• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Il ne cesse d’agir

Il ne cesse d’agir

Ici et maintenant.

Notre ami Jean-François Chalot a sorti un nouvel opuscule ; j’use à dessein de ce terme pour signifier à quel point, notre homme, a toujours battu le pavé pour lutter contre l’injustice tout en publiant inlassablement le récit de ses innombrables combats. Ce petit livre d’une centaine de pages est le reflet parfait des batailles que ne cesse de livrer notre Don Quichotte du social pour bouter l’injustice de ce pays.

J’avoue que le prologue est pour moi l’élément clef de cet ouvrage, non pas que la suite ne soit pas intéressante mais bien parce que l’auteur s’y livre à l’exercice de l’autobiographie qui place clairement sa vie toute entière au service des nobles et belles causes, des déshérités et des laissés pour compte. C’est au travers de cet éclairage personnel, qu’on comprend mieux la suite et qu’on ne cesse d’admirer cette obstination de toute une vie à s’opposer à l’injustice.

Pour ce militant du quotidien et de la proximité, il y a toujours à faire. Les sujets d'indignation ne manquent pas, les actions se succèdent et toujours nous le trouvons aux premières loges de la contestation certes mais surtout des réponses apportées. C’est une vie, une main sur le cœur et l’autre porteuse d’un stylo qui se déroule sous nos yeux admiratifs. Jean-François pourfend le mal depuis 1964 et les sujets de mécontentement n’ont jamais cessé de le mettre en branle.

Il cumule l’action sur le terrain, la présence pour les plus démunis et les témoignages écrits qui visent tout autant à faire savoir qu’à laisser témoignage, à faire pression tout en laissant une trace nécessaire. Ce nouveau recueil évoque ainsi des situations individuelles dramatiques qu’il a accompagnées pour apporter secours et bienveillance à des exclus de la galette. C’est tout autant le reflet des engagements du militant qui a tenu des responsabilités et en fait bilan ici.

C’est dans le souci permanent de la vérité et de la sincérité qu’il raconte sans doute pour transmettre la flamme du militantisme social. Il a soixante-dix ans et aimerait que de plus jeunes prennent le relais dans un contexte où l’iniquité ne cesse de gagner du terrain. Nous avons ainsi un bréviaire du futur militant par le récit sans concession d’une vie consacrée à vouloir infléchir une société qui ne respecte en rien la belle devise de notre République.

Des anecdotes sont là pour donner de l’espoir, pour démontrer que tout n’est pas écrit et qu’il est parfois possible de déplacer les montagnes. Sans cela, à quoi bon se retrousser les manches et repartir sans cesse au feu ? À la lecture de son témoignage, j’ai le sentiment que l’auteur cherche aussi à donner du sens à sa vie. Pour lui, peu ou prou, l’heure est venue de faire le bilan.

C’est à travers cet éclairage que ce livre prend toute sa force, bien au-delà des cas précis évoqués ici, c’est le regard panoramique sur un parcours à l’heure de passer le flambeau qui lui donne une valeur de testament de l’espoir. Non loin de moi l’idée de vouloir mettre notre ami à la retraite de l’action, jusqu’à son dernier souffle, il sera un éternel indigné, un infatigable bénévole de l’entre-aide, un acteur social de terrain, un militant de l’espoir et de la fraternité, mais c’est bien dans le désir de tendre la main pour que d’autres viennent le rejoindre qu’il a conçu son « Agir ici et maintenant ».

Nous pourrions évoquer une à une les actions évoquées mais l'essentiel est ailleurs, dans cette ligne de conduite à laquelle il n’a jamais cessé de consacrer son existence. Qu’il ait été syndicaliste, militant, élu ou simple acteur de terrain, tout ce qu’il a entrepris a été fait avec la plus parfaite sincérité. C’est là ce qui transpire de ce livre d’une incroyable honnêteté.

Je vous laisse le plaisir de parcourir à votre tour ces pages essentielles pour un homme qui a toujours su rester droit dans ses brodequins. Les associations sont en danger, les familles sont mises à mal, la solidarité bat de l’aile et pourtant d’autres Jean-François ne cessent de sortir de l’ombre pour lutter contre ce monde en marche forcée vers l’abîme !

Admirativement sien.


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

86 réactions à cet article    


  • C'est Nabum C’est Nabum 15 janvier 09:59

    Tous

    Certains iront dénigrer ce billet le traitanat de publireportage

    Que faire contre ceux-là ?
    Rien en fait tant leur haine dépasse la raison

    Un grand merci à Jean-François qui tient le cap en dépit de ces tristes personnages et d’une France en marche-arrière


    • Julien30 Julien30 15 janvier 11:43

      @C’est Nabum
      « Rien en fait tant leur haine dépasse la raison »

      Avertissement préalable essentiel et très digne, évidemment, vos articles étant irréprochables et brillants, toute personne qui les critique ne peut être habitée que par la haine... Décidément vous n’avez aucune conscience du ridicule.

    • Albert123 15 janvier 18:14

      @C’est Nabum

      Y’a rien à faire avec les pleureuses de votre genre, vous êtes juste irrécupérables.

      vous gémissez avant même d’être critiqués.

    • C'est Nabum C’est Nabum 15 janvier 18:17

      @Albert123

      Vous me voyez en train de geindre alors que je ne fais que feindre.

      Mon pauvre ami, vous voilà dupe de celui que vous prenez pour un sot


    • ZXSpect ZXSpect 15 janvier 10:12

      Mais non il ne faut pas désespérer... la France généreuse et active dans l’associatif existe toujours


      • C'est Nabum C’est Nabum 15 janvier 11:26

        @ZXSpect

        C’est ce que nous pouvons espérer
        Merci


      • Choucas Choucas 15 janvier 10:15

         
         
        « Les valeurs c’est ce qui détruit radicalement la cause. » Soros
         
         


        • Choucas Choucas 15 janvier 10:19

           
          MIse en scène Soros :
           
           
          « En Autriche grand remplacée, pute merdiatique, sous les ordres de gentil spéculateur, a déguisé des colons du mondialisme en bénévoles contre les inondations. Un pieux miracle de la sainte traite négrière dénoncé comme juste un beau tortillage de cul à Bobo Chanel devant les caméras bien pensantes du Capital ! »
           
          http://www.faz.net/aktuell/feuilleton/medien/inszenierte-fluechtlingsaktion-in-schwaebisch-gmuend-14268510.html


        • C'est Nabum C’est Nabum 15 janvier 11:27

          @Choucas

          Puisque vous le dites


        • Choucas Choucas 15 janvier 11:38

          @C’est Nabum
           
          Eh oui... le marxiste sait ça, pas le gogochon.... une histoire d’essence et de concept hégéliens...
          Ainsi un ne se fait pas rouler par la charité du Capital (comme Kropotkine d’ailleurs), l’autre lui cire les pompes.
           
           
          « Il ne faut jamais céder à une indignation morale » Marx
           
          « L’idéologie de la ‘compassion’ sert des intérêts de classe [...] C’est le principe qui est à la base de tout le capitalisme moderne : continuellement susciter de nouvelles demandes et de nouveaux mécontentements qui ne puissent être apaisés que par la consommation de marchandises. » Christopher Lasch
           


        • Choucas Choucas 15 janvier 12:28

          HEGEL, MARX, KROPOTKINE :
           
          « BRANLE LE GOGOCHON AUX ÉMOTIONS POUR LE BAISER !!! » CAPITAL
           
          « Il ne faut jamais céder à une indignation morale » Marx
           
          vient le la logique de Hegel, et la distinction entre essence (la branlette est l’essence du gogochon) et concept (l’idée communiste est pure spéculatif)
           
          Toute inter-subjectivité (Chalot se branle ds l’inter-subjectif, la charité, la bien-pensance sirupeuse « dit » du Capital etc...) restant au niveau de l’individu. De même Kant critique la charité flattant l’ego, la Bobo Chanel mouille en jetant le biberon au colon du zodiac, et Kropotkine explique que le dominateur flatte les penchants émotionnels hypocritement
           
          « Quant à la Loi, à la piété [antiraciste] et à la Religion, qui elles aussi ont prêché ce principe de solidarité, nous savons qu’elles l’ont simplement escamoté pour en couvrir leur marchandise - leur prescription à l’avantage du conquérant, de l’exploiteur, [du Seigneur Capitaliste négrier baudruchonien], et du prêtre [le prébendier du Capital, payé par lui à coté de la speakerine...] »
           
          Piotr Kropotkine - La morale anarchiste [modernisée]


        • C'est Nabum C’est Nabum 15 janvier 12:56

          @Choucas

          Seul les gens de gauche sincère auraient donc une conduite inspirée par l’idéologie qui devient alors un gros mot De l’autre côté, c’est du pragmatisme

          Il n’est rien à répondre à ce raccourci


        • Choucas Choucas 15 janvier 14:18

          @C’est Nabum
           
          Ce n’est pas l’idéologie DU gogochon... C’est son « dit », l’opium du people
           
          Le soumis gland-remplacé doit s’identifier au lâche-migrant, ainsi les veaux seront bien gardés

           
          « La patrie où la mort » Thomas Sankara
           

          Même Kant le chrétien voit l’arnaque...
           
          « Même Kant n’a pas fait exception[...] la pitié n’a pas la dignité de la vertu [...] Ce n’est pas sa part de douceur, de mollesse, qui fait de la pitié un sentiment contestable, mais c’est sa part de limitation qu’elle implique : elle est tjrs insuffisante [...] De même les déviations narcissiques de la pitié [bobo Chanel dame patronnesse jetant des biberons aux migrants pour se masturber] que sont les sentiments sublimes du philanthrope [flatter son ego] et la fierté morale de l’assistance sociale représentent la confirmation intériorisée de la différence entre riches et pauvres [la hte valeur du milliardaire qui avec son yacht aide la traite négrière en chargeant du migrant...] Dans leur désespoir [de la connerie bobo] les maîtres fascistes firent l’éloge de la puissance [contre la branlette de la gogoche] »
           
          La dialectique de la raison Adorno-Horkheimer (marxistes)


        • covadonga*722 covadonga*722 15 janvier 10:21

          démonstration de l’entre soi des n’auteurs ci moyen ,renvoi d’ascenseur et copinage .

          .et tandis que ces deux imbéciles
          se passaient rhubarbe et séné,
          on se partageait leur dulcinée
          qui se laissait faire docile.

          G. Brassens 

          • C'est Nabum C’est Nabum 15 janvier 11:27

            @covadonga*722

            Ne les lisez pas !


          • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 15 janvier 10:33

            Eh oui ! Il y a ceux qui parlent et ceux qui agissent ! Et tant pis si des crapauds préfèrent baver sur ceux qui se prennent par la main pour faire quelque chose de concret !


            • C'est Nabum C’est Nabum 15 janvier 11:28

              @Jean J. MOUROT

              Il ne cesse de faire et c’est en cela qu’il convient de le mettre en lumière


            • C'est Nabum C’est Nabum 15 janvier 11:30

              @Robert Lavigue

              Soyez atone


            • covadonga*722 covadonga*722 15 janvier 11:59

              @Jean J. MOUROT
               a la soupe !!!!


              et qui sait si je n’agis sans besoin de montrer comme beaucoup d’entre vous 
              « mon cul sur la commode »


            • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 15 janvier 12:39

              @Robert Lavigue
              Il n’y en a pas 5 mais 3. Ce qui est neuf, ce sont les récits d’actions concrètes et la référence au père, instituteur secrétaire de mairie et militant syndical.
              A remarquer aussi de la part des militants du genre Chalot, le refus de parvenir.
              On peut lui reprocher de ne pas être révolutionnairement correct mais pas de se faire du gras sur le dos des pauvres.


            • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 15 janvier 12:41

              @covadonga*722
              Chalot ne tricote pas des pulls à sa couleur pour qu’on reconnaisse ses pauvres. à lui.. Et il ne cherche pas à se faire mousser mais à susciter des vocations pour le remplacer...


            • C'est Nabum C’est Nabum 15 janvier 12:56

              @covadonga*722

              Soupe froide


            • Il y a ceux qui écoutent aussi et transmettent leurs connaissances. Ce qui ne nous tue, rend plus fort. Chacun selon ses possibilités.Les visibles et ceux qui travaillent en coulisse. Même si, dans l’état actuel, toutes actions sont un grain de sable dans un océan pollué. C’est le devoir de reconstruire Zuiderzee (civilisation contre barbarie ) qui est le lot de ceux qui surnagent. Même si la partie semble perdue. C’est le sens de notre présence sur terre et nous n’avons de comptes à rendre qu’à nous-même.


              • C'est Nabum C’est Nabum 15 janvier 11:29

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                La Barbarie se renforce grâce à quelques spécimens présents ici quand d’autres font tout leur possible pour qu’elle recule


              • @C’est Nabum


                Nabum, je ne suis pas Sysiphe. Je dis simplement : NON.

              • zygzornifle zygzornifle 15 janvier 11:29

                le sodalité entres riches se porte bien ....


                Macron ne les laissera jamais tomber .....

                • C'est Nabum C’est Nabum 15 janvier 11:34

                  @zygzornifle

                  Il est formidable le petit banquier


                • Aristide Aristide 15 janvier 12:19

                  Un bon rythme, un article par mois pour cette oeuvre.. , va ben y avoir une vente ou deux !!!




                  • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 15 janvier 12:45

                    @Robert Lavigue
                    Mais oui, on se fait sa pub entre copains... C’est la seule façon de se faire connaître quand on n’a pas accès aux grands médias qui pratiquent leur propre entre soi !
                    Mais rassurez-vous : ni Chalot, ni C’est Nabum ne font fortune avec leurs œuvres qu’il ne vous est pas interdit de lire pour les critiquer...Faites entendre votre différence ...après lecture, de préférence !


                  • C'est Nabum C’est Nabum 15 janvier 12:57

                    @Aristide

                    Affirmation gratuite


                  • C'est Nabum C’est Nabum 15 janvier 12:57

                    @Jean J. MOUROT

                    Merci


                  • C'est Nabum C’est Nabum 15 janvier 14:08

                    @Mekissê

                    Fermez les yeux et nous nous nous boucherons le nez


                  • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 15 janvier 15:19

                    @Robert Lavigue
                    Effectivement, c’est le 5ème ! J’avais mal compté dans ma bibliothèque !


                  • C'est Nabum C’est Nabum 15 janvier 17:03

                    @Robert Lavigue

                    Caïman ça


                  • cétacose2 15 janvier 13:23

                    Cependant ,c’est quand même à cause de ces « illuminés » que notre pays est aussi englué dans sa léthargie .Bref ,les « chaloperies » de certains rendent le quotidien des autres insupportable.


                    • C'est Nabum C’est Nabum 15 janvier 14:07

                      @cétacose2

                      Merci vraiment merci


                    • cétacose2 15 janvier 20:31

                      @C’est Nabum
                      Monsieur Nabum n’ironisez pas SVP,car si vous ètes lucide ,reconnaissez que j’ai raison et après je vous laisse aller flirter avec ...la Mère Lusine...


                    • C'est Nabum C’est Nabum 16 janvier 06:20

                      @cétacose2

                      Pensez-vous que nous le ferions en public ?


                    • CHALOT CHALOT 15 janvier 14:01

                      Quel flot de haine !
                      J’ai connu Nabum ici à Agoravox et on ne s’est pas rencontrés.
                      J’ai aussi apprécié ici d’autres auteurs dont j’ai parlés
                      Qui sont les illuminés, ceux qui agissent ? et je suis loin d’être le seul nous sommes des milliers et des milliers.
                      Merci Jean pour ton soutien

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès