• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Nouvelle-Calédonie : qui est le « mauvais joueur » ?

Nouvelle-Calédonie : qui est le « mauvais joueur » ?

 

Le troisième référendum sur l’avenir de la Nouvelle-Calédonie vient d’avoir lieu ce 12 décembre. Le scrutin a donné un Non écrasant à l’indépendance. Oui, mais dans les conditions d’une abstention majoritaire et, pour une bonne part, très politique, puisque les indépendantistes kanaks, eux, avaient appelé au boycott.
Aussitôt, Macron s’est réjoui de ce « succès », mais le FLNKS a refusé de valider le résultat, se faisant traiter implicitement ou explicitement de mauvais joueur par une partie des médias. Mais qui est le mauvais joueur en la matière, si ce ne sont ceux qui, à Paris, prenant le risque de réduire à néant tout le processus découlant des Accords de Nouméa (gel du corps électoral, succession de trois référendums), ont refusé de retarder de quelques mois le référendum pour prendre en compte les demandes de la partie kanak ?

La question n’est même pas de savoir si ces demandes étaient ou pas justifiées, elle est de savoir comment un pouvoir prenant au sérieux le droit des peuples à l’autodétermination, et réellement soucieux de laver la France de tout soupçon de néocolonialisme, pouvait s’assurer de l’incontestable légitimité du scrutin, ce qui ne pouvait que faire défaut si l’un des deux camps en présence, loyalistes et indépendantistes, ne se retrouvait pas dans les conditions dudit scrutin.

Bref, un beau gâchis en perspective, une ombre portée sur l’adhésion réelle à la République française de la majorité des Calédoniens (dont la masse des Kanaks, population très longtemps humiliée qui n’est devenue française de plein droit qu’en 1957) avec à l’arrivée, de nouveaux risques pour la paix civile dans l’archipel calédonien.

Georges Gastaud, ancien secrétaire de la cellule Eloi Machoro (militant révolutionnaire kanak abattu sur l’ordre du pouvoir mitterrandien) du Parti communiste français.


Les leçons chiffrées des résultats des référendum d’indépendance de la Nouvelle-Calédonie

Le tableau ci-dessous synthétise les résultats des trois référendums d’indépendance ainsi que celui de 1987.

Les résultats du 12 décembre mettent en évidence à ce stade la continuité d’une absence de majorité au sein du corps électoral spécial dans les urnes pour l’indépendance, mais l’absence de majorité forte contre l’indépendance également. De fait le non à l’indépendance ne représente que 41% des inscrits ce 12 décembre 2021 et l’abstention est majoritaire. Toutefois, un calcul très simple montre qu’en projetant un niveau de participation de 85% similaire au niveau historique du referendum de 2020 et en considérant que la totalité des électeurs, abstentionnistes le 12 décembre, seraient partisans du oui à l’indépendance ( ce qui relève d’une forte sur-représentation du vote indépendantiste comme l’a montré le referendum de 2020), alors le non à l’indépendance serait encore en tête dans les urnes.

  1987 2018 2020 2021
inscrits 85022 100,00 % 174165 100,00 % 180799 100,00 % 184367 100,00 %
votants 50520 59,42 % 141099 81,01 % 154918 85,69 % 80938 43,90 %
blancs 0 0,00 % 1023 0,59 % 855 0,47 % 1142 0,62 %
nuls 0 0,00 % 1143 0,66 % 1027 0,57 % 1276 0,69 %
blancs et nuls 797 0,94 % 2166 1,24 % 1882 1,04 % 2418 1,31 %
abstention 34502 40,58 % 33066 18,99 % 25881 14,31 % 103429 56,10 %
exprimés 49453 58,16 % 138933 79,77 % 153036 84,64 % 78520 42,59 %
oui 842 0,99 % 60199 34,56 % 71533 39,56 % 2755 1,49 %
non 48611 57,17 % 78734 45,21 % 81503 45,08 % 75765 41,09 %

 

Le point sur la situation, les réactions à Paris et Nouméa

Conformément à l’accord de Nouméa, le statut de la Nouvelle Calédonie n’a eu de cesse d’évoluer ces dernières décennies. Le territoire dispose désormais de larges compétences exercé en propre et de structures institutionnelles spécifiques. La Constitution a consacré ces dispositions transitoires relatives à la Nouvelle-Calédonie dans un titre qui leur est spécialement consacré. L’élaboration d’un nouveau statut entraînerait donc une nouvelle révision constitutionnelle lors du prochain quinquennat. Surtout la tenue de ce troisième referendum pose la question de la fin du corps électoral spécial pour d’éventuels nouveaux scrutins à venir. Ce dernier exclut des listes électorales une partie non négligeable des travailleurs de Nouvelle-Calédonie (35 000 électeurs de la liste électorale, essentiellement des Français de métropole arrivés après 1994 et leurs enfants, soit 16% du corps électoral) , et ce alors que le peuple kanak est de fait loin de la majorité des habitants du territoire (41% de la population).

Emmanuel Macron s’est exprimé immédiatement après le prononcé des résultats du vote du 12 décembre. Sans un mot pour la majorité du corps électoral qui a refusé la brutalité d’un scrutin imposé à marche forcée, en dépit de la situation sanitaire, et dans le but de servir en premier lieu plus à la campagne électorale de Macron qu’à construire un avenir serein et démocratique pour la Nouvelle-Calédonie. Il a immédiatement dépêché le cynique ministre des Outre-mers, Lecornu, qui vient lui aussi de s’illustrer par sa brutalité aux Antilles, qui n’a d’égale que son empressement à démanteler la République en lançant contre la Guadeloupe un chantage à l’autonomie alors que c’est une crise et les inégalités sociales que dénoncent de façon continue les Guadeloupéens. Ce déplacement a lieu alors que les autorités de Nouméa, avec un gouvernement désormais à majorité indépendantiste, fait face à une situation budgétaire compliquée, avec un manque de 500 millions d’euros, et des autorités parisiennes qui le mettent sous pression austéritaire de réduire ses dépenses de 300 millions d’euros au nom de « réformes structurelles ». Bref, de Paris à Nouméa, la situation économico-politique n’est pas sans similitudes, celles de l’exploitation capitaliste.

Dans ce contexte, les indépendantistes, qui ont affiché leur détermination à garantir pacifiquement le calme et la sérénité y compris durant ce scrutin contesté, rappellent qu’il n’y a pas lieu de précipiter contrairement à ce que prétend Macron les discussions sur le statut institutionnel de la Nouvelle-Calédonie. Au journal Le Monde, le porte-parole du gouvernement, chargé notamment de la fiscalité et des affaires minières, Gilbert Tyuienon explique : « On ne va surtout pas se précipiter, assure-t-il au Monde . Ça ne sert à rien de discuter dès le lendemain sachant toutes les tensions qu’il y a eues. Il faut laisser les choses se tasser. » « Nous viendrons aux discussions avec la personne qui va sortir des urnes de la prochaine présidentielle. Nous attendrons le prochain. Si c’est Emmanuel Macron, nous allons continuer à discuter », a indiqué dimanche le président indépendantiste du Congrès, Roch Wamytan. « L’accord de Nouméa se prolonge autant que nécessaire, tant qu’une nouvelle solution politique n’a pas été trouvée, assure M. Tyuienon. Tant qu’on est dans cette situation, on ne bouge pas le corps électoral, on ne bouge pas les clés de répartition, on ne bouge rien. Et alors ? Ce n’est pas un drame. »

JBC pour www.initiative-communiste.fr


Moyenne des avis sur cet article :  3.12/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Schrek 14 décembre 2021 16:04

    merci pour ces informations


    • vachefolle vachefolle 15 décembre 2021 12:33

      @Schrek
      ce ne sont pas des informations, mais de la propagande anti démocratique.
      Un principe communiste elementaire.
      Faites une election et si le résultat ne vous convient pas, brulez les urnes.


    • titi titi 14 décembre 2021 16:45

      «  Ce dernier exclut des listes électorales une partie non négligeable des travailleurs de Nouvelle-Calédonie (35 000 électeurs de la liste électorale, essentiellement des Français de métropole arrivés après 1994 et leurs enfants, soit 16% du corps électoral) »


      Et malgré tout ça, ils ont pas été foutu de la prendre leur indépendance.


      Mais prenez là.... viiiiiiiiiiiiiiiiite !


      • wagos wagos 14 décembre 2021 17:15

        Ben en fait, si devenir indépendants ça implique perdre tous les avantages sociaux Français ....

        Rmi, Rsa, allocs, retraites , défense du territoire supprimée, plus de Sécu, plus d’Apl....sécurité incendie et retrait des fonds des nationaux dans les banques ..plus de santé ...

        Plus de restes d’administration nationale...etc....

        Retour à la vie en paillote , destruction de toutes les structures Françaises , routes ponts, centrale électrique , routes , ports et aérodromes ...


        • titi titi 14 décembre 2021 17:24

          @wagos

          Mais non voyons.
          La France pille la Nouvelle Calédonie et ses incroyables richesses en nodules polymétalliques...

          C’était ça le discours en 1988...


        • Octave Lebel Octave Lebel 14 décembre 2021 20:07

          Des paroles simples, fortes, sans détour du candidat de LFI-Union Populaire. Le référendum calédonien, l’union à gauche, l’UE, la retraite, l’emploi…

          Cela change de la petite musique de chambre que relaie les médias notamment sur l’UE.

          Un ton qui a changé ici de la part des journalistes présents à l’égard du leader de LFI ce qui est bon pour tout le monde.

           

          https://www.franceinter.fr/emissions/questions-politiques/questions-politiques-du-dimanche-12-decembre-2021

           


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 décembre 2021 20:47

            La néo connerie vient bien de la gauche . Kanak égal indépendantiste. Lol .


            • LeMerou 15 décembre 2021 05:38

              Je vais peut être dire une bêtise, ne connaissant pas tellement le sujet.

              Mais apparemment une grande partie des les "kanak’ sur l’Île prônent l’indépendance, et lors du troisième et dernier vote s’abstiennent !

              J’avoue ne pas comprendre.


              • Old Dan 15 décembre 2021 06:28

                A l’auteur :

                Les indépendantistes veulent attendre le prochain septennat pour négocier la suite. Mais si la suite, c’est Le Pen, Zemmour ou Pécresse, y’a pas que les retraités, les étudiants et les indigents de métropole qui sont marrons...

                .

                [ Il est aussi vrai que les kanakes ont enduré 150 ans de colonisation... Sont-ils à 5 ans près ? ]


                • lecoindubonsens lecoindubonsens 15 décembre 2021 08:27

                  Les absents ont toujours tort.

                  La consigne d’abstention est stupide. Dommage.

                  Sans elle, cela aurait sans doute confirmé le partage assez proche : petite moitie de oui et grosse moitié de non. Donc même conclusion, mais ce refus de vote permet maintenant aux partisans du non de se positionner en victimes et de continuer à râler (tout en gardant les avantages français qu’un autre rédacteur a cité) = anormal

                  Et pourtant, j’avoue qu’une indépendance des Dom Tom me semble logique : si la situation actuelle est la conséquence de quelques ancêtres français courageux se lançant dans de folles aventures, il me semble que pour NC, Antilles, Guyane, Mayotte, etc. les modes de vie locaux sont beaucoup plus proches du mode de vie de leurs voisins que des us et coutumes des métropolitains. Donc pour eux, indépendance ou regroupement avec les voisins.

                  A l’inverse, quand on regarde la géographie (prenez une carte), aucune raison que Jersey et Guernesey ne soient anglaises, rattachement à la France logique.


                  • Taverne Taverne 15 décembre 2021 11:18

                    A lire sur le blog de Patrick Chamoiseau :

                    Déclaration des poètes considérant la Kanaky


                    • vachefolle vachefolle 15 décembre 2021 12:43

                      @Taverne

                      Amusant de voir que les grandes ames de gauche considérent qu’il existe un peuple Kanak qui a le droit de virer des mechants Francais dehors, mais qui vont refuser aux Francais de France de virer les colonisateurs venus d’Afrique qui débarquent par bateau sans meme un passeport ou un visa...


                    • Décroissant 15 décembre 2021 13:17

                      @Taverne
                      A lire également le témoignage d’un néo-calédonien non partisan :

                      https://blogs.mediapart.fr/hornblower/blog/141221/la-france-est-plus-moche


                    • lecoindubonsens lecoindubonsens 15 décembre 2021 14:26

                      @vachefolle


                    • lecoindubonsens lecoindubonsens 15 décembre 2021 14:27

                      @lecoindubonsens
                       smiley  smiley


                    • vachefolle vachefolle 15 décembre 2021 12:31

                      cet article est une HONTE et représente exactement ce qu’est la gauche aujourd’hui et de toujours. Elle ne respecte la démocratie qu’a son avantage, et la refuse lorsque le vote ne lui convient pas.

                      Cet article est MENSONGER, de la M... en barre, alors rappelons la vérité, qui n’est pas la PRAVDA de ce monsieur.

                      TOUT a été laché aux indépendantistes. TOUT.

                      L’accord totalement scandaleux, et qui serait contesté par le conseil constitutionnel ou n’importe quelle institution internationale, de LIMITER le corpus electoral en interdisant a 30 000 FRANCAIS présents sur le territoire de voter a ces référendums. Une premiere HONTE.

                      2 Référendums ont eu lieu et ont clairement donné le NON, alors qu’un seul OUI aurait suffit, ce qui en soit est totalement injustifié et inéquitable.

                      Logiquement il aurait fallu que les 2 référendums disent le OUI pour donner un OUI, ou alors faisons voter toutes les semaines jusqu’a qu’un OUI arrive...

                      Une deuxieme HONTE.

                      Le troisieme réferundum a été demandé PAR les indépendantistes, il n’etait pas obligatoire. La date a été initialement définie entre les deux parties et l’état.

                      UNE FOIS UNE DATE D’ELECTION DEFINIE ON LA TIENT. ON NE SUPPRIME PAS UNE ELECTION PARCE QU’UN CAMP a décider de ne plus y participer.

                      LA demande de report est une HONTE.

                      Ca s’appelle la démocratie, mais évidemment personne a gauche ne comprend meme plus ce que ca veut dire, je parle meme pas des communistes qui en ignorent même le concept, ce n’etai pas dans leur livre de chevet.

                      La date du vote cette année, AVANT les elections présidentielles etaient MEME un trés bon moment pour eviter toute surenchere electorale Metropolitaine.

                      Quand au COVID, l’etat Francais avait mis en place tous les moyens pour voter.

                      Petit détail, si on ne vote plus en temps de covid, alors nous ne voterons plus pendant les 30 prochaines années....

                      Au final les indépendantistes, sachant qu’ils allaient perdre ont refusé de participer. C’est leur choix.

                      NUL NE PEUT SE PREVALOIR DES ABSENTIONS

                      Bref, Ils savaient qu’ils allaient perdre car paradoxalement :

                      La crise Australo-Chinoise, favorise le besoin de protection de la république Francaise

                      La crise du COVID a montré que la France est capable d’aider la NC avec des moyens bien supérieurs.

                      Quand a la participation que de 40% c’est déjà énorme en soi.

                      Pour rappel le nb de votants au NON (75765) est SUPERIEUR au nombre de votants au OUI des derniers référendums !!!!

                      Et il va de soi que des NON ne se sont pas déplacés n sachant que le vote etait bouclé.

                      On en va meme pas parler du motif demander pour reporter l’election.....

                      Regardons combien de maires de Goches ont été élus avec moins de participation que ca.

                      Est-ce qu’un référendum de Frexit ne serait pas valide si seulement 40% des inscrits se déplacaient.. Je rigole deja de voir les commentaires sur Agoravox si un Frexit etait refusé a cause d’une participation trp faible.

                      Bref cet article est un simple MENSONGE ANTI démocratique.

                      Avec des auteurs comme ca, le retour au bolchevisme est bien en route.


                      • Tesseract Tesseract 15 décembre 2021 14:02

                        @vachefolle
                        Tout a fait d’accord avec vous.
                        Les indépendantistes ont joué et ont perdu.
                        L’argument de la campagne électorale est d’une mauvaise foi totale.


                      • lecoindubonsens lecoindubonsens 15 décembre 2021 14:32

                        @Tesseract @vachefolle

                        accord aussi
                        même si l’indépendance serait sans doute une bonne chose.
                        A part la langue, pas grand chose de commun entre NC et métropolitains0
                        Par contre bien des points communs entre NC et leurs voisins : un rapprochement aurait un sens.


                      • taktak 15 décembre 2021 14:35

                        @vachefolle
                        Il est utile de rappeler quelques faits :

                        1°) sur le corps electoral spécial : il est issu des accords de Noumea. Et il permet et c’est légitime, sur la seule periode de 30 ans et sur la seule question de l’indépendance, aux seuls résidents de longues dates (y compris ceux venant de l’héxagone) de voter.

                        2°) L’accord de Noumea prévoyait trois referendum, tenu à l’initiative des parties. Le point posant problème sur le 3e c’est celui de la date. pour clore une question tendue, qu’est ce qui empéchait de tenir le 3e à une date faisant plus consensus ? En réalité le régime Macron a fait le choix de la tension et de délégitimer tout seul cette élection. Un choix qui au demeurant lui permet de poursuivre aussi le détricotage de la République en prenant pretexte de la situation problématique qu’il aggrave lui même en nouvelle calédonie. 

                        3°) comme le montre chiffre à l’appui le PRCF, le choix de cette date ne faisant pas consensus abouti  volontairement  à un résultat qui n’est pas tranché. Pas de majorité pour le non à l’indépendance (41% des suffrages) et pas de majorité pour. Ca c’est la vérité des urnes. 

                        4°) une participation de 50% lorsqu’il y a à peine quelque mois 85% des électeurs sont allés aux urnes, c’est à l’évidence un scrutin illégitime. Il est vrai que cela ne pose pas problème à M 17%, Macron le président le plus mal élu et le plus éligitime de la Ve Rep

                        Bref, il eu mieux valu de prendre le temps de quelques semaines pour avoir un résultat incontestable. Il est vrai que de cela Macron ne veut pas car comme l’explique à raison les communistes du PRCF, il veut pouvoir semer le trouble, en Nouvelle Calédonie comme aux Antilles, pour accélérer l’euro destruction de la République Une et Indivisible, dont le principe est l’égalité de chacun de ses citoyens


                      • Tesseract Tesseract 15 décembre 2021 14:51

                        @taktak
                        C’est qui, c’est quoi le PRCF ? Rien.


                      • vachefolle vachefolle 15 décembre 2021 18:31

                        @taktak

                        1°) sur le corps electoral spécial :

                        Un honte d’un point de vue démocratique.
                        Un citoyen est un citoyen. DOT

                        2°) L’accord de Noumea prévoyait trois referendum, tenu à l’initiative des parties. Le point posant problème sur le 3e c’est celui de la date.

                        MENSONGE,

                        La tenue du troisième référendum prévu par l’accord de Nouméa est formellement demandée au gouvernement français le 8 avril 2021 par les deux groupes du FLNKS, formation indépendantiste, au Congrès (l’UNI et l’UC)19. Le Premier ministre, Jean Castex, invite les dirigeants calédoniens à Paris du 25 mai au 3 juin 2021 « pour une session d’échanges et de travail » pour préparer l’après accord de Nouméa20. Un document informatif intitulé « Discussions sur l’avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie », et traitant des conséquences du « oui » et du « non » est publié le 15 juillet suivant21. À la suite de cette session, le gouvernement français fixe le troisième référendum au 12 décembre 2021,

                        Le 20 octobre 2021, le FLNKS appelle au boycott du référendum en raison de la crise sanitaire, arguant des risques que fait courir la pandémie sur la viabilité de la campagne référendaire et la fiabilité des résultats.

                        DONC => Le FLNKS a décidé le boycott un mois et demi avant l’election alors que la date était connue depuis Juillet.

                        3 : FAUX c’est la vérité des urnes c’est 96% NON
                        Je sais que vous avez l’habitude de faire voter les morts, mais les abstentions ne comptent pas en démocratie

                        4°) une participation de 50% lorsqu’il y a à peine quelque mois 85% des électeurs sont allés aux urnes, c’est à l’évidence un scrutin illégitime.

                        FAUX

                        APPLIQUEZ A VOUS MEMES CETTE « ILLEGITIMITE démocratique » et que TOUS les représentants (maires, conseillers, députés) de gauche élus avec une participation inférieure a 45% DÉMISSIONNENT immédiatement

                        Bref, il eu mieux valu de prendre le temps de quelques semaines pour avoir un résultat incontestable.

                        Pourquoi, vous croyez que les électeurs de NV vont changer d’avis en quelques semaines sur un sujet de 30 ans qu’ils entendent TOUS les jours, et sur lesquels ont le demande de voter tous les 2 ans ......


                      • Djam Djam 15 décembre 2021 15:23

                        Si les penseurs-en-ligne (une espèce qui prolifèrent gravement) n’avaient pas le concept de néo-colonialisme à disposition, comment s’en sortiraient-ils ?


                        • zygzornifle zygzornifle 16 décembre 2021 12:45

                          Pas fous, ils n’allaient pas laisser tomber toutes les aides et autres « pognon de dingue » que le contribuable leur file de force  ....


                          • JMBerniolles 16 décembre 2021 14:33

                            L’abstention d’indépendantistes à un référendum sur l’Indépendance il faut tout de même le faire. C’est déjà une grosse défaite en soi.

                            Sur cette question il faut éviter la réflexion purement idéologique. La question qui se pose est celle-ci : est ce que les Kanaks seuls sont capables de gérer un pays indépendant ?

                            D’une certaine manière c’est un peu la même problématique que pour l’Algérie. L’expérience a montré que les algériens sans les français d’Algérie dont l’immense majorité n’étaient pas des colons, n’étaient pas capables d’exploiter le grand potentiel de leur pays pour le bien de sa population. La solution était l’indépendance avec la présence des français d’Algérie.

                            En Nouvelle Calédonie le Oui à l’Indépendance se traduirait par le débarquement de Caldoches et autres. Et par l’arrivée des Chinois, des Australiens .... pour une tutelle que l’on sait beaucoup moins sociale que celle de la France.

                            Si l’on veut traiter de la colonisation, il faut considérer tous les aspects. 


                            • nemesis 20 décembre 2021 08:15

                              @JMBerniolles

                              Les Algériens sont un cas à part, vraiment à part. Ils sont généralement dénués de créativité :
                              hier sur France 5,,un reportage magnifique sur le sud du Maroc d’Essaouira jusqu’à Ouarzazate et au delà. Des artisans remarquables en bois précieux, en travail de l’argent, du cuivre, poterie, tapis, des ksar majestueux à la façade ocre répartis dans toutes les régions, bijoux d’architecture depuis 3 siècles.

                              En Algérie, nada  ! sauf un peu de poterie et de tapis en Kabylie...
                              Les produits d’artisanats sont importés du Maroc,de Syrie... ce n’est pas dans leur culture, c’est pourquoi, les jeunes « binationaux » en France ont tant de mal à se mettre au diapason dans les pays industriels.
                              J’ai travaillé 9 ans dans les 3 pays du Maghreb, c’est un constat objectif !


                            • L'apostilleur L’apostilleur 10 janvier 22:31

                              @nemesis
                              Comparer les activités des deux pays telles que leurs PIB respectifs les présentent vous donne entièrement raison. 


                            • Matlemat Matlemat 11 avril 20:36

                              @JMBerniolles
                               Jamais les Américains et donc les Australiens ne pourraient tolérer la prise de contrôle du « Caillou » par la Chine.


                            • placide21 17 décembre 2021 09:39

                              Que les tribus« pouet pouet »aillent faire un tour à Madagascar pour voir leur avenir indépendantiste ; et pour le nickel, qu’il ne rêvent pas le capitalisme mondialisé est un maître impitoyable ,au mieux les chinois prendront la place des français .


                              • nemesis 20 décembre 2021 08:04

                                Pour avoir la Paix sans nouveau sursaut de révolte, une solution à la Comorienne.

                                Partitionner l’ile, équitablement en ressources, et puis chacun chez soi.

                                Pas question pour les ressortissants de la Kanakie indépendante d’utiliser les maternités françaises voisines afin de faire valoir le droit du sol et tout ce qui s’ensuit...


                                • L'apostilleur L’apostilleur 10 janvier 22:20

                                  A l’auteur 

                                  Vous ne vous étendez pas beaucoup sur les citoyens qui ont voté.

                                  Quantité négligeable parce qu’ils ont rempli leur devoir de citoyen ou à cause du résultat ?



                                  • Matlemat Matlemat 11 avril 20:34

                                     C’est aussi géopolitique mondiale qui dépasse la seule Nouvelle Calédonie, les USA ont besoin de la France comme alliée dans sa guerre froide contre la Chine dans le Pacifique et donc il était hors de question de la laisser devenir indépendante.


                                    • L'apostilleur L’apostilleur 20 avril 08:39

                                      @ l’auteur 

                                      « ... les autorités de Nouméa, avec un gouvernement à majorité indépendantiste, fait face à une situation budgétaire, avec un manque de 500 millions d’euros, et des autorités parisiennes qui le mettent sous pression austéritaire... »


                                      On a du mal à vous suivre.


                                      Les indépendantistes veulent quoi alors ?

                                      L’indépendance ou les millions des autorités parisiennes ??


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité