• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > George Floyd : la vie d’un homme, l’honneur d’un (...)

George Floyd : la vie d’un homme, l’honneur d’un pays

« Coupable ! Une justice obtenue dans la douleur a finalement été accordée à la famille de George Floyd. Ce verdict est un tournant dans l’Histoire ! » (Ben Crump, avocat de la famille de George Floyd, le 20 avril 2021).

Avoir marqué les esprits à l’échelle mondiale par le simple fait de mourir, c’est à la fois malheureux et rassurant. Malheureux car une vie mérite toujours mieux que d’être connue pour sa fin, rassurant car le vent de protestations qui s’est levé non seulement à l’échelle nationale (entraînant toutefois trente-deux décès en trois mois) mais aussi internationale montre qu’il y a des hommes et des femmes, dans ce monde, prêts à s’indigner, à s’engager, à défendre ce qu’on peut concevoir de la dignité de l’être humain.

Âgé de 46 ans, George Floyd n’avait sans doute pas brillé dans le passé par une vie exemplaire (drogue, vol, braquage), mais il n’a pas du tout mérité son horrible fin le 25 mai 2020 à Minneapolis : appréhendé par des policiers pour une affaire de faux billet de 20 dollars qui aurait été donné à un épicier, il a été tué par l’un d’eux qui l’a maintenu au sol en plaquage ventral, le genou contre sa nuque pendant près de neuf minutes. George Floyd avait beau dire qu’il ne pouvait plus respirer, que le policier était en train de le tuer, il est mort avant d’avoir été desserré.

George Floyd n’était pas le seul à mourir aussi stupidement. Des centaines d’Américains sont morts de la même manière, pour la plupart, de peau noire. Qu’y avait-il dans la tête du policier de 45 ans qui était arrivé en renfort pour l’interpeller ? L’idée de vaincre un "colosse", comme si c’était une proie de chasse ? Une haine contre les gens de cette même couleur de peau ? Frimer devant des policiers novices ? Ou la bêtise de se croire cow-boy justicier ?…

Toujours est-il que contrairement aux suites généralement observées, ou plutôt, aux pas-suites généralement observées, c’est-à-dire la relaxe du policier tueur, la mort de George Floyd, qui a été filmée par les smartphones de passants, les caméras des policiers et les caméras de vidéosurveillance, et diffusée sur les réseaux sociaux, a eu des conséquences retentissantes. Les faits étaient déjà établis, ce qui n’est pas toujours le cas dans de nombreuses affaires.

Les quatre policiers en cause (dont deux étaient en formation, à leur première semaine sur le terrain) ont été immédiatement révoqués de leur emploi. Le policier tueur a été poursuivi pour meurtre. Trois autres policiers présents ont été poursuivis pour avoir laissé faire ce meurtre. Le policier tueur, dont je ne souhaite pas indiquer ici le nom car il ne mérite pas d’être connu, a donc été arrêté le 29 mai 2020 (dès le lendemain, sa femme, scandalisée, a demandé le divorce), jugé à partir du 8 mars 2021 et condamné le 20 avril 2021. Bien avant ce meurtre, il avait été mis en garde contre les risques d’asphyxie avec cette position au sol.

La justice américaine est toujours assez étonnante et déroutante. On l’a vu notamment lors de l’arrestation médiatisée de Dominique Strauss-Kahn. Elle est rapide et médiatique. Après deux jours de délibération, le verdict a été annoncé en direct à la télévision américaine le 20 avril 2021 (il faudra réfléchir un jour sur la motivation réelle qui a poussé deux chaînes d’information continue françaises à diffuser, elles aussi, en direct ce verdict). Toujours est-il que le policier tueur a été reconnu coupable de meurtre, d’homicide involontaire et de violences volontaires ayant entraîné la mort de George Floyd. La peine n’a pas encore été prononcée (elle devra l’être sous huit semaines) ; il encourt douze ans et demi de prison, éventuellement plus en cas de circonstances aggravantes reconnues.

Coïncidence sans conséquence mais curieuse néanmoins : le meurtre de George Floyd a eu lieu peu de jours avant le décollage d’une fusée de SpaceX. Le verdict aussi, puisque Thomas Pesquet et ses trois coéquipiers devraient décoller ce vendredi 23 avril 2021 de Cap Canaveral, toujours d’un lanceur SpaceX. Comme si ces deux "actualités" se croisaient et se recroisaient au fil des ans.

Le frère de la victime a lâché, en entendant le verdict : « Nous pouvons enfin respirer ! ». Intéressant a été le Président Joe Biden qui a réagi publiquement à ce procès en disant : « L’heure est venue pour ce pays de se rassembler. (…) Certains, des agitateurs et des extrémistes qui se moquent de la justice sociale, essayeront d’exploiter les émotions à vif. Nous ne pouvons les laisser faire. (…) Le verdict de culpabilité ne fera pas revenir George. (…) Nous devons écouter. "Je ne peux plus respirer, je ne peux plus respirer" : ce furent les derniers mots de George Floyd. Nous ne pouvons les laisser mourir avec lui. Nous devons continuer à entendre ces mots. ».

Barack Obama a également réagi : « On ne peut pas s’arrêter là. ». De son côté, le Premier Ministre britannique Boris Johnson s’est déclaré soulagé : « J’ai été consterné par la mort de George Floyd et je salue ce verdict. » (sur Twitter). Soulagé, c’est vrai, car pendant plusieurs semaines, pendant ce procès, la tension était très forte à Minneapolis, avec la crainte d’une relaxe du meurtrier malgré les preuves accablantes ("accablant", c’est le mot employé par Joe Biden lui-même) et un risque d’émeutes en protestations.

_yartiFloydGeorgeB02

Il faudra évidemment attendre l’annonce de la peine avant de pouvoir vraiment réagir à ce verdict, car douze ans, ce n’est pas "cher" payé quand on voit qu’il y a eu acharnement à asphyxier la victime. Mais aux États-Unis, on part de très loin. Au-delà de la peine, il y a aussi le fait que le procès a jugé un homicide, mais pas un acte de racisme, or, il est probable que ce racisme était réellement la cause de la mort, même si dans ce cas, il faut aussi que la cour le prouve. Mais l’essentiel était la reconnaissance officielle de la culpabilité.

Il est des coïncidences symboliques : l’Amérique de Donald Trump a laissé tuer George Floyd, l’Amérique de Joe Biden a condamné le tueur. C’est bien sûr simplificateur, d’autant plus qu’il ne s’agit pas d’une affaire fédérale, et si Donald Trump avait été réélu, probablement que le verdict n’aurait pas été différent. Néanmoins, la réaction de Donald Trump au meurtre reconnu a été plus de protester contre les émeutiers qui avaient vivement (et violemment) réagi à la mort de George Floyd, sans beaucoup compassion pour celle-ci (même s’il a présenté ses condoléances à la famille) : « Si des pillages commencent, on commencera à tirer. », reprenant les sinistres mots du chef de la police de Miami iors de violences ethniques dans les années 1960. Joe Biden, lui, a montré clairement de quel côté il était, du côté de la victime et pas des policiers à bavure.

La cause de George Floyd était inattaquable en raison des nombreux films qui ont été diffusés et que chacun a pu, éventuellement, regarder. Mais elle ne justifie pas les récupérations. Et notamment internationales. Ainsi, odieuse fut la récupération de la famille d’Adama Traoré (notamment la manifestation du 2 juin 2020) dont la mort le 19 juillet 20216 a peu à voir avec les circonstances de la mort de George Floyd. À force de vouloir tout mélanger, on en arrive à être contreproductif sur la cause qui est une cause juste : on ne tue pas quand on interpelle, pas plus si la couleur de peau ne revient pas.

D’ailleurs, même si la France est en avance sur les États-Unis pour condamner sévèrement ces bavures policières, elle est loin de pouvoir leur faire la leçon. Pour preuve la décision de la Cour de Cassation du 14 avril 2021 qui a exclu définitivement tout procès du tueur de Sarah Halimi dont le meurtre a été pourtant qualifié par la justice d’acte antisémite (j’y reviendrai probablement). De même, l'affaire judiciaire concernant l'interpellation policière très violente de Cédric Chouviat, le 3 janvier 2020 à Paris, qui a entraîné sa mort le 5 janvier 2020, est encore en cours d'instruction, avec deux versions différentes.

Cela dit, il y a une réponse à cette diffusion en direct à la télévision du verdict du 20 avril 2021 : cette date est en effet une date historique dans l’histoire des États-Unis. Cela montre à quel point ce pays est un pays contrasté. Et divisé.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (21 avril 2021)
http://www.rakotoarison.eu



Pour aller plus loin :
George Floyd : la vie d’un homme, l’honneur d’un pays.
Décollage vers l'ISS.
Deux faces des États-Unis : George Floyd et SpaceX.
Walter Mondale.
Covid-19 : Donald Trump, marathonman.
Bob Kennedy.

_yartiFloydGeorgeB03


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Je ne sais si le Christ avait un si lourd passé,...S’il y a manipulation, elle risque de faire : PLOUF...


    • je ne suis absolument pas raciste. Le problème des peuples dits non blanc : leur incapacité à planifier leur procréation..Ce qui explique le nombre élevé de délinquance. Les blancs ne sont pas mieux. juste plus malins : délinquance en COL BLANC..S’il y avait moins d’hindous, les statistiques de morts du Covid seraient moins élevées. Idem pour le sida. Simple logique..


      • Clocel Clocel 23 avril 11:05

        Les Traoré vont devenir intenables, la Woke culture cotise à donf, ça va couiner lorsqu’ils auront réveillé « la bête », mais je suppose que la suite du projet passe par là...

        Allons-y donc !


        • hans-de-lunéville 23 avril 11:06

          Quelle perte ! il aurait pu écrire sur avx !

          et en plus le panda est malade. smiley


          • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 23 avril 11:34

            mais arrêtez donc de relayerles manips américaines !

            pourquoi regarder outre-Atlantique ? pour ne pas voir ce qui estdevant votre fenêtre ? 

            la désertification médicale

            les faillites dePME e série

            l’arrêt brutal de la scolarité et des étdudes pour les enfants et le étudiants

            pourquoi aller chercher les problèmes des autres ?


            • @Séraphin Lampion oui ,Séraphin, c’est effectivement l’Etat actuel.....Tout le personnel en rapport avec le soin et la santé mentale sont à la corde....


            • mmbbb 24 avril 10:35

              @Séraphin Lampion parce que les Francais adorent regarder la merde des autres en ne voulant pas voir qu ils ont les pieds dedans .
              Vive la famille Traore portée au pinacle et une chance inouie pour ce pays ! la cancel culture , le racialisme , le woke , ect , l américanisation de notre société.
              On est tellement con que l on subit désormais ce cancer « sociétal » apres avoir adopté la mal bouffe .et la sous culture telles la tele realité .
              Schiappa a propose a Hanouna d animer le second debat du deuxieme tour de la presidentielle . Voila ou nous en sommes 


            • phan 23 avril 12:39
              << D’ailleurs, même si la France est en avance sur les États-Unis pour condamner sévèrement ces bavures policières, elle est loin de pouvoir leur faire la leçon. >>

              Cédric Chouviat, en scooter avait fait un malaise cardiaque lors d’une interpellation menée vendredi 3 janvier 2020 sur le quai Branly à Paris. L’autopsie évoque une asphyxie « avec fracture du larynx ». 
              Mort de George Floyd, le 25 mai 2020 à Minneapolis : L’autopsie officielle, conduite par le médecin-légiste du comté de Hennepin et validée par le service médical des forces armées, conclut à un homicide à la suite des manœuvres des policiers pour le maîtriser et le contraindre, avec une contribution de sa maladie cardiovasculaire et de son intoxication à des drogues (dont une dose potentiellement mortelle de fentanyl). Ces éléments auraient conduit à un arrêt cardiopulmonaire.
              George Flyod, est père de deux enfants ; Cédric Chouviat est père de cinq enfants.
              La famille de George Floyd a reçu une indemnisation de 27 millions de $.
              La famille de Cédric Chouviat attend toujours un jugement ...
              La justice a saisi le téléphone d’un policier dans l’affaire de Michel Zecler montrant un photomontage.

              • ETTORE ETTORE 23 avril 13:30

                Tiens, prudent le RAKOTO, il a attendu que le jugement sois prononcé.

                Avait il deux articles, sous le coude, au cas ou ?

                Là, est LA question !


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 avril 15:21

                  A force de chercher la merde il l’a trouvée , comme le Traoré ...y’a encore des moules ?


                  • Le Colleur d’affiches

                    https://www.youtube.com/watch?v=MG0AOKssJII


                    Ce cour de génétique de 2 H 45, du Doct Christian Vélot vous apporte la preuve de l’échappée immunitaire et l’incertitude de la vaxxination génétique actuelle .

                    Ceux qui se vaxxinent ont toutes les chances de se tuer eux -mêmes .

                    Tous ceux qui cannibalisent la parole et les messages des « anti-vax génétiques »sont des criminels .

                    AGV en donnant le droit de publier à ces cannibales/criminels/pro vaxxin-génétique , AGV participe à cette tuerie généralisée .


                    • Pierre Régnier Pierre Régnier 23 avril 15:46

                      Une (non) suite à ce meurtre donnée en France m’avait particulièrement choqué.

                      Quelqu’un avait demandé que soit interdite aux policiers l’immobilisation par pression sur la nuque, comme cela avait été fait pour immobiliser George Floyd aux États-Unis.

                      Des représentants des policiers avaient protesté, refusant qu’on diminue leurs moyens de faire leur travail. On en était resté là.

                      La moindre des choses aurait été de rendre publiques les instructions données aux policiers pour éviter cette mise à mort, sans forcément leur interdire une très brève pression pour immobiliser très provisoirement.

                      Mais, comme en Amérique, on a pu constater que cela n’était pas le souci des gouvernants et des autres politiciens, de droite comme “de gauche“. On ne sait même pas encore si les policiers apprennent, lors de leur formation, ce que presque tout le monde sait : la mort intervient très vite quand on empêche de respirer de cette manière.


                      • Pierre Régnier Pierre Régnier 23 avril 16:08

                        Pour être complet je peux préciser ce que je pense : les gouvernants et les politiciens, de droite comme “de gauche“, ainsi que la majorité des grands médias sont installés dans un (nouveau) monde où les valeurs humaines n’ont plus vraiment, dans tous les domaines, la première place dans les préoccupations.

                        Figer et alimenter les “bonnes violences“ contre les “mauvaises violences“, les “bonnes haines“ contre les “mauvaises haines“, le “bon racisme“ contre le “mauvais racisme“... c’est bien plus excitant et bien plus confortable.


                      • Albert123 23 avril 16:36

                        « Fentanyl addicts live matter »

                        chez les gaucho-progressistes les dégénérés sont rois.

                        Nous survivrons à votre Sodome et Gomorrhe bande de tarés.


                        • Hurricane Hurricane 23 avril 21:58

                          Procès Floyd - Chauvin :

                          C’est un procès politique et non un procès destiné à rendre la justice.

                          S’en sont suivies des pressions du monde entier, de tous les médias et surtout Biden qui est intervenu personnellement sur les procureurs indirectement par un discours à la télévision pour accabler un max Derek Chauvin, afin de sauvegarder sa cote de popularité.

                          Imaginez une seule seconde l’acquittement du policier : émeutes dans tout le pays, fusillades, incendies, etc.

                          Tous les procureurs ont été mobilisés pour chercher le plus de circonstances accablantes, la plus délirante c’est celle de ce procureur :

                          « Il y avait des enfants qui passaient, qui ont vu la scène donc ils ont été traumatisés » LOL il fait fort celui-là, hors concours pour leur dîner de cons.

                          Ce procès est purement politique tout comme chez nous celui de Viry-Châtillon et de Sarah Halimi, les verdicts de la honte destinés à faire monter le RN, les gens énervés écœurés le disent :« trop c’est trop ! »

                          Tout bénef pour Macron qui battra le RN sous les applaudissements de tous les citoyens français leurrés naïfs bisounours cocufiables à volonté qui font les kékés au premier tour et font dans leur froc au second tour.

                          Petit peuple de dégonflés qui méritent leurs villes saccagées par les racailles impunies, leurs flics et pompiers caillassés menacés, leurs écoles brûlées, leurs victimes ensanglantées par les islamistes, le chaos et l’anarchie, la tiers-mondisation économique, la chute finale.

                          Heureusement on peut s’enorgueillir de posséder de brillants débatteurs politiques de gauche :

                          Zéribi : « c’est la fôôôte à Sarko qui a supprimééééé la police de proximitéééé ! »

                          Joffrin, Leclerc : « c’est pas si simple, c’est plus compliqué que ça ».

                          Ainsi que toute une liste d’attardés soixante-huitards et leurs slogans recuits réchauffés ringards :

                          « On n’a pas su leur tendre la main »
                          « Il faut aller vers eux, dialoguer, échanger »
                          « Il faut plus de mixité, de diversité, on les a trop guettoïsés »
                          « Le Pen véhicule des idées racistes... ça fait le jeu du RN ! »
                          « Revoir notre système éducatif et réconcilier les communautés »

                          Et le sommet de l’art gauchiste, tous ensemble, tous en choeur :

                          « Si on ne fait rien, il y a risque de voir le RN accéder au pouvoir » ! LOL

                          J’aime bien le mot « risque » ; dans la bouche d’un islamogauchiste macronien, c’est une flatulence ; nous y sommes en plein risque, en plein chaos, en pleine anarchie, insécurité record, destructions, incendies, crimes quotidiens...

                          Ce n’est pas le RN, parti devenu virtuel, c’est vous chers islamogauchistes, chers LREM, chers socialos collabos, socialollabos, EELV escrolollabos, LFI La France Islamiste, chers juges rouges SM - EDM , à genoux devant Macron le Néron de la France qui détruit son pays, sa race, son histoire, participe à l’invasion programmée de toutes les races arabos-africaines sur notre sol, sans contrôle, ce qui sera reconnu dans le futur comme un gigantesque trafic d’esclaves en accord avec la mafia UE.

                          Un rayon d’espoir pointe à l’horizon qui illumine tout ce foutoir gigantesque : la Super Ligue de Foot n’aura pas lieu, ouf ! Salauds de riches !


                          • troletbuse troletbuse 23 avril 22:06

                            @Hurricane
                            Tout à fait exact.


                          • ETTORE ETTORE 24 avril 09:25

                            Après l’assassinat d’une fonctionnaire de police, ce vendredi à Rambouillet....

                            TOUTE LA CLIQUE, s’est rendue, sur place pour le deuil de ses collègues....

                            Pour la famille, les enfants, le mari, de cette fonctionnaire......Rien ? Un courrier ?


                            • @ETTORE

                              Le covid devient un sujet dirigé vers la disparition.
                              Donc comme je l’ai écrit et prédit , les attentats reprendront le dessus de l’actualité pour justifier un état d’urgence terroriste avec à la clé la nouvelle loi sur le faux séparatisme purulent Israëlo-msulmano-Franc-maçon .

                              Les Israélo francodeports nous ont démontré que si la just-ice française ne leur donne pas raison, ni vengeance, de fait, Israël estrade le terroriste et l’exécute en Israël..... ça c’est du séparatisme à la Macron versus LREM/Sioniste .....N’est ce pas horreur BERGER !


                            • zygzornifle zygzornifle 24 avril 10:13

                              L’honneur d’un pays qui a massacré des indiens les vrais habitants et qui a parqué les quelques rescapés dans des réserves ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité