• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Le fou du roi

Il pique car c’est nécessaire.

L’obséquiosité est la règle commune. Chacun d’y aller de sa flatterie et de ses innombrables courbettes quand surgit celui ou celle qui détient une parcelle de pouvoir, comme si s’avançait ainsi un être d’essence divine par la seule grâce du suffrage universel. Le résultat est naturellement catastrophique puisque nos chers élus se persuadent ainsi qu’ils ont à l’instar de sa sainteté le Pape, accès à l’infaillibilité. C’est ainsi qu’ils refusent obstinément d’écouter les avis divergents, les remarques ou les critiques, forts du comportement quasi général de la cour des valets et des quémandeurs, des favoris et des hagiographes locaux.

Les véritables humoristes, les guêpins et autres pamphlétaires ont disparu des écrans radars. Il convient de ne pas semer le trouble dans les esprits des moutons, la télévision surtout mais aussi les médias sont là pour jouer de la flagornerie, de la brosse à reluire et servir la soupe à ceux qui sont au sommet. L’humour ne sert désormais qu’à se gausser des plus humbles, des moins connus, des simples gens. On les raille de bon cœur dans des émissions où le rire factice est la règle, l’hilarité feinte, une nécessité pour faire de l’audience.

Il n’y a plus de fond. Le jeu de mots, la saillie, la réplique assassine ont été préparés pour obtenir un éclat de rire qui ne doit surtout pas donner à penser. La futilité est la ligne de conduite des amuseurs qui sont invités sur les plateaux. L’époque est à la légèreté, à la mort des idéologies, à la fin de l’esprit frondeur. Mort aux empêcheurs de tourner en rond, il convient de s’amuser avant que le déluge attendu nous surprenne !

C’est ainsi que le fou du roi a déserté les journaux, laissant la place aux serviles admirateurs, aux plumitifs du consensus mou. Pourtant ce sont les bouffons et les mauvais diables, les mal-embouchés et les rebelles qui seuls, peuvent remettre les pieds sur terre, aux princes, isolés dans leur bulle factice. C’est à grands coups de pieds au cul et gros rires gras que le message peut passer. Le fou du roi est nécessaire tant par son action salutaire sur nos chefs que par sa faculté de réveiller le peuple anesthésié.

Bien sûr, malheur à celui qui emprunte cette voie. Il sera repoussé, écarté, méprisé. On cherchera à le bâillonner pour le contraindre au silence. La vérité fait peur surtout quand elle se revêt des habits de l’humour et de la pantomime. Faire rire le bon peuple aux dépens de ses rois est devenu un crime de lèse majesté. La roue en place des martyres est promise à ceux qui se lanceront dans la bataille.

Les chiens aboient, montrent des dents, hérissent le poil, barrent des routes ou bien font grands défilés dans les rues. Tout cela n’effraie guère le pouvoir. C’est si facile de montrer la face noire de ces personnages toujours contre, jamais contents et si souvent violents. Les caméras les filment dans l'excitation de l’affrontement et les font passer pour de dangereux agitateurs. Un bon angle de vue savamment maîtrisé et voilà l’opposant ravalé au simple rang d’agité du bocal.

Au contraire, l’humour devrait constituer la plus efficace des armes pour peu qu’on redonne enfin toute sa place aux fous du roi, aux vrais bateleurs, aux virtuoses du calembour et de la calembredaine. Rabelais revient, nous avons besoin de toi, de ta verve et de cette folie qui sied pour s’adresser à ces monstres de cécité que sont devenus les Princes qui nous gouvernent. Il convient d’en faire des tonnes pour se faire entendre et comprendre, pour réveiller ce peuple chloroformé.

C’est en menant des guerres picrocholines sans merci que nous vaincrons la suffisance, la morgue et l’autisme des responsables. C’est en brandissant l’oriflamme de la gouaille que cesseront les comportements scandaleux que se permettent les élus en s’accordant des privilèges qui débordent largement le cadre de leurs fonctions. Raillons-les sans nuance, moquons-nous de leurs travers, piquons-les avec application, ridiculisons leurs comportements déviants, montrons-les du doigt, nous sommes tous des fous du roi.

Irrévérencieusement leur.

Documents joints à cet article

Le fou du roi

Moyenne des avis sur cet article :  3.84/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

67 réactions à cet article    


  • Mes parents se sont rencontrés à la fêtes des fous (carnaval en Belgique). Les belges à ce niveau ont bien compris l’art de la facétie et ont leur Till Uylenspiegel. Spiegel comme son nom l’indique signifie : Miroir de hibou (mais inversé). C’est le fou ou le pendu du tarot. Celui qui voit le monde par le bas, en l’inversant. Je vous invite si vous habitez près de la Bretagne de ne pas rater les expos de Catherine Aexandre qui a su représenter cet univers fantasque et burlesque entre de Lewis Caroll et Jérôme Bosch. J’ai discuté trois heures avec cette dame. Et des que l’argent rentre un peu, je sais lequel je lui achèterai avec plaisir avant me me mettre moi-même au travail,....Pour ceux que l’histoire intéresse : https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_De_Coster. Je garde toujours cette photo de mes parents dansant. Lui déguisé en Charlie Chaplin et ma mère avec son masque de chatte. Pas étonnant que mon père adorait imiter Jerry Léwis. C’était l’2poque,...


    • C'est Nabum C’est Nabum 18 mars 17:42

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Je me disais aussi

      Ceci explique celle-là !


    • Au vieux Marché de Bruxelles, la compagne d’un ami Kabyle souffre du syndrome de Gilles de la Tourette. En bref ou exemple : elle se trouvait dans une file d’un magasin et comme cela n’avançait pas assez vite, elle a sorti en arabe pour le type ne comprenne pas : Avance plus vite connard, tu ne veux quand même pas que j’écarte les cuisses pour que tu avances plus vite. 


      • C'est Nabum C’est Nabum 18 mars 17:43

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        Mal embouchée


      • Psychiatre qui souffre du symptôme de Gilles de La Tourette et soigne son patient en une séance :https://www.youtube.com/watch?v=LkLxseTC4Jc


        • C'est Nabum C’est Nabum 18 mars 17:43

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          Les mots qui soignent


        • Puisque je suis la seule à votre spec« TACLE » Nabum, j’en profite pour vous raconter une petite ANE Hec DOTE. Dans les années septante, derrière la Bourse à Bruxelles existait un cinéma avec seulement trois places. Celui qui achetait le ticket devait lui même mettre le film en route, et aller chercher son esquimo dans le frigo.


          • C'est Nabum C’est Nabum 18 mars 17:44

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

            Vous êtes la meilleure


          • Ce jour est celui de la Saint-Patrick dont la caractéristique est surtout de faire fuir les tics.https://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%AAte_de_la_Saint-Patrick. Souvent associé à la couleur verte et le trèfle à quattre feuilles. Les Leprechaun sopuvent associé à une cochon sont également associé à Saint-Patrick. Patrick qui contrairement à ce que la légende suggère était d’origine noble et non un plébéien


            • C'est Nabum C’est Nabum 18 mars 17:44

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              Je n’iame que le verre pourvu qu’il soit plein


            • juluch juluch 17 mars 18:18

              Un des derniers fou du roi fut Coluche....le regretté Coluche..... smiley


              • ZXSpect ZXSpect 17 mars 18:27

                @juluch


                mais nous avons C Nabum !

                « nous sommes tous des fous du roi » dit le grand homme, 


                sous-entendu « surtout moi, virtuose du calembour et de la calembredaine » 


                qui se dira bientôt incompris et menacé car dangereux pour les puissants ! 


                et pourrait « semer le trouble dans les esprits des moutons » !


                La meute de nos semblables « troupeau de moutons bêlant », « lobotomisés », « robots en troupe », applaudit ! (cf précédent billet)



              • @juluch


                Les belges étaient son meilleur conducteur humoristique.

              • Henry Canant Henry Canant 17 mars 19:58

                @ZXSpect
                Oui, nous avons notre bouffon pitoyablement lamentable qui geint à la moindre critique.


              • @Henry Canant

                vous remarquerez que Nabum réagit de moins en moins....Il a raison. Pas de temps à perdre dans des polémiques stériles ;

              • Henry Canant Henry Canant 17 mars 20:42

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                en plus d’être une rombière, ne serais tu pas belge ?

              • @Henry Canant


                Pour une rombière qui ne boit que du vin, Normal pépère franquaoui,....

              • Henry Canant Henry Canant 17 mars 21:30

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                Je ne comprends pas le sens de ta phrase. Peut-être as tu trop abusé du jaja, tel ton ami cuvant dans sa brouette ?

              • C'est Nabum C’est Nabum 18 mars 17:45

                @juluch

                Fonction indispensable qu’il remplit à merveille


              • ZXSpect ZXSpect 17 mars 18:46

                Le « Fou du roi » est cependant bien prudent !

                 « J’ai bien pris soin cependant de ne citer personne, mes élucubrations pouvant se retourner contre son auteur tant ces gens sont procéduriers. »

                 (Pouvoir, que ne fait-on pas par ta grâce !)


                • C'est Nabum C’est Nabum 18 mars 17:46

                  @ZXSpect

                  Vous ne savez pas le risque qu’il y a dans cette ville

                  J’ai néanmoins envoyé ce texte à notre bon maire


                •  @yrton Sennaboum 
                   
                   « Raillons les sans nuances » - - - bien sûr on peut toujours railler , sans oublier pour autant qu’un jour ou l’autre , c’est celui qui raille qui l’a dans le train .


                  • C'est Nabum C’est Nabum 18 mars 17:46

                    @Armand Griffard de la Sourdière

                    Des plumes et du goudron sur un rail


                  • L’inconscient du lecteur enregistre : Foudroie. Mais en Belgique, existe une gazette qui hélas a perdu son meilleur collaborateur (une amie de ma mère logeait en dessous de son appartement) : Marc Moulin (remplacé par le LGBT MINISTRU) et l’hebdo : le Moustique qui pique juste là où il faut. Raison pour laquelle, ma chatte s’appelle : ZIKA.


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 mars 19:31

                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                      Et moi qui pensais que votre chatte s’appelait nombril. Une erreur d’une vingtaine de centimètres.Ça arrive.


                    • @Aita Pea Pea


                      Quand on me fait ce genre de remarque c’est que j’ai dû vous piquer juste où il ne fallait pas,..désolé...Il me reste un peut de crème antiseptique,...pour votre égo blessé.

                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 mars 19:49

                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                      Ma belle est une égale et je n’ai pas d’ego .Le triolisme ,très peu pour nous.


                    • @Aita Pea Pea


                      il y a deux sortes d’égos. L’un étant l’antagoniste de l’autre. Le premier recherche l’amour, la reconnaissance et l’autre, l’« empêcheur de tourner en rond » dans une système qui frise le néant caractéristique du narcissisme absolu. Si vous voulez troubler Narcisse, il suffit de jeter un caillou dans la mare.

                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 mars 20:18

                      @Mélusine ou la Robe de Saphir. Au bord de l’eau ma belle préfère mon jonc .Sagesse qui m’agree.


                    • @Aita Pea Pea


                      Et ta belle t’appelle : eh cho cho ; de mon donjon, ton jonc me semble un peu rabougri.

                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 mars 20:39

                      @Mélusine ou la Robe de Saphir. Mon jonc ne m’appartient plus.Elle en décide et je suis consentant .


                    • Henry Canant Henry Canant 17 mars 21:34

                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                      amusante réflexion pour une vieille femme atteinte de ménaupose depuis des décennies.

                    • @Henry Canant

                      Née ménopausée et mourrai en sainte.

                    • Clocel Clocel 17 mars 21:41

                      Script for a jester’s tear ? https://www.youtube.com/watch?v=RThsZPlOy-0

                      The game is over ! smiley


                      • alain_àààé 17 mars 23:56

                        je vois que je ne suis pas le seul a avoir de la haine comme tu dis anvers toi.qu est ce qu on a foutre de tes parents.fait moinsde commantaire et on aura de l espace pour nous faire des commantaires

                        Mélusine.

                        • Areole 18 mars 08:12

                           « Chacun d’y aller de sa flatterie et de ses innombrables courbettes quand surgit celui ou celle qui détient une parcelle de pouvoir, comme si s’avançait ainsi un être d’essence divine par la seule grâce du suffrage universel. »

                           Du pur français ampoulé !

                          • Cateaufoncel 18 mars 17:37

                            @Areole

                            "Chacun d’y aller de sa flatterie et de ses innombrables courbettes quand surgit celui ou celle qui détient une parcelle de pouvoir..."

                            Pas toujours


                          • Old Dan Old Dan 18 mars 08:30

                            Bon article :
                            Imposture et futilité. Tout y est dit de la communication politique et des médias en général...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès