• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Les aventures de Tintin au pays du « politiquement correct »

Les aventures de Tintin au pays du « politiquement correct »

Les attaques contre Tintin, et son père Hergé, se poursuivent durant l’été... Un étudiant belge, d’origine congolaise, vient de porter plainte contre l’album « Tintin au Congo ». Il n’a pas lu l’album... dommage...

Le personnage de bande dessinée « Tintin », célèbre aventurier et reporter belge, à la houppette blonde, fait à nouveau l’actualité. Un jeune activiste congolais a récemment porté plainte devant la justice belge, contre X, et contre la société Moulinsart (détentrice des droits de l’œuvre de Hergé), pour dénoncer la dimension raciste de l’album Tintin au Congo, publié initialement en 1930, et regorgeant - selon le plaignant - de clichés coloniaux paternalistes. L’accusateur, M. Bienvenu M’butu Mondondo, ne demande pas moins que l’interdiction de commercialisation de l’œuvre, ainsi que des dommages et intérêts.

Cette plainte s’inscrit dans une longue et pénible tradition d’attaques régulières contre l’œuvre du dessinateur Georges Rémi, alias Hergé (1907-1983), dont nous fêtons cette année les 100 ans de la naissance. Par exemple, au début du mois de juillet, déjà, la chaîne de librairies Borders avait demandé à ses succursales britanniques de classer les volumes de Tintin au Congo au rayon « BD pour adultes », après la dénonciation par l’association « Commission pour l’égalité raciale » des traits racistes de cette histoire. Et cela n’est qu’un exemple récent : cela fait plusieurs décennies que les tenants du « politiquement correct » se font un devoir de harceler l’œuvre d’Hergé : il aurait été raciste dans Tintin au Congo, trop radicalement anti-communiste dans Tintin chez les Soviets, trop ambigü dans L’Etoile mystérieuse par rapport aux israélites, etc.

Deux mots sur le contexte de la création de cet album, d’abord : en 1930, Hergé est rédacteur en chef du Petit Vingtième, supplément jeunesse du journal catholique conservateur Le Vingtième Siècle, dirigé par Norbert Wallez, qui aura une influence politique et spirituelle considérable sur le jeune dessinateur. C’est l’abbé Wallez qui conseillera en 1929 à Hergé d’envoyer un petit reporter chaste et outrageusement « scout » en Union soviétique, afin d’en dénoncer la propagande et les falsifications : Tintin était né. Après Tintin chez les Soviets, l’homme d’Eglise suggère à Hergé de consacrer une nouvelle histoire - exotique et dépaysante - au continent africain, et plus particulièrement au Congo belge. L’objectif de l’abbé est rempli : donner à son public une image condescendante de l’Afrique, dans laquelle les Occidentaux sont présentés comme les « tuteurs » nécessaires d’un peuple d’enfants sauvages, naïfs. Cela passera notamment par la relation ambiguë de Tintin avec son gentil petit « boy », jamais avare de « Bien Missié », et par la figure du missionnaire sauvant Tintin de plusieurs mauvais pas (Milou disant « Quels as ces missionnaires ! » après que le Père ait présenté à Tintin l’école et l’hôpital mis à la disposition de la population locale). Au cours de la publication de cette histoire en feuilleton, dans Le Petit Vingtième, le journal publiera même, non sans un certain cynisme, la lettre d’un supposé lecteur congolais, nommé Kyola Kongo : « Moi contan li Tintin venir ici. Nous pas mangé li ».

Hergé sut prendre quelques distances avec le « projet » idéologique initial de cet album : « J’étais nourri des préjugés du milieu bourgeois dans lequel je vivais. Et je les ai dessinés ces Africains, d’après ces critères-là, dans le pur esprit paternaliste, qui était celui de l’époque, en Belgique » (Entretiens avec Hergé, Numa Sadoul). La version originale de 1930 (en noir et blanc) fut modernisée après la Seconde Guerre mondiale, colorisée, et largement amendée sur le plan idéologique. Le Studio Hergé fit des modifications importantes, visant à effacer un peu de ce paternalisme : par exemple, lorsque Tintin donne un cours à des petits Congolais, dans la version de 1930, il leur dit : « Je vais aujourd’hui vous parler de votre patrie, la Belgique »... Dans la version de 1946, il leur donne une bien innocente leçon de mathématiques.

Nous souhaitons nourrir, par plusieurs remarques, le débat consécutif à la plainte que M. Mondondo a déposé devant la justice belge.

Dans l’album Tintin au Congo, les Africains n’ont pas le mauvais rôle de cette aventure exotique. Pour que le plaignant le sache, il eut fallu qu’il lise attentivement cet album - ce qu’il n’a pas fait. Dans cette histoire, le petit reporter belge est aux prises avec des gangsters "blancs", affiliés à Al Capone, qui veulent contrôler la production des diamants du Congo. Le vrai « méchant » de l’album est l’homme blanc Tom, cherchant à tuer Tintin à plusieurs reprises, et finissant dévoré par des sauriens, page 48. Les vraies victimes de cet album ne sont guère les Africains, mais les animaux sauvages : plusieurs dizaines sont tués, notamment par Tintin, dans le plus pur esprit de chasse « safari » sévissant à l’époque en Occident. En attendant, les Congolais ne sont représentés ni comme des gens cruels ni comme des individus avides de richesses ni comme des peuples servilement soumis. A maintes reprises, Hergé cherche même à nous les rendre sympathiques.

Ensuite, il ne faut pas oublier que la bande dessinée du vingtième siècle a développé un thème récurrent : le "voyage". Dans la série humoristique Asterix, Goscinny et Uderzo font découvrir le vaste monde à leurs fameux héros gaulois, et tous les stéréotypes attachés aux différents pays traversés sont l’occasion de mille gags. On se souvient des aussi des aventures internationales de Spirou, dessinées par Franquin, ou encore des voyages risqués de Black & Mortimer de Bob de Moor et Edgar P. Jacobs. Dans Les Aventures de Tintin, Hergé n’emploie pas un procédé très éloigné : son personnage est un reporter doublé d’un aventurier, il sera donc un grand voyageur. Le dessinateur nourrira alors ses albums d’innombrables petits détails, caricaturaux ou percutants, sur les pays traversés par ses héros, afin que leurs ombres soient portées sur un arrière-plan mystérieux et passionnant, portant à la curiosité. Combien d’enfants sont devenus journalistes ou aventurier à la lecture de Tintin... ou même simples touristes ? Si l’Union soviétique de Tintin chez les Soviets était caricaturale et l’Afrique de Tintin au Congo assez schématique, il est nécessaire de reconnaître la subtilité réelle de la représentation du monde dans bon nombre d’albums d’Hergé... On se souviendra de la Chine complexe et voluptueuse du Lotus Bleu, entre fumeries d’opium et conflit sino-japonais ; on se souviendra aussi des montagnes tibétaines, obsédantes de blancheur symbolique immaculée, et des moines bouddhistes dans Tintin au Tibet. Album remarquable, où la tolérance du petit reporter belge à l’égard de la "différence" s’étend même jusqu’au Yéti, dont la dernière bulle se demande s’il ne serait pas « humain ? ».

Alors, faut-il interdire Tintin au Congo ? Et par la même occasion salir Tintin, un symbole pop-culturel si central dans l’imaginaire contemporain ? Certainement pas... L’Europe a tangué, mais résisté, face au récent débat sur les caricatures de Mahomet, elle doit résister aussi face aux tentatives d’atteintes contre son patrimoine culturel, fut-il un peu "frelaté". Ne devons-nous pas conseiller amicalement au plaignant de concentrer plutôt ses efforts sur le racisme contemporain (celui qui discrimine quotidiennement à l’embauche, par exemple), et non pas sur celui des années 30... Devons-nous abandonner Tintin à une triste aventure au pays du « politiquement correct » ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.68/5   (101 votes)




Réagissez à l'article

230 réactions à cet article    


  • haddock 10 août 2007 11:02

    Ici Capitaine Haddock ; Mon bon ami Tintin , s’ il a des ennuis sera toujours le bienvenu au château de Moulinsart .

    Mille sabords de tonnerres de Brest .


    • La mouche du coche La mouche du coche 12 août 2007 12:52

      @ l’auteur,

      je trouve que votre article sent très finement mauvais. Cela ne se remarque pas à la première lecture. smiley

      Par exemple M. Mondondo, décrit partout comme un « étudiant », devient chez vous « Un jeune activiste congolais » On sent déjà chez vous votre soucis de l’objectivité.

      Cela continue avec votre affirmation répétée comme quoi M. Mondondo n’a pas lu l’album.

      Puis le fait que l’album est « UN PEU frelaté » (alors qu’il l’est complètement)

      Et encore : « les Congolais ne sont (pas) représentés ... comme des peuples servilement soumis. » Je ne sais pas ce qu’il vous faut ! smiley Ils se présentent comme de bons noirs gentillement à leur place.

      Et ainsi de suite... smiley


    • La mouche du coche La mouche du coche 12 août 2007 13:23

      Dans le figaro, M. Modondo a non seulement lu l’album mais l’a même relu !

      « Étudiant en sciences politiques, Bienvenu Mbutu Mondondo s’est plongé dans une relecture critique de Tintin au Congo,, laissant planer l’incertitude cet été, lorsque sa soeur a refusé qu’il offre la bande dessinée à son neveu. »

      http://www.lefigaro.fr/international/20070809.FIG000000154_la_bd_tintin_au_ congo_taxee_de_racisme.html

      Où avez-vous appris que M. Modondo n’avait jamais lu l’album d’Hergé ? smiley


    • Antoine Diederick 12 août 2007 23:10

      L’étudiant en question a eu sont heure de gloire à la télévision publique belge....cela n’a choqué personne....

      Il réclame le franc symbolique....euh l’euro symbolique ...remarquez que ds les usages liés aux débat des tribunaux on dit encore le franc symbolique, marrant, non ?

      Heureusement qu’il n’a pas encore demandé 20 millions de francs symboliques ( il parle de 20 millions de morts du a la colonisation, heureusement aussi qu’il ne s’agit pas de 20 millions de lecteurs qui n’ont pas porté plainte ...je saus , je suis cynique....tant qu’à faire...)

      Bref, a part l’effet d’annonce , ce qui pourrait être intéressant sera de connaitre demain l’avis du tribunal.

      Mais qui en parlera encore lorsque ce avis sera donné, personne ! A moins qu’un courageux se donne la peine de suivre cette affaire jusqu’au bout. Mais comme chacin d’ente nous a mieux à faire .... smiley


    • Alexis Brunet Alexis Brunet 10 août 2007 11:03

      Bien d’accord avec vous. Toutefois dire qu’Hergé est colonialiste (donc un peu raciste quand même) dans l’album Tintin au Congo est une réalité. Vous apportez vous même la preuve dans le début de votre article. Je croit surtout (comme Sfar d’ailleurs) que si Hergé est le génie de la BD qu’on sait, il n’en reste pas moins un homme. Et un homme, en 1930, ça avait des idées plutôt malsaine concernant les colonies, les homosexuels, ou les juifs . Hergé vivait tout simplement avec son temps, et il a évolué en même temps que lui.


      • LaEr LaEr 10 août 2007 18:49

        En effet.

        Et comment nous jugerons nos descendants d’ici 40 ou 50 ans ?


      • marc 11 août 2007 23:11

        alexis Brunet

        Tous les anti-colonialistes et les anti-nazis, bref tous les progressistes de l’époque n’étaient donc pas des hommes ? La qualité d’homme est donc réservée à ceux qui pensaient « bien » ?


      • marc 11 août 2007 23:13

        bravo à l’auteur, il a réussi à reçevoir les félicitations de Lerma !!! Normal .


      • tvargentine.com lerma 10 août 2007 11:08

        Il y en a marre de tous ces individus qui recherchent du racisme partout y compris dans des symboles d’un pays pour mieux chercher à le détruire.

        Cet étudiant congolais fait ce que ses amis ont cherché à faire en France et dont la doctrine a été lançé par un ancien curé dictateur en Haiti : demander aux sales blancs des dommages et interets !

        Une fois de plus,la victimisation doit etre remise à sa place car les asiatiques n’ont rien demandé et même les indiens d’amérique ne demandent pas « de dommages et interets » comme les représentants de la culture-bizness de la victimisation.

        Il conviendrait que nos amis belges remettent à sa vrai place « cet étudiant » qui visiblement n’a rien à faire dans un pays raciste comme la Belgique.

        Il devrait retourner dans un pays libre,riche et tres developpé comme le Congo !


        • Zygomar 10 août 2007 17:04

          « Il conviendrait que nos amis belges remettent à sa vrai place »cet étudiant" qui visiblement n’a rien à faire dans un pays raciste comme la Belgique.

          Il devrait retourner dans un pays libre,riche et tres developpé comme le Congo ! "

          Bravo !! Tout à fait d’accord avec vous. Marre !! Marre !!Ras le bol de cette engeance !! Si cet individu sait lire et écrire et compter c’est très certainement grâce à ces racistes, colonialistes paternalistes qu’il veut faire cracher au bassinet. S’il est vivant, c’est peut être parce que son grand père et sa grand mère ont été vaccinés, soignés éduqués par ces salauds de racistes, colonialistes paternalistes. S’il est installé confortablement en Belgique, plutôt que de végéter dans son village là-bas et qu’il a le droit de se plaindre, c’es grâce à ces racistes. Je suppose qu’il n’est pas retenu de force en Belgique et que s’il n’aime pas la soupe belge, il peut toujours retourner là où il pense que c’est mieux, là où il pense que les gens ne sont pas racistes, comme au Congo par exemple. Dégeulasse, plein le dos,marre. C’est ce genre d’attitude à répétition qui finit par rendre racistes des gens qui ne l’étaient pas auparavant.


        • ka 10 août 2007 17:25

          « Ras le bol de cette engeance !! »

          Ah oui ras le bol de ces ingrats d’étrangers qui ont gentiement été invités à venir en Europe pour se la couler douce et qui ne disent même pas merci ? Mais quelle ingratitude ! C’est honteux !


        • Zygomar 10 août 2007 18:23

          « Ah oui ras le bol de ces ingrats d’étrangers qui ont gentiement été invités à venir en Europe pour se la couler douce et qui ne disent même pas merci ? Mais quelle ingratitude ! C’est honteux ! »

          Mon pauvre ami !! Ce qu’ils n’attendent même plus d’être invités pour venir !!


        • ka 10 août 2007 18:37

          C’était de l’ironie ! Et je ne suis pas votre amie !


        • Zygomar 10 août 2007 19:11

          « Ah oui ras le bol de ces ingrats d’étrangers qui ont gentiement été invités à venir en Europe pour se la couler douce et qui ne disent même pas merci ? Mais quelle ingratitude ! C’est honteux ! »

          Vous avez vu les réactions (chiffrées) à votre message ?C’est pas le sens de l’"humour qui en étouffe certains !!!! Complètement coincés....


        • Zygomar 10 août 2007 19:15

          "Mon pauvre ami !! Ce qu’ils n’attendent même plus d’être invités pour venir !! C’était de l’ironie ! Et je ne suis pas votre amie ! "

          Mais moi aussi ma pauvre amiE, c’était de l’humour !! Mais apparemment vous n’êtes sensible qu’à votre propre humour. Par ailleurs je ne suis pas sur ce forum pour me faire des ami (e)s. Il y a d’autres endroits plus propices. Allez, sans rancune et bonjour chez vous.


        • ka 10 août 2007 19:26

          Rien à battre des votes ! Ya longtemps que j’ai compris que ça ne voulait rien dire ici.


        • ka 10 août 2007 19:33

          « Mais moi aussi ma pauvre amiE, c’était de l’humour !! »

          Très drôle en effet ! Sauf que mon but n’était pas d’être drôle, le racisme et les préjugés je trouve ça plutôt triste et lamentable.

          « Mais apparemment vous n’êtes sensible qu’à votre propre humour. »

          Point du tout.

          « Par ailleurs je ne suis pas sur ce forum pour me faire des ami (e)s. Il y a d’autres endroits plus propices. Allez, sans rancune et bonjour chez vous. »

          Ca nous fait un point commun je ne suis pas là non plus pour me faire des amis.


        • Zygomar 11 août 2007 12:54

          « Rien à battre des votes ! Ya longtemps que j’ai compris que ça ne voulait rien dire ici »

          Et mauvaise joueuse avec çà !!!


        • Zygomar 11 août 2007 13:04

          la victimisation ! par ka (IP:xxx.x32.30.12) le 10 août 2007 à 18H37 C’était de l’ironie ! Et je ne suis pas votre amie ! « Mais moi aussi ma pauvre amiE, c’était de l’humour !! » "Très drôle en effet ! Sauf que mon but n’était pas d’être drôle. le racisme et les préjugés je trouve ça plutôt triste et lamentable.

          Si je comprends bien, votre ironie n’est pas sensée être drôle mais mon humour est un « préjugé raciste ». Pas facile à suivre........................

          « Mais apparemment vous n’êtes sensible qu’à votre propre humour. » « Point du tout. » Ca commence à se voir !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

          « Par ailleurs je ne suis pas sur ce forum pour me faire des ami (e)s. Il y a d’autres endroits plus propices. Allez, sans rancune et bonjour chez vous. » « Ca nous fait un point commun je ne suis pas là non plus pour me faire des amis. »

          Heureusement, sinon çà serait raté !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


        • ka 11 août 2007 16:10

          @ Zygomar

          Je ne comprends pas bien où vous faites de l’humour ?

          Quand vous dites :

          « Bravo !! Tout à fait d’accord avec vous. Marre !! Marre !!Ras le bol de cette engeance !! Si cet individu sait lire et écrire et compter c’est très certainement grâce à ces racistes, colonialistes paternalistes qu’il veut faire cracher au bassinet. S’il est vivant, c’est peut être parce que son grand père et sa grand mère ont été vaccinés, soignés éduqués par ces salauds de racistes, colonialistes paternalistes. S’il est installé confortablement en Belgique, plutôt que de végéter dans son village là-bas et qu’il a le droit de se plaindre, c’es grâce à ces racistes. Je suppose qu’il n’est pas retenu de force en Belgique et que s’il n’aime pas la soupe belge, il peut toujours retourner là où il pense que c’est mieux, là où il pense que les gens ne sont pas racistes, comme au Congo par exemple. Dégeulasse, plein le dos,marre. C’est ce genre d’attitude à répétition qui finit par rendre racistes des gens qui ne l’étaient pas auparavant. »

          Vous le pensez réellement ou pas ? Si ce n’est pas ce que vous pensez et que c’était une manière pour vous d’exagérer certains discours racistes pour mieux les dénoncer alors c’est un malentendu et je m’excuse de vous avoir pris pour un haineux, par contre si c’est ce que vous pensez alors je n’ai rien à vous dire de plus que ce que j’ai déjà dit.

          PS : l’ironie ce n’est pas forcément drôle.


        • ka 11 août 2007 16:26

          @ Zygomar

          Pas du tout, quand j’ai tort et quand je me suis trompée je sais le reconnaître. Quand je parlais des votes ce que je voulais dire c’était qu’ils sont tout sauf objectifs la plupart du temps, mes posts ne sont certainement pas constructifs sur ce fil de discussion mais les vôtres ne le sont pas plus et pourtant voyez la différence dans les votes.


        • marc 11 août 2007 23:17

          Zygomar

          je ne suis pas sûr que vos votes positifs aient voté pour l’humour. A maon avis, ils ont tout pris au premier degré.


        • Landry Okili 21 août 2007 09:13

          Zygomar, tu es, à ton insu je l’espère, le raciste qui ne s’assume pas. Pour ta gouverne, les noirs n’ont pas attendu que tes ancêtres viennent les voler pour savoir lire et écrire. Ce sont eux qui ont inventé l’écriture au cas ou tu ne le saurais pas. Ils avaient déjà une civilisation pendant que tes ancêtres gambergeaient dans des grottes. Arrête d’être prisonnier de vos mensonges. Pour la petite histoire, la quasi totalité de toutes les dictatures africaines sont soutenues par la France. Pour exemple, que font les troupes militaires françaises dans des pays autocratiques d’après toi ? Pourquoi n’initie pas t-elle des sanctions économiques. Pourquoi elle ne se bat pas pour qu’il y est des élections libres et transparentes dans ces états. Enfin, pourquoi est-ce le premier pays au monde qui reconnait la bonne qualité des élections dans toutes les dictatures d’Afrique francophone ?


        • LE CHAT LE CHAT 10 août 2007 11:09

          Tintin au congo est une oeuvre d’art et n’a pas à être remaniée , c’est en quelque sorte un document d’époque , du temps où Leopold II considérait le congo comme sa propriété personnelle .

          Un langage paternaliste auprès des autochtones infantilisés , du safari de viandard comme le fait remarquer l’auteur , c’est le reflet de l’époque d’entre deux guerres . Les indiens sont guère mieux traités dans les romans de Kipling et Tarzan fait vachement mieux que les populations locales ...


          • CAMBRONNE CAMBRONNE 10 août 2007 12:01

            SALUT LE CHAT

            Tout à fait d’accord avec toi . Hergé était de son époque , point barre . Notre congolais n’a surement pas vu les actualités françaises de l’époque .

            En ce qui concerne tintin chez les Soviets qui est reparu depuis peu il est largement en dessous de la réalité mais c’était un des rares documents de presse de l’époque à approcher d’aussi prés la réalité de l’enfer soviètique .

            Vive la république quand même .


          • claude claude 10 août 2007 14:42

            bonjour,

            sans vouloir défendre hergé et ses préjugés, ils s’inscrivait dans l’air du temps : celui des expos coloniales, et de leurs « zoo humains ».

            ces épisodes peu glorieux de notre passé colonial sont soigneusement passés sous silence dans nos livres d’histoire. je l’ai appris parce que karembeu avait refusé de chanter la marseillaise, parce que son grand-père avait été exposé comme « un bon sauvage ».

            néanmoins cet étudiant doit certainement rechercher de « substantiels subsides » pour venger l’honneur de ses ancêtres... c’est beaucoup de bruit pour rien. il suffirait d’une mise en garde, resituant l’album dans son contexte de l’époque en avant-propos, pour que les esprits chagrins cessent leur manège imbécile : sinon, il va falloir interdire jules vernes, jean de brunhoff (babar), voltaire, montesquieu, Margaret Mitchell,la case de l’oncle Tom par Harriet Beecher Stowe...

            ces livres doivent être un témoignage d’une époque révolue et un enseignement afin que pareille situation ne puisse revenir.

            sur les zoos humains, l’article du monde dipomatique d’août 2000 :

            http://www.monde-diplomatique.fr/2000/08/BANCEL/14145.html

            «  » "Les zoos humains, expositions ethnologiques ou villages nègres restent des sujets complexes à aborder pour des pays qui mettent en exergue l’égalité de tous les êtres humains. De fait, ces zoos, où des individus « exotiques » mêlés à des bêtes sauvages étaient montrés en spectacle derrière des grilles ou des enclos à un public avide de distraction, constituent la preuve la plus évidente du décalage existant entre discours et pratique au temps de l’édification des empires coloniaux.

            « Cannibales australiens mâles et femelles. La seule et unique colonie de cette race sauvage, étrange, défigurée et la plus brutale jamais attirée de l’intérieur des contrées sauvages. Le plus bas ordre de l’humanité (1). » (...)

            (...)Sous l’influence « bénéfique » de la France des Lumières, de la République colonisatrice, les « indigènes » sont replacés au bas de l’échelle des civilisations, alors que la thématique proprement raciale tend à s’effacer. Les villages nègres remplacent les zoos humains. L’indigène reste un inférieur, certes, mais il est « docilisé », domestiqué, et on découvre chez lui des potentialités d’évolution qui justifient la geste impériale.

            Cette nouvelle perception de l’autre-indigène trouvera sa plus grande intensité lors de l’Exposition coloniale internationale de Vincennes en 1931, qui, étendue sur des centaines d’hectares, est la mutation la plus aboutie du zoo humain sous couvert de mission civilisatrice, de bonne conscience coloniale et d’apostolat républicain.

            Les zoos humains constituent ainsi un phénomène culturel fondamental - et jusqu’ici totalement occulté - par son ampleur mais aussi parce qu’il permet de comprendre comment se structure le rapport que construit alors la France coloniale, mais aussi l’Europe, à l’autre. De fait, la plupart des archétypes mis en scène par les zoos humains ne dessinent-ils pas la racine d’un inconscient collectif qui prendra au cours du siècle de multiples visages et qu’il est indispensable de déconstruire (9) ? «  » "

            voir aussi :

            http://pageperso.aol.fr/bottomcircle/Expo-1931-page-2.html
            http://www.herodote.net/dossiers/evenement.php?jour=19310506
            http://fr.wikipedia.org/wiki/Exposition_coloniale
            http://etudescoloniales.canalblog.com/archives/2006/08/25/2840733.html
            http://www.marianne-en-ligne.fr/dossier/e-docs/00/00/60/0C/document_article_dossier.phtml?cle_dossier=24593
            http://svr1.cg971.fr/lameca/dossiers/biguine_paris/biguine02.htm


          • dup 11 août 2007 09:04

            tres interessant vos liens ,merci . Oui , il y avait un esprit colonnial qui passerait plus la rampe aujourd’hui. je collectionne ( rares ,et si quelqun peut me donner des liens ) les mp3 d’enregistrements des années 20 à 50 qui accompagnaient les films de cette époque. le ton condescendant envers ces ’sauvages’ auquels les bienfaits de la civilisation occidentale apportait les ’bien faits ’ sont hallucinants. Mais plus hallucinant encore est l’abscence de tolérance , d’humour et de pardon de ces éthnies qui partent en procés contre des bouquins qui sont sur les rayons depuis 70 ans !! il y a prescription et cette attitude ne peut que nous rendre racistes . la pensée correcte, y en a marre !! et il faudra pas qu’ils s’étonnent du retour de manivelle. Il faut placer cette BD dans un époque. Si ce soi disant étudiant étudiait vraiment ,il devrait savoir que l’histoire change et les mentalités aussi .qui ne sait pas tourner la page revient en arriere


          • ddacoudre ddacoudre 11 août 2007 16:52

            Bonjour claude.

            Je suis bien d’accord avec toi, mais nous pouvons nous interroger plus loin. Tous ceux qui tentent ce type de procès je ne crois pas que ce soit seulement l’appât du gain. Dans notre Europe un certain nombre de sujets son extra sensibles des qu’on les évoque comme ceux tenant au nazisme et leurs corollaires. Si j’indique cela c’est, sans porter de jugement, qu’après la guerre une chasse sans merci à était livré à tous les auteurs et fomenteurs actes de tueries industrielles. J’utilise sciemment ce terme pour ce qu’il a de choquant à l’employer au regard de la situation des camps de la mort, car les tueries égrainent l’histoire humaine de l’ancien testament à aujourd’hui pour ne parler que de l’occident. Nous avons nationalement et internationalement légiféré pour le respect de la dignité humaine ce qui se comprend, et même défini la notion de crime de guerre et d’imprescriptibilité de certains crime, deux notions délirantes tu m’excusera de ne pas t’expliquer le pourquoi ce serait trop long. D’autres réclament avec leurs raisons, que je ne juge pas, la reconnaissance de telle ou telle situation antérieure et se posent en victime de situations qu’ils n’ont parfois pas connu, parce qu’en leurs temps ces situations n’étaient pas politiquement adéquates avec l’histoire du moment. Ensuite nous avons une consommation d’information spéculative et « audiomatique » (je penses que tu saisiras le sens de ce néologisme) faramineuse où le meilleur y côtoie le pire.

            Egalement une information médiatique majoritairement sécuritaire, où si l’on ne choisit pas de se faire réveiller par l’éloge du savoir sur France culture, il faut se farcir sur les autres ondes tous les faits divers et toutes les recommandations qui rappellent que la vie est mortelle à heure régulière. Alors tous ces gens, qui du passé tirent leur raison d’être du moment, ne sont pas en désaccord avec notre manière d’aborder l’existence présente exempte d’espérance mobilisatrice ou utopique et qui ne scrute que son instant pour n’en retenir que ce qui sert sa tendance.

            Il n’y a en cela aucun complot obscur d’une main invisible, seulement un engendrement de faits environnementaux qui engendrent une stabilité de comportements en attendant de s’expurger des élément d’évolution de transformation ou de désordre suivant ses propre concepts.

            Ainsi donc ce jeune, dans le cadre de la réhabilitation de la dignité humaine avec les raisons que lui seul connaît, ne déroge pas à l’ambiance globale de victimisation en tous genres.

            Cela nous donne l’image de ce que nous générons et auquel nous contribuons sans le savoir, Pourtant c’est de lui que nous faisons le procès. Mais cette ingratitude est notre lot.

            Cordialement.


          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 12 août 2007 10:03

            @ Le chat : Je suis tout à fait d’accord avec vous. J’ajoute que tous ces exploiteurs du « politiquement correct » finiront par créer un stéréotype de l’emmerdeur et n’auront qu’eux-mêmes à blâmer si l’on en vient - abusivement, bien sût - à y assimiler les groupes dont ils se réclament et auxquels ils ne rendent donc vraiment pas services.

            Pierre JC Allard http://www.nouvellesociete.org


          • marc 12 août 2007 14:10

            Cambronne

            ah mais c’est bien sûr ! Hergé était anti-communiste, donc, sa sainteté ne fait aucun doute ! si je comprends bien, être anti commmuniste = être colonialiste, raciste et autres joyeusetés ?


          • Nobody knows me Nobody knows me 21 août 2007 17:39

            « il y a prescription et cette attitude ne peut que nous rendre racistes »

            Mais bien sûr, c’est la faute des vilains noirs si on devient raciste... J’ai la gerbe qui remonte en lisant ce ramassis de conneries racistes et colonialistes. A mon avis, vous l’avez trop lu étant petits ce Tintin au Congo.


          • mariner valley mariner valley 10 août 2007 11:33

            D’accord une fois de plus avec LE CHAT.

            Dans ce cas il faut commencer par le commencement et remanier :

            - L’ancien et le nouveau testament....
            - Le coran....

            En gros tout les bouquins relies aux religions...

            Ensuite on verra pour le reste.


            • bozz bozz 10 août 2007 12:03

              et pas seulement liés à la religion, ne trouvez vous pas que la vision de Julien Sorel de la révolution de 1830 est passéiste et quasi-antidémocratique, et cette passion pour napoléon est tout de même malsaine, non ? (ce tortionnaire de la cause noire...)

              et ainsi de suite nous pouvons mettre toute la littérature au pilori et ne garder qu’astérix (et encore selon Rosencszeig il serait non conforme aux dogmes égalitaristes, pas assez de minorités visibles dedans -cf l’excellent article de Fromage+)


            • Gaolinn Gaolinn 10 août 2007 15:57

              Vous oublier que dans Astérix, la vigie pirate est un noir pas très futfut, représentation caricaturale des noir, cela aussi c’est du racisme, ne trouvez-vous pas ? smiley


            • bozz bozz 10 août 2007 17:21

              est-il plus futé que le capitaine et son second qui perd son latin ?


            • beretta vexee 10 août 2007 20:15

              Tous l’équipage de pirate est une parodie de « Barbe rouge » autre BD franco-belge, ou Baba joue le role du bon noir, fort comme hercule et qui a même des instincts cannibale quand il se trouve coincé avec triple patte ( l’infirme) sans vivre sur une chaloupe.

              Si la encore ce n’est pas une vision raciste smiley Il faut décidément bruler toutes les BDs.


            • La Taverne des Poètes 10 août 2007 12:05

              S’il fallait réformer les oeuvres anciennes qui ont témoigné du climat et de l’esprit de leur époque, on entrerait dans un régime dangereux. L’éditeur a aménagé l’oeuvre de 1930 à pluseurs reprises pour semble-t-il retirer le plus choquant. Je trouve que c’est déjà une preuve de bonne volonté.

              Lisez mon article d’hier « L’auteur du Sang noir voyait-il trop noir ? » et vous verrez que lorsque que l’on resitue les faits dans leur époque, l’indignation est forcée de se dégonfler un peu.

              Si on devait amender les oeuvres rétrospectivement, il faudrait aussi tailler dans les textes de Montesquieu, de Voltaire. Il faudrait aussi retoucher des tableaux de maîtres, etc. Où serait la limite ? Bref, ce serait une forme de révisionnisme !


              • Avatea Avatea 10 août 2007 12:13

                encore un qui se fait de la pub pour pas cher..


                • Iceman75 Iceman75 10 août 2007 12:16

                  Revoir le premier Tarzan avec Johnny Weismuller le fera classer aussi dans la même catégorie, tout comme beaucoup de films/oeuvres des années 20-30. L’Afrique d’alors était coloniales et il est bien difficile de sortir des clichés de l’époque.


                  • LE CHAT LE CHAT 10 août 2007 12:23

                    @ICEMAN

                    c’est bien pour cela que j’ai cité Tarzan . dans tous les premiers films , les porteurs sont tous des lâches , les gabonis sont bien sûr antropophages , le chef des porteurs est le dernier à se faire occir et ne restent qu’un ou deux blancs à la fin .

                    Les amérindiens ont eu droit au même traitement , mais liitle big man et danse avec les loups ont fait évoluer les choses ....


                  • Cris Wilkinson Cris Wilkinson 10 août 2007 12:36

                    En gros, si on écoute bien ses personnes, il faudrait interdire tout livre écrit bien des années avant, qui ne correspondrait pas à la pensée de l’époque dans laquelle nous vivons.

                    C’est comme les nazis qui voulaient détruire certains livres car il ne correspondait pas à la pensée arienne.

                    Au nom de la lutte contre le racisme, on veut nous forcer à suivre une pensée unique.


                    • pénélope 11 août 2007 09:23

                      enfin un commentaire intelligent et réaliste .


                    • tal 10 août 2007 12:41

                      @L’auteur :

                      Merci pour votre excéllant article .Je partage pour l’éssentiel votre point de vue sur l’analyse succinte que vous faites de l’oeuvre d’Hergé et surtout ce qui concerne le présent sujet, « Tintin au Congo ». J’ajouterai simplement que bien que devant rester vigilants à toutes les manifestations de racisme, et tout particulièrement celles s’adréssant aux populations noires d’Europe, les Africains seraient mieux avisés d’ignorer ces pages de l’histoire coloniale à laquelle ils ont contribué pour ce qui est de « certaines » images peuplant -et pour longtemps encore !-, l’imaginaire du Blanc .Ils devraient à mon sens utiliser leurs énergies a faire changer les mécanismes diaboliques de l’endettement, -véritable système de paupérisation controlée- mis en place par les organismes internationaux FMI, BanqueMondiale, BIRD, etc. Ils devraient aussi utiliser cete énergie a faire changer les moeurs politiques se traduisant par une gabegie, et une corruption qui obère sérieusement leurs perspectives de développement. Cet étudiant Belge d’origine Congolaise, a plusieurs métros de retards...

                      Il a voulu se mettre en vedette sur la grande scène médiatique que sont devenus les pays Européens , mais c’est un imbécile, pire un histrion ! Le résultat est garanti, il n’aura rien, mais aura réussi a faire parler de lui.

                      « Il conviendrait que nos amis belges remettent à sa vrai place »cet étudiant« qui visiblement n’a rien à faire dans un pays raciste comme la Belgique » : dixit Lerna

                      Sur un seul point je partage l’opinion émise par cet intervenant dont je me situe pour tout le reste aux antipodes, tant ses propos suintent le racisme le plus primaire.

                      @lerma

                      « Une fois de plus,la victimisation [...] »de dommages et interets« comme les représentants de la culture-bizness de la victimisation. »

                      De qui parlez vous ? Pas de la Diaspora noire d’Europe je suppose ?! Cette...bizness culture dont on parle en effet avec humour et ironie aux States, ne concerne pas leur communauté noire que je sache ?

                      Pour le reste, vous frolez le délit d’opinion et le savez bien...Vous n’ignorez sans doute pas que dans notre pays existe un corpus juridique et pénal portant sur : le négationisme, le révisionisme, et la falsification de l’histoire.

                      Si vous n’avez pas le courage d’être plus précis sur ce genre de sujet, alors taizez-vous !!!


                      • Zygomar 10 août 2007 17:13

                        « Pour le reste, vous frolez le délit d’opinion et le savez bien...Vous n’ignorez sans doute pas que dans notre pays existe un corpus juridique et pénal portant sur : le négationisme, le révisionisme, et la falsification de l’histoire. »

                        Pouvez-vous, vous-même, être également plus précis dans vos menaces « juridiques » ? Qu’entendez-vous par « délit d’opinion » ? Où vous croyez-vous ? Délit d’opinion ?? Et puis quoi encore ?? Où avez vous lu du « négationisme », du « révisonisme » et de la « falsification de l’histoire » dans le message que vous accusez ? Je ne défends pas l’auteur du message ni son contenu mais je défends sont droit à s’exprimer.


                      • perlin 11 août 2007 07:49

                        @ TAL

                        Par pitié, ne posez pas de questions à Lerma, déjà quand on ne lui demande rien, il s’invite et encombre, alors si en plus on le questionne... smiley


                      • Ornithorynque Ornithorynque 10 août 2007 12:59

                        Des imbéciles qui portent plainte, il en existe des wagons... Et en général on ne parle pas de leur plainte. La question, ici, c’est la médiatisation de cette plainte (il est probable que lorsque le tribunal émettra le non lieu qui s’impose ici avec évidence, on en parlera moins !), qui donne aux medias et aux forums de quoi s’amuser un peu en ces temps d’actualité réduite.

                        Enfin, si ce Bienvenu suit des études d’attaché de presse ...je lui dit bravo !

                        Et, par la même occasion, vu son talent (dont nos posts sont la preuve) je me permets sans paternalisme aucun, de luis conseiller d’arrêter, vu son grand age, ses études, et de commencer à postuler pour un poste d’attaché de presse : je suis sur qu’il n’aura pas de peine à trouver smiley !


                        • Captain Cap 10 août 2007 13:24

                          Vive Monsieur Bienvenu M’butu Mondondo !

                          Il m’a donné l’excellente idée de traîner en justice la société Moulinsart pour diffamation de capitaines. Voyez comment Hergé a dépeint mon excellent collègue le Captain Haddock : ivrogne, vulgaire, violent, et j’en passe.

                          Les juteux dommages et intérêts me permettront de mettre du beurre sur mes épinards. Ah... mais... je n’aime pas le beurre... et les épinards non plus (à l’inverse de mon excellent ami et confrère le Captain Popeye).

                          Bon... disons... me permettront de mettre du whisky (et du bon) sur mes glaçons.


                          • lanoux 11 août 2007 12:01

                            @ Captain Cap

                            et voila captain, vous tombez dans votre propre stéréotype avec votre histoire de whisky (et du bon) sur vos glaçons. Pour que votre plainte soit crédible il aurait été préférable de parler de menthe à l’eau (quitte à préférer un aberlour plutot qu’un tessert une fois le proces gagné smiley )


                          • haddock 10 août 2007 13:51

                            AB ,

                            Merci du fond du coeur d’ avoir cité Hansi , le plus Alsacien des dessinateurs . Mille grâces et bénédictions à vous .

                            Haddock , alsacien .


                            • marc 12 août 2007 14:18

                              Ludo

                              j’ai quand même bien peur que Hergé n’ait eu aucune honneteté du tout mais ait suivi lui aussi l’air du temps d’un bout à l’autre : nazi avec les nazis, mettant de l’eau dans son vin, quand utile à ses intérêts. mais bien sûr, je me trompe peut-être. Mais quand je vois la sincérité des anciens d’« Occident » comme Devedjan dont la vraie nature finit toujours par ressortir, je me pose des questions..


                            • Anto 10 août 2007 14:01

                              Etant moi meme metisse franco/congolais, j’ai lu et relu tintin au congo dans mon enfance sans nenmoins relever ces marques de racisme. L’age et la maturite aidant, la confrontation au racisme, m’ont ensuite amene a porter un regard moins naif sur cet album. J’avais une question en tete : Pourquoi Herge qui avait donne naissance au geniales aventures de tintin avait-il ecrit une oeuvre tellement empreinte prejuges ?

                              Je me suis renseigne sur le contexte, j’ai compris. Cependant, a l’image de la campagne « y a bon banania », cet album culte contribue a vehiculer des cliches et a participe a donner une image infantile et servile aux africains, je pense a leur accent notemment. Certes l’accent africain existe, mais un noir sans accent surprend toujours ( demandez ce qu’il en pense a H.Roselmack). Toute l’erudition et le bon sens du monde n’eliminent pas necessairement des prejuges remontant a l’enfance.

                              Ce n’est pas parcequ’on s’est accommode de la situation jusqu’a aujourd’hui qu’il n’y a rien a changer. Et ce n’est pas parcequ’il a ete ecrit pendant la colonisation (periode revolue et tres differente de notre present !) qu’on ne peut s’inquieter du message qu’il vehicule. Sans forcement pousser au racisme, la lecture de tintin au congo par un enfant (surtout s’il en est fan comme j’ai pu l’etre) va l’impregner de ces prejuges. Sans aller jusqu’a l’interdiction de l’oeuvre, je pense quand meme qu’elle n’est pas a laisser entre toute les mains. Un enfant ne sait rien de la colonisation et n’a pas les moyens d’apprecier en toute innocence cette BD.

                              Ce n’est pas etre bien pensant que de le relever. Moi je n’ai pas eu besoin de garde fou ou de preambule d’avertissement. J’ai quand meme ete decu par le message de la BD quand je l’ai compris parceque j’ai du sang africain.

                              Selon certains commentaires, j’ai l’impression qu’on n’a pas besoin reprocher a cette BD d’etre raciste sous pretexte que tout le monde le sait et sait pourquoi...je trouve ca plutot paradoxal. C’est dans l’air du temps. Il y a tellement de plaintes absurdes pour le racisme qu’on rejettent aussi celles qui sont justifiees. A force de crier au loup...


                              • Anto 10 août 2007 16:50

                                on est sur la meme longueur d’onde, ludo. Je decris juste mon experience personnelle. Par contre, une chose est sure, cet etudiant congolais en portant plainte et en voulant censurer et supprimer la bd sert plutot mal sa cause...Il veut aller au clash et susciter une reaction violente. Dans le contexte actuel, cela ne constituera pas un electrochoc bien au contraire. Par son manque de discernement et la grossierete de son action, il contribue a discrediter la lutte contre le racisme.


                              • Zygomar 10 août 2007 17:20

                                « Sans forcement pousser au racisme, la lecture de tintin au congo par un enfant (surtout s’il en est fan comme j’ai pu l’etre) va l’impregner de ces prejuges. »

                                Vos propos ne sont pas cohérents puisque vous dites vous même « j’ai lu et relu tintin au congo dans mon enfance sans néanmoins relever ces marques de racisme ».

                                Vous pensez réellement que si tous les blancs sont racistes c’est à cause des lectures qu’ils ont eues pendant leur enfance ? Vous ne trouvez pas que c’est un peu léger ?


                              • donegale 10 août 2007 14:18

                                Hérgé n’était que de son temps............. honte à lui !!! Il y’avait aussi des têtes pensantes qui étaient contre la pratique coloniale de l’époque.............gloire à eux !!!

                                je collectionnais tous ses albums dans les années 70 et un jour, mon prof d’école me fais le remarque « ah bon, Tintin, le petit blond aux yeux bleu qui sait tout faire ! ».

                                Je les ai jamais plus ouvert !!!


                                • lambertine 10 août 2007 16:13

                                  Waouw ! Quelle personnaité !

                                  Refermer Tintin parce qu’on l’a traité de blond (?) aux yeux bleus (’ ?) ! Faut le faire.

                                  Jamais rien lu d’aussi stupide.


                                • bert hollebrecht 10 août 2007 14:19

                                  C’est assez de prêter l’oreille aux fêlés du racisme. Amateur de Tintin, je trouve les premiers albums plutôts idiots,... en 2007. Ce qui me choque dans celui du Congo, c’est le traitement des animaux. Quant aux Noirs je souhaite, en 2007 aussi, qu’ils se prennent plus en mains et leur souhaite bonne chance avec les Chinois ; ils seront exploités sans paternalisme ni souci maladroit de bien faire. Côté colonisation,l’horrible chose, il n’a jamais été dit de la nôtre par les Romains que ce fut une grave erreur...Personne n’y a sans doute encore pensé.


                                  • Pelmato 10 août 2007 15:52

                                    « Quant aux Noirs je souhaite, en 2007 aussi, qu’ils se prennent plus en mains et leur souhaite bonne chance avec les Chinois ; ils seront exploités sans paternalisme ni souci maladroit de bien faire. »

                                    Vous dite que « notre » colonisation était meilleur que la leur ???... Je doute que la colonisation Française laisse un meilleur souvenir que celle des chinois... 700000 Algériens massacrés a l’arrivé des Français en 1830 dont beaucoup à Sétif dans les années 40 puis 300000 pendant la guerre d’Algérie (bien sur pas mal de mort coté Français aussi). (source : FrançAlgérie)...Bon. Pourquoi cette inquiétudes soudaine pour les nord-africuains et l’arrivée des chinois... ? ils s’en départiront bien tout seule des chinois et eux au moins ils ne sont pas paternaliste et puis les mghrébins ont encore les occidentaux sur le dos qui soutiennent leur dirigeants...

                                    « il n’a jamais été dit de la nôtre par les Romains que ce fut une grave erreur...Personne n’y a sans doute encore pensé. »

                                    Parceque qu’il n’y a plus aucune répercution dans les sociétés d’aujourd’hui...


                                  • Pelmato 10 août 2007 17:11

                                    C’était juste pour dire que la « présence » actuelle des chinois sur le sol africuain n’a rien a voire avec la présence passé des Français et que c’était incomparable... et que nous occidentaux n’avions pas a nous en inquiéter puisque le nord de l’afrique n’est plus qu’un partenaire économique comme les autres......en tout cas il devrait l’être. La concurrence doit donc être la même pour tous. Les Africuains sont de grande personne. Ils savent qui sont leur interlocuteur en face. Je trouve humiliant qu’ont dise aux Africuains ce qu’ils doivent faire tout le temps...


                                  • beretta vexee 10 août 2007 20:35

                                    Je crois que le commentaire précédent fait plutôt référence a l’arrivée massive d’entreprise chinois en Afrique sub-saharienne ( non j’ai pas pensée noir ), notamment dans le domaine du BTP. Cette arrivée ne se fait pas sans certains problèmes, les mentalités chinoises et européennes différent en de nombreux points, que ce soit au niveau de la sécurité, de l’emploi des populations locales, des déchets, etc.

                                    Cette différence s’expliquant en partie part un certains sentiment de culpabilité européenne. Les europeens on toujours tendance a vouloir « aider » « protéger » se faire pardonner en somme, alors que les chinois sont la pour le bisness.

                                    Mais les africains sont grands, ils font leurs choix et se débrouille tous seul. D’un certains coté on pourra remercier les chinois de mettre un terme a cette forme de paternalisme post-colonial qui voulait que l’on arnaque pas trop les pays en développement.


                                  • Pelmato 10 août 2007 22:22

                                    Oui c’est assez juste ! Merci !


                                  • Pelmato 10 août 2007 23:32

                                    C’est vrai que c’est un peu « nouveau » ce procès... en même temps vus tout les commentaires en sa dévafeur je pense que c’est une bonne chose finalement même si je ne souhaite pas du tout l’interdiction du livre... Ça permet aussi aux noirs de s’exprimer (après tant d’années de silence et une chappe de plomb posé sur ce passé douloureux) et de dire ce qu’ils ressentent et de s’affirmer... Peu importe, les moyens, les dérives et les excés j’ai envie de dire : A la bon heure ! Même si c’est symbolique. Après tout quand Tintin au Congo est sortie, personne n’a rien dit (parceque ça se passait dans un contexte)... quand des milliers de noirs sont mort dans les mines pour en extraire des métaux, personne n’a parlé (parceque ça se passait dans un contexte)...quand d’autre se sont épuisés et sont mort dans la construction de voie de chemin de fer personne n’a parlé non plus (parceque ça se passait dans un contexte encore)... etc...... C’est un peu facil finalement, un peu facil d’accuser le contexte dans la mesure ou le racisme est toujours la, rampant...et prêt a ressurgir !

                                    Quelle journée !

                                    Je pense que c’est assez normal que ces pleintes apparaissent maitenant ! puisque qu’a cause du contexte on a pas parlé de tout ça aux générations suivante et même bien tard après. C’est assez récent finalement.

                                    Les juifs et les arméniens aussi ont été massacrés dans un certain contexte suite a des campagne raciste mais ça n’a empêché personne de dénoncer ces massacres. épouvantable... et il faudra en parler encore, encore et toujours...Tout le temps !

                                    Mais comme les dignités et les mémoires ne s’opposent pas j’ajouterai quand même (même si certain ne veulent pas l’entendre)

                                    Jamais dans l’histoire d’hommage a été rendus aux Africuains à la mesure des supplices, des clichés... et des horreurs qu’ils ont endurés au nom des lumières du siècle précédent. Jamais ! Et si tout le monde n’a rien dit si longtemps c’était sans doute parceque « dans le contexte ou cela s’était passé » il y avait eu beaucoup trop de mort et tout cela demeurait malgré tout et malgré « le contexte » incompatible avec la liberté des peuples et les Droits de l’Homme.

                                    Il est lourd le contexte pourtant et plein d’amertume chez les noirs et chez les blancs quand je relis tout ça...

                                    C’est pas finis... smiley


                                  • marc 11 août 2007 23:33

                                    Pelmato

                                    Tintin au Congo fait particulièrement problème à cause de la cruauté particulière de la colonisation dans ce pays. Le roi des Belges en avait fait sa propriété personnelle et à fait martyriser la population dans des proportions inimaginables : Certaines sources estiment les morts dues aux massacres, aux mutilations exercées pour terroriser la population et la forcer à travailler comme esclaves à la moitié de la population du congo . Alors, vos inquiétudes sur les Chinois....pfff !!!


                                  • marc 12 août 2007 14:22

                                    pelmato

                                    D’accord, la décolonisation doit se faire dans la tête de tout le monde y compris la notre . A voir les votes, il y a du chemin à faire sur Agoaravox


                                  • Mango Mango 10 août 2007 14:20

                                    Merci pour ce très bon articles et tous ces commentaires intelligents (en fin, en majorité et jusqu’ici). Personnellement fan de BD d’humour ayant appris à lire dans Spirou et Pilote, je n’ai jamais baucoup apprécié Tintin, et avec le recul, je me suis aperçue que c’était parce que j’étais... une fille ! Eh voui !!! Pire que celle des « étrangers », l’image des filles dans Tintin est catastrophique !!!

                                    Aussi je demande l’interdiction complète et immédiate de tous les Albums de Tintin dans lesquels aparaît la Castafiore.

                                    De même, j’exige le floutage de toutes les pages de Franquin mettant en scène « Moiselle Jeanne » dans Lagaffe et Seccotine dans Spirou !

                                    Enfin, je réclame gngngngn millions d’Euros de dommages et intérêts aux auteurs d’ Astérix et leurs ayants droit pour n’avoir représenté les femmes que sous les traits caricaturaux de pin-up allumeuses et bécasses qu’il faut aller sauver (Falbala) ou de viragos mal bâties (Bonemine).

                                    PS : mon chien me fait part de son indignation face à l’image dégradante pour toute la gent canine que véhicule Rantanplan. Il menace de porter plainte auprès de la SPA qui exigera un dédomagement de gngngn nonosses.


                                    • LE CHAT LE CHAT 10 août 2007 14:30

                                      je suis entièrement d’accord avec toi ; par ailleurs qui réhabilitera le coyote , ridiculisé pendant des années par le roadrunner bipbip ? et mon cousin Gros minet , victime des agissement du canari fourbe Titi ?


                                    • Mango Mango 10 août 2007 14:44

                                      Et le loup obsédé sexuel de Tex Avery !

                                      L’amicale des porteurs de bérets attaque Superdupont.

                                      Les Princesses et les Bobos s’associent pour demander la tête de Brétecher qui les a odieusement caricaturés dans « Cellulite » et les « Frustrés ».

                                      Les Exhibitionnistes Anonymes prient instamment Mr. Gotlib de s’excuser pour son personnage de « Pervers Pépère ».

                                      53 % de la population (? ??) réclame l’interdiction des « Bidochons » de Binet.

                                      Les voisins demandent la disparition de Lefuneste.


                                    • L'enfoiré L’enfoiré 10 août 2007 14:53

                                      @mango,

                                      Nous les Gaulois, on nous représente comme des Obelix, non mais, il faut oser, non ... Je suis vexé.

                                      Les Mayas pourraient se vanger aussi. Ils avaient parfaitement étudié le mouvement des étoiles, donc ils pourraient demander réparation parce que d’après l’histoire, ils auraient été effrayés par une éclipse.

                                      Au fait, combien de Tintin se vendent encore aujourd’hui si ce n’est pour faire une collection ?

                                      Les premiers Tintin valent une fortune et se vendent aux enchères.

                                      Et si on donnait quelques Tintin à notre pourfendeur ?  smiley


                                    • LE CHAT LE CHAT 10 août 2007 16:24

                                      à quand une excommunion de benoit XVI pour maester http://www.livres-online.com/Soeur-Marie-Therese-des.html

                                      Une bonne soeur alcolo et osédé sexuelle qui fricotte avec un portugais nommé jésus .. QUELLE HORREUR ! smiley


                                    • Mango Mango 10 août 2007 19:31

                                      Merci Le Chat ! Je ne connaissais pas !!! Comment ce -peut -ce ???

                                      Me suis précipitée au Furet du Nord, Grand’place Lille.

                                      Ai fait l’acquisition de l’oeuvre par vous citée.

                                      Ai beaucoup ri. Bon, OK, j’ai le rire facile et me réjouis de grivoiseries, j’avoue...

                                      Pardon à tous pour le « hors sujet ».

                                      PS:ce Maester ne peut décemment pas être baptisé. L’excomunication n’est donc pas envisageable ! Songeons à un châtiment adapté


                                    • L'enfoiré L’enfoiré 10 août 2007 14:23

                                      @L’auteur,

                                      Cette histoire est assez rocambolesque. Reprocher des « affaires » de jeunesse dans un cadre totalement différent en travaillant pour des lecteurs qui avaient une autre vision et en plus par contumace.

                                      Il y a eu d’autres « casseroles » du temps de la période Nazi. Mais encore une fois ? L’oeuvre reste entière. Prescription ?

                                      Je prends un extrait de Wikipedia à ce sujet :

                                      « La parution des 7 Boules de Cristal sera interrompue le 3 septembre 1944. En quelques jours, Hergé est arrêté à quatre reprises, par la Sûreté de l’État, la police judiciaire, le Mouvement National Belge et le Front de l’indépendance. Son domicile est perquisitionné. Tous les journalistes ayant participé à la rédaction d’un journal pendant l’Occupation se voient interdire provisoirement toute publication. Pendant cette période troublée, Hergé a écrit des récits d’évasion, évitant de faire référence à la situation politique internationale. On notera cependant que dans la première édition de L’Étoile Mystérieuse, l’expédition internationale à laquelle participe Tintin ne compte que des pays neutres ou membres de l’Axe, et que leur déloyal concurrent est sous pavillon américain et financé par un certain Blumenstein, nom à la fâcheuse - vu le contexte - connotation juive (le nom de Blumenstein sera dans des versions ultérieures remplacé par Bohlwinkel et le pavillon américain par celui d’un pays imaginaire). Un strip qui caricaturait des marchands juifs se réjouissant des affaires qu’ils allaient faire grâce à la fin du monde avait été supprimé dans l’album. »


                                      • marc 11 août 2007 23:39

                                        Certains diront que c’était normal, vu le contexte de l’époque .« Aprés tout, c’était un homme »


                                      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 12 août 2007 16:26

                                        La crucifixion aussi, dans le contexte de l’époque.... Comme ce que j’aurais à dire concernant cette contestation a retardement du zeitgest des années 30 ne tiendrait pas dans l’espace qu’il est poli de ne pas excéder sur ce blogue, je vous invite à deux textes courts qui semblent contradictoires. A lire comme un koan... smiley

                                        http://www.nouvellesociete.org/5127.html

                                        http://www.nouvellesociete.org/5147.html

                                        Pierre JC Allard


                                      • Anto 10 août 2007 14:48

                                        Aux etats-unis, notre etudiant congolais aurait peut etre touche le pactole avec sa plainte. C’est la Warner , par exemple, qui avait deja censure les dessins animes de Tex Avery recemment (de son propre chef). La bas, ils ont la censure plus radicale et rapide. Hourra ?


                                        • dperez dperez 10 août 2007 14:54

                                          Faut-il interdire Mein Kampf ? Ça fait partie de la culture même si on n’est pas d’accord avec le contenu. La censure me rappelle des heures sombres de l’Histoire où on brûlait des livres.

                                           smiley


                                          • Anto 10 août 2007 17:13

                                            La censure est parfois legitime ET utile est n’est pas en contradiction avec les droits de l’homme qui stipulent que si la liberte de pensee est inalienable, celle d’expression n’est pas absolue. (diffamation, insultes, appel a la haine, etc...). Elle intervient d’ailleurs normalement a posteriori.

                                            Dans le cas present, meme il ne semble pas justifie d’en arriver a ces extremites, la question se pose.

                                            Concernant Mein Kampf est un livre qui n’a pu voir le jour qu’en des temps ou ces meme droits de l’homme etaient nuls. Son principal interet reside dans son poids historique. S’il sortait aujourd’hui ils serait censure. Quelle que soit la decision prise a son effet, c’est un cas trop particulier pour qu’on puisse repondre a votre question par oui ou par non. Il est interdit a la vente en allemagne, autorise en france et aux USA par exemple...


                                          • Anto 10 août 2007 17:26

                                            @ Annie

                                            Je me lance dans un explication (a l’indicatif mais a lire au conditionnel)

                                            la morale ou l’explication plutot, de la multiplication des ventes de tintin, c’est que la plupart des gens l’avait lu sans faire attention et n’avait pas decele son caractere raciste. Ils ont donc du vouloir en avoir le coeur net. On peut y voir la preuve que tout le monde n’est pas capable de lire tintin avec un esprit critique. Cela peut etre tout a fait innocent. Cela montre surtout que cette image des noirs dans tintin est souvent percue par le lecteur de maniere anodine.

                                            Mais je specule. La veritable raison est que tout ce qui sent le souffre attire le public.


                                          • Plus robert que Redford 10 août 2007 15:05

                                            Mouais !... On trouvera toujours des hypersensibles pour s’offusquer de telle ou telle représentation, minorités visibles ou autres, et si notre ami à forte pigmentation mélanique se sent vraiment blessé, je ne peux que lui conseiller de lire l’album, ainsi que tous les autres, tant il est vrai qu’Hergé doive être apprécié dans toute son oeuvre pour se forger une idée du personnage. On est toujours le « moqué » de quelqu’un d’autre, et je ne pense pas que la FNSEA envisage de porter plainte contre le Sieur ZOLA (Emile), pour cause d’atteinte à l’image du paysan dans son roman « La Terre » (Relisez, c’est terrible !)

                                            A propos, et pour rester dans le ton, j’ai appris qu’une association canadienne ou américaine avait porté plainte contre Michel BEAUDET, pour son interprétation raciste dans son site « Les têtes à claques », référence :( http://www.tetesaclaques.tv/video.php?vid=52 ) pour avoir utilisé le nom de Kunta Kinté. Sacrilège !!

                                            Je vous invite à regarder d’autres clips de ce site, histoire de comprendre la tonalité humoristique et sans prétention (à mon avis) de l’entreprise, laquelle moque bien autant les Québécois, les Français, les pilotes d’avion, les flics, et j’en passe...


                                            • Annie 10 août 2007 15:27

                                              La Commission Britannique pour l’Egalité Raciale a jugé en juillet 2007 que Tintin au congo était raciste, et que son contenu était extrêmement insultant, à la suite de quoi une chaîne de librairies Borders a décidé de placer le livre sur le rayon adulte disant qu’il serait étonnant que quelqu’un maintenant veuille l’acheter et les ventes ont été multiplié par 3800 pour cent !! Y a t-il une morale à l’histoire ?


                                              • Bruno 14 août 2007 18:50

                                                @Annie :

                                                excusez moi mais votre expression « les ventes ont été multiplié par 3800 pour cent !! » ; n’a aucun sens. soit c’est une augmentation de 3800 % (multiplication du nombre de vente initial par 39) soit il faut lire 3800% comme une façon bien compliquée d’écrire le nombre 38 et dans ce cas là le nombre de vente est multiplié par 38...

                                                Essayez de vous exprimez simplement lorsque vous utilisez des nombres s’il vous plait... smiley Bruno


                                              • dan 10 août 2007 15:30

                                                L’étudiant en question devrait être expulsé de la Belgique-------------Sinon je pourrais réclamer l’interdiction de la Bible et du Coran,trop de racisme,trop de violence,trop d’appel à la haine,au meurtre,à la guerre et au génocide,d’autant plus grave que ce sont des livres à caractère religieux,et je réclamerais des milliards de dédommagements étant donné la fabuleuse richesse produite par l’exploitation de ces livres.


                                                • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 12 août 2007 16:50

                                                  Riche idée ! Vous allez me rendre cet emmerdeur sympathique, après tout ! Plus sérieusement, on peut ne dire que du bien de tout le monde, mais comme disait Oscar Wilde, le reste est tellement plus intéressant. Il faudrait brûler tous les livres, mais surtout ne plus en écrire. Et, pendant qu’on y est, on pourrait aussi tous se fermer la gueule et regarder la pointe de nos souliers. Il arrive un point, sur ce genre de fil, où je ne puis plus rester sérieux. Appelez-vite Furtif, qui montrera la voie du FSM à tous les internautes de bonne volonté.

                                                  PJCA http://www.nouvellesociete.org


                                                • Savelli Savelli 10 août 2007 15:50

                                                  Chacun doit pouvoir se faire son propre avis en lisant l’album...comme le dit si bien l’auteur de l’article, les stereotypes attachés à tel ou tel peuple sont récurrents dans les BD d’aventure.

                                                  Le premier Tintin est victime d’une plainte...la ville de Chicago va t-elle suivre, en portant plainte contre le second album « Tintin en Amérique », la police americaine etant decrite comme extremement corumpue durant la prohibition ? Ou bien sont-ce les indiens, qui verront là l’apologie de la suprematie des WASP, les blancs expulsant les indiens pour creuser des puits de petrole ?

                                                  Cette polemique n’a pas lieu d’etre. smiley


                                                  • Stéfan Stéfan 10 août 2007 15:55

                                                    Je ne souhaite pas intervenir sur le fond de cette affaire, mais sur la forme. Je trouve en effet plutôt amusant que les Editions Moulinsart, elles mêmes plutôt friandes, d’après mon expérience personnelle, de poursuites devant les tribunaux, se retrouvent ici sur le banc des accusés.

                                                    Il y a quelques années, j’ai en effet eu l’immense honneur d’être auditionné par la gendarmerie, suite à une plainte des Editions Moulinsart à mon encontre. Crime horrible : j’avais publié sur mon modeste site internet une histoire intitulée « Tonton et Bilou », illustrée de quelques photos scannées dans le livre tiré du film « Tintin et les oranges bleues ».

                                                    Donc pour moi, c’est plutôt amusant que Moulinsart soit à son tour « victime » de poursuites.


                                                    • haddock 10 août 2007 16:17

                                                      Ben oui Stephan , n’ est pas génie qui veut , on se revanche comme on peut , sans bouillir ...


                                                    • docdory docdory 10 août 2007 15:56

                                                      @ François Xavier Ajavon

                                                      On voit mal quelle loi pourrait invoquer ce congolais contre « Tintin au Congo » .

                                                      D’une part , vu la date d’édition , à cette époque il n’y avait aucune loi pour réprimer un éventuel racisme , et donc , les lois n’étant pas rétroactives , une loi actuelle ne saurait être appliquée à un texte ayant été publié antérieurement à celle-ci . A supposer qu’il y ait eu une loi au moment de la parution , il y aurait de toute façon prescription .

                                                      D’autre part , à supposer que la législation belge à ce sujet ressemble à la législation française , on ne saurait trouver dans cet album , même en cherchant bien , ni injure à caractère raciste , ni incitation à la haine raciale !

                                                      On croyait pourtant avoir déjà atteint le fond de l’absurdité du « politiquement correct » avec l’affaire des trois petits cochons ( NDLR : une école britannique avait , pour son spectacle musical , transformé la comédie musicale des « trois petit cochons » en « trois petits chiens » , afin que les élèves musulmans ne puissent pas s’offusquer d’avoir à chanter le mot « cochon » ) . NB : tous les détails sur cette ridicule affaire sont ici :

                                                      http://observatoire-islam-europe.blogspot.com/

                                                      On se demande quelle future absurdité va être inventée au nom du politiquement correct . Quant à « l’étoile mystérieuse » , j’ai beau chercher , je ne vois pas quel passage en serait même un tant soit peu antisémite !

                                                      Tout ceci amène à remettre en question un certain nombre de lois , qui , sous le dessein apparemment louable de combattre un certain nombre de préjugés , en arrivent à être utilisées par certains sous n’importe quel prétexte dans un but liberticide !


                                                      • Senatus populusque (Courouve) Courouve 10 août 2007 17:08

                                                        La loi pénale plus sévère n’est pas rétroactive, mais les rééditions pourraient être poursuivies, comme ce fut le cas, entre autres, pour les oeuvres de Sade dans les années 1950-1960.


                                                      • fouadraiden fouadraiden 10 août 2007 16:09

                                                        Il n’est pas interdit, preuves à l’appui, de rappeler qu’Hergé comme son époque étaient probablement antisémites , anti-nègres et tous ces trucs très à la mode.

                                                        En ce moment ,aux Pays Bas, certains plaident ni plus ni moins pour l’interdiction d’un autre sacré texte,le Coran, qui lui au moins avait eu la décence de ne pas illustrer son anti truc.


                                                        • docdory docdory 10 août 2007 17:09

                                                          @ fouadraidden

                                                          En France également , Salvatore Pertutti a porté plainte auprès du tribunal de Thionville contre les éditeurs de la bible et du coran pour diffusion d’ouvrages à caractères sexistes , homophobes etc ...


                                                        • pixel pixel 10 août 2007 16:30

                                                          Les femmes devraient aussi aussi déposer plainte compte tenu de leur maigre présence qui peut être analysée comme de la discrimination par défaut.


                                                          • Makan 10 août 2007 16:42

                                                            Je vais de ce pas porter plainte pour qu’on interdise aussi Astérix. Il y a un gros « black » perché sur le mât d’un bateau qui crie un truc du genre « les gau... les gau... les gaulois ! ». C’est vraiment immonde. Et dire que j’en ai ri jusqu’aux larmes quand j’étais jeune. :- :))

                                                            Pour devenir un peu sérieux, je ne sais pas vraiment que penser de ce type de plainte. Certaines réactions me font dire que cet étudiant n’a peut-être pas si tort, après tout.

                                                            Personne, même pas l’auteur, ne semble avoir remarqué que l’étudiant n’a demandé qu’un euro symbolique de dommages et intérêts.

                                                            http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-31978437@7-37,0.html

                                                            Les préjugés ne sont pas toujours là où on le dit.


                                                            • fouadraiden fouadraiden 10 août 2007 16:52

                                                              ouais, mais tu vois le problème c’est que le racisme culturel n’existe que dans un seul sens.

                                                              on a jamais vu un Tarzan noir accompagné d’esclaves blancs suer comme des nègres aux ordres de leur maitres dominant.

                                                              on a jamais vu un journaliste noir asexué avec un gentil caniche africian explorant les indigènes aux clichés coloniaux.

                                                              bref ,le mérite de ce genre d’affaires est de nous rappeler le sens univoque , général du racisme occidental, ancré dans les recoins les plus insignifiants de la mémoire collective.


                                                            • LE CHAT LE CHAT 10 août 2007 16:56

                                                              @fouadraiden

                                                              ça été fait pour les singes avec la planète des singes de Pierre Boulle , le dominant devenu dominé ...


                                                            • Makan 10 août 2007 17:00

                                                              @fouadraiden

                                                              Et moi j’attends le jour béni où vous reussirez à parler des Noirs sans dire « nègre ».

                                                              C’est une constante chez vous. Vous devriez d’abord faire votre propre examen de conscience.


                                                            • minijack minijack 10 août 2007 17:41

                                                              @ Makan

                                                              J’avoue ne pas bien comprendre la distinction que vous semblez vouloir faire entre Noir et Nègre...

                                                              A moins d’aller plus loin et d’utiliser les substantifs correspondants : la « Négritude » et la « Noirceur » ont en effet un sens très divergent. Mais l’attribut descriptif d’une « couleur » n’a intrinsèquement aucune connotation de ce genre. Je vous signale que c’est une répétition en des langues différentes : Noir en français, Black en anglais ou Nègre (Négro à l’origine) en espagnol, c’est la même chose.

                                                              N’ayont pas peur des mots eux-mêmes. Tout l’éventuel mépris que vous semblez y voir se trouve dans le ton.

                                                              Nonobstant le fait que ce serait moins précis, ce ne serait pas plus ni moins péjoratif de dire en pinçant les lèvres « homme de couleur » pour désigner un africain à la peau noire ou un indien à la peau cuivrée, pas mieux qu’un « jaune » pour désigner un asiate ou un casseur de grève (historiquement la même chose).

                                                              En réalité le « blanc » étant la somme de toutes les couleurs, les européens blancs devraient se sentir cent fois plus méprisés que les africains noirs quand ces derniers parlent entre eux des « ’tits blancs »...


                                                            • Makan 10 août 2007 18:00

                                                              @minijack,

                                                              Bien sûr, vous pouvez faire de la sémantique sur ces mots mais vois aurez du mal à convaincre un Noir que « nègre » (en français et pas dans une autre langue) n’est pas péjoratif.

                                                              D’accord avec vous que « homme de couleur » est tout aussi (sinon plus) méprisant. Mais cela ne fera pas de « nègre » un mot normal et acceptable pour les Noirs.

                                                              Désolé de vous dire cela mais dans toutes les langues, il y a des mots péjoratifs dont le respect et la bienséance devraient limiter l’usage.

                                                              Et je n’appelle jamais un Blanc « p’tit blanc » sauf s’il me traite de « nègre ».

                                                              Bien à vous.


                                                            • Mango Mango 10 août 2007 19:02

                                                              Il me semble pourtant que le terme de « nègre » a beaucoup perdu de sa connotation péjorative depuis que la « négritude » a été revendiquée par des écrivains tels que Césaire et Senghor.

                                                              Certains de mes amis antillais se revendiquent « nègres » et s’interpellent affectueusement de cette façon.

                                                              « Nègre » sert aussi à identifier quelqu’un comme très foncé de peau, comme on dit « chabin », « mulâtre », etc... C’est un élément descriptif comme le sont ici la couleur des yeux ou la celle des cheveux, alors que les nuances de la peau « blanche »- que seules les personnes atteintes d’albinisme peuvent revendiquer, ce qui fait peu de monde- sont pourtant nombreuses, mais la distinction capillaire, en raison de son extraordinaire variété (naturelle ou non) chez les caucasiens, est souvent privilégiée.

                                                              C’est vrai que ça peut encore gêner car tant de mépris y a été attaché ! Ce n’est pas une raison pour refuser d’évoluer, surtout depuis les admirables pages de « Chahier d’un retour au pays natal » de Césaire. A lire, ou à relire, en dégustant un ti-punch, et apprécier la formidable intelligence, la bienveillance, la lucidité et l’émotion... Mieux qu’un dépôt de plainte !


                                                            • Mango Mango 10 août 2007 19:21

                                                              Cet été, en vacances chez Pôpa-Môman, je régresse et relis les oeuvres complètes de Brétecher. Je ne scannerai pas la page pour la mettre en lien (car je suis fan, et vous n’avez qu’à acheter ses bouquins !), mais je vous raconte : ça date des années 70, comme quoi, le débat n’est pas nouveau !

                                                              Intérieur Bobo : la gamine lit une BD. Le père arrive et s’indigne. Sa fille lit « Tintin au pays des Soviets ». Il engueule la mère qu’il accuse de laxisme en fustigeant l’ « anti - communisme primaire » de l’oeuvre. La fille fait un caca nerveux, elle a acheté la BD avec son fric, la mère intervient... Il s’avère que l’objet du délit a été acquis aux Puces de Montreuil, et du coup, l’indignation du père se trouve tempérée par l’éventualité du « coup » d’avoir déniché une édition originale. Hélas, c’est une réédition.

                                                              Conclusion : « Montreuil, c’est pourri ».


                                                            • Makan 10 août 2007 19:42

                                                              @Mango,

                                                              Les Noirs s’appellent, entre eux, « nègres » par autodérision. Il ne faut pas en conclure qu’ils accepteraient cela des autres races et encore beaucoup moins des Blancs pour des raisons historiques.

                                                              Il m’arrive aussi de le faire quand je veux me moquer d’un bon ami. Mais si vous n’êtes pas noir, je vous le déconseille fortement. Votre interlocuteur pourrait très mal le prendre.


                                                            • Mango Mango 10 août 2007 20:01

                                                              « Il faut rire de tout, mais pas avec n’importe qui » ?

                                                              Tout à fait d’accord !

                                                              Mais je respecte le « Nègre » autant que le « Blanc », le « Rouge », le « Jaune »... Mon dieu que de nuances pour une seule espéce ! Victime d’un accident de la route, mon sang, que je donne, métissé d’Afrique, d’Europe et d’Asie vous servira toujours tant que son groupe est compatible avec le vôtre !

                                                              Et que je suis fière d’être « bâtarde » ! Et vous verriez mes enfants...

                                                              Le concept de « négritude » a contribué à faire évoluer les choses, mais il semblerait qu’il reste encore du boulot !


                                                            • Stephan Hoebeeck Stephanesh 10 août 2007 20:18

                                                              @ foudraiden

                                                              On est bien d’accord que le « racisme occidental » sera toujours dirigé contre des non occidentaux.

                                                              Cela ne veut pas dire que le racisme anti occidental n’existe pas, ni d’ailleurs toutes les formes de racismes.

                                                              J’avais une copine qui sortait avec un black, et après quelques mois il lui a dit qu’il ne souhaitait pas d’enfant parce que c’est pas bien un métis, elle l’a dégagé...

                                                              Moi même avec ma femme (d’origine marocaine) quand on marchait ensemble dans Bruxelles je te dis pas la manière dont elle était regardée : traitresse, salope, renégate, etc.

                                                              J’avais une très bonne copine demi chinoise (père chinois, mère belge) un jour elle s’est rendue chez ses cousins à Hong kong, après trois jours elle s’est cassée, tellement elle était insultée.

                                                              Le racisme est partout. Il n’est en aucun cas l’apanage des seuls occidentaux.


                                                            • fouadraiden fouadraiden 10 août 2007 20:34

                                                              Le Chat,

                                                              pas vraiment si l ’on s’en tient à la version cinématographique,la seule qui ait réellement frappé les esprits.

                                                              alors que le problème de Pierre Boulle était plus général , le cinéma en a malheureusement réduit la portée.

                                                              car qui avait-on dans les ro^les humains ? un noir et une majorité d’occidentaux.

                                                              autant dire un cinéma très américian pour un roman qui ne l’était pas.


                                                            • Mango Mango 10 août 2007 20:42

                                                              J’y reviens car ce genre de réaction m’affecte plus que de raison.

                                                              Dois-je justifier d’une couleur de peau pour porter un avis sur le racisme ou la « négritude » ?

                                                              Ce qui supposerait que certaines « couleurs » ne seraient pas autorisées à intervenir dans des débats entre bretons et auvergnats, par exemple... J’imagine l’émeute ! D ’autant que j’ai du mal à imaginer un débat qui mettrait aux prises Bretons et Auvergnats, mais sait-on jamais ???

                                                              Pour ma part, batarde d’un joli brun ambré qui ne doit rien aux salons d’UV, je m’autorise donc à avoir un avis sur Tintin, le racisme et le terme de « nègre ».

                                                              J’estime que la « négritude » est un concept universel, qui se rapporte autant aux « nègres » qu’à toutes les populations, noires ou pas, qui à un momment donné de leur histoire, ont vu leurs valeurs bafouées, leurs biens confisqués, et se sont retrouvé spoliées.

                                                              Un peu d’ouverture d’esprit, que diable !

                                                              Et avec des maîtres comme Césaire et Senghor !

                                                              Aucune excuse...


                                                            • Mango Mango 10 août 2007 21:05

                                                              @ Makan.

                                                              Mais non ! Pas seulement par auto-dérision ! Par fierté aussi !

                                                              M... alors ! Mon petit a agrandi la photo de son arrière grand-père, noir comme un pruneau qui promène le rejeton de « Not bon maître », bin blancs, et lui, c’est un blond aux yeux bleus- les hasards de la génétique !-, et il est fier comme un pou de cet ancètre « nègre », dont il n’a gardé que les cheveux frisés, et tout ça contribue à enrichir notre culture humaine. Pardon, mais « Merde ».

                                                              Je n’ai à m’excuser ni de la couleur de ma peau, ni de la « pureté » de mon sang, ni de ma religion, pour peu que j’en ai une, pour donner mon avis sur un forum.

                                                              Pourvu que ça dure !!!


                                                            • fouadraiden fouadraiden 10 août 2007 21:11

                                                              Makan,

                                                              PRÉCISION :

                                                              un nègre est noir sous la domination de gentils occidentaux.les noirs que le film Tarzan met en scène sont des nègres,les noirs sortis de la tete d’Hergé sont des nègres. le Nègre est un noir à disposition de l’imaginaire occidental.

                                                              ceci dit ,le paradoxe est que les dominés finissent souvent inconsciemment par devenir les acteurs directs de leur propore domination.si tu veux, un noir qui se caricaturer ne peut le faire qu’en devenant à son tour un nègre.image préparées par de longs siècles de traitres négrières que nos amis occidentaux trop occupés à réfléchir à leurs révolutions n’ont pu éviter à rendre possible.

                                                              dans les clips de de rap américians par exemple ,les noirs sont des tous nègres.que peuvent-ils etre d’autres ? les autres emplacements leur étant proscrites, ils sont condamnés parmi les occidentaux à jouer aux nègres.

                                                              les noirs qui jouent pour des équipes occidentales et qui représentent la majorités de effectifs sont des nègres. les noirs qui jouent pour les équipes africianes sont eux par contre dans leur juste role.

                                                              on peut dire sans trop se tromper que le nègre est une invention occidentale dans laquelle l’homme africian est prisonnier encore aujourd’hui.est-ce de ma faute ?non.

                                                              ceci dit pour témoigner de ma bonne foi et de mon innoncence, le propos au sujet du nègre est aussi valable pour l’arabe qui dans la meme situation que le nègre est reputé etre un bougnoul.

                                                              exemple de l’arabe dominé :

                                                              un arabe qui ,devant les caméras, revendique son identité française est un bougnoul, un arabe pris dans les pièges de la délinquance urbaine est un bougnoul, un arabe vigile, dont le principal role est de refouler les autres arabes pour la securité du public occidental en boite de nuit est un sacré bougnoul, un arabe qui dénonce d’autres arabes déjà largement fragilisés est un vrai bougnoul celui-là,etc.

                                                              simplement le nègre est une condition plus universelle de l’homme noir dominé alors que le bougnoul(arabe dominé) hormis en France personne ne sait ce que c’est.ouffffffffff !

                                                              sans chercher à me justifier, dois-je rappeler que le père de la négritude a théorisé cette histoire lorsque qu’ à Paris un parisien voyant devant lui se dresser un petit noir l’a interpellé ,lui le futur père de la négritude ,comme ceci :

                                                              « et toi le petit nègre dégage de là ! »

                                                              vous avez donc raison .plus qu’un simple mot valant un autre le nègre est la réalité imagée de l’homme noir dominé et présenté sous son aspect le plus dévalorisant par son principal concepteur : l’Occident.

                                                              décrire les choses telles quelles participe-t-il à les encourager ?

                                                              je ne crois pas.

                                                              ps. je suis marocain.


                                                            • fouadraiden fouadraiden 10 août 2007 21:24

                                                              stephanesch,

                                                              vous confondez plusieurs choses ,qui d’ailleurs aboutissent souvent au meme résultat,je vous l’accorde.

                                                              lorsque des marocains vous regardent de travers à cause de votre épouse marocaine, je ne pense pas que ce soit par racisme mais simplement par endogamie,qui suppose d’autre règles.

                                                              le racisme est une théorie appliquée qui consacre un groupe ,censé partager des traits identiques, supérieur à d’autres.

                                                              est-ce que le musulman ,pour rester dans notre exemple marocain, se croit-il supérieur à l’occidental que vous etes ? j’ai des doutes.

                                                              autre distinction :

                                                              ce n’est pas la culture marocaine qui risque d’universaliser le monde entier ,mais bien la culture occidentale,déjà largement entamée.

                                                              des petits noirs,ici ou d’ailleurs, qui liront Tintin au Congo....on leur explique quoi ?


                                                            • Makan 10 août 2007 21:47

                                                              @Mango,

                                                              Je suis un peu perplexe en lisant vos derniers posts.

                                                              Je ne crois pas vous avoir dénié le droit de parler de « négritude ». J’ai simplement dit que le mot « nègre » dans la bouche d’un non-Noir pouvait ne pas passer comme anodin.

                                                              J’aimerais, moi aussi, qu’on puisse rire de tout avec tout le monde, que tous les hommes puissent parler de tout, traiter tout le monde de tous les noms qu’ils voudraient, qu’on oublie ces histoires de couleur (et même de religion) et que tous ensemble, nous puissions bâtir un monde de fraternité. Mais la réalité va vite nous rattraper.

                                                              Et cette réalité, c’est que non, en 2007, vous ne pouvez pas appeler un Noir « nègre », sans le vexer, sauf si vous êtes vous-même noir.

                                                              J’ai lu les interventions nombreuses et indignées, à juste titre, sur un fil où il était question d’une dame issue de l’immigration qui utilisait un néologisme dérivé de l’expression « Français de souche ». Des mots forgés dans le mépris et la haine de l’autre ne peuvent être utilisés, même très longtemps après, sans provoquer de blessures.

                                                              Le respect mutuel doit se manifester aussi dans le choix des mots.

                                                              Je m’excuse si vous vous êtes sentie offensée.


                                                            • Makan 10 août 2007 22:03

                                                              @fouadraiden

                                                              En fait, vous êtes beaucoup plus raciste que les Occidentaux dont vous dénoncez le racisme dans tous vos posts.

                                                              Classer tous les Noirs qui sont en Occident (et dans le monde entier) en « nègres » parce qu’ils seraient dominés par l’Occident et seulement les Arabes de France (et de France seulement !) en « bougnouls » est l’expression d’une immense bêtise. Le fait que vous soyez marocain n’y change rien.

                                                              Si vous étiez un peu honnête, vous reconnaîtriez que, selon vos critères, il n’y a que des Arabes « bougnouls » dans le monde. Tous vos pays sans exception sont sous domination occidentale. Ouvrez les yeux, il n’y a pas que les Noirs qui soient dominés par l’Occident !

                                                              Je ne suis pas sûr qu’il y ait un intérêt quelconque à débattre avec un homme comme vous.

                                                              Je ne vous salue pas.


                                                            • Stephan Hoebeeck Stephanesh 10 août 2007 22:15

                                                              Salut

                                                              C’est effectivement comme vous le reconnaissez des « choses qui d’ailleurs aboutissent souvent au même résultat »

                                                              Certes il existe des systèmes moins clos que d’autres...

                                                              Je vais te poser une question, tu es riff ou arabe. Ces deux communautés marocaines se détestent au point d’éviter les mariages entre eux. Comment définir ce genre de comportement, je crois qu’en définitive racisme restera le moins mauvais terme. (je caricature mais quand même les rapports entre eux n’est pas au beau fixe)

                                                              Mais on pourra parler plus justement de xénophobie, qui est le rejet de l’autre, dans ce cas la xénophobie, rejette cette altérité, cet autre en raison de son altérité. On ne le rejette pas parce qu’il a commis un crime mais pour sa non appartenance à une fraction particulière de la population mondiale.

                                                              je me souviens d’une pénible affaire en Belgique dont tu as certainement entendu parler. Un algérien devait épouser une marocaine. Quelques heures avant leur mariage la fille est retrouvée assassinée. Le mec hurle, pleure, l’enquête progresse lentement, mais ses alibis disparaissent les uns avec les autres, des téémoignages permettent de certifier qu’il n’était pas à la mer et au contraire auprès de sa compagne, après des perquisitions, l’arme du crime sera retrouvée chez lui. Finalement le mobile était simple, il ne voulait pas l’épouser car son origine marocaine aurait pu perturber pureté algérienne, lors du procès, le juge a fait condamner la mère pour racisme, celle -ci expliquait que la mort de cette pute marocaine n’était pas grave, le plus grave aurait été qu’elle épouse son fils et qu’elle aie des enfants avec son fils...

                                                              Xénophobie, racisme ??? Tu appelles cela comme tu veux.

                                                              Quant à la xénophobie en tant qu’haine de l’autre elle concerne toutes les haines : religieuses, ethniques, sociales (j’ai un petit de et toi pas donc je te suis supérieur, oh t’as vu ce salle pauvre...) Néanmoins c’est aussi du racisme


                                                            • fouadraiden fouadraiden 10 août 2007 22:58

                                                              assez bizarre vos cas.

                                                              mais sache que si une fille est jolie ,tres ,qu’elle soit rife ou tangeroise ça ne change pas grand chose.tout le monde va la demander.

                                                              maintenant il se peut que statistiquement les uns vont plus facilement vers les autres comme j’imagine qu’une flamande hésitera à deux fois de chosiir un wallon.

                                                              ma mère ,marocaine ,s’est remariée avec un algérien.et c’était pas terrible .

                                                              le racisme n’a rien à voir avec vos cas.les gens ont leurs habitudes et il ne faut pas les confondre avec un projet de civilisation ,souvent soutenu par des politiques étatiques.

                                                              l’Afrique du sud c’était du racisme, l’Etat juif c’est du racisme ,la ségrégation des noirs américians c’est dans la plus pure des traditions racistes pratiquées par les occiendentaux,etc.

                                                              rien à voir avec nos petits marocains pequenots du coin meme s’ils habitent à Bruxelles,d’autant sont souvent plus conservateurs que ceux restés au bled tout pourri :=))


                                                            • Act 11 août 2007 02:05

                                                              Makan,

                                                              Il me semble que vous n’avez pas bien lu Fouadraiden, ni lors de votre première intervention où il utilise bien « Noir », ni dans cette celle-ci où il distingue Noirs de la « diaspora » et du « terroir ». Sans jurer de l’absence d’intentions malveillantes invisibles de sa part (comme chez tous êtres humain), je crains que vous n’ayiez un a-priori défarovable dont je ne saisis pas la raison.

                                                              Cette polémique est d’autant plus dommage qu’il me semble que vous ne manquez pas de chats à fouetter ne serait-que sur Avox. A titre d’exemple, vous avez dû remarquer la délectation qu’ont certain à écrire Nègre en lieu et place de Noir et de jouer ensuite les faux naïfs en évoquant l’étymologie ou la négritude. Pitoyable !

                                                              Quand au sujet, il me semble que l’étudiant congolais porteur de la plainte est en mal de publicité. Tintin au Congo est certes raciste mais ce n’est que le reflet d’une époque. Et même s’il a contribué à structurer la pensée de millions jeunes occidentaux et de nombreux autres d’ailleurs dont des Africains, l’oeuvre ne devrait être interdite. En revanche une mention d’avertissement devrait explicitement y figurer. Cela lui conférerait la véritable dimension de témoignage historique qu’affirment ses défenseurs.


                                                            • bozz bozz 10 août 2007 17:24

                                                              ce qui fait un sacré paquet de monde à lire les réactions mon cher DW ! mais bon vous devriez aussi savoir que nous ne sommes que le reflet de notre époque et que donc juger une oeuvre avec nos préjugés contemporains est assez ridicule, vous ne trouvez pas ?


                                                            • Avatar 10 août 2007 17:33

                                                              C’est parce que Demian est très année 30 dans sa tête !!!

                                                               smiley


                                                            • claude claude 10 août 2007 17:54

                                                              non, c’est parce qu’il n’admire pas la « ligne claire » des dessinateurs belges, qui pour lui ne sont que des sous-artistes ! lol smiley !!!

                                                              il n’a jamais ouvert de ses blanches et pures mains ces sous- produits de la consommation mercantile artistique.


                                                            • docdory docdory 10 août 2007 18:41

                                                              @ Demian West

                                                              Tiens , tu es pratiquement le seul sur ce fil à soutenir cet absurde procès ! ( peut être aussi fouadraidden mais il est toujours difficile de saisir ce qu’il pense exactement ... )


                                                            • docdory docdory 10 août 2007 18:53

                                                              @ DW

                                                              Peut-être , mais il n’y a ni injures racistes , ni incitation à la haine raciale , qui sont les seules choses illégales , concernant les publications .


                                                            • claude claude 11 août 2007 00:25

                                                              mon dieu, mais l’est fâché le demianounet !

                                                              on ne peut pas le mettre en boite !

                                                              je ne suis pas méchante, je vous charrie, taquine, titille... je ne vous insulte pas.

                                                              je vous trouve bien chagrin.

                                                              - pour en revenir à cet album de tintin : il a été écrit dans les années 30, en pleine apogée du colonialisme. qui n’était pas au moins « paternaliste » parmi les occidentaux coloniaux ???

                                                              à notre époque, un tel comportement nous révolte, parce que nos valeurs ont changé et évolué. nous considérons que les hommes sont égaux quelque soient leur couleur ou leur religion.

                                                              je vous signale que cette attitude colonialiste paternelle a sévi dans les film jusque dans les années 60, aussi bien en europe qu’aux états-unis.

                                                              et même de nos jours, les industriels se comportent comme de nouveaux coloniaux, mettant en coupe ordonnée, les pays africains.

                                                              mais ne faisons pas un mauvais procès là où il n’y a que le reflet d’une idée communément admise il y a 70 ans !

                                                              http://www.oberle.org/tintin/bd/congo/

                                                              **** " En 1946, Hergé redessina totalement l’album pour le passage à la couleur et aux 62 pages de rigueur. Cette nouvelle version comporte des modifications. Les détails les plus grossièrement colonialistes sont supprimés au profit d’éléments plus anodins. C’est ainsi que la leçon de géographie que Tintin donnait sur “votre patrie, la Belgique” se trouve remplacée par une plus neutre leçon d’arithmétique. Hergé redessina aussi l’ensemble des images, affinant son graphisme, complétant le décor et augmentant la clarté du découpage lorsque le besoin s’en faisait sentir. Il retravailla également les dialogues, les rendant plus vifs et plus fluides.

                                                              Tintin Malgré cette cure de jouvence, Tintin au Congo connut durant les années soixante une assez longue période de disgrâce. L’époque était à une décolonisation souvent douloureuse et l’album ne semblait pas particulièrement de circonstance. Détail amusant : c’est dans une revue zaïroise que Tintin au Congo reparut pour la première fois.

                                                              Et on est effectivement tenté de se montrer assez critique. L’album n’a pas le caractère fondateur et mythique du Pays des Soviets ; il n’a pas non plus le mouvement et la verve de Tintin en Amérique. D’ailleurs, même Hergé est assez sévère sur son travail de l’époque.

                                                              Pour le Congo tout comme pour Tintin au pays des Soviets, il se fait que j’étais nourri des préjugés du milieu bourgeois dans lequel je vivais... C’était en 1930. Je ne connaissais de ce pays que ce que les gens en racontaient à l’époque : Les nègres sont de grands enfants, heureusement que nous sommes là ! etc. Et je les ai dessinés, ces Africains, d’après ces critères-là, dans le pur esprit paternaliste qui était celui de l’époque en Belgique.

                                                              Paradoxalement, c’est peut-être son coté conformiste et stéréotypé qui est aujourd’hui le principal attrait de Tintin au Congo : il constitue un excellent documentaire sur l’imaginaire africain des esprits européens.

                                                              Des missionnaires aux chasses aux lions, des mines de diamants aux crocodiles, l’album n’a en effet rien d’une peinture authentique du Congo de l’époque, mais il constitue un fort bon répertoire des clichés colonialiste. En fait, notre reporter est simplement venu rappeler au Noirs qu’en toutes circonstances, l’homme blanc faisait marcher ses cellules grises et les locomotives.

                                                              L’attitude de Tintin et le reflet exact d’une période où l’occident se donnait une mission sacrée de civilisation. Hergé n’a fait que consulter les journaux pour trouver son inspiration. On a du mal à ne pas sourire devant les commentaires on ne peut plus sérieux de l’époque : “coloniser, c’est civiliser. L’école est à la base de la civilisation. Les missionnaires ont compris la nécessité de dégager des liens de l’analphabétisme les masses noires d’Afrique.” **** "

                                                              - les allemands vont-ils attaquer bécassine, babar ou les pieds nickelés parce qu’ils y sont décrits de manière péjorative dans ces albums ??? de même si on reprend la série balke et mortimer, les vilains sont soit issus de la lignée nazie (olrik ) soit soviétique ou asiatiques.

                                                              - la bande dessinée ne fait que reprendre l’esprit de l’époque : pendant la II° guerre mondiale, superman, captain america, mandrake ont lutté contre les nazis ou les japonnais.

                                                              il faut savoir raison garder et rendre à césar, ce qui est à césar.


                                                            • Explicit_Elephant 11 août 2007 13:13

                                                              Oui, Tintin au congo comporte des images et préjugés qui aujourd hui pourrais être assimilié à des cliché racistes. Mais comme nombre l’on dit ici, cet album reflete la société dans laquelle il a vu le jour. Je trouve que nombre de manuels d’histoire font déjà l’impasse sur un grand nombre d’événemment de notre passé. Faut’il l’interdire ? bien sur que non, n’est il pas préférable d’apprendre a nos enfant à le lire dans son contexte ? expliqué cette vision au lieu de l’oublié pour mieux la reproduire ?

                                                              Quand au dommages et interet... Pourquoi cet étudiant profiterais seul de l’argent pour ce qu’il pense être une parjure à son pays ? Pourquoi maintenant pour quelque chose qui date de plus de 50 ans ? Il faut arreter de deconner. Voulez vous vraiment d’une société ou les procès montent les individus les uns contre les autres à tord et à travers comme certains pays le font ?

                                                              Tintin considéré pendant longtemps comme une oeuvre doit elle être mise à l’index ? Ce genre de procédé n’a rien de raisonnable selon moi.


                                                            • ka 10 août 2007 18:02

                                                              A lire certains commentaires j’ai l’impression que niveau mentalités ça n’a pas beaucoup changé depuis les années 30.


                                                              • Bulgroz 11 août 2007 09:19

                                                                ...années 30 que Mademoiselle Ka a très bien connues,

                                                                c’est dans ces années, que Mlle Ka a commencé à porter le voile ce qui pour moi, constitue un acte fort d’intégration, de respect des valeurs républicaines et d’amour envers les citoyens Français. et c’est aussi ce qui lui permet de juger ce qui raciste et ce qui ne l’est pas.


                                                              • ka 11 août 2007 11:13

                                                                « ...années 30 que Mademoiselle Ka a très bien connues, »

                                                                Si c’est pour dire que je n’ai pas vécu à cette époque là, c’est vrai je n’étais pas née, comme la plupart des intervenants ici d’ailleurs et peut-être même toi ou tu devais être trop petit pour te souvenir de l’état d’esprit de cette époque. Heureusement on n’a plus besoin d’avoir vécu à une époque pour savoir ce qui s’y est passé, il y a bien des historiens plus jeunes que toi Bulgroz et qui pourtant t’apprendraient des choses sur la France de tes 20 ans.

                                                                Pour le reste je dirais juste qu’il n’y a pas de surprise tu restes égal à toi même,et je dirais aussi que je respecte peut-être plus que toi malgré mon voile, les lois républicaines, à te lire on croirait que tu les as crées alors que tes discours les contredisent. Contrairement à toi Bulgroz je n’ai aucune haine même pas envers toi.


                                                              • LUCK LUCK 10 août 2007 18:20

                                                                Sachez qu’à l’exposition universelle de Bruxelles en 1958, dans le pavillon du Congo belge ( devenu indépendant quelques années plus tard ) on pouvait voir un bac à sable où jouaient des enfants noirs... exposés donc exactement comme des singes au zoo. Et aucun média dans le monde n’a jamais décrié ce fait à l’époque. Parce que c’était une autre époque, c’est tout.

                                                                Il est vrai que puisque « Tintin au Congo » a été réédité, on ne peut plus avancer l’argument de l’anachronisme.

                                                                Maintenant, quelle est l’importance réelle de ce procès par rapport aux réalités du grand business mondial en Afrique ?

                                                                Le plus pervers serait de gagner ce procès finalement, car le racisme le plus grave est économique, car il tue, lui.


                                                                • jam jam 10 août 2007 18:35

                                                                  La SPA devrait faire interdire cet album, car les animaux sont maltraités... Je rigole. Par contre, si on interdisait la connerie humaine, il y aurait de la place sur le net.


                                                                  • pixel pixel 10 août 2007 18:37

                                                                    Ces rétro procès donnent à penser qu’il n’y aurait plus racisme maintenant ou qu’alors il ne serait détectable que dans cinquante ans.


                                                                    • Chris 10 août 2007 19:13

                                                                      Il a parfaitement raison ce Monsieur. D’ailleurs, je vais de ce pas porter plainte contre l’album « Astérix chez les Belges » et demander son retrait de la vente, car cette BD est raciste et stigmatise les pauvres habitants de la Belgique. Je vais d’ailleurs aussi porter plainte contre Hollywood dont les westerns nous montrent des indiens idiots et cruels massacrant les pauvres blancs qui volent leurs terres ancestrales. Etc., etc., etc., etc. Dans le politiquement correct ambiant, nous arrivons à des situations ubuesques, stupides et stériles. Il ne faut pas se moquer ou dénigrer de quelque façon que ce soit les noirs, les blancs, les rouges, les jaunes, les gros, les petits, les grands, les bègues, etc., etc., etc. Au lieu de critiquer d’anciens livres, à nous de les lire et d’en tirer des enseignements. Oui, l’Europe a changé et critique elle-même son colonialisme de l’époque. Cette BD (Tintin au Congo) nous permet de comprendre un peu mieux la façon de penser de l’époque et nous permet de mieux appréhender celle-ci, tout en ne cautionnant pas ce qui était dit à l’époque (autre époque, autre façon de voir les choses). Maintenant, bien entendu, il ne faut pas tomber dans l’excès inverse et ne pas laisser tout passer. A nous de défendre les droits de chacun, droits à la différence et au respect de cette différence, en s’attaquant aux vrais problèmes liés au racisme et à l’intolérance. Je suis Belge et j’accepte les blagues sur les Belges (je les trouve d’ailleurs « parfois » drôles). Soyons tolérants, mais vigilants. C’était ma pensée du jour.


                                                                      • LUCK LUCK 10 août 2007 19:24

                                                                        Deux amis, un noir et un blanc se croisent dans la rue. Ils ont tous les 2 le nez en sang et les vêtements en lambeaux. Le noir dit au blanc :
                                                                        - Qu’est-ce qui t’est arrivé ?
                                                                        - Ben, j’ai été dans un bistrot black, j’ai commandé un p’tit noir, et on m’a jeté à la rue ... et toi ?
                                                                        - Ben la même chose, j’ai été dans un bistrot texan, j’ai commandé un p’tit blanc, et voilà...
                                                                        - Bon, et qu’est-ce qu’on fait maintenant ?
                                                                        - Allons prendre une citronnade chez le chinois


                                                                        • maxim maxim 10 août 2007 19:28

                                                                          allez !!!!!on va choper Tintin ,lui couper la houpette et le faire cuire lui et son Milou dans la grande marmite au milieu du village ...... on va bouffer le foie du capitaine Haddock ,comme il est alcoolique,ça va être aussi bon que du foie gras ...

                                                                          Tournesol ,on va l’habiller en femme ,couper son petit zizi pour en faire un gri gri ,et le livrer au chef Epouloum Kouroumba ,qui va lui fourrer sa grosse Bengala !!!!!


                                                                          • bozz bozz 10 août 2007 19:50

                                                                            tché-tché ou pas tché-tché ?


                                                                          • Stephan Hoebeeck Stephanesh 10 août 2007 21:10

                                                                            la mort ou tché-tché ?

                                                                            La mort.

                                                                            D’accord mais d’abord tché tché

                                                                            Quelle horreur


                                                                          • Annie 10 août 2007 19:50

                                                                            Il faut quand même dépassionner le sujet. Je comprends très bien la réaction des Africains ou des gens de couleur qui lisent Tintin au Congo. Habitant l’Angleterre où nous sommes tellement plus « politiquement corrects », je suis peut-être plus sensible à ce genre de choses. Mais j’ai appris à lire avec Tintin et j’ai appris à mes enfants à lire avec lui également. Tout l’intérêt de Tintin et d’Hergé par voie de fait réside dans l’itinéraire d’un jeune homme de bonne famille, catholique, le produit de son temps comme il dit, qui développe une conscience ; tout l’intérêt hormis des histoires passionnantes qui ont fait réver des générations d’enfants. Dans une certaine mesure, c’est une leçon d’espoir qui montre que l’on n’est pas forcèment déterminé par son milieu social et les préjugés qui lui sont attachés. Un dernier point : Je suis allée dans une libraire d’Oxford où j’ai découvert que la Recherche du Temps Perdu de Proust était en bande dessinée. Sera-t-il aussi interdit parce qu’il maltraite les homosexuels avec son baron Charlus ?


                                                                            • pénélope 10 août 2007 20:00

                                                                              Je conseille à ce jeune étudiant africain de lire tintin sur la lune, il n’y aura pas de problème. NB , peut-t-on savoir à combien s’élève le montantdes dommages et intérêts réclamés ?


                                                                              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 10 août 2007 20:00

                                                                                Notre étudiant Congolais, j’espère qu’il va employer autant d’énergie pour combattre la corruption dans son pays !

                                                                                @+ P@py


                                                                                • maxim maxim 10 août 2007 20:33

                                                                                  la démarche idiote de cet étudiant est du même niveau que l’histoire du mec qui se pointe avec un grand tableau au vatican et qui demande à voir le Pape ,après des demarches il obtient audience ,c’était encore à l’époque de Jean paul II:que voulez vous mon fils ?????

                                                                                  le mec déballe le tableau : vous savez ce que c’est ????

                                                                                  le Pape : c’est la Cène mon fils ,le dernier repas du Christ avec les apôtres .....

                                                                                  le mec : ouais ,et bien c’était dans le restaurant d’un de mes ancêtres ,et je viens presenter la note ....

                                                                                  le Pape : et pourquoi mon fils ???

                                                                                  le mec : parce qu’ils sont partis sans payer !!!!!!


                                                                                  • Arthur 10 août 2007 20:58

                                                                                    Dans « Les gendarmes et les gendarmettes », Louis le funeste ne se désole-t-il pas : « Une noire dans la gendarmerie ... ».


                                                                                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 11 août 2007 09:01

                                                                                      Salut Cyp,

                                                                                      Je suis également un négre blanc, comme tous ceux qui ont la peau blanche, car l’origine de l’homme se situe bien en Afrique, .. ce qui fait que nous sommes tous des descendants d’ ancêtres Africains à peau noire ! Je suis né en 38 de parents Ritals,(naturalisés en 41 avec déjà leurs 4 enfants j’suis l’ainé , plus tard la fratrie comptera 8 mômes .

                                                                                      J’en ai connu des quolibets, remarque à la même époque, dans les cours d’école, il y avait également,( je fais appel à ma mémoire ) : les polacs, les chintoques, et les juifs, les ploucs, les gros, les maigres, les fils de riches, les curés.. et les ritals, ben tous ont se traitaient fréquemment de doux noms qui maintenant sont désignés comme étant des mots à connotation raciste ,... n’empêche que nous étions quand même tous copains, et contrairement à maintenant,....ont ne se prenaient pas la tête.

                                                                                      Pou ce qui concerne le bouquin, je ne l’ai pas lu, ( comme tous les autres Tintin, (la BD n’étant pas ma tasse de thé ), donc je ne me prononce pas là-dessus !

                                                                                      @+ P@py


                                                                                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 11 août 2007 09:21

                                                                                      A zut,... j’ai oublié de citer les « négros » ce qui fait que chacun d’entre nous avait son surnom, mais qu’es-ce que nous étions heureux à cette époque d’après guerre, pas de téloche, le strict minimum dans les épiceries, ce qui faisait que dans les cours d’écoles, il n’y avaient pas d’obèses, et nous avions des jeux simples, l’accessoire le plus utilisé était ... nos jambes, de temps en temps un vieux ballon, et dans nos poches quelques billes, malgré ces privations, ... nous étions tous très heureux.

                                                                                      Maintenant avec tout le confort, la bouffe , les jeux à profusion , ben j’vois que mes 5 petits enfants sont bien moins heureux que nous à l’époque, bien moins heureux, et surtout bien plus capricieux et difficile sur la nourriture.

                                                                                      @+ P@py


                                                                                    • Bulgroz 11 août 2007 09:30

                                                                                      Merci, Cyp, de ton post qui me redonne une fois de plus l’envie de combattre les gens puants comme toi.


                                                                                    • Don Diego Don Diego 11 août 2007 10:34

                                                                                      Il est vrai que les romains de l’epoque des Cesars ont eu moins de probleme d’integration....


                                                                                    • claude claude 11 août 2007 13:02

                                                                                      @ cyp,

                                                                                      ce n’est pas parce que vous étiez italien que les alsaciens vous mettaient de côté, mais parce que vous étiez « non - alsacien »

                                                                                      je suis arrivée dans cette région en 77, et j’étais « celle qui vient de l’intérieur » ...

                                                                                      pour les alsaciens, il y a l’alsace et... le reste du monde ! 2 français alsaciens qui se rencontrent à l’autre bout du monde... se parlent en alsacien, pas en français !

                                                                                      et sans méchanceté aucune, c’est comme cela... smiley je m’y suis faite !


                                                                                    • Pelmato 13 août 2007 13:32

                                                                                      Merci...Cyp pour votre commentaire... J’aime beaucoup.


                                                                                    • coqtail 11 août 2007 03:49

                                                                                      Tintin au Congo n’a aucune raison d’être interdit à la vente ou modifié. Bien au contraire : il doit être promotionné et distribué dans les écoles, tel quel. Tintin au Congo est un témoignage de son époque, un document décrivant l’état d’esprit des Européens à l’aube du siècle des lumières (lol) et cet ouvrage est bien plus embarrassant aujourd’hui pour les Européens que pour les Congolais. C’est une leçon, une preuve, un fait : à l’époque « l’homme blanc » pensait comme cela. Honte à nous. c’est un ouvrage, très utile aux nouvelles générations, qui peuvent comprendre à quel point leurs ainés ont pu être étroits d’esprit, simplistes et manipulés par une clique éclésiastique et politique. Et maintenant que tout le monde le sait, « on » doit se dire : « PLUS JAMAIS ça » Manque de bol, la manipulation marche toujours aussi bien. Au pays du dollar sur lequel est inscrit « In god we trust », ils pleurent leurs morts tombés en croisade (croisade= trouver un prétexte pour envahir un pays et piquer ses richesses au nom de dieu et de la « sécurité, prévoyance »). En revanche les 150 000 victimes Irakiennes, ils s’en foutent complètement (et vous, ça vous émeut ?)... Des indigènes pas chrétien,visiblement, ça compte toujours pour rien aux yeux des colonialistes...


                                                                                      • vinvin 11 août 2007 03:54

                                                                                        Bonjour.

                                                                                        la belgique devrait renvoyé ce CON-golait chez lui, car c’ est là sa seule place.

                                                                                        Bien cordialement.

                                                                                        VINVIN.


                                                                                        • Bulgroz 11 août 2007 09:24

                                                                                          Tintin, la Belgique et l’Islam.

                                                                                          Le maire de Bruxelles, Freddy Thielemans, a décidé d’interdire une manifestation contre “l’islamisation de l’Europe” prévue le 11 septembre, par crainte de débordements. “Le danger pour l’ordre public est trop élevé. L’importante communauté allochtone (d’origine étrangère) qui vit dans le quartier pourrait réagir à cette action“, explique la mairie de Bruxelles.

                                                                                          L’organisation “Stop the Islamisation of Europe” (SIOE), a annoncé le mois dernier son intention d’organiser une manifestation devant le Parlement européen le 11 septembre prochain, soit six ans exactement après les attentats commis aux Etats-Unis. L’association, d’origine danoise et qui se dit indépendante de tout parti politique, considère qu’”islam et démocratie sont incompatibles à cause des enseignements du coran lui même“, selon son site internet.

                                                                                          Elle espérait attirer à Bruxelles des milliers de personnes de plusieurs pays européens et organiser d’autres manifestations dans le monde le 11 septembre, notamment aux Etats-Unis, au Canada et en Australie. La ville de Bruxelles reçoit chaque année entre 500 et 600 demandes pour des manifestations, mais au cours des cinq dernières années, seulement six ont été interdites.

                                                                                          Franchement, manifester un 11 Septembre contre l’Islamisation, c’est vraiment pas sérieux.



                                                                                          • François-Xavier Ajavon François-Xavier Ajavon 11 août 2007 10:09

                                                                                            Merci beaucoup pour ces commentaires sympathiques.

                                                                                            Pour info : le grand quotidien Belge « Le Soir » publie ce jour ( n° du 11-12/08 ) la version « courte » de cet article.

                                                                                            fxa


                                                                                            • Don Diego Don Diego 11 août 2007 10:30

                                                                                              Peut-etre faudrait-il rappeller qu’a l’epoque d’Herge on mangeait encore les missionnaires....

                                                                                              Les celebres canaques de Nouvelle Caledonie n’ont pas acquis leur reputation chez Mc Donald........


                                                                                              • Makan 11 août 2007 12:50

                                                                                                Tout à fait cyp,

                                                                                                D’ailleurs, quand j’étais étudiant en France, j’ai essayé d’attirer... heu... d’inviter, en vain, mes copains blancs chez moi, en Afrique, en leur promettant qu’on ne les mangerait pas... avant qu’ils soient bien acclimatés !  smiley


                                                                                              • claude claude 11 août 2007 13:06

                                                                                                ce n’était pas en nouvelle calédonnie, mais en papouasie - nouvelle-guinée : ils ont rôti les petits blanc jusque dans les années 70. un membre de la famille rockfeller a terminé en pot-au-feu à cette époque. smiley


                                                                                              • Mango Mango 11 août 2007 15:22

                                                                                                Et en plus, il semblerait que l’homme- ou la femme- ne soit même pas goûtu...

                                                                                                Il n’y a qu’à voir les attaques de requins : il y a beaucoup plus de recrachés après avoir été goûtés que de consommés !

                                                                                                Faut vraiment avoir rien d’autre à se mettre sous la dent...

                                                                                                Ou alors y croire très fort, c’est à dire être persuadé que l’on va s’attribuer les qualités de ce que l’on mange.

                                                                                                Il y en a encore plein aujourd’hui des gens comme ça : ceux qui croient aux aphrodisiaques du style « corne de rhinocéros » !!!

                                                                                                On peut en rire, mais ça fait des dégâts- chez les rhinocéros surtout, parce que du côté des usagers, ça doit pas changer grand-chose. Autant se ronger les ongles !-


                                                                                              • stephanemot stephanemot 11 août 2007 12:01

                                                                                                En préambule : cet article s’avère bien mieux développé que le précédent sur le même sujet (cf lien).

                                                                                                il s’agit ici d’un cas bien particulier : l’auteur a vécu la polémique et édité lui-même son oeuvre.

                                                                                                pour avoir lu les 2 versions de 1930 et 1946, j’ai noté les progrès réalisés. la V2 continue toutefois à me choquer. elle ne doit pas être interdite mais enrichie.

                                                                                                compte tenu des problèmes déjà relevés à l’époque, Hergé eût dû aller plus loin. Il devait surtout préciser en intro à sa seconde version qu’il ne s’agissait pas de la première, avec plus de transparence et pédagogie.


                                                                                                • haddock 11 août 2007 14:28

                                                                                                  allez , une petite devinette chocolat-racisme :

                                                                                                  Pourkwoua les noirs mangent-ils du chocolat blanc ?

                                                                                                  Pour ne pas se mordre les doigts .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès