• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > 5050 euros, le prix de la misère

5050 euros, le prix de la misère

Chacun paye ses impôts, et c’est normal,

C’est au nom de la solidarité citoyenne

Mais sommes-nous d’accord avec la répartition de cet argent ?

On peut en douter, à la lecture du rapport de la Cour des Comptes.

 

Cette institution a le mérite d’exister, mais il ne faut jamais perdre de vue qu’elle ne donne que des avis, et que le pouvoir a le droit de passer outre. C’est ce qu’il fait allègrement.

Certains peuvent s’en moquer, croyant naïvement échapper à l’impôt du fait de leurs faibles revenus, et ils ont tort.

L’impôt sur le revenu n’est que la partie visible de l’iceberg de nos impôts.

La partie la plus importante restant la (ou les) taxe : La tva, celle de la « valeur ajoutée », chaque français imposable ou pas, la paye, et elle est autrement plus importante que les quelques euros que l’hôtel des impôts nous réclame chaque année.

Ce qui justifie le sourire du citoyen pas dupe lorsqu’un présidentiable lui affirme qu’il va supprimer les impôts.

Savez-vous ce que nos départements et nos régions dépensent, en notre nom ?

A Marseille, la future patinoire va couter près de 45 millions d’euros, lien alors qu’à Aubagne, à quelques kilomètres de là, une patinoire existe déjà, accueillant 60 000 personnes et a couté moins de 2 millions d’euros.

En 2008, selon l’agence « public evaluation système », les dépenses des régions ont augmenté de près de 9%, celles des départements de 5%.

Les disparités sont nombreuses.

Lorsque Brest ne dépense que 12 € par habitant pour payer son personnel, s’étant déchargé sur la communauté urbaine, Boulogne-Billancourt en paye 850.

Amiens dépense 62 € par habitant (subventions et frais de personnel) alors que Grenoble paye 775 € par habitant pour le personnel et 298 € pour les subventions. (le Point n° 1937)

A Lyon, la gare TGV de st Exupery a couté à l’époque 1 milliard de francs, et ne voit depuis passer que quelques dizaines de voyageurs par jour depuis des années.

Et chaque région de France veut le palais le plus beau : celui du Nord a couté 155 millions d’euros, battant de peu le record détenu par la région Rhône Alpes, (150 millions €) suivi par Montpellier (116 millions €) et l’Alsace le « parent pauvre » avec 66 millions €).

On comprend que la suppression de la taxe professionnelle ne plaise pas trop.

Question salaire des élus, çà n’est pas mieux.

Un député de base reçoit tous les mois plus de 20 000 euros, dont un peu plus de 5000 euros pour son indemnité de fonction et un peu plus de 9000 euros pour rémunérer son (ou ses) collaborateurs, le reste en frais de fonctionnement.

Le népotisme frappe aussi dans ce secteur, et pas seulement à l’EPAD

Roselyne Bachelot a engagé son fils comme conseiller parlementaire. Elle s’en défend benoitement en affirmant « si le fils est compétent, pourquoi s’interdire de l’engager ? »

Il faudra en parler à Jean S.

Elle n’est pas la seule, puisque Michel Charasse, ou Eric Raoult, entre autres, suivent son exemple, et ont engagé comme conseiller un membre de leur famille.

Sauf que le mauvais exemple vient d’en haut.

Le Président lui-même a lancé la première salve en augmentant de 240% son salaire dès sa prise de fonction.

Pourtant quelques esprits sages avaient émis l’idée qu’au lieu de se mettre au diapason de ses ministres, il aurait pu baisser le salaire de ceux-ci au lieu de s’augmenter lui-même.

Récemment il en a remis une couche à l’occasion du « sommet de la méditerranée » qui mérite bien son nom. lien

Des repas à plus de 5000 euros, piochés dans les caisses de l’état, et donc dans nos poches.

Une « plaisanterie » qui a couté 175 millions d’euros. En ces temps de crise et de disette, c’est étonnant que les français privés de tout ne réagissent pas plus.

Ca doit venir du syndrome : « on n’a pas grand-chose, mais on y tient car c’est toujours mieux que rien ».

Ceux qui dénoncent ces excès ont un nom : ils sont les contrôleurs des élus, et ils appartiennent à la chambre régionale des comptes (CRC).

C’est peut-être pour cette raison qu’une réforme est en cours dans la plus grande discrétion afin de faire disparaitre ces encombrants enquêteurs.

Le texte a été transmis le 4 septembre 2009 au conseil d’état, et devrait être voté prochainement.

De cette façon, tous ceux qui puisent allègrement dans la caisse, ne seront plus jamais inquiétés. lien

Car comme disait un vieil ami africain :

« La main de celui qui donne est au dessus de celle qui reçoit ».

Moyenne des avis sur cet article :  4.44/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

94 réactions à cet article    


  • chmoll chmoll 2 novembre 2009 10:18

    quelques dizaines de mlls de pigeons n’agit pas, donc c accepter


    • olivier cabanel olivier cabanel 2 novembre 2009 10:41

      chmoll,
      c’est la vrai question,
      jusqu’à quand les pigeons français continueront à jouer les moutons ?
      il y aura fatalement un jour ou l’autre un moment ou la goutte d’eau fera déborder le vase.
      non ?


    • Bigre Bigre 2 novembre 2009 10:42

      100 mille milliard de mouches ne peuvent pas se tromper, mangeons de la merde.

      Cet article est salutaire, en ce qu’il donne du volume au travail de la cour des comptes.


    • olivier cabanel olivier cabanel 2 novembre 2009 11:04

      manger de la merde ?
      je ne sais pas, mais je sais qu’ a certains endroits de notre planète, des populations réduites à la famine mangent de la terre...
      ceci dit, je me suis posé une question à laquelle certains d’entre vous auront une réponse ?
      qu’est ce qu’ils ont pu manger pourqu’un repas coute 5050 euros par personne ?
      même en imaginant truffes et caviar, accompagné des meilleurs vins, il en faudrait une certaine quantité pour arriver à une pareille addition, non ?


    • g.jacquin g.jacquin 2 novembre 2009 15:34

      Excellent article M. Cabanel ! Comme quoi... 

      Vous devriez vous intéresser au scandale du financement de l’éolien et nous proposer un article de même qualité !

      Merci.


    • olivier cabanel olivier cabanel 2 novembre 2009 15:52

      G ;Jacquin,
      j’ai compris, tant qu’on touche pas au sacro-saint nucléaire, vous êtes d’accord,
      pourtant tout est lié, et vous le savez bien,
      pour l’éolien, il vous faudra expliciter ou se trouve l’objet du scandale ?
      une énergie renouvelable à l’infini, pas polluante, ou très peu, ne produisant pas (ou très peu) de déchets, tous de toute façon recyclables...
      ou est le problème ?
      merci quand même pour l’appréciation.


    • g.jacquin g.jacquin 3 novembre 2009 17:05

      @ Olivier.

      Quel dommage que votre réponse...

      Pourtant si on compare une centrale nucléaire de 1200 MW qui a coûté moins de 1 milliard d’€ et son équivalent éolien, il y a de quoi écrire plein de choses !

      En effet le MW éolien se négocie actuellement à 1,7 million d’€ le MW installé, soit pour comparer avec cette centrale de 1200mW :

      1200 x 1.7 = 2, 04 milliards d’€
       
      Mais si une centrale est prévue pour fonctionner 40 ans à un indice de performance de 85%, l’éolien lui est prévu de fonctionner 20 ans pour un indice de performance de 25% (RTE donne même 23%) soit :

      2.04 x 4 x 2 = 16,32 milliards d’€ (x 4 = 25% et x 2 pour la durée de fonctionnement)

      Vous trouver que l’état ne gaspille pas l’argent des Français avec l’éolien ????
      Vous ne voyez pas ou se trouve le problème ?

      Dommage... j’ai cru pendant un moment que vous aviez changé !


    • olivier cabanel olivier cabanel 3 novembre 2009 17:17

      G.Jacquin,
      toujours les mêmes calculs, et les mêmes erreurs,
      quand on veut comparer les prix entre deux énergies différentes, il faut tout prendre en compte,
      pas seulement le cout de la fabrication de l’installation,
      il faut estimer le montant du démantèlement,
      en ce qui concerne le nucléaire, c’est la grande inconnue,
      si on prend la centrale de creys malville, en démantèlement depuis des années, et qui n’a pas encore réussi a vidanger le sodium contenu dans ses circuits de refroidissement,
      pour ce faire, elle continue de consommer de l’énergie, elle salarie depuis des années tout un personnel, elle a construit une unité à l’intérieur du site pour tenter de vider enfin ce sodium,
      à combien estimez vous tout ceci ?
      ensuite il faudra passer au démantèlement proprement dit,
      il faudra stocker les déchets,
      et trouver une solution pour nous en débarasser,
      quel sera le prix de tout cela ?
      pour finir, vous n’êtes pas sans ignorer que l’activité nucléaire est responsable de nombreux cancers dans ce pays (et ailleurs),
      en France une personne sur trois qui meurt, meurt d’un cancer,
      soigner un cancer coute par mois entre 3000 et 6000 euros,
      voulez vous faire le calcul du total ?
      voyez vous, quand on veut comparer, il faut tout prendre en compte.
      que je sache pour l’éolien ou le solaire, le problème des déchets ne pose pas de problèmes,
      alors pourquoi s’obstiner à promouvoir cette énergie nucléaire qui est désuète, produit des déchets dangereux, et ne nous garanti pas une indépendance énergétique ?


    • g.jacquin g.jacquin 3 novembre 2009 19:25

      O.Cabanel.

      Quand à vous… toujours le même refrain ! Vous ne pouvez pas vous en empêcher !!! on est reparti sur SPX….

      1) Le coût du démantèlement est toujours calculé, comme l’amortissement de la centrale… sur sa durée de vie… soit 20 ans ! Ce montant est intégré au prix de revient du MWh et donc est payé par tous les consommateurs durant cette periode.

      Donc SPX est le cas où les politiques (dont Vouanet pour ne pas la nommer) ont décidé d’arrêter ce projet… Alors évidemment, ça coûte cher !
      Peut-être devriez-vous demander aux politiques de payer !!! et sur ce point, je serais entièrement d’accord avec vous ! (et la majorité des français serait avec vous).

      2) Ben voyons,… vous voulez nous faire croire quoi ???? Vous êtes un sacré technicien Cabanel ! 

       Le sodium est en cuve et probablement à température ambiante ! ou est le problème ? Ne cherchez pas… il n’y en a pas ! Il y a longtemps que ce sodium a migré vers la cuve de stockage et n’est plus dans les canalisations (et quand bien même...) !

      Lorsque le moment sera venu, ce sodium sera stocké de façon sécurisée et point final !

      3) Moi je serais à la place du CEA ou d’AREVA, je vous demanderais de venir au tribunal pour vous expliquer sur cette accusation de transmission du cancer par les centrales nucléaires françaises !
      C’est tous simplement intolérable ! Ne serait-ce que pour les familles dont un proche est mort de cette maladie.

      SOIT VOUS AVEZ LA PREUVE DE CE QUE VOUS AVANCEZ ET VOUS LE DITES DE FAÇON CLAIRE ET PRÉCISE… SOIT VOUS FERMEZ VOTRE GUEULE !

      Vous laissez sous entendre qu’un Français sur trois meurt du cancer et que la cause principale serait les centrales nucléaires… Vous êtes monstrueux !

      D’autre part comment pouvez-vous envisager que soigner des malades, soit à comptabiliser dans l’argent dépensé bêtement par ce gouvernement ? Vous êtes immonde !

       4) Vous ne posez pas correctement le problème des déchets ! ou alors, parlez également des déchets nucléaires de la médecine… 10 fois plus nombreux que ceux des centrales et autant dangereux !

      Plutôt que d’investir bêtement dans l’éolien qui ne sert à rien, serait-il plus judicieux d’investir dans la recherche et particulièrement dans l’élimination des déchets ultimes du nucléaire ! Et cela concerne aussi le nucléaire médical.

      Je vous rappelle, si vous ne le savez, que la médecine nucléaire aide à la guérison du cancer ou du moins est un outil précieux pour sa guérison !


      Voilà M. Cabanel… Une fois de plus vous ne brillez pas par vos remarques pertinentes ! Mais c’est le jeux ! il faut accepter que sur des médias numériques, on ait à faire à des gens comme vous !

      C’est désolant !


    • olivier cabanel olivier cabanel 3 novembre 2009 22:03

      G.jacquin,
      l’insulte est l’arme des faibles.
      je vous pensais plus fort.


    • g.jacquin g.jacquin 4 novembre 2009 08:21

      C’est tout ?


    • chmoll chmoll 4 novembre 2009 09:24

      j’pense pas, vous vous ètes fait déplumés ,là il vous blanchissent les os, toujours pas de réactions d’vot part,

      donc, comme certains pays disent à vot encontrent ,les povs !!


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 novembre 2009 10:21

      jacquin,
      çà ne mérite pas mieux.


    • g.jacquin g.jacquin 4 novembre 2009 10:43

      Je comprends... que dis-je... je compatis ! c’est dur de se faire clouer au mur !

      En même temps vous l’avez bien cherché ! La prochaine fois, lorsque vous écrirez ce genre d’idiotie, faites attention, je ne serait pas très loin !


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 novembre 2009 10:46

      jacquin,
      vous aurez l’occasion de faire briller vos talents injurieux,
      et d’étaler votre haine,
      agoravox vient de me publier un article sur les déboires de l’epr,
      mais connaissant votre mauvaise foi et votre aveuglement,
      vos commentaires ne me passionneront pas,
      j’en ai bien peur,
      comme disait un vieil ami africain :
      « la bave du crapaud n’inquiète pas la blanche colombe »


    • g.jacquin g.jacquin 4 novembre 2009 11:30

      Curieux... On a le même ami Africain qui, lorsqu’il parle de vous dit ceci :

      « Celui qui n’a pas construit sa maison croit que les murs sortent de terre. »

      Je trouve notre amis commun perspicace ! Pas vous ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 novembre 2009 11:39

      G.Jacquin,
      çà doit pas être le même africain, puisqu’il me disait récemment à votre propos :
      « tu peux mettre des lunettes à un âne, çà reste toujours un âne ».


    • g.jacquin g.jacquin 4 novembre 2009 12:15

      Attention, n’allez pas trop loin ou vous allez encore vous ramasser une avoinée !!!

      Votre ami africain aurait dû vous dire ceci :

      « Méfie-toi du tigre plus que du lion, et d’un âne méchant plus que du tigre ! ».


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 novembre 2009 13:56

      Jacquin,
      et il ajoutait
      « quand le lion aperçoit le tigre, il broute de l’herbe »


    • vergobret 4 novembre 2009 19:04

      Vos messages précédents et celui-ci frisent l’intimidation (inconsciente ?) et vos arguments sont lamentables de mauvaise foi : les morts sur les routes, ceux du cancer font l’objet de ratios parfaitement connu, justifié et divulgué régulièrement par les service publics. Le « coût » des interventions, des traitements et des prises en charge est un argument valide fiable et utile, à fin d’éducation ou de sensibilisation, pour dire les choses plaisamment. Le fait d’en nier l’usage ou d’y voir morbidité malséante ne vous place pas du côté du droit, malgré que vous l’invoquiez. Les propos malsains, c’est vous qui les tenez.


    • vergobret 4 novembre 2009 19:07


      A jacquin

      Vos messages précédents et celui-ci frisent l’intimidation (inconsciente ?) et vos arguments sont lamentables de mauvaise foi : les morts sur les routes, ceux du cancer font l’objet de ratios parfaitement connu, justifié et divulgué régulièrement par les service publics. Le « coût » des interventions, des traitements et des prises en charge est un argument valide fiable et utile, à fin d’éducation ou de sensibilisation, pour dire les choses plaisamment. Le fait d’en nier l’usage ou d’y voir morbidité malséante ne vous place pas du côté du droit, malgré que vous l’invoquiez. Les propos malsains, c’est vous qui les tenez.
      Qui êtes vous donc ? Un provocateur ?


    • g.jacquin g.jacquin 4 novembre 2009 19:34

      Comprenne qui pourra !


    • vergobret 5 novembre 2009 00:32

      "Moi je serais à la place du CEA ou d’AREVA, je vous demanderais de venir au tribunal pour vous expliquer sur cette accusation de transmission du cancer par les centrales nucléaires françaises !«  Vous invoquez le droit, là. De manière très perverse et même fallacieuse, vous n’êtes pas sans le savoir.

       »les familles dont un proche est mort de cette maladie.« 
      Évoquer les morts et leur famille en détournant le sens original du texte est au contraire un fait qui pourrait vous ennuyer plus que vous ne le croyez.

       »Vous laissez sous entendre qu’un Français sur trois meurt du cancer et que la cause principale serait les centrales nucléaires… Vous êtes monstrueux !«  Vous ne savez pas lire : » l’activité nucléaire est responsable de nombreux cancers, en France une personne sur trois qui meurt, meurt d’un cancer« Les liens de cause à effet ne sont pas ceux que vous prétendez ; cancer = 1/3 de décès et dans ces décès nombreux sont imputés à ces déchets. Vous ne comprenez rien mais vous donnez des conseils, en plus.

       »D’autre part comment pouvez-vous envisager que soigner des malades, soit à comptabiliser dans l’argent dépensé bêtement par ce gouvernement ? Vous êtes immonde !«  Le coût des soins est un argument légal et légitime en terme de politique de santé publique. Les collectivités et l’autorité publique ne se privent pas de l’avancer, le cas échéant. Vous êtes déconnecté de la réalité, en plus vous insultez l’effort d’information, le travail des autres.
      Mais vous n’êtes pas mieux lisible que moi, malgré vos prétentions.

       »a médecine nucléaire aide à la guérison du cancer« 
      Vous comparez l’usage de l’énergie nucléaire avec la médecine du même nom. Vous êtes sûr de maitriser les rapports ?
      Il appert que vous qui laissez entendre des compétences que vous ne possédez pas.

       »… SOIT VOUS FERMEZ VOTRE GUEULE !" En plus vous insultez les gens. Me pemettez vous ceci, je vous trouve pour le coup bien crétin ?

       vous suis-je plus compréhensible, là ?


    • g.jacquin g.jacquin 5 novembre 2009 08:17

      o Vous invoquez le droit, là. De manière très perverse et même fallacieuse, vous n’êtes pas sans le savoir.

      Évoquer les morts et leur famille en détournant le sens original du texte est au contraire un fait qui pourrait vous ennuyer plus que vous ne le croyez.

      Vous ne savez pas lire Les liens de cause à effet ne sont pas ceux que vous prétendez ; cancer = 1/3 de décès et dans ces décès nombreux sont imputés à ces déchets. Vous ne comprenez rien mais vous donnez des conseils, en plus.

      La question est de savoir si on peut laisser supposer à longueur de temps que les centrales françaises génèrent des cancers sans aucun argument scientifique sérieux et justifié. La phrase : :«  l’activité nucléaire est responsable de nombreux cancers, en France une personne sur trois qui meurt, meurt d’un cancer » laisse sous entendre une relation entre l’activité nucléaire des centrales Françaises et la mortalité du cancer en France.
       
      1)L’auteur ne démontre évidemment pas cette relation centrales nucléaires/cancer

      2) L’objectif de l’auteur est clairement de discréditer les centrales nucléaires

      Le coût des soins est un argument légal et légitime en terme de politique de santé publique. Les collectivités et l’autorité publique ne se privent pas de l’avancer, le cas échéant. Vous êtes déconnecté de la réalité, en plus vous insultez l’effort d’information, le travail des autres.

      Le thème de l’article de l’auteur est l’utilisation à bon ou mauvais escient de l’argent de nos impôts... Ecrire ceci :

      l’activité nucléaire est responsable de nombreux cancers dans ce pays (et ailleurs), en France une personne sur trois qui meurt, meurt d’un cancer,
      soigner un cancer coute par mois entre 3000 et 6000 euros,
      voulez vous faire le calcul du total ?

      Laisser supposer que les centrales nucléaires Françaises sont également responsables de cette dépense, est immonde ! Oui, … je le réécris !

      Vous comparez l’usage de l’énergie nucléaire avec la médecine du même nom. Vous êtes sûr de maitriser les rapports ?

      De nombreux sites en parlent (AIEA, CEA,IRSN, ASN, ANDRA….).

      « … SOIT VOUS FERMEZ VOTRE GUEULE ! » En plus vous insultez les gens. Me pemettez vous ceci, je vous trouve pour le coup bien crétin ?

      Et oui !!! lorsqu’on écrit autant d’idioties en cherchant absolument à discréditer une technologie qui fonctionne bien et qui produit une énergie qui n’est pas trop chère, surtout avec des arguments aussi légers… Je dis qu’il faut mieux fermer sa gueule ! pas vous ???, et si je suis crétin d’écrire cela, j’en suis content… surtout si ce n’est pas votre cas !!!

      Fin du débat.


    • foufouille foufouille 2 novembre 2009 10:57

      le probleme est qu« il y en a plein qui pense qu »ils feraient pareil a leur place
      un heritage de la monarchie


      • olivier cabanel olivier cabanel 2 novembre 2009 11:05

        Foufouille,
        je crois quand même que j’aurais de la peine à ingurgiter un pareil repas en pensant aux millions de français qui ne mangent pas à leur faim.
        pas vous ?


      • kitamissa kitamissa 2 novembre 2009 13:19

        alors déjà ,pour un repas à 5000€,si vous commandez au sommelier une bouteille de Romanée Conti ,il y en aura pour 2500€ la bouteille , plus pour le dessert soit un Chateau Yquem ,soit un Latour Blanche,comptez 1000€ de plus !....

        si dans le repas proprement dit ,il y a du caviar Béluga ou Sévruga d’Iran , des Truffes Fraiches, du Foie Gras de canard d’Alsace ,de la poularde de Bresse,des spécialités de grand chef,plus la ronde des desserts ( dans les grands restos, il y a les pré-desserts et les desserts proprement dit ) et l’on ne se goinfre pas à table,tout étant servi en petites quantités et en plusieurs services,avec annonce des plats par le maître d’hôtel !

        il faut compter à peu prés trois heures de durée du repas,un temps vous étant laissé pour déguster et parler ,le personnel étant éloigné de la table de manière suffisante pour respecter la confidentialité des clients ...

        au final,avec les cafés et liqueurs ,pris dans une autre pièce ......et l’addition est en rapport avec la qualité globale du repas,le service,le standing du resto,le nombre d’étoiles etc ....

        les 5000€ fondent comme neige au soleil !


      • olivier cabanel olivier cabanel 2 novembre 2009 14:17

        Kitamissa,
        bon, c’est un élément de réponse,
        ceci dit, je ne crois pas qu’il y ait encore des bouteilles de cette valeur pour autant de monde,
        le sénat et les députés ont leur cave parait-il bien fournie, mais ils ne doivent pas laisser partir leurs trésors,
        non décidément le compte n’y est pas,
        je fais appel à tous,
        trouvez nous le détail de ce menu !


      • foufouille foufouille 2 novembre 2009 14:35

        @ olivier
        meme millionnaire, ca me ferait chier de « manger » dans ce genre d’endroit
        en fait il y a plats et plusieurs vins differents
        ils ne mangent pas mais deguste


      • foufouille foufouille 2 novembre 2009 14:36

        « il y a 30 plats »

        meme a 400€ pour hirsch, ca donne envie de vomir


      • kitamissa kitamissa 2 novembre 2009 14:38

        oh ! détrompez vous ....

        en Aout dernier nous sommes allés fêter un évènement chez Georges Blanc à Vonnas dans l’Ain ..

        durant le repas qui a duré 5 heures,nous avons demandé à visiter la cave gardée comme la salle des coffres de la Banque de France ...

        au milieu des dizaines de milliers de crus les plus prestigieux et les millésimes les plus précieux,il y avait des bouteilles comme ce magnum de Romanée Conti ( je ne me souviens plus de l’année,à plus de 38000 € !!! ) ..

        à ce prix là ,on doit se retenir de pisser pendant au moins une semaine ! smiley  smiley


      • JL JL 2 novembre 2009 14:42

        @ kitamissa : excellent.  smiley

        Il parait que des gens qui ont serré la main d’un people ne se la lavent plus pendant des jours et des jours !


      • olivier cabanel olivier cabanel 2 novembre 2009 15:41

        foufouille
        quelques inexactitudes dans ton propos,
        même si tu manges moins, çà te fera ch... quand même
        et puis tu dis, ils ne mangent pas, ils dégustent
        non, non, ils ne dégustent pas,
        c’est nous qui dégustons
        rire...(jaune)


      • Lapa Lapa 2 novembre 2009 11:14

        effectivement l’emprise de l’état et consorts pèse environ sur 43% de toute richesse crée dans ce pays.

        Sans être extrémiste à vouloir fouiller les poubelles et donner notre avis jusqu’au menu de l’élu, il semblerait sain et adapté d’élargir le pouvoir de la cours des comptes, d’imposer un certains nombre de règles de transparence et d’avoir une commission faite de citoyens pouvant porter plainte et incorporé à tout appel d’offre d’un montant supérieur au millon d’euro de financement public.

        rien que le fait de rendre public les subventions attribuées aux associations et els motivations ferait un bien fou !

        Et bien sûr, pouvoir frapper d’inéligibilité ceux qui ne respectent pas les règles de transparence.


        • olivier cabanel olivier cabanel 2 novembre 2009 11:20

          Lapa,
          bien sur, cette suggestion est frappée au coin du bon sens,
          renforcer le pouvoir de la Cour des Comptes,
          mais comme vous avez pu le découvrir à la fin de l’article, on n’en pas du tout le chemin,
          c’est même le contraire qui se profile à l’horizon, puisque les députés vont voter sous peu, en toute discrétion, un amendement qui va supprimer les postes des contrôleurs de la cour des comptes.


        • Paul Cosquer 2 novembre 2009 11:16

          Car comme dit le président de l’UMP-France : « Tant qu’il y a des cons qui paient... »


          • olivier cabanel olivier cabanel 2 novembre 2009 11:22

            Paul,
            bien sur...
            sauf que, même si les « cons » ne voulaient plus payer, comment le pourraient-ils puisque cet argent provient en grande partie des impôts indirects,
            ces impôts que nous payons chaque fois que nous achetons un produit, quel qu’il soit...


          • Paul Cosquer 2 novembre 2009 11:43

            Et ça continue de se remplir les poches ! Lire cet article qui vient tout juste de paraître sur Le Monde : « Les beaux salaires des directeurs du 1% logement ».

            « A la santé des cons qui paient ! »


            • olivier cabanel olivier cabanel 2 novembre 2009 11:46

              Merci Paul de nous avoir découvert ce bijoux
              on peut dire que le scrupule ne les étouffe pas...


            • pat30 pat30 3 novembre 2009 01:13

              Et un scandale de plus.


            • olivier cabanel olivier cabanel 3 novembre 2009 07:26

              Pat30,
              on se demande avec effarement quant ce gâchis va s’arrêter,
              sa majesté ns peut se targuer d’avoir été élu démocratiquement, mais n’y a t-il pas dans notre arsenal démocratique le moyen de mettre à la porte un élu qui fait le contraire de ce qu’il avait annoncé ?
              si çà n’existe pas, il faudra penser à en mettre un en place pour la prochaine fois,


            • beneolentia beneolentia 3 novembre 2009 08:28

              "mais n’y a t-il pas dans notre arsenal démocratique le moyen de mettre à la porte un élu qui fait le contraire de ce qu’il avait annoncé ?« 

              le moyen c’est la prise de la bastille, pardon du palais de l’Élysée.


                »Un palais désigne un édifice monumental :

              1. lieu de résidence urbaine d’un personnage important, vivant un train de vie princier ou fastueux ;
              2. siège d’une institution publique, dans lequel se déroule l’exercice du pouvoir[1] ;
              3. (figuré) exagération flatteuse pour un manoir ou une grande propriété.« 
              http://fr.wikipedia.org/wiki/Palais

               »Le palais de l’Élysée est le siège de la présidence de la République française et la résidence officielle du président de la République depuis la IIe République (1848 à 1851). "

              http://fr.wikipedia.org/wiki/Palais_de_l’%C3%89lys%C3%A9e


            • olivier cabanel olivier cabanel 3 novembre 2009 10:26

              Beneolentia,
              aujourd’hui les exemples sont nombreux de révolutions pacifistes, celle des oeillets par exemple, ou ailleurs,
              le sang impur qui abreuvent les sillons, c’est pas trop mon truc !


            • beneolentia beneolentia 3 novembre 2009 21:31

              « le sang impur qui abreuvent les sillons, c’est pas trop mon truc ! »

              oui, tu as raison, c’est bien

              viens donc faire une révolution pacifique et c’est ton sang qui vas couler.

              les crs et les gendarmes mobiles qui protégerons le « prince » qui habite le palais s’occuperont de toi.

              les mots et l’angélisme atteindront leurs limites devant la force que l’on t’opposeras.

              mais bon, pourquoi pas essayer de prendre le palais de l’élysée pacifiquement

              je ne demande qu’à voir


            • olivier cabanel olivier cabanel 3 novembre 2009 22:15

              Beneolentia,
              j’ai déjà pris des coups,
              et pas au sens figuré,
              je sais donc à quoi m’en tenir,
              mais j’ai toujours pensé que la violence des gestes masquait une impuissance à résoudre ses propres problèmes.
              au fond, c’est celui qui tape qui encaisse.
              mon vieil ami africain aurait pu mettre çà dans son répertoire génial.


            • beneolentia beneolentia 4 novembre 2009 08:33

              on, ne peux pas résoudre ses propres problèmes quand on en est pas responsable

              suppose que tu ai une bande de pauvres cons qui te fasse chier tous les jours

              tu vas leur demander gentiment de te laisser tranquille et de ne plus t’emmerder ?

              ben, a mon avis ça ne vas pas les éloigner de toi, et ils vont continuer

              ton seul moyen sera, la force pour t’en débarrasser

              il y a des gens qui ne comprennent que la force ou la menace malheureusement

              et les gens de pouvoir qui oppriment les autres font parti de ceux là


            • olivier cabanel olivier cabanel 4 novembre 2009 09:08

              Beneolentia
              c’est aussi vrai,
              et je comprendrais que çà arrive,
              même si ce n’est pas mon choix,
              on est d’accord ?


            • LE CHAT LE CHAT 2 novembre 2009 11:46

              celui du Nord a couté 155 millions d’euros, battant de peu le record détenu par la région Rhône Alpes, (150 millions €) suivi par Montpellier (116 millions €) et l’Alsace le « parent pauvre » avec 66 millions €).


              les socialos seraient ils un peu mégalos ? on dirait que l’Alsace , le seul à droite gaspille moins l’argent du contribuable ....


              • olivier cabanel olivier cabanel 2 novembre 2009 11:48

                Au Chat,
                sans vouloir excuser qui que ce soit, il faut mettre aussi en parrallele le nombre d’habitants de chaque région,
                je crois que RA est bien plus important que l’Alsace,
                mais bon, ce n’est pas une raison,


              • LE CHAT LE CHAT 2 novembre 2009 11:57

                Quand même ils déconnent , 5050 € , avec ça je mange toute l’année ! les truffes ceuillies avec des gants blancs , c’est quand même pas donné !  smiley


                • olivier cabanel olivier cabanel 2 novembre 2009 13:46

                  au Chat,
                  çà fait cher la paire de gants,
                  bon, et puis les truffes (et je les connais assez bien) ne sont jamais qu’un condiment,
                  bien sur, on peut les manger comme çà, en salade,
                  mais çà n’a pas de sens.
                  je dirais même que çà a « trop » de gout.


                • Le péripate Le péripate 2 novembre 2009 12:00

                  C’est toujours lors du partage du butin que se disputent les crapules.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 2 novembre 2009 13:48

                    le Peripate,
                    bien sur, mais se partager un butin alors que les caisses sont vides, comme l’a dit notre n’inprésidentiel, c’est quand même gonflé.


                  • Le péripate Le péripate 2 novembre 2009 12:11

                    A l’étranger, quelques crapules particulièrement gourmandes : Chavez vient d’augmenter le budget de la Présidence d’un ambitieux 638 % ! Avec, excusez du peu, 61 000 euros de frais de blanchisserie, 240 000 euros de pantalons et chaussettes. Infos du Monde (pbs pour coller un lien ...)


                    • olivier cabanel olivier cabanel 2 novembre 2009 13:50

                      Le Péripate,
                      j’imagine bien que dans d’autres pays, des dérives existent,
                      mais le pire n’empêche pas de critiquer ce qui se passe sous nos yeux,
                      puisque, à ma connaissance, nous ne vivons pas en Amérique du Sud,
                      ou alors, çà se saurait.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 4 novembre 2009 10:24

                      le Péripate,
                      j’ajouterais que les comparaisons que vous faites confirment le fait que nous sommes en train de devenir « une république bannière »
                      pauvre France.


                    • PhilVite PhilVite 2 novembre 2009 12:11

                      Ces 5050 €, il n’y aurait pas un moyen d’avoir le détail ?
                      ça paraît techniquement impossible, même en faisant les kirs au Corton-Charlemagne !


                      • olivier cabanel olivier cabanel 2 novembre 2009 13:53

                        PhilVite,
                        on devrait pouvoir y arriver, si l’on considère qu’un service d’ordre a été mis en place pour surveiller les agressions chimiques que pourrait recevoir le foie gras, les truffes, le caviar,
                        en tout cas, c’est un challenge que je lance a tous les internautes,
                        justifiez cette somme fabuleuse,
                        les français reconnaissants.


                      • cathy30 cathy30 2 novembre 2009 12:21

                        bonjour Olivier
                        trop fort le hongrois, en fait les élus du senat et AN sont piégés. les députés maires ont fait des dépenses pharaoniques, avec des constructions qui sont des gouffres financiers et ils ont spéculés avec de l’argent qui ne leur appartient pas (et ils ont perdu). Beaucoup de collectivités sont endettés de façon abyssales.
                         
                        L’immigré hongrois nous prépare une france à l’américaine (service public rentable) Les élus ne sont vraiment pas d’accord avec la suppression de la taxe pro, parce qu’ils devront taxer evidemment leurs administrés. Mais si Sarko ne retire pas la taxe pro dans son projet, Si l’ump n’implose pas, il y aura certainement sicion.


                        • olivier cabanel olivier cabanel 2 novembre 2009 13:56

                          oui Cathy30
                          çà me fait penser au « débat » qu’a lancé par personnes interposées sa majesté nicolas 1er
                          l’identité nationale.
                          si ils (lui et besson) sont des exemples de cette identité qu’ils nous proposent en débat, alors je préfère ne plus me considérer comme français.


                        • sleeping-zombie 2 novembre 2009 13:15

                          A propos du repas a 5000€ : faut pas confondre le prix et le coût. Je peux très bien te vendre mes chaussures pour 15 000 €... d’autant plus facilement si c’est pas avec ton argent que tu paies... et que pour te remercier tu bouffes à l’oeil chez moi toute l’année.

                          Jusqu’a quand ça va durer ? ben... pourquoi cela s’arreterai-t-il ? l’argent n’a aucune valeur tant qu’il n’est pas échangé contre un bien (ou un service), et pour l’instant on finance tout ça avec de la dette. Donc on paie pas.
                          La question se posera si un jour les créanciers de l’état (qui sont-ils d’ailleurs ?) veulent revoir la couleur de leur argent, ou perdent confiance et cessent de prêter.


                          • cathy30 cathy30 2 novembre 2009 13:31

                            bonjour sleeping zombie
                            c’est exactement ce qu’il se passe, et si le sarko veut une réforme c’est parce que les banques ne veulent plus prêter.


                          • olivier cabanel olivier cabanel 2 novembre 2009 13:58

                            Sleeping Zombie,
                            dites, pourquoi croyez vous que l’état va lancer très bientôt un emprunt de 100 milliards ?
                            à votre avis ?


                          • sleeping-zombie 2 novembre 2009 19:49

                            Olivier :
                            L’état va lancer un emprunt de 100 milliards pour diverses raisons.
                            Les plus visibles :
                            -pouvoir dire aux français : vous voyez ? vous nous aimez et nous faites confiance puisque vous nous confiez votre argent. L’idée a été piquée à EDF, dont l’emprunt a été bridé par l’état pour pas faire de l’ombre au sien. Et dont le président s’est rendu très impopulaire en disant : « puisque j’ai pas de fond, je vais augmenter les tarifs ».
                            -pouvoir effectivement financer ce train de vie, en le payant en promesses. Le truc, c’est que ceux qui vont effectivement rembourser l’emprunt ne sont pas ceux qui y souscrivent.

                            Ce qui m’amène au point le moins visible, mais sans doute le plus fort :
                            -transformer un capital en rente. Un capital peut disparaitre du jour au lendemain d’un simple trait de plume, une simple élection qui tourne mal. Tandis qu’une rente crée une relation de dépendance qu’il est beaucoup dur de détruire.
                            Dans l’ancien régime, les aristos percevaient directement l’impôt, pris dans la poche du peuple. C’était injuste et très visible.
                            Dans le nouveau régime, les nouveaux aristos prêtent « leur argent » à l’état, qui est censé en avoir besoin, et qui leur rend le double. Permettant ainsi de financer un train de vie tout en pouvant boucler sur l’emprunt suivant.

                            Concrètement il va se passer quoi ?
                            Les banques vont proposer des produits à taux garanti de 4 ou 5% à de riches particuliers. Ces 4 ou 5% de croissance ne seront pas issus d’investissement dans l’industrie (aucune industrie ne croie de 5% par an, surtout pas en France), mais seront issus des remboursements de l’état via ce fameux « grand emprunt ». Et finalement le grand emprunt sera payé par une hausse de la TVA, l’impot payé par les tous comme tu le précises bien dans ton article.

                            En fin de compte, tous payent pour qu’une petite minorité de parasite puissent vivre dans le luxe parce qu’ils ont « placés leur argent ».

                            (et si en plus, les dépenses de l’état ne se font qu’en produits de luxe, c’est tout bénéf ! car quand avec cet argent on construit un pont, y a quand même une partie du fric qui passe dans la poche d’un quidam comme toi et moi. Mais quand sert a payer un traiteur à 5000€ le couvert, on peut raisonnablement penser que la majeur partie de l’argent reste dans la poche de gens bien nés)


                          • olivier cabanel olivier cabanel 2 novembre 2009 20:22

                            sleeping,
                            belle analyse, c’est effectivement comme çà que l’on peut le voir,
                            je m’interroge quand même sur une hypothèse que tu n’as pas soulevée,
                            lorsqu’un état est en faillite, ce qui est quasi le cas, ou presque pour la France, ne serait-il pas possible que ceux qui auront prêté de l’argent à l’état n’en voit plus jamais la couleur ?
                            une entreprise, quelle qu’elle soit, lorsqu’elle est en faillite annule de fait les dettes qu’elle avait contractées, non ?
                            je me demande pour quelle raison ce ne serait pas applicable à l’échelle d’un pays ?
                            et toi ?


                          • Croa Croa 2 novembre 2009 23:40

                            En raison de traités scélérats, ça y est l’état est presque à la faillite ! Emprunter plus aux banques habituelles devient difficile car cela fait gonfler la bulle du crédit, cet argent n’étant couvert par rien ! D’où l’idée d’un emprunt auprès des classes moyennes, celui-ci étant plus garanti.

                            Conclusion : Les prêteurs vont se faire pigeonner car cela ne va que retarder une échéance douloureuse.

                            Je peux me tromper bien sûr mais si j’avais de l’argent je ne le mettrais pas là-dedans !


                          • olivier cabanel olivier cabanel 3 novembre 2009 07:19

                            Croa,
                            ni moi non plus,
                            j’ai le sentiment que de plus en plus de français s’inquiètent d’un patacaisse à venir, et se demande si l’argent qu’ils vont investir dans cet emprunt ne vas pas partir en fumée,
                            tout comme les promesses de celui que l’on appelle aujourd’hui un imprésidentiel.


                          • sleeping-zombie 3 novembre 2009 20:34

                            @Olivier :
                            Effectivement, je ne me suis pas encore posé la question des conséquences d’une mise en faillite officielle de l’état. C’est bien loin d’un premier ministre qui clame « les caisses sont vides ».
                            J’imagine qu’avant d’en arriver là, on vendra tous ce que ce pays compte de lien social, comme la sécu, les hopitaux, l’éducation nationale, la retraite par répartition... (mais pas la police ni l’armée, faut pas déconner).
                            Et puis après... je sais pas trop.. un scénario « Allemagne années 30 » n’est pas à exclure.

                            Mais l’histoire n’est pas encore écrite, il peut s’en passer des choses d’ici-là...


                          • olivier cabanel olivier cabanel 3 novembre 2009 22:11

                            sleeping,
                            oui, on peut faire un parallèle,
                            mais l’histoire est plus complexe.
                            un proverbe chinois dit (approximativement) : il faut conclure une bonne paix pour ne pas recommencer une guerre,
                            celle de 14/18 (je n’’étais pas né !) (ouf) mettait l’Allemagne dans une impasse, et Hitler est arrivé la dessus...
                            nous ne sommes pas dans la même situation,
                            mais la notre n’est pas plus saine,
                            une logique économique poussée par la logique du résultat à n’importe quel prix finit par accoucher d’un résultat bâtard.
                            c’est la sagesse qui manque le plus à nos dirigeants, de quelle couleur (politique) qu’ils soient.
                            et aujourd’hui, sa majesté ns a poussé le bouchon trop loin.
                            a mon humble avis.


                          • vergobret 4 novembre 2009 19:25

                            A Olivier

                            il me semblait que pataquès venait du breton..
                            sinon , très bien votre travail, merci pour les liens. remarquable travail des rédacteurs, qui prouve l’engagement civique. La vie d’un peuple commence avec sa conscience, qui ne se manifeste qu’en cas de crise, le plus souvent.« Nous sommes tous en liberté provisoire » a commencé il y a bien longtemps, mais pas en france. Vous êtes le juste relais des parlementaires et l’exemple que la surveillance peut ou pourrait s’exercer dans le sens citoyens/représentants, et pas que l’inverse. Salut, et merci


                          • olivier cabanel olivier cabanel 4 novembre 2009 20:00

                            Vergobret,
                            a mon tour de vous remercier,
                            vous avez dit ses quatre vérités à Jacquin
                            et çà fait du bien
                            merci du fond du coeur


                          • bo bo 2 novembre 2009 13:25

                            Plus de limites, toujours plus loin dans l’abject....Nos « élites sont tellement sures d’elle : elles ont trustés tous les pouvoirs (ou presque) et se fichent totalement d’apparaître comme des margoulins.
                            La crise jettent un projecteur de plus en plus fort sur toutes ces pratiques.....cela semblent ne servir à rien....ils continuent de plus belle et sans aucune vergognes.
                            Les réformes successives de la Constitution, la décentralisation (avec toutes ces créations de »niches très lucratives" pour les politiques ont fait lentement mais très surement glisser la France dans le club des Républiques Bananières.
                            Qui peut croire au chiffres astronomiques avancés ? ..... sans penser à des commissions et à des rétro-commissions, bref à ce qui semble être devenu un ordinaire classique d’une démocratie à la française.
                            a+


                            • olivier cabanel olivier cabanel 2 novembre 2009 14:00

                              Bo,
                              c’est vrai que l’on a de la peine à croire à de tels chiffres pharaoniques,
                              et pourtant la Cour des Comptes a les preuves sous son nez de ce gaspillage scandaleux, et ne peut rien faire que de le dénoncer.


                            • 1984 2 novembre 2009 13:36

                              Aux armes citoyens !


                              • olivier cabanel olivier cabanel 2 novembre 2009 14:02

                                1984,
                                je suis pas un partisan des armes, étant congénitalement non violent,
                                mais je crois que ceux qui jouent de nos vies depuis quelques années prennent des risques avec leur santé,


                              • alberto alberto 2 novembre 2009 13:45

                                Bonjour, Olivier :

                                Ces goinfreries indécentes seront-elles incluses dans le débat sur « l’Identité Nationale » et les Valeurs Républicaines ?

                                Excellent article !

                                Bien à toi.


                                • olivier cabanel olivier cabanel 2 novembre 2009 14:13

                                  Alberto,
                                  merci du compliment,
                                  au fait, j’ai voulu m’impliquer dans le « soutien agoravox » et mon adresse mail n’a pas été validé !
                                  les patrons devraient nous proposer de payer en chèque, non ?
                                  sur l’identité nationale, comme je l’ai dis dans un commentaire précédent, si le modèle français est Eric Besson ou Nicolas Sarkozy, c’est sur , je ne me considère plus comme français.


                                • Radix Radix 2 novembre 2009 16:13

                                  Bonjour Olivier

                                  Tu fais comme moi tu téléphones !

                                  J’ai essayé de payer en ligne, mon paiement a été refusé deux fois !

                                  Et ce n’est pas un problème d’adresse mail, elle était bonne.

                                  Je réessayerai peut-être plus tard quand le problème sera résolu.

                                  Radix


                                • Louis Quentin 2 novembre 2009 13:50

                                  L’Etat et les collectivités, eux au moins, ne plantent pas de drapeau : tous les fournisseurs ont été payés (souvent bien payés...). Comme disait la maman de Staline en constatant le luxe dans lequel vivait son fils : « Que deviendra tout cela si les Rouges reviennent ! » !


                                  Bref tout cet article sent le pastis, pardon le Pernaut, et c’est mon dernier mot Jean Pierre !

                                  • olivier cabanel olivier cabanel 2 novembre 2009 14:14

                                    Louis Quentin,
                                    très drôle,
                                    j’aime cet humour décalé.


                                  • Krusty Krusty 2 novembre 2009 14:39

                                    Compte tenu qu’un repas aux Resto du Coeur coûte environ 60 centimes d’euros, nos trés chers grands (avec un petit g) de ce monde ont donc mangé un peu plus de 8400 repas (de pauvre) chacun en une soirée et tout ca au frais de la princesse alors que les Resto sont financés par les dons...

                                    Je savais qu’ils avaient tendance à se gaver mais quand même...

                                    A ce prix là j’espère au moins qu’ils nous chient des lingôts. Ca justifierait d’ailleurs le prix des douches...


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 2 novembre 2009 15:44

                                      Krusty,
                                      oui, il ne faut pas oublier le prix de la douche, celle que l’on a installé tout exprès pour le prez,
                                      la chance qu’on a c’est qu’elle n’a pas du être très grande,
                                      en attendant, il ne s’en est pas servi,
                                      plus de 200 000 euros pour rien,
                                      c’est nous qui prenons la douche, mais elle est froide.


                                    • JL JL 2 novembre 2009 14:45

                                      Rigolez pas, Sarkozy est keynesien ! Par le haut : plus les gens sont pauvres, et plus il faut que les riches dépensent, alors, bien sur, il leur faut des sous !


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 2 novembre 2009 15:46

                                        JL,
                                        j’avais aussi cette approche du keynisianisme,
                                        on arrête pas le progrès,
                                        enfin, si on peut appeler çà un progrès,
                                        disons plutôt une progression,
                                        sarko lui, il appelle çà la rupture,
                                        on a les mots qu’on peut.


                                      • TSS 2 novembre 2009 14:50

                                        Chartres !maire sarkhoziste grand teint  ! complexe piscine patinoire(+ grand complexe de

                                         france) = 60 millionsd’€  ! 25/30 ans à payer pour les contribuables !!

                                        agglomeration à peu près 100000 h à rapprocher des 45 md’€ de Marseille (1000000 h) !

                                        si ça ce n’est pas la folie des grandeurs (son surnom c’est pharaon)... !!


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 2 novembre 2009 15:48

                                          TSS,
                                          d’ici que ce maire ne se fasse construire un pyramide, y a qu’un pas ?
                                          attention, çà va être chaud pour les porte-monnaies,
                                          bah ; ma fois, tant que le français paye sans discuter, on se demande pourquoi les autres arrêteraient ?


                                        • Manfred Manfred 2 novembre 2009 16:54

                                          Je discutais avec un élu (maire) ce week-end, et il me disait qu’en fait les frais de représentations, commencent à tous les niveaux, et qu’à chaque niveau, il faut en mettre une couche supplémentaire. Avec des méthodes empiriques, on peut tout à fait imaginer le gaspillage monumental de l’administration, et qu’il faudrait directement mettre en relation avec le PIB.

                                          Pour les investissements, même communaux, il y a des fonds qui viennent de l’Europe aussi, à ne pas oublier... Et il est vrai également que plus un organisme est riche (l’état), plus on lui propose des prix exorbitants, c’est à chaque niveau que chacun souhaite se prendre la part du gâteau.


                                          • Manfred Manfred 2 novembre 2009 17:07

                                            A noter aussi que quelque fois (pas toujours), des frais de représentation peuvent permettre d’en dépenser moins, donc d’économiser, ou d’en rapporter plus. Cet élu maire avec qui je discutais, je le connais bien, et je sais que de son côté, s’il paye 40 euros un repas pour 3 personnes c’est pour économiser 500 euros derrière.

                                            Cela ne va sûrement pas bien sûr effacer l’ardoise d’un étude de marché. Parce qu’il faut le savoir, les collectivités sont obligés de mettre en concurrence les entreprises pour un marché, qui est en général accordé à qui veut en profiter le moins.

                                            Par contre, quand on est aussi doué que Sarkozy et ses avions rafales, on peut effectivement s’étonner qu’il faille en faire autant pour un résultat très discutable, et des dépenses aussi réalistes.


                                          • hellwood 2 novembre 2009 21:56

                                            et si les commerçants faisaient de la résistance et vendaient hors taxes ?
                                            pour ma part, j’ai bien envie de le faire...mais si je suis seul, vais pas faire long feu ! ^^


                                            • olivier cabanel olivier cabanel 2 novembre 2009 22:42

                                              Hellwood,
                                              voilà une idée qu’elle est bonne.
                                              il faudrait peut être lancer le mouvement « les commerçants entrent en résistance »,
                                              parce que dans le fond, j’ai l’impression que l’histoire begaye,
                                              que nous sommes occupés,
                                              parce que nous nous sommes faits avoir,
                                               et nous avons mis un drole de zèbre dans la place,
                                              j’en connais déjà beaucoup qui sont entrés en résistance,
                                              elle est passive, elle est dans la tête, mais c’est ce qui la rend forte,
                                              un de mes amis évoque la possibilité de la réelection du prez en 2012, et il dit toujours la même phrase « j’en ai plus peur qu’envie »
                                              un bon slogan pour une campagne à venir.
                                              et puis cette horrible débat lancé sur « l’identité nationale »
                                              lancée par un type qui a trahi son camps d’une façon odieuse,
                                              je rencontre beaucoup de monde,
                                              et ce que j’entend me plait :
                                              ils disent :
                                              « si le concept de l’identité nationale correspond à ce que nous montrent Besson et Sarkozy, j’aimerais mieux ne pas être français »
                                              belle phrase qu’on voudrait voir frappée au frontons de nos mairies.


                                            • beuhrète 2 2 novembre 2009 22:28

                                              Très bon article,

                                              A la lecture de ce texte je me suis frotte les yeux , - j’ai cru que nous etions en 2009 ! Pourquoi.... Nous sommes en 2009 ? Ah bon ....... - rien n’a donc change depuis 103 ans ? Placard anti-électoral, 1er mars 1906. C’est toi le criminel, ô Peuple, puisque c’est toi le Souverain. Tu es,…

                                              http://life-in-the-dead.over-blog.com/article-electeur-criminel-371986...

                                              Voilà un site qui permet de connaître l’assiduité de nos députés. Toutes les interventions des députés, dans l’hémicycle comme en commissions, sont désormais en ligne sur nosdeputes.Fr. Grâce à un clic vous pouvez désormais connaître exactement l’activité (et…

                                              http://life-in-the-dead.over-blog.com/article-deputes-38481365.html

                                              Le Canard enchaîné ! S’il n’existait pas il faudrait l’inventer ! On en apprend de « belles »... Travailler plus pour gagner plus que prévu. On apprend dans Le Canard enchaîné que l’homme qui justifiait sa faramineuse augmentation de 206% par un souci de…

                                              http://life-in-the-dead.over-blog.com/article-29391227.html



                                              • olivier cabanel olivier cabanel 2 novembre 2009 22:45

                                                Beuhrète 2,
                                                merci pour ton appréciation, et pour les liens proposés,
                                                très intéressant,
                                                juste un rectificatif, ce n’est pas 206% d’augmentation, mais 240%, dixit le canard Enchainé qui sait généralement de quoi il en revient,
                                                mais bon, on en est plus à quelques millions d’euros près,
                                                à+


                                              • Christoff_M Christoff_M 4 novembre 2009 03:58

                                                Moi j’avais un chiffre de 183 millions d’euros, ce qui correspond à un dépassement d’environ 50 millions d’euros par rapport à ce qui était prévu...

                                                Ve qui correspond aussi au doublement des frais par rapport aux mêmes genre de réunions sous Chirac... comme dirait Fillon « rigueur et économies »...


                                                • olivier cabanel olivier cabanel 4 novembre 2009 06:38

                                                  Christoff_M
                                                  quand on connait le nombre de français qui ne mangent pas à leur faim, un seul euro de dépassement est déjà indécent,
                                                  non ?
                                                  il faudrait à mi mandat faire le détail des dépenses fastueuses qu’un impérial nommé ns à gaspillé.
                                                  l’addition va être salée.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès