• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > L’hébergement d’urgence en question

L’hébergement d’urgence en question

Jean François Chalot passe le sujet au crible.

 

 

Inlassablement tout autant que régulièrement, ce diable d’homme vient mettre ses gros sabots dans les chemins convenus d’une pensée officielle qui mérite souvent qu’on la bouscule. C’est ce que ne cesse de faire ce militant acharné qui refuse d’accepter l’intolérable, qui s’indigne ou s’encolère, qui prend la plume ou bien la banderole pour combattre l’injustice et l’iniquité, deux maux consubstantiels semble-t-il à une République sans éthique.

L’association : « Familles Laïques » de Melun dont Jean François Chalot est le président ne cesse de se trouver aux côtés de ceux qui sont en détresse de par leur parcours chaotique. Le problème du logement est crucial car de lui découle bien des aspects : éducation, alimentation, travail, loisirs, culture… Rien de tout cela n’est possible quand le logement fait défaut en dépit d’une loi sur le droit au logement qui n’a été qu’un leurre.

L’homme harcèle madame la préfète, c’est du moins ce que prétend cette haut fonctionnaire plus soucieuse de sa tranquillité que du bien-être de la population et des plus démunis en particulier, ceux qui justement échappent à son réseau. Ce livre contient des témoignages qui ne peuvent laisser indifférents au risque d’importuner la représentante d’un État atteint de cécité.

Une femme expulsée de son appartement avec ses trois enfants, une infirmière se retrouvant à vivre dans sa voiture, une autre femme expulsée et dépossédée de tous ses effets, une autre encore expulsée avec son fils handicapé, beaucoup privés de leurs vêtements, tous démunis et totalement livrés à eux-mêmes, voilà quelques cas concrets qui sont présentés à notre stupéfaction.

Deux mille quatre cents personnes ont ainsi recours chaque jour dans le département de Seine-et-Marne au115 ainsi qu’aux différents services d’urgence qui sont naturellement débordés. La situation ne fait qu’empirer en dépit des annonces des présidents successifs. La rue serait le plus souvent la seule réponse si des bénévoles n’agissaient au quotidien pour trouver des solutions, soulever des montagnes et parfois importuner madame la préfète si attentive à sa tranquillité.

Le livre a le mérite de présenter des cas concrets, de mettre des prénoms derrière des drames humains tout en expliquant les limites mais aussi les recours de service comme le 115 ou la Direction Départementale de la Cohésion Sociale. Il évoque également l’humanité de certains maires qui en dépit de lignes politiques différentes sont disposés à faire leur possible pour soulager la misère dans la limite hélas de moyens qui demeurent modestes.

Ces récits ne laissent pas indifférents, ils viennent briser les propos lénifiants et commodes sur le RSA ou l’APL. La réalité est toujours plus complexe, les obstacles multiples, les solutions lourdes à mettre en œuvre. Mais elles existent et par exemple le Solibail qui mérite d’être développé plutôt que ce recours simpliste aux hôtels.

Jean François Chalot ne se contente pas de nous accabler d’une longue série de cas, tous plus douloureux les uns que les autres. Pour ceux-là, il a retroussé ses manches avant que de prendre sa plume, il a fait preuve d'opiniâtreté pour refuser l’inéluctable descente aux enfers. C’est ce qui fait la richesse de ce témoignage que d’être aussi le récit de sauvetages.

Mais c’est encore dans l’expression des solutions et des possibles que ce document prend tout son sens. Il ouvre des portes pour d’autres Samaritains qui voudraient suivre les pas de ce bénévole extraordinaire. C’est en ce sens un guide pour ne pas rester inactif, un formidable encouragement à ne pas baisser les bras, une invitation à se dresser face à l’indifférence et parfois la morgue des pouvoirs publics.

Madame la Préfète a bien raison de se faire du souci. Ce diable « d’agitateur » ne la laissera jamais dormir tranquille tandis que des pauvres hères sont à la rue ou en passe d’être expulsés. Ce n’est après tout que justice puisque la dame est fort convenablement logée aux frais de la Princesse. Mais avec Jean-François, les contes de fée ne sont pas interdits aux exclus et aux miséreux. Il veille sur eux avec sa baguette qui, a défaut d’être magique, demeure infatigablement à leur service.

D’autres apportent leur contribution, leur réflexion, leur touche personnelle à ce petit ouvrage qui ne laisse pas indifférent. Je vous le conseille vivement pour ne rester sans rien faire.

Préfectoralement sien.

 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 3 octobre 14:47

    50% des nuits d’hôtel sont pour les sans papiers ............ Combien ça fait avec ceux qui ont des papiers étrangers ?


    • foufouille foufouille 3 octobre 14:48

      @foufouille

      par contre le blanc dormira dehors avec son fauteuil roulant ..........


    • C'est Nabum C’est Nabum 3 octobre 19:36

      @foufouille

      Sont-ils responsables ?


    • Pere Plexe Pere Plexe 3 octobre 20:16

      @foufouille
      C’est la gabegie d’une gestion dite « responsable » .
      Au nom de l’orthodoxie comptable on n’investit pas.
      Ce qui génère des dépenses insensés, ici des millions de nuitées à l’hôtel. 
      Un grand classique de politique à courte vue qui mène le monde


    • vesjem vesjem 4 octobre 04:09

      @C’est Nabum
      les responsables sont au pouvoir depuis 60 ans, par toutes leurs guerres extraterritoriales et les spoliations décidées par leurs donneurs d’ordres : l’oligarchie mondialiste
      n’empêche, l’accueil de la misère du monde crée un appel d’air ; ces migrants se sont rencardés avant de migrer vers la terre d’accueil


    • foufouille foufouille 4 octobre 08:41

      @C’est Nabum

      ils ne sont pas venus tout seul, surtout les jeunes hommes.

      certaines assos sont responsable de « les migrants avant les nôtres ».

      entre autre, les bateaux qui vont les chercher.

      Il faut rappeler que des tas de français dorment dorment dehors ?


    • foufouille foufouille 4 octobre 08:43

      @Pere Plexe

      C’est aussi un pognon de dingue vu le prix de la nuit alors que des tas de logements vides sont moins cher.


    • foufouille foufouille 4 octobre 08:52

      @vesjem

      les responsables sont leurs dirigeants qui se goinfrent et leurs religieux.


    • mmbbb 5 octobre 17:45

      @C’est Nabum tu la vends combien ta robe de bure .
      Etonnamment dans ces migrants , il n y a peu de femmes et d enfants .
      Par ailleurs les ONG les ass se font complices des passeurs , ces nouveaux esclavagistes ! 
      Toi qui est un lettre « qui veut faire l ange, fait la bête » tu devrais mediter : 
      Tout cultive que tu sois , tu es un naif de premiere Pas etonnant , l educ est un nid de tares 



    • mmbbb 5 octobre 18:09

      @Cadoudal Marianne est devenu un journal réaliste , Ce ne fut pas la cas jadis . C est un bon business dont les idiots utiles sont tres nombreux Chalot Nabum et Mourot qui malgre l age n a guere de clairvoyance . Des vrais personnes de gauche , tres genereuses avec l argent d autrui .
      Chalot rase gratuit , pas etonnant qu il y ait tant de chomage dans ce pays
      Tu te leves , c est pour payer démesurément ce systeme social .
      Ils sont tellement cons ces altruistes qu ils ne s apercoivent pas que la generosite des francais confine a la cretinerie 
      Exemple l Europe avait debloque quelques millairds d aide aux Roms Argent evapore , les Roms reviennent en France pas con ils passent deux fois a la caisse .
      Le triumvirat Chalot Nabum et Mourot sont soutenus par le Pape .
      Le Pape rejoins le gaucho Chalot , un comble Le Pape en bon jesuite n avance aucun chiffre , il est comme Nabim , les tentes Quechua sur les bords de Loire ou au Vatican feraient tache ? De la dignite diantre pour les paysages ! 


    • Cadoudal Cadoudal 3 octobre 15:03

      Chalot, va nettoyer ta chambre !

      Des barbares sont passés par là !Michel Rose-président de la FAL53

      https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/des-barbares-se-sont-permis-de-saccager-les-biens-d-autrui-1570007491


      • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 3 octobre 19:10

        @Cadoudal
        Quel rapport ? Il faut laisser des gens « ordinaires » mais en difficulté (quelquefois passagère) à la rue parce que des vandales s’en sont pris à un local collectif en Mayenne ?


      • Cadoudal Cadoudal 3 octobre 19:12

        @Jean J. MOUROT
        Arrêtez de diffuser des fake news

        Les vandales n’existent pas...

        Tou li monde il è genti comunisss ...lol....


      • C'est Nabum C’est Nabum 3 octobre 19:36

        @Cadoudal

        Un peu de dignité dans le propos je vous prie


      • Cadoudal Cadoudal 3 octobre 20:29

        @C’est Nabum
        Un peu de dignité dans le propos :

        Messieurs les collabos, vous êtes instamment priés d’aller déposer vos ordures dans un endroit plus approprié que la terre de mes ancètres...

        C’est mieux là ? ..lol...


      • mmbbb 5 octobre 17:49

        @C’est Nabum dignité , jamais avec les personnes qui nous imposent leur diktat !
        jamais avec les collabos 
        A lyon un jeune homme a perdu la vie apres avoir ete massacre par un afghan au couteau La dignite il s en tape il est mort a 19 ans . 
        En revanche lorsqu un prof se prend une bonne beigne alors je suis digne , j ai un reel plaisir ! 


      • Cadoudal Cadoudal 5 octobre 17:58

        @mmbbb
        Ouais, pareil, je suis toujours content de voir les collabos s’en prendre plein la gueule...

        « Je vais te crever, je vais te plumer », auraient menacé la mère et la grand-mère de l’élève sur la vidéo, visionnée par nos confrères de France Bleu

        75 faits de violence depuis 2 mois, juste pour l’académie de Montpellier, dans les écoles ce qui n’inclut pas par définition les collèges et lycées. Je ne sais pas si les gens réalisent ce que çà donne à l’échelle nationale. Ce genre de fait était rarissime voir inexistant dans les années 70 à titre indicatif..

        https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/herault/agde/enseignante-frappee-menacee-mort-agde-rectrice-se-rend-place-1732079.html


      • mmbbb 5 octobre 18:19

        @Cadoudal merci pour ce moment de plaisir indicible .
        Pour reprendre l argument de Nabum « sont ils coupables » Evidemment non ces sauvageons ne sont en rien responsable 
        La marche blanche de ces trous duc de l educ en hommage de cette directrice d ecole s etant suicidee dans le département le 9  3 ne m a fait tirer aucune larme .
        Ces profs sont tellement cons qu ils en sont reduits a faire une marche blanche donc discriminatoire dans un departement ou le blanc est rare Ils vont se faire taper par le CRAN 


      • Cadoudal Cadoudal 5 octobre 18:27

        @mmbbb
        « L’enfant a été changé d’école »

        ...lol...

        Le progressisme se heurte au réel mais fait tout pour qu’on l’ignore. Ça ne durera pas éternellement heureusement

        La seule conséquence que ce type d’événement va avoir, c’est que les bons profs ne vont plus vouloir travailler pour l’Éducation Nationale, et ils n’auront pas assez de nouvelles recrues. Et les parents se plaindront que la sécurité n’est plus assurée à l’Éducation Nationale et des profs uniquement d’origine immigrée. Bref, à terme, c’est l’existence même de l’Éducation Nationale qui sera remise en question. Les gens feront appel au privé et voudront la fin de l’école obligatoire.

        Le début de la partition à la sauce Hollandaise..

        Dans le temps, on appelait ça l’apartheid...lol....


      • mmbbb 5 octobre 18:38

        @Cadoudal c est déja le cas , il y a une sélection pernicieuse l argent . 
        Les centres de villes devenus chers tres chers , de facto , les francais ne se melangent guere 
        Quant au privé a Lyon , les demandes affluent et les etablissements sont sollicites 
        Le probleme n est pas nouveaux j avais une bonne copine fille de la bourgeoisie Elle a ete dans le prive , si elle avait connu le public , elle aurait coule a pic J etais etonne du suivi scolaire que je n avais pas eu 
        Miitterand Hollande Macron tous issu du prive ces crevards



      • CHALOT CHALOT 6 octobre 18:25

        @Cadoudal
        Quel rapport. Qui sont les barbares ?
        Je connais bien Michel Rose avec qui j’ai milité à l’EE en Mayenne, je lui exprime toute ma solidarité et est certain qu’il ne vise aucunement les personnes dont on parle ici.


      • Cadoudal Cadoudal 6 octobre 18:34

        @CHALOT
        L’enquête est close...

        Ils ont déjà arrêtè les méchants zemmouriens qui ont saccagé ce terrier de communistes...lol...

        Tout va bien alors...


      • Ruut Ruut 3 octobre 16:07

        Comme quoi transformer nos Hôtels de ville en véritables Hôtels de la ville Gratuits pour les SDF, précaires, refuges et migrants (centre ouvert) forcerait nos élus à vraiment agir sur la misère au niveau local, puis qu’elle leur serait imposée et donc visible.
        Les citoyens comprendraient enfin pourquoi ils sont si grands.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès