• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Mieux vaut Marine Le Pen que Macron ?

Mieux vaut Marine Le Pen que Macron ?

Dans un article paru dans Agoravox en date du 23/03/2015, article intitulé "Le FN entre Canal historique et Canal habituel" je m'interrogeais sur l'attrait croissant exercé auprès de l'électorat français par le FN, (devenu ultérieurement le R.N.).

Il ne s'agissait pas de le louanger, mais simplement de chercher les causes ou les raisons de son influence grandissante.

Je reprenais (à contre-emploi, certes) la célèbre exclamation prêtée au grand amiral byzantin Loukas Notaras, exclamation prononcée au moment où les Turcs assiégeaient Constantinople en 1453 : "Mieux vaut voir le turban turc dans la ville que la mitre romaine" !

Cette surprenante exhortation s'expliquait par le souvenir durable du sac de Constantinople et le massacre de sa population par les troupes de la IVe croisade plus de deux siècles auparavant (12 avril 1204).

En la paraphrasant, nous pourrions aujourd'hui, pour exprimer le succès des thèses frontistes auprès d'une partie de l'électorat français, la traduire ainsi : "Mieux vaut Marine Le Pen que Macron !"

- En 2015, la social-démocratie qui nous gouvernait alors s'employait à effrayer l'électeur basique en criant au loup fasciste et en invoquant les dieux Lares de la République (et/ou de la Démocratie) à seule fin de conserver le pouvoir.

- Voici 18 mois le même procédé a été utilisé par Emmanuel Macron pour réaliser une conquête du pouvoir que des journalistes ont pu appeler "Le casse du siècle".

- Aujourd'hui, dans la perspective d'élections européennes qui pour l'instant paraissent devoir être favorables au RN, voici que la Macronie, qui lui dispute la première place, reprend l'antienne du "danger", représenté désormais par une extrême-droite et extrême-gauche "complices", conjointement dénoncées comme "populistes" tandis qu'un "progressisme" indéfini nous est présenté comme une alternative salutaire.

Cette Macronie ébranlée par l'affaire Benalla, l'irruption des Gilets Jaunes et accessoirement le parler "cash" de Jupiter, espère grâce l'enfumage du "grand débat" et la constitution de listes "Gilets Jaunes" fort opportunes, faire perdurer le "Casse du Siècle" et poursuivre son dessein européo-mondialiste.

- Le RN, pour sa part, bénéficie toujours d'une assise électorale indiscutable, son discours anti-immigration et accessoirement anti-européen alimentant beaucoup plus que ses options sociales (surtout depuis le départ de Philippot) son audience au niveau des classes dites populaires.

Le salut peut-il venir de l'opposition ?

- Le PR est partagé entre une petite frange droitière susceptible de pactiser avec le RN, une autre frange qui espère trouver le salut dans une alliance avec la Macronie au nom des "valeurs" européennes, et un corps central à l'idéologie imprécise, faite d'un mélange le libéralisme et cde conservatisme, mais disposé ces jours-ci à composer avec Macron au nom du rétablissement d'un ordre "menacé" par les Gilets Jaunes "casseurs".

- LFI, minée par des contradictions idéologiques internes, comporte de brillantes individualités, mais résiste difficilement à la diabolisation constante et soutenue dont elle fait les frais de la part des médias dominants et de leurs chiens de garde.

- Le P.S, par suite d'une dérive accentuée vers le libéral-socialisme et l'atlantisme sous la gouvernance Hollande, et s'étant en partie dilué dans la République en Marche, est désormais réduit à une misérable peau de chagrin qui se réclame "de gauche" sans parvenir à convaincre grand monde.

- Les écologistes conservent une légère consistance en termes électoraux mais ne présentent pas une alternative très crédible en termes de gouvernance.

- Passons sur la "génération" d'un Hamon qui ne semble guère promise à un avenir électoral radieux.

- Le P.C enfin a perdu sans espoir de retour sa superbe d'antan, et n'existe plus qu'à l'état de survivant d'une époque révolue.

Alors, surtout si l'on considère comme insuffisante, illusoire ou faussée la démocratie représentative que continuent à défendre et prôner les éditorialistes, les experts, et autres chroniqueurs patentés qui nous abreuvent de leur jacassin dans les micros et les lucarnes du paysage audio-visuel français, QUE FAIRE ? (Comme disait en son temps un certain Lénine).


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

152 réactions à cet article    


  • amiaplacidus amiaplacidus 2 février 13:31

    Le drame, c’est que l’on en arrive à poser la question en titre de l’article.


    • MAIBORODA MAIBORODA 2 février 17:09

      @amiaplacidus

      Le point d’interrogation confère en pareil cas un sens plus complexe (ou moins évident) que le point d’exclamation.


    • amiaplacidus amiaplacidus 2 février 17:37

      @MAIBORODA

      C’est bien comme cela que je l’avais compris.


    • Julot_Fr 2 février 19:12

      Si je peux me permettre, en politique, il y a deux camps :

      1) ceux qui defendent le cartel des riche compose des multinationales, banques, EU, FMI,...

      2) ceux qui defendent la population souveraine et les PME.

      Ce qui sont dans le camp 2) se reperent simplement par le manque de credits attribues par les banques durant les campagnes electorales et par l’acharnement mediatique des media qui sont detenus par les ultra riches. Il me semble que Marine LP rempli ces 2 criteres... mais c’est a vous de voir !


    • soi même 2 février 19:50

      @Julot_Fr ; il y a deux camps : je croie plus tôt qu’il en a trois, les opportunistes, les conservateurs, et les libertaires, et se sont les libertaires et les conservateurs qui sont actuellement les plus exclus du champs politique et fait qu’il y a une forte probabilité que l’on avoir Marine dans les gencives dans les prochaine élections à défaut d’avoir un véritable candidat qui ce soucis de l’intérêt de la Nation.

      Il est très instructif d’écouté Jacques Attali dans ses prémonitions d’imprécateur financier politique.


    • Ouallonsnous ? 2 février 20:00

      @amiaplacidus

      Et pourquoi marcher dans leur combine, pourquoi ne pas choisir, enfin !


    • HELIOS HELIOS 3 février 00:57

      @soi même
      ... et qu’est-ce qui vous fait penser que Marine Le Pen ne se soucie pas de l’interet de notre pays ?... a moins qu’en parlant d’interet nous n’ayons pas du tout la mëme vision de notre avenir....


    • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 3 février 08:12

      @HELIOS
      le fait de voter pour le secret des affaires au parlement européen atteste du camp de Marine Le Pen, celui des nantis, de cette haute bourgeoisie avide d’argent.

      Les gens modestes qui la suivent doivent urgemment ouvrir les yeux ! 


    • soi même 3 février 11:43

      @HELIOS, Marine ne sait jamais soucier de la nation , si vous relevez l’historie de ses prises de position, vous rendez compte qu’elle est en permanence en train de se contredire. Cela s’appelle être opportunisme.


    • HELIOS HELIOS 3 février 15:46

      @Jean-François Dedieu

      ... justement ce mecanisme « secret des affaires » est le modéle qui reste ambigu et qui ouvre la voie a tous les abus :

      Oui au secret des affaires = dissimulation des pratiques et des manoeuvres illegales des grandes entreprises...
      Non au secret des affaire = pillage des savoir faire et des accords strategiques entre les grandes entreprises...

      L’opacite et la transparence ont leurs defauts et leurs avantages, mais, rappelez vous,ce secret n’exclu en rien le respect de la loi. Un accord ou des pratiques illegales, mëme secretes, restent illegales.

      Marine LePen a voté le texte, non pas pour la dissimulation délictueuse, mais pour la protection de la strategie des entreprises francaises qui se voient pillées et cela n’exclu en rien le controle actuellement deficient des autorites europeenes comme francaises qui ne veulent pas defendre leur propre interet.


    • Aurevoiràjamais Aurevoiràjamais 5 février 11:43

      @Jean-François Dedieu
      Vous ne faites visiblement pas parti des « gens modeste », y compris dans vos propos (doivent urgemment...) !!!


    • Giordano Bruno 2 février 14:00

      Vous avez oublié l’UPR, seul parti d’opposition vraiment sérieux, car le seul à vouloir la sortie De l’Union européenne.


      • MAIBORODA MAIBORODA 2 février 14:12

        @Giordano Bruno

        Exact. J’aurais dû le mentionner. D’autant que je partage son idée de « FREXIT ».

        Mais je m’en suis tenu aux partis plus ou moins représentés à l’Assemblée.

        Je n’ai pas mentionné non plus « Les Patriotes » et « Debout la France », qui élargissent le nombre des contempteurs de l’Europe actuelle.


      • Albert123 2 février 16:06

        @Giordano Bruno

        le score de l’UPR et d’Asselineau en 2017 est celui du FN et de Lepen en 1974, 

        43 ans c’est long pour un électeur en quête d’un changement providentiel,

        c’est par contre une très bonne durée pour faire une carrière en politique 


      • Julot_Fr 2 février 18:55

        Il me semblait que Marine LP souhaitait sortir de l’EU.
        mais effectivement, les calculs electoraux l’on fait change de cap. Pareil pour la sorti de l’euro.
        C’est stupefiant comme les gens n’analysent pas ce qu’elle raconte. Il suffi de citer son nom et les cerveaux s’arretent de fonctionner, signe d’un bon conditionnement, genre bons moutons


      • jesuisdesordonne jesuisdesordonne 3 février 06:19

        @Albert123
        Comparaison n’est pas raison.
        Le FN n’a jamais eu une courbe d’adhésions exponentielle. Ensuite ses positions étaient clairement à la droite de la droite d’où le plafond de verre sur lequel Mitterrand avait misé.
        ASSELINEAU est systématiquement blacklisté des grands médias à l’inverse de Le Pen. Lequel leur fait peur ?


      • kirios 3 février 08:48

        @Julot_Fr
        « Il me semblait que Marine LP souhaitait sortir de l’EU. »
        à moi aussi, et c’est pour çà que je l’ai votée .
        elle a changé de cap , si je vote aux européennes ce sera pour Asselineau , car , même si je ne partage pas toute ses idées, c’est le seul qui explique , qui argumente , qui est ,intelligemment , pour la sortie de la communauté européenne


      • julius 1ER 3 février 10:00

        @jesuisdesordonne

        Aucun des 2 ne fait peur ... ils sont juste les idiots utiles du système !!!
        j’ai écrit il y a 2 ans que les Lepen ou le RN allaient bloquer le Jeu politique pour les 10 ans qui viennent ....ce qui se confirme année après année !!!
        alors la stratégie attrape -tout de MLP fonctionne à plein et comme dit Julot les gens ne lisent pas son programme elle est revenue sur toutes ces promesses de campagne, c’est du Macron bis sauf que :

        si le RN devait accéder au pouvoir ce sera ;
        une politique Ultra Libérale au niveau économique 
        mais ultra totalitaire au niveau sociétale et social avec restriction des libertés tous azimut !!!
        c’est le rêve des Banksters mondialisés, en fait le modèle US ou le modèle chinois Hyper stalinien 
        c’est ce que réclamait JP Morgan en 2013 : voici le lien :

        https://blogs.mediapart.fr/vivre-est-un-village/blog/200613/jpmorgan-reclame-des-regimes-autoritaires-en-europe

        la vérité historique c’est que les banksters mondialisés arrivent à leurs fins et les pantins politiques se prêtent à leur jeu, il n’y a qu’à voir ce qui se passe en Europe où le progrès social n’est plus à l’ordre du jour !!!


      • capobianco 3 février 18:45

        @kirios
        Et après être sorti, il propose quoi, la sortie du système ou on repart pour un tour ?


      • files_walQer files_walQer 4 février 09:43

        @Giordano Bruno

        Le Pen présidente cela ne changerait rien puisqu’elle ne sortirait pas de l’UE.

        Le seul qui à la solution qui conviendrait à tout le monde c’est l’UPR avec François Asselineau.

        C’est LA solution parce que c’est notre appartenance à l’UE qui génère tous ces problèmes or il est actuellement le seul qui veut réellement en sortir et c’est bien pour cela qu’on ne le voit jamais dans les médias en dehors des campagnes officielles ou les « journalistes » s’ingénient à l’empêcher le plus possible de dire ce qu’il a à dire.

        Par contre Le Pen et les autres ont table ouverte dans les médias pour faire perdurer le système qui leur permet de faire élire n’importe qui. La preuve avec Macron.
        Le système en question brillamment expliquée dans l’image ci-dessous :
        https://ibb.co/PWH9DxD

        L’UPR appelle les Français à mettre provisoirement de côté leurs divisions pour se concentrer sur l’essentiel, ainsi que l’avaient fait les membres du CNR (Conseil National de la Résistance) le 15 mars 1944. De nos jours, l’indépendance et la liberté de la France impliquent la sortie au plus vite de la France de l’Union européenne, de l’euro et de l’OTAN.

        L’objectif de l’UPR et de M. Asselineau n’est que cela, ensuite la France ayant récupéré sa souveraineté, le vote des français aura à nouveau un sens, d’autant plus que le Référendum d’Initiative Populaire RIP (comparable au RIC différences mineures que je n’ai pas à l’esprit), serait en place puisque M. Asselineau le propose depuis 2011. Il serait utilisé régulièrement sur les grands sujets comme par exemple l’immigration.

        Pour ceux qui rechigneraient de voter pour Asselineau parce qu’il auraient telle ou telle critique sur la personne ou qu’ils voudraient que tel ou tel sujet soit inclus tout de suite dans le programme.

        Pendant la seconde guerre mondiale, auriez-vous critiqué De Gaulle parce qu’il ne parlait pas de la politique d’après guerre ? Son but était de
        virer les allemands et que la France récupère sa souveraineté pleine et entière. Aujourd’hui, il faut d’abord sortir de l’UE et de l’OTAN.

        J’ai lu récemment une métaphore très parlante sur twitter d’un jeune homme gilet jaune qui dit :

        Est-ce qu’on réfléchit à la position que l’on va choisir pour faire l’amour si on est impuissant ? On cherche d’abord à récupérer sa puissance.

        Le bon vieux proverbe qui dit qu’on ne met pas la charrue avant les boeufs.reste aussi d’actualité.

        Pour vous convaincre de tout cela et vous laissez une chance de changer d’avis si vous n’êtes pas déjà convaincu qu’un FREXIT serait bénéfique pour tous, le mieux est d’écouter les conférences en ligne présente sur le site de l’UPR :

        https://upr.fr/conferences


      • cétacose2 2 février 14:12

        Les français sont tellement nuls et bornés qu’ils ne mériteraient même pas d’avoir une présidente aussi prestigieuse.......


        • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 3 février 08:16

          @cétacose2
          c’est vrai que sa prestation au débat contre Macron fut magnifique !


        • cétacose2 3 février 20:03

          @Jean-François Dedieu
          Bonsoir .Si vous aviez été menacé vous et votre famille avant ce fameux débat ,vous aussi ,vous vous seriez sabordé......


        • François Pignon François Pignon 2 février 14:17

          Et si la question était : 

          « mieux vaut laisser le choix entre Macron et Le Pen, quitte à récolter Le Pen, plutôt que de risquer un choix plus radical » ?

          ça s’appelle vote utile ou alternance « démocratique » à l’Américaine, sauf que dans la dernière présidentielle, à la différence du parti démocrate et du parti républicain aux Etats Unis, PS et PR en France ne pouvaient même plus être présentés comme différents, le syncrétisme les ayant fusionnés politiquement. Il fallait bien trouver un autre repoussoir.


          • François Pignon François Pignon 2 février 14:23

            @François Pignon

            s’il fallait comparer le socio-style politique de la France en 2019 avec celui des Etats Unis, on pourrait considérer que :
            PS-PR-LREM = démocrates
            RN-DLF = républicains
            Asselineau + PCF + PAC = complotistes et conspirationnistes amis des terroristes genre Chomsky 


          • JL JL 2 février 14:43

            @François Pignon
             
             Asselineau et PCF ? non, opposés.
             
             Chomsky ami des terroristes ? Où ça ? Dans votre tête ?


          • JL JL 2 février 14:45

            @François Pignon
             
            ’’  mieux vaut laisser le choix entre Macron et Le Pen, quitte à récolter Le Pen

            ça s’appelle vote utile’’
             
             mais non, c’est tout le contraire !


          • François Pignon François Pignon 2 février 14:51

            @JL

             « mais non, c’est tout le contraire !  »

            quitte à récolter Macron ?

            vous voulez dire que les marionettistes auraient préféré Le Pen ? Peut-être, après tout !


          • JL JL 2 février 15:10

            @François Pignon
             
            on ne parle peut-être pas de la même chose.
             

            Le vote utile du point de vue de l’électeur consisterait en l’occurrence, à voter pour le « moins pire ».

             

            Maintenant, d’un autre point de vue je ne comprends pas où vous voulez en venir : les marionnettistes avaient-ils un autre choix que celui de laisser les électeurs en décider ?

             

            Dans la mesure où ils s’en fichent, vu que ce qu’ils craignent le plus ce sont les « rouges » !?

             

            « Ce ne sont pas les djihadistes qui « tentent de détruire notre pays » dit-il, mais « les communistes ». Pour Beck, ainsi que pour les activistes droitiers du Tea Party dont il est proche, le terrorisme représente une menace bien moins préoccupante que le socialisme. »


          • François Pignon François Pignon 2 février 15:18

            @JL

            « Le vote utile du point de vue de l’électeur consisterait en l’occurrence, à voter pour le « moins pire ».  »

            C’est en tous cas à cela qu’on veut les amener et ça a marché plusieurs fois.

            Et pour certains, Le Pen est « moins pire » que le diable rouge.


          • MAIBORODA MAIBORODA 2 février 15:59

            @François Pignon
            Il me semble que pour l’Amérique vous oubliez le sympathique Bernie SANDERS.


          • JL JL 2 février 16:04

            @François Pignon
             
             ok pour ça.
             Et pour Chomsky ?


          • François Pignon François Pignon 2 février 16:40

            @JL

            pour Chomsky et ceux qui sont avec lui à droite du signe égal de la troisième équation, il s’agit d’une prosopopée pour laquelle j’ai négligé de mettre des guillemets, convaincu que j’étais que le lecteur devinerait ce qui est dans ma tête
            merci de rétablir dans la vôtre le sens que j’entendais produire par cette citaion qui reproduisait ce qu’on a l habitude d’entendre aux JT de 20 heurs.


          • JL JL 2 février 16:49

            @François Pignon
             
             le moins que je puisse dire c’est que vous mettez à rude épreuve la subtilité de vos lecteurs. La mienne au moins. Mais j’aime que les choses soient claires.
             
             smiley


          • François Pignon François Pignon 2 février 17:35

            @JL

            ok, dont acte


          • MAIBORODA MAIBORODA 3 février 10:14

            @MAIBORODA

            ...... Lequel SANDERS est, pour les affidés de TRUMP et CLINTON, un effroyable gauchiste.


          • julius 1ER 3 février 10:17

            @JL
            bravo JL au moins 1 qui voit clair !!!
            c’est l’éternel débat entre riches et pauvres ( pauvres cad classes moyennes et populaires les plus nombreuses ) le reste c’est de l’habillage cosmétique ... le Capitalisme par sa nature engendre le paupérisme ( ce qui est drôle c’est que beaucoup de gens parlent de paupérisme ou de paupérisation sans savoir que c’est Marx que beaucoup rejettent qui l’a théorisé ;... ce qui est un comble !!!
            mais il suffit d’avoir un regard lucide sur l’économie libérale de ces 50 dernières années pour simplement voir la part que le Capital s’est octroyé ..........

            en dépit du vaillant Sarkosy qui disait Capital(actionnaires) 33% Travail 33% Investissements 33% 
            or aujourdhui c’est :
            Capital et Actionnaire 73% 
            Travail et Investissements 27% 
            c’est ce déséquilibre qui provoque ce paupérisme de masse or ne rien changer à cela équivaut à entériner ce fait et rien dans le programme des turlupins que vous citez n’est défavorable au Capital ....CQFD !!!!!!


          • kader kader 4 février 19:14

            @François Pignon
            et bien oui j’ai voté Le Pen pour la première fois de ma vie pour voter pour le « moins pire »

            et de toute façon concernant l’immigration les frontières les droits, le coup exorbitant des étrangers, c’est pas Macon ni LFI, ni le PS, ni LR qui fera ce ménage..

            c’est le pen.


          • math math 2 février 14:23

            bof..elle reste dans l’UE et garde l’euro ?

            Elle est comme les autres pingouins pro européistes… ?

            Marion à plus de dignité qu’elle… !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès