• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Claude Bloch, matricule B3692

Claude Bloch, matricule B3692

« Et le 3 août, vers 3 heures du matin environ, ce train s'arrête. Tout à coup, les portes du wagon s'ouvrent brutalement, et on voit apparaître des hommes curieusement habillés, en costume rayé bleu et gris, qui nous disent en français : "Vous sautez du wagon, les hommes à gauche, les femmes et les enfants à droite". (…) Je suis allé du côté de ma mère. Quand je suis arrivé vers elle, elle m'a brutalement repoussé du côté des hommes. On ne s'est rien dit, on ne s'est pas embrassés, rien du tout, et je ne l'ai jamais revue. » (Claude Bloch, mai 2019).

Inlassablement, Claude Bloch visitait les écoles et racontait sa triste histoire, racontait, racontait sans jamais hésiter, sans note, avec une ardente mémoire, afin que cela ne se reproduise plus. Sa mère, en le repoussant ainsi dans le camp des vivants, lui a évité de mourir dès le 3 août 1944, à l'âge de 15 ans, dans une chambre à gaz du camp d'extermination de Birkenau, un camp situé à trois kilomètres du camp d'Auschwitz. Il vient de s'éteindre ce vendredi 31 décembre 2023 à l'âge de 95 ans. Il ne pourra plus témoigner, il était l'un des rares rescapés des camps nazis (il en reste encore) et il ne pourra donc pas être présent au 80e anniversaire du Débarquement puis de la Libération de Paris célébré dans quelques mois.

Claude Bloch, tout nonagénaire qu'il était, était un bonhomme extraordinaire, plein d'énergie, passionné par la transmission de la mémoire. Il était numéroté comme tous les rescapés des camps : « Ils nous ont tatoué un numéro sur le bras gauche. À partir du moment où on a eu ce numéro, ça voulait dire qu'on sortait du monde des humains. ».

Sorti du monde des humains, c'était être la proie aux violences des exterminateurs. Ils n'étaient pas des humains, mais des vermines, mais le pire, c'est qu'ils les exploitaient pour aider les nazis à tuer d'autres non-humains, jusqu'à ce qu'ils ne fussent plus en état d'être exploités.

L'atrocité des chambres à gaz, racontée presque factuellement, comme on raconte un procédé de fabrication du rhum, rappelle que dans l'humain, il y a le meilleur mais aussi le pire.

Claude Bloch a été arrêté avec sa mère et son grand-père le 29 juin 1944, probablement dénoncés (il avait une petite idée de l'identité du dénonciateur, mais considérait qu'il y avait prescription), et après avoir été acheminé à Drancy, puis à Auschwitz, puis au Stutthof, il a été libéré le 9 mai 1945, avec quinze kilogrammes de moins (il ne pesait que trente kilogrammes), sauvé par la Croix-Rouge suédoise. Son grand-père est mort assassiné à Lyon par la gestapo dès leur arrestation, et sa mère a probablement été gazée dès son arrivée à Auschwitz. Claude Bloch a pu rejoindre en juillet 1945 sa grand-mère, qui n'avait pas été arrêtée le 29 juin 1944 grâce à un rendez-vous chez le dentiste. La petite famille aurait dû quitter ces lieux dans un lieu plus sûr le lendemain de l'arrestation. Le destin a été autre.

Claude Bloch avait participé à de nombreuses cérémonies du souvenir et la dernière fois qu'il avait participé, ce fut pour le jour de la victoire, le 8 mai 2023 à la prison de Montluc, à Lyon, recevant le Président de la République Emmanuel Macron venu lui rendre hommage ainsi qu'aux résistants détenus dans cette prison, en particulier le premier d'entre eux, Jean Moulin.

_yartiBlochClaude03

À la mort de l'ancien déporté, Emmanuel Macron lui a rendu ce court hommage : « Claude Bloch portait en lui la déchirure de l'Histoire. Toute sa vie, il fut un passeur de la mémoire de la Shoah. C’est à nous tous que revient le devoir de continuer à la transmettre. ».

Le 10 octobre 2023, malgré son âge, Claude Bloch avait aussi tenu à participer à la manifestation à Lyon de solidarité avec le peuple israélien après les massacres du 7 octobre 2023. Il comprenait que l'histoire pourrait être un perpétuel recommencement si on n'était pas capable de tirer les leçons de l'histoire.

Comme Claude Bloch a témoigné devant des écoliers et des étudiants à de nombreuses reprises, ses conférences, généralement filmées, ont été souvent mises en ligne sur le site Youtube. Il en avait conscience et son but n'était pas de faire sa promotion personnelle mais de rappeler la mémoire d'un passé tragique qui commence à s'effacer, faute de survivants. Le 11 octobre 2018, il terminait ainsi son exposé : « Je ne fais pas ça pour être sur Internet. (…) Je vous remercie de votre attention. Voilà ! Et j'espère que ça laissera des traces ! ».

Oui, ça laissera des traces ! Et ci-dessous, en voici deux, sa conférence du 11 octobre 2018 et, plus récente, celle du 24 mars 2022 qu'il avait tenue à l'Université Lyon-3. Merci Claude Bloch, merci de votre courage et merci d'être venu témoigner, inlassablement, même à un âge où le repos était pourtant bien mérité ! Et n'oublions jamais !


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (01er janvier 2024)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Claude Bloch.
Merci à Claude Bloch.
Jean Moulin, l'excellence républicaine ...et les valeurs !
Discours d’André Malraux le 19 décembre 1964 lors du transfert des cendres de Jean Moulin au Panthéon.
L’artiste Jean Moulin, dessinateur.
Le 8 mai, l'émotion et la politique.
Hommage à Jean Moulin.
Programme du Conseil National de la Résistance.
le suprême héros.
Daniel Cordier.
Pierre Simonet.
Edgard Tupët-Thomé.
Hubert Germain.
Robert Hébras.
Noëlla Rouget.
Stéphane Hessel.
18 juin 1940 : De Gaulle et l’esprit de Résistance.
La Libération de Paris.
Les 75 ans de la Victoire sur le nazisme.
La Fête de l'Europe.
Le syndrome de Hiroshima.
Carnage de Maillé (1).
Carnage de Maillé (2).
Mauschwitz.
Emmanuel Macron à Pithiviers.
Jacques Attali et Emmanuel Macron : pourquoi la fresque d’Avignon était antisémite.
Discours du Président Emmanuel Macron le 17 juillet 2022 à Pithiviers (vidéo et texte intégral).
La rafle du Vel d’Hiv, 80 ans plus tard : les heures sombres de notre histoire...
Les 75 ans de la libération du camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau.
Sarah Halimi, assassinée car Juive.
La tragique expérience de Simone Veil à Auschwitz.
Emmanuel Macron et le Vel d’Hiv (16 juillet 2017).
François Hollande et le Vel d’Hiv (22 juillet 2012).
Discours d’Emmanuel Macron du 16 juillet 2017 (texte intégral).
Discours de François Hollande du 22 juillet 2012 (texte intégral).
Discours de Jacques Chirac du 16 juillet 1995 (texte intégral).
La Seconde Guerre mondiale.
La République de Weimar.
Le Pacte germano-soviétique.
Le Débarquement en Normandie.
Les Accords de Munich.
Le Pacte Briand-Kellogg.
Le Traité de Versailles.
L’Europe, c’est la Paix.
La Première Guerre mondiale.
Témoignage : mon 11 novembre, le songe de l’histoire.
Lazare Ponticelli, le dernier Poilu.
Chasseur alpin, courageux jusqu’au bout de la vie.
Les joyeux drilles de l’escadrille.
La Grande Guerre, cent ans plus tard.
Fête nationale : cinq ans plus tard…






 


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Brutus S. Lampion 3 janvier 08:58

    restera-t-il un Palestinien pour raconter ce qu’il a vécu à ses petits-enfants ?


    • njama njama 3 janvier 10:01

      @S. Lampion
      A l’époque de ww2, les archives photos n’étaient pas légions... les témoignages sur la vie dans les camps ont été oraux, et écrits à postériori, dont certains étaient contradictoires comme ceux de Paul Rassinier déporté à Buchenwald puis à Dora...

      Aujourd’hui la base documentaire sur ce qui se passe en Palestine depuis le 7 octobre sera énorme, elle a été vue par des centaines de millions de personnes...
      peu de fraude possible !
      Il s’est passé quoi entre ces deux interviews de l’ex-otage israélienne Mia Shem  ?

      https://twitter.com/Libre_Insolent/status/1741553084034162955

      « L’otage Mia Shem a bénéficié à Gaza des techniques chirurgicales de haut niveau »
      https://lemediaen442.fr/christophe-oberlin-chirurgien-mondialement-connu-lotage-mia-shem-a-beneficie-a-gaza-des-techniques-chirurgicales-de-haut-niveau/


    • V_Parlier V_Parlier 3 janvier 10:15

      « il ne pourra donc pas être présent au 80e anniversaire du Débarquement puis de la Libération de Paris » Peut-être que ça vaut mieux pour lui car ça lui évitera de rencontrer les soutiens REELS (et non fantasmés) des adorateurs de ceux qui ont exterminé sa famille.


      • mursili mursili 3 janvier 11:57

        Encore une anecdote à zapper de toute urgence...

        Vivement qu’on nous lâche la grappe avec la showa, on n’en peut vraiment plus de ces histoires. Après Gaza le moment est venu de passer à autre chose.

         À l’évidence, le « plus jamais ça ! » ça ne marche pas.


        • Clocel Clocel 3 janvier 14:16

          Tiens j’avais raté la Kleenex Party...

          Ces pauvres juifs, quand même, éternels opprimés alors qu’ils ne feraient pas de mal à une mouche...


          • amiaplacidus amiaplacidus 3 janvier 15:33

            @Clocel

            Mais comme les Palestiniens ne sont pas des mouches ...


          • Tolzan Tolzan 3 janvier 16:38

            Rako en service commandé !

            Le génocide arménien... bof on s’en fout !

            Le génocide rwandais... on s’en fout !

            Le génocide khmer rouge... on s’en fout !

            Les génocides en cours.... on s’en fout aussi !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

            Il y a les morts qui comptent et veux qui ne sont rien !


            • Montdragon Montdragon 3 janvier 20:03

              Wé wé wé...encore un complot

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité