• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Le discoureur discourtois

Le discoureur discourtois

JPEG

Le masque efface des informations transmises par le visage

Un homme politique fait discours. Il est serré de près par quelques homologues qui cherchent eux aussi à être dans le champ des caméras et des objectifs. La pratique n’est pas nouvelle, au bal des vaniteux, il y a pléthore de candidats surtout quand une chaîne nationale est dans le secteur. C’est à qui se fera remarquer, on ne peut blâmer ces braves gens qui sont plus souvent sous le feu de la critique que sous celui des projecteurs.

Là où le bât blesse ces gentils ânes de l’immodestie, c’est qu’ils sont tous masqués. Le quidam, béotien de surcroît et persiffleur à ses heures en conclut tout d’abord qu’ils agissent de la sorte parce qu’ils sont incapables de respecter la fameuse distanciation sociale. Puis à bien y réfléchir, l’hypothèse est idiote, ces gens-là ne prennent jamais de distance avec l’actualité.

Il convient de fouiller plus avant le problème pour en comprendre la raison. C’est alors que l’un d’eux prend la parole devant un parterre de citoyens triés sur le volet et en admiration, le détail est d’importance. Le discoureur ne retire pas son masque et là tout devient limpide pour votre serviteur. L’insincérité du propos soudain passe totalement inaperçue.

Le visage en effet fournit une multitude d’indications sur le locuteur et le message qu’il transmet. Ses mimiques, ses rictus, ses sourires ou ses postures figées sont autant d’informations que peut décrypter l’observateur attentif si par surprise, il en était un parmi la noble assemblée. Le visage en effet permet avant même la prise de parole de communiquer des éléments d’ordre émotionnel et empathique qui favorisent la compréhension du propos.

Il est évident que l’émotion a depuis belle lurette déserté cette profession tandis que l’empathie, de manière générale n’a jamais été au programme des notables. Voilà un cache-misère qui arrive fort à propos. Les auditeurs qui porteraient véritablement leur intention sur le beau parleur se trouveraient privés d’une faculté d’anticipation du discours tout autant que d’interprétation de la réelle conviction de l’orateur. Le masque tombe à point …

Pire encore, l’usage du micro quoique largement répandu dans la corporation politicienne n’est jamais maitrisé par nos tribuns des tribunes médiatiques. Si on ajoute à ce défaut récurrent l’incompréhension due à un élément parasite qui vient brouiller, voiler, assourdir l’émission vocale et nous nous retrouvons dans une situation ubuesque où le discours ne sert véritablement plus à grand-chose si ce n’est à faire briller celui qui se prête à cette facétie mimique.

Plus délicat encore, mais cela a-t-il une quelconque importance pour ces gens si peu soucieux des autres, il y a dans l’assistance des durs de la feuille, des gens appareillés, des malentendants et peut-être quelques sourds profonds. Beaucoup ont pris l’habitude de lire sur les lèvres en plus de prendre les informations évoquées précédemment sur le visage de celui qu’ils regardent.

Cette fois, il n’y a plus rien à voir. Le masque dissimule le jocrisse qui sait très bien qu’ainsi il est à l’abri non pas du virus mais de la comédie de croire un instant à ce qu’il dit. Il peut ainsi débiter ou plus exactement marmonner des propos inintelligibles et inarticulés, en lisant fort mal du reste, un écrit rédigé le plus souvent par un comparse ou un chargé de stylo. Quant aux sportifs sur la ligne d’arrivée ou au bord de la pelouse, ont-ils besoin de se masquer pour tenir des propos inintelligibles ? On croit rêver mais ceci est vraiment le cauchemar qu’on nous impose. Parler à visage découvert devrait être une nécessité à la télévision et sur une tribune.

Tout ceci au nom d’une République qui s’est fait faire depuis toujours des enfants dans le dos par ses dignitaires. Avec le masque, le progrès est d’importance, ils peuvent nous regarder droit dans les yeux pour nous la mettre profond. Pire encore, les mêmes ont décrété que les enseignants vont devoir se présenter devant leurs élèves, mêmes les plus jeunes affublés de ce cache-sincérité, de ce brise-empathie, de ce farce-ambulante. Nous changeons de monde, la communication se meurt, la parole n’est plus sacrée, le discoureur se fait discourtois et l’auditeur est considéré comme quantité négligeable À quand les chanteurs, les acteurs, les conteurs, les derniers porteurs de vérité bâillonnée par cette immonde pièce de tissu ?

Discourtoisement vôtre.

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • troletbuse troletbuse 28 août 11:27

    L’avantage pour Micron, c’est que l’on ne verra pas son pif s’allonger chaque fois qu’il parle. Mais il touchera son masque à la place du nez comme lors de sa visite spectacle dans une école.

    A 1’48", il se triture le pif, signe de mensonge

    https://www.bfmtv.com/politique/en-visite-dans-une-ecole-des-yvelines-emmanuel-macron-tente-de-rassurer_VN-202005050242.html


    • C'est Nabum C’est Nabum 28 août 12:34

      @troletbuse

      C’est évident

      La place est libre pour les jocrisses


    • Le Covid est juste une manière de détourner le regard des véritables responsables de la crise...Il suffit de relire la mythologie sur MEDUSE.


      • C'est Nabum C’est Nabum 28 août 12:35

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        Le fiasco de la méduse


      • @C’est Nabum Persée là. 


      • C'est Nabum C’est Nabum 28 août 13:50

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        Je perse l’abcès car il est purulent


      • Consei aux mariniers qui surnage grâce à un radeau (RAT d’EAU ou peste Marine).Plus puissante est la force créatrice d’une énergie, plus aussi elle devient destructrice pour l’ignorant qui s’en approche qui tente de s’en servir. La lumière de Neptune-poisson (Remarquons que nous nous trouvons dans le signe opposé de la VIERGE-médusée par son microscope,...pour observer le CO-VIDE abyssal). https://www.lalibre.be/planete/sciences-espace/comment-l-eau-est-elle-arrivee-sur-terre-une-nouvelle-theorie-voit-le-jour-5f489616d8ad586219c272e5

        dévoile les secrets de l’UNIVERS, mais malheur à celui qui ose fixer sur ces mystères terrestres ou qui se laisse" par les mirages que les ondes de Neptune évoquent sur l’écran du désir, celui-là devient victime des monstres qui hante l’abime primordial. 


        • C'est Nabum C’est Nabum 28 août 13:51

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          Merci pour le conseil


        • Corrigé (important : jour de la SAINT HERMES, mon patron : Poséidon ou THOTH HERMES TRISMEGISTE, trois fois grand avec son trident. Degré ARCHE (plutôt que radeau ou rats d’eau). 5 ème degré du signe de la vierge :

          5° VIERGE retour DEGRES SIGNES

          Mots-clés : manège, aigle, aire, voler, hommebotte, casque, épéecorde, échelle, aviron, soldat, bataille, combat, plaque, ceinture, décision, chance, commerce, association, pied.

          Un manège.

          Un aigle dans son aire se soulève pour prendre son envol, au-dessous de lui, se distingue un homme botté, casqué avec, à ses pieds, divers accessoires : avirons, épée, échelle de corde. L’homme fourbit la plaque d’un ceinturon.

          Un aigle au repos dans son aire.

          Un soldat prêt pour la bataille.

          Contact avec l’intensité dynamique des mécanismes vitaux et le plaisir que l’on peut en retirer. C’est une prévision objective de la force vitale. Degré de chance et d’efficacité. Faculté d’exécution et de pouvoir de décision. Habile, pratique. Incliné vers les entreprises de caractère commercial et tendance à des associations.


          DONC :

          Conseil aux mariniers qui surnagent grâce à un radeau (RAT d’EAU ou peste Marine). Plus puissante est la force créatrice d’une énergie, plus aussi elle devient destructrice pour l’ignorant qui s’en approche qui tente de s’en servir. La lumière de Neptune-poisson (Remarquons que nous nous trouvons dans le signe opposé de la VIERGE-médusée par son microscope,...pour observer le CO-VIDE abyssal). https://www.lalibre.be/planete/sciences-espace/comment-l-eau-est-elle-arrivee-sur-terre-une-nouvelle-theorie-voit-le-jour-5f489616d8ad586219c272e5

          dévoile les secrets de l’UNIVERS, mais malheur à celui qui ose fixer sur ces mystères terrestres ou qui se laisse" séduire par les mirages que les ondes de Neptune évoquent sur l’écran du désir, celui-là devient victime des monstres qui hante l’abîme primordial. 


          J’ai mon mars à cinq degrés du poisson,...Mes écrits sont ceux du requin-qué.


           


        • zygzornifle zygzornifle 28 août 13:29

          N’attendez pas la solution de vos problèmes des hommes politiques puisque ce sont eux qui en sont la cause (Alain Madelin)

          VOLTAIRE : « la politique est le moyen pour des hommes sans principes de diriger des hommes sans mémoire »......


          • C'est Nabum C’est Nabum 28 août 13:51

            @zygzornifle

            Ayant mémoire et principes je m’attaque à ces canailles


          • Différence entre (NEPTUNE) Jésus sur la croix qui rêve de nourrir matériellement tout le monde et Poséidon, avec son trident. Le premier est naïf et vogue sur des chimères comme la communisme, le second Poséidon (CHRIST ROI ET VAINQUEUR) sait que la véritable richesse est en soi. Poséidon ou celui possède le don de Prophétie,... et voit clair. Jésus est aveugle (il ne sait pas qui est son père,...).


            • NEPTUNE ou celui qui naît d’UNE et ignore le vrai nom de son père. Enfant sans filiation.


              • Le signe de la vierge est opposé à celui des poissons. Le microscope (co-vid) opposé au macrocosme. Neptune est un Dieu latinisé (catholicisme sous la protection de la vierge cartésienne et rationnelle), Poséidon au Trident est d’origine grecque, il a intégré le passage par le scorpion (mars-PLUTON). Contrairement au signe de la vierge (la bonne mère pour tous-communisme)), il a compris que l’homme n’est pas fondamentalement bon et que distribuer du PAIN ou des poissons (j’aurais pu écrire le poison des pharmacies typiquement vierge avec son Caducée castré : un seul serpent), c’est donner des perles à des cochons.... Grande nuance,... 


                • C'est Nabum C’est Nabum 28 août 18:25

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                  Les cochons enfilent-ils les perles ?


                • La vierge est pure. C’est à dire qu’elle ne peut imaginer le mal (j’aurais pu écrire : le mâle ou malin). 


                  • C'est Nabum C’est Nabum 28 août 18:24

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                    Écrivez le mâle je vous prête ma plume


                  • Le421 Le421 28 août 20:09

                    Ne jamais oublier que la puissance des dirigeants n’est jamais assurée que par la faiblesse des peuples.

                    Les jeunes smartphonisés ne réagiront que si la 4G tombe en panne.

                    Donc ?

                    In fine, c’est bien fait pour leur gueule !!


                    • C'est Nabum C’est Nabum 28 août 20:19

                      @Le421

                      Vivement le grand bug


                    • juluch juluch 28 août 21:32

                      Les médecins becs......l’histoire se répete.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité