• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > La haine, mal incurable

La haine, mal incurable

 

Effets secondaires irréversibles.

 

 

De cette crise qui risque fort de s'éterniser tant tous les ingrédients qui y ont été distillés sont d'abord pensés pour fracturer la société, diviser les nations, insuffler la peur, la méfiance et la suspicion. Le mensonge a été le moteur premier d'une stratégie qui ensuite a visé à faire de l'argent de tout et surtout de nos vies.

Il a fallu avaler des couleuvres, renoncer à des droits, accepter des régressions immenses pour au final se contenter de n'être plus que des pions dans les mains d'apprentis sorciers. La science a voulu prendre le pouvoir, bien aidée par des politiques incapables de convaincre autrement que par la sanction, la menace et la contrainte. Depuis longtemps les pédagogues savent que ce sont les pires solutions pour obtenir l'adhésion de tous.

Puis la mayonnaise a fini par prendre en constituant deux camps, assez inégaux numériquement mais pareillement odieux dans leur manière de penser l'autre camp. Les chantres du miracle vaccinal vouent désormais les inquiets, les sceptiques, les hostiles, les réfractaires au vaccin à la mort lente, sans assistance médicale et avec tous les coûts à leur charge. Un sentiment d'une remarquable humanité, la même qui du reste laisse les pays pauvres à l'écart de la solution vaccinale. Ceux-là ont tout oublié de la fraternité, de la charité et de l'amour du prochain.

Les autres s'en prennent non aux décideurs mais à ceux qui œuvrent en conscience pour venir en aide aux autres : pharmaciens, infirmiers, médecins. Ils deviennent intolérants niant aux autres le droit de ne pas penser comme eux. Ils se font ainsi aussi tyranniques qu'un pouvoir qui n'agit que par la contrainte à la différence qu'eux sont dans l’illégalité. Pour ne pas être en reste dans la nouvelle empathie sanitaire, ils vouent les vaccinés à la mort sous le nième variant, enfant illégitime de vaccins mortifères.

Pour corser le tout, les références historiques pleuvent dans les deux camps avec une exagération qui n'a rien à voir avec la réalité d'une pandémie qui ne peut se comparer aux fléaux du passé. C'est une fois encore en jouant à plaisir d'une communication anxiogène et répétitive à la nausée que le pouvoir a voulu créer cette comparaison fallacieuse. Le Covid n'est ni la peste, ni le choléra, ni même la grippe espagnole. Mais en face, pour symboliser les dérives de l'Apartheid sanitaire, l'étoile jaune est venue ternir le débat. Comparaison hideuse, indigne et sans aucun objet.

Cependant, la facilité des uns à bénéficier des droits désormais retirés aux autres atteste que le naturel revient vite au galop, qu'une majorité peut se penser légitime à bénéficier de droits qui sont interdits aux autres. C'est cette suffisance de ceux qui exhibent ce Pass(e) de la honte qui entraîne des réactions plus exécrables encore chez ceux qui se sont exclus d'eux-mêmes de ce droit.

Dans les deux camps, le même prosélytisme, la même morgue, la même certitude quasi mystique en une pensée qui se prive radicalement du doute, de la raison, de la tolérance et de la sagesse. Tout ceci ne peut mener qu'à la fragmentation, au conflit, au pugilat et pire encore car il y a des dirigeants qui soufflent sur les braises, attisent l'incendie pour des fins électorales.

Il n'est pas de mon propos de savoir qui a raison et qui a tort. Je crois du reste que la vérité n'est pas si simple à débusquer dans ce maquis de contradictions et de données erronées, falsifiées et même fabriquées de toutes pièces chez les uns et chez les autres. Je tiens simplement à vous mettre en garde et vous appeler à retrouver la raison.

La haine est un mal bien plus insidieux que cette redoutable maladie. Quand elle s'insinue ainsi, elle a des effets à long terme, souvent irrémédiables et terriblement nuisibles, parfois mortels. Je ne sais qui pense tirer profit de cette plaie purulente qui touche désormais en profondeur toutes les composantes de notre réseau personnel : famille, amis, collègues, voisins, relations, inconnus… Nous sommes au bord de l'implosion et nul vaccin ne viendra réparer cela.

Prophétiquement vôtre.

 

Le tonneau de la haine


 

La Haine est le tonneau des pâles Danaïdes ;
La Vengeance éperdue aux bras rouges et forts
A beau précipiter dans ses ténèbres vides
De grands seaux pleins du sang et des larmes des morts,

Le Démon fait des trous secrets à ces abîmes,
Par où fuiraient mille ans de sueurs et d'efforts,
Quand même elle saurait ranimer ses victimes,
Et pour les pressurer ressusciter leurs corps.

La Haine est un ivrogne au fond d'une taverne,
Qui sent toujours la soif naître de la liqueur
Et se multiplier comme l'hydre de Lerne.

- Mais les buveurs heureux connaissent leur vainqueur,
Et la Haine est vouée à ce sort lamentable
De ne pouvoir jamais s'endormir sous la table.


 

Charles Baudelaire

 

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

122 réactions à cet article    


  • Rien ne pousse sur l’envie et la haine...


    • Gollum Gollum 27 août 12:27

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Tout vient des contraires, en sorte que la même chose est bonne et mauvaise, vivante et morte  ; elle veille et dort, elle est jeune et vieille tout à la fois. — Notre vie n’est pas une vie véritable, mais le vivre et le mourir sont tout à la fois et dans notre vie et dans notre mort.

      Héraclite. 


    • babelouest babelouest 27 août 12:48

      @Gollum on remarquera que la plupart de nos cellules se renouvellent, ce qui fait que le vieillard a peu de rapport physique avec le bébé qu’il a été. Les cellules meurent, les cellules naissent, la vie continue.


    • @Gollum c’est sorti de la TABLE d’EMERAUDE. C’est un point assuré, ...séparant par grand art le subtil de l’épais.... https://fr.wikipedia.org/wiki/Table_d%27%C3%A9meraude


    • C'est Nabum C’est Nabum 27 août 12:56

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Les mauvaises herbes et la cendre


    • @C’est Nabum comme les plus belles ROSES pousses sur un charnier. 


    • Gollum Gollum 27 août 13:18

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      c’est sorti de la TABLE d’EMERAUDE.

      Mais oui, mais oui... smiley Amateurisme là encore Héraclite est bien avant la dite table d’émeraude je cite votre lien (que vous n’avez même pas lu apparemment)

      La plus ancienne version connue se trouve en appendice d’un traité arabe datant au plus tard du début du ixe siècle.

      Et Héraclite c’est 6ème siècle av JC.

      Écart entre les deux : plus d’un millénaire... Une paille. 

      Voilà. CQFD. Une fois de plus. La routine vous-dis-je... smiley


    • Pour le moment, les scientistes se sentent acculés....Ils sortent leurs dernières cartouches..


      • eau-pression eau-pression 27 août 11:05

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        En eux le père Freud va mourir.


      • @eau-pression Que savez-vous de Freud. Ami de Jung. Il a puisé SA science dans la gnose et la kabbale. Il détestait le monde médical. Mais comme le dit bien l’expression : Paris vaut bien une messe...


      • eau-pression eau-pression 27 août 11:13

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        Je ne sais même pas si vous l’aimez, voyez-vous. Son amitié avec Jung, par contre, a trouvé ses limites, non ?


      • @eau-pression Oui : la pression du monde scientiste. Si vous commencez à croire aux sornettes comme la synchronicité vous perdrez tout crédit auprès du monde médical....(comme Raoult...)


      • babelouest babelouest 27 août 12:19

        @eau-pression

        En eux le père Freud va mourir.

        Ce sera un bon débarras, non ? Dommage que dans la foulée on ne puisse pas effacer tout ce concerne son neveu...


      • Gollum Gollum 27 août 12:25

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        Mais Freud n’a jamais  cru aux synchronicités !

        Là encore vous faites du révisionnisme. 

        Jung a rejeté Freud parce qu’il expliquait tout par le sexe et Freud a rejeté Jung car penchant trop dangereusement vers du mysticisme qu’il ne pouvait que rejeter en raison de son matérialisme viscéral..

        Et comme vous êtes pro-Jung et que vous ne voulez pas rejeter Freud vous forcez les choses en inventant purement et simplement des fadaises.

        Comme pour Poutine juif. smiley

        Vous n’aimez pas le réel et vous le tordez constamment pour qu’il colle à vos lubies.


      • @babelouest

        Pour le neveu d’accord. Pauvre Freud (au sens propre comme au figuré). Mariage ancillaire comme c’était fréquent à l’époque. Mais l’interprétation des rêves, restera un monument..


      • Jung rejetant Freud. Là encore vous tordez l’histoire. La dépression de Jung suite à la rupture avec Freud fut dramatique ;..


      • Gollum Gollum 27 août 12:47

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        Non c’est bien Jung qui prit l’initiative de la rupture certes à contre-cœur mais bien pour les raisons indiquées. 

        Tout se trouve dans sa biographie publiée en français sous le titre : Ma vie.

        Révisionnisme et amateurisme les deux mamelles de la Mélu... La routine. smiley


      • A propos de mamelles, lisez au moins Mélanie KLEIN qui était loin de l’être..


      • eau-pression eau-pression 27 août 13:23

        @babelouest

        Vous êtes cruel pour ceux dont Bernays est la langue naturelle ; déraciner le mal leur serait fatal. Après tout, si c’est un remède ...


      • eau-pression eau-pression 27 août 13:26

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        Bon, @Gollum connaît l’histoire.

        Je voulais juste vous demander : pensez-vous que Newton était en compagnie lorsque la pomme chut ? Que serait-il advenu si ses compagnons s’étaient précipités pour soigner le bobo ? Quelle voie aurait pris la physique si une autre pomme était tombée sur un autre ?


      • Certains de dire. Mais dieu n’existe pas. la preuve, il n’intervient pas. Dieu simplement ne va pas sur les terres infertiles et pour reprendre une chason de Julien CLERC. Fais moi une place : https://www.youtube.com/results?search_query=julien+clerc+fais+moi+une+place+clip+officiel+


        • Clocel Clocel 27 août 11:26

          Sentiment excessif, mais qui s’en plaint lorsqu’il s’agit de son opposé, l’amour...

          L’un ne va pas sans l’autre, voudriez-vous d’une société atone avec des êtres décérébrés prêts toutes les compromissions pour préserver une illusion de liberté ?

          La haine, c’est de l’énergie convertible...


          • @Clocel Freud, il y a l’épaisseur d’une feuille de papier de cigarette entre la haine et l’amour...


          • Clocel Clocel 27 août 11:37

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

            Quiconque a fait l’expérience du couple sait cela, pas besoin de mobiliser la crapule Freud et ses apôtres.

            Foutez donc cette pseudo-science à sa place, dans la poubelle des concepts « modernes ».

            Nous traversons une crise profonde à quoi nous sert la psychanalyse ?

            Au mieux, à rien, au pire à participer à l’enfumage.


          • @Clocel Chacun ses choix. Je t’aime, moi non plus. Un autre excellent livre : Si tu m’aimes, ne m’aime pas..Mony ELKAIM. https://livre.fnac.com/a7677878/Mony-Elkaim-Si-tu-m-aimes-ne-m-aime-pas-Approche-systemique


          • Clocel Clocel 27 août 12:09

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

            De la branlette !

            Les sentiments ça se vit dans la chair il n’y a en ce domaine, rien à puiser dans les livres.

            Encore faut-il oser, l’autre, là comme ailleurs, la fortune appartient aux audacieux.


          • @Clocel le passage par la haine est nécessaire pour revenir à l’amour.... Pour le moment, nous sommes dans la phase schizo-paranoïde. Espérons la suite : la dépression et l’humilité de reconnaître que nous ne sommes pas tout puissant. LA TOUR DE BABEL..Cette crise est nécessaire. Mieux vaut ne pas aimer que mal aimer..


          • C'est Nabum C’est Nabum 27 août 12:57

            @Clocel

            Une conversion pour le diable


          • Furax Furax 27 août 13:01

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
            « il y a l’épaisseur d’une feuille de papier de cigarette entre la haine et l’amour... »
            Z’êtes pas en train de draguer Gollum ?


          • @Furax je pense que c’est plutôt l’inverse.....Je t’aime mon nom plus..



          • babelouest babelouest 27 août 13:18

            @Mélusine ou la Robe de Saphir. tout dépend de quel amour, je pense....
            https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/6/6b/Carte_du_tendre_30 0dpi.jpg/1280px-Carte_du_tendre_300dpi.jpg
            .
            Je pense que ce que j’ai connu ne prenait pas en compte la haine, parfois la pitié, toujours la tendresse... et cela dura 34 ans et UN jour.
            https://www.dailymotion.com/video/x12i5t


          • Clocel Clocel 27 août 13:19

            @C’est Nabum

            Ne confondez pas l’œuvre du diable avec celle de nos apprentis démiurges, ils ont beaucoup moins d’imagination mais sont beaucoup plus redoutables.


          • Gollum Gollum 27 août 13:20

            @Furax

            En tous les cas je ne suis pas du tout intéressé. smiley (pitié !)


          • Tout est dans Mélanie Klein. Envie et gratitude. Saint ou sein HERMES demain..


            • Mellipheme Mellipheme 27 août 12:13

              Merci à l’auteur pour ce bel article.

              Une petite remarque toutefois : vous renvoyez dos à dos les chantres du miracle vaccinal et les inquiets en pointant les ferments de haine dans les attitudes extrêmes des deux camps. Il me semble qu’il n’y a pas symétrie.

              Les tenants du vaccin détiennent quasiment tous les pouvoirs et presque tous les médias. Ils assènent avec une arrogance incroyable leur vérité et surtout ils l’imposent par la force de la loi et des forces de l’ordre. Bref ils utilisent toutes les armes de la coercition active.

              En face, les septiques et les inquiets n’ont que leur paroles pour tenter de se défendre et de se faire entendre. Bien sûr il y a des scories dans cette parole collective, et je les regrette autant que vous, mais ce sont des scories dans une parole désespérée : les inquiets n’imposent rien, ils n’en n’ont pas les moyens !

              Quand un Louis Fouché (par exemple) est contraint de quitter l’hôpital où il exerce son métier de médecin anesthésiste réanimateur uniquement parce-que sa parole déplait, il y a à l’évidence violence extrême contre une parole qui se fait porte-parole d’une inquiétude très répandue. On voit bien là comment le pouvoir répond à la parole par la violence.

              Cette violence rompt l’équilibre. Ce ne sont plus deux paroles qui s’opposent avec des scories dans les deux camps, c’est une violence extrême contre une parole.

              Et quand je lis votre article, j’y vois là sa limite, son angle mort.


              • C'est Nabum C’est Nabum 27 août 12:58

                @Mellipheme

                Si le rapport de force est déséquilibré je vous le concède, les messages sont d’une rare virulence
                Que peut la virulence face à la violence d’état ?


              • Mellipheme Mellipheme 27 août 16:53

                @C’est Nabum
                Il y a virulence verbale des deux côtés, c’est évident.

                Pour répondre à votre question, la virulence verbale des « antis » ne peut à peu près rien contre la violence d’État. Au moins est-elle un signe visible de leur colère de ne pas être compris, d’être constamment traités comme des imbéciles et comme des coupables.
                A mon sens, le rôle de l’État devrait être d’expliquer dans la transparence, de rassurer, de montrer que les inquiétudes des « antis » sont au moins perçues, analysées et comprises, et surtout de laisser les médecins faire leur travail en conscience, c’est à dire soigner. C’est ce qui se passe en Suède, au Danemark, d’une certaine façon au Portugal.
                Quand un gouvernement interdit aux médecins de prescrire et de soigner, quand les citoyens qui s’interrogent sont traités comme des ennemis, il ne faut pas s’étonner de la virulence que vous regrettez. Et là, on ne peut pas renvoyer les deux camps dos à dos : l’Etat peut changer de discours et de pratique. Le peuple des « antis » ne peut rien faire d’autre que de continuer à manifester.

                Dissymétrie mortifère...


              • babelouest babelouest 27 août 12:23

                @ C’est Nabum

                Je viens de recevoir les deux auto-éditions : n’y aurait-il pas un petit défaut dans la mise en page de Sully ? Lettres grosses, presque pas de marge, pas de numéros de pages...


                • babelouest babelouest 27 août 12:53

                  @C’est Nanum
                  Juste en passant : normalement en auto-édition, ce sont les initiales de l’éditeur qui apparaissent, pas l’imprimeur (car en l’occurrence TheBookEdition n’est que l’imprimeur, non ?) et l’éditeur,c’est bien C’Nabum !


                • C'est Nabum C’est Nabum 27 août 12:58

                  @babelouest

                  C’était un coup d’essai
                  je vous en demande pardon


                • babelouest babelouest 27 août 13:01

                  @ C’Nabum
                  A moins que ce soit TheBookEdition qui se soit chargé de la relecture, de la mise en page, de la demande d’ISBN, du dépôt à la BnF.... dans ce cas c’est une tout autre prestation, ce n’est plus vraiment de l’auto-édition.
                  .
                  Quand mes copains avaient édité leur bouquin de photos sur le Marais Poitevin, ils avaient eux-mêmes assuré la mise en page et le reste, sauf qu’ils sont allés trouver un imprimeur du coin qui leur a donné des conseils. C’est là qu’on voit combien les nuances d’édition peuvent être grandes. Ceci dit, dans les années 70, l’auto-édition comme on peut la faire aujourd’hui n’était pas possible.


                • babelouest babelouest 27 août 13:03

                  @C’est Nabum pas de problème, je me demandais si c’était volontaire. D’ailleurs, dans le premier livre que j’ai aidé à auto-éditer, la couverture était un peu décalée...


                • Les anti-sémites sont en rang de bataille sur Agora... C’était prévisible...


                  • Gollum Gollum 27 août 12:29

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                    Et la traditionnelle position victimaire destinée à faire pleurer dans les chaumières... smiley

                    Écœurant cela va sans dire.


                  • Non, cela s’appelle le parfait BOUC EMMISSAIRE (lire René GIRARD).


                  • Gollum Gollum 27 août 13:11

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                    Je ne suis pas girardien. Comme je ne suis pas freudien non plus.


                  • @Gollum Comme vous avez bien lu Abelio. IL SE RECLAME DE FREUD


                  • Gollum Gollum 27 août 13:22

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                    Qui ? Abellio se réclame de Freud ? ça me ferait mal ! smiley

                    Inutile de vous demander des sources je sais qu’elles n’existent pas..


                  • babelouest babelouest 27 août 14:19

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                    Dans ce cas de figure, il ne faut pas dire les anti-sémites : plaidons pour nos amis les Syriens, les Palestiniens, les Libanais, les Jordaniens, les Cypriotes.... seuls qualifiables de sémites avec les habitants du Nedj et du Hedjaz....
                    .
                    Ce sont seulement EUX les anti-sémites ! Ceux qui, par une inversion linguistique qui les caractérise, qualifient ainsi les WASP, les protestants états-uniens, qui sont la majorité très nette de cette engeance.


                  • @Gollum Voici l’article : mais il précise : quand nous dépasserons (donc intégrerons sans pour autant tuer, FREUD ET JUNG https://www.lajauneetlarouge.com/wp-content/uploads/2015/12/jr-433-zjt.pdf. Je ne rejoins pas Abelio sur tous les points. Mais il éclaire...



                  • Mais l’accès est payant. pour un mois je veux bien. Mais à vie, non merci..


                  • Gollum Gollum 27 août 14:41

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                    Non mais vous n’avez rien compris là encore : dépasser ne veut pas dire avaliser hein...

                    Non seulement Abellio était anti Freud à fond il était même anti Jung  dans une moindre mesure d’ailleurs  mais il n’a jamais considéré Jung comme quelque chose de valable pour le gnostique.

                    Je ne rejoins pas Abelio sur tous les points.

                    De toute façon vous ne faites pas le poids... (et moi non plus d’ailleurs)

                    Toujours votre prétention insupportable..


                  • Gollum Gollum 27 août 14:44

                    De la même façon quand il parle de dépasser le marxisme cela ne veut pas dire qu’il considérait le marxisme comme valable..

                    Il en venait il savait donc à quoi il avait affaire..

                    Il se moquait régulièrement de la prétention du marxisme à la scientificité de sa doctrine...

                    Donc là encore pas marxiste, comme ni freudien, ni junguien...


                  • C’est ce que Freud appelait : tuer le père. Ce qui est une grave erreur. Un ennemi peut toujours être utile . Le tout est de le maîtriser. Mai mai mai : en 1968, ils ont pris ses paroles au pied de la lettre..


                  • juluch juluch 27 août 12:41

                    Trop d’info tue l’info.

                    Il y a trop de polémiques, de contradiction, de complotistes, de gens qui se trompe.....

                    On a pas de masques, il sert à rien, il faut les masques, y en a pas, 135€ de non port, il y aura pas de pass, pass sanitaire en place, pas de vaccins, vaccins obligatoire....etc.


                    • C'est Nabum C’est Nabum 27 août 12:58

                      @juluch

                      La folie fait partie du jeu


                    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 août 14:06

                      Il y a deux sortes de haines : celle que l’on ressent envers ceux qui nous font du mal ; et celle dont on accable ceux à qui l’on a fait du mal.

                       

                       La première est saine ; la seconde seule est mortifère.


                      • babelouest babelouest 27 août 14:28

                        @Francis, agnotologue
                        Pour ceux qui veulent faire du mal, je pense qu’il fait distinguer aussi :
                        — ceux qui font mal pour faire mal quelle que soit la cible de cette haine
                        — ceux qui font mal parce qu’il se sentent, à tort ou à raison, humiliés, blessés, par ceux qu’ils qualifient ainsi
                        — ceux qui, profondément tarés, AIMENT faire mal
                        — ceux qui, pour des raisons profondes, poursuivent un but de destruction de tous ceux qui ne sont pas leurs esclaves....


                      • pallas 27 août 15:33
                        C’est Nabum ,

                        .

                        Bonjour,

                        La haine est le simple sentiment de détruire l’autrui qui ce permet de marcher et piétiné son bac à sable et ricanant de cela

                        La haine est un sentiment normal face aux cafards pourrissant l’existence

                        Mais un psychopathe et sociopathe ne peut pas le comprendre, ça malveillance n’a aucune limite et donc il doit etre annihiler

                        L’Amour et la haine sont la meme chose

                        Chose que ne peut pas comprendre ces ersatz d’humain actuel, etes vous un etre humain ?

                        Salut


                        • C'est Nabum C’est Nabum 27 août 18:55

                          @pallas

                          J’aime les explications de texte pour prouver que j’ai tort


                        • pallas 27 août 19:08

                          @C’est Nabum

                          Votre réalité est la meilleure preuve

                          J’aime que l’on me le prouve par les faits vos délires psychopathes

                          Je suis la haine pour vous, la quintessence même

                           smiley

                          Salut


                        • C'est Nabum C’est Nabum 27 août 19:29

                          @pallas

                          Ne vous donnez pas cette place
                          Je n’ai pas les moyens de vous haïr, l’effort demandé n’en vaut pas la peine


                        • pallas 27 août 19:49

                          @C’est Nabum

                          Vous le devriez

                          Salut


                        • C'est Nabum C’est Nabum 27 août 21:13

                          @pallas

                          Je n’ai pas la force de vous faire ce plaisir
                          et je n’en vaux pas la peine


                        • pallas 27 août 21:41

                          @C’est Nabum

                          Évidemment,

                          Une médiocre femme comme vous.

                          Vous n’êtes pas « elle »

                          Sa serait insultant

                          Salut


                        • C'est Nabum C’est Nabum 27 août 21:58

                          @pallas

                          Au revoir


                        • La haine qui va de pair avec la jalousie .


                          • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 28 août 08:53

                            @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
                             
                            ’’La haine qui va de pair avec la jalousie .’’
                             
                            Je ne crois pas, non. Mais peut-être, si on ne distingue pas et pour cause  entre haine et amour. Cf. la confusion des sentiments.


                          • @Francis, agnotologue non, il a raison, nous savions civilisation condamnée depuis Caïn et la boîte de Pandore. En chacun des individus, il y a un IAGO qui sommeille. Perso, je l’ai jeté dehors.


                          • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 28 août 09:05

                            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                             
                             ’’ nous savions civilisation condamnée’’
                             
                             Peut-être justement, à cause de la confusion des sentiments, un bug que n’avait pas prévu le Créateur ?
                             
                             smiley


                          • C'est Nabum C’est Nabum 28 août 09:07

                            @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

                            La haine s’accorde avec bien des défauts


                          • Le problème est dans l’impossibilité pour l’individu de passer la phase schizo-paranoïde. Comme l’a très bien explique Mélanie Klein. Dans sa tendre enfance, au moment de nécessaires sevrages, le bébé est confronté à la haine (maman n’est pas aussi bonne que cela puisqu’elle me prive et qu’en plus, je suis totalement dépendant d’elle pour ma survie). Comme cette phase est insupportable, parce qu’elle implique aussi que nous pouvons être soi-même mauvais, cette haine est projetée sur autrui et le bébé de continuer à fusionner avec sa mère dans un îun eden artificiel. Moi je suis bon et ce sont les autres qui sont mauvais. Seule la phase suivante : celle où l’enfant comprend (dans le meilleur des cas) qu’il est différent de sa mère et donc seul (phase dépressive) qu’il pourra intégrer l’ambivalence des sentiments sans être démoli. Tout est dans l’attitude la mère face à la haine de son bébé que pourra se résoudre ce passage délicat. Non rassure-toi, tu as le droit de me haïr et j’ai le droit parfois aussi de ne pas toujours t’aimer car tu me pompes mon énergie ...


                            • Face à ce moment crucial du développement psychiquement il y a 3 solutions : fixé à la haine (projection) , fixé à la croyance que tout le monde il est beau et gentil (une autre forme de déni rousseauiste) ou le plus évolué : accepter l’ambivalence..


                              • Freud encore avait raison : la haine précède l’amour..


                                • chantecler chantecler 28 août 09:24

                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                  Il n’a jamais dit ça .
                                  Merci de prouver vos dires quand vous prétendez représenter les autres .



                                • chantecler chantecler 28 août 09:32

                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                  Ben non , Mélusine :
                                  Ton article est très intéressant mais il ne dit pas ce que tu affirmes , soit :
                                  « Freud a dit que la haine précède l’amour. »
                                  Les deux sont intriqués certes .
                                  Aussi je te recommande de bien relire l’article .
                                  ...
                                  De mémoire Mélanie Klein a aussi beaucoup réfléchi et écrit sur l’amour et la haine .


                                • @chantecler Et vous aussi. Si je t’aime, prends garde à toi... 


                                • @chantecler la première pulsion de l’enfant est celle d’auto-conservation. De survie : c’est moi ou l’autre..


                                • chantecler chantecler 28 août 09:41

                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                  C’est faux .
                                  La première pulsion de l’enfant c’est de téter , s’alimenter .


                                • babelouest babelouest 28 août 09:55

                                  @chantecler je pense que ce qui peut le plus ulcérer quelqu’un ce n’est pas la haine ou l’amour, c’est l’indifférence, qui donne l’impression de ne plus exister.


                                • chantecler chantecler 28 août 10:01

                                  @babelouest
                                  Je ne sais pas si ça ulcère , mais ça rend malade à coup sûr :
                                  Laisse un bébé seul à longueur de temps .
                                  Même si tu lui files périodiquement un biberon , tu as toutes les chances d’en faire un psychotique .
                                  Ca arrive .


                                • @chantecler exactement : la survie. Ce n’est que vers 8 mois qu’il prend conscience de sa personne (dans le meilleur des cas, s’il est capable de défusionner). Avant, il est dans la fusion...et le déni...


                                • Jusqu’à 8 mois l’enfant fusionne avec l’objet partiel : le sein.....Et donc, la haine est un passage nécessaire pour mûrir. L’important pour la mère est d’être capable de supporter cette étape sna couper le lien. Une bonne mère est celle qui dit à son enfant : il n’y a pas que toi dans ma vie, mais aussi ton... C’est le pré-oedipe. Moment crucial et là nous arrivons à Winnicott ou la capacité pour un bébé de supporter la solitude en dirigeant ses intérêts vers un ours, un poupée ou un jeu. Tiens dans le fond, je n’ai pas tant besoin que cela de maman Si l’enfant dit à sa mère, laisse moi tranquille ; je lis ou je joue, c’est gagné. C’est la fusion qui est mortifère. 


                                • Une bonne mère est celle qui fait comprendre à son enfant qu’il n’y a pas que lui dans sa vie, mais aussi son père (donc son compagnon ou mari..)


                                • chantecler chantecler 28 août 10:26

                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                  C’est idiot ce que vous dites : le sevrage n’est pas obligatoirement une période de violence .
                                  Justement : toute l’attention des parents doit être consacrée à ce que le sevrage soit nécessaire voire attendu par l’enfant , qui ne demande pas mieux que de se nourrir autrement à un certain stade de son développement .
                                  Il appréciera de passer à d’autres aliments , de passer à du solide etc etc ....


                                • @chantecler Vous savez, il y a des mères qui allaitent leur enfant jusqu’à 4 ans... La haine naît au moment où l’enfant sent qu’il n’est pas l’unique amour de sa mère...Et c’est nécessaire pour sa maturation. Merci pour le vouvoiement. ..


                                • chantecler chantecler 28 août 10:35

                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                  Vous avez tort .
                                  A 4 ans l’enfant est ravi d’entrer en contact avec l’extérieur .
                                  Il y a des mères qui empêchent les enfants de grandir .
                                  Maintenant stop .
                                  Vous continuez sans moi .
                                  De toutes façons vous n’avez besoin de personne .


                                • chantecler chantecler 28 août 12:14

                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                  Le déni n’a rien à voir avec la fusion : cf la dyade .
                                  Vous racontez n’importe quoi,et en plus parfois vous faites dire des choses par des gens qui ne l’ont jamais fait .
                                  J’espère que personne ne vous prend au sérieux


                                • Gollum Gollum 28 août 12:24

                                  @chantecler

                                  SI, si y a quelqu’un qui la prend au sérieux : Mélusine.

                                  On n’est jamais mieux servi que par soi-même hein... Elle appelle cette façon de faire bon narcissisme...  smiley


                                • Une bonne mère est justement une mère qui n’est pas trop bonne...


                                  • charlyposte charlyposte 28 août 11:52

                                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                    L’enfant sera donc plutôt cruel ou plutôt chaton ?


                                  • j’ai vérifié ma référence passe...


                                    • .Extrait : Quel(s) lien(s) avec l’amour ? Peut-on aimer si on n’existe pas en tant que sujet ? Si l’on ne passe par la haine séparatrice défusionnante ? Peut-on éviter que les deux sentiments se conjuguent ou que l’amour se transforme en haine, ou que même cette dernière puisse être le terreau favorisant l’émergence d’une passion amoureuse ?


                                      • charlyposte charlyposte 28 août 11:50

                                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                        Ou une aventure qui tourne mal smiley


                                      • Decouz 28 août 09:48

                                        Une des raisons me semble l’amour passionné pour une doctrine ou un religion, une manière particulière de dire « la vérité c’est ceci et pas autre chose », et l’incapacité de se décentrer pour admette qu’il y a des points de vue autres.

                                        Mais il y a aussi des haines particulières, des incompatibilités d’humeur qui ne peuvent se résoudre, ou des désirs de vengeance lorsque quelqu’un d’autre vous fait souffrir, volontairement ou non, vous a atteint profondément dans l’image que vous avez de vous.

                                        La haine par jalousie, tu m’a pris « ma » femme, « ma » situation".


                                        • babelouest babelouest 28 août 09:58

                                          @Decouz en somme la haine, c’est une réaction de frustration. Dans ce cas, la personne haïe a gagné. Si ses actions ne rencontrent que le néant, là c’est dur !


                                        • @Decouz là, cela relève du fétichisme. .ALLAH EST GRAND..


                                        • chantecler chantecler 28 août 10:33

                                          @Decouz
                                          « La haine par jalousie, tu m’a pris « ma » femme, « ma » situation ».

                                          « 
                                          Ce n’est pas de la jalousie : c’est du vol, de la dépossession .
                                          Si un mec détourne la femme que tu aimes il est compréhensible que cela ne te fasse pas plaisir .
                                          Maintenant tu peux avoir tort : une femme n’est pas un objet , une propriété et si elle ne trouve plus son compte elle a le droit d’aller voir ailleurs .
                                          Et réciproquement dans le »couple"


                                        • Je dirais donc en conclusion : la haine : un mal nécessaire. Ni Abel qui était tout amour, ni Caïn qui n’avait pas acquis la notion de reconnaissance..


                                          • charlyposte charlyposte 28 août 11:46

                                            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                            Tu es anti-sémites ou je me trompe !!! smiley


                                          • @charlyposte être antisémite, c’est penser qu’un juif ne peut être que parfait¨(idéalisation). Et comme je suis dans l’ambivalence, je ne peux pas être anti-sémite..

                                            Toute idéalisation cache une bonne dose de haine...


                                          • charlyposte charlyposte 28 août 12:02

                                            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                            Et pourtant entre Abel et Caîn il y a bien une différence ! smiley


                                          • @charlyposte l’un est mort et l’autre fut exilé avec une étoile le désignant comme intouchable..


                                          • charlyposte charlyposte 28 août 12:12

                                            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                            Noé a eu trois fils avec lesquels il a partagé le monde... c’est étrange car c’est à peu près le monde que nous vivons à ce jour smiley


                                          • Ca tombe bien. Samedi, jour de saturne : le séparateur, le défusionneur..


                                            • Un psychanalyste a parfaitement expliqué la cause des guerres : un excès de fusion, de déni face à la mort et la haine, trop d’incestes. C’est bien l’histoire d’Oedipe qui par son inceste et meurtre innocent (n’étant informé que très tardivement de la monstruosité de son acte par Tirésias que la peste s’abat sur Thèbes. Les protagonistes, au premier rang desquels figure le roi de Thèbes, Œdipe, la prennent comme une manifestation de la colère des dieux : la ville a été souillée par le meurtre du roi précédent, Laïos, et les dieux exigent, par la « peste » qu’ils envoient, le châtiment du coupable.


                                              • charlyposte charlyposte 28 août 11:24

                                                @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                                LOL smiley


                                              • Gollum Gollum 28 août 11:28

                                                @charlyposte

                                                Comme tu dis : Lol smiley


                                              • charlyposte charlyposte 28 août 11:43

                                                @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                                L’inceste est souvent présent dans les familles nombreuses qui dorment à 4 dans le même lit... rien de nouveau, c’est logique smiley


                                              • @charlyposte en Chine par exemple..


                                              • charlyposte charlyposte 28 août 11:55

                                                @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                                Hum... et pas en France ! étrange.


                                              • @charlyposte Les français avaient plus le sens de la distance. Le vouvoiement par exemple. Mais la gauche a introduit le tutoiement (on est tous égaux,...). REGRESSION. Le vouvoiement est une forme de respect pour la différence de l’autre..


                                              • chantecler chantecler 28 août 12:08

                                                @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                                La gauche a introduit le tutoiement ...
                                                Vraiment, camarade ?


                                              • Iris Iris 28 août 11:27

                                                Je hais les haineux.
                                                Merci pour cet article, peu auraient pu l’écrire sans se faire lapider.


                                                • charlyposte charlyposte 28 août 11:38

                                                  @Iris
                                                  Toutes les pierres sont sous contrôle de l’état... il suffit de regarder les forces de l’ordre dans leurs tenues smiley LBD contre une pierre aléatoire ! va en falloir des pierres et autant de barricades smiley sauf si nous avons des pierres balistiques pour enfin être à niveau.


                                                • Dans mon enfance on se vouvoyaient.


                                                  • charlyposte charlyposte 28 août 12:19

                                                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                                    La politesse avait bon dos, même dans l’inceste via un acte honorable en toute discretion au sein de la famille ! smiley


                                                  • teysseire 29 août 09:08

                                                    Le texte est juste sauf qu’il renvoie dos à dos les deux parties de la population, c’est à dire qu’il contribue aussi à la haine. Ce n’est pas vrai que les anti pass sont intolérants. Pour avoir participé à plusieurs manifs, j’y ai vu pour la plus grande majorité, des gens respectueux, calmes, capables de discuter. On vient de mettre en exergue pour les diaboliser, la gifle reçue par un serveur. Seul évènement notable sur les 200 manifs de la journée. Les médias, hauts parleurs du gouvernement invisibilisent et méprisent . alors la réaction de tous ceux qui sont traités ainsi pourrait bien être la colère. La colère n’est pas à confondre avec la haine. Et il y a des haines fertiles : celles de l’injustice et du mensonge .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité