• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Le train de l’état

Le train de l’état

Quand les frais s’envolent

Les uns se serrent la ceinture, voient leur pouvoir d’achat fondre comme neige sur le Mont Fuji, constatent chaque jour les coups tordus que leur impose ce gouvernement à la solde du Capital et des abus de biens sociaux. Pour le commun, il faut toujours faire plus attention, mesurer chaque dépense, prévoir des sources d’économie quand, inexorablement, comme bon nombre de français, il s’enfonce dans la pauvreté. Tandis que les autres, ces prétendus représentants mènent grand train selon la fumeuse théorie du ruissellement, sensée faire rejaillir sur les plus humbles les miettes du banquet auquel ils se livrent sans honte ni modération.

Le train de l’état contribue à la farce de l’heure. Un train qui a pris de la hauteur puisqu’il s’emballe au tarif mirifique de 175 000 euros de l’heure. L’argent ne part plus en fumée, les vieilles locomotives à vapeur se font jet d’affaires troubles et immorales. Le premier sinistre d’une République qui n’est plus en marche mais en vol libre et légal ne peut se prévaloir de la rigueur qu’il nous impose, lui qui jette notre argent par les hublots.

Doit-on s’indigner ? Je crains que ça ne serve à rien. Les impératifs du pouvoir nous dépassent, nous sommes incapables de comprendre que la présence de l’une des deux têtes de liste du pouvoir sur le sol français justifie une dépense indécente. Nous n’avons pas le sens de la grandeur de l’état et nous mesurons chichement l’argent de poche des gredins qui nous gouvernent. Le bon premier ministre ne pouvait faire autrement, il a dû découvrir en court de route qu’il ne serait pas à l’heure pour prendre sa permanence et a dû trouver au débotté une solution de secours, au meilleur prix, ça va de soi.

L’explication est effectivement recevable puisqu’elle atteste de l’impréparation du voyage, l’improvisation à tous les étages du pouvoir et le mépris des deniers collectifs. C’est parfait, messieurs les odieux, ne changez rien et nous, qui ne comprenons rien, ne nous demandez plus notre avis, ni même nos voix qui s’étranglent d’indignation.

Autrefois on appelait ça la pompe du pouvoir, vous aviez préférence pour la grande pompe en particulier. Nous mesurons l’évolution des pratiques, la pompe s’est équipée de semelles sur coussinets d’air, vous êtes en apesanteur, loin des tracas de nos modestes et méprisables existences. Le grand Vizir se voyait en tapis persan, vous l’imitez en évitant les trous d’air mais pas ceux provoqués allègrement à notre budget. Vous puisez sans honte ni retenue dans le trésor public pour vous offrir vos frasques et vous n’étiez pas 40 voleurs mais bien plus lors de cette misérable expédition qui nous a fait rire jaune.

Il ne nous reste plus qu’à écrire une fable pour ce nouvel épisode. Vous vous prétendiez en marche, notre seigneur Jésus Christ marchait sur l’eau, vous avez pris tellement de hauteur que vous nous faites marcher dans les cieux. Le commissaire aux Contes n’aura plus qu’à vous rédiger la facture, les mille et un jours de votre règne s'achèveront dans la honte et la faillite lorsque vous en aurez fini de ces chères rasades que vous vous payez au frais de la Princesse.

Je reconnais aisément que mes propos sont désespérément Terre à Terre. C’est que ma réflexion bat de l’aile tandis que la vôtre tutoie les anges. C’est bien là d’ailleurs votre problème, ces fréquentations ne vous valent rien et, tôt ou tard, c’est le diable que vous finirez par tirer par la queue. Ce sera le signal d’alarme, le temps révolu de la grande révolte des gueux, de ceux qui se contentent de voyager sur les nids de poule et les dos d’âne.

Profitez bien monsieur le Premier ministre, votre retour sur terre ne se fera pas en douceur. Votre courbe de popularité finira par s’écraser, c’est toujours ainsi que s’achèvent les mauvaises histoires. Plus dure sera la chute, avec un scénariste aussi médiocre que le vôtre, le peuple des opprimés finira par vous couper les ailes et le reste.

Aériennement vôtre.

Documents joints à cet article

Le train de l'état

Moyenne des avis sur cet article :  3.73/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • NEMO Jeussey de Sourcesûre 21 décembre 2017 13:25

    En fait, le Premier ministre a utilisé l’A340 officiel entre Tokyo et Nouméa, à l’aller comme au retour. Cet appareil, venu de Paris, avait transporté jusqu’à Nouméa quelques jours plus tôt une partie de la délégation. Pour son vol retour, accompagné de sa délégation au complet, Edouard Philippe a donc changé d’appareil à l’aéroport de Tokyo : il est monté dans un autre A340 loué 350 000 euros à la société Aero Vision. Doté d’une centaine de sièges de première classe, cet avion est nettement plus confortable que celui de la République. 


    L’A340 officiel aura donc effectué un aller-retour Paris-Tokyo et deux allers-retours Nouméa-Tokyo quasiment à vide.

    Autant dire que le bilan carbone et financier de ce déplacement laisse à désirer.

    • C'est Nabum C’est Nabum 21 décembre 2017 13:39

      @Jeussey de Sourcesûre

      Le sens de l’état et du bien public aussi


    • NEMO Jeussey de Sourcesûre 21 décembre 2017 13:47

      @C’est Nabum

      question : est-ce que le train de l’état parcourt des lignes équipées de passages à niveau ou passe-t-il par-dessus ou par-dessous les cheminements laborieux des automobilistes vaches à lait ?

    • C'est Nabum C’est Nabum 21 décembre 2017 14:14

      @Jeussey de Sourcesûre

      S’il est encore possible de poser des questions nous n’avons nulle réponse à attendre d’eux

      Les vaches à lait crache au bassinet et c’est tout


    • Le421 Le421 21 décembre 2017 19:21

      @Jeussey de Sourcesûre
      Il y a fort à parier que passé partout, ce ne soit plus 350 boules la facture mais bien plus...
      Il y avait du caviar à bord au moins ??  smiley
      J’aime bien savoir où va mon pognon.


    • sirocco sirocco 21 décembre 2017 13:31

      Depuis (au moins) Sarkozy, on sait que toutes les crapules qui accèdent au pouvoir en France n’éprouvent plus de scrupules à se goinfrer (ni à faire les poches des plus pauvres).


      • C'est Nabum C’est Nabum 21 décembre 2017 13:39

        @sirocco

        C’est ainsi que pour avoir des chances d’être élu, il faut et il suffit d’être désormais un fieffé gredin, une belle canaille et une sacrée crapule


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 21 décembre 2017 13:34

        http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19266865&cfilm=7072.html. Qui se souvient de Sabu dans le film : Le voleur de Bagdad ? On lui offrait de vivre la belle vie après avoir connu la rapine et la misère. Pas son truc : il préférait rêver et s’envoler sur son tapis. Le bonheur : question de hauteur et de point de vue.


        • C'est Nabum C’est Nabum 21 décembre 2017 13:40

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          Le rêve est dans les chaussures pas dans les jets privés


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 21 décembre 2017 13:41

          @C’est Nabum


          Raison de plus pour ne pas les envier....

        • C'est Nabum C’est Nabum 21 décembre 2017 14:15

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          Je m’en moque seulement


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 21 décembre 2017 14:01

          J’ai une vraie passion pour les trains. Partie en voyage semi-organisé pour la Grèce, j’ai refusé la rapidité. Il me fallait cette douce transition : les gares, cette sueur légèrement aigre des yougoslaves, ces frontières qui me faisaient franchir des caps, les toilettes qui n’étaient pas toujours nettes. Cela m’a permis de parcourir les 25 kilomètres sous le soleil brûlant dans les Gorges de Samaria en Crête. DIVIN.https://www.google.be/search?q=Samaria&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwjflpXBlJvYAhWIalAKHTssBxMQ_AUICigB&biw=1280&bih=626#imgrc=sprfQRcvEX1qiM :


          • C'est Nabum C’est Nabum 21 décembre 2017 14:15

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

            Seul le train porte en lui l’idée de départ


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 21 décembre 2017 14:07

            Rendez-moi l’austérité, j’y étais en parfaite compagnie. 


            • C'est Nabum C’est Nabum 21 décembre 2017 14:15

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              Il me suffit de l’intégrité


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 21 décembre 2017 14:20

              @C’est Nabum

              J’avais une certaine sympathie pour Sabu. Il délestait les riches de leur surplus,...Bon pour le cholestérol. 

            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 21 décembre 2017 14:22

              L’intégrité à une certaine époque consistait à dénoncer les juifs,...


              • Henry Canant Henry Canant 21 décembre 2017 14:50

                Et pendant ce temps là, ils envoient à la guerre nos soldats qui s’équipent entre autres de chaussures pour combattre un ennemi armé par la France d’armes qui magiquement ne peuvent se retourner contre eux.

                Ils récupèrent les munitions sur leur ennemi armé par la France.

                • Henry Canant Henry Canant 21 décembre 2017 14:52

                  @Henry Canant
                  Qui s’équipent sur leurs deniers


                • C'est Nabum C’est Nabum 21 décembre 2017 21:18

                  @Henry Canant

                  Morale et commerce, morale et politique, morale et humanité
                  Des couples impossibles


                • pipiou 21 décembre 2017 18:44

                  Deux articles aujourd’hui sur le même non-sujet. C’est la course aux ragots et bruits-de-chiottes !

                  Le « Peuple » français est vraiment devenu profondément médiocre à jacasser uniquement sur ce genre d’anecdote.

                  Je ne vous dit pas le nombre de KWh qui vont être gaspillés juste pour la lecture de cet article pas franchement utile et pas les tweets et textos associés.


                  • Le421 Le421 21 décembre 2017 19:19

                    @pipiou
                    Et le temps que vous, lumière parmi les lumières, perdez à répondre à toutes ces âneries.
                    Arrêtez-donc de fréquenter ce site d’indignes de votre magnificence !!
                     smiley
                    En plus, ça nous ferais de ces put.... de vacances !!


                  • C'est Nabum C’est Nabum 21 décembre 2017 21:19

                    @pipiou

                    ça tombe bien je suis profondément médiocre


                  • pipiou 21 décembre 2017 22:00

                    @C’est Nabum
                    Si vous le pensiez vraiment vous n’écririez pas de tels articles


                  • ADEL 22 décembre 2017 00:11

                    @pipiou.....Vous voudrez bien qu’on y mette, comme au temps des fascismes brun et rouge, des clotures d’opacité en forme de blockhaus, pour que tes amis de la secte devenu bling-bling soient tranquilles dans leur agissements de parvenus d’apprentis de l’interlope en deniers publics.

                    C’est pas de « simples ragots et bruits de chiottes » dixit votre « beau jargon », mais bel et bien d’informations graves renseignant sur le mental et l’esprit de ces hypocrites politicards adeptes de la politicardie de l’apparat et de la félonie narcissique. Alors je vous laisse réfléchir sur ce qui suit :
                    Ces politicards de la mamelle publique/privée ou privée/publique, ça revient à la même chose en ces temps des gouvernances à l’empire oligarchique du fric-dieu et de « la facile belle vie » bling bling sur dos du contribuable/assujetti fiscal, ne savent pas et n’ont jamais eu la culture de l’austérité réelle et du sens de l’évaluation au coût de revient, tant que c’est pas de leurs poches ou de leurs patrimoines personnels.Ils pouvaient attendre le temps de fin de maintenance ou réparation de l’avion originel de leur départ, et épargner ainsi au trésor public 1/3 d’un million d’euros. Un joli pactole pour approvisionner le secteur de la solidarité en ce seuil d’hiver 2018. Il n’a rien à assumer en « faux » responsable en se faufilant derrière un argumentaire nul et non avenu.iI faut qu’il s’assume à la manière des véritables hommes et avoue avoir agi, inconsciemment ou involontairement, par réflexe de parvenu ou complexé par devant la strate de pouvoir qu’il dispose en tant que chef du gouvernement. Le pouvoir politique, c’est la modestie quand on en dispose, et la grandeur dans ce qu’on a laissé comme oeuvres décisives accomplies pour la gloire de la France et l’amélioration des conditions de vie des petites gens de son peuple.

                  • C'est Nabum C’est Nabum 22 décembre 2017 07:25

                    @pipiou

                    C’est ma drogue pour lutter contre mon insignifiance louée par tant de personnes ici


                  • pipiou 22 décembre 2017 10:14

                    @ADEL
                    Gentil protestataire virulent savez-vous combien de millions d’Euros sont gaspillés tous les ans lors des nombreuses manifestations qui s’accompagnent de dégradations ?
                    Là il y a des gisements d’économie considérables laissés en friche.

                    Si les Français étaient respectueux du bien collectif et de l’argent du contribuable ça ce saurait !  smiley


                  • Le421 Le421 22 décembre 2017 13:26

                    @pipiou
                    La FNSEA est un exemple des dégradations qui coûtent cher.
                    Les bonnets rouges aussi. Qui n’ont de « rouge » que leurs bonnets fabriqués à Taïwan, hormis quelques-uns pour le reportage à la télé...
                    Je ne vous en veux pas.
                    Votre mal n’a pas, pour le moment, de médicament efficace.
                    Et pas d’appli non plus sur le smartphone...


                  • Le421 Le421 21 décembre 2017 19:16

                    Macron était effectivement très pressé !!
                    Il avait peur que Bouteflika ne claque avant qu’il arrive...


                    • C'est Nabum C’est Nabum 21 décembre 2017 21:19

                      @Le421

                      C’est une excellente raison


                    • troletbuse troletbuse 22 décembre 2017 01:03

                      Aujourd’hui, il n’y a pas que le train de l’état, on a aussi un arrère-train  smiley


                      • C'est Nabum C’est Nabum 22 décembre 2017 07:25

                        @troletbuse

                        et celui-là va être botté


                      • troletbuse troletbuse 23 décembre 2017 14:29

                        @C’est Nabum
                        Plutôt « enfilé » smiley


                      • ADEL 22 décembre 2017 01:23
                        La note s’élève à € 480 000, si on y ajoute au 1er décompte de € 350 000, les € 130 000 du retour à vide de l’avion ayant assuré le départ de la délégation et qui avait reçu réparation.
                        http://tempsreel.nouvelobs.com/en-direct/a-chaud/45299-philippe-politique-tokyo-paris-edouard-philippe-euros.html

                        • C'est Nabum C’est Nabum 22 décembre 2017 07:25

                          @ADEL

                          Une broutille pour eux


                        • nono le simplet nono le simplet 22 décembre 2017 03:40

                          certains parlent d’un non événement et le pire est qu’ils ont raison ...

                          nous ne vivons pas dans le même monde ...
                          ils sont l’élite, nous sommes la plèbe ... 

                          • C'est Nabum C’est Nabum 22 décembre 2017 07:26

                            @nono le simplet

                            Il y a des claques qui se perdent et elles finiront par arriver à destination sans prendre l’avion, je peux vous l’assurer


                          • Piere CHALORY Piere CHALORY 22 décembre 2017 10:27

                            Bonjour, 


                            Hier, à la lecture de cette information, croisée avec celle du smic censément beaucoup trop élevé, les smicards vivant comme chacun sait dans un luxe indécent, un mot me traversa l’esprit, l’idée d’une nouvelle mouvance politique synthétisant l’abjection d’une catégorie à part de notre époque & qui ose se parer du titre d’élites ; le Porcisme !

                             smiley

                            Oui, ces gens sont des #Porcs, oui, ils pillent l’argent public, le trésor public, dont eux seuls possèdent la clef et y plongent donc voluptueusement leur main avide, dans une arrogance strictement délirante au sens clinique, quel irrespect, quelle honte et surtout quelle futilité !

                            On croirait l’horrible enfant gâté de ’’pauvre Blaise’’, de la comtesse de Ségur, née Rostopchine.

                            --- Nan ! Veux pas cet avion, veux celui là ; il est plus joli !

                            Nous ne parlerons pas (après tout pour quelle raison ne parlerais-je pas, moi aussi comme le Roi (le vrai) qui disait Nous voulons) Nous ne parlerons donc pas de la dotation ahurissante de la compagne de Kinousavon, environ 40 smics mensuels, comme si la horde de gardes du corps de Kinousavon ne suffisait pas à assurer la sécurité de la first-lady new age dont on dit qu’elle a ab-so-lu-ment besoin de 440 000 (quatre cent quarante mille ) Euros/an pour pouvoir s’adonner à ses activités (?).

                            Le plus scandaleux est qu’il est bien évident que ces frasques coûteuses sont commises du seul et unique fait que cet argent flambé n’est pas le leur, car les riches, m^me très riches, ne font jamais n’importe quoi avec leurs sous. 

                            C’est un peu comme dans les vernissages où certains ne regardent m^me pas ce qu’il y a sur les murs et se jettent sur le buffet comme des boat people fraîchement débarqués, quitte à se rendre malade & du seul fait que c’est gra-tuit.

                            Pour finir une anecdote ; il y a quelque temps je prenais souvent le train et j’eus la surprise d’y croiser un élu (ancien ministre et député) que je connaissais vaguement pour avoir fait partie un temps des forces vives de la culture d’une ville dont j’ai oublié le nom. Cet élu, suite à des maladresses venait de perdre tous ses mandats, et donc l’enveloppe épaisse des frais généraux associée à l’élite qui leur permet de voyager jamais dans le train. Même s’il n’y avait aucunement à s’inquiéter pour cet homme ayant largement de quoi vivre, je fus surpris de le rencontrer dans une gare, lieu où comme vous le savez on croise parfois des gens qui ne sont rien.

                             smiley
                             

                            • C'est Nabum C’est Nabum 22 décembre 2017 15:14

                              @Piere CHALORY

                              Que la honte les étouffe !


                            • Piere CHALORY Piere CHALORY 22 décembre 2017 16:39

                              @C’est Nabum


                              Je crains qu’hélas il faille plus, beaucoup plus que la honte pour les étouffer, ces gens vivant dans la duplicité la plus totale, et choisis pour cela, ignorent jusqu’à l’existence de cette sorte de sentiment de culpabilité. 

                              Ce pendant, il semble que l’erreur du sous-chef déïque à savoir le premier ministre du Chef-roi-dieu-empereur-héroïssime Kinousavon, tel qu’il s’est défini modestement dans l’hallucinante interview de la housse à reluire, que je n’ai pas regardée mais dont j’eus les échos, il semble donc que cette erreur prive momentanément le Suprêmoïde Kinousavon de son prochain joujou qu’il espérait sans doute à Noël, un superbe navion  Airbus A319neo estimé entre 130 & 150 Millions d’Euros... 

                              Tandis que les crédits de l’armée, les retraites et le smic sont gelés...

                              ’’La polémique n’était pas encore retombée que la Tribune dévoilait le 21 décembre le projet d’Emmanuel Macron de « s’offrir un Airbus A319neo à usage gouvernemental d’un montant estimé entre 130 et 150 Millions d’Euros ». L’appareil serait commandé par la direction générale de l’armement (DGA), et rejoindrait l’ETEC (escadron de transport, d’entraînement et de calibrage), l’escadron de l’armée de l’air qui opère la flotte gouvernementale. Comble du cynisme, dénoncent certains, l’acquisition serait financée par le budget de l’armée, alors même que Bercy est toujours assis sur plus de 700 millions d’euros de crédits 2017 du ministère des armées, gelés au printemps dernier. SI l’Elysée a assuré que le projet d’achat est « gelé », le rapprochement calendaire apparaît fâcheux. D’un côté, un avion gouvernemental A340 mis à disposition pour rien, car jugé trop inconfortable, et qui dû faire un Tokyo-Paris à vide. De l’autre, le projet d’achat d’un nouvel A319neo, dont l’utilité reste sujette à débat. Comme si la puissance politique jouait au yoyo (...) ’’




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès