• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Guadeloupe : L’indépendance et vite !

Guadeloupe : L’indépendance et vite !

En Guadeloupe, ce n’est pas la misère qui est scandaleuse, mais la richesse dans un territoire subventionné à 93%.

Il existe sans doute aux Antilles des situations de monopoles insulaires qui permettent à certains de s’enrichir de façon plus ou moins scandaleuses, comme en Corse (où le litre de Super est un produit de luxe) ou à l’Ile d’Yeu. Que la puissance publique oeuvre pour y mettre fin n’aurait rien de choquant. En revanche, justifier le (très) mauvais accueil fait aux touristes en Guadeloupe ou en Martinique par une aversion au "service" issue du passé esclavagiste est risible. A St Domingue, les descendants d’esclaves accueillent plus que cordialement les touristes et les servent sans avoir l’impression de retomber dans la servitude. Mais il est vrai que eux n’ont pas le choix, ou plutôt ils l’ont, puisqu’ils savent que sans cela leur destin sera celui de l’autre moitié de leur île : Haïti, premier pays libéré de la servitude et actuellement l’un des plus pauvres du monde, mais qui semble avoir exporté l’un de ses savoir-faire, les Tontons Makoutes. A St Domingue, impossible de tendre la sébile vers un "Etat colonisateur", il faut se démerder seul pour sortir de la misère - et à force de travail, ils y arrivent, preuve que les Caraïbes ne sont pas une zone de sous-développement par nature.

Ceci n’intéresse toutefois pas les Guadeloupéens qui - lucides - veulent "développer un tourisme de luxe et pas concurrencer St Domingue" dixit le LKP. Tu penses, cracher sur les touristes en short pour attirer ceux qui viennent en smoking, belle stratégie marketing ! En attendant que la haute-bourgeoisie américaine aille s’encanailler sur les barrages du LKP, il faut que "l’Etat colonisateur" casque, lui qui ne dépensera jamais assez pour effacer sans succès sa "dette morale", mais qui pourtant dépense déjà trop en métropole et se ruine dans les DOM, cette caricature des Danaïdes. Une population de fonctionnaires (37% de la population "active", un record) et de érémistes, suréquipés en véhicules flambant neufs, n’a que faire des comparaisons avec ses voisins directs ou des statistiques. La Guadeloupe refuserait par ailleurs- pas folle ! - toute idée d’indépendance et n’a qu’une idée en tête, nous faire payer toujours plus, sans discuter, sans contrôler. Et comme l’argument racio-colonialo-esclavagiste emporte tout sur son passage, y compris la pudeur et le bon sens, on est prié de ne pas leur hurler la seule chose raisonnable : casse-toi pauvre con ! Autrement dit : IN-DE-PEN-DAN-CE.

Le scandale de la Guadeloupe, ce n’est pas la pauvreté - personne n’y meurt de faim - mais la richesse. Il est en effet assez aberrant que des riches y prospèrent à l’abri de monopoles quand on sait que les Guadeloupéens produisent environ 7% du PIB qu’ils consomment. Autrement exprimé, voilà un territoire subventionné à 93% par le biais du traitement des fonctionnaires du RMI, et des différentes allocations, subventions, exonérations fiscales consenties par la métropole "coloniale". Faire comprendre aux riches guadeloupéens en situation de rente (foncière ou monopolistique) qu’ils ne font que détourner à leur profit une partie des 93% de subvention ne semblerait pas odieux. Mais augmenter les salaires par la force ne résoudra rien, les prix suivront. Après l’indépendance, qu’ils en discutent entre eux pour savoir comment se partager les 7% qui resteront...

En attendant, tous les jobards qui prétendent que le mouvement Guadeloupéen doit servir d’exemple à la métropole doivent préalablement se demander quel généreux mécène apportera prochainement à la France 93% de ses ressources : Cuba ? La Corée du Nord ? Hugo Chavez ? Parce qu’au final, il faut quand même bien quelqu’un qui travaille et qui paie. Mais il y en a pour qui le travail rappelle trop le souvenir douloureux de l’esclavage, et il faut les en exempter. En métropole, j’en appelle solennellement à tous les descendants des serfs à qui le travail évoque le servage, mais qui souhaitent un revenu décent pour s’abonner à Canal Plus et rouler en Laguna afin de profiter de leur temps libre. Une petite manif de la République à Nation ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.47/5   (136 votes)




Réagissez à l'article

180 réactions à cet article    


  • Christoff_M Christoff_M 10 mars 2009 11:52

     aller contre la pensée unique c’est risqué le score en témoigne...


    • oncle archibald 10 mars 2009 12:20

      Risqué certes, mais absolument nécessaire ! Merci à l’auteur de nous montrer la "face cachée" de la lune, ou plus prosaïquement de dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas.

      Pourquoi l’aide de l’état n’aurait-elle pas, en Guadeloupe comme en métropole, l’objectif de casser les monopoles et la "fausse concurrence" en favorisant par exemple l’émergence de "coopératives ouvrières" non seulement de production, mais de commercialisation et de services...

      Façon de dire l’état est prêt à aider ceux qui veulent s’en sortir en bossant à leur profit et non pas au profit des multinationales et de quelques heureux bénéficiaires de situations de monopole., 

      Vous en pensez quoi de la libre concurrence et du prix des services de téléphonie mobile ? de la libre concurrence et du prix des accès internet ? entre autres .... de certains appels d’offres de bâtiment selon la procédure "conception réalisation" ou "partenariat public privé"...


    • Reinette Reinette 10 mars 2009 17:18


      Haïti, premier pays libéré de la servitude et actuellement l’un des plus pauvres du monde, mais qui semble avoir exporté l’un de ses savoir-faire, les Tontons Makoutes. (l’auteur)

      Tiens, coïncidence, l’auteur, Stéphane GUEZENEC, est en parfaite accord avec LEFEBVRE, le bêlâtre du NEUF DEUX

      Guadeloupe  : Frédéric Lefebvre assimile le LKP aux "tontons macoutes"
      "On voit bien que c’est un indépendantiste et il a sans doute l’impression qu’il a été élu président de la République de la Guadeloupe", a lâché vendredi 6/03 Frédéric Lefebvre, un des porte-parole de l’UMP, à RMC. "Je pense qu’aujourd’hui il faut faire cesser ces opérations d’intimidation qui ressemblent plus à des opérations de type mafieuses", a poursuivi le député des Hauts-de-Seine, évoquant des reportages en Guadeloupe où on voit agir "des sortes de tontons macoutes du LKP". Une allusion à la milice paramilitaire créée par un ancien dictateur de Haïti au début des années 1960 et connue pour son extrême violence contre les opposants politiques et les populations civiles.

      GUEZENEC / LEFEBVRE même combat ! ?


    • Yohan Yohan 10 mars 2009 19:43

      Pas mieux. ça va moinsser sec


    • snoopy86 10 mars 2009 12:07

      @ L’auteur

      Merci

      De loin le meilleur article, et surtout le plus lucide publié ici sur les "événements" de Guadeloupe.

      La plage de la Caravelle est-elle toujours magique ?


      • snoopy86 10 mars 2009 12:18

        J’ai par contre peut-être supposé un peu rapidement que votre Sainte-Anne était de Guadeloupe...
         


      • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 10 mars 2009 12:18

        on a ce qu’on mérite,dans ton cas.
        tu parles de jobards et maintenant de décérébrés et tu t’attends à etre insulté !!!
        t’es un p’tit plaisantin, c’est tout.


      • appoline appoline 10 mars 2009 18:53

        @ Snoopy
        @ L’auteur,
        Très juste enfin un article qui a le mérite de décrire les dessous d’un problème, que beaucoup évitent pour ne pas froisser.
        Il est vrai que se voiler la face est toujours plus facile, mais nier la réalité des faits ne fait qu’accroitre le malaise. Si effectivement les guadeloupéens ne se mettent pas au travail à la place de reluquer les békés d’un oeil envieux, que l’état leur file leur indépendance. On a vu ce que sont devenues les infrastructures en Algérie, tout s’est délabré au fil des ans car pour gagner du pognon, et bien il faut travailler, on ne peut pas tout avoir.


      • K K 10 mars 2009 20:05

        Lisez les deux posts de Snoopy, je mets ma main au feu qu’il pratique l’ironie... avec les remerciements de l’auteur... Pour les parisiens, Sainte Anne evoque tout autre chose que celui de la Guadeloupe.


      • snoopy86 10 mars 2009 22:38

        @ K

        Non, pas la moindre ironie

        simplement une plage extraordinaire, souvenir de jeunesse

        http://www.photos-de-voyages.fr/voyages/Guadeloupe/Photos/09_%20plage%20de%20la%20caravelle.jpg


      • Entada Entada 11 mars 2009 01:15

        Lucide ?meilleur article ? avec en complement la beauté de la plage de la caravelle ? une plage artificielle !!(il y a tellement mieux comme reference ) on voit tout de suite le touriste de base (c’est la chenille qui redemarre !) ! Club Med qui n’a pas bouger de son hotel pendant une semaine a part peut etre aller a pied au bourg de St Anne acheter des cartes postales (et encore ) 80 % des gens du club med ne bougent pas de l’Hotel ! mais par contre ils ont un avis tres éclairé sur la Guadeloupe, son économie etc... (as tu parler au moins avec un employé local de l’hotel : non pas les JO importés de métropole mais les cuistots ou les femmes de menage etc ?)
        Pathetique !


      • snoopy86 11 mars 2009 09:52

        15 mois en Guadeloupe, à bosser comme esclavagiste en Grande Terre et colon en Basse Terre smiley

        Artificielle la plage de Sainte-Anne ? smiley


      • Castor 11 mars 2009 14:43

        Bravo.
        Salutaire.


      • maharadh maharadh 13 mars 2009 17:50

        Cette photo n’est certainement pas une photo de la plage de Sainte-Anne en Guadeloupe.

        Ou alors depuis ils ont abattus tous les palmiers.



      • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 10 mars 2009 12:07

        "tous les jobards qui..."
        quel article de merde rempli de mensonges et ordurier et je pèse mes mots !


        • Emile Mourey Emile Mourey 10 mars 2009 12:19

          Curieux comme les situations se répètent ! Souvenez-vous : l’Algérie, c’est la France ! Puisque nous sommes en démocratie, il faut demander par référendum ce que les gens souhaitent. Il faut demander par référendum au peuple français s’il souhaite garder la Guadeloupe ou lui redonner son entière indépendance.

          Tout le reste n’est que littérature et hypocrisie, aujourd’hui comme hier.


          • JahRaph JahRaph 10 mars 2009 12:50

            @Emile,

            Vous vous trompez, les temps ont changé. Au temps du colonialisme (au temps de De Gaulle), on demandait aux français par référendum, car c’est nous qui disposions des peuples colonisés, à prendre et à jeter comme bon nous semblait.

            Aujourd’hui, la question est à poser aux PEUPLES CONCERNES, c’est à dire en l’occurence aux Guadeloupéens. Et oui, ça fait mal à certains, mais ce ne sont plus des colonies !!! smiley


          • JahRaph JahRaph 10 mars 2009 13:00

            @Emile : et puis, vous dites à propos de la Guadeloupe : "il faut [...] lui redonner son entière indépendance."

            Mais de quelle indépendance vous parlez là ??? De l’époque où il n’y avait que des indiens Arawaks ???

            J’halucine sur ce que je peux lire à propos de la Guadeloupe...... Pauvre Gwadada, le racisme perdure jusqu’à aujourd’hui..... Tchimbé rèd pa moli, fo kontinué la lutte.... Pliss Foss !!!


            Signé : un blanc de Paris (adepte de ce que vous appelez "la pensée unique", surtout s’il s’agit Humanisme Eclairé).


          • oncle archibald 10 mars 2009 15:31

             @ jaraph .. faut demander aux peuples concernés et ils sont bien français tout comme ceux qui habitent en métropole .. Ok ...

            Je vois d’ici la tête de ce pauvre François Fillon quand les Corréziens vont demander que le smic de Correze soit augmenté de 200 Euros par mois ... Vous tenez des propos incohérents sans même vous en rendre compte ....


          • Nycolas 10 mars 2009 16:17

            Un référendum, pourquoi pas, mais il faudrait que TOUTES les parties soient consultées, pourquoi seulement les métropolitains ou seulement les insulaires ?

            Mais pour cela, il faudrait que chacun ait toutes les clefs en main pour fournir une réponse. Notre démocratie est en naufrage parce que les peuples n’ont, pas plus aujourd’hui qu’hier, les éléments pour se prononcer, alors la plupart se contentent de mettre des bulletins dans des urnes en se fiant à leur humeur du moment, d’où les mouvements incohérents que l’on observe d’un suffrage à un autre, d’un sondage à un autre...

            Quelques mois après un vote, les gens regrettent souvent leur décision, parce qu’elle était insuffisamment réfléchie et insuffisamment motivée par des éléments fiables... voire aujourd’hui ce qui se passe avec les fameux 53% de Sarko...

            Exclure un département d’outre-mer de la nation française n’est pas une décision à prendre à la légère, sur un mouvement d’humeur des uns ou des autres, surtout dans le contexte actuel.


          • JahRaph JahRaph 10 mars 2009 23:10

            @oncle archibald

            "Je vois d’ici la tête de ce pauvre François Fillon quand les Corréziens vont demander que le smic de Correze soit augmenté de 200 Euros par mois ... Vous tenez des propos incohérents sans même vous en rendre compte ...."

            Les 200€ correspondent à une différence de coût de la vie vis à vis de la métropole. La comparaison avec la Corrèze ne tient pas. C’est vous qui tenez des propos incohérents. smiley


          • Alpo47 Alpo47 10 mars 2009 12:20

            Rappelons que nos iles sont incapables de pêcher le poisson qui y est consommé.
            J’ai bien peur que cette analyse, critique, soit fondamentalement juste. Nos iles et département d’outremer vivent très très largement de l’assistanat sous toutes ses formes. Fonctionnaires en grand nombre, minima sociaux, subis pour certains, mais qui constituent un mode de vie pour beaucoup.

            Une des causes, et l’auteur l’a rappelé, c’est le maintien des Antillais d’origine africaine, dans un état de "victimisation" permanent. Je l’avais très rapidement constaté avec des copains/collègues Antillais, lorsque je travaillais à Paris. Le passé esclavagiste revenait rapidement dans la conversation. Et pourtant, 150 ans ont passé.

            Ainsi, dernièrement, un des intervenants à "Cdanslair", d’origine Martiniquaise, n’avait de cesser de prononcer le mot "esclavage" ou "esclavagisme", toutes les deux phrases et comme cause à tous les problèmes. Certains d’entre eux sont incapables de sortir du passé, et de se prendre en main. C’est tragique et cela leur permet de trouver normal de demander toujours plus à la métropole.

            Loin d’etre un spécialiste de ces problèmes et des antilles, il me semble toutefois qu’il aurait été plus facile de provoquer une saine concurrence et de modifier les circuits de distribution pour faire baisser les prix, plutot que de continuer d’augmenter les revenus. Il est, hélas, très probable que cette manne va provoquer une nouvelle hausse des prix.

            Ceci dit, il faut tout de même rappeler que les nombreux originaires de l’outremer qui viennent en métropole, le font pour y trouver du travail et qu’il y a tout de même une bonne partie de la population d’outremer qui se bat pour s’en sortir. J’en connais.


            • oncle archibald 10 mars 2009 12:25

               il y a aussi plein de petits gars de la Corrèze, du Gers, de l’Ariège, etc .. qui vont à Paris, à Lille ou en Angleterre pour pouvoir bosser ...


            • Stephane Guezenec Stephane Guezenec 10 mars 2009 12:26

              Il y a bien sûr aux Antilles des gens courageux qui veulent s’en sortir, et ce quel que soit leur couleur de peau, comme il en existe partout dans le monde. Je m’insurge seulement contre la falsification permanente et le lavage de cerveau. Les gens responsables doivent se prendre en main et non la tendre en permanence.


            • oncle archibald 10 mars 2009 12:40

               Bien d’accord avec vous, mais ceux la ne semblent pas être ceux qui seront le plus aidés par les mesures prévues pour sortir de la grève, ou plus vraisemblablement pour éviter une insurrection. Il faudrait que le gouvernement cible mieux ses aides si l’on souhaite un résultat à long terme et non un petit pansement qui tiendra quelques mois ou quelques années au mieux.


            • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 10 mars 2009 12:44

              c’est fou ça !
              le lkp a demandé à l’état de faire appliquer la loi !


            • oncle archibald 10 mars 2009 15:24

               La loi de la Guadeloupe alors, parce qu’en métropole je n’ai pas su que les salaires avaient augmenté de 200 euros par mois ... une inattention sans doute ..


            • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 10 mars 2009 16:11

              la loi républicaine,quand on sait pas quoi dire le mieux c’est de la fermer.


            • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 10 mars 2009 23:38

              et groin groin ,fais gaffe au bouché !il est dans ton dos !
              mais surtout renseigne toi sur les revendications du lkp.
              et termine tes épluchures de patates.


            • JahRaph JahRaph 10 mars 2009 12:38

              @l’auteur : au début, en lisant votre article, j’étais effaré par votre bêtise. Et puis, en lisant votre propre description ("Individualiste désespéré par l’individualisme"), j’ai compris.

              Vous renaclez fort le néo-colonialisme.....

              Vous voulez l’indépendance de la Guadeloupe.... Mais vivre en Martinique ne vous donne pas le droit de dire n’importe quoi... Vous comparez l’accueil fait aux touristes aux antilles françaises avec l’accueil dans les autres îles..... indépendantes !!!! L’histoire n’est pas la même, la réconciliation avec le passé esclavagiste et colonial n’est pas la même.

              (en parlant des Guadeloupéens) "cracher sur les touristes en short" vous n’avez pas honte de faire de telles généralités ? Même dans un commentaire je trouve ça choquant, mais alors dans un article !!!

              Enfin, vous manquez complètement de recul. Qui a instauré ce système d’assistanat que vous décrivez ??? Les Guadeloupéens non-nantis qui en sont les premières victimes ????????? OUI J’OSE LE TERME DE VICTIMES, car ce ne sont pas des PROFITEURS, ne vous en déplaise.

              Allez j’arrête, vous me faites mal au coeur. Je vous laisse avec vos gentils lecteurs qui ont l’air d’aimer la contradiction, et le débat. Je vous laisse vous titiller le bourgeon....


              • Stephane Guezenec Stephane Guezenec 10 mars 2009 13:01

                Malheureusement, aux Comores, les habitants des îles qui ont choisi l’indépendance se ruent en masse vers Mayotte, restée française, pour être "vicitmes" du système français. Masochisme ? Je suggère toutefois aux Guadeloupéens de cesser d’être les "victimes", de secouer leurs chaînes, de prendre leur indépendance pour montrer aux ignobles colonio-colonialistes de quoi ils sont capables.


              • JahRaph JahRaph 10 mars 2009 13:14

                @l’auteur :

                En parlant des Comores, vous parlez de choses qui n’ont rien à voir avec la Guadeloupe (ah, si pardon, il y a beaucoup de "noirs"....). Vous dites en substance que ceux qui ont voulu l’indépendance de la France le regrette par la suite, parce que c’est trop bien la France. Laissez-moi vous rappelez que les Guadeloupéens NE VEULENT PAS l’indépendance.

                "Je suggère toutefois aux Guadeloupéens de cesser d’être les "victimes", de secouer leurs chaînes"
                C’est ce qu’ils sont en train de faire depuis plusieurs semaines (je trouve votre allusion aux chaines assez douteuse, mais bon passons.... On dira que vous n’avez pas fait exprêt).

                "
                de prendre leur indépendance"
                Ineptie. Voir mon commentaire plus loin.

                "
                ignobles colonio-colonialistes"
                Les guadeloupéens dans la rue, dans leur immense majorité, ne tienne pas un discours accusateur envers les "
                ignobles colonio-colonialistes", au contraire je trouve leurs revendications identitaires mesurées. Ils souhaitent retrouver leur Dignité.

                Qu’avez-vous à dire sur les événements du 26 mai 1967 ? La plaie est encore béante, et pourtant les Guadeloupéens ne nous en veulent pas. Ils savent faire la part des choses. J’aimerais que vous sachiez en faire autant.


              • Zalka Zalka 10 mars 2009 13:20

                ""Je suggère toutefois aux Guadeloupéens de cesser d’être les "victimes", de secouer leurs chaînes"
                C’est ce qu’ils sont en train de faire depuis plusieurs semaines (je trouve votre allusion aux chaines assez douteuse, mais bon passons.... On dira que vous n’avez pas fait exprêt). "

                Vraiment ? La mesure des deux cents euros, subventionnés par l’état ressemble pourtant furieusement à s’ajouter une chaîne supplémentaire puisque cela rend la guadeloupe encore plus dépendante de la métropole.

                Par ailleurs l’allusion aux chaînes n’a rien de douteuse. C’est à dessein, et c’est même pour appeler à s’en libérer. Un peu plus, et vous allez interdire l’utilisation du terme "nègre" pour les types qui écrivent à la place des auteurs. Pourtant là aussi, on fait référence à l’escalavage. Le terme "nègre" désigne celui qui travaille vraiment, donc rien de douteux. C’est même une reconnaissance.


              • JahRaph JahRaph 10 mars 2009 13:36

                @Chuck Norris :

                Je persiste : lorsque dans la même phrase l’auteur met en doute le statut de victime par l’emploi de guillemets, et utilise le terme chaines juste après, ce n’est certainement pas pour parler d’un juste combat identitaire, au alors je n’ai rien compris à sa manière de s’exprimer.

                Pour les 200 €, il n’est pas exacte que ce soit à la charge de l’Etat (évitons les aproximations si vous le voulez bien). Il y a 100 € à la charge de l’Etat, 50 € à la charge des collectivités locales, et 50€ à la charge des entreprises. Enfin si j’ai bien compris.

                Pour rendre la Guadeloupe moins dépendante de la métropole, il faut changer son statut, ce qui évidemment ne peut pas se faire en une semaine, en réaction immédiate à une grève. Cela prendra du temps, mais c’est inévitable. La Guadeloupe ne sera pas indépendante, mais ne restera pas un DOM. Elle parviendra à se sortir de cette situation peu enviable d’assistanat, dans laquelle elle n’a pas CHOISI de rentrer.

                Enfin, le principal combat est identitaire. Je suis très proche de Guadeloupéens qui vivent en région parisienne. La famille appelle parfois. J’ai entendu des histoires bouleversantes. Une grand-mère (qui font partie de ceux que vous appelez "profiteurs de subventions") qui, pour la première fois de sa vie, s’est sentie DIGNE. Digne d’être gua


              • masuyer masuyer 10 mars 2009 13:56

                Stéphane

                Malheureusement, aux Comores, les habitants des îles qui ont choisi l’indépendance se ruent en masse vers Mayotte, restée française, pour être "vicitmes" du système français. Masochisme ? Je suggère toutefois aux Guadeloupéens de cesser d’être les "victimes", de secouer leurs chaînes, de prendre leur indépendance pour montrer aux ignobles colonio-colonialistes de quoi ils sont capables.


                Il est tellement plus simple d’éviter de s’interroger sur les mécanismes (notamment économiques) qui entrainent ces situtations (vous noterez que nombreux sont les Français qui chaque jour traversent les frontières, ce qui est plus facile quand on est pas une île, pour "gagner plus" en Allemagne, Belgique, Luxembourg ou Suisse). Maintenant vous devriez louer, avec notre président, ces "noirs qui s’inventent un destin"


              • Zalka Zalka 10 mars 2009 14:59

                @machin : déjà je n’appelle personne "profiteur". Merci donc de ne pas insultez les participants à ce débats en usant de manipulations aussi pathétiques.

                Ensuite, votre témoignage, franchement, c’est du n’importe quoi ! Depuis quand se sent-on digne avec 200euros de plus ? On se sent bien plus digne en recevant les fruits d’un labeur. Ce qu’il faut donner aux guadeloupéens, ce n’est pas 200 euros qui ne dureront que le temps que l’inflation les rattrape, mais du travail.

                Ensuite, sur le fond, vous ne me contredisez pas. Peu importe la répartition de la charge de 200 euros ! 100 pour la métropole, c’est toujours une chaîne de plus à 100 euros.

                Sans déconner, ils doivent bien se marrer les békés ! On ne touche pas à leur monopole, et finalement, cette manne supplémentaire, dans quelle poche elle va finir ? Chez ceux que le LKP prétend critiquer.


              • masuyer masuyer 10 mars 2009 15:18

                Zalka,

                où avez vous vu que les 200€ c’était à ne rien foutre ?

                ce n’est pas 200 euros qui ne dureront que le temps que l’inflation les rattrape

                Ca c’est juste, le problème est au niveau de la répartition des fruits du travail, pas du niveau de salaire. Mais ça, c’est tabou.


              • Yohan Yohan 10 mars 2009 19:47

                @ l’auteur
                Il n’y a d’ailleurs pas que là où on cherche à profiter des bienfaits de l’Etat providence. Il suffit de regarder vers la Guyane, qui intéresse les brésiliens, à juste titre.


              • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 10 mars 2009 23:42

                t’habites un studio groin groin ?à la ferme ?


              • JahRaph JahRaph 10 mars 2009 12:45

                @l’auteur : une derrière chose me taraude.... Vous habitez la Martinique, et vous réclamez l’indépendance de la Guadeloupe..... Vous rendez-vous compte de votre ineptie, que vous retranscrivez d’ailleurs dans le titre de votre article ???

                C’est comme si vous habitiez Bordeaux, et que vous réclamiez l’indépendance du pays Basque.... Enorme erreur dans l’emploi des mots. On ne réclame pas à la place des autres.

                Concernant la Guadeloupe, les seuls à pouvoir réclamer l’indépendance sont les GUADELOUPEENS !!!

                Ce que vous souhaitez, M. Guezenec, ça s’appelle faire sécession avec la Guadeloupe.


                • Alpo47 Alpo47 10 mars 2009 14:39

                  Tout le monde est bien conscient que, vu l’état du monde, et, surtout, la manne financière versée par la métropole, aucun de ces départements ou territoires d’outre mer, n’envisage sérieusement l’indépendance. Pas fous...
                  Et, en même temps, le contribuable a le droit de se demander si son argent est bien et équitablement réparti ?
                  Si certains de ses concitoyens ne se laisseraient pas aller, d’ailleurs un peu partout, à cet "assistanat géré" ?
                  Si les bénéficiaires de ces aides ne le font pas avec une totale hypocrisie ?


                • oncle archibald 10 mars 2009 12:48

                  Moi ce que je trouve choquant c’est que, dans un pays qui vit du tourisme, les professionnels de l’hôtellerie et de la restauration aient du mal à trouver sur place un personnel dont l’attitude avec les clients soit compatible avec l’activité exercée.


                  • JahRaph JahRaph 10 mars 2009 13:17

                    Et bien, vas faire le service et la plonge là bas dans ce cas !!! Et puis tu verras, c’est super, t’auras plein d’aides de la métropoles, tellement que t’auras même plus besoin de travailler !!!! Si tu pouvais emmener tes petits camarades avec toi, ça serait sympas pour nous, qui essayons de discuter entre adultes sur Agoravox


                  • oncle archibald 10 mars 2009 14:10

                    Mais bon sang, il y en a marre ! allez faire la plonge dans un restau de st Tropez ou de st Martin de ré et ce sera exactement la même chose, ils ne sont rien de plus rien de moins que les autres smicards français sauf qu’en métropole si le mec n’est pas content, s’il en sourit pas aux clients parce qu’il est payé pour cela, on l’envoie se faire voir ailleurs et ça s’arrête là.

                    Les smicards français ne revendiquent pas être les esclaves de leurs employeurs, même s’ils revendiquent à très justes raisons une augmentation de leur salaire ! En Guadeloupe, pour éviter une insurrection dont on en sait ou elle mènerait, on leur a donné deux cents euros de plus par mois. Pourquoi à eux et pas à nous comme le dit leur chanson ? On n’est pas aussi français qu’eux ? c’est du racisme anti blanc ou quoi ? Ce qui s’est passé en Guadeloupe est mu par des intentions qui ne sont pas celles annoncées. Les derniers propos de Mr le chef de l’insurrection le démontrent aisément.


                  • vivelecentre 10 mars 2009 14:12

                    je ne vois pas ce qu’il y a de deshonnorant de faire la plonge ? il y a des millions de personnes dans le monde qui gagnent ainsi leur vie ! je trouve cela même nettement plus honorable que d’etre payé à rien faire !

                    Mais cela doit vous depasser.....


                  • Alpo47 Alpo47 10 mars 2009 14:53

                    J’ai, comme d’autres ici sans doute, souvent entendu des touristes (blancs) revenant des Antilles, déclarer avoir ressenti chez leurs interlocuteurs, en particulier dans les hotels et restaurants, qu’ils n’étaient pas les bienvenus et, parfois, une haine presque palpable, pour ne pas dire ... du racisme anti-blanc.
                    C’est devenu une évidence pour beaucoup. Hélas.


                  • cumbuco 11 mars 2009 00:50

                    tout a fait d’accord et souvenez vous de l’histoire de la greve du club med en martinique.....


                  • mike57 10 mars 2009 13:25

                    On cède aujourd’hui au LKP, et demain, on n’aura plus aucun argument à opposer aux Corses, aux Basques, voire aux "Savoisiens".
                    Et puis, personnellement, il me gonfle cet état impitoyable avec les faibles, qui passe son temps à fliquer le citoyen honnête (tu portes ton gilet jaune ? t’as installé tes détecteurs de fumée chez toi ? tu manges cinq fruits et légumes par jour ?), mais s’aplatit comme une carpette devant les forts (tu brûles les banlieues, t’as raison, on te respectes pas ! tu tires sur les flics dans les Antilles, t’as raison, on est des néo-colonialistes !).


                    • JahRaph JahRaph 10 mars 2009 13:39

                      @Mike57 : donc si je comprends ton raisonnement : Sarko est trop conciliant, donc à la prochaine élections tu voteras FN ?

                      Tu vais parti de ceux qui ont voté FN en 2002, Sarko en 2007, et qui voteront FN à nouveau en 2012 !! (cf dernier article de mon blog)......


                    • masuyer masuyer 10 mars 2009 13:46

                      JahRaph,

                      il est évident que courtiser les électeurs du FN peut-être stratégique à court-terme (2007). Mais vous ne pourrez que les décevoir (d’ailleurs même LePen les déceverait). Ils se sentent en insécurité, mais se trompent sur ce qui les menace et sur qui domine vraiment, comme en témoigne le post de Mike57.


                    • Zalka Zalka 10 mars 2009 13:30

                      Bon article.

                      Néanmoins, je pense que vous ne dénoncez pas assez le système qui conduit à cette situation. J’imagine que cela vous permet d’appuyer plus la seule proposition que vous faites.

                      Je pense qu’avant de parler d’indépendance, il faudrait chercher des vrais solutions aux problèmes économique. Et pour le coup, l’état pourrait avoir un rôle majeur à jouer.

                      1/ Remettre à plat le système fiscal, que ce soit pour les subventions ou les taxes, notamment dans les échanges avec la métropole ou les autres DOM.
                      2/Casser les monopoles, notamment celui des békés. On ne peut que rejoindre les manifestants lorsqu’on entend un descendant d’esclavagistes pester contre les historiens qui "ne parlent jamais des côtés positifs de l’esclavage" (j’imagine que de son point de vue, c’est effectivement plus qu’interressant). Cela passerait par un rachat publique puis une revente, quitte à essuyer des pertes.
                      3/favoriser la culture vivrière. Tout ce qui peut être produit dans les îles ne devrait pas être importé.
                      4/L’état pourrait éventuellement offrir des services de distributions. Pas dans un fonctionnariat, mais via des sociétés propriété de l’état. Cela favoriserait probablement la concurrence en cassant certains quasi monopole.


                      • Mouche-zélée 10 mars 2009 14:07

                        Ce que je retiens surtout c’est qu’un syndicaliste a été inculpé d’incitation à la haine raciale pour avoir dit : "ne pas être désireux de revivre l’esclavage" ...

                        Qui est incitateur à la haine raciale dans ce contexte ?
                        Le syndicaliste ou l’autorité ?


                        • oncle archibald 10 mars 2009 14:12

                           Mr la mouche votre citation est inexacte. Vous l’avez entendu dans son contexte la phrase du doux syndicaliste ? C’était clairement donne ton pognon sinon fais tes valises. Négociation serait-il devenu synonyme de chantage ?


                        • masuyer masuyer 10 mars 2009 15:23

                          Négociation serait-il devenu synonyme de chantage

                          Ben oui


                        • oncle archibald 10 mars 2009 15:45

                           @ masurier : bien d’accord avec vous le rapport de force au sein de l’entreprise fait que le chantage est la base des négociations, dans un sens ou dans l’autre. Actuellement ce sont les employeurs qui sont en mesure de l’exercer, à d’autres moments, lorsque l’économie était plus florissante, c’étaient les ouvriers qui gagnaient les bras de fer ... Mais en Guadeloupe le chantage n’est pas sur le plan des revendications salariales, il est sur le plan des personnes, avec fond de racisme latent de part et d’autre, c’est ça qui est bien gênant et ne laisse rien entrevoir de bon pour l’avenir. Aucun accord ne pourra enlever aux descendants des esclaves l’envie de virer hors de "leur île" (on est chez nous ils sont pas chez eux ... ) les descendants des esclavagistes et par assimilation ceux qui sont blancs de peau et réputés donc au minimum infâmes colonialistes. Je ne pense pas que l’auteur se trompe en disant qu’ils sont français pour les avantages que cela procure mais qu’ils préféreraient être Guadeloupéens avec les mêmes avantages.


                        • masuyer masuyer 10 mars 2009 16:04

                          Le racisme en territoire post-colonial est une expression de la lutte des classes. Les mécanismes d’exploitation, même en République, sont très durs à supprimer. Observez autour de vous, en métropole pour éviter l’exotisme fausseur de perception. Si le système était "méritocratique" et égalitaire, vous devriez avoir plus d’individus issus des classes populaires (puisque le nombre joue en leur faveur) que des classes privilégiées au commande de l’appareil d’Etat, des grandes entreprises, dans les grandes écoles. C’est l’inverse qui se produit :

                          · Une autre étude conduite en 1995 par MM. Claude Thélot et Michel Euriat22(*), et ciblée sur quatre grandes écoles prestigieuses (Polytechnique, l’Ecole normale supérieure, HEC et l’ENA), constitue une « référence » dans l’analyse de la diversité sociale. Cette analyse aboutit à un constat apparent de « régression » dans le recrutement social de l’élite scolaire : en effet, alors que 29 % des élèves de ces écoles étaient d’origine « populaire »23(*) au début des années 1950, ils ne sont plus que 9 % quarante ans plus tard.

                          source Senat


                        • jerome 10 mars 2009 14:27

                          Le" plus gros la dedans , c’est que le meneur est fonctionnaire de l’Anpe ... payé 40% plus cher
                          que ses confères métropolitains pour travailler là ou il habite !!! Mais il travaille quand , ce gros lippu vindicatif ?
                          Quel est donc son but réel ? sinon foutre la merde , puisque lui n’a à priori rien à gagner - 200 E pour lui
                          c’est peanut ... On est en droit de se poser des question , nous autres contribables cochons de payants 


                          • saint_sebastien saint_sebastien 10 mars 2009 14:35

                            article médiocre et démago qui ne prend pas en compte la réalitré du terrain , et un coup de la vie 50% plus cher qu’ici...


                            • La Taverne des Poètes 10 mars 2009 14:46

                              Une compilation de brèves de comptoirs qui contient quelques arguments intéressants hélas discrédités par le ton du caricaturiste, pardon de l’auteur.


                              • MagicBuster 10 mars 2009 14:47

                                L’auteur nous parle d’un territoire subventionné à 93% ; un chiffre qui en dit long.... mais quel est pourcentage de subvention de la guyane, de l’ile de ré , de la corse ou même de la Creuse  ? ? ?

                                Doit-on donner l’indépendance à tous les territoires non productifs (ou moins productifs) ?

                                Effectivement , c’est une question intéressante, qui s’est d’ailleurs posée en Belgique ... quitte à faire deux Belgique .....

                                Le résultat ne donnera pas plusieurs France mais aucune France.
                                La France est précisément le produit de la richesse des différences entre les français.

                                Si le conflit en guadeloupe s’est radicalisée, c’est en raison de l’abandon de l’état et non de la trop grande implication. Envoyer de l’argent ne résoud aucun problème.

                                NB : Il ne faut pas donner de poissons aux affamés, il faut leur apprendre à pêcher.


                                • Redj Redj 10 mars 2009 15:05

                                  Effectivement, pour la Corse on peut se demander. N’est-ce-pas une zone franche ? N’y a t-il pas pléthore e fonctionnaire issus de l’île ? Et pour l’acceuil des touristes, on fustige les guadeloupéens, mais les corses sont pas mal non plus. Ils ne veulent pas de l’état français, mais pourtant en vive en grande partie. Pourquoi ne pas donner l’indépendance à la Corse ?

                                  P.S : je sais que je ne vais pas me faire des amis en disant cela...



                                • FYI FYI 10 mars 2009 15:53

                                  "Pourquoi ne pas donner l’indépendance à la Corse ?"
                                  C’est historique

                                  Pour faire court, Napoléon est Corse, ça ne ferait pas sérieux pour l’Histoire de France, que de rejeter en quelque sorte son héritage...
                                  On peut dire que c’est dogmatique


                                • Entada Entada 11 mars 2009 02:34

                                  Napoleon lui qui a retablit l’esclavage en Guadeloupe (certainement sur les bons conseils de Josephine fille de colons martiniquais (qui eux ont preferer se vendre aux anglais pour conserver l’esclavage alors que la Guadeloupe s’était libéré et s’est battu contre les anglais pour resté francais c’est aussi ca l’Histoire de France : les Guadeloupéens sont fiers d’etre francais : voir les departs pendant la 1er et 2em guerre mondiale ) A ajouter au mefait de Napoleon celui d’avoir trahi Toussaint Louverture cet homme qui a libérer ST Domingue (Francais) des anglais et des espagnols devenu Haiti car ils ont refusé le retablissement de l’esclavage (en Guadeloupe ,Richepance a tué les anti esclavagistes(blanc et noir) relisez Delgres , Ignace , la mulatresse Solitude : c’est une histoire sombre de la France ) : bien entendu cette histoire est venu aux oreilles de Toussaint qui s’est battu pour conserver la liberté de son peuple et a anticipé la venue des francais retablir l’esclavage en Haiti : ils n’ont eu que la liberté en payant a la France 150 millions or ce qui a plombé pendant plus de 100 ans l’economie d’Haiti (a cela ajoutons les duvaliers et tonton macoutes gracement subventionné par les banques francaises) et voila le resultat d’Haiti : la France est coupable de cette misere
                                  pour en venir a 150 ans de la fin de l’esclavage en Guadeloupe ; je dirais faux ! le code noir en 1848 a été replacé par le code de l’indigenat qui n’est qu’une continuité de l’esclavage jusqu’en 1946 date de la departementalisation : a cette epoque ce sont les békés qui ont été indemnisé et non les esclaves pour l’argent qu’ils aillaient perdre en liberant leur mains d’oeuvre docile et ca ne s’arrete pas en 1946 : suit les subventions uniquement pour les békés encore pour dynamiser les monocultures (canne a sucre puis banane dont les terres appartiennent toujours a ces fameux colons ) en 1970 le seul geste qu’a eu l’etat francais pour les "Negres" c’est le bunidom : c’est a dire exporté ,deraciné, 400000 Antillais "noirs" vers la France pour apaisser les tensions sociales qui ont donné les emplois dans la fonctio publique en metropole (les postes les hopitaux) fin des années 70 : suite a la degringolade des monocultures , l’Etat a encore subventionné les békés et plutot que de se diversifié et reussir une autonomie alimentaire ,les fameux békés ont misé sur le monopole de la distribution (facile ! nous avons une loi ici qui nous oblige a tout importé de France et que notre production soit exclusive aussi vers la France)
                                  voila le dilemne : et voila ce que le LKP mets sur la table : en finir avec cette oligarchie ,les monopoles , la complicité de l’Etat : le probleme c’est que nous devons tout mettre a plat ; recommencer a zero : nous n’avons aucune industrie ici (l’autonomie complete ou l’independance est impossible : d’une part a cause de la taille de l’ile : demander a l’ile d’yeu d’etre independante c’est un peu pareil)
                                  nous devons chercher a developper notre agriculture deja pour une autosuffissance et ne pas manger 90% de nourriture de France : voila ou on en est dans cette absurdité de colonie de comptoir
                                  creer de la valeur ajouté a nos entreprise pour pouvoir exporté quelque chose de valable pour les 2 parties : la guadeloupe et la France : la banane faut arreter : c’est les metropolitains qui la subventionnent a cause de la banane dollars (4 francs le kilo contre 7 francs le cout de production ici : la main d’oeuvre est cher mais on peut pas nous demander de travailler au meme salaire qu’un "nicaraguien" : 50 euros par mois ! c’est le meme probleme pour les ouvriers en france : devrait il s’aligner sur le salaire d’un coreen ?)
                                  vous voyez le probleme est complexe ! et les medias de France ne font que travestir les idées du LKP : le racisme de Domata par exemple ces derniers jours ! (sans faire de focalisation a l’extreme des bekés il y a d’autres profiteurs !) dire que ceux qui n’appliqueront pas le rapport bino devront quitter la guadeloupe en ajoutant les békés vous ne retablirez pas l’esclavage ; il faut savoir que les seuls organisations patronnles qui n’ont pas signé sont justements les békés ou tres grosses boites (pourpourrir le mouvement social) comment comprendre que les petits patrons (TPE 90% ici) eux accepte de se sacrifier et pas les gros ?
                                  un moment donné : ras le bol apres 44 jours de grève et en face de nous toujours ce meme esprit neocolonialiste 


                                • Zalka Zalka 10 mars 2009 15:01

                                  On peut toutefois se permettre de leur donner à manger le temps de l’apprentissage.


                                • Stephane Guezenec Stephane Guezenec 10 mars 2009 15:07

                                  Merci Archibald. Ce qu’il faut, c’est aussi ne pas oublier de se marrer au passage.


                                • saint_sebastien saint_sebastien 10 mars 2009 15:07

                                  A l’auteur , les revendications de ces gens est une augmentation de salaire et une baisse de prix , pas qu’on augmente leur RMI , ces gens veulent travailler et ce nourrir correctement , pas chomer et manger de la merde....

                                  Voila pourquoi votre article est mensongé limite diffamant pour ces gens qui se battent pour leur droits , comme on s’est battus pour en avoir. Vous croyez que votre situation est acquise ? vous êtes naifs , et vous devriez plutot soutenir le combat de ces gens pour leur droits , à moins que vous ne soyez qu’un escalavagiste révisionniste et raciste.


                                  • Stephane Guezenec Stephane Guezenec 10 mars 2009 15:10

                                    Si on n’est pas communiste, c’est qu’on soutient Hitler, si on n’aime pas le LKP c’est qu’on est raciste. On la connaît la chanson. Et personnellement, je ne veux plus chanter.


                                  • La Taverne des Poètes 10 mars 2009 15:18

                                    "Mais augmenter les salaires par la force ne résoudra rien, les prix suivront."

                                    Archi faux : La montée des prix a ici précédé de loin la revalorisation des salaires, qui d’ailleurs a beaucoup tardé et ne serait pas intervenue sans ce mouvement populaire de grande ampleur.


                                    • Stephane Guezenec Stephane Guezenec 10 mars 2009 15:29

                                      Peut-être avez-vous raison. Mais ce n’est pas le fond du problème. Encore une fois, je suis pour la fin des monopoles qui permettent à certains de s’enrichir. Mais cet enrichissement se fait moins sur le dos des Guadeloupéens que des métropolitains, puisque la Guadeloupe ne produit RIEN ou presque et dépend entièrement du contribuable français, tout en accueillant mal le tourisme, seul richesse de l’île, comme le prouve le développement des îles voisines.


                                    • La Taverne des Poètes 10 mars 2009 15:39

                                      Sur le premier point : Ce n’est pas la majorité des Guadeloupéenes qui profitent de ce sytème critiquable mais une très faible minorité de Blancs dont certains se comportent comme des colons.

                                      Pour ce qui est de l’accueil, pensez-vous que les Antillais soient accueillis comme il le faut -en "Français comme les autres" - quand ils viennent en métropole ?


                                    • oncle archibald 10 mars 2009 15:52

                                      Mes frères ma sœur et moi avons eu droit en guise de berceuse pendant toute notre enfance "respectez le client qui vous fait vivre" que répétait inlassablement notre père en toutes occasions. Je ne m’en plains pas.


                                    • LE CHAT LE CHAT 10 mars 2009 15:19

                                      Ton raisonnement est valable aussi pour la Corse , d’ailleurs l’indépendance de la Corse a plus de supporters parmi les continentaux que chez les iliens ! ils ne sont que 11% la revendiquant ... http://fpl.forumactif.com/foru-corsu-f2/sondage-corse-51-d-autonomistes-10-d-independantistes-t4313.htm


                                      • jak2pad 10 mars 2009 15:55

                                        dans mon enthousiasme, j’ai oublié de féliciter l’auteur : bravo et merci pour un article enfin crédible, rafraîchissant et qui sonne juste !


                                        • Stephane Guezenec Stephane Guezenec 10 mars 2009 16:23

                                          Merci pour les rafraîchissements. Vos compliments me vont droit au coeur - comme me mettent en joie les injures de ceux qui ne veulent pas comprendre que la Guadeloupe ne produit RIEN, alors que les îles voisines tentent de s’en sortir sans insulter les touristes.


                                        • masuyer masuyer 10 mars 2009 16:38

                                          Stéphane,

                                          Guadeloupe ne produit RIEN, alors que les îles voisines tentent de s’en sortir sans insulter les touristes

                                          Bon, déjà nul ne vous oblige à prendre vos vacances en Guadeloupe (ni aux Caraibes d’ailleurs), en plus ça vous éviterait de prendre un avion dont l’impact sur l’environnement et sur les réserves en pétrole ne sont plus à démonter.
                                          Deuxio, peut-être que les Guadeloupéens ont peut-être envie (en tout cas je l’espère) d’être autre chose que la couleur locale d’un paysage de carte postale pour CSP+ stressé. Vous n’avez jamais songé qu’en tant que DOM, la Guadeloupe était soumise aux directives européennes, qui s’appliquent très souvent aux secteurs de la pêche et de l’agriculture, secteurs qui étaient primordiaux dans ces îles ? La prime à la casse pour les bateaux de pêche, cherchez aussi de ce côté-là. C’est un indice.

                                          Sinon vous pouvez continuer à vous rassurez en vous répétant que vous êtes un honnête travailleur métropolitain qui en à marre de payer pour des veinards qui ont déjà la chance d’être au soleil. Car c’est bien "la misère serait moins pénible au soleil". smiley


                                        • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 10 mars 2009 16:46

                                          t’es un menteur,stéphane.


                                        • La Taverne des Poètes 10 mars 2009 16:14

                                          Je suis personnellement fondamentalement opposé à l’idée contenue dans le titre  : on ne vient pas coloniser un pays pour ensuite forcer les gens devenus citoyens de ce pays à prendre leur indépendance. C’est contraire à tout principe de morale et de démocratie. Sans quoi demain on peut lâcher les Réunionnais ou les Corses puis...vous ? Quel Etat démocratique agirait ainsi ? Vous ne pouvez que souhaiter que les Guadeloupéens réclament par eux-mêmes leur indépendance. Vous avez le droit sinon de critiquer le système - qui est critiquable - mais des propositions concrète eusent été plus judicieuses et moins stigmatisantes que cette caricature de raisonnement.


                                          • Stephane Guezenec Stephane Guezenec 10 mars 2009 16:40

                                            C’est amusant ça. Exiger des "colons" qu’ils restent jusqu’à ce qu’on leur demande de partir. Quelles acrobaties sont nécessaires pour justifier l’injustifiable ! Vous souhaitez payez toujours plus pour la Guadeloupe, c’est très généreux. On a le droit de ne pas partager cet avis.


                                          • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 10 mars 2009 16:49

                                            mais c’est pas possible d’etre autant falsificateur !
                                            t’es surement un consultant en consulting pour lefebrve.
                                            shame on you !


                                          • La Taverne des Poètes 10 mars 2009 16:53

                                            à l’auteur : Moi, je ne considère pas les Antillais comme de sous-citoyens dont on peut se débarraser quand on veut. Votre idée de la démocratie et de la citoyenneté m’écoeure.


                                          • masuyer masuyer 10 mars 2009 17:18

                                            Stéphane de Sainte-Anne d’Auray si j’en crois votre patronyme.

                                            Je vous félicite d’avoir, parmi votre liste de poncifs, évité celui de "l’argent-braguette" qui fait tant rigoler au comptoir du Café du Commerce ou de Tavarn ar c’hafe coefed sur l’air de la "bite des noirs" si chère à notre auto-proclamé tout autant que défunt défenseur de la chanson française. Je me rappelle que dans le breton populaire, allocations familiales se dit "arc’hant-lost" (littéralement argent de queue, au sens sexuel). On doit trouver ce type de métaphore dans toutes les langues populaires des contrées qui connaissent ce système. Il fut un temps où la Bretagne jouait dans l’imaginaire national le rôle de la Guadeloupe aujourd’hui : pour mémoire.

                                            Il y a des choses immuables décidément. smiley


                                          • snoopy86 10 mars 2009 17:25

                                            Masu

                                            C’est oublier que le concept de "l’argent-braguette" a été défini par les antillais eux-mêmes...


                                          • masuyer masuyer 10 mars 2009 17:50

                                            Snoopy,

                                            en quelle année ? non c’est pour vérifier qu’il n’ya pas antériorité chez les Bretons.

                                            J’espère que Bécassine est quand même plus évoluée que l’Oncle Tom.


                                          • JahRaph JahRaph 10 mars 2009 23:38

                                            @La Taverne : c’est clair, je suis sûr que si l’auteur était Flamand, il serait pour l’indépendance de la Wallonie !

                                            C’est du petit-nationalisme.... Ce genre de comportement a mené à l’éclatement de la Yougoslavie (même si celui-ci avait d’autres causes évidemment)...

                                            Et malheureusement ce genre d’idées populistes "gagne" beaucoup d’esprits en temps de crise !!! On ne veut pas payer pour les pauvres (antillais, wallons, juifs, ...), d’une certaine région du pays, ou d’une certaine origine ethnique ou religieuse. Car ils profitent trop du système et/ou causent eux-même grand préjudice au système.

                                            C’est dit de manière feutrée, mais en gros, c’est le refus du fondement social du pacte républicain. C’est en France. Ca me fait gerber !!! smiley

                                            Demain, je vous recommande chaudement un bon ptit reportage sur Arte à 20h30 : Milice, film noir..... (c’est sur Pétain et les siens, et parfois ici je me demande s’il n’a pas toujours des partisans smiley )


                                          • minidou 10 mars 2009 16:42

                                            Et toi captain, tu produis quoi ?


                                          • minidou 3 juillet 2009 15:59

                                            Si tu m’appelles « ton minidou » je risque de surtout produire des ronronnements ;)


                                          • minidou 10 mars 2009 16:41

                                            Le problème est que le développement est quasi impossible dans un pays qui a conservé une structure de répartition de richesse de l’ancien régime. Plus de 90% de la richesse detenue par 1% de la pop. alors qu’à titre de comparaison, en métropole les 1% des plus riches détiennent environ 30% de la richesse nationale. Par définition il s’agit d’une économie de la rente, qui a pour particularité d’être héréditaire. Aucune incitation à bosser, à créer de la richesse. La France a du par 3 fois opérer une redistribution de grande ampleur (1789, 1848, 1945) pour assurer son développement. De ce point de vue les transferts sociaux apparaissent d’avantage comme un prix à payer par la métropole pour protéger le patrimoine béké et assurer sa présence aux 4 coins du monde, que comme un réél service rendu aux insulaires.
                                            La contrepartie de tout cela est une ambiance délétère, une société où la question de l’esclavage occupe encore une place centrale dans le débat social, 160 ans après son abolition...Une désincitation au travail, on peut regretter que cette vision n’apparaisse pas dans le discours du LKP, mais faire porter aux insulaires le poids et la responsabilité de cette situation, comme semble le faire l’auteur, est une visions très partielle sinon partiale de cette réalité.


                                            • oncle archibald 10 mars 2009 17:13

                                               Bien d’accord avec vous, l’argent public injecté dans ce conflit pour le calmer va servir encore une fois les intérêts des dominants, dont les plus "visibles", les plus "mythiques", les plus commodes à montrer du doigt sont les békés descendants des esclavagistes mais il doit bien y avoir aussi les intérêts de quelques multinationales dans la banane le rhum ou le tourisme . A court terme l’effet recherché sera obtenu : mettre un terme au risque d’insurrection de la population noire, mais à long terme ?

                                              Pourquoi l’état au lieu de jeter notre fric ne l’utilise t-il pas à casser les monopoles et à faire émerger en Guadeloupe comme ailleurs une activité produisant plus directement des fruits pour ses acteurs immédiatement impliqués ? La Guadeloupe aurait pu être un laboratoire d’idées de sortie de la crise du capitalisme avec des acteurs de part et d’autre plus responsables et mois hypocrites.


                                            • snoopy86 10 mars 2009 17:31

                                              "Plus de 90% de la richesse detenue par 1% de la pop"

                                              Une source ? Et qui ne soit pas bellaciao...

                                              A défaut on pourra parler d’idée recue ou pire de propagande..


                                            • snoopy86 10 mars 2009 18:48

                                              Salut Dom

                                              C’est leur nouveau truc : ces salauds de békés ont tout, les autres rien....Sauf que l’auteur a parfaitement décrit comment tout le monde profite du systéme depuis des dizaines d’années..

                                              S’ils te font le même coup pour la France les 10% les plus riches possédent 46% du patrimoine...


                                            • minidou 11 mars 2009 11:12

                                              Ce sont les chiffres qui ont été cité par tous les grands médias, TF1 et France2 compris, que, pour le coup, je ne qualfierais pas de médias bolcheviques.


                                            • jms 10 mars 2009 17:02

                                              Article intéressant et qui met en avant une réalité. J’étais en vacances en république dominicaine la semaine dernière et je me faisais un peu la même réflexion. Dans cet autre pays du tourisme, nettement plus pauvre, le salaire moyen est à 100 euros et beaucoup de gens vivent dans des petites maisons en tole ondulée, le tiers monde ou presque. Pourtant ils arrivent à survivre en produisant au moins tous les produits agricoles, ce qui n’est pas le cas de la Guadeloupe. Si celle-ci ne pourrait pas vivre indépendante, c’est avant tout voulu. On maintient cette ile dans la dépendance vis-à-vis de la métropole pour lui oter toute idée d’autonomie politique. C’est pas du laisser faire c’est bien voulu.

                                              Les solutions pour que la Guadeloupe aille mieux : favoriser la production locale et commercer préfentiellement avec les pays voisins (mexique, brésil, caraïbes, ...), plus près et à des prix meilleurs marché. Et arrêter d’importer massivement de la france métropolitaine. Les antillais sont capables de s’en sortir si on arrête de se comporter avec eux comme des colons.


                                              • Reinette Reinette 10 mars 2009 17:14

                                                Stephane Guezenec

                                                43 ans - Consultant en entreprises. Auteur d’ouvrages introuvables, donc rares, mais étonnament peu chers. Individualiste désespéré par l’individualisme.

                                                introuvables ou imbuvables ??? On peut se poser la question quand on vous lit !

                                                Le scandale de la Guadeloupe, ce n’est pas la pauvreté - personne n’y meurt de faim (l’auteur)

                                                Haïti, premier pays libéré de la servitude et actuellement l’un des plus pauvres du monde, mais qui semble avoir exporté l’un de ses savoir-faire, les Tontons Makoutes. (l’auteur)

                                                Tiens, coïncidence, l’auteur, Stéphane GUEZENEC, est en parfaite accord avec LEFEBVRE, le bêlâtre du NEUF DEUX

                                                Guadeloupe  : Frédéric Lefebvre assimile le LKP aux "tontons macoutes"
                                                "On voit bien que c’est un indépendantiste et il a sans doute l’impression qu’il a été élu président de la République de la Guadeloupe", a lâché vendredi 6/03 Frédéric Lefebvre, un des porte-parole de l’UMP, à RMC. "Je pense qu’aujourd’hui il faut faire cesser ces opérations d’intimidation qui ressemblent plus à des opérations de type mafieuses", a poursuivi le député des Hauts-de-Seine, évoquant des reportages en Guadeloupe où on voit agir "des sortes de tontons macoutes du LKP". Une allusion à la milice paramilitaire créée par un ancien dictateur de Haïti au début des années 1960 et connue pour son extrême violence contre les opposants politiques et les populations civiles.

                                                GUEZENEC / LEFEBVRE même combat !?

                                                Cible d’une enquête judiciaire pour provocation à la haine raciale, le leader du LKP guadeloupéen, Elie Domota a vivement réagi, lundi 9 mars, sur Europe 1. "Ce ne sont que des mensonges", "c’est une manœuvre de plus pour tenter de nous intimider", a-t-il soutenu. "S’il y a convocation devant les tribunaux, nous ferons en sorte que le tribunal soit l’espace où il y aura ce qu’on peut appeler le grand déballage sur la réalité sociale, historique et culturelle de la société guadeloupéenne en 2009", a-t-il assuré.

                                                Il s’est insurgé contre "les grandes entreprises, les multinationales de l’agroalimentaire, les chaînes internationales d’hôtellerie qui refusent d’appliquer" l’accord signé par le LKP et une partie du patronat guadeloupéen sur une hausse des bas salaires de 200 euros. "C’est inadmissible, a-t-il dit. Nous sommes en grève dans tous ces établissements et nous appelons la population à boycotter ces établissements."

                                                Selon Elie Domota, "il faut arrêter de prendre les Guadeloupéens pour des serpillières".


                                                • rinaldo maurice 10 mars 2009 18:06
                                                  Je rappelle à ce monsieur que nous ne voulons pas pour le moment l’INDEPENDANCE ,c’est la solution facile pour tous assoiffés de pouvoir !
                                                  Ce que nous voulons c’est que la FRANCE officielle NOUS respecte,il est décevant pour un PRESIDENT EN EXERCICE,tel NICOLAS SARKOZY,aille pleurnicher la cause indéfendable en public d’une voyou de luxe au MEXIQUE .JE DOUTE FORT QUE LE PEUPLE MEXICAIN PASSE SUR LE PASSE CRIMINEL DE LA FRANCE à l’époque de Napoléon 3 ,et qu’il oublie ques les ISLES DE LA CARAIBES ont vu leurs habibants TAINOS massacrés par un francais bon teint Pierre Belain d’esnambuc en 1645,voir son pedigree sur wikipedia !
                                                  POUR QUE FELIPE CALDERON accepte ce lamentable marchandage ELLE DEVRA PAYER LE PRIX FORT , ;si l’opposition mexicaine LAIISE FAIRE !CE QUI N’est nullement acquis
                                                  En attendant les Dom sont en ébullition et le PRESIDENT SARKOZY NE S"est jamais présenté.drôle de gouvernance de la part d’un pays qui se dit LA PATRIE DES,HUMAINS !
                                                  NOUS RAPPELLONS Q’UNE CONSTANTE DE CETTE GOUVERNANCE EST DE PRATIQUEE UN TRAUMATISME DEMOGRAPHIQUE PERPETUEL,dans le but d’empêcher la création d’une élite responsable.PAR EXEMPLE SUR 10 BACHELIERS DE HAUTS NIVEAUX QUI REUSSENT AU CONCOURS DES GRANDES ECOLES SEULS 2 RETOURNENT POUR Y ETRES DES SERVITEURS ZELES DU STATUT QUO.CE QUE LA COMUNAUTE AFROAMERINDIENNE DES USA NE SUBIT PAS..
                                                  JE LUI DIT QUE NOUS SOMMES TOUS DES DOMOTO :MEADER D’LKP :
                                                   
                                                  Les partisans du maintien de l’ordre colonial se mobilise pour faire taire notre Leader DOMOTA !
                                                  Nous n’accepterons jamais cela !

                                                  Je rappelle que DOMOTA n"a pas un passé d’exterminateur de nos parents Amérindiens et NI de voleur de leurs terres KARUKERA.
                                                  La France officielle a t’elle un titre de propriété justifiant sa présence sur cette terre. ?
                                                  Cette France officielle doit le paiement ,avec des pénalités de retard 374 ans d’impayés.
                                                  Notre ministre ERIC BESSON FRIAND DE TEST ADN VIS A VIS DE NOS PARENTS AFRICAINS DONT 550000 ont permis de jeter dehors les NAZIS et de faire que ce pays respire l’air de la liberté où était vos PARENTS ENTRE 1939 ET 1945,dans quelles unités combattantes étaient-il ? </O&NBSP ;:P>
                                                  POUR NOUS IL EST UN INGRAT !
                                                  Avez -vous et aussi vos collègues ont-ils un parent en ce moment à KABOUL entrain de DEFENDRE LES VALEURS REPUBLICAINES QUI VOUS SONT SOIIT DISANT SI CHERES ?
                                                  Les BEKES ONT VOLE DES MILLIARDS d’HEURES DE TRAVAIL A NOS PARENTS AFROAMERINDIENS HINDOUX</O&NBSP ;:P>
                                                  .AVEZ VOUS LES FICHES DE PAIE QUI ATTESTENT QUI LES ONT PAYES ? </O&NBSP ;:P>
                                                  Dans le droit français tout travail mérite salaire !</O&NBSP ;:P>
                                                  DOMOTA N’A JAMAIS FAIT TRAVAILLER COMME ESCLAVE UN DE VOS PARENTS BEKES !
                                                  De milliers de nos parents ont été obligés d’aller à PANAMA creuser le canal pour le compte de FERDINAND DE LESSEPS qui les a laissé dans ce pays comme des CHIENS ,des békés se sont sucrés sur leur dos</O&NBSP ;:P>
                                                  .ONT ILS ETE INQUIETES PAR LA JUSTICE</ST1&NBSP ;:PERSONNAME> ?
                                                  QUI A DEPORTE DE MILLIERS DE NOS PARENTS EN FRANCE HEXAGONAL EN 1802,ce ne sont pas les parents de DOMOTA.On attends toujours le retour de leurs OSSUAIRES au pays,et une reconnaissance publique que c’était un crime,BONAPARTE DOIT ETRE CONDAMNE,et le fort qui porte son nom à TERRE DE HAUT débaptisé ! </O&NBSP ;:P>
                                                  .Pour votre gouverne ils sont en BRETAGNE ET EN CORSE ;nos parents fossilisés subissent depuis .206 ANS UN OMERTA INSUPPORTABLE ,ce qui est un crime.
                                                  NOUS AVONS PU RECUEILLIR GRACE A DES AMIS CORSE 500 NOMS DONT CERTAINS TRES CONNUS TELS LES AZOR,LES CHRISTON ....
                                                  Qui a volé notre 10 tonnes d’or en 1944 ,ce n’est certainement pas les parents de DOMOTA !
                                                  DEMANDEZ A LA MARINE QUE</ST1&NBSP ;:PERSONNAME> FAISAIT LE CROISEUR EMILE BERTIN A FORTDE FRANCE ENTRE 1940ET 1944 COMMANDE PAR LE CAPITAINE DE VAISSEAU ORTOLI .CET OR DOIT ETRE RETOURNE AU PAYS AVEC 64 ANS DE PENALITES DE RETARD !

                                                  </O&NBSP ;:P>
                                                  Nous demandons à ,tous ceux qui ont des informations complémentaires sur notre OR ,à les diffuser de manière urgente </O&NBSP ;:P>
                                                  LE PREFET ,LE PROCUREUR, LE TPG ONT UNE ARMEE SUR équipée à l’IRANIENNE QUI DOMINE TOUT NOS ESPACES :</O&NBSP ;:P>
                                                  TERRESTRE ,MARITIME,AERIEN DE MANIERE ILLEGALE ET THEATRALE .
                                                  SI ON DOIT INSTRUIRE LE TERME DE VIOLENCE .DOMOTA EST UN RIGOLO.IL N’a pas dans ses mains du sang de travailleurs GUADELOUPEENS HISTORIQUES OU DE FRAICHE DATE NI DE BEKES NI D’AFROAMERINDIENS .CE QUI EST LOIN D’être le cas pour vos institutions :</O&NBSP ;:P>
                                                  L’armée de terre , la marine et la gendarmerie.</O&NBSP ;:P>
                                                  Je n’aurai pas la cruauté de vous énumérez tous les massacres JAMAIS SANCTIONNES PAR LA JUSTICE DE</ST1&NBSP ;:PERSONNAME> LA FRANCE QUI</ST1&NBSP ;:PERSONNAME> OSE PRENDRE EN CE MOMENT LA DEFENSE DE</ST1&NBSP ;:PERSONNAME> VOYOUS Voir l’affaire du TCHAD où des enfants ont été kipnappés non par DOMOTA ,mais de beaux et belles METROPOLITAINS !
                                                  Que va faire le Président SARKOZY au MEXIQUE DIMANCHE 8 MARS 2009 ?</O&NBSP ;:P>
                                                  IL VA PLAIDER EN AUTRES LA CAUSE INDEFENDABLE</ST1&NBSP ;:PERSONNAME> D’UNE VOYOU DE LUXE QUI A ETE CONDAMNEE PAR UN TRIBUNAL SOUVERAIN !
                                                  ON IGNORE LA REACTION DU</ST1&NBSP ;:PERSONNAME> PEUPLE MEXICAIN FACE A CETTE EXTRAVAGANTE DEMANDE.
                                                  QUI A VOLE LES 2 BRONZES CHINOIS ?</O&NBSP ;:P>
                                                  Certainement pas DOMOTA !
                                                  DONC JE CONSIDERE QUE VOUS ËTES BIEN PLACE POUR SAVOIR QU’ON NE FAIT QUE PARLER EN GUADELOUPE .
                                                  On est sans armes ,pas d’armée terrestres ,maritime,aérienne,spatiale , ,pas d’industrie d’armement qui inonde la planète d’engins de mort dont les jeunes Angolais ont eu a en souffrir</O&NBSP ;:P>
                                                  L’affaire de l’ Angolate ce n’est pas seulement une histoire d’argent mais surtout de ventes illégales d’armes à ce pays !</O&NBSP ;:P>
                                                  Il faut faire venir les représentants des pays de la CARAIBE</ST1&NBSP ;:PERSONNAME> victimes du désastre écologique commis par la FRANCE OFFICIELLE</ST1&NBSP ;:PERSONNAME>,dès la venue du bourreau des TAINOS :PIERRE BELAIN D’SAMBUQUE en 1645
                                                  IL FAUT DIRE AU PRESIDENT OBAMA QUE LA FRANCE MARTYRISE</ST1&NBSP ;:PERSONNAME> DE MANIERE MACHIAVELIQUE LES DESCENDANTS DES COMBATTANTS DE 1779 A</ST1&NBSP ;:METRICCONVERTER> SAVANNAH EN GEORGIEET DE 1943 A</ST1&NBSP ;:METRICCONVERTER> ALGER EN ,A MONTE CASINO ,EN CORSE……. ,en nous infantilisant en nous maintenant dans des emplois de seconde main et en s’appropriant nos terres les plus aérées et en colonisant nos plages..</O&NBSP ;:P>
                                                  Il devient de plus en plus difficile de circuler le long du littoral squatérisé par des Allogènes . !Survolé par hélicoptère de PETIT BOURG A SAINT FRANCOIS ,vous serez édifier des maisons luxueuses ,où il EST formellement INTERDIT de METTRE PIEDS .Donc les 50 pas géométriques sont violés.</O&NBSP ;:P>
                                                  Enfin nous exigeons la libération de WILLY BRIGITTE injustement condamné à 9 neuf années de prison à Paris ;pour des faits avérés montés de toutes pièces par le juge BRUGNIERES !</O&NBSP ;:P>
                                                  ON SE DOIT DE SE MOBILER POUR LE FAIRE SORTIR LIBRE DES GEOLES ET VENIR DANS SON PAYS LA GUADELOUPE</ST1&NBSP ;:PERSONNAME></O&NBSP ;:P>
                                                  Texte parut sur caribcreoleone en commentaire d’un éditorial de JEAN CLAUDE RODES </O&NBSP ;:P>
                                                  J’ai fait des additifs ,car un texte dans ces circonstance n’est jamais définitif ! </O&NBSP ;:P>
                                                   </O&NBSP ;:P>
                                                   </O&NBSP ;:P>

                                                  • Alpo47 Alpo47 10 mars 2009 19:18

                                                    Maurice, ce que vous listez là est très hostile. Il n’est pas possible de reprendre chacun de vos arguments, il y en a trop...
                                                    Mais,tout de même, vous confortez ce qu’un certain nombre ici affirment ; Vous êtes encore dans la posture de "victime". Il faudra en sortir un jour. Non ?
                                                    je vous cite : "...La France officielle a t’elle un titre de propriété justifiant sa présence sur cette terre. ?
                                                    Cette France officielle doit le paiement ,avec des pénalités de retard 374 ans d’impayés.
                                                    .."
                                                    Ne laissez pas croire aux lecteurs que c’est encore et toujours une question d’argent.

                                                    Tout ce qu’en métropole, nous apprenons actuellement sur les Békés nous révulse largement. Jetez les à la mer. Mais même les requins n’en voudront pas.

                                                    Et, pour le reste, et bien, si beaucoup partagent toutes vos idées, je ne vois pas comment vous pouvez dire que vous ne voulez pas de votre indépendance. Mais il le faut absolument. La France que vous attendez et aimez ne peut que vous la donner, afin, déjà que vous retrouviez cette dignité auquel chaque personne a droit.

                                                    L’indépendance, vite ...


                                                  • Reinette Reinette 10 mars 2009 18:11



                                                    L’auteur, GUEZENEC, c’est la voix de son maître Frédéric LEFEBVRE, le Bêlâtre de Neuilly !



                                                    • Reinette Reinette 10 mars 2009 18:12

                                                      POUR CERTAINS, la Guadeloupe, C’EST LE PARADIS...

                                                      Parfait pour une défiscalisation en guadeloupe , la "résidence Saint-François Paradis"raduit l’équilibre parfait entre sérénité et urbanisme. Localisé dans
                                                      www.defiscalisationguadeloupeimmobilier.fr

                                                      • Reinette Reinette 10 mars 2009 18:28



                                                        Parfait pour une défiscalisation en guadeloupe , la "résidence Saint-François Paradis" traduit l’équilibre parfait entre sérénité et urbanisme. Localisé dans
                                                        www.defiscalisationguadeloupeimmobilier.fr

                                                        • Reinette Reinette 10 mars 2009 18:33

                                                          Désolée pour le doublon.

                                                          Mais qui habite le Paradis de Guadeloupe ?


                                                          • Стефан Илчев Nosocode 10 mars 2009 18:34

                                                            Côtes d’Armor : l’indépendance, et vite !

                                                            Pour les côtes d’Armor deux types de subvention sont possibles

                                                            PST : Programme Social Thématique, possibilité de subvention importante, mais contrainte locative sur l’ensemble du 22.

                                                            OPAH : Opération Progammée D’Amélioration de l’Habitat, revitalisation rurale en collaboration avec le département et la communauté de commune.


                                                            • herope kayen 10 mars 2009 18:35

                                                              Des propos démagogique du genre "travailler plus pour....." ou la France qui se lève... beaucoup de bruit pour rien si ne n’est un relent nauséabond. Une forme de mépris contre la Guadeloupe et les travailleurs (allusion à Castro etc..) votre cher président avec un déplacement personnel au Mexique (palace etc... évalué à plus de 50.000€) et tant d’autre abus là normal comme dit la pub  : on a chacun c’est valeur !


                                                              • onepiece 10 mars 2009 18:41
                                                                J’ai du mal à contenir la tristesse et le dégoût qui me viens en lisant cette article complètement décalé de la réalité, sans aucune recherche et plein de mépris et de préjugés envers ces propres compatriotes. La personne ayant écrit cette article est elle seulement déjà venu Guadeloupe ? De plus, les commentaires nauséabonds qui pullulent sur cette page m’afflige.
                                                                 
                                                                Vous qui critiquer l’accueil des guadeloupéens pouvait vous me donner le nombre de lycée hôtelier dans la région ? Pouvez-vous justifier le fait que la politique de développement de l’île n’est pas changée depuis la fin de l’esclavage ? Et à qui profite cet état de fait ?
                                                                 
                                                                Il est facile de juger l’état catastrophique de l’économie sans ce penché sur les causes. Votre articles creux véhiculant les idées du figaro, des le peniste et autredéchet n’est digne que de la benne à ordure . Je ne perdrai pas mon temps à vous expliquer tout les problèmes de la Guadeloupe . Vous n’en avais que faire. Continuer donc à vouloir mettre tous les nègres hors de France.
                                                                Liberté, égalité, fraternité sont des valeurs que vous avez oublié. Vu que vous estimer qu’il n’est pas nécessaire que vos compatriotes puissent jouir des mêmes droits que vous.

                                                                • Philibert 10 mars 2009 19:42

                                                                   Je pense tout pareil que Actias , mon soutien à l’auteur moi aussi pour son analyse , mais il ne faut pas perdre de vue que l’état d’assistanat dans lequel vivent les guadeloupéens nous en sommes responsables .
                                                                  Les politiques , nationaux mais surtout locaux ont peut-être une part de responsabilité dans cette affaire , non ?
                                                                  Il eut peut être été préférable d’investir dans le développement de l’économie plutôt que de développer une société de fonctionnaires improductifs .


                                                                • maharadh maharadh 10 mars 2009 19:13

                                                                  @ l’auteur,
                                                                  Merci d’avoir le courage de décrire les vrais problèmes des Antilles , je suis pour l’indépendance de tous les dom/tom , de tous les peuples que nous colonisons , ayant pas mal bourlingué dans ma jeunesse, j’ai constaté partout au hasard de mes pélégrinations, les mêmes causes produisant les mêmes effets, les descendants des esclavagistes ou les petits enfants des colonisateurs ont tous leurs villas qui donnent sur la mer et les autochtones sont repoussés au centre des îles souvent sur des terrains incultes dans des villages sans aucune infrastructure habitant souvent des cabanes en tôle .

                                                                  Et celà est valable dans beaucoup d’autres îles mêmes non colonisé par notre pays.

                                                                  Je précise que je suis blanc mais pas trop fier de l’être dans certains cas.


                                                                  • ddacoudre ddacoudre 10 mars 2009 19:29

                                                                    bonjour stéphane

                                                                    il est difficile d’apprécier ton article, je dirais que c’est une analyse colonialiste, n’en prend pas ombrage durant ce conflit çà a été le cas de presque tout le monde.
                                                                    ces îles sont des département, où le coût de transport est plus élevé qu’entre Lille et montpellier, et en plus il y a des frais de douane et d’octroie qui n’existent pas entre les deux villes citées. mais ce ’est pas là que le bas blesse, c’est quand l’on regarde le coût de la martinique et autre comme l’on regarde le budjet de l’état, on le comptabilise comme si c’était une colonie, avec la recherche de son indépendance économique,
                                                                    est-ce que l’on fait la même chose dans nos départements. ce serait possible aussi de les comptabiliser de la même manière et de regarder ceux qui vivent de l’aide des autres, comme si chacun d’eux étaient indépendant.

                                                                    et ceux qui n’auraient pas une industrie pour leur assurer une ressource, il n’y aurait qu’a les rendre indépendant, ainsi l’on capitaliserait la richesse, et la pauvreté on la laisserait à chacun d’eux.

                                                                    n’est-ce pas de cette manère que nous procédont avec cette crise, la pauvreté au peuple, à qui l’on prend de l’argent pour le donner aux riche banquiers.

                                                                    tous ceux qu se sont inclus dans ce type de raisonnement, ce qui n’exclu pas l’analyse statitique, ont eu une analyse colonialiste, sans même le savoir tant cela ést encré dans nos habitudes.

                                                                    depuis le temps que cette situation existe, tous ceux qui se plaignent des troubles que ne sont -il pas intervenu avant pour solutionner ces difficultés. certes il y a des riches, mais eux ils n’ont pas de problèmes.

                                                                    quand à ta remarque sur l’augmentation de salaire, ce serait un nouveauté dans ce bas monde que ce soit l’employeur qui le verse. le problème du salaire est moins sont montant que de savoir si l’on peut le revendre au client, il en a toujours était ainsi, c’est une fuite en avant sans fin aussi folle que celle, dans laquelle nous sommes entrés.

                                                                    cordialement.



                                                                    • Stephane Guezenec Stephane Guezenec 10 mars 2009 20:15

                                                                      Salut à toi, merci pour ton ton de contradicteur apaisé. Nous ne sommes pas d’accord, mais nous pouvons discuter calmement.
                                                                      Je comprends l’argument qui consiste à dire que l’on ne peut prendre chaque département et exclure de la communauté nationale ceux qui ne sont pas rentables, et je le partage. Ceci dit :

                                                                      - Aucun département n’aura un "score" d’assistance égal à 93%. Ce n’est sans doute pas une raison suffisante pour "exclure" la Guadeloupe, mais on a quand même le droit de souligner ce score et de s’en alarmer.

                                                                      - On a surtout le droit de dire que ce n’est pas une fatalité, et constater que la richesse de l’île - ses paysages, donc le tourisme - est victime du mauvais accueil réservé aux touristes, beaucoup mieux accueilli à St Domingue. Ce n’est pas polémique, c’est un fait établi.
                                                                      J’ai souligné dans mon article le fait que je trouvais scandaleux le monpole de certains dans la grande distribution ou la distribution du pétrole. Il faut agir là aussi.
                                                                      Mais réduire la France à un tas de racistes-esclavagistes-colonialistes est une INJURE aux contribuables français qui paient chers pour les DOM. Rappeller que le PIB de la Guadeloupe, grâce aux transferts de la métropole est 4 fois supérieur à St Domingue n’est pas une opinion, mais un fait.
                                                                      Bref, je fais partie de ceux qui en ont assez d’entendre Monsieur Domota, fonctionnaire payé avec une surprime de 40% et qui ne risque pas de perdre son emploi, grâce aux "racistes" français nous traiter d’esclavagistes. Je souhaite avant tout que les Guadeloupéens créent des richesses avant de réclamer systématiquement des aides.
                                                                      Bonne soirée


                                                                    • ddacoudre ddacoudre 10 mars 2009 23:19

                                                                      bonjour téphane

                                                                      la guadeloupe où la martinique sans industrie seront toujours handicapé comme l’est le languedoc roussillon. c’est une illusion de croire que par sa seule activité de la canne ou la banane, ou sa maigre agriculture lui donnerait une quelconque autonomie, reste le tourisme amuse toi donc à faire le calcul pour qu’il compense les 93% d’assistance et qui serait prêt à faire l’investissement en corrélation.. je ne pense pas qu’il soient moins attachés à leur identité que tous ceux qui n’ont pas voulu de plaque d’immatriculation annonymes en métropole. pour quoi il leur seraient interdit de se référencer à leur histoire vielle de seulement 150 ans, alors que nous nous bassinons le monde avec les droits de l’homme qui date de 1789, et que les juiifs nous assènent de leur diaspora qui date du temps des babylonniens.

                                                                      sa mémoire une société est aveugle, ensuite c’est l’utilisation que nous en faisons dans le présent qui pêche, en fonction du but que chacun poursuit intimement.

                                                                      cordialement.


                                                                    • Yohan Yohan 10 mars 2009 20:02

                                                                      @L’auteur
                                                                      Bravo pour le style sans ambage.

                                                                      Toutefois, j’y mets un bémol. Car,il y a quand même mieux à faire que de suggérer l’indépendance comme seule manière de traiter un problème récurrent. J’attends des gouadeloupéens qu’ils fassent des propositions pour changer la donne et non demander du pognon. Car le pognon ne résoudra pas leurs problèmes, au contraire il ne fera qu’aggraver la situation en créant des béances encore plus grandes.
                                                                      Des propositions constructives, voilà ce qu’on attend, + du courage et moins de lâcheté du GVT


                                                                      • Stephane Guezenec Stephane Guezenec 10 mars 2009 20:17

                                                                        Merci. Voir ma réponse ci-dessus.


                                                                      • XF Xavier Faureste 10 mars 2009 20:42

                                                                        @ l’auteur

                                                                        Votre article est écrit dans un language un peu "fleuri" mais sans doute contient-il une part de vérité compte tenu des commentaires qu’il génère. Je pense que la Guadeloupe devrait expérimenter l’indépendance. Les Comores le font depuis 1975 et manifestement ses habitants n’ont pas à s’en plaindre puisque nombre d’entre eux font régulièrement la traversée jusqu’à Mayotte pour dire aux mahorais combien c’est génial l’indépendance.


                                                                        • italiasempre 10 mars 2009 20:59

                                                                          Cet article ne contient pas UNE part de vérité, cet article est la vérité et de la première à la dernière ligne.
                                                                          Et ce ton incisif qui rompt avec le politiquement correct et la bien pensance ambiante le rend encore plus savoureux. Alors, bravo auteur smiley


                                                                        • Stephane Guezenec Stephane Guezenec 10 mars 2009 21:04

                                                                          Merci. C’est sympa. Le politiquement correct, ça suffit effectivement.


                                                                        • Стефан Илчев Chamelounette 11 mars 2009 00:03

                                                                          Si cet article plaît à la militante de l’ultra-droite italiasempre, c’est mauvais signe pour l’auteur. A moins qu’il ne soit lui aussi dans cette mouvance néo-nazie à laquelle appartient italiasempre ?


                                                                        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 11 mars 2009 00:10

                                                                          Si le commentaire d’Italiasempre déplaît à ce troll paranoïde et chevrotant, complètement à côté de la plaque, c’est peut-être que ceux qui le plussent sont des extraterrestres du maquis de la face cachée de la lune ?


                                                                        • italiasempre 11 mars 2009 00:12

                                                                          Vous avez de l’ésprit ,chamelounette smiley

                                                                          Et au moins vous, vous innovez.
                                                                          Néo-nazie ( mais comme vous y allez quand même dans l’innovation !) on ne me l’avait pas encore dit.
                                                                          Une amie de Sampiero, non ?


                                                                        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 11 mars 2009 00:15

                                                                          Sa muse, peut-être ? smiley


                                                                        • Стефан Илчев Chamelounette 11 mars 2009 00:29

                                                                          cosmic dancer ne sait pas qui vous êtes, nous si...



                                                                        • italiasempre 11 mars 2009 00:38

                                                                          ENCORE UNE FOIS tu es reparti dans ton délire ?
                                                                          Nous c’est qui cette fois-ci ?
                                                                          L’Otan ? La CIA ? Le Mossad ? La DGSE ? smiley
                                                                          Non mais sérieux, tu en as pas marre de temps en temps ?


                                                                        • Стефан Илчев Chamelounette 11 mars 2009 00:46

                                                                          Merci de ne pas me tutoyer, Madame la militante de l’ultra-droite païenne associée à l’ultra-droite catholique.

                                                                          Je ne tutoye pas les les racistes, quels qu’ils soient.



                                                                        • italiasempre 11 mars 2009 00:47

                                                                           smiley smiley Excellent ! Je m’incline.. smiley


                                                                        • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 11 mars 2009 00:57

                                                                          si si on te connait...


                                                                        • Castor 11 mars 2009 14:17

                                                                          Chamelounette ????

                                                                           smiley

                                                                          Encore un pseudo récemment créé mais qui "connaît tout le monde" !!!


                                                                        • Castor 11 mars 2009 14:26

                                                                          Dom,

                                                                          à manipuler des idées et des mots sans en comprendre le sens, on se fait exploser la gueule !!!


                                                                        • NîmoisNiToi 10 mars 2009 20:51

                                                                          Les travers que vous dénoncez sont bien réels mais votre article ressemble plus à un témoignage à charge qu’à une véritable analyse des causes de la situation actuelle. Dommage


                                                                          • phiconvers phiconvers 10 mars 2009 20:53

                                                                            Plein de choses vraies dans cet article, mais une erreur au moins :
                                                                            pourquoi céder aux gueulards du LKP une indépendance fantasmée ? Sont-ils véritablement représentatifs, et, si oui, pourquoi fait-on comme si les Noirs de Guadeloupe avaient un quelconque droit supplémentaire sur les Antilles par rapport aux Blancs dont les aïeux ont fait venir les leurs ?
                                                                            La Guadeloupe est française et appartient au peuple français. Les abrutis du LKP, il faut les bastonner quand ils empêchent les gens de travailler et les condamner quand ils appellent à la chasse au béké.
                                                                            Une urgence : suspendre le fonctionnaire Domota, qui engraisse sur le compte de sa prime de fonctionnaire "éloigné".


                                                                            • NîmoisNiToi 10 mars 2009 20:55

                                                                              Les travers que vous dénoncez sont bien réels mais votre article ressemble plus à un témoignage à charge qu’à une véritable analyse des causes de la situation actuelle. Dommage


                                                                              • homosapiens homosapiens 10 mars 2009 21:15

                                                                                excellent article qui résume bien et avec force l’immonde scandale de ce merdier antillais.
                                                                                Effectivement qu’on leur donne ces iles dont nous n’avons que faire, qui sont nulles tant en accueil qu’en tourisme..
                                                                                Quand je pense que j’ai vu un des guadeloupéen dire à propos de touriste partant la queue entre les jambes, "c’est pas grave, ils reviendront quand ca ira mieux..." Faut vraiment être une grosse truffe ou un hyocrite, ou les deux pour croire qu’un type qui a économisé pour venir en vacance avec sa famille dans cette ile, et accueilli comme un "béké", un "sale blanc colonisateur", ou un" connard de métropolitain", va s’emmerder à revenir une deuxième fois sur cette ile à cloportes.
                                                                                Ce leader auto proclamé chef des tontons makout locaux, nommé pudiquement LKP, se sent plus pisser et balance du "bande de béké, rétablir l’esclavage...", qu’aurait il dit si un blanc avait parlé de "bande de négros qui veut pas rammasser la canne à sucre"...toujours 2 poids, 2 mesures. Cette haine du passé, ce mépris de la main tendue.

                                                                                Je vois une charmante antillaise qui annonce fièrement un master en urbanisme obtenu à la sorbonne...
                                                                                bravo, c’est certainement trés bien.. Elle désespère car sur "son" ile on ne lui propose que serveuse, hotesse....quel scandal ! un bac +5 ne suffirait donc pas à faire compprendre que cette il ne s’en sort que par le tourisme, et qu’avec un tel diplome elle ferait mieux de chercher en métropole...ah mais non, on veut tout, le diplome acqui en métropole, et le boulot de fonctionnaire à la maison. Comme si en métropole il n’y avait pas de jeunes bac +5 blancs ou noir qui ne trouvent pas de boulot prés de chez eux.

                                                                                Tels des gosses pervertis par trop de gateries ces iles sont un exemple de ce que sera la france dans trés peu de temps...une lachete gouvernementale , une violence raciste, l’imposition par la menace d’une démocrassouille, mélangé à du marxisme primaire et des violences de ptits cons toujours pret à profiter d’une manif pour attaquer le décathlon du coin, ou foutre le feu à tout et n’importe quoi, un peu d’islamophobie, un petit rappel du conflit gazoui par dessus, tout est là pour nous péter à la tronche.
                                                                                Le chaos. Comme un prof qui laisserait jour aprés jour des éleves se permettrent tout et n’importe quoi, les bon élèves se taisent, craignent pour leur devenir, perdent leur repère, alimentant ainsi encore plus la folie des autres, rendant impossible toute action du prof, jusqu’à ce qu’il se fasse poignardé, et que les bons élèves soient pendus. Dans les classes on y est déja, dans la société encore 1 an ou 2.

                                                                                On ferait mieux d’organiser un référendum pour savoir si on "conserve" ces ilots lointains, ruineux, haineux et suicidaires. Ils en créveront ou se mettront à bosser mais pas à nos frais. Soldarité oui, avec les branleurs ,non.

                                                                                Bravo à l’auteur.


                                                                                • Ghirlandaio 10 mars 2009 21:18

                                                                                   homosapiens, vous tapez fort mais juste, bravo


                                                                                  • JONAS JONAS 10 mars 2009 21:26

                                                                                    Félicitations à l’Auteur, dire la vérité, n’est pas instruire à charge !

                                                                                    Ceux qui le prétendent, considèrent les " Droits de l’homme ", comme ceux des " Droits de l’Homme à vivres aux dépens des autres ".

                                                                                    Dans ce domaine les excuses de l’esclavagisme et du colonialisme passé, font recette.

                                                                                    Il faut que comme vous, beaucoup de Français digne de cette nationalité, mette le couvercle sur la marmite du repentir permanent.

                                                                                    On n’exige pas des enfants d’un criminel et de sa famille, de se repentir en permanence, sinon nombreuses sont les familles Allemandes qui devraient le faire et continuer à nous verser des dommages. D’ailleurs, c’était un exemple, mais, tous les pays du monde devraient dans ce cas-là, se repentir et payer y compris nous-même bien sûr.

                                                                                    Il est impensable que seule la France accomplisse ce chemin de Croix !

                                                                                    Je me répète, mais vous n’êtes pas des Jésus, ni des " dieux ".

                                                                                    Encore merci à l’Auteur, pour son objectivité et ce vent de liberté !

                                                                                     

                                                                                     


                                                                                    • Ghirlandaio 10 mars 2009 21:36

                                                                                       primpéran, c’est moins cher pour la sécurité sociale 


                                                                                      • caramico 10 mars 2009 21:43

                                                                                        très manichéen et réducteur comme article.
                                                                                        On ne calcule pas le PIB de la Creuse ou du Cantal (que les habitants de ces départements m’excusent, c’est un exemple) pour savoir si on va les garder ou pas au sein de l’hexagone, le problème ne se pose pas.
                                                                                        Quant à l’accueil reçu en Guadeloupe, j’en reviens, il y a des idées préconçues véhiculées par des ignorants qui parlent sans savoir, les gens sont charmants (pour peu qu’on se comporte normalement avec eux).
                                                                                        Alors cessez ces a-priori et allez vous faire votre propre opinion vous même.


                                                                                        • Yan Essal 10 mars 2009 21:59

                                                                                          Nous le savons , enfin , pour ceux qui connaissent un peu les DOM , ces "Danseuses de la France" ne sont en fait que des arnaques où disparait l’argent de la république pour le plus grand bonheur des aventuriers de tout poil (et de toute couleur) .

                                                                                          Il faut maintenant , et au plus tôt en finir avec ces "confettis de l’Empire " et ceci , le plus légalement du monde , par un référendum national enregistrant la volonté de scission de la métropole d’avec ses "colonies de consommation" dont on sait maintenant qu’il y sévit ,qui plus est, la haine raciale .

                                                                                          Nous avons commis une erreur en départementalisant ces colonies , il faut savoir le reconnaitre .

                                                                                          Or la clique de l’UMPS en redemande , il y ont probablement intérêt , les voilà qui demandent la départementalisation de Mayotte !

                                                                                          ceci en soi est un pur scandale !

                                                                                          Il est temps que la France se révolte et demande des comptes !


                                                                                          • mike57 10 mars 2009 22:16

                                                                                            La gauche, avec ces idées dogmatiques, à engendré une machine infernale, qui à terme, sera dommageable pour tous. Jamais nous ne sortirons le fouet avec clous rouillés, pour nous auto-flageller, et de l’autre coté, il faut cesser de vouloir, se venger, pour des faits vieux de 350 ans, sur des bases historiques fallacieuses. Ceci étant dit :

                                                                                            Escroquerie à l’état pur : nul ne peut parler de colonialisme aux Antilles. Au départ il y avait les Arawaks, puis les Caraïbes, qui les ont mangés, au sens propre comme au figuré, puis les blancs : anglais, hollandais, français, aux fils des guerres. Ces iles, furent ensuite peuplées par une société blanche. Ce n’est qu’après, pour faire prospérer leurs plantations, qu’ils utilisèrent l’esclavage. Comment certains antillais, osent – ils n’avoir que le mot ‘’colonialisme’’ à la bouche ?? Il y a colonialisme, que lorsqu’un peuple occupe les terres d’un autre peuple, ce qui n’est absolument pas le cas, d’autant que chaque peuple est le colonisateur d’un autre. Soyons provocateurs, et demandons aux antillais, qui est le colonisateur de l’autre……rendre vert de rage, un indépendantiste noir, est un plaisir de fin gourmêt.......

                                                                                            En Guyane, les indiens amérindiens : Wayana, Emerillon, Wayampi, Teko, traitent les guyanais de…… colonisateurs, et eux ont raison, ils étaient là avant eux. Notre grande copine Taubira, ne risque pas d’en parler sur, les ondes nationales…..déjà, qu’elle élude la question sur place. En plus des orpailleurs, qui leurs empoisonnent leurs poissons avec le mercure, ces pauvres indiens, parfaitement autonomes avec leur foret, ont appris un jour, qu’ils étaient français, et ils attendaient le gendarme ‘’ Remi’’, qui chaque mois, leur apportait en pirogue leur RMI, afin, qu’ils puissent se détruire avec l’alcool, comme leur grands cousins indiens d’Amérique.


                                                                                            • JONAS JONAS 10 mars 2009 22:19

                                                                                              @ Sampiero :

                                                                                              Vous ne savez que baver sur notre pays ! Mais foutez le camp de ce pays de merde ! Fuyez les cons d’habitants que nous sommes !

                                                                                              Tous les autres pays sont des victimes du blanc ! Nous ne sommes qu’environ 800 millions, il vous reste 6 milliards et des poussières pour avoir des vrais amis, vous ne souffrirez pas de solitude… !

                                                                                              Et vous n’aurez plus à supporter les commentaires d’un con comme moi, qui soutien un Auteur que vous mettez dans le même panier selon toutes vraisemblances.

                                                                                              Mais, si j’ai bonne mémoire….. ! Vous êtes fils de Résistant ! ?

                                                                                              Allez demander le repentir en Allemagne pour les 200 milles morts de mai et juin 1940, allez demander le repentir pour les Résistants Français et étrangers, etc.

                                                                                              Vous êtes pitoyable dans vos propos.  smiley  smiley  smiley


                                                                                              • mike57 10 mars 2009 22:20

                                                                                                C’est curieux comme la lettre "K" excelle dans ces organisations staliniennes un peu partout dans le monde ,le FLNKS, le LKS en Nouvelle Calédonie il y a quelques années, le PKK des fascistes kurdes chasseurs de chrétiens syriaques et d’assyro-chaldéens et cette clique guadeloupéenne stalino-raciste du LKP... K comme Kommandantur (où il prennent leurs ordres), K comme Komintern, ou K comme Kollabo...

                                                                                                Une indépendance sous la férule de ce Domota c’est Haïti garanti sous la férule de nouveaux macoutes dans une Guadeloupe purifiée ethniquement des ses blancs, pas seulement "békés mais des autres, les indiens (des Indes), les syro-libanais... le LKP c’est pire que les natifs arawaks dévorés par les féroces caraïbes, drôles d’endogènes. &#9;&#9;&#9;&#9;&#9;&#9;&#9;&#9;&#9;&#9;&#9;


                                                                                                • barrere 10 mars 2009 22:22

                                                                                                  la creuse ?

                                                                                                  déja il y a pas 43% de fonctionnaires et la population est agée. la creuse est un département agricole aux conditions difficiles mais est à même de pouvoir se nourrir ce qu’est incapable de faire la guadeloupe !

                                                                                                  le lait vient de métropole ! sont pas capables d’élever des vaches laitieres sous un climat propice a l pousse de l’herbe ce que n’est pas la creuse ?

                                                                                                  INDEPENDANCE ! et vite !


                                                                                                  • mandrier 10 mars 2009 22:24

                                                                                                    Ils faut "larguer" ces iles au plus vite.... 
                                                                                                    Ils se développeront tout seuls avec leurs propres moyens....
                                                                                                    Mais larguer c’est sans un sou... Et les ponts coupés... Qu’ils se débrouillent dans leur coin ! Ils ont déjà les tontons macoute....
                                                                                                    s’ils veulent des conseils qu’ils les demandent à Haiti....
                                                                                                    s’ils ont besoin d’argent, ils pourront se tourner vers la Colombie...
                                                                                                    Ces iles nous insupportent, on en a marre de payer des impots pour leur refiler de l’argent "braguette". Qu’ils dégagent !


                                                                                                    • mike57 10 mars 2009 22:28

                                                                                                      Domota et ses amis essaient de nous faire croire, et je suis sûr qu’ils y arrivent auprès de beaucoup de métropolitains acculturés, que les Antilles, ou la Réunion, sont des terres colonisées par les méchants blancs, où vivaient de pacifiques populations noires réduites en esclavage.
                                                                                                      Un tel retournement historique, ’faut le faire !
                                                                                                      La vérité,excusez moi de me répeter ( voir plus haut si mon post n’est pas parti aux oubliettes !!) c’est que, depuis la disparition des Indiens, les premiers habitants des Antilles sont... des Blancs ! Les Noirs sont arrivés après, comme esclaves, effectivement. Mais faut-il souligner que l’esclavage n’existe plus depuis un siècle et demi ?

                                                                                                      Il est ahurissant qu’un Domota ose la ramener, avec son racisme anti-blanc et anti-Français, alors qu’il vit (grassement !!!) d’un salaire donné par l’état français lui-même !!! S’il était honnête avec lui-même, il démissionnerait instantanément.

                                                                                                      Qu’on le foute donc en taule pour propos séditieux, appels à l’émeute et propos racistes, c’est tout ce qu’il mérite ! Lui et ses copains macoutes, qui ne rêvent apparemment que d’une chose, c’est d’Antilles "Weissrein", ethniquement nettoyées et dégagées de la présence blanche. MM. Domota & Co. oublient de dire que les Békés tant honnis ont AU MOINS autant de droits que lui à habiter cette île... Il oublie aussi que des dizaines de milliers d’Antillais vivent en métropole. Qu’est-ce qu’on fait d’eux, en cas d’indépendance ? On les déporte ?


                                                                                                      • mike57 10 mars 2009 22:37

                                                                                                        Il serait temps de se poser la vraie question, pour quelle raison quasiment tous les états issus du colonialisme français et anglais (Afrique, Amérique du Sud, Antilles...etc), une fois indépendant, sombrent dans le chaos économique le plus total, cela dure depuis plus de quarante ans, quand même. Après tout, d’autres pays furent en esclavage, par exemple, les pays de l’est, une fois le communisme vaincu, en grande majorité ceux-ci virent leurs économies se redresser, le tout en moins de vingt ans.
                                                                                                        Pour vous répondre, le pourquoi est fort simple... Prenez le pays d’Afrique le plus pauvre, implantez y une population occidentale et dans 20 ans ce pays sera devenu une puissance économique développée... Et cela est vrai pour toute la planète. C’est comme ça, question de formatage mental, de savoir faire, de culture, de religion, d’éducation, de contrôle des naissances, de moeurs, moeurs politiques, de libertés, de démocratie, de caractère et de beaucoup, beaucoup, beaucoup beaucoup de travail... rien que du travail.


                                                                                                        • maxim maxim 10 mars 2009 22:40

                                                                                                          Monsieur Guezenec ...

                                                                                                          bravo ,je souscris totalement à ce que vous écrivez  ! qu’on leur file leurs iles ,à tous ces indépendantistes de France et de Navarre ,qu’ils les gardent ,mais sans aide ,rien ,qu’ils en fassent ce qu’ils en veulent ,mais plus un rond ,rien ! quand aurons nous un gouvernement qui en a dans le froc une fois pour toutes ?

                                                                                                          ça fait trop longtemps que ça dure les chantages ,allez oust !


                                                                                                          • Stephane Guezenec Stephane Guezenec 11 mars 2009 09:28

                                                                                                            Merci. Et à bientôt sur Agoravox.


                                                                                                          • maharadh maharadh 10 mars 2009 22:43

                                                                                                            Faudrait peut être savoir puisque vous estimez que les colonies nous coûtent de l’argent ce qui est une grave erreur d’ailleurs , laissez les donc libres de choisir leur destin ou alors vous n’êtes que des hypocrites.

                                                                                                            Ils nous coûtent de l’argent mais pas question d’indépendance votre raisonnement n’est pas logique.

                                                                                                            Ah oui le beurre et l’argent du beurre ?


                                                                                                            • JONAS JONAS 10 mars 2009 22:47

                                                                                                              @ Sampiero :

                                                                                                              Vous savez pourquoi des Français crèvent de faim ! À cause de triste Sires comme vous ! J’ajouterai des hypocrites comme vous, partisans d’accueillir toutes les misères du monde, avec une seule restriction faire payer les " riches ", en réalité ceux qui travaillent et qui ne sont pas des parasites !

                                                                                                              Pauvre ignorant ! Il y a plus d’un milliard de personnes dans le monde qui n’ont pas un euro par jour pour se nourrir ! Si vous leur donnez 1 euro par jour, ils pourront manger et se reproduire, mais, ils n’auront pas d’éducation et de travail pour devenir autonomes.

                                                                                                              Un euro par jour, c’est peu ! Mais à la fin d’une année, ça fait 365 milliards ! ! !  smiley

                                                                                                              Ils sont où vos riches pour payer ! C’est nous ! Vous voulez participer ? !  smiley

                                                                                                              Allez dormir, la nuit porte conseil.  smiley


                                                                                                              • saint_sebastien saint_sebastien 11 mars 2009 00:02

                                                                                                                voila une belle brochette de haineux , de racistes de frustrés et d’incultes dont on se demande ce qu’ils foutent la , ils devraient retournés à leur medef hebdo ou leur national hebdo...
                                                                                                                CE que vous avez , vos droits, des gens se sont battus pour ça ne l’oubliez pas. Personne ne vous a donné un seul droit pour vous faire plaisir , comme cadeau , . CEtte france de Sarkozy c’est la france du sophisme et de la déchéance intellectuelle , une france qui n’a même plus de cerveau et qui finalement va mériter ce qui lui arrive. Voila une belle brochette d’esclaves volontaires. Finalement un bon régime despotique est tout ce que vous méritez.


                                                                                                                • snoopy86 11 mars 2009 00:06

                                                                                                                  ou pa kontan doudou ?


                                                                                                                • Yohan Yohan 11 mars 2009 00:09

                                                                                                                  De quoi ki cause le Saint ?


                                                                                                                • maxim maxim 11 mars 2009 00:45

                                                                                                                  pleure pas t’aura ton ile ,et on viendra plus t’emmerder !


                                                                                                                • fouadraiden fouadraiden 11 mars 2009 00:22



                                                                                                                   Chantage colonial traditionnel de l’homme occidental. très Bizarre , quoique , de constater que les féministes, occidentales elles aussi bien sûr, qui sévissent sur ce site soutiennent cette vison.


                                                                                                                  Après nous le déluge dit l’homme blanc au troupeau de nègres....


                                                                                                                  • jak2pad 11 mars 2009 01:21

                                                                                                                    @ homo sapiens : je vous serre la main !

                                                                                                                    et je répète que cet article ( enfin ! ) me plaît beaucoup !

                                                                                                                    j’avais écrit un petit commentaire, censuré malheureusement, où je disais que cela serait quand même fort bien que ces gens prennent leur destin entre leurs mains, ce que je maintiens, et que ce Domota avait absolument le profil d’un Président d’île tropicale indépendante :

                                                                                                                    il est Directeur - Adjoint d’ANPE, et il pourrait devenir PDG d’une Très Grande ANPE, qui serait la Guadeloupe toute entière, avec simplement une difficulté : qui va bien pouvoir payer les RMI ?

                                                                                                                    je maintiens que les Français , qui payent tout : les RMIstes branleurs, les Békés exploiteurs, et surtout les innombrables fonctionnaires à 140%, comme M.Domota, qui doit avoir lui aussi un 4/4 flambant neuf, comme tout ex-esclave, ces Français devraient avoir le droit de dire :" stop "ou ..."encore" !

                                                                                                                    moi je dirais plutôt "stop !", "ras - le- bol de la complainte esclavagiste parce que l’arrière - arrière - arrière grand - père a été maltraité par des békés, dont je n’ai rien à cirer non plus.

                                                                                                                    Et je suis convaincu que dans pas longtemps la Guadeloupe, qu’elle en ait envie ou pas, va devoir se débrouiler seule,parce que beaucoup de gens en France, qui ignoraient tout ce problème, ou n’en savaient quasiment rien, tous ces gens en ont une indigestion nauséeuse de ces profiteurs.

                                                                                                                    ET pareil pour des caricatures comme cette île dingue de Mayotte, et la Martinique, la Réunion, et tout le reste.

                                                                                                                    Les Anglais, pas idiots, les Hollandais, pas stupides, ont dit à leur Caraïbes et Guyanais que le moment du grand saut était arrivé, et ça s’est fait.

                                                                                                                    Nous, comme d’habitude, nous avons voulu trouver une idée de génie : ça a été la départementalisation , qui fait rire tout le monde : les intéressés, les Français, et le monde entier.

                                                                                                                    Faut arrêter.

                                                                                                                    Et les Antillais, si ça leur dit, viendront bosser en France comme tout le monde, sauf qu’ils auront des cartes de séjour, et qu’ils n’iront plus dans la fonction publique : plus de flics, plus de postiers, plus d’infirmières, OK

                                                                                                                    mais aussi : plus de privilèges, de glandages pour cause d’héritage esclavagiste, de congés bonifiés et autres rigolades.

                                                                                                                    Du boulot normal ,et si c’est trop dur, va donc ouvrir un hôtel dans tes îles, tu feras des sourires aux touristes parce que sinon ils ne reviendront pas.

                                                                                                                    il est urgent d’assainir, et à part ça, il y a de plus en plus de régions en France qui claquent vraiment du bec, alors l’héritage colonialiste, moi, je me le mets quelque part, franchement.


                                                                                                                    • homosapiens homosapiens 11 mars 2009 13:57

                                                                                                                      Merci.
                                                                                                                      Malheureusement notre pays est tellement lache devant la rue qu’on est pas pret
                                                                                                                      de les voir indépentants, ou alors indépendants mais encore financés et "privilégiés"
                                                                                                                      le beurre, l’argent du beurre, la crémière, la boutique tout y passera car pourquoi s’arréter
                                                                                                                      quand on obtient tout juste en gueulant.
                                                                                                                      La france lache et mole qui est guidée par des pseudos intelos qui pronent encore plus
                                                                                                                      de fraternité, plus de tolérance, plus de liberté...sans rien en retour..
                                                                                                                      Aubry qui se plaint qu’une personne qui aide un sans papier soit "ennuyé" par la justice...
                                                                                                                      moi je me plaindrais surtout que des voleurs de 17 ans déja condamnés 8 fois, d’origine étrangère de surcroit, soit encore en liberté, que toute sa famille bénéficie de toute la fraternité alors qu’elle s’en balance complèment.
                                                                                                                      Aubry se plaint "qu’on fiche" les gens dans ces vilains ordinateurs...ben ouais, allez, zou effacons tous les fichiers, vivons nus dans la prairie, ne notons rien sur personne, ni pv, ni impot, ni age, ni scolarité, rien que dalle, ca sera encore plus facile à gérer, mais n’enlevons pas les fiches du PS par contre

                                                                                                                      Aubry gueule sur les libertés qui disparaissent..ah bon ? Je trouve plutot qu’il y a une trés grande liberté à faire du picpokcet dans le métro en étant roumain ou bosniaque, une immense liberté pour faire des expéditions punitives dans les lycées, les gares, avec des comportement de tribus d’un autre age, une grande liberté à fracturer des boutiques, des particuliers tout en touchant le rmi, roulant en Bmw Z4, et en ramenant encore sa fraise sur "ses putins de droits"

                                                                                                                      Pays de lache qui’ nose avouer qu’il est saturé d’ignares, de parasites, de petites mafias pour la cam, les armes, les vols, les arnaques...à chaque reportage ou enquete ou fait divers, toujours un roms, un sans papier, un "dement", un camp de gens du voyage...ou la la, attention, n’en parlons pas, dire la vérité est du domaine du racisme...vite faisons le raccourci entre une haine raciale et le simple bon sens qui lui se fout complètement de la race mais qui voit des individus de communautés bien établies toujours mélées à la violence, les traffics, les vols etc..

                                                                                                                      Aidez les sans papiers... mon oeil, y’a des régles dans un état que nous avons mis en place durement, si elles ne sont pas respectées pourquoi les "honnetes" gens continueraient à travailler honnetement.

                                                                                                                      Générosité forcée sur le dos des travailleurs sans leur dévoiler à quel point ce qui est donné à d’autres leur manquera plus tard, quand eux aussi feront les poubelles aprés 30 ans de cotisations.

                                                                                                                      Beurk, de toute façon je vais me tirer de ce pays avant qu’on se fasse ergogé comme sale infidèle ou pendu comme sale anti révolutionnaire.

                                                                                                                      A+


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès