• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > À Orléans Métropole, Kéolis ne remplit pas son rôle

À Orléans Métropole, Kéolis ne remplit pas son rôle

Le Service à la demande Transport des personnes à mobilité réduite

La Métropole d’Orléans se met en quatre pour satisfaire le désir de déplacement des usagers à travers le réseau Kéolis. Pour les personnes en situation de handicap, terme sans doute déplacé désormais y compris dans le monde du transport peu commun, des véhicules adaptés, aménagés se mettent à leur service, c’est du moins ce que les responsables affirment la main sur le cœur. La réalité est hélas fort différente, les couacs se succédant à un rythme effréné.

Tout d’abord pour bénéficier de ce service il semble recommandé de solliciter un voyage en s’inscrivant au moins quarante-huit heures à l’avance et si possible par internet. Une modalité qui pose problème aux mal-voyants, situation particulière de la personne qui m’a exprimé son courroux après de multiples dysfonctionnements. On peut penser que l’intérêt de la liaison numérique laisse une trace ce qui évite alors de se voir confronter à des oublis désastreux pour qui ne peut se mouvoir autrement.

En effet, à maintes reprises, celle qui n’a d’autre recours que d’appeler une opératrice ou un opérateur, attend désespérément le véhicule qui lui fut promis. Il faut cependant reconnaître que l’inverse est aussi vrai puisqu’il lui est déjà arrivé de mobiliser deux véhicules pour un même voyage, la logistique semblant n’être pas le fort des services administratifs.

Quand le véhicule arrive, ce qui n’est heureusement pas une exception, il se place devant le domicile du client qui doit payer un euros cinquante en sus de son abonnement à l’année. Même si la somme est modique, elle relève d’une démarche commerciale qui peut apparaître alors comme une discrimination.

Si le voyage se déroule dans de bonnes conditions, assez souvent le retour n’a pas été assuré. Par deux fois dans la semaine précédant le témoignage de la dame, elle se retrouva oubliée à son lieu de destination pour le retour. Lorsque c’est une semaine scolaire, quoique mal voyante, elle se débrouille pour gagner la ligne régulière et monter dans le bus 34 dont la fréquence de rotation est d’une heure. On peut reconnaître là un désagrément de taille.

Le weekend et lors des congés il n’y a pas d’autre solution que de solliciter son entourage pour venir la chercher. On peut mesurer l’efficacité d’un service qui laisse des personnes à mobilité réduites loin de leur domicile sans excuse ni bonne foi ; car, lorsqu’elle cette personne appelle le service incriminé, on lui répond immanquablement qu’il n’y a pas déposé de réservation. Ceci est attesté par des témoins dont je tiendrai les noms à la connaissance de l’élu responsable des transports s’il veut vérifier mon propos.

Si cette dame me demande d’écrire, c’est je peux vous l’assurer, suite à un nombre significatif d’oublis qui l’ont laissée souvent dans un profond désarroi, le désagrément s’ajoutant au handicap avec parfois l’impossibilité de pouvoir réaliser un voyage qui doit la conduire vers son conjoint hospitalisé. Vous pouvez ainsi comprendre qu’elle aimerait non seulement pouvoir compter sur ce service et surtout ne pas s’entendre dire de manière peu amène qu’elle ne s’est pas inscrite.

Il est inutile d’ajouter la mauvaise foi à une erreur qui somme toute, demeure humaine même si, elle semble particulièrement inopportune pour une clientèle de ce type. Ne pensez pas que cette dame soit seule à se plaindre ainsi de cette noble proposition du réseau de transport en commun. Quand le débat prend des allures de dialogue de sourd, ce qui est peut-être une manière de se mettre au niveau des personnes en situation de handicap, la publicité peut être de nature à faire bouger les lignes autrement que par de plates excuses qui dans pareils cas font une belle jambe à qui ne peut se mouvoir par ses propres moyens.

Aimablement leur.

NB : le lendemain de ce témoignage, la dame vit arriver un véhicule devant chez elle alors qu'elle n'avait rien demandé. Mais prétendre qu'il y a dysfonctionnement serait un insulte pour ce formidable service.


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • Septime Sévère 8 août 14:51

    Une personne à mobilité réduite, c’est bien un infirme ? 

    Orléans, c’est bien en province ? ou dans les territoires ? 

    Moi qui ai une oreille à moins 90 db et l’autre à moins 40 dB sur 125, 250, 500 et 1000 Hz, je suis bien demi-sourd ? 


    • C'est Nabum C’est Nabum 8 août 15:18

      @Septime Sévère

      Seriez vous vous aussi quantité infime ?


    • binary 8 août 15:07

      Comme son nom l’indique, la fonction publique a pour but d être publique, pas fonctionnelle.


      • C'est Nabum C’est Nabum 8 août 15:19

        @binary

        Drôle de pensée je ne me prive pas de vous le dire


      • binary 8 août 22:15

        @C’est Nabum
        Tellement évidente !


      • McGurk McGurk 8 août 15:09

        Les transports sont dysfonctionnels quels que soient les publics ou villes.

        Par chez moi, au mois d’août, le bus principal de ma ville (pourtant loin d’être paumée) ne passe qu’une fois par heure dès 10h du matin (donc trois fois moins que d’habitude) comme si on était en province. A partir de 21h, son service prend fin.

        Dans une ville voisine, pourtant de même taille, un petit bus, passant par des endroits stratégiques (trois villes dont une très importantes et un grand centre commercial, une station du RER), passe trois fois plus que le mien et ce même le samedi et dimanche.

        Notre transilien est le plus pourri d’IDF car ayant toujours d’immenses réparations à faire (toujours l’été), des ennuis techniques, des retards/suppressions à n’en plus finir, etc. Pour aller sur Paris, impossible de se fier aux horaires qui sont tous faux.

        Pourtant, avec autant de restrictions et contraintes, nous payons toujours le même tarif, avec une majoration chaque année car le STIF nous précise que « c’est mérité parce que la région freine grandement les prix ».

        Autant la RATP est très bien organisée, autant la SNCF est l’entreprise la plus mal gérée de ce pays et de loin ! Avec des prix prohibitifs, ne s’excusant jamais des ennuis qu’elle cause car elle est, pour certains, le seul moyen de déplacement donc aucun compte à rendre.


        • C'est Nabum C’est Nabum 8 août 15:20

          @McGurk

          Grande est la difficulté de servir tout le monde
          L’essentiel est de rester à l’écoute et de dire franchement les limites du service


        • McGurk McGurk 8 août 16:28

          @C’est Nabum

          Effectivement, l’honnêteté serait la meilleure tactique à adopter.

          Dernièrement, lors du covid, ma ligne de transilien était fermée à partir de 21h et il n’y avait aucune info sur le sujet, aucune excuse et aucun bus de remplacement. Je ne vous raconte les circonvolutions que j’ai dû faire pour revenir chez moi...


        • C'est Nabum C’est Nabum 8 août 18:04

          @McGurk

          Plus l’entreprise est importante moins l’honnêteté est au programme

          Je vous plains


        • mimi45140 8 août 17:02

          Pourquoi être choqué,à Orléans on a des idées mais on ne pose pas les questions aux citoyens,enfin la je mens,pour le tram on a posé les questions aux citoyens d’Ingré après le début de construction de la ligne 2,nos élus auraient peut être appris que l’infirmière d’ Ingré qui était passé d’ un transport individuel (voiture)à un transport collectif (bus) était revenue après la mise en place du tram 1 à reprendre son véhicule car si elle acceptait les 10 minutes en plus du bus elle refusait les 35 imposé par le tram.

          Par idéologie il pousse des réseaux de trams (pas interconnecté), les usagers du bus qui par obligation ont pris le tram reprennent les voitures. Pour empêcher les voitures ont diminue le flux pour augmenter le temps de trajet,et de par ce fait on augmente la pollution.

          Pour faire écolo on fait des espaces partagés (entre les bus double et les vélos ) avant ils étaient déjà partagés mais on ne nous l’avait pas dit.Il est vrai qu’un bus double derrière,ça motive pour appuyer sur les pédales et c’est la que l’ on se demande si le partage est vraiment équitable.

          Le parking du NHO nouvel hôpital Orléanais est saturé par les voitures des soignants qui trente ans avant disposaient d’une navette Orléans centre / CHRO géré par l’hôpital,aujourd hui c’est le tram qui met 45 minutes si il n’est pas en panne et c’est dur de doubler un tram avec un autre tram,bilan les soignant reprennent leur voiture.(mais je crois qu’ils ont une nouvelle idée,rendre le parking payant,pour que les gens prennent le tram.

          Plus jeune,je riais bien en regardant l’émission « les shadocks et les gibis » mais aujourd hui je crois bien avoir réussi à vivre sur leur planète .


          • C'est Nabum C’est Nabum 8 août 18:06

            @mimi45140

            Les shadocks et les gibis sont même à la gouvernance de la Métropole
            Ils ont fait alliance pour le meilleur et pour le rire

            Et ce sont les citoyens qui pompent


          • Old Dan Old Dan 9 août 09:02

            Avez-vous fait une copie de votre prose

            • à la boîte de transport (direction & actionnaires)
            • à la Mairie (qui subventionne)
            • aux z’împots (les boîtes dites « de services » détestent...)
            • à la permanence politique du coin (tjrs en quête d’idées-programme pour emmerder l’autre, héhé !)

            • C'est Nabum C’est Nabum 9 août 09:04

              @Old Dan

              Je l’ai envoyée sans illusion aux responsables politiques


            • ZXSpect ZXSpect 9 août 11:54

              @C’est Nabum
              .

              Avez vous contacté vos amis de l’office de tourisme ? smiley

              https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/culture/article/le-cheval-rouge-226214#commentaires


            • C'est Nabum C’est Nabum 9 août 12:42

              @ZXSpect

              ça ne sert à rien


            • juluch juluch 9 août 10:51

              Sur Marseille c’est une société dépendante de la RTM qui assure les PMR....je crois que ça fonctionne assez bien


              • C'est Nabum C’est Nabum 9 août 11:36

                @juluch

                Tant que ce n’est pas Kéolis

                Merci


              • Ruut Ruut 10 août 08:48

                Les transports en communs ne sont utiles que si nous pouvons nous en passer.

                Sinon ils ne sont que problématiques.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité