• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Des élections régionales au vote blanc

Des élections régionales au vote blanc

Les élections régionales 2010 ont connu des taux d’abstentions record au premier tour.

Pourquoi ? « Je m’enfoutisme », manque de temps, d’intérêt, d’envie, aucune sensibilité pour un quelconque parti, sentiment de voter pour des menteurs ou de participer à une « arnaque », toujours les mêmes discours loin des actes, marre de voter par dépit...autant de raisons que nous pouvons retrouver entre autres dans le micro-trottoir qu’a effectué latélélibre.

Nous pouvons alors nous poser aussi la question de la place du vote blanc, aussi appelé vote de protestation, tout comme l’a fait par exemple dernièrement rue89 dans son article intitulé "Et si la solution à l’abstention, c’était la reconnaissance du vote blanc ?". Le vote blanc, une expression démocratique pourtant non reconnue dans notre République française.

(un article issu du blog www.nbiou.com)

Avant tout, faisons un petit tour dans le rue pour écouter quelques réactions de citoyens qui sont ou ne sont pas allés voter pour ces régionales 2010.

AUX URNES CITOYENS (OU PAS) envoyé par latelelibre.

 

A présent, faisons un petit point sur l’abstention, le vote blanc et le vote nul.

L’abstention consiste à ne pas participer à une élection ou à des opérations de référendum. Référendum : Procédure de vote permettant de consulter directement les électeurs sur une question ou un texte, qui ne sera adopté qu’en cas de réponse positive.. Elle traduit soit un désintérêt total pour la vie publique, soit un choix politique actif consistant à ne pas se prononcer afin de montrer son désaccord. Ainsi, à l’occasion du référendum sur les accords de Matignon portant sur l’avenir de la Nouvelle-Calédonie en 1988, l’un des partis de l’opposition avait appelé ses partisans à s’abstenir pour s’opposer au texte. Néanmoins, l’abstention semble traduire une crise de la représentation et peut poser la question de la légitimité du pouvoir politique élu avec une faible participation.

Le vote blanc consiste pour un électeur à déposer dans l’urne un bulletin dépourvu de tout nom de candidat (ou de toute indication dans le cas d’un référendum). Les bulletins blancs ne sont pas comptabilisés lors du dépouillement. Ce type de vote indique une volonté de se démarquer du choix proposé par l’élection.

Vote nul : bulletins déchirés ou annotés qui ne peuvent pas être pris en compte lors du dépouillement. correspond à des bulletins déchirés ou annotés. Il est parfois difficile d’interpréter le sens d’un vote nul. L’électeur peut ne pas avoir souhaité que son vote ne soit pas décompté (il a cru qu’une mention manuscrite ajoutée n’aurait aucune incidence). Mais, il arrive également que l’électeur ait volontairement déposé un bulletin nul pour manifester son opposition aux différents candidats et programmes présentés.

Lors du dépouillement les votes blancs et nuls sont comptabilisés et sont annexés au procès verbal dressé par les responsables du bureau de vote. Mais ils n’apparaissent pas dans le résultat officiel où ne sont mentionnés que le nombre des électeurs inscrits, le nombre de votants, les suffrages exprimés ( ensemble des bulletins moins les votes blancs et nuls).
 
Dans notre démocratie, notre société libre et ouverte, de nombreuses personnes se battent pour que tous les citoyens français, ayant effectué leur devoir de citoyen, à savoir aller voter, soient entendus, respectés et reconnus.
 
C’est ainsi que l’on peut retrouver des groupes sur facebook comme "Vote blanc !" ou encore "Le vote blanc doit être pris en compte !".
 
"Que représente le vote sinon une opinion exprimée démocratiquement ? Si le choix proposé ne convient pas, devrions nous être réduits à l’abstention et donc au silence ? Est-ce cela la démocratie ? En attendant que le vote blanc soit comptabilisé, tous ceux qui veulent qu’il en soit ainsi devraient voter blanc. Nous sommes comptés, puisque nous ’avons voté’. Nous ne sommes pas des abstentionnistes, donc notre vote existe donc il est compté même si il n’est pas comptabilisé. Le vote ’utile’ est anti-démocratique. C’est grace aux épouvantails agités par les représentants du pouvoir (c’est à dire l’élite économique) que le vote utile anéanti la démocratie. Je vote selon ma conscience et non pour permettre à l’élite de garder le pouvoir. Vous aussi, faites vivre le démocratie !"
 
Nous poussons aussi à retrouver le site dédié à la reconnaissance du vote blanc : http://www.vote-blanc.org
 
Ce site représentant l’association pour la reconnaissance du vote blanc vous propose par exemple d’imprimer votre propre bulletin blanc afin de demander que les bulletins blancs soient intégrés dans la catégorie des suffrages exprimés.
 
D’autres ont aussi apporté leur contribution démocratique à travers les bulletins blancs comme c’est le cas pour le Collectif pour le rétablissement de la démocratie. Un doigt de vulgarité dans un blanc qui se boit cul sec, retrouvé sur le blog de monolecte :
Rappel, le 4 février 2008 à Versailles ou "le déni de démocratie" : malgré le NON des Français du 29 Mai 2005, le Parlement réuni en Congrès à Versailles a adopté définitivement lundi 4 Février 2008, par 560 voix contre 181 le projet de loi qui modifie la Constitution afin de permettre la ratification du traité européen de Lisbonne.
 
Manifestation à Versailles du 4 février 2008
 
Révolte au Parlement de l’UE - INCROYABLE envoyé par Baptiste_L06.
 
source : nbiou.com
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

112 réactions à cet article    


  • Arafel Arafel 21 mars 2010 00:04

    Grave erreur, ils n’en attendaient pas moins de vous.


  • epapel epapel 21 mars 2010 15:10

    Pas surprenant, ce sont des ses plus grosses conneries dont on se souvient le mieux.


  • Defrance Defrance 21 mars 2010 18:37

    Grave erreur !
     Il faut plutot m’aider a mettre en place le MOUVEMENT DES BLANCS ? NULS et ABSTENTIONNISTES !

     Ce mouvement apolitique présentera des candidats qui ne feront RIEN sans l’assentiment des 2/3 des votants !

     Ils seront tous bénévoles et redistribueront a la secu, les retraites et les quelques services publics encore existants, l’argent alloué en fonction du pourcentage de votants ( vous n’ignorez pas que NOUS subventionnons les partis politiques) .

     De ce fait les Politiques qui voudront survivre devront CHANGER et- suivre la volonté du peuple, sous peine de se trouver sans financement LÉGAL .


  • gimo 21 mars 2010 19:11

    defrance je suis d’accord avec toi

    mais ne post pas tout le’s 6 mois 
     il faut mettre et passer la 5 em vitesse et le turbo

    cordialement


  • Pepe de Bienvenida (alternatif) 22 mars 2010 09:49

    @ Defrance
    « Ce mouvement apolitique présentera des candidats qui ne feront RIEN sans l’assentiment des 2/3 des votants ! »
    Déjà qu’avec la majorité simple, le système est grippé, je préfère ne pas imaginer les conséquences s’il fallait attendre une majorité des 2/3. SVP ne pas confondre simple et simpliste ! (à moins que ce soit une boutade...)


  • oncle archibald 20 mars 2010 10:58

    La prise en compte du vote blanc devrait être associée à l’obligation d’aller voter. Ainsi pourrait être matérialisée une vision beaucoup plus fine du corps éléctoral. Ceux qui ne voudraient voir élu aucun des candidats briguant leurs suffrages pourraient enfin faire connaitre clairement leur opinion.


    • epapel epapel 21 mars 2010 00:54

      Je ne vois pas le rapport entre obligation de voter et prise en compte du vote blanc.

      Augmenter artificiellement le pourcentage de votes blanc peut-être ?


    • peace06 21 mars 2010 13:26

      L’idée de prendre en compte le vote blanc et par cela, imposer le vote obligatoire me gène dans le sens que il suiffit par la suite d’imposer la machine à voter pour que l’opinion publique soit à jamais muselée... comme ensuite ne pas envisager le pire..une mesure totalitaire visant à imposer au final le chix entre deux boutons... dans des machine faussées d’avance !!


    • La fille du croquant La fille du croquant 20 mars 2010 12:56

      « Ils se chamaillent sur le perron pour nous faire oublier qu’ils se partagent la maison ».

      Peste ou choléra : ceci n’est pas un choix :p


    • sisyphe sisyphe 20 mars 2010 11:12

      Soutien absolu pour la comptabilisation des votes blancs, liée à la nécessité, pour qu’une liste, un candidat soit élus, d’atteindre plus que la majorité des VOTES EXPRIMES (dont, donc, les votes blancs).

      Tant qu’il n’y a pas de majorité, réélection ; ou alors, élections à la proportionnelle ; entretemps, les candidats ou listes seraient bien obligés de tenir compte du mouvement, et d’apporter des modifications à leurs programmes.

      On peut envisager aussi, en cas de défaut de majorité des votes exprimés, la proportionnalité de la durée de l’élection ; 1 an, par exemple, avant une nouvelle réélection...

      Retour d’une véritable démocratie.


      • epapel epapel 21 mars 2010 00:52

        Je ne sais pas si c’est applicable en pratique, mais c’est un idée originale comme on n’en voit pas souvent.

        Je pense que pour des raisons pratiques il faudrait limiter le mandat de l’élu à 1 an dès lors que le seuil est atteint, comme ça il y aurait une campagne simultanée pour tous les redoublants.


      • Arafel Arafel 21 mars 2010 00:02

        Bof, même s’ils étaient élus par 1 %, c’est suffisant, le reste ils s’en branlent !
        99 % ou 1 % d’absentation, ils s’en foutent !


      • gimo 21 mars 2010 00:53

        même que ils se passent de votre vote TCE
        IDEM POUR GARDER LEUR PLACE 

        DE VOTRE VOTE C’EST POUR VOUS DONNER L’ILLUTION 
        QUE C’EST VOUS QUI DECIDER

        ALORS LES RESPONSABLE C’EST VOUS DE LAISSER FAIRE CETTE ESCROQUERIE


      • John Lloyds John Lloyds 20 mars 2010 11:31

        Assez bonne analyse sur les différences d’optique que traduisent le vote blanc et l’abstention. Toutefois, je ne suis pas certain, loin s’en faut, que cette finesse change quoi que ce soit. Les millions de français, grandissant à cadence exponentielle, qui jouent aux jeux olympiques de bouclage de fin de mois, outre le dépit d’un blabla politique qui n’a de finalité que l’élection, se branlent royalement des finesses sémantiques qui différencient vote blanc et absention.

        Quand bien même cela retiendrait leur attention, cela changerait quoi ? On a beau se gargariser de ce record d’abstention, c’est toujours l’UMPS, ce parti unique bicéphale, qui continue à rêgner en maître, et qui va poursuivre son immense programme de destruction massive qu’il a initié depuis quelques décennies en générant des dégâts collatéraux qui rendent la vie quotidienne intenable.

        On croit au changement en basculant de gauche à droite, de droite à gauche, avec, à chaque tour, de petites variantes infiltrées dans les discours qui présentent un leurre d’évolution, mais on ne fait que signer à nouveau pour une stricte continuité. C’est là tout le paradoxe, ce système ne se maintient qu’à charge de se détruire, et chacun, des électeurs aux politiques, n’osant évoquer la tabula rasa qu’il faudrait pour épurer le système de son parasitage massif, préférant protéger ses misérables acquis, est autant responsable de ce 38 tonnes lancé à 200 à l’heure qui n’a plus de frein.

        Le mur arrivant à grande vitesse, les finesses réthoriques sur l’attitude électorales relèvent maintenant de la branlette intellectuelle, si ce n’est de l’inconscience pure et simple, eu égard à l’extrême gravité de la situation.


        • Indépendance des Chercheurs Indépendance des Chercheurs 20 mars 2010 13:48

          Ce n’est pas avec des élections où « droite » et « gauche » ont au fond le même programme, que l’ont peut changer quelque chose.

          Voir notre article d’hier :

          http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2010/03/19/electio ns-regionales-gauche-unie-et-avenir.html

          Elections régionales, « gauche solidaire » et avenir

          Les journaux du 19 mars commentent l’annonce, par Martine Aubry, Cécile Duflot et Marie-George Buffet, de la naissance de la « gauche solidaire ». La « gauche plurielle » de Lionel Jospin fairait partie du passé. Mais Martine Aubry et Marie-George Buffet ont été ministres sous Lionel Jospin, tout comme Jean-Luc Mélenchon. Et Cécile Duflot ne semble pas incarner un courant politique différent des Verts qui ont fait partie du gouvernement de « gauche plurielle ». Quel avenir peut-on espérer avec une telle « gauche » récurrente ? La politique réelle des gouvernements Jospin fut, pour le moins, difficile à distinguer de celle de la « droite ». A présent, la « gauche solidaire  » ne propose aux citoyens aucun programme précis. Mais ses deux principales composantes ont soutenu en 2005 le projet de Traité Constitutionnel Européen (TCE) et se déclarent toujours ardantes partisanes de la prétendue «  construction européenne ». Le Parti Socialiste soutient le Traité de Lisbonne. Les Verts l’ont trouvé insuffisant en 2007 et lui ont reproché de ne pas être une Constitution. Europe Ecologie et le Parti Socialiste soutiennent la perspective d’une réorganisation des institutions, de l’économie et du travail à l’échelle européenne. Ce qui, quoi qu’en dise la propagande, implique une politique de «  flexisécurité » accrue au détriment de la stabilité d’emploi. Et que deviennent les services publics dans un tel contexte ? On est loin de l’esprit du vote exprimé par la majorité des Français en mai 2005. Quant à la fonction publique française, jugée trop « atypique » par les lobbies européens, sa survie paraît exclue à l’intérieur d’une telle politique. L’éducation et la recherche n’échappent pas au constat de cette stratégie, qui met directement en cause l’existence même du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), de l’ensemble des organismes de recherche français et des universités publiques.

          [la suite, sur le lien http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2010/03/19/electio ns-regionales-gauche-unie-et-avenir.html ]

          Nous y rappelons notamment :

          (...)

          Plus globalement, en ce qui concerne la « flexisécurité » et la casse du Code du Travail français, Ségolène Royal s’en était ouvertement réclamée lors de sa campagne des présidentielles de 2007. Ce qui ne l’a pas empêchée de recevoir le soutien de l’ensemble de la «  gauche », José Bové compris.

          Et lorsque, plus tard, le Parti Socialiste s’est opposé aux mesures du gouvernement de Nicolas Sarkozy en la matière, il l’a fait au nom d’une « bonne flexisécurité à la française ».

          Par exemple, lors du débat final de l’Assemblée Nationale qui a précédé l’adoption de la loi n° 2008-596 « portant modernisation du marché du travail ». Annonçant l’abstention du groupe Socialiste, radical, citoyen et divers gauche, le porte-parole de ce groupe parlementaire, Jean-Patrick Gille, a déclaré :

          « Nous nous apprêtions à célébrer la naissance de la flexicurité à la française, issue d’un dialogue social renforcé... »

          Voir le débat parlementaire :

          http://www.assemblee-nationale.fr/13/cri/2007-2008/200801...

          ainsi que notre article :

          Fonctionnaires : appel contre la promulgation de la loi (II)

          Réclamant le vote des électeurs, Martine Aubry, Cécile Duflot et Marie-George Buffet ont appelé à ce que « le message soit renforcé pour que le président [Nicolas Sarkozy] change de politique ». Quel « changement de politique » ?

          Précisément, la notion de « flexisécurité » fut introduite avec les accords de Barcelone du Conseil Européen de mars 2002, entérinés notamment par le gouvernement dit « de gauche plurielle » de Lionel Jospin.

          Ces mêmes accords imposent également, aux Etats membres de l’Union Européenne et avec une échéance fixée à 2010, la politique contre les retraites annoncée à présent par Nicolas Sarkozy pour 2010.

          Voir notre article :

          Elections régionales, crise, abstention record et système politique

          ainsi que le texte de la déclaration de la présidence du Conseil Européen de mars 2002 :

          http://europa.eu/rapid/pressReleasesAction.do?reference=D...

          (...)

          (fin de l’extrait de notre article d’hier)

          S’agissant de la casse du Code du Travail par la « flexisécurité » et de la mise en cause de l’âge de la retraite, Sarkozy ne fait qu’appliquer les décisions prises par le Conseil Européen de mars 2002, entérinées par un gouvernement français de « gauche plurielle ». 

          Les accords de Barcelone de mars 2002, signés entre autres par le premier ministre français Lionel Jospin, prévoient notamment :

          - « d’établir un équilibre adéquat entre la flexibilité et la sécurité »
          - de "chercher d’ici 2010 à augmenter progressivement d’environ cinq ans l’âge moyen effectif auquel cesse, dans l’Union européenne, l’activité professionnelle"

          Cordialement

          Le Collectif Indépendance des Chercheurs
          http://science21.blogs.courrierinternational.com/


        • appoline appoline 20 mars 2010 18:57

          J’hésite à mettre dans l’enveloppe une feuille de PQ ou la dernière crotte de nez du chihuahua car les deux branleurs de Poitou-Charente ne méritent pas plus. Vous les écoutez à la TV, mis à part taper sur l’adversaire que proposent-ils ? Rien, du vide, du creux alors qu’ils aillent se faire voir mais je voudrais bien qu’ils sachent qu’un incompétent doublé d’un beau parleur n’a jamais fait un politique intègre et digne ce nom. Les français sont désabusés et il ne viendrait pas à l’idée de critiquer ceux qui vont rester dans leurs charentaises, après tout, voter c’est vraiment trop con par les temps qui courent.


        • gimo 20 mars 2010 19:53

          appoline 
          ne pas voter c’est un acte politique donc la battaille est parti
          contre ces mafeux politique profiteurs sans conscience



        • kdb 21 mars 2010 02:48

           DICTATURE de l euro mondialisme UMP PS:Dans de nombreuses villes UMP (telles que Béziers, Perpignan…) et dans de nombreuses communes où le Front National a réalisé ses meilleurs résultats au 1er tour, France Jamet constate que seules figurent les affiches de Georges Frêche et Raymond Couderc.
          Interrogée sur ce point, la société ClearChannel affirme que ce sont les Maires qui ont fait retirer les panneaux. Elle ajoute avoir envoyé un fax (resté sans réponse) au Ministère de l’Intérieur pour que les panneaux soient remis à leur place.

          Dans le même temps, sur Internet, de nombreux bruits font état d’un prétendu désistement de la liste FN pour celle de M. Frêche.Evidemment, il n’en est rien. !
          La tête de liste FN s’étonne (sic) que de tels incidents surviennent à quelques heures de la fin de la campagne officielle (la presse ne pouvant plus parler de la campagne à compter de minuit) et demandera à ce que toute la lumière soit faite.


        • Defrance Defrance 21 mars 2010 19:51

          Meme chose en Picardie sel le FN et l’UMP ont leur panneau electoral ? est ce legal ?


        • Daniel Roux Daniel Roux 20 mars 2010 11:40

          La loi électorale étant ce qu’elle est, les votes blancs ne sont pas comptabilisés. C’est la réalité d’aujourd’hui.

          Peut-être qu’un jour, les élus de la nation considéreront qu’à partir d’un certain seuil, l’élection doit-être invalidée, mais la question restera : Par quoi la remplacer ? Perso, je suis pour un tirage au sort des représentants du peuple mais j’ai bien conscience que ce n’est pas pour demain.

          Donc, je vais voter. C’est bien le diable si je ne trouve pas une proposition qui me convienne dans l’offre politique actuelle. Du NPA au front de gauche, il y a ce qu’il faut pour les sympathisants socialiste (au sens propre), le PS et le Modem sont là pour les centristes, pour les individualistes anti sociaux adeptes de la charité bien ordonnée, l’UMP ou le FN.

          Je reconnais que ceux qui votent UMP ont un vrai problème. Sarkozy, cet instinctif aux tendances népotiques, toujours en retard d’une guerre économique, est nu. Il ne fait plus illusion. Il a tout raté, l’économique, le social, la sécurité et tout le reste. Ce n’est guère surprenant vu qu’il a toujours tout raté mais certains y ont cru, comme ils continuent à croire tout ce que la télé leur raconte.

          Pour ces déçus, en attendant Villepin, l’abstention est la seule option pour ne pas continuer à soutenir l’insoutenable sans céder aux sirènes du FN.


          • finael finael 20 mars 2010 14:04

            Cette idée du tirage au sort était connue des Athéniens.

            Plusieurs auteurs de SF classique en ont tiré des nouvelles fort intéressantes.

            Il est clair qu’on ne peut faire plus démocratique.

            Mais la reconnaissance du vote blanc, qui est bel et bien un suffrage EXPRIME, ne nécessite qu’une modification mineure de la loi électorale.

            D’autres options restent ouvertes : la disparition du scrutin de liste en faveur du scrutin uninominal, avec éventuellement la possibilité de panachage dans les listes. Cela existe dans d’autres pays.


          • COVADONGA722 COVADONGA722 20 mars 2010 14:14

            @finael
             le peché originel n est il pas le suffrage universel ?

             non pas l innacessibilité pour certain mais l accessibilité pour tous ceux ayant accomplis leur devoir au service de la société ,avant d avoir le droit d etre electeur et éligible le devoir accomplis d un service nationnal civil/militaire , a mon avis le poids réel « différent »
            du vote rarefierait l abstention et pourrait inclure effectivement le vote blanc signifiant qu un citoyen electeur ne se sent pas représenté.


          • finael finael 20 mars 2010 15:26

            @COVADONGA722

            C’est l’idée développée dans un autre roman de SF : « Starship Troopers » de Robert Heinlein, malheureusement déformé et abêti dans le film du même nom.

            Est électeur celui ou celle qui a prouvé qu’il pouvait mettre l’intérêt général au dessus de son intérêt particulier.


          • dootjeblauw 20 mars 2010 16:00

            « Est électeur celui ou celle qui a prouvé qu’il pouvait mettre l’intérêt général au dessus de son intérêt particulier » ....devrait être lu : « Est élu/e celui ou celle qui a prouvé qu’il pouvait mettre l’intérêt général au dessus de son intérêt particulier » non ?

            Bon, pour quels banquiers on vote en fait ?


          • finael finael 20 mars 2010 18:29

            Dans le livre c’est « être citoyen », donc électeur et éligible


          • friedrich 20 mars 2010 11:49

            Imaginons


            1er tour :

            Sarkozy : 19,4%
            vote blanc : 18,3%
            Royal : 15,5%
            Bayrou : 9.1%
            etc.

            2ème tour :

            vote blanc : 52,5%
            Sarkozy : 47.5 % 

            Et là on fait quoi ? On recommence ?


            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 20 mars 2010 12:24

              Pourquoi recommencer ? Blanc est élu président de la République. D’ailleurs c’est déjà son surnom à Bordeaux : Laurent Blanc, le président.


            • Pépé le Moco 20 mars 2010 14:42

              Imaginons plutôt :

              1er tour :

              Sarkozy : 19,4%
              Vote blanc : 18,3%
              Royal : 15,5%
              Bayrou : 9.1%
              etc.
              2ème tour :
              Vote blanc : 52,5%
              Sarkozy : 26.4 %
              Royal : 21.1%
              (prendre en compte les votes blancs et les deux premiers candidats est bien plus réaliste de la situation actuelle)
              Et là on fait quoi ?
              1ère solution :
              On prend le 1er candidat arrivant en tête (hors votes blancs).
              Cela permettra de ne plus entendre cette phrase inique ressassée par les « politicards » et les « journaleux » : « Le président élu par la majorité des français a décidé que ... », mais cela permettra de dire « Le président élu par 26.4% des votants a décidé que ... ».
              Et peut-être que les français se poseront alors la question : « Sommes-nous réellement en démocratie ? Sommes nous bien représentés ? »
              2ème solution :
              On recommence l’élection, les précédents candidats doivent se retirer et les partis présenter un nouveau candidat et un nouveau programme. Cela permettra un renouvellement des représentants (issus, la plupart du temps des cénacles de Science Po et l’E.N.A., ayant comme formation, sur le plan économique, de promouvoir la pensée unique de la déréglementation). Cette solution pourrait avoir également la possibilté de rendre responsable ces représentants par rapport aux propositions faites lors de leurs campagnes (contrairement à ce qui est actuellement le cas - voir la Constitution de 58).
              Cette solution permettrait également de contrecarrer l’oligarchie actuellement en place.

              Il existe bien d’autres solutions, mais je pense que cela doit passer impérativement par un renouvellement des représentants et bannir de la représentation les personnes ayant des intérêts personnels ou carriéristes.

              En conclusion, la mise en place d’élection n’est pas un gage de démocratie (contrairement à ce que l’on veut nous faire croire).


            • ddacoudre ddacoudre 20 mars 2010 16:23

              bonjour freidrich

              effectivement l’on recommence.
              l’abstention, le vote blanc et nul (écarté les erreurs) sont le moyen d’expression d’un refus.
              leur signification est un autre problème ; en l’espèce, est d’autre que tu soulignes, il faudrait être de mauvaise fois pour dire qu’il sont l’expression d’un désintérêt de la politique.
              mais sa valeur démocratique ne peut trouver de représentation que si ces votes peuvent se cristalliser autour d’une représentation politique nominative.
              en l’espèce, si ce vote donnait place dans l’hémicycle, il ne pourrait qu’exprimer un refus de toute chose,
              à chaque proposition d’un projet ils diraient conformément à leur mandat non, puisque tous ces derniers, abstentionniste ou blanc n’ont pas dit ce qu’ils voulaient, mais ce qu’il refusaient, nous serions donc dans une impasse.

              le seul moyen d’en sortir repose sur l’idée d’invalider une élections qui n’obtient pas la majorité des électeurs inscrits, ainsi faute de pouvoir formaliser en mandat une abstention ou blanc, l’accès indispensable, face à ce risque, pour accéder au pouvoir obligeraient les prétendants a en tenir compte.

              sinon a eux a se donner les moyens d’une représentation ou d’offrir la possibilité à des partis installés de se repositionner.

              cordialement.


            • epapel epapel 21 mars 2010 01:04

              Blanc n’étant pas un candidat, on pourrait recommencer sans les candidats ayant atteint 10% par exemple.

              Et puis pour avoir une telle abstention dans une élection présidentielle, il faut beaucoup d’imagination.


            • zadig 20 mars 2010 11:50

              En attendant :

              L’article de Fergus a disparu. c’était le plus lu.
              J’espère qu’une explication sera donnée.


              • Philou017 Philou017 20 mars 2010 11:52

                Comptabiliser les votes blancs ne sert strictement à rien. C’est comme pour les abstentions. Les politiques n’en ont rien à faire.
                Lors du 1er tour, c’est le camp perdant qui s’est plaint de l’abstention. Les socialistes et leurs copains n’en ont pas dit un mot.

                C’est le systeme dit démocratique dans son fonctionnement actuel et l’emprise de l’empire de la finance sur l’économie et les états qu’il faut rejeter. c’est pas avec des bulletins blancs que vous y arriverez.


                • friedrich 20 mars 2010 11:59

                  Pour ça il faut une deuxième révolution française, mais tant que le peuple aura son estomac et son espace de cerveau disponible bien remplis, elle n’ arrivera jamais.


                • Jérôme M. 20 mars 2010 11:53

                  Très, très bien.

                  Toute nation, qui ne prend pas en compte l’expression d’un vote par un bulletin blanc, est de facto, en contradiction avec les principes élémentaires de la démocratie, de l’expression solennelle du peuple, et donc, pour moi, de facto une dictature.

                  Il en est même, dont les USA, qui ont inscrit dans leur constitution, qu’il est un droit, et même un devoir, de se soulever contre l’oppression. A bon entendeur.

                  • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 20 mars 2010 12:21

                    Initiative pertinente, et amusante. Ceux qui n’ont pas voté dimanche dernier devraient imprimer ce bulletin et le glisser dans l’urne demain.
                    En plus ça aurait le mérite de saborder l’argument de l’abstention, celui que les sbires de Sarkozy vont encore nous sortir sur les plateaux télé :

                     « Aucune analyse nationale ne peut être faite dans la mesure où l’abstention a été massive. Pour cette même raison, parler de vote sanction serait abusif. Cette abstention massive est bien la preuve que ni la gauche ni le FN n’ont trouvé d’écho dans l’opinion. C’est pourquoi la poursuite des réformes engagées par le président de la République s’impose plus que jamais ».


                    • Daniel Roux Daniel Roux 20 mars 2010 15:27

                      Ce langage est tout à fait typique du Ministère de la Vérité.

                      et Lagarde, la transatlantique, qui en remet une couche : « Mes fils n’ont pas voté parce qu’ils ne savent pas à quoi sert la Région ».

                      Wouaf !! Wouaf !! Ressemblent à leur mère, ceux là. Comprennent rien mais obéissent.


                    • epapel epapel 21 mars 2010 19:31

                      Pour les mal-comprenant, l« Allemagne allemande » fait référence à la période 1871-1945.

                      La période qui court de 1946 à aujourd’hui peut être qualifiée d’Allemagne européenne, mais il semblerait que cette période touche à sa fin.


                    • friedrich 20 mars 2010 12:53
                      Sans aucun doute, mais admettez que l’ Allemagne allemande a donné des résultats assez décevants.

                    • sisyphe sisyphe 20 mars 2010 13:25

                      @ Gelone

                       smiley smiley smiley smiley smiley smiley


                    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 21 mars 2010 00:33

                      @ Gelone

                      « Ca dépend du moment auquel on établit le bilan... »

                      Au procès de Nuremberg.


                    • sisyphe sisyphe 21 mars 2010 08:25

                      @ Marc Gelone

                      .... Non ; rien.

                       smiley


                    • epapel epapel 21 mars 2010 14:37

                      L’ordre nouveau, non merci, on a déjà donné.


                    • epapel epapel 21 mars 2010 14:39

                      « Ca dépend du moment auquel on établit le bilan... »

                      Le moment du bilan, c’est toujours à la fin de l’expérience qu’il a lieu.


                    • oblomov 20 mars 2010 12:37

                      À part le détail « se déplacer » il n’y a rigoureusement aucune différence entre l’abstention et le voter blanc.
                      Le ballottage étant secret, quelle intérêt de préciser même à son entourage, qu’on a voté pour personne ?
                      Ayez le courage de vos convictions : votez Bayrou !


                      • epapel epapel 21 mars 2010 14:43

                        Hmmm ... je crois que cette fois Bayrou est fini.

                        N’avait-il pas créé le Modem afin qu’il lui serve de fusée pour l’élection présidentielle.
                        Or là il n’a plus de fusée du tout.


                      • ddacoudre ddacoudre 20 mars 2010 14:42

                        bonjour baptiste

                        c’est sympa la télé libre et le micro trottoir mais ceci ne peut remplacer un échantillon d’opinion, car c’est trop peut indicatif de la représentation de la diversité sociologique de la population, mais cela est aussi intéressant qu ’écouter les interventions en direct à la radio ou à la télé qui ne sont que l’illusion de donner la liberté d’expression aux populations, ce n’est donc qu’un gentil leurre,
                        avec internet nous mettons dans la possibilité tous les français d’exprimer leurs opinions sous réserve d’en disposer, avec la contrainte du temps qui fera que tous ne pourrons lire tous les autres, et de disposer d’une grille de lecture ce qui me semble difficile a faire.

                        ainsi il vient toujours un moment où il faut essayer d’avoir une image de la réalité de l’opinion des citoyens en dirigeants leurs réponses sur des questions ouvertes ou fermées suivant l’intérêt ou la duplicité rechercher.
                        les statiques sont donc actuellement le meilleur moyen que nous ayons, sans constituer une vérité en dehors du moment de sa réalisation, car les citoyens peuvent changer d’opinion, à la question posée, dans l’instant qui suit.
                        c’est pour cela qui’l est important de savoir si on leur demande leur âge ou s’ils se sentent gros. ceci précisé, l’autre moyen d’expression de ses opinions est le vote, et lui n’est pas le produit d’un échantillonnage pondéré, mais l’expression individuelle des citoyens
                         pour autant ils peuvent penser que le choix qui leur est soumis, comme la question dans un sondage, ne leur convient pas pour des raisons personnelles.
                        l’abstention, le vote blanc et nul (écarté les erreurs) sont le moyen d’expression d’un refus.
                        leur signification est un autre problème ; en l’espèce, est d’autre que tu soulignes, il faudrait être de mauvaise fois pour dire qu’il sont l’expression d’un désintérêt de la politique.
                        mais sa valeur démocratique ne peut trouver de représentation que si ces votes peuvent se cristalliser autour d’une représentation politique nominative.
                        en l’espèce, si ce vote donnait place dans l’hémicycle, il ne pourrait qu’exprimer un refus de toute chose,
                        à chaque proposition d’un projet ils diraient conformément à leur mandat non, puisque tous ces derniers, abstentionniste ou blanc n’ont pas dit ce qu’ils voulaient, mais ce qu’il refusaient, nous serions donc dans une impasse.

                        le seul moyen d’en sortir repose sur l’idée d’invalider une élections qui n’obtient pas la majorité des électeurs inscrits, ainsi faute de pouvoir formaliser en mandat une abstention ou blanc, l’accès indispensable, face à ce risque, pour accéder au pouvoir obligeraient les prétendants a en tenir compte.

                        sinon a eux a se donner les moyens d’une représentation ou d’offrir la possibilité à des partis installés de se repositionner.

                        le résultat de cette élection était attendu et l’on sait ce que veulent ou ne veulent pas les français grace aux étude sociologiques. j’en avais fait un article dont je te mets le liens.
                        http://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=71772
                        http://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=71913

                        cordialement.


                        • Gui Hottine Gui Hottine 20 mars 2010 15:06

                          Sérieusement quand je vois le logo « fux »(gros doigt d’honneur) de cet article, je me dis que mon article refusé a encore un peu d’espoir d’être pris. Quoique l’article de l’auteur semble long (long synonyme de plutôt fouillé d’après ce que j’ai cru comprendre ?). Le mien qui a été recalé tient sur quelques lignes.

                          Ceci dit d’accord avec l’auteur.

                          FUX ces élections.


                          • ddacoudre ddacoudre 20 mars 2010 16:07

                            bonjour gui

                            il ne faut pas se décourager il y a un système censitaire qui s’impose par le nombre grandissant d’article soumis, j’ai proposé une formule a ago mais il n’ont peut-être pas les moyen de tous les sélectionner suivant leur filtre.

                            cordialement.


                          • Gui Hottine Gui Hottine 20 mars 2010 17:13

                            Merci ddacourde pour le retour. Je ne m’insurge pas contre la sélection, je comprends bien qu’on ne peut pas afficher « n’importe quoi » en tant qu’article sur ces pages.

                            (quoiqu’entre nous, un sujet « mal traité » sur l’économie vaut mieux que 10 posts bien écrits qui ne traitent que de petites embrouilles entre amis (exemple embrouille entre politiquards). Mais encore une fois, et je le concois, l’audimat est roi :)


                          • @distance @distance 20 mars 2010 15:37

                            Le seul moyen d’obtenir que les élus respectent le mandat que les électeurs leurs ont confié, ce serait de les contrôler sévèrement et de ne leur confier qu’un pouvoir ayant un but très précis et une durée limitée, et de RE-voir leurs rémunérations et avantages qui coûtent très chers aux Français.

                            Si les élus pouvaient être congédier de leur fonction dès leur premier abandon de programme, ils agiraient avec moins de désinvolture.

                            Le devoir d’un « citoyen » - si devoir il y a - ne saurait être ramené uniquement à l’obligation de déposer un bulletin dans l’urne.

                            En tant qu’abstentionniste, je
                            refuse de m’absenter partout où mon sort se discute et se trouve en jeu. Je veux m’y trouver présent pour peser de toutes mes forces sur les décisions à venir. Cela signifie :
                            _ d’une part, négation de toute autorité légiférante ;
                            _ d’autre part, revendication et application dans la mesure où cela est déjà possible du principe de faire ses affaires soi-même ; revendiquer son droit à exercer dans toutes les affaires publiques une intervention directe, constante et décisive ; ne pas abandonner cela à quelques individus


                            • ddacoudre ddacoudre 20 mars 2010 16:11

                              bonjour distance

                              j’ai compris, mais j’ai envie de te taquiner ; il me semble que tu désires mourir jeunepour arriver a faire tout ce que tu dis car le moindre élément de la vie même a l’autre bout du monde influe sur ton existence.

                              cordialement.


                            • gimo 20 mars 2010 18:21

                              @ddacoudre et @ distance salut

                               je pense que le citoyen se réveil un peut d’un sommeil
                              profond il commence a comprendre mais ne jamais baisser les bras
                              et les choses demande du temps mais surment fait son petit chemin

                              ne pas être fataliste et avoir un minimum de courage car la vie c’est
                              une battaille permanente 


                            • epapel epapel 21 mars 2010 14:47

                              En tant qu’abstentionniste, je refuse de m’absenter partout où mon sort se discute et se trouve en jeu.

                              Votre sort se joue pour une partie importante :
                              - à l’OMC et à la commission de l’UE
                              - à la Maison Blanche et à Pékin
                              - dans les conseils d’administration des multinationales

                              Êtes vous bien sûr d’y être ?


                            • Gui Hottine Gui Hottine 20 mars 2010 17:31

                              Au passage, pour tous les gens désabusé par la politique : http://www.metagovernment.org/wiki/Main_Page Un site auquel je ne contribue pas, mais qui me semble prometteur. L’idée est en gros d’appliquer le principe communautaire du 2.0, ET de l’open source, à la politique. Politique de quelque niveau que ce soit, que ce soit les votes au sein d’une association local, jusqu’au plus aux sommets des décisions étatiques.


                              • Gui Hottine Gui Hottine 20 mars 2010 17:42

                                Ceci dit, prise en compte du « vote blanc », ca me semble une idée à creuser ! parce qu’effectivement, l’abstentionnisme(dont je fais partie) représente également un vote (vote pour le parti du « ok les mecs, ca fait 100 ans que vous nous la faites, maintenant si on peut discuter intéret collectif ca serait préférable »). Si le blanc était reconnu, j’irai voter blanc personnellement. Car je ne suis pas un pécheur du dimanche.


                                • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 20 mars 2010 18:28

                                  Quand rien ne va plus alors toute forme de contestation, toute forme de résistance, toute forme d’opposition et toute forme de refus (dans le respect des lois, parce que la violence ne profite en général qu’au pouvoir) seront les bienvenues !

                                  Le vote en lui même ne représente même pas un milliardième de la démocratie qui est et reste le rêve le plus inaccessible aux humains. Le leurre démocratique auquel on assiste, le même qui se renouvelle au fil des décennies et au rythme du renouvellements inutiles des responsables politques a montré toutes ses limites, il ne trompe plus personne.

                                  Refuser d’aller voter est déjà un acte honorable, refuser le leurre démocratique qui libère l’élu de tous ses engagements juste au lendemain du scrutin est une étape qui peut déjà commencer vu le nombre de trahisons quant aux promesses enterrées par les élus à différentes échelles de la hiérarchie.

                                  Le combat, le seul combat des peuples qui changera le monde est celui qui exige dès à présent l’instauration de la Vraie démocratie, celle qui met les lois sociales au dessus de tous en commençant par les les responsables politiques et tous les gestionnaires des affaires publiques.

                                  Le responsable politique et l’élu sont tenus eux-mêmes de respecter les lois et de faire respecter les lois. Les peuples ont déjà compris que la Vraie démocratie consiste à obéir aux lois sociales et non aux hommes politiques.

                                  Un jour la corruption généralisée, a laquelle se donnent aujourd’hui les régimes pourris en perte de crédibilité, ne suffira plus à maintenir cette situation de médiocrité, alors... 

                                  Mohammed MADJOUR. http://www.republic.unblog.fr/


                                  • finael finael 20 mars 2010 18:32

                                    Il y a une statistique qui est rarement rarement donnée, ni même évoquée :

                                    L’abstention est de plus en plus forte en descendant l’échelle des revenus.

                                    En bas sont-ils revenus de tout ?


                                    • gimo 20 mars 2010 18:33

                                      gui salut

                                       jaimais le citoyen en général ne c’est poser la question comme now  !!!!
                                      donc le principal c’est de faire prendre conscience ce qui était avant inixistant
                                      c’est déjà un tres grand progrès par rapport d’hier
                                      je remets mon commentaire pour ddacoudre et distance
                                      cordialement


                                      • cmoy patou 20 mars 2010 19:12

                                        Vous remarquerez qu’on n’a jamais le choix , et que la plupart du temps , on vote par défaut , surtout dans une élection à deux tours !

                                         ... En fait , ce sont les appareils politiques qui décident pour vous , les candidats potentiels , et à vous seulement de choisir parmi ceux là ...il n’y a donc pas de choix véritable , ce sont les partis politiques , des groupuscules dont le plus important , n’atteint même pas en adhérents , le plus petit syndicat représentatif ! ...c’est dire ! ....

                                        En clair des groupuscules ont fait main basse sur la vie politique française , et impossible de les déloger , ils ont fait des lois, pour se reproduire éternellement ! ... ne serait ce que le financement , outil primordial ...( plus il obtient de voix , plus il touche des fonds publics ) ... autant dire qu’une candidature individuelle ne serait-ce qu’à la députation ,n’a aucune chance d’aboutir ...C’est si vrai , que la soi-disant « représentation nationale » ( un vrai foutage de gueule ) n’a absolument rien à voir avec un échantillon réel du peuple français ..

                                        558102 élus en France métropolitaine : 1 pour 108 habitants ! çà ne vous dit rien ? ...De loin la plus grande entreprise de France ! ....si seulement on était en vraie démocratie , mais nous avons vu que non ! ...juste un semblant ! ...Savez vous qu’en Suéde , une ministre a été contrainte de démissionner parce qu’elle avait mis dans ses notes de frais une simple paire de collants ? ... en Grande-Bretagne , un scandale suite à quelques films érotiques achetés par le conjoint ! ...deux monarchies ! ... En France ( républicaine ) rien ne choque : ...on se paie des vacances avec les avions de l’Etat , on use et abuse des logements , voitures de fonction, on s’augmente , on gaspille , ( rapport de la Cour des Comptes ) en toute impunité , on s’auto-amnistie ...et çà passe comme une lettre à la poste ! ...Les français sont tellement cons qu’ils réélisent même des repris de justice !....


                                        • Arafel Arafel 20 mars 2010 23:56

                                          C’est ça la ripoublique !!!
                                          C’est beau...c’est grand....la ripoublique !!


                                        • gimo 20 mars 2010 19:35

                                          patou salut

                                           plus il obtient de voix , plus il touche des fonds publics ) ... autant dire qu’une candidature individuelle ne serait-ce qu’à la députation ,n’a aucune chance d’aboutir ...C’est si vrai , que la soi-disant " représentation

                                          le pb est la il son financer par le contribuable et pas que peu !!!
                                          le citoyen dormait eux ont mis en )place le casse du century
                                          mais il n’est jamais trop tard pour remettre les choses en place

                                          bien sur pas dans  un ans mais le départ est en route
                                          cordialement


                                          • gimo 20 mars 2010 19:43

                                            le citoyen il crée ces propres chaines et sa prison pour SON MALHEUR
                                            le droit de vote le choix de choisir ces maîtres 

                                            il doit travailler 25 ans de sa vie pour ses segnieurs du chateau
                                            toutes taxes et autres artifices du genre 
                                            pour le sevice public incluant SVP ( repas à 5000€ par personne salle de bains 250.000€ ET AUTRES FASTES DE PALAIS ROYAUX
                                            fillon en jet pour aller chez lui le week end 
                                            des retraite a 3.0.000€ mois j’arrète la la liste est trop longue 
                                            une insulte pour le genre humain et de l’accepter une 2 em insulte

                                            avec du recule il faut être fou ou maso ou crétin pour accepter cette forme
                                            de pseudo démocratie ..le résultat des courses alcoolisme patent dépréssion bourrage de médicament maladies cancer et autres bref mad live

                                             
                                            en contrepartie des gadjet voiture à crédit .alccol et autre étourdisements foot vanité
                                             pour ne pas trop le savoir !!!!ou l’ignorer tout simplement

                                            je me pose souvent la question !!! est ce une forme de maladie ou lhumain
                                            est devenu un malade sous tutelle comme un enfant ou un invalide !!!!
                                            pour etre d’accord avec ce vol organiser 
                                            donnez le baton pour être châtier de la sorte

                                            plus je connais les humain plus j’aime mon chien !!!
                                            ce qu’ un chien n"accepte pas  l’humain l’accepte 
                                            oh !!dignité !! honneur !!! tu es mort par ta résignation et ta soumision volontaire
                                             
                                            je crois que je vais aller vivre sur une il déserte vivre avec des animeaux
                                            je serai moin déçu !!!!
                                            gimo


                                            • cmoy patou 20 mars 2010 20:25

                                              @ gimo,

                                              Beaucoup de jeunes Français le font désormais et qui leur en voudrait ?

                                              http://www.youtube.com/watch?v=ieYQKS9-Is0


                                              • gimo 20 mars 2010 23:01

                                                patou 
                                                merci pour le lien en plus c’est un de mes préféré  chale  !!!


                                              • Arafel Arafel 20 mars 2010 20:55

                                                Le crédo de l’UMPS ? si tu ne vote pas pour moi, reste chez toi !
                                                Même si officiellement ils font mine d’être attristés par l’abstention, en vérité, ils s’en foutent royalement..
                                                Qui ne vote pas contre moi, vote pour moi !


                                                • FYI FYI 21 mars 2010 00:55

                                                  Avec au moins 67% d’abstention, ils seront tous à l’agonie...
                                                  Alors votre meilleur partie est l’abstention, le reste c’est du pipeau.


                                                • moebius 20 mars 2010 21:56

                                                  la solution : Le vote obligatoire


                                                  • moebius 20 mars 2010 21:58

                                                    VOTE OBLIGATOIRE....


                                                    • bonnes idées 20 mars 2010 22:00

                                                      Le changement ne sera jamais dans les urnes mais uniquement dans la rue et face à face.


                                                      • gimo 20 mars 2010 22:54

                                                        BONNE idée bien  !!

                                                        un trés  bonne idée !!!!! et la seule valable le reste kaka de chat


                                                      • gimo 20 mars 2010 22:59

                                                        c’est comme aupoker c’est celui qui recule qui perd
                                                        de toute façon c’est et sa sera toujour un rapport de force 
                                                         avec des oui oi u oiu on me fait rien que se faire encu...........


                                                      • Bélial Bélial 20 mars 2010 22:04

                                                        Un de mes anciens posts : « Le système acuelle de la 5ème rép. fait que 1 personne qui fait 30% des voix (exprimées, puisque déjà on nie l’abstention et le vote blanc ça commence mal) au premier tour, remporte le 2ème et gouverne comme s’il (elle) avait fait 100%. De plus ce(tte) candidat(e) mainstream doit avoir une politique conforme aux dogmes du groupe de bilderberg et à la ligne directrice décidée à leur réunion annuelle en juin. Sinon il(elle) sera déstabilisé(e) ou assassiné(e).

                                                        En plus beaucoup d’électeurs votent par défaut, font confiance à des gens qui méritent juste qu’on leur mette des statuettes dans la gueule, et sont complices et victimes de l’architecture pyramidale de la société. Tu as dû remarquer que c’est systématiquement celui qui a la campagne la plus chère qui gagne.

                                                        Il manque clairement une participation des citoyens et citoyennes à la politique, chose qui devrait aller de soi, définition de la démocratie. Une solution que je vois, c’est un tirage au sort des représentants, le même système que pour les jurés.

                                                        Oui je sais c’est utopique, mais les pragmatiques nous mènent dans le mur. En attendant on ferait mieux de s’inspirer des pays nordiques plutôt que des USA, et arrêter de voir dans la Chine ou la Russie des contre-modèles salutaires car ils ne valent pas mieux que les USA. Les pays nordiques ne sont pas colonisateurs, ni impérialistes, ni ultrasécuritaires, ni corrompus comme les notres, ils montrent l’exemple. Nous aussi montrons l’exemple. »

                                                        Je n’y crois qu’à moitié, achetez des armes, et choisissez bien vos cibles.


                                                        • Montagnais Montagnais 20 mars 2010 23:33

                                                          Dany le Bouge : le grand vainqueur de l’élection piège à cons.

                                                          http://www.observatoiredeleurope.com/Histoire-d-une-marionnette_a1364.html


                                                          • gimo 20 mars 2010 23:38

                                                             

                                                            • vous attendez quoi !!! une dictature pour bouger !!!!!! 
                                                              vous aurez une longueur de perdu
                                                              croire à un système peu crédible faut être irresponsable !!!!


                                                            • Arafel Arafel 21 mars 2010 00:00

                                                              Il y a bien une solution : permettre aux gens qui ne seraient pas satisfaits de lancer une votation pour organiser un nouveau scrutin. Juste en ayant un certain nombre de signatures.
                                                              Sur les promesses nont tenue par exemple.


                                                              • Arafel Arafel 21 mars 2010 00:05
                                                                HONTEUX : Il se torche le cul avec le drapeau français et le jury de la FNAC lui décerne… son « coup de cœur » !


                                                                Paru le vendredi 19 mars 2010, dans le journal gratuit Metro (page 9) le texte suivant : « Les lauréats du Marathon de la photo Fnac de Nice ont été désignés hier. Le jury de professionnels a décerné son “coup de cœur” à l’image de Frédéric Laurent, dans la catégorie “Politiquement incorrect”. » La photo ainsi choisie représente un homme de dos, pantalon baissé, qui s’essuie le postérieur avec le drapeau français.

                                                                Voilà à quoi mène plus de 40 ans de laisser-aller, de laisser-faire et de laxisme en tous genres ! Nos politiciens ont baissé les bras depuis longtemps.

                                                                Sans réaction devant les nombreuses humiliations que notre pays et sa population subissent depuis plusieurs années, drapeau brulé et/ou piétiné, crachats divers sur celui-ci, Marseillaise sifflée et huée, insultes et atteintes aux symboles de la France, bâtiments, forces de l’ordre, pompiers, médecins, lycées et collèges, comment attendre autre chose que le mépris le plus pervers de la part de l’entreprise qui a décerné ce « prix » et de la part du média qui le diffuse ?

                                                                Devant cette décadence morale de notre pays, comment avoir confiance en ceux qui nous dirigent alors qu’ils n’ont ni su ni pu ni voulu taper du poing sur la table quand il était temps ?


                                                                • epapel epapel 21 mars 2010 00:45

                                                                  Ainsi, à l’occasion du référendum sur les accords de Matignon portant sur l’avenir de la Nouvelle-Calédonie en 1988, l’un des partis de l’opposition avait appelé ses partisans à s’abstenir pour s’opposer au texte.

                                                                  Et est-ce que ça été plus efficace que de voter non ?


                                                                  • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 21 mars 2010 01:04

                                                                    Epapel, mon fils.


                                                                  • epapel epapel 21 mars 2010 13:58

                                                                    C’était simple avec des arguments qui ne tiennent pas debout.

                                                                    Ceci dit je me souviens de ce référendum, les opposants pensaient que le non ne l’emporterait pas, alors ils ont poussé à l’abstention pour délégitimer les résultats.

                                                                    Grossière erreur, car quand voit le niveau de l’abstention (63%) , on peut penser que le non l’aurait emporté sans problème si les opposants avaient fait campagne pour le vote.

                                                                     Le résultat final a donc été le contraire du but recherché.


                                                                  • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 21 mars 2010 01:03

                                                                    Dimanche, le désaveu s’annonce cinglant. Mais Sarkozy ne le reconnaîtra pas. Il est ailleurs, déconnecté , inutile et contre-productif. Même pour son camp.

                                                                    Ami Sarkozyste, reste chez toi.
                                                                    Les autres, votez !


                                                                    • FYI FYI 21 mars 2010 02:39

                                                                      Pas de quorum et pas de reconnaissance du vote blanc et on nous demande de voter en nous culpabilisant ... non merci !!!


                                                                      • djanel Le viking- djanel du viking-chaise 21 mars 2010 04:49

                                                                        Monsieur Baptiste vous avez dit : « Nous pouvons alors nous poser aussi la question de la place du vote blanc, aussi appelé vote de protestation » mais de quel droit donnez-vous une interprétation du vote blanc ? Vous n’avez l’air de vous en rendre compte que vous placez d’une manière totalement subjective que les votes blancs ne seraient qu’un vote de protestation. Vous avez du culot car nous pouvons voter blanc non pas pour protester mais parce qu’on ne veut pas s’abstenir. Lorsque nous abstenons d’aller voter tout le monde peut le savoir en consultant la liste électorale où les votants ont signé. Si je veux que personne sache que je me suis abstenu, je dois voter blanc. Où est la protestation dans ce cas de figure ?

                                                                        Il faut que vous sachiez et les autres aussi que lorsque vous vous abstenez de voter, vous êtes nécessairement d’accord avec celui qui va gagner. Car, quel que soit le score de l’abstention, il y aura forcément un candidat qui sera élu. Et si par hasard vous n’étiez pas d’accord avec cette élection, vous n’avez plus qu’à regretter de n’avoir pas voté contre celui qui a été élu. Ne pas voter implique nécessairement que vous êtes d’accord avec le résultat.


                                                                        • gimo 21 mars 2010 09:12

                                                                          viking

                                                                          n’importe quoi 

                                                                          Il se dit aussi de propos sans suite, dénués de raison, ...
                                                                          Ce discours
                                                                           N’est Qu’un radotage. Un interminable radotage. ...
                                                                          parler pour rien dire !! c’est triste tout ça !!!!!!

                                                                          tu aurais mieux de rester couché !!!!


                                                                        • Romain Desbois 21 mars 2010 11:35

                                                                          C’est vraiment à se demander si vraiment il faut donner le droit de vote à tout le monde.
                                                                          La plupart s’abstient parcequ’il s’en fout tout simplement. vous discutez vous avec votre entourage ? Au mieux la plupart de ceux qui votent ne sont même pas capable d’aligner deux raisons qui tiennent debout sur leur choix.
                                                                          Pareil pour beaucoup d’abstentionnistes qui ne connaissent pas les règles du jeu ou qui feignent de ne pas les connaître.

                                                                          Purée, si vous voulez que le vote blanc ou l’abstention soit comptée, allez voter pour un parti qui porte ce projet ! Rejoignez des assoc. qui militent pour cela ou créez votre parti du vote blanc.

                                                                          En fait je pense que la plupart de ceux qui s’abstiennent et se permettent ensuite de se plaindre du résultat sont bien heureux comme ils sont, que leur vie leur convient, qu’ils n’ont pas vraiment envie que ca change !

                                                                          Pas d’idéal ou plutôt l’idéal beauf.

                                                                          Ne niez pas je sais que la plupart qui vont s’énerver contre ce que j’écris sont devant leur sport sur canapé.

                                                                          S’abstenir, voter blanc ou nul c’est voter pour le gagnant.
                                                                          http://elections.interieur.gouv.fr/FE.html


                                                                          • gimo 21 mars 2010 12:06

                                                                            romain tu as un gros pb dans ta tête 

                                                                            une idée fixe 
                                                                             seul un malade un irresponsanle 
                                                                            ou un qui téte quelque part de ce système
                                                                            et a peur de le pedre  !!
                                                                            ou tu es un schizo 

                                                                            Les schizophrénies ont pour conséquence
                                                                            des altérations de la perception de voir la réalité



                                                                          • Romain Desbois 21 mars 2010 17:46

                                                                            Gimo
                                                                            Tu commences à me fatiguer d’insulter les gens ainsi.
                                                                            D’ailleurs je pensais à toi en écrivant le commentaire au dessus.

                                                                            tu ne fais même pas l’effort de t’exprimer correctement mais ça je m’en fiche. Au moins ne te permets pas de dire que les autres sont des cons alors que tu n’es pas capable d’aligner deux idées censées.

                                                                            L’insulte n’est pas un argument, je te l’ai déjà écrit.
                                                                            tu pourras toujours vociférer autant que tu veux mais dans le système actuel t’abstenir ne sert qu’à conforter ceux que tu es supposé combattre.

                                                                            si tu veux que tes idées progressent en dehors de respecter tes adversaires, commence par être efficace.


                                                                          • gimo 21 mars 2010 19:03

                                                                            romain 
                                                                            salut 
                                                                            Malgré tes réflexions désobligeantes je ne t’en veux pas

                                                                            ’’purée" 
                                                                            saurais tu un pied noir beauf. de Bab el el oued , ?
                                                                            POUR le reste le temps comme témoin  te dira que tu avais bien tort

                                                                            CORDIALEMENT


                                                                          • Romain Desbois 21 mars 2010 21:31

                                                                            Salut Gimo

                                                                            « Purée » en fait je m’auto censure sinon comment pourrais-je te faire la leçon si je ne me l’applique pas à moi même ? smiley

                                                                            Allez sans rancune  smiley


                                                                          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 21 mars 2010 11:51

                                                                            C’est fait, j’ai voté.
                                                                            Par rapport à dimanche dernier j’ai remarqué qu’il y avait beaucoup plus de monde présent. Dans mon bureau de vote il y avait même une file d’attente.

                                                                            Est-ce que quelqu’un peut me confirmer cette impression ?


                                                                            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 21 mars 2010 11:53

                                                                              Oubliez ce que j’ai dit :

                                                                              "Avec presque 20% la participation est supérieure à la semaine précédente. Elle était de 13,82 % à la même heure lors du premier tour de ces Régionales ."


                                                                            • epapel epapel 21 mars 2010 14:59

                                                                              Ce n’est pas qu’une impression, c’est la réalité : +2,5 points à l.a mi-journée


                                                                            • epapel epapel 21 mars 2010 15:04

                                                                              Excellente analyse.

                                                                              Et comme les USA suivis de peu par l’Italie sont le modèle le plus abouti de cette dérive, alors ça craint.


                                                                            • biendit 21 mars 2010 14:05

                                                                              cela reprends l’article que j’ai posté sur htpp ://trouduculduweb.fr


                                                                              • epapel epapel 21 mars 2010 14:35

                                                                                Mauvaise nouvelle pour les nihilistes : abstention en recul général de 2,5 point à la mi-journée et même inférieure à celle des régionales de 2004.


                                                                                • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 21 mars 2010 14:43

                                                                                  Lu sur LePoint.fr :

                                                                                  12h40 : Le président sortant DVG du conseil régional du Languedoc-Roussillon, Georges Frêche, candidat à un second mandat, vote à Montpellier et s’en prend à Martine Aubry, une femme "têtue comme une bourrique« alors qu’un candidat à l’Élysée doit être »souple« et  »ouvert« . Il s’engouffre dans son véhicule, brandit le poing et lance :  »Vive Mao, vive Lénine !« , vive »Mandela« et »Gandhi", cite-t-il également, avant de dire "Vive Ségolène Royal, vive Strauss-Kahn, vive Collomb et François Hollande !"


                                                                                  • friedrich 22 mars 2010 09:28
                                                                                    M. Frêche compte acheter et acheminer à Montpellier une statue de Lénine de 7 tonnes mise en vente à Seattle (nord-ouest des Etats-Unis), pour un prix situé entre 150.000 et 250.000 dollars (102.333 à 170.555 euros)

                                                                                    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/freche-veut-eriger-une-statue-de-lenine-a-montpellier_469373.html

                                                                                  • epapel epapel 21 mars 2010 14:51

                                                                                    Que pensez du faible niveau de l’abstention en Corse ?


                                                                                    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 21 mars 2010 16:04

                                                                                      Concernant la Corse je ne sais pas. Par contre, dans le Nord, les nombreux nouveaux électeurs (ex-abstentionnistes de dimanche dernier) ont un profil qui ne devraient pas vraiment plaire à l’UMP. Ils sont jeunes, actifs, étudiants, issus de la diversité, etc.
                                                                                      Je l’avais déjà constaté ce matin et cette « impression » vient de m’être confirmé à l’instant par le président d’un bureau de vote d’une ville voisine à la mienne.


                                                                                    • epapel epapel 21 mars 2010 20:54

                                                                                      Défaite des nihilistes : l’abstention recule de 4 points.


                                                                                      • Salsabil 21 mars 2010 21:24

                                                                                        @ Epapel,

                                                                                        J’avoue ne pas avoir lu les commentaires donc j’interviens à vif !

                                                                                        Donc, les abstentionnistes sont des nihilistes. Pourquoi pas, si l’on entend sous ce terme, ceux qui ne se sont retrouvés dans aucun des programmes proposés et qui plutôt que se déplacer pour ne pas être évalués, ont préféré rester chez eux.

                                                                                        Il n’empêche qu’une abstention au 1er tour de plus de 53% - je vous rappelle que depuis 2007 on nous bassine les oreilles avec l’idée que N. Sarkozy a été élu grâce à ce très exact même nombre de pourcentage, avec une majorité indéniable, extraordinaire, ne souffrant aucune critique, etc, etc., et blablabla, et blablabla...

                                                                                        Mais aujourd’hui, il ne faut pas considérer cet abstentionnisme selon la même échelle, hm ?
                                                                                        Bien, ce jour, 49% d’abstention = 49% de personnes qui ne se sont pas senties concernées par ces élections !!! On est quand même très proches des 50%, non ?

                                                                                        Donc, disons en gros, que la moitié des votants, ne trouvent aucune réponse dans les solutions politiques qui leur sont proposées, quelque soit leur tendance...

                                                                                        Et cela ne vous interpelle pas ??? Non, vous continuez à mépriser cet avis !

                                                                                        Vous attendez quoi, vous et tous ceux qui pensent comme vous ?

                                                                                        Que le peuple se soulève suffisamment pour que chaque responsable politique, à si « petite » échelle que ce soit, se fasse lincher par l’exaspération populaire ?

                                                                                        Personne n’est-il capable d’un minimum de bon sens afin d’éviter le. pire ?

                                                                                        Si cela est le cas, je serai parmi les premières à prendre n’importe quel objet pour faire entendr ma voix comme ma misère... Ras le bol ! Ca suffit et que les choses changent !

                                                                                        A un moment ou un autre, il faut être un minimum modeste et savoir reconnaître qu’une politique donnée n’est, dans l’ensemble, pas acceptée par le peuple. Le minimum étant de se remettre en question et de faire évoluer, voir modifier totalement, les principes utilisés jusque là et qui sont, sans contest, rejetés !

                                                                                        Brûlons les langues de bois ! Remettons à leur place ridicule, ceux qui ont usurpé celle qu’ils ont actuellement !


                                                                                      • epapel epapel 21 mars 2010 23:23

                                                                                        Ce qui selon les critères des abstentionnistes valide l’élection.


                                                                                      • epapel epapel 21 mars 2010 23:26

                                                                                        Et pour paraphraser De Gaulle : il ne suffit pas de claironner comme un cabri « abstention, abstention » pour que les choses changent.


                                                                                      • John Lloyds John Lloyds 21 mars 2010 23:35

                                                                                        Moi je dirais plutôt : Victoire des nihilistes !

                                                                                        L’UMPS a été reconduite  smiley


                                                                                      • Bélial Bélial 22 mars 2010 00:14

                                                                                        Gũl a raison.

                                                                                        Mais les politicien(enne)s font semblant de ne rien voir, de ne rien entendre. Comme s’il s’agissait d’un match de foot, « on a gagné », « on a pas perdu, ou peut-être un peu alors on va peut-être changer l’entraîneur mais pas de tactique », il n’y a plus personne dans les tribunes mais le show continue, la moitié du public a déjà cassé sa télé, l’autre est au stade mais sans conviction, et l’actionnaire des 2 clubs encaisse l’argent.


                                                                                      • friedrich 22 mars 2010 00:53

                                                                                        Change you can believe in ! Non merci, je suis nihiliste, et en plus je bosse dimanche.


                                                                                      • epapel epapel 22 mars 2010 23:59

                                                                                        Nihilistes mais surtout vains.


                                                                                      • Romain Desbois 24 mars 2010 13:26

                                                                                        Plutôt que des nihilistes je les appellerai NiNilistes smiley

                                                                                        J’apprécie en général vos commentaires Epapel, plein de bon sens.
                                                                                        Et je n’écris pas ça juste parce que je suis en général d’accord avec vous smiley


                                                                                      • bonnes idées 21 mars 2010 21:06

                                                                                        Et oui malheureusement le coup du vote ne marche plus. Tout le monde s’est fait berner et moi le premier. Ils ont trahi ma confiance et depuis plusieurs années la politique m’ennuie. Je sors de mes gonds à chaque remaniement, à toutes les promesses si souvent promises et à chaque entreprises qui se délocalisent. Quel gâchis de laisser se dissoudre notre savoir faire dans ce mondialisme sans lendemain. La gauche ne fait que des gaucheries tandis que la droite est maladroite. Cette politique est déconnectée du vivant et elle ne fait plus partie de notre monde social.
                                                                                        Trop de politique évidemment tue la politique et il n’y a plus que notre Christophe Barbier nationnal pour s’y interesser. Il est pâle le Barbier car la politique politicienne ça constipe, IIIAAARRRR ! cela va de soi .  smiley  smiley


                                                                                        • Darius 22 mars 2010 00:03

                                                                                          plutôt que de voter blanc, il reste le vote Front National,
                                                                                          le seul parti politiquement incorrect qui énonce les vérités désagréables
                                                                                          il y a près de 30 ans, JMLP avait très exactement prédit la dérive des cités
                                                                                          en zones de non droit, toutes les bonnes consciences hurlaient alors :
                                                                                          « facho le Pen » - aujourd’hui il faut constater qu’il avait entièrement 
                                                                                          raison et pas que sur ce sujet-là, hélas la liste serait longue !


                                                                                          • Pepe de Bienvenida (alternatif) 22 mars 2010 05:37

                                                                                            Et si le problème venait de notre manque d’imagination ? Le problème a toujours été posé en termes de choix : totalitarisme ou démocratie, cette dernière étant représentée par les élections au suffrage universel. Si le totalitarisme doit être exclu -il s’agit d’une question de principe-, la seule alternative imaginée aujourd’hui est celle de ce fameux suffrage. Or - je tente un parallèle hasardeux, mais qui mérite qu’on s’y arrête - le suffrage universel, c’est en quelque sorte « la main invisible du scrutin ». On a vu ce que donne la main invisible du marché, une longue crise sans précédent où on paie l’addition en proportion des revenus qu’on n’a pas et où l’impunité est assurée par nos élus aux financiers véreux (excusez le pléonasme) ; alors qu’attendre de cette merdocratie ? D’abord un score du FN aux relents d’avant-guerre (à quand les Croix de Feu ?), mais c’est ça la démocratie. Ensuite un basculement léger (on appelle ça l’alternance) entre une gauche molle et une droite vicieuse et hypocrite.
                                                                                            Nous sommes dans l’ornière et si nous ne réfléchissons pas sérieusement à une alternative à ce système qui fait la plus grande joie des nantis, nous n’en sortirons pas.
                                                                                            Est-il nécessaire de préciser que j’ai pratiqué une abstention révolutionnaire, assumée et active ? J’entends déjà les répliques conformistes et bien pensantes...


                                                                                            • DonKiChut 22 mars 2010 10:38

                                                                                              Ce débat faux, récurrent, sur la reconnaissance du vote blanc est sidérant de présomption oiseuse.
                                                                                              Ne relève-t-on pas là ce comble de l’injonction byzantine : « Vous aussi, faites vivre le démocratie ! »  ? !!

                                                                                              Chacun de ces actes : -« voter », - « voter blanc », -« voter nul », -"ne pas voter« , - »ne pas s’inscrire sur les listes électorales" est autorisé par la loi.
                                                                                              Ce n’est pas un hasard ! ... Si quelqu’un le déplorait, on ose espérer qu’il ait d’abord accompli la démarche d’en parler à ses élus pour proposer aux électeurs une révision de notre Constitution ou de nos lois .... ( Mais, à moins, peut-être, de révisions structurelles profondes et novatrices, je voterais contre ! ... voir plus loin : si une telle évolution passait, ce serait une négation de l’idéal démocratique. )

                                                                                               Partant, non seulement chacun a l’entière liberté de choisir, en toute dignité, la réponse qu’il apporte aux propositions électorales, mais il a aussi le devoir de « faire vivre la démocratie » en agissant selon sa conscience. Quiconque s’en offusque s’oppose au savoir vivre citoyen, et joue un rôle de hors-la-loi !
                                                                                                Tant que chacun de ces actes citoyens : - « voter blanc », -« voter nul »,
                                                                                              - « ne pas voter », -« ne pas s’inscrire sur les listes électorales » ... ne sera pas, officiellement, associé à une obligation spécifique, contraignante pour les représentants du peuple (les élus) ... alors, il restera vain et faux d’exhorter ses « frères » à préférer une quelconque option de non-vote ou de vote.
                                                                                               Pourtant, il est certain que ces différentes attitudes peuvent laisser sous-entendre de fortes « nuances » ... L’honnêteté serait de ne pas se satisfaire d’une technique de consultation du peuple qui ne permet aucunement de mesurer ces nuances !
                                                                                               Honte française : le « sport » qui consiste à INTERPRETER ces formes de non-exprssion-bâillonnées est devenu commun, habituel ! ...
                                                                                               (exemple - à suivre  - « ne pas voter », -« ne pas s’inscrire sur les listes électorales » PEUVENT être considérés comme l’intention de boycotter la technique archaïque du scrutin actuel ... Dans ce cas c’est une démarche hautement citoyenne dont aucune démocratie ne saurait se passer, sous peine de sclérose mortelle ! ...)
                                                                                               Même nos lointains ancêtres auraient beaucoup à nous apprendre ... voir ce site : http://okidor.free.fr/reflects/file/unChiDor.html .... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Baptiste L

Baptiste L
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès