• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > La gauche « moderne »

La gauche « moderne »

C’est une petite musique qui fait son chemin dans les médias : il y aurait désormais une « gauche moderne ».

Le marketing est partout

L’avantage de ce qualificatif, c’est qu’il renvoie dans les cordes l’ensemble de ceux qui ne se retrouvent pas dans cette dénomination. Ils deviennent ipso facto des ringards, des has-been, des vieux cons et au mieux des frondeurs.

Les socialistes ne sont pas les seuls à vouloir cliver pour des raisons de stratégie électorale et aussi afin de ne pas assumer le tournant libéral de nos gouvernants. En effet, il y a quelques temps, nous avons entendu parler de la « droite forte » de Guillaume Pelletier, qui faisait sans doute écho à une droite devenue molle du côté de l’UMP.

Que nous annonce la « gauche moderne » ?

Afin de bien comprendre, il convient de nommer la tête de gondole de ce mouvement : Emmanuel Macron, en personne, avec ses saillies qui sentent si bon le libéralisme que l’on croyait jusqu’à présent être la chasse gardée de la droite (molle ou forte), avec explication de texte en Anglais pour rassurer les investisseurs étrangers.

Ainsi donc, être moderne, ce serait en vrac, être pour la réforme du code du travail, la remise en cause des 35 heures, la fin du statut de la Fonction publique, revoir les conditions d’âge et de montant des retraites, ainsi que les conditions du dialogue social dans les branches professionnelles. Tout cela pour le bien des français, bien sûr avec l’appui d’idiots utiles qui prennent fait et cause pour ces réformes sans se douter qu’ils en seront les principales victimes.

On reste confondu par la succession des déclarations de M. Macron que ne réfuterait aucun leader de droite, et qui n’entraînent que quelques désaveux mous de la part du premier Ministre ou du Président de la République. Sous d’autres gouvernements, ces déclarations auraient valu à son auteur de retourner à ses chères études, et là, rien.

De là à dire que les rôles sont partagés entre Macron et les autres, il n’y a qu’un pas pour que toute la gauche au pouvoir adopte prochainement la dénomination de « gauche moderne » synonyme de « droite normale » et annonçant des alliances consanguines avec la droite mole et les écolos verts pâles pour gagner les prochaines échéances électorales.

On aimerait y croire…

Certes, des réformes sont sans doute nécessaires pour relancer l’économie et combattre le chômage, mais toutes celles qui sont proposées vont dans le sens de la régression sociale, afin de conforter le pouvoir économique et le pouvoir politique. La mode est au libéralisme et les français, qui ne comprennent rien à la modernité, sont méfiants compte tenu de l’état du dialogue social : on a vu ce qui pouvait se passer quand les patrons d’une compagnie aérienne oublient sciemment les bases de ce dialogue et imposent au salariés une violence toute aussi importante que celle subie par des cadres de cette compagnie.

Déjà, à ce stade, on voit également la brutalité du pouvoir qui a décidé d’interpeller les salariés d’Air France en cause à 6 heures du matin à l’instar de dangereux criminels. Il ne nous semble pas que les époux Balkany aient eu à subir de pareilles affres malgré la batterie de casseroles qu’ils trimbalent depuis plus de 20 ans. Cela annonce une « gauche moderne » très sourcilleuse sur le respect des lois, surtout lorsque les intérêts patronaux sont en jeu.

On aimerait y croire, mais faire plaisir au Medef ou aux corporations patronales, n’a jamais produit d’effet sur les créations d’emplois. Il n’est que de se souvenir du cadeau sur la TVA sur les cafetiers et restaurateurs pour s’en convaincre ou bien encore mesurer les effets du pacte de responsabilité qui se chiffre en dizaines de milliards de cadeaux ou d’économies aux entreprises (dont certaines continuent de licencier…) pour constater que cela n’a aucun effet.

M. Gattaz, digne successeur de son père à la tête du lobby patronal, a fini par planquer son pin’s annonçant la création d’un million d’emploi et s’il s’en prévaut encore, en oubliant les cadeaux financiers du gouvernement, qu’il considère comme une aumône, c’est pour dire à cor et à cri que le salut pour l’emploi réside dans l’assouplissement du code du travail, la fin des 35 heures, etc…, la même litanie que celle de la « gauche moderne » : la boucle est bouclée.

Tant que les français penseront que le salut réside dans l’alignement de leurs droits et salaires au niveau sur le pays le moins disant, c’est-à-dire sans doute la chine, le Vietnam, ou le Bangladesh, la « gauche moderne », qui déroule le tapis aux monde économique, qui parle surtout d’argent et rarement de morale, aura de beaux jours devant elle. 

On aimerait y croire enfin, mais décidément, le revirement - certains parleront de trahison - de Hollande depuis son élection sur les promesses électorales sur le traité européen, par exemple, ou bien encore la finance, n’augurent rien de bon et confortent l’hypothèse de la « gauche moderne », ventre mou de la politique, dépourvue d’idéologie et passeuse de plat au Medef ou à l’économie mondialisée, dont il sera le chef de file en 2017, avant de céder le flambeau en 2022 à Valls, puis en 2027 à Macron.

La belle société « moderne » promise

Elle sera prospère, mais seulement pour quelques-uns, ceux qui pourront profiter des offres du commerce de luxe, qui auront des petites mains serviables et corvéables à merci pour satisfaire leurs moindres caprices et qui n’hésiteront pas à délocaliser leurs activités juste par caprice ou parce qu’ils auront trouvé moins cher ailleurs.

Elle n’aura plus besoin d’un système éducatif performant puisqu’il faut bien le dire, il ne sera plus nécessaire d’instruire des gens qui n’en n’auront pas besoin, sans compter le danger d’avoir un peuple instruit qui pourrait se révolter. Les récentes réformes de l’éducation et l’indigence de nos universités vont dans ce sens.

Elle n’aura plus besoin de la classe moyenne, vouée à la disparition à terme par le lissage sociétal déjà à l’œuvre avec les impôts.

Elle sera rayonnante avec le grand soir du Tafta, traité commercial transatlantique qui laissera les mains libres à tous les tricheurs automobiles ou bien les vendeurs de lasagnes à la viande de cheval et à l’hégémonie américaine, avec sa propre justice commerciale qui s’imposera à tous.

Les services publics seront « redimensionnés » à la hauteur de cette merveilleuse ambition de la « gauche moderne », avec moins de fonctionnaires, d’hôpitaux, d’enseignants, mais avec davantage de policiers, de justice expéditive et de prisons pour bien faire comprendre le concept de « gauche moderne » protectrice des intérêts économiques privés.

Pour l’instant, tout va bien !

Pour l’instant, la « gauche moderne » n’envisage pas de toucher aux prestations sociales, mais cela viendra bien : la bête économique et financière ne saurait se satisfaire de demi mesures. La seule issue consiste à espérer une crise économique et financière majeure qui rebattrait les cartes, car s’il est bien une maladie chronique dont souffre le monde économique et financier, c’est l’avidité et la connerie qui devraient précipiter sa chute.

Pour l’instant, la « gauche moderne » fournit encore la vaseline, mais jusqu’à quand ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

93 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion M de Sourcessure 13 octobre 2015 18:00

    « Pour l’instant, la « gauche moderne » n’envisage pas de toucher aux prestations sociales »


    Si les prestations sociales sont :
    - les taux de remboursement de la sécurité sociale
    - le montant des allocations familiales et leurs barèmes.
    - le montant des retraites
    - les indemnités de chômage
    la gauche traditionnelle (si le PS est la gauche) s’en est déjà chargé.

    Mais si le PS n’est pas à gauche et que Valls représente la « gauche moderne », la « gauche moderne » n’est pas à gauche non plus, ce que votre article insinue sans vaseline et avec humour...


    • Michel DROUET Michel DROUET 13 octobre 2015 20:36

      @M de Sourcessure
      Vous avez raison : le processus est déjà bien engagé, mais je pense qu’on est seulement au début, le pire reste à venir.


    • colere48 colere48 14 octobre 2015 10:57

      @Michel DROUET

      Bravo pour cet article !
      L’illustration bien choisie, en voyant ce MacroCon une envie irrépressible me vient d’ouvrir la boite à gifles !


    • colere48 colere48 14 octobre 2015 12:16

      @colere48

      Tout ce qu’il touche est souillé , avili, et en mode « décomposition » ....

      Ne votez pas la casse de nos métiers !


    • mmbbb 14 octobre 2015 13:00

      @Michel DROUET 

      Et pourtant Arditi soutient Macron Et l ancien patron de la CGT avait appele a voter Hollande Et je me suis fait insulte par JaJa puisque que la gauche de la gauche et l’affide du PS  et je lui faisais remarque cette gauche s’est fait  rouler dans la farine ( je veux rester poli ) Qu il etait beau le discours du Bourget


    • jaja jaja 14 octobre 2015 13:12

      @mmbbb

      Pauvre mmbbb

      C’est bien vous qui avez écrit  :
      « vous avez toujours des langages ambivalents et vous etes le jouet politique du PS soit que vosu etes naifs ou tres cons.... Zetes completement zabrutis pas etonnant que le prolo vote FN.... »

      Après ça évidemment que vous vous prenez de ma part un « c’est bien vous le con » et ça vous offusque ?  smiley

      Par ailleurs le discours du Bourget n’a trompé personne au NPA qui écrivait : « Après des mois de suspense, François Hollande a enfin dévoilé son programme. Contrairement à ce que ses envolées contre le monde de la finance auraient pu laisser penser, celui-ci reste bien social-libéral, même s’il retrouve des accents de gauche pour ce qui est des mesures sociétales. »

      http://www.npa2009.org/content/hollande-en-campagne-du-discours-du-bourget-aux-engagements-presidentiels


    • colere48 colere48 14 octobre 2015 14:20

      @mmbbb

      Et pourtant Arditi soutient Macron

      Dès qu’il a une « gamelle » on peut voir Arditi la serviette autour du cou !!
      Il devient pathétique, toute une génération en décomposition...


    • Rincevent Rincevent 13 octobre 2015 18:34

      En somme le PS, avec des années de retard, essaye de faire du blairisme avec un Macron https://fr.wikipedia.org/wiki/Emmanuel_Macron&nbsp ; en ballon d’essai. En cas de révolte ce n’est qu’un ministre on le changera…


      • Samson Samson 13 octobre 2015 20:24

        @Rincevent
        S’il faut reconnaître à « Tonton » le mérite d’avoir amorcé le virage à l’époque de Thatcher, la version 2.0 de $ociali$me actuellement fourguée dans l’hexagone par un hidalgo de fancy-fair est pour le coup en retard de quelques guerres : l’affolement et la panique générale gagnent tous les états-majors $ociali$tes €uropéens à la perspective de se voir électoralement laminés avec leurs appareils, au point de voir un Jeremy Corbyn débarquer sans tambour ni trompette à la tête du Labour. smiley


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 13 octobre 2015 20:37

        @Samson
        Vous m’avez enlevé les mots du clavier...
        Il y a bien longtemps, 1983, Mitterrand faisait la même chose, ( privatisations + dérégulations + blocage des salaires), mais il disait le contraire de ce qu’il faisait. C’était la Gauche menteuse.


        Aujourd’hui, on déballe en vrac les directives de Bruxelles, comme si Macron inventait quelque chose, c’est devenue « La Gauche de Droite décomplexée ».

      • Michel DROUET Michel DROUET 13 octobre 2015 20:42

        @Fifi Brind_acier
        Cela va bien au-delà des directives de Bruxelles...


      • Michel DROUET Michel DROUET 13 octobre 2015 20:44

        @Rincevent
        Il me semble que l’ensemble du troupeau est déjà contaminé.


      • Rincevent Rincevent 13 octobre 2015 21:43

        @Samson

        Corbyn, oui bien sûr. A quand le même au PS ? Avec la mécanique bien rodée de la synthèse des courants à chaque convention de ce parti, ce n’est pas demain la veille...


      • Rincevent Rincevent 13 octobre 2015 21:46

        @Michel DROUET

        On pouvait dire ça aussi du Labour et pourtant... Faudrait-il qu’on avale du blairisme pendant quelques temps avant d’avoir la même réaction qu’eux ?


      • Samson Samson 13 octobre 2015 22:28

        @Rincevent
        Tout à fait d’accord avec vous : faute même des capacités d’analyses pertinentes à son malheur, l’appareil $ociali$te hexagonal est condamné au pilotage automatique jusqu’au gouffre, ou plus précisément à la raclée qui le balaiera définitivement du paysage ! smiley


      • Michel DROUET Michel DROUET 13 octobre 2015 22:49

        @Rincevent
        De Blair à Cameron, la boucle est bouclée. La résignation est de mise après un endoctrinement féroce :« there is no alternative » débuté avec Tatcher.


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 14 octobre 2015 06:09

        @Michel DROUET
         Macron suit la feuille de route de la Commission européenne 2014/2015, point par point, à part qu’il ne dit pas d’où viennent les directives.


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 14 octobre 2015 06:13

        @Rincevent
        Cessez de rêver sur Corbyn, il n’a pas plus l’intention d’appuyer le referendum de sortie de l’ UE que Tsipras. S’il arrive au pouvoir, il fera la même chose que Tsipras.


      • JL JL 13 octobre 2015 18:48

        ’’ Les services publics seront « redimensionnés » à la hauteur de cette merveilleuse ambition de la « gauche moderne », avec moins de fonctionnaires, d’hôpitaux, d’enseignants, ... Pour l’instant, la « gauche moderne » fournit encore la vaseline, mais jusqu’à quand ?’’

         
        La vaseline pour accompagner la suppression des services publics pourrait bien être le revenu universel.
         
        Au sujet des accointances entre le libéralisme et cette Gauche moderne  je ne résiste pas à l’envie de citer Frédéric Lordon : 


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 13 octobre 2015 20:52

          @JL
          Les « macroneux » auraient tort de se gêner, vous avez vu le boxon à Gauche du PS ? 36 chapelles se haïssant, incapables de se mettre d’accord, même sur un programme minimum . Et les syndicats, neutralisés par la CES et ligotés par les financements de l’ Etat et des entreprises... Un spectacle de désolation...


        • Samson Samson 13 octobre 2015 20:03

          Face aux hésitations et atermoiements d’une droite prétendument « décomplexée », mais pas au point de se priver de son fond de commerce le plus ringard et traditionnaliste, (manif pour tous, etc ...), la « gauche moderne » représente le meilleur atout pour balayer tout obstacle éthique à l’essor du lobby bio-technologique (notamment) : par la grâce de la « gauche moderne », le deuxième terme de la devise républicaine se retrouve réduit au rang de simple slogan commercial - répété et revendiqué presque convulsivement par tout ce que la sphère bobo parisienne et médiatique compte encore de pseudos « intellectuels » instrumentalisés - pour supprimer les derniers garde-fous qui entravent encore la privatisation et l’expansion du marché du vivant (OGM’s, brevetage des séquences d’ADN et des semences, reproduction humaine, GPA, ...)
          « Gauche moderne » ou « droite décomplexée » ne se présentent guère que comme les pile et face d’une même tyrannie, les marionnettes « démocratiques » agitées par une même « Pensée Unique ».

          "La seule issue consiste à espérer une crise économique et financière majeure qui rebattrait les cartes, car s’il est bien une maladie chronique dont souffre le monde économique et financier, c’est l’avidité et la connerie qui devraient précipiter sa chute."
          Quand un conducteur vise le précipice après avoir sciemment désactivé tout système de freinage ou de direction, la seule incertitude restante réside dans l’étendue des dégâts ! D’après certains fora économiques U$, on ne devrait plus trop tarder à en constater l’ampleur imminente.



          • leypanou 13 octobre 2015 22:56

            " On aimerait y croire, mais faire plaisir au Medef ou aux corporations patronales, n’a jamais produit d’effet sur les créations d’emplois. «  : pire que çà : la politique du Parti dit »socialiste« n’a jamais autant été de droite, et pourtant, les raclées aux élections se suivent et se ressemblent.

            Si on fait le bilan : municipales, législatives partielles, européennes, départementales et ce n’est pas toujours assez de droite.

            Et ils persistent. Ils n’ont toujours pas compris comment la »gauche" n’arrive pas à tenir plus d’une législature -1981-1983(droitisation) débâcle en 1986, 1998-1993 (majorité relative) débâcle en 1993, 1997-2002 débâcle en 2002.


            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 14 octobre 2015 06:31

              @leypanou
              Ils ont parfaitement compris, c’est chacun mon tour, ils se partagent le job depuis 40 ans. Quand le PS sera dans les choux, les médias vous appelleront à voter pour les Ripoublicains, qui finiront le boulot. Mais le PS arrive mieux à faire passer la pilule que la Droite, alors Macron met les bouchées doubles.


            • Michel DROUET Michel DROUET 14 octobre 2015 08:19

              @leypanou
              Ce n’est pas grave : le nombre de postes d’élus est toujours le même. Il suffit de faire la proposition qui va bien et de l’oublier une fois arrivé au pouvoir et le tour est joué.
              Pensez également à toutes les petites mains qui aident dans l’ombre nos grands hommes ou grandes femmes politiques.
              Sil y a un secteur où la crise de l’emploi n’existe pas, c’est bien celui de la corporation des élus, et c’est bien là l’essentiel pour eux.


            • Spartacus Lequidam Spartacus 13 octobre 2015 23:07

              Il n’y a qu’une gauche....Et elle est ringarde comme ce texte....

              Elle diffuse des idéos à gerber...

              La gauche est limité à la défense des castes, de l’offuscation qu’on l’accuse d’être que de vulgaires primaires de confrérie réunies dans le marxisme le plus stupide...

              Regardez cette ringardise a défendre des syndicats de collèges de particularités sectaires.

              Imaginez ces pauv’ gens syndiqués qui ne pensent qu’a leur gueule, et se permettent de terroriser leur entourage.

              Ces pourris gauchistes n’ont pas autant d’indignation en salopards lorsque qu’’ils sont font entrer des clients après dounane et leur annoncer ensuite que l’avion ne part pas parce que cette caste fait grève en prenant les autres en otage.....

              Pauv’ petits malheureux voyous syndicaux levé à 6h du mat qui se branlent avec leurs grèves de faire lever les autres pour rien et perdre de l’argent et empecher les autres de se dépalcer ....

              La gauche est une puanteur de marxistes décalés qui crie haut et fort payez les privilèges de ma caste, donner à mla corporation en monopole qui a le pouvoir de nuissance....

              Quoi quel scandale ils osent dire que l’emploi à vie est une privilège des profiteurs proche de l’état....
              Quoi quel scandale, critiquer le code du travail alors les gauchistes sont une majorité de statutaires et n’en voudraient pas pour eux car dans cette caste qu’importe la législation sur le licenciement la corporation des privilégiés de gôôôôche ne craint pas le chomage....

              Effectivement la gauche des statutaires elle pue les iniquités féodales des proches de l’état, elmle pue l’hypocrisie des profiteurs de position de nuisance sur la société.....

              • Dudule 14 octobre 2015 00:58

                Il y a des discours révélateurs. Ceux des personnes qui, manifestement, prêtent aux autres leur propre façon de penser sont très intéressants. C’est typique des libéraux de prendre leur sociopathie pathologique pour un comportement humain normal. Ils font des théories économiques avec.
                 
                En fait, on pourrait écrire :
                 
                Il n’y a qu’un libéralisme...

                Il diffuse des idéos (sic) à gerber...

                Le libéralisme est limité à la défense des castes, de l’offuscation qu’on l’accuse d’être que de vulgaires primaires de confrérie réunies dans le l’égoïsme le plus stupide (gné ?)...

                Regardez cette ringardise a défendre des pétés de tunes de particularités sectaires (comprends pas bien non plus l’original, je transpose...)...

                Imaginez ces pauv’ patrons qui ne pensent qu’a leur gueule, et se permettent de terroriser leurs salariés...
                 
                Ces pourris libéraux n’ont pas autant d’indignation en salopards lorsque qu’’ils font sortir du pognon après dounane et frauder ensuite le fisc parce que cette caste fait la grève du pognon en prenant les autres en otage..... on dirait du vieux françois, c’est beau !
                 

                La suite est difficile à comprendre, mais il semble que notre esclave en lutte pour la justice et le progrès de l’humanité a loupé son avion, après s’être levé bien tôt. Il n’a donc pas pu se dépalcer pour planq... gagner du pognon. C’est bien triste.
                 

                Le libéralisme est une puanteur d’égoïstes décalés qui crie haut et fort payez les privilèges de ma caste, donner à mla corporation en monopole qui a le pouvoir de nuissance....
                 

                Après, l’exercice devient difficile, parce le texte devient plus obscure, pour ne pas dire sibyllin... L’exégèse est un exercice difficile.


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 14 octobre 2015 06:48

                @Dudule
                Le temps n’est plus à se répandre sur les méfaits de l’ UE et du capitalisme, 10 millions de Français sont au chômage, ils sont au courant.
                La question d’actualité, c’est : que fait-on ?
                Que fait cette Gauche en miettes pour défendre et organiser les Français ?
                Sur quel programme ?


              • Michel DROUET Michel DROUET 14 octobre 2015 08:24

                @Spartacus
                Mon pauvre Spartacus ! Vous êtes tellement aveuglé par votre dogme que vous ne vous êtes même pas aperçu que c’est la « goooche moderne » qui met en œuvre tout ce que vous souhaitez.
                Lorsque vous aurez compris que cette goooche que vous villipendez sert mieux vos intérêts que la droite, vous irez manger dans leur main et vous leur baiserez les pieds.
                Et vous changerez de pseudo sur Agoravox pour chanter leurs louanges


              • bourrico 7 14 octobre 2015 08:29

                @Michel DROUET

                Spartacus ne réfléchit pas, il récite.

                Une fois qu’on a compris ça, on le prends pur ce qu’il est, à savoir un pauvre pitre.

              • Spartacus Lequidam Spartacus 14 octobre 2015 09:00

                @Dudule


                Non Dudule. Peut être devriez vous vous informer.
                Le libéralisme c’est l’inverse. C’est le contraire du corporatisme et du clientélisme et des droits différenciés en fonction des corporations à l’effet de nuisance.

                C’est justement la même loi pour tous et le refus des différenciations. 
                Fiscalement la même Flat Tax.
                Socialement le droit identique pour tous. Pas de castes de statutaires.
                Droit contractuel face au droit d’état qui varie en fonction de l’air du temps.

                Inversez pas les responsabilités.....

                Les pyromanes GCT ont tué leur propre entreprise...Et surjouent les vierges effarouchés 

                La violence c’est aussi ces grèves qui méprisent les clients.....
                Simplement les clients ne sont pas statutaires et peuvent changer.

                J’accuse cette CGT Air France d’être des pourris mais j’amène aussi les arguments réels.

                Imaginez la violence ressentie des clients qui ont passé la douane à Roissy alors que ces pourris savaient que l’avion ne partirait pas. Coincés des dizaines d’heures en zone sous douane, valises bloquées.
                Apparemment vous n’avez pas la même compassion pour les clients que pour les manipulateurs GCT.

                La violence de ces pauvres gens coincés à Ouagadougou ou Hong Kong et s’appercoivent que l’avion ne partira pas. 

                Des avions complets de clients maltraités et humiliés ont fait une clientéle perdue pour la caste qui réfléchi au jour le jour. 

                Les responsables des licenciements se sont les gens de la CGT et le bouche a oreille qu’ils créent avec leurs actes débiles et irresponsables. 
                Ils sont victimes de eux même et désolé mais les clients ne veulent plus de eux. 

                Et arrêtez d’accuser les « patrons ». A air France les patrons votent à gauche...C’est la même gamelle que la votre.. Celle du contribuable.

              • Michel DROUET Michel DROUET 14 octobre 2015 09:16

                @Spartacus
                Et imaginez la violence ressentie par les 2900 salariés qu’Air France va virer...


              • Fergus Fergus 14 octobre 2015 09:47

                Bonjour, Dudule

                100 % d’accord avec vous. J’avais d’ailleurs déjà transposé de la même manière des commentaires de Spartacus en les appliquant au libéralisme de droite. Cela fonctionne à tous les coups avec ce type de discours.


              • Spartacus Lequidam Spartacus 14 octobre 2015 09:56

                @Michel DROUET


                Pas une ligne de compassion pour les clients qui ne reviendrons plus ? 
                La caste syndiquée irresponsable passe toujours avant ?

                Vous voulez caractériser la gauche post moderne ?
                C’est exactement ça la ringardise des gauchistes. 
                Quand l’esprit de caste passe toujours avant l’intérêt général......

                J’ai bien écouté, et en fait l’offre de la direction était de recourir aux départs volontaire, ce que voudrait vivre des millions de personnes face a des retournements de marché et qui ne bousillent pas tout


                Par ailleurs la situation n’est une surprise pour personne pour les gauchistes qui surjouent les vierges effarouchés comme des poules qui découvrent par surprise une paire de ciseaux.....

                Voici un article de 2013
                Il dit exactement 2 ans à l’avance la vérité......sic
                Extraits :
                -composer avec des syndicats aussi puissants que déraisonnables
                -actionnaire public qui confond allègrement politique (clientélisme de caste) et économie.
                -coût du travail
                -se contrefiche de l’évolution de la loi de l’offre et de la demande des passagers.
                -Fossilisée par des réflexes d’opérateur jadis monopolistique 
                -trois fois et demie plus élevés

                Arretez donc de défendre les violences feintes de posture de gens qui savaient parfaitement qu’ils sont eux même par leur comportements gauchistes leur propres pires ennemis.

                Ils méritent un licenciement sec pour faute lourde. POINT.

              • Michel DROUET Michel DROUET 14 octobre 2015 10:22

                @Spartacus
                DMLA à l’œil gauche ?
                Vous devriez consulter !


              • Spartacus Lequidam Spartacus 14 octobre 2015 12:01

                @Michel DROUET

                En général avec les post-moderne gauchiste faute d’arguments il finissent toujours par des attaques ad personam.

                Effectivement les statutaires qui demandent plus de privilège la vie en monopole à charge des autres pour sa caste et le corporatisme c’est inargumentable sauf à passer pour ce qu’ils sont.....


              • Michel DROUET Michel DROUET 14 octobre 2015 12:04

                @Spartacus
                Non, c’est de la bienveillance, je m’inquiète pour votre santé.


              • samuel 14 octobre 2015 12:08

                @Spartacus


                Remplacez « gauchistes » par « Oligarchie » et/ou « Capital » et vous avez une véritable vue de la situation actuelle.

                Finalement vous n’êtes pas si loin de dire la vérité. Juste un fort strabisme smiley

              • bourrico 7 14 octobre 2015 12:10

                @Spartacus

                Réciter un manuel ne constitue pas un argument.
                C’est réservé aux gens qui sont dépourvu de capacité en propre, de capacité à critiquer, les gens comme vous qui s’écoutent mais n’écoutent personne.

                Vos discours, vos termes, n’ont rien à voir avec la réalité, vous êtes toujours coincés dans l’affrontement idéologique de la guerre froide, vous êtes périmé, comme tout idéologue qui n’évolue pas.

              • Spartacus Lequidam Spartacus 14 octobre 2015 13:04

                A part des réponses ad personam, vous n’avez rien à répondre sur le fond....


                Justifiez donc votre = moralité à 2 balles envers la société civile vos « revendications corporatistes » et de clientélisme statutarisée de caste du droit pour vos corporations disposer de plus de droits que les autres....


                Incapables n’est ce pas ? 
                La caste qui se pense en circuit fermé de l’entre soi ? 

                Dur de voir que votre « haute opinion » de votre morale se monter comme elle « immorale » « sectariste » « clientéliste et »corporatiste jusqu’au ridicule" et pire que les autres...

                La gauche des petits bourgeois, qui désire des droit de noblesse et qui ne veut pas avouer ses laideurs morales, révolutionnaires d’opérette préférer leur gueule au détriment des autres, totalement à l’opposé de ce qu’ils défendent haut et fort...

                Statutaire c’est l’iniquité....Effectivement choking pour la gôôôôche post-moderne !!!!! 

                L’emploi à vie serait un privilège en droit d’une corporation accapareuse ? Les privilèges statutaire ça empêche d’y réfléchir d’en parler ?

              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 14 octobre 2015 20:12

                @Spartacus
                Mais rien ne vous empêche de militer pour que tout le monde est un emploi à vie...
                Mais comme disait Coluche, de l’argent leur suffirait...


              • Spartacus Lequidam Spartacus 14 octobre 2015 21:38

                @Fifi Brind_acier


                Ne comptez pas sur moi pour avoir l’ambition que chacun dépose son libre arbitre à la servitude d’un emploi à vie....pour faire partie d’une sécurité contre les autres dans une caste.

                Je n’ai pas vos rêves de mimétisme des individus et l’aliénation de l’individu dans la servitude, mais le développement de du libre arbitre.....Cela passe par les droits identiques pour tous.

                Désolé mais je milite pour le contraire. 

                Pour que personne ne soit acheté intellectuellement par la servitude de son emploi..

              • Dom66 Dom66 14 octobre 2015 00:23

                La gauche moderne, n’existe pas, elle se nome la droite. Explications dans les vidéos suivantes

                 La démocratie par Etienne Chouard https://www.youtube.com/watch?v=cu8F_RuKFDs Etienne Chouard ce soir ou jamais csoj septembre 2014 https://www.youtube.com/watch?v=9KyPJfYUXZc


                • Dom66 Dom66 14 octobre 2015 00:26

                  @Dom66
                  Oups :

                  La gauche moderne, n’existe pas, elle se nome la droite. Cela devrait faire plaisir a l’autre débile.


                • Dom66 Dom66 14 octobre 2015 00:27

                  @Dom66

                  Oups

                  La gauche moderne, n’existe pas, elle se nome la droite. Cela devrait faire plaisir a l’autre débile.


                • elpepe elpepe 14 octobre 2015 00:48

                  Bonjour
                  Je vous cite :

                  Ainsi donc, être moderne, ce serait en vrac, être pour la réforme du code du travail, la remise en cause des 35 heures, la fin du statut de la Fonction publique, revoir les conditions d’âge et de montant des retraites, ainsi que les conditions du dialogue social dans les branches professionnelles. Tout cela pour le bien des français, bien sûr avec l’appui d’idiots utiles qui prennent fait et cause pour ces réformes sans se douter qu’ils en seront les principales victimes.

                  Donc je fais partie de la categorie des idiots utiles ou modernes, en effet j ai deja ete totalement victime du socialisme, mort clinique, donc je ne peux qu applaudir a votre statement below, en fait pour dire la verite, je m en fous car c est trop tard pour moi ah ah ah (j ai mis un peu d anglais histoire d amuser la galerie)

                  la fin du statut de la Fonction publique, revoir les conditions d’âge et de montant des retraites
                  cdlt


                  • troletbuse troletbuse 14 octobre 2015 04:35

                    PS = Parti des Salopards


                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 14 octobre 2015 06:36

                      Histoire de rafraichir la mémoire, voici 35 ans de promesses de la Gôôooche, sur l’ Europe sociale. Ils n’étaient pas avares de mensonges, maintenant ils disent ouvertement pour qui ils roulent.


                      • Robert GIL Robert GIL 14 octobre 2015 08:02

                        L’enjeu d’une gauche conséquente devrait être de tracer le chemin vers la socialisation de l’ensemble des entreprises. Les mesures visant simplement à réduire la rémunération et le pouvoir lié à la détention du capital (fiscalité dissuasive, diminution des droits conférés par la propriété, plafonnement des dividendes, extension des droits des salariés, etc.) n’attaquent pas la source de l’exploitation et seraient susceptibles d’être abrogées si une majorité au pouvoir le souhaitait. Il faut donc viser l’abolition de la rémunération du capital. C’est vers cet objectif que les propositions économiques de la gauche antilibérale devraient tendre. Les populations du monde entier y ont intérêt, et des tentatives ont été réalisées dans ce sens dans des pays très différents⁶. Au Pérou, en 1970, un décret a imposé le transfert de 15 % des bénéfices des sociétés industrielles vers un « fond indivisible des travailleurs  ». Au Danemark, un projet de loi, finalement rejeté par le parlement, proposait d’imposer aux employeurs de financer un fond d’investissement et de participation du personnel. Ce fond aurait disposé de 14 % du stock d’action en dix ans et de 26 % en vingt. En Suède, dans les années 1970-1980, des fonds de pension étaient pilotés par l’État pour permettre aux salariés d’acquérir la propriété d’action.
                        .
                        voir :
                        À LA RECHERCHE DU SOCIALISME PERDU


                        • Le p’tit Charles 14 octobre 2015 08:12
                          La gauche « moderne »...l’UMP change aussi pour tenter d’enterrer ses turpitudes...Mais aux commandes nous retrouvons les mêmes clans-mafieux incapable de faire de la politique, juste du fond de commerce pour leur retraite...Vivement 2017 que MLP vienne pour le grand nettoyage.. !

                          • Michel DROUET Michel DROUET 14 octobre 2015 08:27

                            @Le p’tit Charles
                            Appeler de ses voeux l’avènement de MLP est une erreur. Le parti qu’elle dirige se fondra dans le conformisme actuel et beaucoup de ceux qui auront voté pour elle se réveilleront avec une gueule de bois mémorable.


                          • Trelawney Trelawney 14 octobre 2015 08:42

                            @Michel DROUET
                            beaucoup de ceux qui auront voté pour elle se réveilleront avec une gueule de bois mémorable

                            Même pas, car ils n’attendent plus rien d’aucun parti y compris le FN. ils savent très bien qu’il n’y aura pas de différences profondes entre un Hollande, un Sarkozy ou une Lepen. Ils veulent simplement s’offrir la tête d’Hollande sur un piquet en élisant Lepen. Et lui coller la honte de sa vie. C’est toujours ça de gagné

                            Le seul problème est que des gens comme Hollande et tous les autres n’ont aucune morale, aucune conscience et qu’on peut le punir en mettant Lepen au pouvoir il s’en fiche car en 5 ans il a eut largement le temps de se gaver et de s’offrir un avenir confortable hors de France, car il sait très bien que ce pays n’a plus d’avenir, puisqu’il y a contribué


                          • Michel DROUET Michel DROUET 14 octobre 2015 09:20

                            @Trelawney
                            Effectivement, et je suis d’accord avec vous, c’est bien le problème : des élites sans morale et des électeurs qui ne votent plus pour mais contre.
                            Cela nous donne une idée de l’état du pays.


                          • Le p’tit Charles 14 octobre 2015 10:13

                            @Michel DROUET...Je ne suis en rien FN...seulement pour nettoyer les ordures qui gouvernent en coulant notre pays...Faut qu’ils dégage...TOUS et pour le nettoyage elle est la seule..c’est pour cela que les petits bras la craignent...
                            Vous êtes madame soleil pour savoir à l’avance ce qu’elle fera..(si bien sur elle arrive au pouvoir.)..moi à part laver la mafia je ne sais pas...
                            faut quand même être stupide pour remettre toujours les mêmes incompétents au pouvoir non.. ?


                          • Michel DROUET Michel DROUET 14 octobre 2015 10:24

                            @Le p’tit Charles
                            Tous les partis proposent la même marque de lessive et je n’échangerai jamais mon baril d’Ariel contre deux barils de FN.


                          • Le p’tit Charles 14 octobre 2015 11:58

                            @Michel DROUET......c’est votre votre droit de ne rien vouloir changer en France ?


                          • Michel DROUET Michel DROUET 14 octobre 2015 12:05

                            @Le p’tit Charles
                            Sauf que dans mon article je dis le contraire...
                            Merci de le relire !


                          • Le p’tit Charles 14 octobre 2015 12:47

                            @Michel DROUET....(Tous les partis proposent la même marque de lessive et je n’échangerai jamais mon baril d’Ariel contre deux barils de FN...) c’est bien de vous il me semble..donc vous êtes contre le changement pour éradiquer les mafieux au pouvoir tout simplement (en restant dans le système dépassé..)...ou alors vous ne savez plus ce que contient votre commentaire...Bizarre...


                          • Michel DROUET Michel DROUET 14 octobre 2015 15:00

                            @Le p’tit Charles
                            Mon baril d’Ariel, c’est l’abstention et elle sent meilleur que le vote FN


                          • Le p’tit Charles 14 octobre 2015 15:27

                            @Michel DROUET...Pour sur en 2017 avec votre abstention le changement va avoir du mal à venir.. ?
                            bonne journée...


                          • Michel DROUET Michel DROUET 14 octobre 2015 16:22

                            @Le p’tit Charles
                            ça ira peut être plus vite que de donner les clés du pouvoir au FN
                            Bonne journée à vous aussi


                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 14 octobre 2015 20:18

                            @Michel DROUET
                            S’abstenir c’est voter pour celui qui arrive en tête.


                          • Michel DROUET Michel DROUET 14 octobre 2015 20:38

                            @Fifi Brind_acier
                            A partir du moment où il y a plus de 50% d’abstentionnistes (et cela devient fréquent aux élections locales), plus personnes ne peut se targuer d’être arrivé en tête. Le calcul sur la base des suffrages exprimés est une escroquerie. Ceux qui arrivent en tête dans ce contexte d’abstention ne récoltent que 20 à 25 % des électeurs inscrits !
                            Il faudra bien s’en rendre compte un jour !


                          • malitourne malitourne 14 octobre 2015 08:37

                            Quel que soit le flacon, la vinasse européiste est impropre à la consommation. Buvez UPR


                            • erichon erichon 14 octobre 2015 08:44

                              Le pire est à venir . Sur le plan social , oui !! 
                              Mais aussi sur le plan politique , que croyez vous qu’un électeur de gauche vote après une telle trahison ? RIEN , il ne votera pas !
                              Le vote à perdu tout son sens . il n’est qu’un leurre afin de tamponner « Démocratie » un système oligarque .


                              • Michel DROUET Michel DROUET 14 octobre 2015 09:17

                                @erichon
                                Exact !


                              • eau-du-robinet eau-du-robinet 14 octobre 2015 09:27

                                Bonjour,
                                .
                                Notre politique européenne voire française est oriente à présenter les intérêts de l’oligarchie financière et c’est une politique de la droite de droite, voire ultra droite et c’est le signe d’une nouvelle aire fasciste.
                                .
                                Macron, Valls, Hollande, etc se vantent soit disant être les représentants de la dite « gauche » mais en réalité ils représentent un partie politique de la droite dure, un parti politique fasciste qui instaure peu à peu de lois liberticides, laquelle cautionne entre autres la surveillance de toute la population française par la NSA !
                                .
                                Les grands médias nous parlent toutes les jours qu’on vie en démocratie hors nous vivons en ploutocratie, c’est un autre cas de substitution des mots !
                                .
                                Cette Mafia politique à inversé les sens des mots, substituant les mots du mal par les mots du bien pour tromper la vigilance des citoyens.
                                .
                                Parmi les électeurs qui ont voté pour cette Mafia Droite / Gauche beaucoup semblent avoir oublié les sens des mots en continuant à voter, en alternant droite / gauche pour ses représentants de l’oligarchie financière. Ses hommes et femmes politiques ne représentent plus les intérêts des citoyens français, l’intérêt général, mais ils sont des fidèles représentants du monde de la finance !
                                .
                                http://www.upr.fr


                                • Fergus Fergus 14 octobre 2015 09:42

                                  Bonjour, Michel

                                  Ce concept de « gauche moderne » est une escroquerie intellectuelle, et rien d’autre. Objectif : faire gober aux électeurs de gauche que la conversion assumée au libéralisme triomphant se situe dans la voie d’une modernité opposée au conservatisme sclérosant qui paralyse le pays.

                                  Pas sûr que le PS puisse longtemps survivre à cette choquante dérive !


                                  • Michel DROUET Michel DROUET 14 octobre 2015 10:20

                                    @Fergus
                                    Bonjour Fergus
                                    Le PS n’aura plus bientôt de socialiste que le nom. Ils ont perdu le sens même du mot et de ce qu’il signifie, ce qu’il recouvrait pour beaucoup de gens avant 2012.
                                    Ils se jettent dans un pseudo modernisme sans voir qu’ils ne font qu’éloigner les électeurs des urnes.
                                    Petit parti de notables et d’apparatchiks hors sol qui ne pensent qu’à préserver leur propres emplois.


                                  • malitourne malitourne 14 octobre 2015 10:09

                                    La gauche moderne c’est comme les portes : la poignée est à gauche mais tu tires vers la droite


                                    • Michel DROUET Michel DROUET 14 octobre 2015 10:11

                                      @malitourne
                                      Très bien observé !


                                    • julius 1ER 14 octobre 2015 11:04

                                      La gauche moderne ... c’est la SFIO des années 50 tellement engluée dans ses contradictions qu’elle ne représentait plus rien ....


                                      c’est Mitterand qui l’a sauvée en phagocytant le PCF..... je vois que c’est reparti dans le même sens de l’histoire, le PS doit être à moins de 15% aujourdhui !!!

                                      • rocla+ rocla+ 14 octobre 2015 12:39

                                        Je me demande pourquoi ils parent plus du mariage homosexuel .


                                        C ’était le bon temps le temps du mariage homosexuel .

                                        La gauche était contente . 

                                        De quoi vont ils nous parler maintenant ?

                                        • rocla+ rocla+ 14 octobre 2015 12:52

                                          ah oui ils vont parler de Nadine Morano , j’ me souviens maintenant ... smiley


                                          • Vipère Vipère 14 octobre 2015 13:11

                                            Gauche, droite, centre, tout n’est que clivage artificiel ! Mais ce qui est réel est une seule et même oligarchie qui s’y entend à merveille à faire miroiter aux électeurs un programme et des idées politiques, selon le bord politique.

                                            On n’attrape pas des mouches avec du vinaigre, n’est ce pas ?

                                            Une fois élu, le parti se comporte en gagnants des urnes et s’octroie tous les droits, regardez les sabrez le champagne lorsqu’ils remportent des élections, ils ne boivent pas à la santé des électeurs, je vous l’assure, mais sur la trésorerie des français qui va leur permettre de se goinfrer, de satisfaire leurs moindres caprices, aussi surement que s’ils étaient devenus du jour au lendemain.

                                            Avion à disposition, restaurant gastronomique, appartements de luxe, argent de la corruption, honneurs et gloire et, touti quanti. 

                                            Une vie de milliardaire pendant cinq ans de mandat, cela vous étonne qu’ils ne veulent pas rendre la place à la fin du mandat et soit drogué au mandat présidentiel ? 


                                            • Vipère Vipère 14 octobre 2015 13:13

                                               aussi surement que s’ils étaient devenus milliardaires du jour au lendemain.


                                              • Neymare Neymare 14 octobre 2015 16:43

                                                On voit bien tous ici que le monde va mal mais on n’a l’impression de ne pouvoir rien faire. Le monde est pourtant précisément tel qu’il doit etre, et il correspond parfaitement à l’état d’esprit règnant sur cette planète. On va dans le mur ? et bien oui, mais c’est nécessaire. Comme tout système vivant l’espèce humaine nait, vit, meurt puis nait à nouveau dans d’autres conditions et le cycle recommence. Alors pour que ce cycle s’accomplisse on utilise la l’intelligence ou la betise humaine, le bien ou le mal, on utilise ce qui est tout simplement.
                                                Les libéraux, les moutons qui les suivent, les banquiers, les sans dents, les Israeliens ou les palestiniens, les autres, tous ont un role à jouer dans ce processus, il n’existe meme pas de différences entre tout ça, tout est égal, toute l’échelle des valeurs humaines est bidon
                                                Il n’existe qu’ une façon de faire quelque chose pour ce monde : « si tu veux changer le monde, commence par toi meme ». Ce monde tel que vous l’appréhendez n’existe pas, il n’a absolument aucune réalité tangible, seule l’idée que vous vous en faites existe.


                                                • rocla+ rocla+ 14 octobre 2015 16:56

                                                  @Neymare



                                                   si tu veux changer le monde, commence par toi même ,


                                                  c’ est la seule façon 


                                                  CQFD


                                                • chantecler chantecler 14 octobre 2015 18:33

                                                  Tiens entendu comme pub à la radio : il y aurait une offre pour des sur complémentaires .
                                                  Je crois avoir compris qu’il s’agissait d’une complémentaire pour compléter la complémentaire .
                                                  Autrement dit la SS n’en n’a plus pour longtemps pour assumer sa fonction de santé pour tous mais les vaches grasses pour les médecins libéraux non plus .
                                                  Car qui aura les moyens et l’envie de se payer des sur complémentaires... ?


                                                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 14 octobre 2015 20:24

                                                    @chantecler
                                                    « ... d’importantes économies doivent être faites dans les dépenses de la Sécurité sociale »
                                                    et donc remboursements moindres et Mutuelles privées en vue.
                                                    Ce sont les décisions économiques de la Commission européenne.


                                                  • chantecler chantecler 16 octobre 2015 09:43

                                                    @Fifi Brind_acier

                                                    Ben oui, je sais bien .

                                                    L’Union européenne n’a eu de cesse de vouloir détruire l’état social , redistributeur , par des systèmes financiers basés sur le profit .

                                                    Et pourtant les retraites par capitalisation , par exemple , présentées comme le must il y a vingt ans , boivent aujourd’hui la tasse -puisque adossées à la croissance ou à un type de croissance capitalistique du CAC 40 et autres thermomètres boursiers , et réduisent aujourd’hui leur prestations aux gogo qui y ont cru ,ou réclament l’allongement des cotisations , ce qui était prévu et annoncé par les lanceurs d’alerte depuis 20 ans ,et qui sont imposées autoritairement aux sociétés par l’UE , toujours au nom du libéralisme .
                                                    Restent des dirigeants largement rémunérés et qui savent protéger leur avenir .
                                                    Le frère de NS est bien le dirigeant français d’une boite de ce type , Malakoff Méderic , dont la maison mère est aux US. http://www.malakoffmederic.com/index.jsp

                                                    Mais qui pouvait croire que le secteur tertiaire porrait remplacer dans la durée les emplois détruits , perdus, délocalisés , dans nos pays , dans les secteurs primaires et secondaires (la production) ....

                                                    Emplois massivement transférés dans les pays à faible coût .
                                                    Alors les difficultés de la Chine actuellement !!!!Avec leurs dirigeants qui se fichaient de notre gueule se targuant de faire bosser 50 heures par sem. et plus leurs salariés ....

                                                    Comme si en appauvrissant si fortement et avec tant de persévérance les pays ex industrialisés , sans parler de l’endettement massif et continu , privant l’état de ressources , qui porte le poids du chômage de masse , et qui autorise l’évasion fiscale pour les TG Entreprises on n’arriverait pas un jour au point que les importations elle mêmes se tariraient faute de ressources , de moyens dans la population .

                                                    Quant à l’article : bien évidemment cette gauche PS n’a plus aucun sens .
                                                    Le PS est devenu un parti social libéral à l’image du SPD ou du parti démocrate US .

                                                    Ayant renoué avec la SFIO comme parti de dirigeants, notables , professionnalisés , déconnectés de leur base .

                                                    Quand on écoute un Macron qui pense que ses diplômes lui permet de se passer d’être élu ... !

                                                    Le PS ferait mieux de s’appeler Parti Social Libéral , encore que le social soit de trop ....
                                                    IL n’a plus rien de socialiste et ses électeurs de base s’en détournent tout aussi massivement .

                                                    Il y a des limites aux beaux discours en contradiction avec les réalités vécues, aux manipulations et aux mystifications .

                                                    Dire que tout ceci est inquiétant m’apparaît bien faible .
                                                    Il s’agit de catastrophe et je ne vois pas comment un retournement de notre économie serait possible en continuant dans le paradigme néolib actuel .

                                                    Je ne compte pas sur la création de masse de start up pour faire repartir notre économie .
                                                    Elles ne créent rien .Par contre dans nos médias et le statistiques officielles elles permettent de parler de créations d’entreprises !

                                                    IL y a cent ans on parlait déjà de surproduction .
                                                    Celle ci s’est multipliée par 1000 avec les gains de productivité , la robotisation etc etc ...

                                                    Seule une planification décidée à l’échelle mondiale pourrait limiter les dégâts .
                                                    Mais ce n’est pas dans la nature des systèmes ni des oligarchies .
                                                    On préfère parler de concurrence« libre et non faussée ». Pour ceux qui croient à la vertu des dirigeants des grandes entreprises mondialisées et financiarisées à outrance .


                                                  • escoe 14 octobre 2015 18:55

                                                    Le trêttre Bockel a fondé la « Gauche Moderne » il y a plus de quinze ans et a tristement fini chez Sarkozy comme c’était prévisible. Macron fera pareil.

                                                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Marie_Bockel


                                                    • izarn izarn 14 octobre 2015 20:35

                                                      La modernité, c’est de raconter n’importe quoi sur la crise, le capitalisme, d’avoir des politiques délirantes style austérité, de vouloir rester dans l’euro, de suivre l’OTAN dans ses guerres pro terroristes et pro nazies.
                                                      Les cons sont modernes, c’est à ça qu’on les reconnait.


                                                      • ddacoudre ddacoudre 14 octobre 2015 22:09

                                                        bonjour michel

                                                        ça fait rêver la « gauche moderne » qui réclame le retour à l’asservissement pour ne pas dire « l’esclavage ». moi j’aurais entendu en cela une gauche qui poussait les gouvernement timoré voire un peut dictateur a développer de meilleures conditions sociale pour leur population pour ne pas les laisser aux mains de multinationale qui les asservissent pour venir concurrencer les revenus des pays riche en les obligeant a s’aligner sur les pays pauvres, je dirais qu’ils ont cette gauche moderne une modernité inversé, mais qu’attendent donc les militants de ce parti pour changer de nom et arrêter de salir le socialisme. Le socialisme est libéral en luttant contre l’exploitation de l’homme par l’homme, ce n’est pas de lui que nous viennent nos difficultés mais du Capitalisme0
                                                        http://ddacoudre.over-blog.com/2015/02/il-faut-que-l-ump-et-le-ps-implose-le-25-aout-1976-raymond-barre-devient-premier-ministre-son-objectif-arreter-l-inflation-qu-il-dec.
                                                        http://ddacoudre.over-blog.com/2015/09/se-reapproprier-le-liberalisme-de-la-main-invisible.html
                                                        cordialement


                                                        • zygzornifle zygzornifle 15 octobre 2015 10:59

                                                          la gauche moderne flotte au fond de la fosse septique entre 2 étrons .....


                                                          • zygzornifle zygzornifle 15 octobre 2015 11:01

                                                            Les socialistes ont eu tort de venir au pouvoir. Ils auraient dû faire comme Dieu : ne jamais se montrer pour qu’on continue à y croire (Coluche)

                                                            N’attendez pas la solution de vos problèmes des hommes politiques puisque ce sont eux qui en sont la cause (Alain Madelin)

                                                            VOLTAIRE : « la politique est le moyen pour des hommes sans principes de diriger des hommes sans mémoire »......
                                                            CHURCHILL : « Christophe Colomb fut le premier socialiste : il ne savait pas où il allait, il ignorait où il se trouvait… et il faisait tout ça aux frais des contribuables. »
                                                            Fréderic Dard :
                                                            C’est au moment de payer ses impôts qu’on s’aperçoit qu’on n’a pas les moyens de s’offrir l’argent que l’on gagne.
                                                            Les idées politiques, ce sont celles qu’adoptent les gens qui n’ont pas d’idées à eux.
                                                            Un politique planté devant son miroir croit qu’il réfléchit, alors que c’est le contraire.
                                                            Quand j’entends discourir les politiques à la télé, je suis affligé, mais je me console en songeant qu’ils pourraient être à ma table.
                                                            Un politicien ne peut faire carrière sans mémoire, car il doit se souvenir de toutes les promesses qu’il lui faut oublier.
                                                            Margaret Thatcher : « Le socialisme ne dure que jusqu’à ce que se termine l’argent des autres….


                                                            • Claude Simon Gandalf 15 octobre 2015 16:29

                                                              Haïti sera le lieu des tribunaux de justice TAFTA.


                                                              • zygzornifle zygzornifle 15 octobre 2015 16:53

                                                                la gauche moderne ?? plutôt la gauche pot de merde ......


                                                                • Vipère Vipère 15 octobre 2015 21:47

                                                                  Vous y croyez, vous, Fifi à la macronisation du petit peuple ?

                                                                  Le PS est mort, il ne fera plus passer de pilule à personne, c’est bien pour cette raison que Macron, veut ripoliner la façade pour la faire paraître « moderne ».

                                                                  Mais Macron manque sacrément d’imagination, vu les relents nauséabond que ses patrons oligarques dégagent à distance, il aurait été plus inspiré d’appeler sa prétendue gauche, « Gauche Pissotière », le petit coin où les électeurs pourront se soulager.


                                                                  • francesca2 francesca2 15 octobre 2015 21:50

                                                                    La gauche moderne a été yaourtisée hier. 

                                                                    C’était franchement excellent....

                                                                    • J.MAY MAIBORODA 16 octobre 2015 07:57
                                                                      Si l’on en croit les médias et certains « acteurs » politiques :

                                                                      - Il y a la « gauche moderne » et la « gauche archaïque » .
                                                                      - Il y a les djihadistes « modérés » et il y a les djihadistes extrémistes.
                                                                      - Il y a les vrais républicains et il y a les faux républicains.
                                                                      - Il y a le souverainisme et il y a la souveraineté.
                                                                      - Il y a le père et il y a la fille.
                                                                      - Il y a Bygmalion et il y a les « comptes de campagne »
                                                                      Bref, il y en a pour tous les goûts.

                                                                      • Hermes Hermes 16 octobre 2015 10:27

                                                                        Bonjour,

                                                                        Gauche moderne, droite traditionnelle, droite moderne, gauche traditionnelle, européiste, nationaliste... partout des odeurs de dessous de table, de détournements, d’avantages de toute sortes, mêmes mensonges répétés jusqu’à saturation, et un profond mépris pour autrui, ici masqué par du sociétalisme tendance, là masqué par une fausse dignité vite offensée. Le jeu de l’homme politique, c’est avant tout son intérêt personnel qui surfe sur la crédulité des foules.

                                                                        Témoignage de presque première main et tout frais : un élu de droite arrive après un élu de gauche. Pour justfier les coupes dans les budgets, il déclare devant les cadres fonctionnaires sidérés qui depuis des années sur le terrain essaie de faire progresser les choses :
                                                                        « ça suffit de dépenser pour entretenir les nègres et les bougnoules ». Derrière le rideau les masques tombent, tout le monde se tait dans l’assemblée. Rien à battre de la paix sociale, la justice n’en parlons pas. L’avantage avec la droite, c’est qu’il n’y a pas le masque sociétaliste anésthésiant.

                                                                        Bonne journée.


                                                                        • petit gibus 16 octobre 2015 10:30
                                                                          C’est quoi « la gauche moderne » ?

                                                                          Un hollando macrono vallisme économiquement néolibéral
                                                                          et culturellement archi conservateur.

                                                                          Si les mots un sens, 
                                                                          ce trio ne manque pas d’air

                                                                          Mais au fait,
                                                                          souvenez vous de la petite phrase de Valls
                                                                          lors de sa nomination comme Premier ministre :
                                                                          « La gauche peut mourir »  !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès