• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > L’ivresse des sommets

L’ivresse des sommets

Terrain glissant à Orléans ...

Alors que le quinze municipal vient tout juste de rentrer de sa tournée triomphale en Louisiane avec un incroyable marquage à la culotte pour son capitaine et chef d’équipe, le laissant épuisé et sans énergie au retour de cette folle escapade aux frais de la princesse, de nouveaux projets de vacances bon marché sont dans les tuyaux des élus d’un conseil municipal bien décidé à jouir pleinement des dernières années de mandat qui leur restent à vivre, le vent du boulet étant si proche.

Les bruits les plus surprenants courent à propos d’un téléphérique qui n’aurait, nous dit-on d’autre intérêt que de démontrer que la ville, depuis son passage sous la tutelle de cette sensibilité politique a pris du relief et de la hauteur à défaut de grandeur d’âme. Non seulement construire un téléphérique dans une cité réputée pour sa platitude et celle de quelques-uns de ses représentants serait un formidable défi à la logique et et au bon sens, mais cette prouesse placerait notre bonne cité au rang des villes où il fait bon rire.

L’instigateur en chef de ce projet pharaonique, grand spécialiste des gadins électoraux et des glissades verbales a souhaité laisser une trace définitive dans son glorieux bilan. Nous vous rappelons que c’est lui qui est à l’origine de la fabuleuse idée de l’inexploitable, bateau à l’aube et fiasco financier au crépuscule. Nous pensions que cet exploit constituerait alors son chant du cygne, son bâton de maréchal.

Mais je n’avais pas achevé d’écrire cette expression que notre cher Louis Philippe reprit au bond ma réplique. Dans une des formidables associations d’idées dont lui seul est capable – n’a-t-il pas pensé unir Loire et Champagne pour son merveilleux bateau cloué à quai dans la plus totale ignorance de notre viticulture ligérienne ? - le prince de la facétie a pensé que mettre au pied de son téléphérique des canons à neige serait du meilleur effet et une formidable promotion pour la cité devenue Métropole Nord.

Je dois lui reconnaître un sens de l’à propos qui me laisse pantois. Que n’y a-t-il pas pensé plus tôt il aurait ainsi évité sa seconde Bérézina législative. C’est sans doute le souvenir des eaux glacées de la défaite et de la bataille de Russie qui l’ont conduit à imaginer cette belle propagande pour un projet injustement vilipendé par des adversaires toujours prompts à le critiquer. La vie publique est souvent très injuste pour ceux qui sont toujours en avance sur leur temps.

Ainsi donc, afin d’étudier la faisabilité de la chose, une délégation municipale prépare activement un séjour dans l’une des stations les plus huppées des Alpes. Il convient en effet de dépenser autant pour ce séjour à la neige que pour celui dans les bayous de Louisiane afin de donner la crédibilité que mérite ce nouveau projet. Le séjour permettrait ainsi d’examiner à la loupe et sans compter leur temps ni notre argent, les caractéristiques techniques des canons à neige, leur utilisation tout en se penchant un peu plus sérieusement qu’ils ne l’ont fait à Brest sur la technologie du téléphérique.

Par la même occasion et dans la perceptive de la future inauguration en grande pompe de cette cerise sur le fardeau municipal, les plus brillants représentants de la troupe des bronzés sont invités à s’inscrire aux cours de l’École du ski français pour y préparer assidûment le diplôme de la flèche, le plus approprié selon eux à leurs immenses mérites. En matière de dérapage financier, ils sont largement en mesure d’évoluer sur un terrain verglacé pourvu qu’ils n’aient pas à mettre la main à la poche.

Nous vous tiendrons au courant de la suite de cette formidable initiative. D’autres projets sont encore dans les cartons, nos responsables ayant désormais fait don de leurs congés pour l’examen de jumelages et d’animations toutes plus lointaines les uns que les autres. Il suffit pour ce faire de mettre dans leurs bagages la représentante de l’opposition locale pour éviter tout remou en interne. La Chine se prépare à recevoir toute la joyeuse troupe. Après les bâtons de ski, les baguettes seront à l’honneur. Le voyage devant se faire en bateau pour les besoins du symbole.

Admirativement leur.


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • nono le simplet nono le simplet 24 janvier 09:59

     smiley

    Alphonse Allais parlait de mettre les villes à la campagne ... 
    mettre Orléans à la montagne est une riche idée et je suis sûr que la tombe d"Allais tressaute par son fou rire ...
    je rigole aussi parce que ça ne se fera pas avec mes impôts .... 

    • C'est Nabum C’est Nabum 24 janvier 15:03

      @nono le simplet

      La tombe oui, les olibrius qui nous gouvernent sans doute pas


    • zygzornifle zygzornifle 24 janvier 10:00

      la dernier arrêt du téléphérique sera a pole-emploi pour connaitre l’ivresse du chômage ....


      • C'est Nabum C’est Nabum 24 janvier 15:03

        @zygzornifle

        Ils doivent en avoir quelques avants-goûts depuis leurs déroutes aux législatives


      • Clocel Clocel 24 janvier 10:16

        Vos élus auraient-ils fait une virée à Bogota dernièrement ?

        Gaffe à ce qu’ils ne vous rapportent pas d’autres spécialités locales !


        • C'est Nabum C’est Nabum 24 janvier 15:04

          @Clocel

          Nous allons le leur suggérer


        • Dans quelques annéesn nous arriverons à la téléportation.

          Protocole de téléportation quantique[modifier | modifier le code]
          Circuit quantique représentant la téléportation quantique

          Nous arrivons enfin au vif du sujet à savoir le principe de la téléportation quantique. Il est de tradition d’appeler les protagonistes d’un scénario de communication Alice et Bob. Alice dispose d’un qubit \displaystyle \vert \psi _A\rangle qu’elle souhaite transmettre à Bob. Elle dispose pour cela de deux canaux. Un canal classique et un canal quantique dit EPR, en référence au paradoxe Einstein-PodolskyRosen 1. On précisera ultérieurement le sens d’une telle dénomination lorsque l’on présentera la téléportation quantique dans le régime des variables continues. À ce stade, il suffit amplement de dire qu’il s’agit d’un canal composé de deux qubits maximalement intriqués, et dont l’état s’écrit :

          \displaystyle \vert \phi _AB^+\rangle =\frac 1\sqrt 2

          \left[\vert 0_A0_B\rangle +\vert 1_A1_B\rangle \right]\neq \vert \phi _A\rangle \otimes \vert \phi _B\rangle

          .

          • C'est Nabum C’est Nabum 24 janvier 15:04

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

            La téléportation de tels phénomènes de foire semble encore inaccessible


          • chapitre XV


            Transfuge.

             Au feu rouge, toujours offrir une orange à l’agent dec quartier. Il sifflera un air de rossignol et vous le confierasous une envolée d’oies.

            Accompagnée de Nigth Ride across de Caucasus de Loreena Mc Kennit, Olga roule dans les traces da la Princesse Dahud-Mérope Allaeys et Guido Bannae.
            En chemin, elle accueille sur le siège à côté d’elle un vagabond et son infortune. Il connaît le chemain par son coeur exalté par le Bloody-Mary. Elle lui offre son vieil imper Colombo et examnie dans le rétroviseur les col de son nouvel ensembleu bleu turquoise. La voiture se laisse happer par les vents contraires à l’ancienne direction.

            Odile et Arturo ont invité leur amie aux Dormantes. Pour fêter en France les fêtes passée de fin d’années (bis répétitas). Au moment de son arrivée, la soirée est déjà entamée. Des perdraux au cidre ont été préparés. Guillaume, cette fois est accompagné de son épouse. Une très jolie femme aux longs cheveux roux et bouclés, son regard est de feu, doré et bleuté, tels ceux des pilleurs nocturnes. Une autre Princesse Dahud pmais aux gestes calmes et posés. De nombreux hommes ont dû se fracasser sur les récifs de son regard. Mais seul Guillaume semble avoir réussi à les aborder sans dommage et tel Arsène Lupin, lui dérober un inastant, le trésor de ses nuits. Il semblait très amoureux. Guillaume venait d’apprendre le décès du peintre Jean Burgrave par la presse locale qui avait fait un article sur ses peintures de phares.
            Olga a emporté les deux tableaux qu’elle a posé de chaque côté de celui de Guillaume, représentant le couple à cheval. Le feu de la cheminée les ranime d’une étrange lueur. Elle a aussi emmené une caisse pleine de livres sur les naufrageurs et les phares qu’elle a déniché dans la librairie de Monsieur Lampe pour les offrir à ses invités.



            • C'est Nabum C’est Nabum 24 janvier 15:05

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              à chaque feu rouge je passe aux verres
              mon permis est à point


            • A mère décéde ce jour en 2014. Un vendredi au matin. IL faisait un soleil radieux. Absente à cette heure, je remercie la belle jeune femme qui a recueilli son dernier souffle. Elle était belle et appaisée comme un ange. 


              • C'est Nabum C’est Nabum 24 janvier 15:06

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                La mienne nous a quitté en E010 un jour de fête de la musique
                La liesse extérieure depuis m’est insupportable



                • C'est Nabum C’est Nabum 24 janvier 15:06

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                  Merci


                • Mekissê Mekissê 24 janvier 11:21

                  Pour une fois l’idée était bonne ...
                  Avec un peu d’effort et de relecture on aurait eu un texte vif , enlevé, cinglant...
                  Mais on n’a eu que du Nabum comme d’hab...
                  Brouetteman est ravi , il a eu sa daube


                  • kalachnikov kalachnikov 24 janvier 14:46

                    @ Mekissê

                    Tu l’aimes bien aussi la daube, t’es fidèle au rendez vous. Je te regardais tantôt tandis que tu trépignais, dans l’attente de la livraison du nabum du jour. Ah, nabum, le soleil autour duquel bien des zéros gravitent.


                  • nono le simplet nono le simplet 24 janvier 15:06

                    @kalachnikov
                    salut kalach

                    suite aux coms de Nestor et des tiens j’ai un peu mieux compris, merci  smiley
                    dorénavant je laisserai ces « personnes » à leurs turpitudes glauques ...
                    peut être de temps en temps un petit trait d’humour pour le plaisir mais pas plus smiley


                  • C'est Nabum C’est Nabum 24 janvier 15:07

                    @Mekissê

                    Je suis désolé je suis quant à moi sur une mauvaise pente


                  • nono le simplet nono le simplet 24 janvier 15:09

                    @nono le simplet
                    comment qu’il a dit Nestor ? Antonin, Celestin ... Donatien, non ?, 



                  • nono le simplet nono le simplet 24 janvier 15:15

                    @kalachnikov
                     smiley smiley la pravda ... je rêve smiley

                    merci pour l’info ... c’est bourré de fautes d’orthographe ... doit pas boire que de l’eau ...

                  • nono le simplet nono le simplet 24 janvier 17:32

                    @kalachnikov
                    bon , je récapitule ce que j’ai compris ...

                    donatien alias furtif alias mékissé et Robert se vengent (ou plutôt tentent de se venger ) de Carlos Revelli, l’actuel patron et fondateur d’Agoravox en agressant C’est Nabum, Rosemar ... avec leurs roquets starshiptrooper henri golot et autres ... c’est ça ?
                    si c’est ce le cas je loue la noblesse et le courage de leur combat smiley 
                    et ça m’ouvre des perspectives ... je vais y réfléchir ... mais il se pourrait qu’on rigole ... j’ai un peu de temps en ce moment ...

                  • Mekissê Mekissê 24 janvier 20:27

                    @nono le simplet
                    Séquence motivation au local détente des vigiles de la galerie marchande...
                    Ça sent la bière tiède et les chaussettes sales


                  • kalachnikov kalachnikov 24 janvier 22:56

                    @ nono le simplet

                    ’Quant à Kalach c’est un roublard de Minaret Vox déguisé en compatible qui est apparu en soutien d’Omar et a ses entrées protégées par le Marionnettiste en personne.’ Lol.

                    Belle sortie de Lavigue qui se dédouane des fiers instincts de son mentor. Non, t’es pas mesquin, toi, Robert. Ton avatar sur la pravda est remarquablement bien vu.


                  • Diable de fautes de frappe : Chapitre XV

                     Transfuge.

                     Au feu rouge, toujours offrir une orange à l’agent de quartier. Il sifflera un air de rossignol et vous le confiera sous une envolée d’oies.

                    Accompagnée de Nigth Ride Across de Caucasus de Loreena Mc Kennit, Olga roule dans les traces da la Princesse Dahud-Mérope Allaeys et Guido Banne.
                    En chemin, elle accueille sur le siège à côté d’elle un vagabond et son infortune. Il connaît le chemin par son coeur exalté par le Bloody-Mary. Elle lui offre son vieil imper Colombo et examine dans le rétroviseur le col de son nouvel ensembleu bleu turquoise. La voiture se laisse happer par les vents contraires à l’ancienne direction.

                    Odile et Arturo ont invité leur amie aux Dormantes. Pour fêter en France les fêtes passée de fin d’années (bis répétitas). Au moment de son arrivée, la soirée est déjà entamée. Des perdraux au cidre ont été préparés. Guillaume, cette fois est accompagné de son épouse. Une très jolie femme aux longs cheveux roux et bouclés, son regard est de feu, doré et bleuté, tels ceux des pilleurs nocturnes. Une autre Princesse Dahud mais aux gestes calmes et posés. De nombreux hommes ont dû se fracasser sur les récifs de son regard. Mais seul Guillaume semble avoir réussi à les aborder sans dommage et tel Arsène Lupin, lui dérober un instant, le trésor de ses nuits. Il semblait très amoureux. Guillaume venait d’apprendre le décès du peintre Jean Burgrave par la presse locale qui avait fait un article sur ses peintures de phares.
                    Olga a emporté les deux tableaux qu’elle a posé de chaque côté de celui de Guillaume, représentant le couple à cheval. Le feu de la cheminée les ranime d’une étrange lueur. Elle a aussi emmené une caisse pleine de livres sur les naufrageurs et les phares qu’elle a déniché dans la librairie de Monsieur Lampe pour les offrir à ses invités.


                    • C'est Nabum C’est Nabum 24 janvier 15:07

                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                      Méfiez-vous l’orange est souvent pressée


                    • nono le simplet nono le simplet 24 janvier 13:29

                      je repense aussi à la photo de la candidature de Nice pour les jeux olympiques  smiley

                      mais bon, là on était resté au stade de photoshop ...

                      • C'est Nabum C’est Nabum 24 janvier 15:08

                        @nono le simplet

                        Les anglais s’y seraient promenés


                      • nono le simplet nono le simplet 24 janvier 15:10

                        @C’est Nabum
                        avec des combinaisons de ski ...


                      • C'est Nabum C’est Nabum 24 janvier 18:19

                        @nono le simplet

                        Leurs combinaisons sont codées


                      • nono le simplet nono le simplet 24 janvier 17:38

                        je m’excuse encore une fois auprès de l’auteur, C’est Nabum, de mes interventions hors sujet et parfois agressives ... envers tes agresseurs ... tu ne m’as rien demandé ce qui justifie ma gène ... si c’est possible j’essaierai de porter le problème un peu plus loin, quitte à écrire moi-même des articles à un rythme soutenu ( quand je pourrai ) afin d’entraîner les rats à ma suite ...

                        je ne suis pas sûr du résultat mais ça m’amuse smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès