasion de l’Ukraine » d’une main de maitre !

                              Et les nazis ukrainiens sont tombés dans le panneau ( on ne peut pas être nazis et intelligents, sinon ça se saurait ), car au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, l’armée russe a « presque » entouré Kiev, obligeant le gros de l’armée ukrainienne à se regrouper pour défendre la capitale.

                              C’est précisément ce que voulait l’état-major russe, qui avait ainsi les mains libres pour continuer la libération du Donbass, dont certains secteurs étaient toujours occupés par les nazis du bataillon Azov ( notamment à Marioupol ).

                              Les tchétchènes de l’armée russe, spécialisés dans ce genre de nettoyage, sont en train de s’occuper de leurs cas, et ça ne devrait pas trop trainer !

                              A terme, le Donbass va être entièrement « dératisé », séparé de l’Ukraine, et pourra choisir son destin par référendum : soit rester ukrainien, soit devenir russe.

                              Je pense que Moscou ne tient pas particulièrement à annexer le Donbass, tout en lui accordant la protection de l’O.T.S.C., si le Donbass veut faire partie de la C.E.I.

                              Rien n’empêchera l’Ukraine de faire du commerce avec qui elle voudra, y compris avec l’Europe, mais jamais elle n’intégrera l’Union Européenne, ce qui signifierait son intégration à l’OTAN. Une ligne à ne pas franchir pour Moscou !

                              Après-tout, la Suisse ne fait partie ni de l’Union Européenne, ni de l’OTAN, et ne s’en porte pas plus mal...bien au contraire !

                              Ce qui restera de l’Ukraine deviendra un état neutre, dont la sécurité sera assurée par les casques bleus de l’ONU,comme ça a été le cas lors de la guerre de Corée.

                              Moralité : si les Etats-Unis n’avaient pas foutu la merde en Ukraine, en fomentant le putsch du Maïdan à Kiev, il n’y aurait eu aucun massacre de russophones à Kiev, Odessa, ou Marioupol. Le Donbass ne se serait pas soulevé contre les massacres du bataillon Azov ( 14.000 civils ont été tués, entre 2014 et 2022 ). La Crimée n’aurait pas voté son indépendance par référendum, puis son rattachement à la Russie.et la base navale de Sébastopol, qui abrite la flotte russe de la Mer Noire, serait toujours ukrainienne, avec un bail de location à la Russie jusqu’en 2042 !

                              Allez Zelensky ! Dis merci à tonton Biden, pour l’immense service que les Etats-Unis ont rendu à ce qui reste de ton pays !


                              • Berthe 31 mai 22:52

                                @yakafokon
                                Excellent résumé, très logique... que penser de la dernière humiliation EU avec Orban qui commence à comprendre le petit jeu de Bruxelles. Les pays de l’Est nouvellement entré dans l’UE sont encore très fortement ancré dans leurs savant qu’ils n’ont strictement rien à gagner d’un embargo contre la Russie et plus encore leur engagement dans une guerre qui n’este pas celle des européens mais des pays dits Riches principalement situés à l’ouest et aux usa, GB, Australie etc... On oublie aussi l’élément « Snowden » qui a déclenché une haine perceptible des usa envers la Russie qui lui a donné asile. Biden ne peut pas agir comme son prédécesseur Bush qui est allé cueillir Noriega dans une église au Panama en 2010 Personne ne s’est posé la question de savoir pourquoi les pays dits démocratiques ont refusé de l’accueillir. En revanche on accueille tjrs les despotes africains, sarkozy voulait même accueillir Ben Ali à l’époque, c’est la foule ici et là. bas qui ont fait qu’il n’a pas pu s’exiler en France. Quelque chose s’est passé que nous ne savons pas à propos de Snowden, a suivi le problème malien et c’est à ce moment précis que Macron a perdu les pédales, j’y suis très réceptive depuis. Y a t il double vengeance, celle d’Obama puis celle de Macron ? 


                              • Berthe 31 mai 22:54

                                @Berthe

                                pardon, une coquille s’est logée dans la phrase... 
                                Les pays de l’Est nouvellement entrés dans l’UE sont encore très fortement ancrés dans le nationalisme et ils savent qu’ils n’ont strictement rien à gagner d’un embargo... 


                              • SilentArrow 18 avril 08:35

                                @Pierre Blanc

                                La Russie paie des sanctions pour son indépendance, mais pour quoi l’Europe paie-t-elle ?

                                L’Europe paye pour la balle qu’elle se tire dans le pied.

                                Au lieu d’acheter le gaz russe, elle devra acheter le gaz américain plus cher, dépendre de l’humeur des USA et se priver de relations commerciales mutuellement profitables avec la Russie.

                                Le fiasco économique total !

                                Et tous ces gouvernants européens qui font du zèle comme des petits caniches pour imposer des sanctions stupides à la Russie !


                                • otemporaomores 3 mai 19:15

                                  « toute imposition imprudente de sanctions contre la Russie nuira inévitablement à l’Europe »

                                  C’est le but recherché.


                                  • yakafokon 17 juin 12:54

                                    Les sanctions économiques contre la Russie sont les armes des lâches, qui n’osent pas aller sur le terrain car ils savent pertinemment qu’ils vont se prendre une branlée de première ! ( comme au Vietnam ou en Afghanistan ).

                                    Il vaut mieux que se soient ces crétins de l’Union Européenne qui se fassent tuer à leur place par les russes, pour défendre les nazis ukrainiens !

                                    Et malheureusement, la France ne fait pas exception, avec son nain de jardin qui prétend terroriser Poutine avec ses menaces de sanctions, et sa grosse fourniture de « canons de Navarone » !

                                    Mais le chef du Kremlin s’en tamponne le coquillard avec un tibia de céphalopode nyctalope à poils ras, de ses menaces !

                                    La Russie à elle-seule, détient plus d’ogives nucléaires que tous les autres pays du monde réunis. En outre, elles sont d’une puissance supérieure, et livrables à domicile à la demande, à une vitesse de mach 30 !

                                    Il suffit de demander, et de faire la queue pour être servis !


                                    • yakafokon 27 juin 08:02

                                      Vérification faite auprès de plusieurs media, il s’avère que les Etats-Unis, qui interdisent à l’Union Européenne d’acheter du gaz et du pétrole russe, ne se gênent pas pour le faire, au nez et à la barbe de tout-le-monde !

                                      C’est une véritable noria de pétroliers et de méthaniers qui fait le yo-yo entre la Mer Baltique et les ports américains ( sous pavillons de complaisance, bien-sûr ).

                                      Ce qui revient à dire que les chefs d’états de l’Union Européenne, ou sont plus cons les uns que les autres pour ne pas s’en être aperçus...ou ne sont que de vulgaires traitres à leurs pays ( version que j’ai tendance à privilégier ), passibles du poteau d’exécution pour haute trahison et intelligence avec l’ennemi ( les anglo-saxons ) !

                                      Ces autistes n’ont toujours pas compris que l’obéissance aveugle à Londres et Washington, nous entrainait irrémédiablement vers une guerre en Ukraine contre la Russie ( guerre que nous cherchons désespérément en fournissant des armes offensives à ce pays de nazis patentés ).

                                      Vladimir Poutine a fait preuve d’une patience d’ange pendant huit ans, puis devant l’arrogance méprisants des occidentaux, il s’est décidé à sauter le pas et à envahir le Donbass pour libérer la population russophone massacrée de 2014 à 2022 par les nazis ukrainiens, ce qui a pris de court « l’armée » ukrainienne qui s’apprêtait à lancer une offensive générale contre les dissidents du Donbass !

                                      La Russie n’a même pas besoin de se lancer dans guerre contre l’Union Européenne ( le vœu des Etats-Unis ) pour nous mettre à genoux. Il lui suffit de cesser toutes ses exportations vers l’Europe !

                                      Plus de gaz, de pétrole, d’acier, d’aluminium, de titane, d’uranium ( ça aussi ), de terres et de métaux rares, de céréales, d’huiles de tournesol et de colza, d’engrais, et cætera !

                                      Tout ça partira vers la Chine, l’Amérique Latine, l’Afrique, le Venezuela, Cuba, l’Algérie, l’Inde, ou l’Afrique de Sud ( ce ne sont pas les clients qui manquent ).

                                      Et si l’on veut aller plus loin, je rappelle qu’à elle-seule la Russie possède plus d’ogives nucléaires que tous les autres pays du monde réunis, que ces ogives sont plus puissantes, et qu’elles peuvent être livrées à domicile par des missiles hypersoniques ( vitesse mach 30, soit 33.000 km/h ) impossibles à intercepter !

                                      Et ça vaut aussi pour la Grande-Bretagne ou les Etats-Unis, au cas il leur viendraient l’idée saugrenue d’intervenir directement.

                                      Mais je ne suis pas trop inquiet de ce côté-là, car ils se planquent toujours derrière les autres pour fomenter leurs guerres, et ce sont toujours les autres ( donc nous ) qui trinquent !

                                      La conclusion ( la seule ) : foutre le camp de l’Union Européenne, de la B.C.E., et surtout de l’O.T.A.N. avant qu’il ne soit trop tard !

                                      FREXIT, DEUTSCHIT, ITALXIT, SPANXIT, l’O.T.A.N. s’écroule, et le monde retrouve enfin la paix !

                                      www.upr.fr


                                      • yakafokon 5 juillet 11:55

                                        Il va falloir que les dirigeants de la France, de l’Allemagne, et de l’Italie s’enfoncent dans le crâne une idée stratégique assez primaire : tant que ces pays fondateurs de l’Union Européenne ( c’est du moins ce qu’ils croient ), feront partie de l’O.T.A.N., ils n’auront aucun pouvoir de décision !

                                        La Constitution Européenne a été savamment concoctée par les Etats-Unis, pour rendre cette opération quasiment impossible, à moins que...

                                        Mais oui bon sang, mais c’est bien sûr !

                                        L’article 50 de ladite Convention, permet aux pays qui le veulent, de sortir de l’Union Européenne, et même de l’ O.T.A.N. ( article 13 pour le domaine de la défense ).

                                        Si la France sort de ce « piège à cons », l’Allemagne et l’Italie suivront le même chemin, et l’ O.T.A.N. s’écroulera sur elle-même ( comme le prévoyait Donald Trump qui ne voyait pas son intérêt à la financer, mais surtout les problèmes qu’elle allait poser au plan de la paix mondiale ). Il préférait le business à la guerre !

                                        Le guignol qui nous dirige croit qu’il va faire peur à Poutine, en souhaitant un franc dialogue avec lui, tout en appliquant à la Russie de nouvelles sanctions !

                                        Vous avez vu la réaction immédiate du président russe ?

                                        Le gaz coupé, le pétrole coupé...et ça ne fait que commencer, car nous sommes beaucoup plus dépendants de la Russie, que celle-ci ne l’est de la France !

                                        Grâce aux sanctions des Etats-Unis, la Russie est maintenant un pays qui vit dans une autarcie quasi-totale à tous points de vue ( agricole, industrielle, militaire ), et qui est devenue exportatrice dans de nombreux domaines...mais pas vers l’Europe !

                                        Elle peut se passer de nos bérets basques, de notre gros rouge, de nos délicieux camemberts, de Coca-Cola, de MacDonald’s !

                                        Mais nous, pour cet hiver...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Pierre Blanc


Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité