• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Le harcèlement dont personne ne parle

Le harcèlement dont personne ne parle

L'auteur de cet article ne nie pas une seconde que les hommes de sa culture, de son pays se soient mal comportés avec leurs compagnes au cours des siècles. J'ai particulièrement horreur des vanités de « mâles alpha » que l'on peut constater dans tous les milieux. J’exècre les vantardises de gorilles excités, tous ces comportements grossiers se prétendant irrésistibles, de tous ces types qui ont un besoin maladif de prouver leur virilité comme si ils n'en était pas convaincus.

Il ne prétendra même pas s'être toujours conduit en gentilhomme...

Mais le harcèlement sexuel depuis l'affaire Weinstein semble à entendre les commentateurs et les amateurs, amatrices de dénonciation l'apanage exclusif des mâles blancs de culture occidentale, et, ou judéo-chrétienne. Les féministes, les éditorialistes distingués semblent très discrets sur les rumeurs autour du comportement de Tariq Ramadan. Alors que le pire harcèlement depuis des années est plutôt dans nos rues le fait des hommes dits « issus de la diversité ».

Dans les « inrocks » l'année dernière on avait bien essayé d'en parler mais attention pour préciser assez rapidement qu'il y avait 40% de « français » parmi les harceleurs, sous entendu donc, 40% d'européens, car là dans ce cas précis « français » voulait dire blanc et chrétien...

Dans l'hebdomadaire ils évoquèrent même ce court métrage montrant des harceleurs le moins définis possible (voir à ce lien). Pourquoi aller chercher une œuvre de fiction grands dieux, alors qu'il existait déjà ce témoignage accablant d'une étudiante belge ? Témoignage vite soigneusement rangé sous le boisseau,(voir à ce lien), assorti de considérations sur le racisme, la violence aussi des insultes xénophobes qui contrebalanceraient cette violence verbale abjecte envers les femmes.

On nous balance des statistiques globales, on dit tout et son contraire mais personne n'ose aborder cette question qui a pour conséquence que dans la plupart des « cités » les filles n'osent plus porter de jupes ou être juste féminines préférant soit se masculiniser soit se voiler pour avoir la paix et montrer qu'elles ne sont pas des filles faciles. Quand elles aiment, elles doivent absolument s'en justifier voire parfois le cacher. Ne parlons pas de celles qui ne veulent pas se marier, qui ne veulent pas d'enfants. Et pire pour leurs familles, qui veulent choisir leur mari...

Je m'étonne aussi que l'homophobie pourtant tangible de ces milieux ne soit jamais dénoncée à grands coups d'indignations médiatiques alors qu'elle se manifeste tous les jours.

C'est d'ailleurs logique en soi, le comportement de ces hommes venant du Sud de la planète, de la Méditerranée, avec:les femmes. Il provient de leur culture, de leur religion. Cela vient également de leur éducation, de la séparation des garçons et des filles lors de leur enfance et adolescence, de l'exacerbation des désirs en résultant, de tous ces fantasmes accumulés derrière ce mur de frustration du à la bêtise islamiste. Les fous de Dieu ne voient pas le blasphème qu'ils font en conchiant, en reniant avec autant de colère le corps des femmes pourtant création divine dans le Coran.

Le fait d'opposer ici la phallocratie supposée de la Bible et du Talmud ne changera pas cette évidence...

Cela signifie donc également que pour les islamistes une part de la création est maléfique...

Quand on évoque celui subi par les femmes Porte de la Chapelle à Paris ou dans de nombreuses villes allemandes, je ne parle même pas de ce que certaines journalistes ont subi au moment des révolutions arabes, les féministes finissent elles-mêmes par conseiller aux femmes de s'habiller de manière moins séduisante, reprenant les arguments des violeurs pour qui ce sont leurs victimes trop provocantes qui ont commencé. Elles en viennent même à trouver que finalement le voile est très féministe...

Bientôt elles nous prouveront que ce genre d'aliénations est une libération...

On fait comme si tout cela n'arrivait pas, comme si tout cela n'avait pas lieu, c'est plus simple, moins risqué. La lâcheté domine en somme.

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury – Grandgil

 

illustration, capture d'écran du reportage

en caméra cachée de Sophie Peeters


Moyenne des avis sur cet article :  2.64/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

84 réactions à cet article    


  • arcane arcane 23 octobre 15:50

    Bonjour,

    Que d’amalgames pour nous servir votre soupe habituelle !

    Le fait de harceler une femme est à mettre en relation avec le sentiment de pouvoir et l’absence d’éducation de certains hommes.
    Il n’a donc rien à voir avec l’origine ou la religion mais avec la position occupée qu’elle soit réelle ou fantasmée.
    C’est ainsi qu’on trouve, dans le cadre professionnel, bon nombre de harceleurs occupant une position hiérarchique.
    Le harcèlement de rue, bien que plus visible, ne doit pas faire oublier l’autre qui est beaucoup plus sournois et vicieux car sans témoin.(donc plus difficile que la plainte aboutisse).


    • sukhr sukhr 23 octobre 15:55

      @arcane
      les cultes sémitiques monothéistes sont d’idéologie patriarcale. 

      il est vain de tenter de prouver l’inverse. 

    • sls0 sls0 23 octobre 16:13

      @sukhr
      Il n’essaie pas de prouver l’inverse, relisez son commentaire.

      Vers 800 ans avant J.C. le patriarcat s’est imposé encore plus, on a viré Ashera la déesse souvent associée à Yhavé.
      Ca n’a rien à voir avec quelqu’un qui profite de sa position dominante pour s’imposer.

    • foufouille foufouille 23 octobre 16:15

      @arcane
      « Il n’a donc rien à voir avec l’origine ou la religion mais avec la position occupée qu’elle soit réelle ou fantasmée. »
      et ça arrange la chose si les femmes n’ont aucun droits dans certaines religions ?


    • sukhr sukhr 23 octobre 16:20

      @sls0
      Astarté : et c’est précisément pour cela que je précise « monothéïste »



    • njama njama 23 octobre 16:25

      @arcane

      l’éducation peut avoir un rôle, car elle peut dépendre peu ou prou de l’influence de la religion dans la société, ce qui était vrai aussi pour notre continent, dans notre hexagone... jusqu’à ce que la mixité s’installe doucement dans les mœurs à partir des années 70

      Je pense personnellement qu’en séparant l’éducation des filles et des garçons (pour entretenir la culture patriarcale ?), ce qui était à l’évidence contre nature et pas sain, la nation avait généré par un sexisme congénital des tas de frustrations et de déviances perverses chez certains ...

      On parle d’ailleurs plus souvent de vieux pervers que de jeunes pervers, reflet de l’éducation d’une époque ?

      Bon sinon, des proxénètes, il y en a dans tous les pays ...
       


    • sls0 sls0 23 octobre 16:29

      @sukhr
      Encore une fois vous n’avez pas lu, j’ai écrit Ashera et non Astarté.

      En hébreu Astarté c’est Ashtoret ou Ashtarot ce qui assez loin de Ashera.

    • sukhr sukhr 23 octobre 16:32

      @sls0
      ah oui, c’est Ashera et non Astarté. Toutes mes excuses, cela prouve définitivement que les cultes monothéistes sont féministes

       smiley

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 23 octobre 17:59

      @arcane
      Donc vous vous fichez complètement du harcèlement de rue que subissent les femmes ?


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 23 octobre 18:05

      @arcane
      Donc le harcèlement et l’homophobie dont je parle dans l’article c’est moins grave quand ce sont des types issus de la diversité ?


    • arcane arcane 23 octobre 18:49

      @Grandgil

      Je viens de me relire : je n’ai nullement écrit cela comme chacun peut le constater.

      Peut-être vous êtes vous trompé de destinataire dans vos deux commentaires ci-dessus ?


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 23 octobre 19:32

      @arcane
      Non non c’est bien de vous que je parle, votre commentaire justifie de facto le harcèlement sexuel dans les quartiers, relisez vous ...
      Vous avez tellement l’habitude que d’autres écoutent et supportent vos leçons de morale que vous ne supportez pas quand on vous contredit


    • arcane arcane 23 octobre 19:38

       
      j’allais vous conseiller de consulter un ophtalmo mais apparemment votre problème se situe au niveau d’une carence intellectuelle.
      Désolé .


    • Montdragon Montdragon 23 octobre 19:48

      @sls0
      on a viré Ashera

      Qui a viré qui ? Vous descendez formellement de peuplades antique sémites, ou, tout comme bon bon colonisé, vous baissez l’échine en oubliant que vos prêtres d’il y 3000 ans n’étaient pas encore des druides ?


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 23 octobre 20:25

      @arcane
      Oh l’agressivité, si vite

      Je le répète, vous légitimez le harcèlement de rue que subissent les femmes dans les « quartiers » donc

    • mmbbb 23 octobre 21:37

      @arcane Ta pas de carence doublée d une acuite visuelle défaillante ?


    • sls0 sls0 23 octobre 16:01

      Tout les thèmes sont bons pour casser du sucre sur l’autre.

      Pas de bol pour vous c’est un Weistein friqué et non un Ben Sousan pauvre qui tient le haut de l’affiche pour l’instant.

      Par chez moi c’est assez micro jupe ou short, micro jupe c’est assis en amazone sur un deux roues. Hier je ne sais pas si elles se sont donné le mot les voisines mais par trois fois pour se tenir c’était un endroit que la décence m’empêche de nommer.
      Aux USA, si on regarde le cul d’une fille avec insistance on se prend un procès pour harcellement dans la tronche, chez moi si on le fait on a droit à un grand sourire.
      Commencer à comparer des cultures et on va dans le faux.
      Il y a des enthropologues et sociologues qui sont formés pour faire ces analyses, c’est moins faux que les discussions de comptoir. Servez vous en comme référence.
      Les journaux leur but c’est la vente d’espaces plubicitaires, ils font dans l’émotionnel et aiment gratter du coté glauque des gens. Ce n’est pas paroles d’évangile.

      • sukhr sukhr 23 octobre 16:04

        @sls0
        donc harceler ou violer les femmes devrait être tolérer ?


      • sls0 sls0 23 octobre 16:21

        @sukhr
        Encore une fois vous n’avez pas lu le texte, où j’ai écrit qu’harceler et violer et normal ?

        Si vous commencez à tout interpréter en fonction de votre monde fantasmé, on est pas sorti de l’auberge coté discussion.

        Normalement on lit, si on a compris on ressort l’idée principale de l’écrit et on réagit.
        Deux fois que vous réagissez par rapport à du non écrit mais sorti de votre imaginaire, désolé si on ne vous suit pas, les boules de cristal sont hors de prix en ce moment, votre mental et inaccessible.

      • Xenozoid Xenozoid 23 octobre 16:22

        @sls0

        c’est shawford

      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 23 octobre 18:00

        @sls0
        Donc le harcèlement de rue c’est pas grave quand ce sont des types issus de la diversité ?


      • mmbbb 23 octobre 21:42

        @sls0 « Aux USA, si on regarde le cul d’une fille avec insistance on se prend un procès pour harcellement dans la tronche » cela viendra en France je vous rassure . Quant a Weisten cela sent le fric évidemment. 


      • sukhr sukhr 23 octobre 16:26

        « Par chez moi c’est assez micro jupe ou short, micro jupe c’est assis en amazone sur un deux roues. Hier je ne sais pas si elles se sont donné le mot les voisines mais par trois fois pour se tenir c’était un endroit que la décence m’empêche de nommer. »


        Donc on peut les violer et les harceler ? 

        • sls0 sls0 23 octobre 17:02

          @sukhr
          Il y en a qui sont vraiment bouché à l’émeri.

          Ou dans cette phase j’indique une autorisation à harceler ou violer.
          Cette phrase était dans un contexte de différence culturelle.
          Il se trouve que chez moi c’est assez libre coté cul.

          Comme c’est un pays machiste et où il y a 11 à 15% de mineures enceintes., j’ai un discours assez suffragette, pour qu’elles soient plus fortes.
          En 5 ans, 0% de mineures enceintes et des femmes qui se font moins marcher dessus dans mon entourage verbal à priori la méthode n’est pas mauvaise.
          Vous n’êtes pas le seul à interprêter, mes paroles généralistes sont parfois prisent à titre particulier.
          Malgré un coté pas trop désagréable de la chose, au contraire des starlettes je n’ai aucune difficulté à dire non.

          Il a compris maintenant le Sukhr, c’est entré dans la tête, différence de culture, c’est tout. Et arrêtez de tout interprêter sinon vous êtes mal barré dans la vie.
          Au point où vous en êtes, vos voisins doivent avoir peur de vous dire bonjour suite à vos interprétations.

        • sukhr sukhr 23 octobre 17:04

          @sls0
          alors que cherchais tu à prouver en parlant de tes voisines qui s’habillent de façon provocante ?


        • sls0 sls0 23 octobre 17:51

          @sukhr
          Prouver qu’il y a des différences culturelles c’est tout.

          30-34° et une hygrométrie toujours au dessus de 70% fait que les tenues sont plus légères.
          La même température mais une hygrométrie maghrébine permet de faire du vélo pendant 7h en short et Tshirt, chez moi c’est 37 minutes. La burka est physiologiquement impossible, ça serait l’hécatombe en deux heures par élévation de la température corporel et coup de chaleur.
          Donc très court et très léger pour permettre à la transpiration de faire son boulot.
          Culture et hygrométrie peuvent faire une différence.
          Mes voisines s’habillent d’une façon qui colle au climat et à la culture latine. Je leur dis souvent qu’en France elles se feraient embarquer pour raccolage passif ce qui les étonne, autre culture.
          L’article premier du code pénal dit qu’il y a faute si la personne a conscience de la faute.
          Avec votre tendance à beaucoup interprêter je suppose que tout les autres doivent être fautifs pour vous, heureusement les gens habilités à juger sont formés à ne pas interprêter.


        • sukhr sukhr 23 octobre 18:00

          @sls0
          « Mes voisines s’habillent d’une façon qui colle au climat et à la culture latine. Je leur dis souvent qu’en France elles se feraient embarquer pour raccolage passif  »


          n’importe quoi vraiment smiley

        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 23 octobre 18:01

          @sls0
          objectivement SHAWFORd c’est ce que tu suggères, elles s’habillent provoc le harcèlement est donc normal


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 23 octobre 18:03

          @sukhr
          En gros il suggère que ce sont des putes


        • sls0 sls0 23 octobre 18:36

          @Amaury Grandgil
          A vous deux avec sukhr vous êtes parti pour avoir le grand prix de l’interprétation.

          J’écris que le climat impose de s’habiller très léger et que culturellement la latine aime s’habiller sexy.
          Je leur dis toujours qu’elles doivent d’abord se plaire avant de plaire aux autres. C’est votre esprit pervers qui les qualifie de putes, moi c’est la norme 12515 (travail en ambiance chaude) qui justifie leur tenue.
          Une moyenne d’âge de 23 ans fait que c’est agréable à regarder dans l’ensemble. Il y a du bien enveloppé qui subit aussi le climat et qui s’habille de la même manière, c’est un peu moins esthétique mais tout aussi justifié.
          C’est simplement vos esprits pervers qui déforment mes dires, habituellement j’écris pour des personnes saines d’esprit, je ne vais quand même pas prendre en compte une minorité qui a tendance à faire des projections.

        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 23 octobre 19:29

          @sls0
          tu perds vite ton calme mon grand et tu deviens vulgaire pour de bon


        • sls0 sls0 23 octobre 20:33

          @Amaury Grandgil
          La dernière fois que je me suis énervé ça remonte à 1978.

          C’est pas trop mon style.
          Où est la vulgarité ? C’est vous qui traitez les femmes habillées court de putes, moi je justifie, je fais même référence à une norme, l’AFNOR n’est pas trop connu pour sa vulgarité.
          Mettre le doigt sur vos projections est-ce de la vulgarité ? Pour vous oui, pour moi non.

          On ne nourrit pas un âne qui n’a pas faim, je vous laisse à votre monde fantasmé et un peu glauque.

        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 23 octobre 20:40

          @sls0
          Tiens j’en prends une au hasard « la latine qui aime s’habiller sexy », en voilà un beau cliché sexiste !


          parmi d’autres

          Quand au proverbe c’est plu ;tôt « on ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif » et quoi il faudrait dire amen à vos justifications du harcèlement de rue ?

        • mmbbb 23 octobre 22:07

          @sls0 des filles tres sexy a Lyon en ete portant des shorts a ras les fesses et devoilant leur poitrine , je ne les traite pas de pute mais cela éveille simplement les sens . il n y a rien de pervers a ceci d ’autant plus qu elles sont conscience de leur plastiques . Elles jouent plaisamment de leur charme Il faut être soit un cretin ou un hypocrite pour ne pas le reconnaitre. Couvrez ce sein que je ne saurais voir Par de pareils objets les ames sont blesses Et cela fait venir de coupables pensées " Ce n est pas de moi Tartuffe Comme si vous passiez devant une patisserie sans osez regarder   Nous vivons une époque hyper sexuée ou dans les pubs les femmes se mettent a poil pour n importe quoi , ou au cine il y a souvent des scenes de baise pour completer un scenario souvent vide aussi ( la liste est longue ) nous vivons une epoque ou les tabous doivent tomber et pardoxalement il y a un retour à une morale. Autant le dire sans ambages, retournons a des tenues vestimentaires décentes Ce serait plus sain . 


        • sls0 sls0 24 octobre 07:21

          @mmbbb
          Personnellement elles s’habillent comme elles veulent, le microshort ou la burka c’est leur choix.

          La mienne c’est pyjama bleu comme doctoresse et microshort comme prof de twerk.
          Chez moi vu les conditions climatiques la burka c’est pas possible, c’est une histoire de thermodynamique et de physiologie.
          J’adore la marche, avec un pantalon et une chemise au bout d’un kilomètre le pantalon et la chemise sont trempés, une horreur ça colle et au bout de 3km ma température corporelle s’élève de 0,7° la zone de danger.
          C’est short et Tshirt et je me fait bouffer par les moustiques sans repellent.
          La nuit il fait plus frais, il est une heure du matin, 26° et 90% d’humidité et il n’a pas pleut depuis 2 jours. C’est une température ressentie de 34° avec cette humidité. La nuit pas de burka non plus.
          Les fois où je vois des vêtements dans notre style c’est où il y a de la clim et où on y accède avec un véhicule climatisé.
          A force de voir du raz de la touffe on y fait plus attention et quand c’est un jolie corps sportif c’est quand même joli.
          Ouais, c’est plus joli qu’une burka quand même.

        • Buzzcocks 23 octobre 17:17

          Pour m’être marrer sur un site de rencontres avec un profil de femme agrémentée d’une photo sympa, je peux affirmer sans peine que la grossièreté n’est pas spécifique à une race ou une religion.
          Vous créez une fiche de Lolita de 19 ans, et vous verrez le nombre de vieux pervers qui vous contactent avec des messages pas toujours des plus raffinés.

          Dans la rue, effectivement, peut être que des jeunes mal élevés vont être davantage grossiers, mais planqué derrière un écran, un vieux CSP+ a des réactions parfois assez surprenantes....


          • Xenozoid Xenozoid 23 octobre 17:19

            @Buzzcocks


            peut être c’était pas un pervers..


            tu as pensé a ça ?

          • Xenozoid Xenozoid 23 octobre 17:21

            @Buzzcocks

            ôte moi un doûte, tu ne vois pas que des putes dans les bus ou des vieilles en détresse ?

          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 23 octobre 18:02

            @Buzzcocks
            le vieux pervers derrière son écran n’excuse pas le jeune con dans la rue


          • Buzzcocks 23 octobre 19:23

            @Amaury Grandgil
            Sauf que dans votre prose, vous ne parlez que des jeunes mal élevés et maghrébins (ou africains).

            Puisque je suis chez moi, j’ai été refaire un tour sur mon fake.... je n’ai pas eu à chercher longtemps, voilà la conversation entre Dandy75 - cadre commercial de 55 ans et Roukmoute étudiante de 19 ans (moi).
            Dandy75 me lance un flash
            Roukmoute « heu... bonjour, vous n’avez pas l’impression de pouvoir être mon père ? »
            Dandy75 « Quand je t’aurais baisé 5 fois dans une nuit, tu ne diras plus ça, alors, intéressée par des nuits calines ? »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires