• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

La haine

Ainsi l’État sait ce qu’est la haine et veut l’interdire, confiant cette tâche à des entreprises privées dont on peut, par ailleurs, se demander pourquoi elles n’ont pas de concurrentes.

Si j’écris ce texte, c’est que je sais ce que c’est que recevoir de la haine et j’en ai reçue, avec beaucoup de poids, beaucoup d’énergie, de l’État précisément. Comme les lois ne sont pas rétroactives, cette nouvelle loi ne peut agir pour réparer la destruction de ma vie qu’a réussi la haine de l’État.

Je vais définir la haine par des caractéristiques : d’abord, la haine est la guerre, c’est-à-dire que tous les moyens sont bons, seul le résultat compte, la haine est un but ; ensuite, la haine est un ou des moyens : une volonté de faire mal, de diminuer les capacités de ceux qui sont son objet, de faire mal jusqu’à la mort éventuellement (c’est la guerre). Comme on ne peut pas, en principe, juger les intentions, seulement les actes, on peut considérer qu’une suite d’actes, de paroles, d’écrits sensiblement orientée, convergente vers cette atteinte à la vie, à la personne, au corps de quelqu’un correspond à une intention, une volonté de porter ces atteintes, si quelqu’un qui en aurait l’intention ne ferait pas mieux. La répétition, la convergence, l’entêtement à réitérer les mêmes actes, paroles ou écrits, le harcèlement, en un mot, est un critère fondamental.

Dans l’affaire « Mila », les comportements déjà objectivés dans le code pénal et qui relèvent de la haine n’ont pas fait l’objet de poursuites. On se souvient que cette jeune fille de 16 ans a été victime d’une agression raciste et sexiste sur les réseaux sociaux. Elle a répondu à ses agresseurs vivement en critiquant une religion. Elle a ensuite fait l’objet d’un déferlement d’insultes et de menaces de mort, par dizaines de milliers. La première action du parquet mandaté par Madame Belloubet, garde des sceaux, fut de lancer une enquête préliminaire contre la jeune fille ! Devant le tollé, Madame Belloubet a reculé. Cependant, il n’y eut aucune suite judiciaire : Pas une seule mise en cause, pas une garde à vue, aucune mise en examen et donc aucun jugement, pas de condamnation. Les coupables n’ont pas été inquiété(e)s.

Je voudrais faire remarquer ici une chose qui n’est pas connue et qui structure les comportements humains : ce sont les victimes qui sont tout d’abord culpabilisées. Le premier réflexe devant une victime est de lui poser la question : « pourquoi ils te font ça, à toi ? » Mme Belloubet est éminemment reprochable de s’y être prise de cette manière, cependant, elle n’a fait que suivre un penchant humain terrible. Avec les médias de masses, imprimés et numériques, nous avons des outils de répétition lancinante d’une très grande puissance. Celles et ceux qui veulent s’en emparer pour faire accréditer par une majorité des idées fausses qui leur bénéficient s’en servent à fond. C’est ainsi que nous avons des victimes triomphantes partout, qui sont bien reçues, crues, acceptées et défendues par toutes et par tous et qui clament l’horreur de la situation qu’on leur a fait, les nécessaires et toujours insuffisantes sanctions envers leurs bourreaux… A ce stade, ce ne sont plus des victimes, mais des bourreaux. Tout le monde croit que les bourreaux sont forts, armés, autoritaires, démonstratifs de leur force, presque personne ne voit qu’on peut tout obtenir des autres si on arrive à se faire passer pour le plus faible ou la plus faible, toujours brimé(e), toujours diminué(e), toujours blessé(e).

Évidemment, Mme Avia n’est pas exempte de violences verbales et psychologiques et des collaborateurs(trices) sont allés porter témoignages de ces faits dans la presse et les réseaux sociaux. Il n’y aura aucune enquête par la Justice.

Je vais redire brièvement la haine que j’ai reçue de quatre juges (un en première instance et trois en appel), d’un psychiatre expert, d’une psychologue qui criait quand je lui donnais des faits, des agissements de mon épouse, des informations dont elle pouvait aisément vérifier ou falsifier la pertinence, d’une enquêtrice sociale. Ces trois envoyés m’ont fait dire des choses que je n’ai jamais dites. Ça, c’est horrible. Les cris de la psychologue, je les entends encore. Elle était chargée de recueillir la parole du père, de la mère et des enfants, et elle validait tout ce que la mère disait, sans examen, me prêtait des mots que je n’ai pas prononcés et qui me présentait précisément comme un bourreau. Ça, c’est la haine. Je ne pouvais rien faire, je n’étais pas cru ; ma parole n’était pas reçue.

Voici l’histoire, les moyens employés par la Justice : un expert psychiatre a « postulé » selon son mot que ma mère était dépressive, sans l’examiner, violant ainsi le serment d’Hippocrate. Je suis selon lui identifié à ma mère et je veux, toujours selon lui, réparer ma mère postulée dépressive en faisant le père et la mère auprès de nos enfants. Je vole le rôle de mère à la mère. Postuler que ma mère est dépressive pour un médecin, c’est de la haine. Les juges suivent alors que le verbe « postuler » indique bien que ce médecin ne sait pas si ma mère est dépressive ou non. Les juges signent de leur nom une diffamation, mais tout se passe comme si elles et ils n’avaient pas de nom, personne ne peut retourner leurs actes contre eux, rien n’est opposable à leurs mensonges. Je ne les nomme pas encore, peut-être devrais-je.

Avec les moyens puissants de répétition, la notion de genre est passée devant le sexe dans ce qui se dit et s’écrit à ce sujet. Les juges, par le mensonge à propos de ma mère, nous ont remis dans les rôles genrés dont, soi-disant personne ne veut et que nous ne pratiquions pas. S’il y avait des citoyen(ne)s féministes, luttant pour l’égalité entre les femmes et les hommes, elles et ils s’indigneraient de ce mensonge et viendraient nous défendre. Il faut bien se rendre à l’évidence ; il n’y en a pas.


Moyenne des avis sur cet article :  2.75/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 19 mai 11:55

    Ce n’est qu’une variante du dogme du « politiquement correct » qui consiste à modifier des formulations ou remplacer par d’autres les mots considérés comme offensants ou péjoratifs, en utilisant les euphémismes, les périphrases, les circonlocutions et les néologismes fabriqués pour la circonstance voire les créations de mots et de locutions nouvelles.

    Ce n’est pas nouveau, sauf que la catégorie à protéger devient celle des puissants eux-mêmes, et plus celle de minorités (en fait, ils sont bien minoritaires, mais bon !). Ce que permet le politiquement correct, c’est, comme le fait cette loi, de désigner explicitement le contrôle social du langage, de le revendiquer comme légitime et même d’y intégrer une répression fondée sur l’autocensure et la délation.


    • Loatse Loatse 19 mai 12:48

      Dans notre société, en mode réel, et je l’ai vécu ; Un facheux peut s’acharner librement sur quelqu’une (ou quelques unes), les persécuter, les terroriser (ou essayer de) et rester libre de ses faits et gestes, ne jamais etre traduit en justice...

      La lacheté ambiante, une certaine idéologie (inversant les valeurs), voire une complète indifférence... Voilà ce que contre quoi on peut avoir à lutter.

      Mais il ne faut pas baisser les bras. Jamais !

      bien sur, on peut vous hair gratuitement. Mais voilà, en dénoncant la chose vous devenez la pierre qui tombe bruyammment dans l’illusoire lac tranquille de vos interlocuteurs qui pour la plupart se détournent, nient votre souffrance, quand ils ne vous proposent pas de « consulter » pour rendre votre enfer plus acceptable..

      Alors, vous apprenez l’art du ricochet.. jusqu’à obtenir partiellement gain de cause.

      Les bras emplis de fleurs, vous allez trouver votre bienfaiteur qui vous demande « alors heureuse ? » et auquel vous répondez « un nouvel an, sans tirs de fusils en guise de réjouissances » (en sus du reste pas piqué des vers) vous en rêviez..

      Vous tombez des nues, lorsque celui ci vous assène (terrible constat) : « oh vous savez dans certains pays c’est une tradition »....

      Vous rappelez alors, d’un ton sec qu’ici ce n’est pas ailleurs, tout en vous retenant de lui faire bouffer votre azalée, pot et emballage compris....

      M’enfin petite revanche ces derniers mois à la pensée que facheux comme laches et mi soumis, jour après jour sucraient les fraises comme un seul homme..

      Oui, on file un mauvais cocon...


      • Francis JL 19 mai 13:12

        Je ne comprends pas ce texte.

         

        Je connais deux sortes de haines :

         

         «  La haine, c’est l’hiver du cœur. » (Victor Hugo) la haine ordinaire, celle du pauvre contre le pauvre, de l’exploité contre l’exploité, de la victime contre la victime. Cette haine là annihile la révolte sociale. Elle ronge, détruit, tue, pousse aux pires bassesses.7

         

         «  La haine est sainte. Elle est l’indignation des cœurs forts et puissants, le dédain militant de ceux que fâchent la médiocrité et la sottise. » (Zola) C’est celle qui pousse l’opprimé, victime de l’injustice, à se rebeller contre un pouvoir inique ou criminel. Si l’opprimé ne peut ni combattre ni fuir, il est condamné à être brisé s’il ne sombre pas avant dans le syndrome de Stockholm.

         

        De quelle sorte de haine l’auteur parle-t-il ?

        Vraisemblablement aucune de ces deux-là.


        • JC_Lavau JC_Lavau 19 mai 13:29

          @JL. Celle que je connais, mais alors beaucoup, mentionnée à Les shootés à la joie de nuire. Malades de la haine et de l’attaque-fuite : paranoïaques, pervers narcissiques, sadiques organisés… Les contraintes sur le modèle neuro-endocrinien.

          Quels socles de la haine ? D’une part le cas réaliste, où l’on hait son vrai persécuteur, d’autre part les cas pathologiques : jalousie, envie, et surtout, la crainte du bourreau envers sa victime qui a survécu, et qui pourrait le dénoncer. On ne hait quiconque autant que ceux à qui on a nui, sans justifications avouables. D’où le besoin d’ourdir des campagnes de calomnies pour rationaliser ses propres méfaits. Deux cas principaux de détachement hors de la réalité :

          - Je hais B à la place de A, car B est accessible et inoffensif.

          - Je hais B parce que je lui ai nui, je le hais donc à la place de moi-même, je le punis de ma propre culpabilité à son égard.

          Alice Miller a montré, à propos des raisons de l’adoption de l’antisémitisme hitlérien par les allemands, qu’on choisit de préférence les plus inoffensifs, comme cibles de la haine, et des campagnes de calomnies : Pas fous ! On ne va quand même pas prendre des risques stupides !

          Du point de vue de la médecine du travail, du point de vue du management des ressources humaines, et enfin du point de vue de la santé publique et des familles, il faut donc se poser la question si le plus grand dommage subi par les entreprises et la nation française dans son ensemble, n’est pas celui implanté dans ceux des complices qui sont complices par peur. En exploitant ainsi leur poltronnerie, le leader du mobbing (franglais pour harcèlement et persécution. Utilisé par le traducteur de Heinz Leymann) s’assure de la disparition de leurs capacités d’analyse, de leurs capacités de création, de leurs capacité de courage, de leurs capacités de synthèse. Il s’assure de leur infirmité mentale, il se garantit leur inintelligence, il se garantit de dominer à vie ces brain-damaged : il les a ligotés en les corrompant comme complices ; voilà qu’ils ont désormais gros à se reprocher, et ont donc tout intérêt à falsifier leur mémoire biographique.

          Comment leur « image de soi » va-t-elle réagir pour occulter les faits ? Le cas est d’autant plus grave pour les enfants, recrutés comme mobsters contre un ou deux de leurs parents, ou comme tortionnaires d’une partie de leur fratrie. Ils sont alors acculés à devenir falsificateurs de leur propre mémoire biographique. L’intelligence chute vite sous cette contrainte. Sur le plan scolaire, cela se voit à une chute des notes en Histoire, en français, langues, et philosophie : ils intègrent l’interdiction de penser et de se souvenir. Hors scolaire, ce sont la créativité et l’initiative qui sont détruites. La parole devient inintelligible, la logique du discours se décompose. Chutent ensuite les mathématiques et les sciences : la joie de comprendre et la joie de découvrir, c’est du dangereux car cela pourrait réveiller la jalousie des mobsters en chef. Ne subsistent que les matières à orientation anale et d’exploitation de son prochain : le droit privé, la comptabilité, le contrôle de gestion, le commerce vu comme art du mensonge. Telle est mon observation de ces dix-sept dernières années.

          On manque des procédés de réhabilitation des complices du mobster en chef. Ils ont été recrutés comme actionneurs de la maladie du chef, pour qu’il se sente moins seul en sa folie.

          Fin de citation.

        • rpplbis rpplbis 19 mai 20:10

          @JL la réponse est facile : vos définitions sont lacunaires.
          Complétez-les un peu et vous comprendrez mon article.


        • Francis JL 20 mai 08:06

          @JC_Lavau
           
           bonjour, je ne confond pas les sentiments, les affects et la maladie mentale.


        • Francis JL 20 mai 08:10

          @rpplbis
           
           même réponse qu’à JC_Lavau.
           
          Pour ce qui concerne les nazis et le peuple allemand dans son ensemble, je crois que le peuple était sujet à la haine dont parle Victor Hugo.
           
          Et je pense que les dirigeants nazis étaient des malades mentaux graves.
           
           Mais peut-être pourriez vous me donner une définition de la haine « moins lacunaire » que les miennes.


        • JC_Lavau JC_Lavau 20 mai 13:11

          @JL. La principale réponse appartient aux neurologues, qui te parleront des spécialités de chacun des noyaux amygdaliens.

          A un échelon plus micro-social, relire Wilfred Bion, qui a décrit trois principaux stades de régression infantile des petits groupes : dépendance, attaque-fuite contre un bouc émissaire, et couplage (élaboration d’un couple de reproducteurs idéaux, qui vont tout refonder).
           
          Et un niveau d’analyse plus politique et social : les cultures de la haine, ou pas.
           
          Un exemple dramatique de la culture de la haine : dans les années 1925-1927, dans le climat de haine anti-France qui animait l’Allemagne, Werner Heisenberg a réétiqueté les propriétés de la transformation de Fourier, établies un siècle avant, en Unschärfeprinzip, en français Principe de cruelle incertitude de l’immortel Prophète Heisenberg. Nonante-deux ans plus tard, cette secte de Göttingen (corpusculiste) a toujours le pouvoir, établi par violence pure. Ceux-là sont toujours au niveau de l’attaque-fuite envers tout incroyant.


        • Francis JL 20 mai 17:37

          @JC_Lavau
           
           j’avoue humblement que « la transformation de Fourier, établies un siècle avant, en Unschärfeprinzip, en français Principe de cruelle incertitude de l’immortel Prophète Heisenberg

           » me cloue le bec.
           

           smiley


        • rpplbis rpplbis 20 mai 21:55

          @JL J’ai mis la définition de la haine selon l’usage que je fais de ce mot : « Je vais définir la haine par des caractéristiques : d’abord, la haine est la guerre, c’est-à-dire que tous les moyens sont bons, seul le résultat compte, la haine est un but ; ensuite, la haine est un ou des moyens : une volonté de faire mal, de diminuer les capacités de ceux qui sont son objet, de faire mal jusqu’à la mort éventuellement (c’est la guerre). Comme on ne peut pas, en principe, juger les intentions, seulement les actes, on peut considérer qu’une suite d’actes, de paroles, d’écrits sensiblement orientée, convergente vers cette atteinte à la vie, à la personne, au corps de quelqu’un correspond à une intention, une volonté de porter ces atteintes, si quelqu’un qui en aurait l’intention ne ferait pas mieux. La répétition, la convergence, l’entêtement à réitérer les mêmes actes, paroles ou écrits, le harcèlement, en un mot, est un critère fondamental. »
          Je précise, à toute fin utile, que c’est la définition du mot haine quand je l’emploie, je ne sais pas si elle est canonique, je sais qu’elle correspond bien à la haine que j’ai reçue de l’Etat, qui maintenant, veut sanctionner la haine sur les réseaux sociaux.



        • OMAR 19 mai 19:07

          Omar9

          .

          @rpplbis:Dans l’affaire « Mila »,.... cette jeune fille de 16 ans a été victime d’une agression raciste et sexiste sur les réseaux sociaux.

          .

          C’est cette fille qui a mis le feu aux poudres qui, au nom de la liberté d’expression, a joué à la provoc en déclarant péremptoirement sur TMC ;

          « .Le Coran est une religion de haine, l’islam, c’est de la merde..Votre religion, c’est de la merde, votre Dieu, je lui mets un doigt dans le trou du cul, »

          Et emportée par sa « sagesse », elle trouvait " que les rebeus, ils étaient pas super bien.

          https://www.francetvinfo.fr/societe/religion/religion-laicite/affaire-mila-on-vous-raconte-l-histoire-de-cette-lyceenne-descolarisee-apres-avoir-recu-des-menaces-de-mort-pour-ses-propos-sur-l-islam_3813029.html.

          Bien sûr, il faut dénoncer et condamner les menaces de mort qu’elle avait reçues

          de la part énergumènes autant idiots qu’agressifs et nocifs..

          Mais pas en inversant les rôles et en absolvant une louve, une haineuse avérée..

          .

          La haine et le racisme ? Cherchez-les du coté du 76 rue des Suisses, à Nanterre ou dans certains stades

          https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Racisme-dans-les-stades-francais-trois-precedents-recents-aux-cris-de-singe-essuyes-par-l-amienois-prince-gouano-a-dijon/1008682

           


          • Ouam Ouam 19 mai 20:13

            @OMAR
            "...Bien sûr, il faut dénoncer et condamner les menaces de mort qu’elle avait reçues

            de la part énergumènes autant idiots qu’agressifs et nocifs..

            Mais pas en inversant les rôles et en absolvant une louve, une haineuse avérée..« 

            La c’est parce que tu n’a pas encore pris le pouvoir, comme en Iran ou dans les pays muslims de reve ou le peuple est parfaitement ravi d’etre sous la coupe d’un islam politique.

            Et l’Islam ne peut etre (contrairement à d’autres religions) que purement politique, et tu le sais manifestement bien , ou tu est un imbécile.

            Comme Charlie etaient des salauds isalamophobes, allez lache toi ..

            Comme ceux qui ecoutent de la musique au Bataclan sonts des porcs, donc des provocateurs qui agressent l’islam avec leurs musique de dégénéré.

            Ou les porcs qui se mélangent entre homme et femmes aux terrasses de café, ou ce genre de choses ne se fait pas »chez nous" en terre d’islam

            Vas y mon colon, viens nous expliquer que la gamine de 15 ans est une haineuse d’extreme droite du fhaine et qui est partie chercher le mouloud qui est venu la traiter de sale pute alors qu’elle ne demandais rien à personne et n’avais peut etre pas le gout prononcé de la charia et de la vie promise de poule pondeuse rivée dans sa cuisine exprimé par ton pote philouie qui lui contrairement à toi est au moin plus franc du collier et affiche LUI les cartes sur tables sans taquya.

             

            Je mens ? c’est faux, je fabule ? allez ose nous dire que ce n’est pas vrai...

             

            Tu ne pourra pas... c’est dans les archives d’ici et tu le sait

            tu etais la dans la discussion, et à aucun moment, malgré mon intervention, tu n’a osé dire à Phillouie qu’il délirais dans ses propos et que tu n’etais pas d’accord avec lui

            Qui ne dis mot consent !

            Tu le sais parfaitement, c’est toi avec tes agissement et ceux des tiens qui sonts fachisants qui créent la haine a travers les agissements de certains, il suffit de voir comment vous traitez ceux qui osent remettre en cause votre croyance d’un autre temps rien la encore une nouvelle fois avec zemmor (bis répétita)

            Ose dire que c’est faux

            Dans ton ignorance profonde, ton obstination et ton entetement, ta bétise crasse que tu répands ici tu a jouste oublié que les religions ne sont que des sectes qui ont reussi, et qu’il n’est pas plus fondé de se prosterner devant allah, le christ ou celui des juifs ou des autres encore que celui qui se prosterne devant son auto cuiseur.

            De plus, il n’est pas possible d’insulter dieu CAR SI il existe car si il existe vraiment il s’en bat les roubignolles d’une force incroyable de savoir ce qu’une petite khouffarde de 15 ans pense de lui.

            Seul celui qui veut vraiment instaurer une police (milice) religieuse comme toi par exemple appellera à trouver prétexte et compréhention d’une vengeance faite par un tiers a force de propager la culture d’une excuse fallacieuse qui corroucera en fait ton prophete SI en fait tu y croyais réeellement ce qui n’est pas le cas, ou alors momo doit avoir honte de toi par moment (ou te feliciter si c’est dans la logique de la domination et de l’aquaparement de nouvelles terres d’islam ?)

            Idem tu denoncerai sans coup dférir les crimes de sang fait par les plus extémistes de la bande qui terrorisent le reste de l’oumma (ou pas ? voir ci dessus)

             

            C’est juste aussi irrationnel, alors par pité arrete de nous casser les choses de la vie avec tes trucs d’arriérés ou alors chose que je peut comprendre si tu aimes tant que cela les trucs d’arriérés et leurs régimes rétrogrades

            sors ton bateau pneumatique et son gonfleur...

            et rame en face, et va rejoindre une des nombreuses terres d’islam.

            Pour les autres casse c.... des autres religions meme remarques que ci dessus, sauf que eux en ce moment contrarement à une partie des tiens ne sonts pas sur le podium des casse bonbons qui veulent nous faire retourner au moyen age.
            Bref fait le ménage chez toi et seulement ensuite viens nous dispenser ton savoir et pleurnicheries et surtout par pitié arrete de nous causer de « haine » et d’islamophobie, ca ne prends plus, le disque est voilé ^^


          • rpplbis rpplbis 19 mai 20:15

            @OMAR
            C’est vous qui inversez les rôles, qui inversez la succession des paroles, qui inversez le bourreau et la victime.
            C’est ce que dit le lien que vous avez mis sur france tv info, il n’appuie pas vos dires, il les contredit.
            Je le remets : https://www.francetvinfo.fr/societe/religion/religion-laicite/affaire-mila-on-vous-raconte-l-histoire-de-cette-lyceenne-descolarisee-apres-avoir-recu-des-menaces-de-mort-pour-ses-propos-sur-l-islam_3813029.html.


          • Ouam Ouam 19 mai 20:37

            @rpplbis
            « @OMAR
            C’est vous qui inversez les rôles, qui inversez la succession des paroles, qui inversez le bourreau et la victime.
            C’est ce que dit le lien que vous avez mis sur france tv info, il n’appuie pas vos dires, il les contredit. »

             
            Bien sur qu’il inverse les roles, comme tout les petits fachistes de tout poils qui veulent se victimiser pour essayer de faire oublier que l’on parlede leurs actes ignobles fait par une partie la plus radicale des leurs.
             
            Le terrorisme de masse et l’intimidation sonts une des bases du fachisme
             
            Il suffit de voir comment ils se comportent déja ici, la bas je n’ose meme pas l’évoquer ou pour une bouteille d’alcool tu finis lapidé ou en prison, pour un flirt tu prends 2 ans, si tu blasphèmes j’en cause meme pas, et si jamais tu ose avoir l’idée saugrenue de vouloir sortir du troupeau (apostasie) la c’est la peine de mort parfois...
             
            Et ca veut se travestir en gentil démocrate en jouant les pleureuses..
            mais j’suis mdr devant un tel concentré de betise
             
            Jusqu’a quand le peuple de France le supportera t’il ?
            Sera t’il trop tard lorsqu’il ouvrira enfin les yeux ?
            Sur ce fachisme terrorisant qui enleve tout droit de libre pensées à l’individu qui à forgé au fil des siècles ce qu’est devenu ce pays du au nombre de plus en plus croissant de ce genres de personnages
            Jusqu’ou ironts t’ils dans la compromission ou la dhimmitude et la soumission de l’innacceptable ?


          • OMAR 19 mai 20:38

            Omar9
            .
            @rpplbis :".. je sais ce que c’est que recevoir de la haine et j’en ai reçue, avec beaucoup de poids, beaucoup d’énergie, de l’État précisément.

            .
            Vous avez visiblement un problème avec « l’Etat » et un membre de votre famille.
            .
            A ce problème particulier et intime, vous lui accoler un fait divers qui n’a aucun lien avec vous !!!
            .
            Quant à inverser les rôles, je m’en réfère à ses propres aveux ou « elle confie regretter d’avoir tenu de tels propos  »sur les réseaux sociaux« , ne mesurant pas  »l’ampleur que ça a pu prendre« , ainsi que  »la vulgarité" des termes employés.

            .
            Elle reconnais donc avoir semé le vent....
            .
            Alors, pour imager votre exemple de haine, prenez donc les mssacres de Pittsburg ou Christchurch : c’est plus réaliste, plus juste, non ?
            https://www.letemps.ch/monde/massacre-synagogue-pittsburgh-tireur-un-antisemite-adepte-armes-feu
            https://www.causeur.fr/attentat-anti-musulmans-de-christchurch-le-massacre-des-innocents-159897


          • xana 19 mai 22:19

            @Cadoudal
            Tu nous casse les couilles à tous avec ta mentalité de petit blanc.
            Va aux USA t’engager au Klan, ca nous fera des vacances. Et crève du Coronavirus ou d’un coup de feu maladroit de tes copains les flics blancs.


          • dimitrius 19 mai 22:48

            @OMAR
            Faut que tu nous parles aussi du massacre de Nice , de Toulouse , du Bataclan etc. Tu es une merde bien puante.


          • OMAR 20 mai 00:12

            Omar9
            .
            @détritus
            .
            Si je parle de NIce, par exemple, tu écriras que je fais dans la « Taqiya ».
            .
            Et si je précise que dans ce massacre que j’ai dénoncé et condamné, plus d’un tiers des victimes étaient des musulmans, là tu ânonneras que je fais dans la victimisation.
            https://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/07/19/01016-20160719ARTFIG00171-attentat-de-nice-une-victime-sur-trois-etait-musulmane.php
            .
            Alors je te laisse ces horribles massacres dont tu te sers pour justifier ta haine crasse et ton ignoble racisme, à toi le facho italien qui verse des larmes de crocodiles par son anus...


          • JC_Lavau JC_Lavau 20 mai 00:38

            @OMAR. Ah non, statistiques faussées. Le petit Coviaux (j’ai encore oublié son prénom) a été kidnappé post-mortem par la belle famille, algérienne.
            Chaque jour nous est rappelé dans les faits que ton islam a été optimisé depuis l’origine pour la guerre de conquête. Il fait semblant d’être une religion, alors que c’est un totalitarisme guerrier, par définition intouchable.


          • OMAR 20 mai 10:35

            Omar9
            .
            @JC_Lavau :"Chaque jour nous est rappelé dans les faits que ton islam a été optimisé depuis l’origine pour la guerre de conquête.
            .
            Je ne crois pas que les croisades soient le fait de musulmans.
            .
            Ni encore moins, la colonisation de l’Afrique, de l’Asie et des Amhariques..
            .
            Ce n’est que récemment qu’il y a eu naissance de meutes barbares qui se proclament de l’Islam telles l’E.I, Daech ou Boko Haram ;, mais qui en réalité ne sont que des métastases de cette secte wahhabite créée, formée et financée par l’Arabie-Saloperie.
            .
            Et là aussi, admettez que 98% de ses victimes sont d’innocents musulmans.
            Les premiers responsables occidentaux le reconnaissent, pas vous ?
            https://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/11/25/97001-20171125FILWWW00088-le-drian-les-musulmans-premieres-victimes-du-terrorisme.php


          • popov 20 mai 10:57

            @OMAR

            Mais pas en inversant les rôles et en absolvant une louve, une haineuse avérée..

            Détester une chose aussi détestable que l’islam, ce n’est pas de la haine, c’est une réaction naturelle d’auto-défense.
            Mais comme les faux-culs de frères muzz, tu voudras toujours faire passer le rejet de l’islam pour du racisme anti-mahométan.
            On a compris et ça ne marche plus. Il faudra trouver autre chose pour te sentir victimisé.

          • popov 20 mai 14:40

            @OMAR

            « .Le Coran est une religion de haine, l’islam, c’est de la merde..Votre religion, c’est de la merde, votre Dieu, je lui mets un doigt dans le trou du cul, »

            Et emportée par sa « sagesse », elle trouvait «  que les rebeus, ils étaient pas super bien.


            La vérité sort souvent de la bouche des enfants.

            Non mais, regarde-moi la bête immonde que les Bédouins se sont donnée comme idole et le trou de balle qu’ils se sont choisi comme »prophète«  !

            Tu dis que cette fille a mis le feu aux poudres. Alors réfléchi un peu : est-ce que la France a vraiment besoin de ces »poudres" sur son territoire. Est-ce que tu crois que les Français vont supporter toute une éternité cette engeance de retardés consanguins ? Vous n’êtes pas plus chez vous en France que les Français n’étaient chez eux en Algérie.


          • rpplbis rpplbis 20 mai 22:00

            @OMAR
            Vous écrivez : « ...Bien sûr, il faut dénoncer et condamner les menaces de mort qu’elle avait reçues de la part énergumènes autant idiots qu’agressifs et nocifs.. »
            Qu’avez vous fait pour faire punir les auteurs de ces agressions, qui ne sont pas sanctionnés juridiquement ?
            Ensuite, à l’inverse, vous accablez Mila et ne parlez que d’elle, la rendant coupable par le mensonge. Votre ruse est trop faible. Tout le monde la voit.


          • OMAR 21 mai 13:31

            Omar9
            .
            @rpplbis ;"Qu’avez vous fait pour faire punir les auteurs de ces agressions, ..« 
            .
            Je ne suis ni la loi, ni son représentant, ou encore moins son supplétif.
            Mais je ne vous ai jamais empêcher de jouer à Rambo.
            .
            Et puis »tout le monde voit« ... à votre manière, comme ce moujik de @popovitch, ou ce facho mussolinien de @détritus...
            .
            @rpplbis ; », vérifiez vos commentaires, les lecteurs vous désavouent...


          • popov 22 mai 13:04

            @OMAR

            ...comme ce moujik de @popovitch...

            Nardine o mouk ! Le boucaque mahomerdien me traite de moujik.


          • popov 22 mai 13:54

            @OMAR

            vérifiez vos commentaires, les lecteurs vous désavouent...

            On se doute bien que tu as rameuté ta bande de traîne-babouches pour venir te plusser et moinsser les autres.

          • Esprit Critique 20 mai 00:03

            Tissus de conneries que ce genre d’article.

            La Haine c’est ce que produit le Coran dans la tronche d’un musulman.

            Toutes les victimes de Charly, du Bataclan, de Nice vous le confirmerons.


            • Le421 Le421 20 mai 08:43

              Les rares enseignements que j’ai retenu des gens pratiquants que j’ai ou que je fréquente, c’est que la religion est basée sur l’amour des siens, mais surtout sur la culture de la haine des autres. Souvent, de tous les autres, ceux appelés parfois « mécréants ».

              Et dire que pour moi, ce qualificatif de mécréant est une preuve de qualité intellectuelle. Surtout si on ne le cache pas...


              • zygzornifle zygzornifle 20 mai 09:12

                confiant cette tâche à des entreprises privées


                Etude d’offre et appel de marché je suppose ......


                • JPCiron JPCiron 20 mai 09:43

                  Bonjour,


                  Il me semble que vous parlez de plusieurs affaires bien distinctes dans votre Article, pour lesquelles vous isolez un ingrédient que vous pensez être commun et central : ’’la haine’.


                  Pour ce qui concerne votre affaire personnelle, peut-être avez-vous eu affaire à un JAF (Juge aux Affaires Familiales) ? Si c’est le cas, les problématiques seraient principalement ailleurs. Vous en citez une : le psychologue. Il est choisi/ nommé par le juge...

                  Le juge dispose d’une ’expertise’ derrière laquelle il opère.

                  Le Psy raisonne sur la base d’une théorie psychanalytique qui n’est qu’une croyance.


                  En outre, il y a toute un historique de préjugés qui habitent ces populations. Les JAFs ont une liberté d’appréciation énorme par rapport aux autre juges, car ils peuvent décider tout et n’importe quoi (par exemple en le déclarant "dans l’intérêt de l’enfant’’ sans autre forme de démonstration)


                  Ce sont des problématiques qui sont similaires à celles rencontrées pour la garde des enfants, en particulier pour les aspects d’allégations mensongères/ calomnieuses/ téméraires, ainsi que pour les violences psychologiques impunies :

                  https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-enfant-dans-le-projet-de-loi-219378


                  .


                  • rpplbis rpplbis 20 mai 21:36

                    @JPCiron Vous écrivez « car ils peuvent décider tout et n’importe quoi (par exemple en le déclarant »dans l’intérêt de l’enfant’’ sans autre forme de démonstration)« .
                    Dans mon divorce lest juges n’ont jamais fait mention de l’intérêt de l’enfant. Ils ont voulu avoir l’avis des enfants. Les enfants ont dit »surtout pas chez notre mère« .Le juge François Sottet, a répondu : »rien dans la loi ne m’oblige à tenir compte de l’avis des enfants" ce qu’il savait avant de leur demander leur avis.
                    En appel, l’attitude des juges fut encore pire : La plus jeune a écrit au juge, elle a 7 ou 8 ans, c’est une lettre maladroite et émouvante. Les juges ont déclaré qu’elle était trop jeune pour être entendue, alors que François Sottet, JAF, lui avait demandé son avis environ 2 ans plus tôt et qu’elle aurait déclaré à ce moment-là, qu psy qui invente une dépression à ma mère, (postule) qu’elle voulait aller chez sa mère (je n’étais pas là quand elle a parlé à ce psy, mais elle n’a jamais dit ça).
                    En résumé, elle est trop jeune pour donner son avis, deux ou trois avant elle n’était pas trop jeune, et deux ou trois ans avant, le psy, menteur par ailleurs, a déclaré qu’elle voulait aller chez sa mère, et ça, ça compte.
                    C’est la mort qui nous a été infligée. La haine, c’est la volonté de la mort de l’autre.


                  • JPCiron JPCiron 21 mai 10:17

                    @rpplbis

                    J’essayais simplement d’illustrer le fait que les JAFs ont cette particularité d’avoir une ’’autonomie de jugement’en pratique bien plus large que les autres formes de juridiction.
                    Et je mentionnais un exemple, celui consistant à invoquer l’intérêt de l’enfant, sans avoir besoin de mentionner ce qui, dans l’autre partie, fait obstacle à l’intérêt de l’enfant. 

                    Pour ma part, je n’ai rien contre le principe de laisser une large plage d’appréciation aux juges, dans la mesure où cette souplesse est contrebalancée de quelque manière. Ce qui, en pratique, me semble très limité dans le cas des JAFs.

                    .


                  • rpplbis rpplbis 21 mai 13:23

                    @JPCiron
                    Je ne vois pas ce qu’une « autonomie de jugement » vient faire là-dedans. Les juges ont menti et ont motivé leur décision par leurs mensonges (je ne dis que le principal mensonge). Ce ne sont pas des juges, ce sont des assassins. La haine, c’est de se trouver devant eux et de ne pas exister comme être humain.
                    François Sottet a voulu un rapport oral de la psychologue (qui a crié contre moi chaque fois que je lui disais quelque chose des faits et gestes de mon ex épouse, faits et gestes dont elle aurait pu vérifier l’exactitude, ou la fausseté et les degrés d’arrangements et d’améliorations que j’aurais pu apporter à un fait réel). ça, c’est la haine. Je ne peux rien lui dire, ce que fait la mère de mes enfants la met en colère, contre moi et non contre elle. En admettant qu’une psy puisse se mettre en colère.
                    Donc, François Sottet nous réunit pour entendre le rapport oral de cette psychologue. Un moment, je demande la parole. Sottet me l’accorde. Je lui dis : « mon épouse demande la garde des enfants au tribunal, mais à moi, elle trouve toujours que je fais rien et qu’elle est bien malheureuse d’être avec un macho » . Sottet souffle, hausse les épaules, bouge sur son siège, montre son énervement. Pour moi, l’intérêt de l’enfant, ses obligations de juge était de se tourner vers mon ex épouse et de lui demander si ce que je disais était vrai. Cela l’aurait informé (des informations, il en avait beaucoup, il les a jetés d’entrée de jeu, en considérant faussement que le divorce commençait au moment où il avait la charge du dossier).
                    Que vient faire une « autonomie de jugement » ? 
                    Les cris de la psychologue, je les entends encore. Le geste de refus de Sottet, je le vois encore.
                    La haine. Ils m’ont écrasé de haine.
                    Et maintenant, l’Etat veut punir la haine !


                  • JPCiron JPCiron 21 mai 10:38

                    Comme les lois ne sont pas rétroactives, cette nouvelle loi [contre la Haine] ne peut agir pour réparer la destruction de ma vie ...>


                    Je crois que vous vous méprenez grandement sur le contenu effectif et sur les intentions réelles de cette loi : 


                    https://www.agoravox.tv/actualites/politique/article/contre-la-loi-avia-85939


                    https://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/proposition-de-loi-visant-a-lutter-220703


                    .



                    • rpplbis rpplbis 2 juillet 12:19

                      Une conférence sur les comportements animaux, dans la parentalité : 

                      https://www.babelio.com/auteur/Frank-Cezilly/56159/videos

                      à 4’40« , Frank Cezilly dit que, dans les espèces animales où le père s’occupe de sa progéniture, c’était écrit comme »comportement maternel exprimé par un mâle".

                      C’est ce qu’on m’a appliqué. Un psychiatre et des juges, quatre juges, un en première instance et trois en appel.

                      Je ne comprends, et je n’admets pas d’avoir été diffamé et insulté par les juges. Je mourrai peut-être dans la lutte, mais je ne peux pas vivre avec cette perte de mes droits humains au tribunal aux affaires familiales.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

rpplbis

rpplbis
Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité