• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Français de papier

Français de papier

Évoquer les "français de papier" car un des thèmes favoris de l'extrême-droââte serait un moyen rapide de se faire injurier et traiter de fââchiiiste ceci afin d'interdire toute réflexion raisonnable. De plus en plus, les gardiens du temple idéologique judiciarisent le tout. Et beaucoup se taisent par peur des jugements de morale, voire des procédés de basse police qu'affectionnent les bourgeois moralisateurs. La calomnie et l'injure du contradicteur demandent, il est vrai, moins d'efforts qu'une argumentation mesurée.

On connaît le procédé habituel.

Il n'y aurait pas de "français de papier", ça serait une pure illusion, il n'y aurait que des français tous à la même enseigne, tous citoyen, tous dans le même sac, tous conscients du poids de l'histoire nationale et des valeurs du pays, tous engagés pour la liberté, l'égalité, la fraternité et surtout pour le "vivrensemble". Un français de papier, rappelons-le, ne l'est que pour la carte d'identité et tous les avantages afférents, mais dans son cœur il reste de son ancienne nationalité.

Venant souvent de pays où lui et ses semblables crèvent de faim et de privations de liberté, sont soumis à l'arbitraire de théocrates ou d'oligarques sans scrupules, on les comprend parfaitement d'ailleurs. Dans le même cas, ayant la faculté de ficher le camp et d'aller vivre plus confortablement ailleurs, je le ferai sans réfléchir une seconde pour nourrir les miens. Je ne porte sur eux aucun jugement de morale, ce sont ceux qui les ont fait venir et qui continuent sans se soucier de leur apporter qui une formation, qui des valeurs civiques, qui une citoyenneté...

Pour se défausser de cette responsabilité, de l'histoire enseignée de manière à encourager à haïr ce pays, on préfère parler de multiculturalisme, de tolérance, de "vivrensemble", de les laisser en gros faire comme ils l'entendent. 

Pour se convaincre de l'existence des français de papier, il suffit pourtant de regarder les passants dans la rue. Cette femme voilée des pieds à la tête n'adhère pas à notre mode de vie, elle le montre objectivement. C'est d'ailleurs son droit le plus strict, mais alors si elle est cohérente, elle ne peut se revendiquer française, car l'identité de ce pays n'impose pas aux femmes de s'aliéner d'elles-mêmes. Cet homme en boubou assis sur le bord du trottoir à regarder passer les gens la mine sérieuse, vivant d'aides, non plus. Il pourrait vivre exactement de la même manière dans son pays d'Afrique, il ne veut pas vivre autrement, s'y refuse.

Dans les deux cas, je ne leur en conteste pas le droit, mais ce refus de faire deux ou trois compromis sur un ancien mode de vie, ceci afin de mieux s'intégrer au lien social ne facilitera pas vraiment le fameux "vivrensemble" strictement impossible si chacun entend vivre selon ses propre critères sans faire plus attention que cela aux autres...

... Ou alors sans doute est-ce la faute des fameuses z-élites ? Elles ont bon dos et sont de parfaits boucs émissaires.

Et c'est ainsi qu'Allah est grand.

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury - Grandgil

illustration prise ici


Moyenne des avis sur cet article :  1.83/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • Decouz 23 juin 11:41
    Le financier est pareillement un citoyen de papier, monnaie de préférence.
    En contrepartie, dans les pays du sud, vous avez ceux qu’on appelaient les « évolués », copiant les manières, l’habillement et le parler de leur modèles européens.
    Je crois que l’habit traditionnel a une signification symbolique, esthétique et en rapport avec l’environnement, la djellaba ou les habits flottants permettent une circulation libre de l’air et atténuent les effets du soleil, les pécheurs japonais ont les jambes nues pour lutter contre la chaleur humide...
    Je suis d’accord avec vous sur les habits qui paraissent déplacés, mais ils s’accordent assez bien avec la cacophonie vestimentaire de notre époque. La musulmane pieuse et discrète se contentera d’une tenue neutre, sans fioriture, passe-partout, mais sans laideur car « Allah aime la beauté », la musulmane coquette prendra une tenue plus attrayante, elle ne refusera pas la mode à sa manière, la salafiste prendra la couleur kaki la plus laide et la forme d’habit la plus répulsive, se faisant à la fois remarquer et détester.

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 23 juin 11:48

      @Decouz
      Ce n’est pas qu’un habit, c’est aussi un symbole de rejet de notre culture


    • Decouz 23 juin 12:09

      @Amaury Grandgil

      L’habit est un symbole, mais cela montre aussi que notre culture a perdu son centre.
      Mais le phénomène, si nous le voyons « à notre porte » et si il nous préoccupe d’une manière particulière, est en réalité mondial, la perte des valeurs traditionnelles est la même dans tous les endroits du monde.

    • jmdest62 jmdest62 23 juin 12:54
      @Amaury Grandgil
      Ce n’est pas qu’un habit, c’est aussi un symbole de rejet de notre culture
      °
      c’est quoi le symbole vestimentaire de notre culture ... ?
      le jean déchiré , le costard 3 pièces , la mini-jupe , le slim , le short , le « avec » ou le « sans » soutifs , les cheveux longs , la moustache , les tresses bouclées le chapeau , la kippa , le turban , le béret , les hauts talons , les tongues , les espadrilles , les mocassins à glands.......................
      Un peu de tout de tout un peu ?
      @+

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 23 juin 16:55

      @jmdest62

      Allons allons vous savez très bien ce que je veux dire...


    • kader kader 23 juin 19:09

      @Amaury Grandgil

      ce n’est pas un rejet de notre culture c’est plus compliqué que ca.

      A l’OFII (Office Francais de L’immigration et l’Intégration) on explique aux nouveaux entrants que la France est multiculturelle et que chacun y vit comme il veut. Il faut avoir assisté à une de ces séances réservées aux étrangers arrivant en France pour comprendre que tout est foiré à la base.

      On montre des diapos en exemple des gens avec le foulard ou habillé à l’africaine etc

      C’est donc bien le gouvernement français qui incite à vivre comme cela à ne rien changer à ces habitudes.


    • Jean Roque Jean Roque 23 juin 11:42

      Par essence le gocho est un soumis, un petit collabobo.
       
      Aussi quand le Capital sans-frontière lui proposa comme alibi à sa lâcheté la sainte ouverture libérale, le gland remplacé s’y branla avec délectation.
       
      Marcel Gauchet l’explique très bien :
       
      « Toute idée de grandeur, d’intelligence, de dévouement au service de la Cité est remplacée par l’horizon du mélange général, de la diversité heureuse, du métissage universel.
      L’anti-racisme ainsi compris va être la pointe émergée d’un phénomène de mentalité beaucoup plus diffus, beaucoup plus large, où toute une série de valeurs libérales acquièrent une identité de gôôôche [...] Il fait être ouvert sur tous les plans [...] Le repoussoir par excellence, c’est la fermeture, aussi bien économique, que politique où migratoire.
      La greffe s’effectue sur fond d’internationalisme [p... NPA], lequel se recycle à merveille dans la cause européenne, puis dans le cosmopolitisme multiculturel [BHL-Bergé], en pleine affinité avec le climat de globalisation économique en train de s’installer. Le libertarisme [libéral-libertaire] fournit le moyen d’entrer dans le libéralisme en gardant sa bonne conscience [Kohn le tripoté de l’UE anti-raciste]. » 

       


      • Decouz 23 juin 11:47
        « qu’on appelait » ou qu’on appelle peut-être encore « les évolués », portant costume et cravate.
        Souvent ils alternent, et sans doute en France ceux qui ont un minimum de savoir-vivre font la même chose, réservant la tenue africaine ou traditionnelle pour l"intimité.

        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 23 juin 15:19

          @Decouz

          De moins en moins


        • cassini 23 juin 12:39

          Article peu sérieux, comme le prouve le dessin qui l’illustre. Comment peut-on appeler « Français de papier » celui pour qui précisément on élude des montagnes de paperasse ? 


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 23 juin 15:20

            @cassini

            Raison de plus


          • ZenZoe ZenZoe 23 juin 13:38

            Le principal problème avec cette expression « Français de papier » il me semble, est qu’elle a été lancée par Maurras, antisémite notoire. Dès lors, il s’agit de condamner tout ce qu’un antisémite dit, s’il dit le soleil est jaune, sûrement pas, le soleil est une autre couleur, et ainsi de suite. Bienvenue en Pavlovie.
            C’est dommage, parce que sur ce coup-là, Maurras avait raison. Il y a la paperasse, et il y a le coeur. Un binational, même s’il peut être fier d’avoir un passeport tout neuf du pays de son choix, reste profondément attaché au pays qui l’a vu grandir, et c’est normal. La culture de son enfance, comme pour tout le monde, est gravée dans ses tripes. Il lui faudra attendre au moins deux générations au moins pour qu’il puisse voir ses petits-enfants voire ses arrière-petits-enfants comme faisant complètement partie du pays. Le processus d’intégration est lent et difficile. Et il faut le vouloir ! Et savoir se faire accepter.


            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 23 juin 15:19

              @ZenZoe

              Et en avoir le désir


            • zygzornifle zygzornifle 23 juin 13:52

              Français de papier c’est juste bon pour les flics , papiers s’il vous plait ....


              • aimable 23 juin 21:03

                @zygzornifle
                dans les Français de papier , les premiers sont les doubles nationaux ( les multi cartes )


              • À rebours 23 juin 16:39

                A peu près d’accord avec votre article. Cela dit :

                En quoi les Français de souche tatoués des deux bras à la mode américaine et se prénommant Kévin ou Bob sont-ils moins blâmables que l’homme en djellaba ? On les voit, ces John Dupont, allant de la gueule contre les immigrés pour défendre notre sous-culture anglo-saxonne infiniment vulgaire. Que les immigrés restent comme ils sont en l’état actuel de notre propre culture.

                Malheureusement, beaucoup de Français d’origine immigrée se seront appelés Kévin avant de s’appeler Jean-Paul, quand j’eusse préféré qu’ils continuassent à s’appeler Mohammed.
                Les élites françaises ont traîtreusement cessé d’aimer notre culture et de la diffuser à l’intérieur du pays. Elles diffusent la culture gangsta. Tout le monde suit. L’Islam au moins protège de la vulgarité.

                J’ajoute que les cultures africaines me sont infiniment plus supportable en France que la culture Rap-Shit.


                • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 23 juin 16:52

                  @À rebours

                  La plupart des migrants sont fascinés par la culture américaine... Il donne des prénoms pseudo anglo-saxon a leurs enfants de plus en plus. Genre Rayane...


                • kader kader 23 juin 19:17

                  @Amaury Grandgil

                  Rayan est un prénom masculin d’origine arabe et celte.
                  Le prénom Rayan est dérivé d’un adjectif d’origine arabe dont le sens serait « épanoui », « beau », « brillant ». Rayan a aussi une autre origine et dériverait du mot celte rig qui veut dire « roi ».

                  Ils ne savent meme pas ce que c’est l’amerique. En algérie il n’y a aucune série américaine.

                • À rebours 23 juin 21:28
                  @Amaury Grandgil

                  Moi j’accuse nos élites de répandre la sous-culture gangsta américaine dans laquelle toutes les ethnies en France sont censées se fondre. Depuis quand n’avez-vous pas vu Charles Trenet dans le poste. Or, il n’est pas légitime de demander à des populations qui arrivent avec une vraie culture, différente de la nôtre, mais valable, de s’assimiler à ce genre de trash.




                  Cherchez l’intrus.

                  Quant à l’idée que la fascination de l’Amérique viendrait des populations immigrées :
                  https://www.dailymotion.com/video/x5zrci

                • HELIOS HELIOS 24 juin 01:59

                  @kader

                  ... pas besoin de series américaines... ils regardent « bibiche et bibicha... » (par exemple) sur Echurouk... et ça vaut bien les feux de l’amour, hein ???

                • À rebours 23 juin 16:42

                  supportables.


                  • kader kader 23 juin 19:11
                    C’est facile d’accuser des pauvres gens.
                    Mais rien ne serait possible sans l’accord des gourvenements Francais et de l’Europe.


                    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 23 juin 22:24

                      @kader
                      ça ne change rien de pleurnicher dessus


                    • HELIOS HELIOS 24 juin 11:14

                      @kader

                      L’Algerie n’a pas besoin de l’Europe ou de qui que ce soit pour faire ses propres conneries....


                      Arretez de vous plaindre, d’invoquer les uns et les autres... vous les avez foutu dehors, soyez responsables maintenant, bossez et quand vos propres citoyens vivrons correctement ils ne partiront plus et le pays se développera bien...
                      ((( 400 algériens dans l’Aquarius vous trouvez cela tolérable alors qu’il n’y a aucune guerre et que ces salauds d’europeens empechent le port du voile, stigmatisent les musulmans et pratiquent le racisme ? )))

                      Il n’y a toujours pas assez d’eau a Alger le matin, c’est de la faute de l’Europe, ça ???... faudrait commencer par réparer les fuites et cela ne coute que de la main d’oeuvre... n’y a t-il pas assez de jeunes qui soutiennent les murs ?



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès